Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le mariage fait de la résistance

Le mariage hétérosexuel, s’entend

Attaqué de multiples façons et concurrencé par l’union libre, le mariage reste néanmoins privilégié par la grande majorité des couples en France et en Europe.

 

Peu de surprises dans les dernières statistiques de l’INSEE sur la vie conjugale et familiale publiées ce 16 décembre : les couples se fragilisent avec des ruptures plus fréquentes, l’union libre et la monoparentalité continuent d’augmenter.

 

Le modèle familial traditionnel tient le coup

Mais cette étude « Couples et familles » de l’INSEE confirme aussi que la majeure partie de la population vit en couple et que la grande majorité est mariée : « Deux adultes sur trois sont en couple, dont 73% mariés, 4% pacsés, 23% en union libre ».

De plus en plus de couples se séparent chaque année – entre 2009 et 2012, 253 000 couples par an en moyenne (Europe 1) – mais le lien conjugal continue d’être préféré en France comme dans toute l’Europe : « L’office européen des statistiques Eurostat a publié le 27 novembre un portrait chiffré de la population de l’Union européenne et de ses modes de vie. On y apprend que les citoyens des 28 pays de l’Union vieillissent, que la solitude augmente, particulièrement chez les personnes âgées, mais aussi que l’établissement de liens conjugaux, mariages ou unions officialisées de type Pacs, reste le choix de vie dominant des familles européennes  » (La Croix).

Les enfants demeurent majoritairement avec leurs deux parents constate l’INSEE : « Malgré la diversification des formes de vie de couple et de vie de famille, trois enfants sur quatre habitent avec leurs deux parents en France métropolitaine ».

Malgré la chute de la nuptialité relevée ces dernières années en France (les mariages de 2013 sont en baisse de 6% par rapport à 2012 et ont été, pour 20% d’entre eux, des remariages rappellent les AFC), sur la distance, le modèle traditionnel tient le coup : « En France, constatent les co-auteurs de “Couples et familles”, vivre en couple marié reste la situation conjugale la plus répandue et les familles “traditionnelles” de parents mariés représentent encore plus d’une famille avec enfants mineurs sur deux ».

« Un papa, une maman et leurs enfants sous le même toit : ce modèle “classique” de la famille reste majoritaire puisqu’il représente un peu plus de 70 % des 7,8 millions de familles avec au moins un enfant mineur à la maison en 2011 », résume Madame Figaro.

Lire la suite de l’article sur fr.aleteia.org

Le mariage de l’homme et de la femme, ciment de la civilisation, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1347712
    le 17/12/2015 par Dakodak
    Le mariage fait de la résistance

    "Le mariage fait de la résistance"

    Je dirai la même chose pour le divorce....... Malheureusement !

    À part les "vrais" croyants et les femmes qui veulent au moins une fois ressembler à une princesses et être la reine d’un jour, les gens, surtout les hommes, n’y croient plus.

     

    • #1347860
      le 17/12/2015 par Rk
      Le mariage fait de la résistance

      Il faudrait déjà remettre la femme à sa place : en prenant la Bible (Marie) et pas en l’identifiant au modèle qu’on lui suggère : la salariée libérée mais en fait esclave d’un job de merde et n’ayant plus le temps de materner, ou la connasse à demi à poil qui croit que c’est en montrant son cul plus vite que l’autre qu’elle sera mieux vue (toutes les miss France finissent à poil vous avez remarqué ?) alors que le mystère et la pudeur sont autrement plus attirants et dignes... En lui faisant croire qu’elle a atteint le paroxysme de sa condition en étant la plus soumise au système et la moins pudique on obtient une pseudo-femme castratrice dans l’imaginaire de l’homme, "libre" peut-être mais surtout seule - comme l’homme.

      Je dirai aussi que l’Apocalypse, la fin des temps, c’est justement quand l’individu (homme ou femme soi-disant libérés) croit pouvoir assurer son salut tout seul - d’où le besoin vital de se retrouver !

      Lisez "La femme éternelle" de Gertrud Von Fort (1934) - très très bien écrit, l’anti Simone de Beauvoir.


