Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le maréchal Pétain vous souhaite une bonne Fête des mères !

La France célèbre aujourd’hui la famille. Elle se doit d’honorer d’abord les mères.

Depuis dix mois, je convie les Français à s’arracher aux mirages d’une civilisation matérialiste. Je leur ai montré les dangers de l’individualisme. Je les ai invités à prendre leur point d’appui sur les institutions naturelles et morales auxquelles est lié notre destin d’homme et de Français.

La famille, cellule initiale de la société, nous offre la meilleure garantie de relèvement. Un pays stérile est un pays mortellement atteint dans son existence. Pour que la France vive, il lui faut d’abord des foyers.

Le foyer, c’est la maison où l’on se réunit, c’est le refuge où les affections se fortifient. C’est cette communauté spirituelle qui sauve l’homme de l’égoïsme et lui apprend à s’oublier pour se donner à ceux qui l’entourent.

Maîtresse du foyer, la mère, par son affection, par son tact, par sa patience, confère à la vie de chaque jour sa quiétude et sa douceur. Par la générosité de son coeur, elle fait rayonner autour d’elle l’amour qui permet d’accepter les plus rudes épreuves avec un courage inébranlable.

Mères de notre pays de France, votre tâche est la plus rude. Elle est aussi la plus belle.

Vous êtes, avant l’État, les dispensatrices de l’éducation. Vous seules savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie, du respect qui fait les hommes sains et les peuples forts. Vous êtes les inspiratrices de notre civilisation chrétienne.

Et voici qu’aujourd’hui dans nos deuils, dans nos misères, vous portez la plus lourde croix.

Mères de France, entendez ce long cri d’amour qui monte vers vous.

Mères de nos tués, mères de nos prisonniers, mères de nos cités qui donneriez votre vie pour arracher vos enfants à la faim, mères de nos campagnes, qui, seules à la ferme, faites germer les moissons, mères glorieuses, mères angoissées, je vous exprime aujourd’hui toute la reconnaissance de la France.

Le Maréchal Pétain, 25 mai 1941

 

 

 

De l’importance de la famille,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1196994

    " La famille c’est l’endroit où on s’emmerde, les plaisirs se prennent hors famille " (Céline, correspondance) . Pétain a fait saisir en zone libre "Les beaux draps" de cet "anarchiste dangereux" .

     

    • Comme disais quelqu’un "jusq’ou va -t-on descendre"de tout maniere la famille c’est mort en France tu auras tout le temps de jouir.voila donc un pur produit de la modernité pardon du mondialisme.très original ! !!


  • On a souvent reproché à Vichy d’avoir fait guillotiner une avorteuse, mais depuis 1975, à raison de 200 000 avortements par an, c’est 8 000 000 de petits français et de petites françaises qui ont manqué à l’appel : ils ont été remplacés par 8 millions d’immigrés légaux, pour "compenser"...

     

  • En région parisienne, sans se soucier de leurs enfants, la moitié des "mères" ont balancé par dessus bord les "pères", un tiers en province... Fières d’être devenues des mères célibataires .

     

  • Seule l’oraison sauvera les mères et pères de France.


  • #1197048

    Que vive la Mère-Patrie. Que vive toutes les Mères-Patries, De notre France, de Cuba, du Vénézuéla, de la Russie, de LIran, de la Syrie...Vive toutes les mères-Patrie indépendantes, libres et souveraines...Libres de l’impérialo-sionisme...Vive Mère-Résistance, celle des peuples libres.

     

  • Maréchal nous voilà !


  • Si j’applaudis ce beau discours de Pétain, je suis fasciste ?
    Qu’est-ce que t’en penses, Manu la Tremblotte ?

     

  • Pétain était quand meme assez fort dans le style faite ce que je dis et pas ce que je fais !

    Le mec s’est marié à 64 ans et n’a pas eu d’enfants : Le Maréchal n’était pas très famille ;-)

     

  • Pétain avait remis un ordre chrétien en France et cette fête des mères en est une illustration. C’est parce qu’il en avait finit avec les Lumières qu’il est diabolisé depuis 70 ans.

