Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le licenciement "secret" de Jérôme Salomon de l’institut Pasteur en 2012 refait surface

Le Parisien révèle les dessous du licenciement de l’actuel directeur général de la Santé de l’Institut Pasteur en 2012. Selon ses sources, le cumul de fonctions désigné comme raison de son départ n’est qu’un « artifice ». L’avocat de Jérôme Salomon souligne pour sa part le licenciement « fluide » de son client de l’institut.

 

L’affaire « longtemps restée secrète » survenue en 2012 éclate au grand jour dans Le Parisien. À l’époque, Jérôme Salomon – qui s’est depuis fait connaître du grand public comme directeur général de la Santé en pleine pandémie – est licencié de l’Institut Pasteur officiellement pour « cause réelle et sérieuse », en raison du cumul de ses fonctions suite à sa récente nomination comme professeur au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).

Or, selon Le Parisien, les circonstances de son départ de l’institut posent question. Le quotidien évoque dans ce contexte une dénonciation calomnieuse et une lettre anonyme.

 

Reconduit « manu militari »

Dispensé de son activité rémunérée au prestigieux Institut, Jérôme Salomon doit se décider et opte pour son licenciement, indique Le Parisien qui précise qu’après avoir remis badge, clés du bureau, chéquier et cartes bancaires, il est « reconduit manu militari par un agent de la sécurité de la fondation privée ». Finalement, M.Salomon est licencié avec des indemnités de rupture négociées pendant l’audience de conciliation prud’hommale.

 

Un courrier anonyme

Selon les informations du quotidien, deux chercheuses de l’Institut de Pasteur reçoivent dans le même temps une lettre anonyme dactylographiée, dont l’auteur, un salarié « aux services support », accuse un haut responsable de l’organisme de harcèlement sexuel, corruption et menace de mort.

« Je veux que ce cauchemar cesse !!! Je crois que je vais vraiment finir par craquer et sauter bientôt d’une terrasse du BIME [la biologie intégrative des maladies émergentes, NDLR] » indique l’auteur de la lettre consultée par Le Parisien. La victime supposée dénonce des faits de pédophilie, zoophilie et sadomasochisme.

 

Le corbeau de la lettre serait Salomon

Une enquête préliminaire est alors confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP) suite au signalement d’Alice Dautry, la directrice générale de l’Institut Pasteur.

Lors d’une séance du Comité des directeurs (Codir), elle « était très mystérieuse », « n’a pas voulu dévoiler la nature des accusations » et a demandé « la plus grande confidentialité pour garantir l’efficacité de l’enquête », d’après les sources du quotidien.

Ensuite, en petit comité, les accusations contre le haut responsable concerné sont jugées « infondées et abjectes », poursuit Le Parisien. La lettre lui est montrée en accord avec la police.

L’accusé et un autre salarié travaillant auprès de la directrice générale croient « reconnaître le possible corbeau en la personne de Jérôme Salomon ». Les deux semblent le connaître « intimement ». Ils ont confirmé auprès de BRDP que « la graphie des lettres, le lignage et la mise en page du courrier dactylographié ainsi que l’utilisation de certaines formules de politesse et d’accusation désignent Jérôme Salomon », toujours selon Le Parisien.

 

« On a trouvé un artifice »

À l’époque où l’Institut Pasteur se sépare de Jérôme Salomon, le haut responsable accusé dans le courrier porte plainte contre X pour dénonciation calomnieuse.

« On a eu la conviction qu’il [Jérôme Salomon] était l’auteur de cette lettre, sans en avoir la preuve matérielle, et il était important qu’il ne fasse plus partie des effectifs. On a trouvé un artifice : le cumul des fonctions. Ceci a servi de prétexte », confie auprès du média une source proche du dossier.

Et d’expliquer :

« On ne pouvait pas licencier Salomon sur la seule base de nos soupçons, c’était trop risqué devant les prud’hommes en cas de classement de l’enquête par la justice ».

Jérôme Salomon nie être l’auteur de la lettre en question et, dans un courrier à Mme Dautry consulté par Le Parisien, se dit « surpris du fait que les auditions ont eu lieu juste avant le lancement d’une procédure de licenciement à [s]on égard au cours de laquelle des mesures d’allure disciplinaire ont été prises de façon inexpliquée et particulièrement brutale ».

En conclusion, il dit espérer « qu’il ne s’agit que d’une coïncidence ».