  • #1347731
    le 17/12/2015 par seb
    Le mariage fait de la résistance

    "Deux adultes sur trois sont en couple,"
    Mais ces deux adultes sur trois ont plus de 50 ans aussi, non ? Ce n’est pas cette génération qui assurera le futur, désolé de le dire.

    Quid des moins de 30 ans en couple stable/marié et ayant au moins un enfant ?

     

    • #1348156
      le 17/12/2015 par VORONINE
      Le mariage fait de la résistance

      Je discutais de ce problème avec un officier en mission "Vigipirate " à Paris récemment : Dans son unité d’environ 140 hommes , et femmes , dont l’age est compris entre 18 et 35 ans, à deux ou trois exceptions près ;à sa connaissance 37 vivent en couple avec ou sans enfant, selon différents statuts : PACS, MARIAGE CIVIL, UNION LIBRE....Un seul est marié " à l’ancienne" : mariage religieux , enfants , épouse : l’officier !


  • #1347733
    le 17/12/2015 par Xavier57
    Le mariage fait de la résistance

    Malheureusement, les hommes et les femmes d’aujourd’hui se marient en grande majorité pour le fun. Ils n’ont aucune connaissance du pouvoir "transcendant" du mariage religieux. On se marie parce que la robe est jolie, le champagne très bon et que cela permet également de faire la fête le temps d’un soir. Les femmes se marient parce qu’elles ont vu leur héroïne préférée d’une mauvaise série américaine le faire. Comme le disait Raoul Vanigem dans son "Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations" :"il n’y a pas d’amour heureux dans un monde malheureux".

     

    • #1347951
      le 17/12/2015 par Drago
      Le mariage fait de la résistance

      En effet.
      Dans la vie, le mariage est un repère.... pas un repaire.


    • #1349437
      le 19/12/2015 par kasiar
      Le mariage fait de la résistance

      Je rejoins également ce commentaire et j’ajouterais également que le mariage façon people (Kardashian ...) est très mis en avant dans la presse. La valeur "traditionnelle" du couple moderne n’est en fait qu’un paravent. Pas un mot sur la condition infernale des couples modernes.
      D’ailleurs l’étude reste muette sur la représentativité des couples, ont ils la nationalité française, combien de proportions de couples caucasiens, méditérannéens, couples athées, ou religieux ... ? D’ailleurs il y a probablement autant de proportions de couples qu’il n’y a de raison d’être à leur existence.
      La plupart des mariés restent dans une logique individualiste. Les hommes malgré eux car subissant les injonctions sociales, les femmes constamment encouragées par la société.Ce n’est pas ce que j’appelle un mariage digne de ce nom.

      En fait le couple n’est jamais directement attaqué par les influences néfastes de nos maîtres, car comme dit dans votre commentaire, le mariage fait consommer le gogo. Et puis faut acheter les bijoux et vêtements pour Madame si elle ne les achète pas elle-même. Puis il y a la sacro-saint Valentin.

      Cette "résistance" n’est en fait qu’une "évolution" du couple, un artifice, qui effectivement n’est pas fit pour durer, car défiant le caractère transcendant du mariage, et également les droits et les devoirs des époux.


    • #1350040
      le 20/12/2015 par alcalino terreux
      Le mariage fait de la résistance

      Il y a toute une frange de la société (un segment comme dirait l’autre) qui vit à sa périphérie, peu touchée par les effets de mode et les assauts des médias de masse.
      Là les individus continuent de fonctionner peu ou proue comme leurs parents et grand-parents : ils se marient, ont des enfants, se supportent bon an mal an...voire s’aiment toujours (ça arrive).
      Ils vivent en parallèle d’une population quant à elle emportée dans le tourbillon sociétal du "toujours plus, plus vite et mieux" personnel et professionnel.
      Dans les deux catégories les causes des insatisfactions sont parfois parfaitement justifiées, liées à une inadéquation entre leur vie maritale et les aspirations profondes, pas forcément flagrantes au départ.
      Un facteur extérieur déclenche souvent la prise de conscience, dans un monde où les "facteurs extérieurs" justement son légion, jusque dans les populations refermées sur elles-mêmes. Elles finissent par céder un bout de leur vie aux sentinelles de l’empire qui les assaillent sans relâche, eux comme les autres.


