Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le meilleur remède à Destin français de Zemmour : Comprendre l’Empire de Soral !

Composé de textes clairs et incisifs racontant ce combat d’idées qu’est l’Histoire, sans omettre de resituer ces idées dans l’Histoire qui les a vu naître, "Comprendre l’Empire" aurait tout aussi bien pu s’intituler Sociologie de la domination ou Sociologie du mensonge, tant Empire et domination par le mensonge sont liés.

Peu universitaire dans sa forme, mais fruit de cinquante années d’expériences combinant lectures et engagements, cet essai retrace le parcours historique de la domination oligarchique engagé depuis plus de deux siècles en Occident : instrumentalisation de l’humanisme helléno-chrétien, noyautage de la République par les réseaux, exacerbation des antagonismes de classes et manipulation de la démocratie d’opinion.

À l’heure où Éric Zemmour se pavane dans le paysage médiatico-culturel auréolé d’un cachet « censuré » validé par le Système, la vingtième réimpression de Comprendre l’Empire résonne plus que jamais comme un symbole de l’insoumission française !

 

Malgré l’omerta généralisée de la critique et des médias, l’ouvrage culte d’Alain Soral Comprendre l’Empire sous-titré « Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ? » a très longtemps trôné en tête des différents classements de ventes de livres politiques.

Depuis sa publication en 2011, 107 500 exemplaires de cet essai authentiquement anti-oligarchique se sont écoulés.

Un livre majeur qui n’est quasiment jamais cité par les employés du Système qui pondent des livres à la chaîne sur la « personnalité » ou le business d’Alain Soral... Un peu comme si on étudiait Marx en s’interdisant d’évoquer Le Capital !

En attendant le prochain livre du président d’Égalité & Réconciliation, le travail de fond de Comprendre l’Empire constitue un véritable bouclier français contre la propagande.

À lire et à relire !

 

Rendez-vous sur Kontre Kulture pour se procurer Comprendre l’Empire !

 

***

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

Se procurer Comprendre l’Empire chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

À ne pas manquer, les dernières analyses d’Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Eh bien figurez-vous que j’ai fait commander Comprendre l’Empire par la bibliothécaire de mon village. Si !
    Bon, deux semaines plus tard, le bouquin était pudiquement relégué dans la réserve et les sourires de ma bibliothécaire n’étaient plus aussi francs... Elle fut certainement avertie par une bonne âme ("nan mais tu sais c’est qui Soral ? un fachooooo !"). Depuis toutes mes suggestions sont étrangement refusées (Colombi, Hindi, Hossein, etc...). Pourtant j’insiste !
    N’empêche : faites-le, commandez Comprendre l’Empire dans vos bib !

     

  • Existe-t-il une édition en italien ???


  • Votre livre M. Soral, je l’ai dévoré en moins d’un week-end. Non seulement agréable à lire extrêmement bien articulé, la simplicité et limpidité de votre écrit permettront à tout un chacun d’avoir un panorama d’ensemble de ce qu’est l’Empire : du moins y mettre un nom, le définir et de susciter la curiosité d’en savoir davantage.

    Pour ceux/celles qui ne l’ont pas lu, vous comprendrez mieux ce qui nous arrive aujourd’hui. Cela vous permettra de répondre à ces questions : qui instrumentalise, comment, pourquoi, par quels canaux et biais, pour quelles raisons font-ils cela.


  • Zemmour est là pour démonter l’histoire de France, Pierre par Pierre. Après avoir dézingué de Gaulle, il s’attaquera prochainement aux rois de France...on commence par encenser, puis on relativise et enfin on abaisse. Rdv au prochain livre , dans 3 ans.