 

Enquêtes classées sans suite

Comme indiqué par le parquet de Paris, les deux enquêtes préliminaires (une relative aux accusations énoncées dans la lettre anonyme et l’autre ouverte pour dénonciation calomnieuse) ont été classées sans suite. Il précise qu’à l’époque, la BRDP n’a pas fait de perquisition chez Jérôme Salomon et son imprimante personnelle n’a pas été saisie.

 

L’avocat de Salomon réagit

Contacté par Le Parisien, l’avocat de Jérôme Salomon a commenté le licenciement de ce dernier de l’Institut :

« Au-delà des modalités administratives, qui se sont transformées en un départ fluide, sa collaboration avec l’IP n’en a jamais souffert », explique-t-il. Ce licenciement de l’Institut Pasteur date de l’époque « où il a été nommé professeur des universités au CNAM. Il avait naturellement informé l’Institut Pasteur de sa nomination et en retour il a reçu un courrier de licenciement », ajoute-t-il.

Son avocat l’assure : la lettre anonyme en question n’a « rien à voir avec » M.Salomon.

Salomon et la morale publique

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • tant qu’on autorisera toutes ces crapules à gérer notre santé , c’est ce qui arrivera !!!
    et quand ça tournera mal , il partira comme Buzyn en Suisse pour se planquer et pas avoir à répondre aux tribunaux qui eux n’ont rien à leur envier , non plus !!!!!
    tous corrompus jusqu’à l’os

     

  • Le croque mort.

     

  • s il a été capable d’une telle ignominie je me demande quelles autres choses ds le domaine de la recherche il a pu communiquer à des services spéciaux de pays tiers


  • pédophilie, zoophilie et sadomasochisme la totale quoi..

     

  • Et ce genre de type est en liberté ?? Dans quel monde vivons nous et je me dis ,mais jusqu’à quand cela va durer .Combien de gens abjectes de cette espèce allons nous encore accepter .Parce que cela fait longtemps que cette mascarade dure ,trop longtemps à mon gout .
    Mais on veut emprisonner un homme pour une quenelle avec une amande très lourde ,
    on emprisonne un homme pour une phrase ,un mot .
    Dieudonné et Noémie Montagne risquent la prison pour avoir loué des salles "incognito".
    (Un humoriste oligarchique se moque du Pr Raoult, qu’il compare à une voyante,c’est-à-dire à un charlatan) etc etc etc etc .......................................................
    Et après c’est quoi ,et jusqu’où ?? n’avons nous plus de fierté ??

     

  • L’article ne dit pas à qui aurait profité le crime, si on avait laissé continuer.
    A ce propos, il semble qu’après le départ du croque-mort, les lettres
    anonymes se soient arrêtées ?
    Enquête classée sans suite : circulez.


  • Quelle que soit la personne qui a envoyé une lettre anonyme, je ne hurlerais pas avec les loups. L’article ne donne qu’un seul versant de l’histoire : l’auteur de la lettre anonyme est affublé du titre de "corbeau". Peut-être est - ce une bouteille à la mer ? Les entreprises, grandes ou PME, sont des lieux propices aux harcèlements de toute nature. Il est très difficile de les dénoncer car les victimes et témoins sont alors mis au ban de la société. Rappelez-vous que les entreprises sont des micro - sociétés où les hommes ne sont ni totalement libres ni égaux (employés versus cadres versus managers versus directeurs). Il y a peut-être eu "des faits de pédophilie, zoophilie et sadomasochisme" dans cet Institut et à cette époque. L’article ne dit pas tout mais il me semble que l’enquête a été assez expéditive.


  • Honnêtement je ne suis pas sûr de saisir exactement : Salomon aurait essayé de couler quelqu’un en signant de fausses lettres de victimes (du type à couler) qu’il aurait envoyées à des membre féminins du service ? J’ai bon ?


  • Eh ben, mon salaud.


  • Une enquête au cours de laquelle aucune pièce à conviction n’est saisie ? Ah bon...