  • #1347745
    le 17/12/2015 par Bryan
    Le mariage fait de la résistance

    C’est une bonne chose. À condition que le mariage soit une vraie démarche d’engagement authentique de chacun ; et non pas juste une grande cérémonie pour faire une super liste de mariage, une méga fête, se bourrer la gueule et publier ça sur Fessebook. Désolé mais je commence à un peu connaitre les français. Ces mariages-là, on en voit tous les jours !

     

    • #1348072
      le 17/12/2015 par Indépendances nationales
      Le mariage fait de la résistance

      Une autre bonne raison de se marier quand on est en couple est la niche fiscale qu’apporte ce statut légal et qui profite donc actuellement à 48,2 % des adultes (73% des 2 adultes sur 3 qui vivent en couple).

      C’est un choix personnel, mais il y a toujours des dictateurs en puissance qui veulent obliger les uns et interdire aux autres...


    • #1348181
      le 17/12/2015 par Bryan
      Le mariage fait de la résistance

      @ Indépendances nationales
      Je le comprends mais à mes yeux, ça n’est pas un argument. L’argument n°1 doit être un vrai désir d’engagement commun. On parle de mariage, pas de stratégie fiscale. Il serait sage de ne pas confondre les 2. Quand on commence à se dire "ça cool bien de se marier, on économiserait pas mal d’impôts", pour moi, ça pue. Ça pue vraiment.


    • #1349438
      le 19/12/2015 par kasiar
      Le mariage fait de la résistance

      Le mariage part d’un sentiment, d’un engagement, il faut prendre conscience des changements inévitable de son existence. Hélàs rares sont les individus qui en prennent réellement conscience, d’où la fragilité des couples.


  • #1347747
    le 17/12/2015 par Rachid
    Le mariage fait de la résistance

    c’est pas facile d’eradiquer 5000 ans de civilisation a coup de gay pride...

    ca prouve que c’est un modele legitime...


  • #1347803
    le 17/12/2015 par Als
    Le mariage fait de la résistance

    Je me pose une question (innocente hein) : pourquoi un marxiste comme Soral soutient le mariage "traditionnel" ? Car le mariage n’est jamais qu’un moyen de transmettre la propriété, pas un engagement religieux (ce qui contredirait de toute façon tout autant sa base marxiste). La religion s’en est mêlée quand le judananas-ïsme (religion française et européenne par excellence il est vrai... venant de la valée du Rhin je ne vois pas en quoi ça me concerne, pourtant vu ce qu’on nous dit à la télé j’essaye de faire des efforts) a entendu ne pas séparer le religieux du juridique, comme l’Islam du reste. D’ailleurs dans les zones culturellement tibétaines en Chine, au Népal et au Ladakh, le mariage se fait avec une femme et plusieurs maris (tous frères) non pas pour les "unir devant le Bouddha" mais pour ne pas morceler la propriété des dits frères (et là-bas, c’est ça qu’on appelle le "mariage traditionnel"). C’est aussi la raison pour laquelle beaucoup de pays ont permis la polygamie autour d’un homme, garant de la maison familialle et donc de la propriété (ce qui explique la rareté de la polyandrie).

    (je précise toutefois que je ne suis pas marxiste, et que je n’ai rien contre le mariage, je souligne juste une contradiction énorme que personne ne relève huhu)

     

    • #1347823
      le 17/12/2015 par Titus
      Le mariage fait de la résistance

      Soral n’est pas marxiste, bien qu’il utilise parfois des outils d’analyse marxistes lorsqu’ils sont pertinents. Marx était un penseur dans lequel il y a des choses à prendre, et on n’est pas obligé de devenir marxiste en lisant ou en faisant référence à Marx !