    Voici l’excellente explication de l’amiral Auphan :

    "On a accueilli tous les reniements, on a fermé les yeux sur tous les retournements, on a passé l’éponge sur bien des cas de collaboration économique, on a oublié des actes de collaboration militaire, on a amnistié des crimes de droit commun, mais il y a une chose qu’on n’a pas pardonnée et qu’on ne pardonne pas : c’est de rester fidèle à ce que le Maréchal a appelé la « Révolution nationale ».
    Pourquoi cela ? Pourquoi les « Vichyssois » impénitents sont-ils poursuivis avec autant de rancune, de passion et de haine ?
    La réponse est simple : au bout de cent cinquante ans de lente intoxication par les idées laïques du démocratisme, au moment où la France paraissait à tout jamais hors d’état de réagir, le régime de Vichy, spontanément surgi, a été une réaction salutaire, antirévolutionnaire, qui a failli réussir. Les tenants des principes démocratiques (qui en sont parfois aussi les profiteurs) en sont encore pâles de peur..."


  • « C’est une justice à leur rendre : ceux qui, en très petit nombre, choisirent le chemin de la boue n’y renièrent pas la patrie. Porte ouverte sur le pardon. » –Charles de Gaulle, jugement sur Vichy, Mémoires de guerre, tome 3.

    On le dit rarement, mais nombre d’idéaux du Conseil national de la Résistance étaient aussi ceux de Vichy. Droit de vote des femmes (1942), retraites par répartition... : bien des lois de Vichy, abolies toutes en 1944, furent bientôt reprises. Vichystes et antivichystes partageaient la même analyse des causes de la défaite de 1940, et voulaient empêcher le retour de la décadence de la IIIe République. Seules les lois raciales, les lois antimaçonniques, et, hélas, le contrôle de la Banque de France par l’État ne seront pas repris par le C.N.R.

    Cette idéologie "pétaino-gaulliste", selon le mot d’un pompeux néo-philosophe germanopratain, ne sera finalement détruite que par mai 68 et sa société de consommation.

    Voici, de Philippe Henriot, ministre de l’Information de Vichy, un extrait de son éditorial du 1er mai 1944 : "Les Deux Esclavages". Il y dit qu’en cas de victoire alliée, donc en cas de triomphe du libéralisme anglo-saxon, on verrait la France "se dissoudre dans la facilité, dans la médiocrité et l’usure lente de ses nerfs et de ses muscles."

    À l’heure où, pour une quenelle à Berlin, on couvre Soral d’amendes, où l’on condamne M. Vincent Reynouard (à un article duquel il me semble avoir repris le texte d’Henriot : j’ai omis de noter ma source !) à des peines plus sévères que celles qui frappent des pédocriminels ayant brisé la vie de dizaines d’enfants, il n’est que temps de rappeler ces faits, que certains voulurent ensevelir sous l’oubli de leur hégémonique mémoire.


  • Attention quand même avec cette source "Bibliothèque de combat", car ils ont publié en avril un article intitulé :

    "L’acte de décès officiel d’ "Egalité et Réconciliation" :

    https://bibliothequedecombat.wordpr...

     

    • Pour le site "Bibliothèque de combat", nous serions en train de vivre une guerre de religion, l’islam contre le christianisme. C’est aussi l’avis de nombreux musulmans persuadés que leur religion est menacée.
      Les religions servent à diviser les peuples, comme bien d’autres causes. Pour ma part, je pense que le judaïsme et la franc-maçonnerie en font partie aussi.
      E&R tente de rassembler, il est normal qu’il puise les articles qu’il trouve conformes à ses idées dans toutes les composantes qui s’opposent et ceci bien qu’il y suscite de l’animosité et de la méfiance.
      S’il se contente de rassembler les opinions déjà acquises, je ne vois pas trop où est l’intérêt.


    • Tout à fait d’accord avec vous. Je ne connaissais pas, je viens de lire l’article et les commentaires sur leur page... ça fait presque peur. En gros les mecs sont persuadés que le Christianisme doit combattre une alliance Franc-Maçons+Musulmans... Et si possible revenir à 0 mosquées en France. Dans le genre dangereux et à côté de la plaque ils font fort !


    • Bibliothèque de combat est un excellent site Catholique et français !


    • #1198628

      Attention aux commentaires comme toi tu veux dire. La bibliothèque de combat est l’un des meilleurs sites francophones, très inspiré.


  • Le gouvernement Valls dirait que ce discours apparaît ô combien rétrograde, qu’il heurte la sensibilité sociale démocratique de notre République et son idéal de laïcité. Affichant ainsi leur guerre ouverte contre la femme, dénigrant les prétendus "rôles stéréotypés" liés à la maternité !


  • Y’a pas à dire, c’est beau. Merci maréchal !