  • je comprend pas , le corbeau de la lettre serait salomon ? donc c’est salomon qui accuse un haut responsable d’actes de pedophilie scato et zoophilie ?

    dans quel but , faire tomber ce haut responsable ?

    parce que je vois des coms désignant salomon comme pédo/scato/zoophile
    c’est peut être ce qu’il faut comprendre mais c’est pas ce que j’ai lu

     

  • C’est assez simple : on peut sans gros risque faire l’hypothèse que tous les gens placés à des postes de pouvoir le sont parce qu’ils ont des grosses casseroles, que des dossiers existent sur eux. DSK mais aussi le récent boss du club le siècle étaient des cas emblématiques mais il y en a évidemment plein d’autres.
    Sinon comment les tiendrait-on une fois qu’ils ont "les clefs du camion" ?


  • En fait, le corbeau était un certain Esterhazy, dont "la graphie des lettres, le lignage et la mise page du courrier dactylographié, ainsi que l’utilisation de certaines formules de politesse et d’accusation" pouvaient être confondues avec celles de Salomon.

    Karma tenace...

     

  • Comment designer ce corbeau de la mort , ce Nosferatu du PAF ?... Un nuisible archi communautaire arriere petit fils d un officier traitre a la France ...

     

  • On dit qu’il ne faut pas juger sur la mine, et pourtant ! Vous avez vraiment vu sa tête ?
    J’ignore tout de ce que ce Monsieur a fait et pas fait dans sa déjà longue vie. Mais Oscar Wilde disait, dans "Le Portait de Dorian Gray", qu’à partir de quarante ans on avait la tête qu’on mérite.


  • Pasteur... un symbole "prestigieux" bâti malgré tout par un personnage qui s’est entêté jusqu’à sa mort à imposer la stérilisation comme pratique scientifique de génie... Béchamp, son collaborateur, a déjà à l’époque payé cher le fait de proposer une autre vision curative basée sur la qualité du terrain (organisme sain et système immunitaire réactif).
    Des Salomon il y en a un peu partout dans les recoins de tous les instituts de recherche. On le constate en ces temps de délire sanitaire où les Folamour et Mabuse arpentent les plateaux télé comme des pontes grassement remués et pas toujours sains dans leur tête.

     

    • Pasteur était un escroc, un camelot et n’était que chimiste, il connaissait rien à la science médicale mais savais flouer les gens pour faire fortune. Béchamp lui était non pas son collaborateur mais un grand homme de science avec un CV de scientifique long comme le bras. Là où Béchamp faisait des milliers d’expériences pour valider ses thèses, Pasteur en faisait 2 ou 3 bâclées et en tirait des dogmes imposés. Les microzymas de Bechamp n’était visibles qu’avec un microscope pouvant agrandir plus de 700 fois et cela contredisait les thèses de Pasteur qui par son influence a fait interdir ces microscopes. Crapule finie qui a reconnu que Bechamp avait raison sur son lit de mort.


  • cette histoire n’est pas complète ... il manque un bon passage

     

    • Que manque t’il ? Merci


    • je n’en sais rien...

      mais en accusant Salomon d’etre lui meme le corbeau on détruit le fond meme de l’affaire.

      ca ne me semble pas clair. il est possible qu’il y a quelque chose de vrai dans cette histoire de harcellement, que le probleme a été réglé (en interne, par un suicide ou allons savoir)

      et que pour dégonflé le fond de l’affaire on crée la rumeur que salomon est le corbeau..Sinon

      pourquoi salomon aurait écrit une lettre anonyme pour s’accuser ? ou pourquoi fait on croire que c’est salomon lui meme qui a écrit cette lettre ?

      a part pour détruire le fond de cette histoire.

      Est elle vraie ? pourquoi faire croire que salomon en est l’auteur ?


  • Et on confie la santé des Français à des m...des comme çà , on peut être rassuré ! Y a pas à dire , la France est vraiment devenue une fosse à merde !!


  • Je rêve ou bien j’ai bien vu Goldnadel le soutien des pedos-homophiles ..qui contenue de ghro-niquer sur sur LCI ?¿ ??????
    Et Goldnadel, Duhamel, Finkelkraut ...de l’Academie française parait-il, Brigitte et Emmanuel Macron, copains comme des cochons ?