    • #1347832
      le 17/12/2015 par Fulcanelli
      Le mariage fait de la résistance

      Reconnaître que Soral a lu Marx et partage certaines de ses analyses et vues est une chose, mais affirmer qu’il est marxiste, c’en est une autre.


    • #1347869
      le 17/12/2015 par Ronnie
      Le mariage fait de la résistance

      Je crois que Soral soutient le mariage traditionnel (français) car il structure la société et permet la transmission du patrimoine, que l’on soit riche ou pauvre. C’est comme ça que je le vois, une coutume liée à l’enracinement.
      Il se réfère surtout au marxisme pour analyser les rapports de classe et la création de valeur.
      Peut-être que des camarades plus compétents pourront préciser...


  • #1347946
    le 17/12/2015 par monoparentaldeforce
    Le mariage fait de la résistance

    Le mariage, oui c’est bien. Qu’il y ait encore quelques valeurs à la base peut paraître rassurant (encore que pour nos jeunes, autant de mariés autant de cocus de nos jours, hélas). Mettre en évidence la "famille" (Père, Mère, enfants) est important. On peut parler aussi des divorces (je divorce parce que mon mari est au chomedu, je divorce parce que j’ai rencontré un mec qui a plus de pognon... Bref !). Dans notre société, les femmes sont comme les poules, aptes à "sauter facilement la barrière" parce qu’il y a du grain chez le voisin alors qu’il n’y en a plus ici, oubliant les poussins, les ingrates. Mais on ne parle pas des veufs et veuves (c’est mon cas, Père d’une fille de 12 ans). Donner une éducation convenable, selon nos traditions, seul, c’est "faisable" (Bon, la bouffe, le repassage, le ménage, les loisirs axés sur la gamine, c’est moins facile que lorsqu’on est deux, surtout qu’un mec est de loin moins performant qu’une femme pour gérer plusieurs trucs à la fois). Bref, seul, j’estime "faire en sorte que ma petite famille soit en effet dans notre tradition familiale" (je suis aidé par ma vieille Mère pour qu’il y ait un peu de féminin dans ce cas). Je ne me plains pas, juste que vu la charge, je n’ai pas, comme une femme aurait par ses qualités organisationnelles peut-être, le loisir d’avoir "une vie à moi". Choix de priorités, mais çà me va, je ne me plains pas et quand je vois certains cas autour de moi, j’en arrive même à me dire que je ne suis pas tombé dans le "cloaque" des couples d’aujourd’hui (de certains, majoritaires).
    J’ai couché avec des femmes qui trompaient leur mari, elles disent le plus souvent, en parlant de lui, le "connard", et je les imagine tout sourire rentrant le soir à la maison (comme à la télé, quoi). Je me demande si je ne suis pas un privilégié...

     

    • #1349444
      le 19/12/2015 par kasiar
      Le mariage fait de la résistance

      Le problème n’est pas l’ "irresponsabilité" des femmes, mais que la société via une propagande féministe constante des médias, des magazines cucul la praline ces mêmes magazines qui poussent les femmes à oser tromper le mari, des associations, des copines et collègues les y poussent. Il faut reconnaître que les femmes sont redoutables lorsqu’elles sont en groupe pour faire pression dans la société contrairement aux hommes.
      Oui il y a quelque chose de pourri en Occident


    • #1349778
      le 19/12/2015 par Monoparentaldeforce
      Le mariage fait de la résistance

      Merci Cher Kasiar pour votre intervention qui "ajuste", de fait, mon commentaire. Dont acte.
      Bien à vous,


  • #1347958
    le 17/12/2015 par Marc
    Le mariage fait de la résistance

    Mouaips... je sais pas d’où ils tiennent leur sources, mais moi je ne crois que ce que je vois....

    Pour la génération 80 et plus, il est très compliqué de trouver un conjoint sérieux qui accepte le mariage (pour la vie) et les enfants... (à part dans le milieux aristo catholique)...

    Enfin, tout arrive pour une raison....