  • Un livre dont la lecture m’a coûtée mon job d’étudiante en 2016.
    Je n’avais rien trouvé de mieux à lire les mercredis après-midi alors que j’étais pionne dans un lycée et surveillais les élèves collés en salle de retenue. Et tant mieux, je ne regrette rien !
    Ouvrage essentiel qui permet de déconstruire les manipulations du gauchisme, surtout pour ma génération (fin des années 80), pétrie des bonnes intentions de l’antiracisme ^^ ... et qui mérite d’être relu !

     

    • Logique, une telle lecture vous empêchait mécaniquement d’être une bonne pionne,
      on est quand même dans le pays de la raison xD


    • Ah ! Fin des années 80 ! (89 pour ma part).

      j’étais au lycée, en terminal (S) en 2007. Né en fin d’année, je n’avais pu voter cette année là.
      Lassé par tout les "j’me sens plus j’vote, j’décide de la vie politique de mon pays, c’est trop FUN, mais j’n’y connais rien", je me suis tourné vers la recherche de LA vérité. Religion, Histoire, vie Sociale, Économie, Science, limite ésotérisme, tout y est passé les soirs où le Bon sens n’arrivait pas à m’emmener sur la direction voulu qu’est la cohérence qu’engendre la Vérité...
      Triste vérité...
      Tout n’était pas dit !
      Pire !!! Certaines "choses" nous étaient cachées. Certaines, nous étaient carrément biaisé, et, je n’arrivais pas, seul, à déterminer quoi... qui ? Encore moins...

      Puis viens, en 2012, lors de l’excitation générale de cette année de fin du monde par un peuple ancien, Primaire, mais littéralement énigmatique, la trouvaille.
      Ce livre,
      Comprendre l’Empire !!

      Tout y est. Nous sommes en 2012, je finis juste mon DUT en Biologie et je trouve enfin des réponses. Cohérentes, tant dans la forme pour moi (pas très littéraire et vite perdu lorsque, le verbiage et la sémantique deviennent des armes d’incompréhension massive), que dans le fond !
      Pour une fois, un bouquin qui traite de TOUT les sujets, où l’on peut se sentir désarçonner par de piètres professeur d’histoire (dont je n’ai jamais vraiment aimé la passion faussée, que sentaient leurs cours), répondait enfin à mes interrogations !!!
      OUI !!! Je l’ai trouvé !!! (fierté)
      Quel plus dans ma vie !!! (et sans déconner)

      Je me retrouve avec une arme en main dont je ne connais pas encore la portée, la puissance, la Force de destruction massive, des cachoteries et des incompréhensions dont j’étais la victime, Le sous-fifre (au sens étymologique du terme).
      Oui, j’étais d’une telle bassesse, une âme avec une valeur, mais qui n’était que d’une petitesse... Empli d’une vérité scolaire et scolastique.

      Et aujourd’hui, le chemin de la Vérité se dessine de part la compréhension, la recherche, la droiture mais surtout, la cohérence de l’Esprit !

      Mary M, tu as dû en faire "tilter" quelques-un des collés que tu as eu, crois moi. Le mot "Empire" est puissant, attirant, même pour les générations d’après nous !
      Tu as fait le bon choix, mais j’aimerais bien savoir ce qu’il t’ai arrivée pour ne plus avoir ton job.
      Une anecdote peut-être marrante ?