  • Sauf que les mères d’aujourd’hui ne sont plus les mères d’antan, qui étaient dévouées à la famille presque exclusivement, rassurantes, travaillant dur tous les jours pour le bien-être de ses membres, et non pas des femmes "modernes" en quête d’égalité forcée, de féminisme, et de consumérisme effréné.
    Loin de moi l’idée de globaliser évidemment. C’est juste une tendance avérée.
    Je sens que je vais me faire des copines...

    A ma maman, de 79 ans...


  • Est-ce que le fascisme, même dans sa version catholique, n’est pas quand même l’allié, au final, du conservatisme américain ? Ce même conservatisme judéo-protestant américain, inspiré de Leo Strauss, qui a fait monter Hitler et pousser à la création de l’Etat d’Israël et qui, depuis les années 70, se sert du djihadisme comme il s’est servi du nazisme.
    Car, au bout du compte, il est bien patent que l’antisémitisme sert à fond la doctrine néo-conservatrice ainsi que le sionisme (instrumentalisation de la Shoa). Même l’antisionisme qui flirte avec la nostalgie du fascisme n’en est pas loin car, après tout, si le fascisme français, le pétainisme, semble différer du nazisme par son tropisme gaulois et catholique, il reste cependant farouchement libéral. Et si Pétain exalte ici les mères, c’est bien plutôt en tant que matrices de chair à canon. En bref, l’opposition du pétainisme à l’américanisme n’est que géographique, la France ayant toujours eu les Anglo-Saxons pour ennemis héréditaires. Pour le reste la collusion, du point de vue idéologique, est troublante, notamment la persistance de l’antisémitisme comme repoussoir servant, en définitive, à l’expansion même de la théorie du chaos, via la perversion de la démocratie.

     

    • N’importe quoi !

      Les capitalistes ont préféré Staline à Hitler et les sionistes ont combattu Adolf à partir de 1936... Faudrait un livre pour citer tes gaffes...

      Mais tu n’as pas besoin de chronologie pour écrire de telles sornettes : je n’ai même pas pu les compter toutes !


    • « il est bien patent que l’antisémitisme sert à fond la doctrine néo-conservatrice ainsi que le sionisme (instrumentalisation de la Shoa). » Tu confonds instrumentalisation d’un ennemi vaincu et identité entre le vainqueur et le vaincu.

      « Même l’antisionisme qui flirte avec la nostalgie du fascisme n’en est pas loin car, après tout, si le fascisme français, le pétainisme, semble différer du nazisme par son tropisme gaulois et catholique, il reste cependant farouchement libéral. » Non, il n’y a pas de nostalgie des antisionistes pour le fascisme, seulement une volonté de remise dans le contexte historique, afin d’empêcher l’instrumentalisation des vaincus par les vainqueurs ; quant au "farouche libéralisme", l’expression que tu choisis prouve ton incommensurable ignorance du sujet. C’est au contraire Vichy qui est à l’origine de mesures de maîtrise du libéralisme !

      « Et si Pétain exalte ici les mères, c’est bien plutôt en tant que matrices de chair à canon. » Bon, c’est un mensonge, mais tu n’est plus à quelques bidouillages près !

      Tu as choisi pour pseudonnyme le premier prénom de Gandhi, tu aurais mieux fait de franchement choisir Netanyahou...


    • À défaut d’avoir le temps de compléter ma liste des contre-vérités de "Mohandas", qui gagnerait à s’appeler Netanyahou, j’ajoute quelques précisions...

      1°) C’est mentir qu’assimiler Vichy au fascisme : http://www.egaliteetreconciliation....

      2°) C’est mentir davantage encore que prétendre que le IIIe Reich était une variante du libéralisme : http://www.egaliteetreconciliation....

      3°) Les régimes capitalistes anglo-saxons pouvaient faire gagner l’Allemagne, non en s’alliant à elle, mais rien qu’en supprimant, ou même seulement en réduisant leur aide à l’U.R.S.S., aide immense (13 milliards de $, dont 11 G par les seuls États-Unis ; 22 000 avions, 12 000 chars, 345 000 t d’explosifs, 385 000 camions). L’U.R.S.S aurait perdu la guerre sans cette aide, et malgré cette aide, malgré aussi que manquait à l’Allemagne les divisions qui se battaient contre les Anglo-Saxons, l’Allemagne faillit l’emporter. Les pays capitalistes firent que le communisme gagna contre le fascisme, et ce fut un choix, un choix qui révèle la mesure du mensonge de "Mohandas"-Netanyahou.

      L’accumulation de contre-vérités du commentaire de "Mohandas" me paraît exclure toute bonne foi. Je dis qu’il ment sciemment.


Commentaires suivants