     

  • ....arf arf arf ....putain c est l affaire dreyfus qui recommence ????

    what else ?

    nb...et au CNAM ? il a pas retrouvé son poteau baueur le grand vénérable ???

    pauvre france....infiltrée...envahie...trahie et cocufiée en permanence par le haut coopté et installé avec grand confort


  • Les sociopathes sont toujours à la recherche avide du pouvoir au détriment des personnes compétentes.... encore un acte manqué avec sa mère selon Freud



  • La victime supposée dénonce des faits de pédophilie, zoophilie et sadomasochisme



    Inversion accusatoire ? Une certaine communauté a en effet une spécialité consistant à projeter ses propres vices et fantasme sur autrui...D’ailleurs c’est une des raisons qui fait qu’ils vivent dans un état de paranoïa et de terreur permanent car ils s’imaginent vivre au milieu de personnes malveillantes ayant les mêmes dispositions perverses et criminelles qu’eux mêmes. Mais pour être juste il s’agit en réalité d’un phénomène universel, en effet en toute époque et dans toutes les cultures l’humain jauge les autres en fonction de ses propres référents culturels, psychologiques...or comme cette communauté à des référents épouvantables ils vivent donc avec la conviction d’être entourés de psychopathes pervers polymorphes...
    .


  • C’est quand même étrange ces gens qui ont des faciès absolument identiques à ceux que se fait l’imagerie populaire des fonctionnaires de la Gestapo, bourreaux et savants fous nazis alors qu’ils sont supposés appartenir à cette communauté victime du nazisme ! Si on fait un film "historique" sur la période nazi tout ces mecs pourraient aisément jouer le rôle d’un Mengele, Rudolf Hess...


  • Teneur du bordereau écrit de la main d’Alfred Dreyfus, petit scribe qui avait l’habitude de fureter dans les dossiers de l’état major français, arrière grand père de ce Salomon, document déchiré récupéré dans la corbeille à papier de l’ambassadeur d’Allemagne par Mme Bastian, femme de ménage et agent de l"Etat major :
    _ : :
    "Sans nouvelles m’indiquant que vous désirez me voir, je vous adresse cependant, Monsieur, quelques renseignements intéressants.

    1°) Une note sur le frein hydraulique de 120 et la manière dont s’est conduite cette pièce.
    2°) Une note sur les troupes de couvertures (quelques modifications seront apportées par le nouveau plan).
    3°) Une note sur une modification aux formations de l’artillerie
    4°) Une note relative à Madagascar.
    5°) Le projet de manuel de tir de l’artillerie de campagne (14 mars 1894).

    "Ce dernier document est extrêmement difficile à se procurer et je ne puis l’avoir à ma disposition que très peu de jours. Le ministère de la Guerre en a envoyé un nombre fixé dans les corps et les corps en sont responsables. Chaque officier détenteur doit remettre le sien après la manœuvre. Si donc vous voulez y prendre ce qui vous intéresse et le tenir à ma disposition après, je le prendrai. À moins que vous ne vouliez que je ne le fasse copier in extenso et ne vous en adresse la copie".

    "Je vais partir en manœuvres".

    L’arrière petit fils continue ses exercices d’écriture. La France trahie n’en a pas fini avec cette famille !

    A noter que la France a heureusement conservé sa colonie de Guyane (en l’appelant autrement) donc la fameuse île du Diable qui va avec ! Un frisson délicieux me parcourt la moëlle. Y Déporter Salomon au hurlement de toute la gauchiasse devenue anti-patriote (à l’époque, elle protestait de son patriotisme !).

    Justice immanente, comme disait Gambetta.

    La dégradation sur le front des troupes de Dreyfuss-Salomon dans la cour des Invalides par un magnifique cuirassier, cela aurait une gueule !

     

  • Pas compris grand chose...
    Mais c’était peut-être le but ?


  • Raison sérieuse à l’institut Pasteur, faut se lever tôt, ils ne sont pourtant pas très regardants.
    Début des 2010’s, c’était la grande mode des lettres anonymes contre soi-même.
    Cette info rejoint un article de début 2020 oû l’analyste prévoyait que ceux que Soral a appelés "liste de Schindler" s’apprêtaient a jeté Salomon comme bouc émissaire.
    Espérons que le dit Salomon veuille tomber dans l’honneur (...dur de ne pas rire, hein) et balance à son tour. Mais un accident est si vite arrivé.
    On doit être à l’automne politique, y’a plusieurs feuilles qui tombent des arbres en ce moment.
    Que l’esprit de Holeindre soit avec nous et qu’on puisse en ramasser quelques uns pour les ré-accrocher aux branches...par le cou.
    Bonne année


  • Nous nageons en plein "Complotisme", mais que font les gardiens du politiquement correct ?


  • Sur ce visage on peut lire beaucoup de chose...


Commentaires suivants