    • @Air

      Pour faire court, un mercredi après-midi, je completais ma lecture de Comprendre l’Empire avec un article de Damien Viguier sur le révisionnisme paru sur ER que j’avais imprimé et dont j’ai eu la naïveté de ne pas cacher le gros logo " Égalité et Réconciliation ’’, tout comme je n’avais pas caché la couverture de ’’Comprendre l’Empire’’ !
      Un des élèves sous ma surveillance m’a demandé ce que je lisais et j’ai répondu franchement... Un petit débat avec ses camarades sur ce qu’ils apprenaient en histoire a suivi (pour rester vague hein !)
      Interloqués, ils en ont discuté avec une de mes collègues de travail, qui n’a pas manqué de faire remonter à la direction que je ne lisais pas le journal ’’Le Monde’’ pendant mes heures de surveillance.
      Résultats des courses : un conseil de discipline et une suspension de fonctions jusqu’au terme de mon contrat pour mauvaise lecture, urgence il y avait de m’éloigner des élèves, tant je ne portais pas, je cite, ’’les valeurs de la République’’ et manquais ’’d’exemplarité à l’égard du service public".
      L’année suivante, pionne dans un autre établissement, un simple coup de fil de mes anciens employeurs a suffi pour générer un autre conseil de discipline et une nouvelle suspension.
      Bref, je suis blacklistée à l’Education Nationale. Ce n’était pas très drôle à vivre sur le moment, mais ce fut formateur.
      C’est la version courte de l’histoire, il y a d’autres éléments mais ce serait trop long à raconter.
      J’ai recroisé certains des élèves, qui m’ont fait savoir qu’ils s’étaient renseignés depuis, sur un certain professeur dont je ne citerai pas le nom !
      Voilà ;)


    • Génial !!
      C’est du bon boulot Camarade Marie !!! ;)

      Tu te rends compte que tu rends ces jeunes "inaptes" à la République de la France... :D

      Et pourtant, on appelle ça faire le boulot à son échelle !
      J’ai par ailleurs aussi travailler au contact de l’éducation nationale en tant qu’animateur de classe de neige en Haute-Savoie ! Un jour nous visitions l’ONU à Genève. Un enfant de 10ans, un petit algérien qui vivait seul avec sa mère, pose une question au guide dans la grande salle des conférences, devant ses Instits. Sa question m’a rendu tellement fier, et confiant pour le futur... Le sourire m’est monté aux lèvres et je n’ai pas résister à l’appel d’une danse de la joie intérieur.
      Sa question était : "Monsieur ? Pourquoi La Palestine n’est pas à l’ONU alors que israël y est ???"
      J’avais un autre minot très cultivé (qui avait une sorte d’autisme), qui continu les questions, derrière la réponse du guide très flou qui s’est littéralement étranglè par sa honte en regardant les Instits sous le chocs elles aussi, mais un peu fier malgré tout (oui sa s’est senti dans leur yeux pétillants). Ce petit, après les réponses loufoques du pauvre guide, du genre, "parce qu’il y a d’autre pays aussi qui n’y sont pas", "c’est très compliqué entre les deux pays"...
      Épaulé jeté de l’autre petit : "Oui mais si l’ONU est là pour faire la paix, pourquoi elle le fait pas là-bas ?"

      Ce fut terminé pour le guide... HAHAHA et moi je me suis bien marré en levant les mains comme l’innocent impuissant que j’étais face à des enfants suintant La Haine de toute leurs âmes !!! XD
      Je m’en souviendrais toute ma vie... et je prie pour ces petits gars quand j’y pense...
      Je pense que nous sommes tous fait pour propager ce que l’on peut, sur pourquoi ce Monde va mal. Et parfois, juste l’attitude de "chercheur de vérité" fait mouche en plein les consciences obtus.

      Continuons à ne pas nous soumettre aux dogmes destructeurs des pollueurs de vie dans ce Monde. Même si parfois cela implique une terrible solitude, restons les chuchoteurs. Chaque phrase, chaque mot, pour toute les personnes que l’on croise, est importante.

      J’espère que tu as trouvée mieux comme boulot en tout cas.
      Au plaisir Mary M


  • Pour avoir simplement évoqué cet ouvrage dans mon mémoire de sociologie en Suisse à l’époque, la fratrie maçonne locale m’a littéralement dévoré avec la même frénésie des animaux charognards lorsqu’ils se ruent vilement sur de petites proies sans défense. Traqué, espionné, fiché et donc sans avenir, j’ai même du fuir en Espagne à la recherche de meilleures conditions de vie. Mon rêve c’est de pouvoir rencontrer Alain en personne et le lui raconter moi-même !