     

    • #1348054
      le 17/12/2015 par Pat
      Le mariage fait de la résistance

      Assez d’accord. C’est déjà difficile, de nos jours, de trouver une compagne qui arrive à se projeter plus de quelques mois en avant... alors penser à fonder une famille, avoir une maison, des enfants et un chien c’est beaucoup demander. Faute à qui, je ne sais pas.


    • #1348248
      le 17/12/2015 par Camillou
      Le mariage fait de la résistance

      Faute à qui ?

      Faute à quoi plutôt, le féminisme "radical" plaçant les femmes comme plus à plaindre que les hommes, et prônant l’avantage plutôt que l’égalité, l’indépendance plutôt que le vivre ensemble, sous prétexte du sexisme systémique qu’elles subiraient au point que le sexisme féminin envers le masculin, n’ait aucune crédibilité ni quelconque importance.

      Au début je pensais que les femmes qui passent leur temps à se plaindre des mecs cons, allaient se taper des connards, puis qu’à la trentaine elles réaliseraient que les grandes gueules/alpha/BCBG ça ne mène à rien, mais au final, plutôt que de comprendre et chercher des mecs bien, ces filles vont trouver un réconfort dans le féminisme et choisir de vivre seules et pour leur tronche uniquement, bafouant allègrement les sentiments de l’homme qui s’intéressera à elle, puisque dans tous les cas, elle aura raison, elle est victime par défaut, et lui coupable par défaut.


  • #1348431
    le 18/12/2015 par Clara Imbert
    Le mariage fait de la résistance

    Bonne nouvelle !

    Cela montre que les français portent encore en eux les valeurs (morales et spirituelles) et je m’en réjouis.

    Certain(es) disent que pour que le mariage dure, il faut qu’il y ait au sein du couple : L’amour-passion mais aussi, accepter vraiment l’autre comme il est. Cela signifie beaucoup de patience, d’attention à l’autre. Il faut exprimer ses sentiments et ses émotions ; il faut servir, on a besoin de sentir que l’on est très important, c’est essentiel dans le mariage.

    Dans le catholicisme : Le mariage est l’alliance entre un homme et une femme unis par un même amour. Dans cette alliance se révèle le plus pleinement l’histoire des alliances entre Dieu et l’humanité scellée dans l’amour du Christ qui a donné sa vie pour nous. Le sacrement de mariage sanctifie l´union d´un homme et d´une femme et situe l´amour des époux au cœur de l´amour de Dieu pour l´humanité.


  • #1348452
    le 18/12/2015 par H. K. Daghlian
    Le mariage fait de la résistance

    Un mariage authentique est aux antipodes de l’individualisme et de toutes ses variantes et dérivations, dont le consumérisme. Ils ne peuvent coexister. Dans une société ou l’un progresse, l’autre recule indéniablement.


  • #1349152
    le 18/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
    Le mariage fait de la résistance

    Le mariage fait de la résistance
    Mince ils continuent à se marier... que faire ?
    On a qu’à leur foutre le mariage avec les chèvres...
    Ouai ! en plus ça renvoie ses multiples quenelles, à l’autre bamboula BlaBla Dieudonné , le nazi noir !
    A bon et pourquoi, je vois pas le lien ???
    Mais si , pour voter Biquette, tu t’en rappelles pas ?
    Ça n’avait pas plus au parti, à l’époque...
    Trop fort on fait d’une quenelle, deux coups !
    Ta gueule ! Her Kommandant Manu, n’aime pas ce terme !
    Et pour Soral, on fait quoi !
    Chut ! lui c’est le chef en personne, qui s’en occupe !
    Ça c’est secret défiance, Euuuh ! défense... à Matignon, et à l’Élysée, ils sont sur le dossier !
    Herr Manu a dit, pas touche le facho Soral, c’est moi qui m’en occupe, Soros nous finance !
    Waouw ! ça y est alors, c’est vraiment la guerre alors !
    Oui petit... oui !!
    C’est comment la guerre au juste ?
    Je sais pas on verra bien !
    BHL dit y a pas mieux...(pour les petits coq gaulois)
    A bon !
    Ça doit-être beau alors !
    Vive la république républicaine !!!!!!


Commentaires suivants