    Les bibliothèques universitaires sont des cimetières du savoir, de Boudon à Bourdieu, de Weber à Marx. On rappelle que ce dernier dans sa correspondence avec Engels se targue de détenir le record anglais de bittes simultanées dans la bouche... de plus, c’est un cousin des Rothschild, un dégéneré notoire et un menteur pathétique selon son ami et proche Bakounine.

    Bref, je crois qu’Alain se rapproche beaucoup des travaux de Dean Henderson et de Sean Hross même si ces derniers se détachent radicalement des grands classiques de la sociologie et se focalisent sur les connexions entre les familles templières européennes et le concept de "juif de cour" notemment.

    Bien à vous !


  • A quand le tome 2, Combattre l’empire ?

     

    • Comme déjà annoncé (fugitivement) dans une vidéo de Monsieur Soral, le Tome 2 s’appelera « Mon combat ! ».
      C’est un beau titre pour un ouvrage nouveau comme dirais Attali.


    • * comme dirait...
      Parlant des ouvrages de Soral, les fautes ne sont pas acceptables. J’ai relu dernièrement Comprendre L’Empire, - étonnante impression -, l’idée que le livre se « réactualise » tout seul sur nombre de points.
      Mais, comme vous dites, vivement la suite (laquelle sera en adéquation avec le merdier à venir)


    • En tome 2, j’aurais bien aimé un livre spécifique sur la France.

      Genre, comprendre l’oligarchie française.


    • Julie : t’es pas chez McDo... Lis déjà celui-là, tu t’apercevras que çà parle aussi de la France........... enfin si t’arrives à faire les connexions...


    • A Julie,
      Dans le film « l’exorciste », à un moment, le prêtre propose à celui qui vient faire l’exorcisme de lui détailler les différentes personnalités qu’il a pu noter dans le comportement de la victime du Démon.
      L’exorciste lui fait alors cette remarque :
      Il n’y en a qu’une !
      Bien à vous,


    • A France OQP,
      Quel besoin avez vous d’être un peu condescendant avec Julie ? Je suis nostalgique de l’époque où la plus grande courtoisie et la plus grande amabilité étaient de mise sur ce site. Soral allume de temps en temps (mais de manière très ciblée, en repérant les failles disons. Vous prétendez vous prendre pour Soral ?).
      Julie pose un sujet (pas con du tout) et vous pensez prendre de la hauteur en lui répondant ainsi ? Ne serait-il pas plus « pédagogique » pour les autres lecteurs du site notamment, de donner votre point de vue en faisant montre de respect ?
      Allez, je vous aide :
      Chère Julie,
      Notez que Soral n’omet pas La France dans l’analyse première. Je comprends votre soif de complément, mais à la réflexion « tout est déjà dit » (si vous suivez ce site régulièrement)

      Bref, un truc comme ça...
      Et ne croyez pas pouvoir « évaluer » derrière votre écran. Si ça se trouve Julie est d’un niveau supérieur au vôtre.


    • Ezra,

      Je crois comme vous ,à un nouvel ouvrage
      de Soral .C’est évidemment l’auteur qui choisit
      le moment .L’objectif évident est de s’imposer
      de manière populaire et efficace ,aux contrefaçons
      qui défigurent et manipulent notre peuple et notre pays .
      C’est un défi considérable,dont évidemment Soral,
      ne sous estime l’importance et la difficulté .
      Soyons patients et confiants .


  • Le livre qui a fini par me convaincre il y a plusieurs annees de ca deja.
    Monsieur Soral, avec l’offensive actuelle du camp d’en face, je pense qu’il serait judicieux d’ecrire un nouveau livre (malgre toutes les difficultes que ca comprends)
    Je vous trouve beaucoup plus apaise ces derniers temps et ca fait plaisir a voir. Merci pour votre combat.


  • Très bon livre, lu d’une traite.
    A relire car avec le temps, on comprend encore mieux certaines choses.
    Merci Mr Soral !

     

  • Je l’ai acheté il y a quelques mois à l’FNAC sur les Champs Elysées ; je n’en revenais pas et j’étais très heureuse. Le livre est extraordinaire, je l’ai lu assez rapidement, c’est à lire et à relire. Tout y est dit, un chef d’oeuvre. Un grand merci à A. Soral pour son talent !


  • Demain la gouvernance mondiale
    ou la révolte des nations.
    Par la lecture ?

     

    • Pour commencer, pour commencer... Soral a 60 ans, il a 5 ans devant lui pour faire face, car il sera contraint de faire face. Que ces gens « d’en face » se méfient, la réconciliation c’est aussi se lier au delà des clivages imposés, pour le « bien commun ».


    • Non, par tes commentaires, ducon.
      Quand tu auras fait le centième de ce qu’on fait à E&R, tu pourras la ramener !
      AS.


    • Bon, Monsieur Soral étant intervenu, mon commentaire n’a plus qu’une valeur d’archive...
      « Bonne remarque ! » n’était pourtant pas du 2éme degré. Je voulais « tempérer » en expliquant. Le combat a besoin de « meneurs » (leaders ne me plaît pas). Que serions-nous, nous patriotes désemparés, acculés à la Zemmourisation national-sioniste sans Soral ?
      _ « En même temps », Soral dans sa réponse est pour le moins clair, précis et concis, dont acte.


    • Oui par la lecture, et en l´offrant comme je l´ai fait, X 4. 15.5 X 4 = 62, ou 11.5 euros d´occas à Gibert. À Noël penses-y sous le sapin.

      Ca dépasse la lecture, ca peut te brouiller avec ton entourage proche, qui refusera simplement de débattre d´un livre et te classera dans le Mal.
      Donc oui, par la lecture on peut combattre, il ne reste que ca d´ailleurs, les lois interdisent la moindre chiquenaude physique.


    • @MCSLC
      La lecture est l’activité type d’acquisition de la connaissance (ça fait belle lurette que nous ne sommes plus en "tradition orale"). Or la connaissance est supérieure à l’action ; je te renvoie à Guénon pour comprendre toute la profondeur de cette péremptoire assertion.
      Je comprends que ton commentaire voudrait inciter à l’action. Mais il vaut mieux ne rien faire qu’agir sans connaissance. Lire n’est pas refuser l’action mais la préparer. Lis camarade. Apprend humblement. On verra ensuite.


    • Encore un scud bien mérité dans les gencives. Faut réfléchir un peu avant de l’ouvrir pour faire le malin.


    • @Alain SORAL
      extrait de Soral a presque toujours raison épisode 6 du 4 octobre 2018. A la question " que manque t-il à la droite pour la reconquête, des livres ou des couilles ? Vous répondez :
      " Les idées c’est un truc de gauche. quand on est dans les idées on est déjà sur le terrain de son adversaire.... les idées c’est du blabla pour marquer des points quand on a pas les couilles.... la virilité. Ce qui manque à la droite ce n’est pas les idées, c’est un truc de gauche, d’enfumeur. A la limite, les rois des idées on sait qui sait... "


  • J’ai lu l’ouvrage en mai 2012, soit une année après sa sortie en 2011. Six années ont passé. Je vais le relire.

    Le « reviser » à savoir y revenir voir afin de confirmer les stratégies protéiformes et récurrentes de cet Empire en décomposition : il rame E&R nous le donne à voir et explique son agonie !

    Ses tours de passe-passe dont le dernier  zemmourien, lequel, après nous avoir « suicidés », nous laisse accroire que notre destin français national était scellé à l’empire sioniste ! Baliverne.

    Nous sommes toujours bien VIVANTS.

    L’essayiste Alain Soral nous invite à oser entrer derrière le castelet du spectacle du marché. ! Qui tire les ficelles de ses marionnettes sans pouvoir, singent notre représentation ? Qui les anime à savoir leur donne une âme au sein de la Banque des banques ?

    On peut tromper une personne mille fois. 
    On peut tromper mille personne une fois. 
    Mais on ne peut pas tromper mille personnes, mille fois.
    Ainsi, 
    On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. (Abraham Lincoln)

    L’Empire : la Cité de la grande-peur, celle des bien-pensants de la bourgeoisie pro—sioniste ralliée à celle du moïse-déZ’amour du Sérail

    ************

    La Cité de la Vie, à commencer par l’estime de soi car ta Mère-patrie est aimante du « DIEU donné » et non vendu y compris et surtout à usure.


  • Un Destin Français ;Alain Soral .

    Après Comprendre l’Empire ,
    Alain Soral ,raconte sa vie et son expérience
    au service de son peuple et de son Pays .
    Destin Français ,d’Alain Soral .
    C’est le livre que nous attendons .

     

  • Un livre que j’ai adoré lire, lucide et fort bien construit intellectuellement.


  • Les commentaires m’ont donné envie de le relire ! Merci M.Soral pour cette oeuvre d’utilité publique :-)

    Mes respects.


  • Oui, merci pour le rappel de l’ œuvre Salutaire. Important rappel tant il est vrai que si tout les medias sous fifre de l’Empire on tous prononcé le nom Salvateur " Soral" avec dédain par leurs valets prétentieux et surtout putassiers du quotidien, ils n’ont JAMAIS osé prononcer le nom de l’oeuvre qui les fait tous TREMBLER... COMPRENDRE L’EMPIRE !

    À lire et à relire, pour ne pas oublier, bien que notre capacité à pardonner soit grande après la révolte...


  • Le livre qui m’a fait comprendre ce monde de dingue, (lu 7 fois) merci Patron.


  • La France paraît tellement faible et désarmée.

    Zemmour n’a-t-il pas les moyens, aujourd’hui, de déclencher sa guerre civile quand il le veut ?

    Les Français, par ailleurs, ne sont-ils pas mûrs pour abandonner tout attachement à la France, au français, et à la culture française ?

    Entre procession catholique et petit confort personnel leur choix est fait.
    Entre langue française parfaitement maîtrisée et soumission au zeitgeist anglais, leur choix est fait.
    Etc.

    Pendant ce temps-là, les communautaires organisés sont majors aux promos de médecine, d’ingénieur, de sciences-po, etc.

    Donc comment ces Français ne réduiraient-ils pas la communauté musulmane aux zyvas ?

    Le point de non-retour est dépassé je crois, et donc la position de lutte contre la guerre civile aussi.

    À l’époque où Soral faisait son analyse et en séduisait qu’il fallait éviter la guerre civile, c’était peut-être juste.

    Maintenant, n’est-il pas plutôt temps de compter sur la guerre civile pour, tel un judoka, profiter de sa force pour détourner son ambition initiale ?


  • Zemmour incarne le crétinisme universitaire, Soral l’intelligence du vécu.

    Le choix est vite fait.


  • Alain Jakubowicz, ancient président de la LICRA, avait tenté de réduire le succès de Dieudonné à l’attrait de la subversivité et de l’irrévérencieux que ce dernier pouvait exercer sur un jeune public (sous-entendu dénué d’expérience de vie).

    Mais les saligauds en ont retenu quelque chose : il suffit de prendre un formateur sioniste médiatisé mur à mur... et d’en faire un infréquentable du réseau. Ou, comme le raconte Dieudonné, de les pénétrer par en arrière. Par les fesses, quoi.

    Un classique, toute époque.


  • ... et le gestuel de Zemmour à 28:30, la signature (ou le sceau) exagérément arrondi puis ponctué, définitif, du petit homme en quête de notoriété...

    Quel cirque ! Auquel, hélas, figure maintenant l’ami Vincent.


Commentaires suivants