Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nouveau président sud-coréen prêt à se rendre en Corée du Nord

Un pas vers l’apaisement ?

L’élection du nouveau président sud-coréen signifie-t-elle une nouvelle ère dans les relations inter-coréennes ? Élu mardi au poste de chef de l’État, Moon Jae-in n’exclut pas un voyage en Corée du Nord afin d’apaiser les tensions sur la péninsule coréenne.

 

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In s’est déclaré prêt à se rendre en Corée du Nord, « si les conditions sont réunies ».

« Au besoin, je partirais tout de suite pour Washington », a déclaré à le nouveau chef de l’État sud-coréen issu du Parti démocratique (ou Minjoo en coréen) après son investiture. « Je me rendrai également à Pékin et Tokyo, et même à Pyongyang si les conditions sont réunies. »

M. Moon a également indiqué qu’il mènerait des « négociations sérieuses » avec les États-Unis et la Chine au sujet du déploiement en Corée du Sud du bouclier antimissile américain THAAD.

« Je ferai tout mon possible pour la paix sur la péninsule coréenne », a-t-il souligné.

Âgé de 64 ans, M. Moon a succédé à Park Geun-hye, dont la destitution pour abus de pouvoir et corruption a ébranlé le système politique et économique du pays.

Le démocrate Moon Jae-in est devenu président sud-coréen mardi, à l’issue du scrutin à un tour. Selon les résultats définitifs, Moon Jae-in a remporté 41,1 % des suffrages, contre 24 % à son rival conservateur Hong Joon-pyo et 21,4 % au centriste Ahn Cheol-soo. Le taux de participation, de 77,2 %, est le plus élevé depuis 20 ans.

Militer pour la paix avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1724213

    Dans la presse bien pensante j’ai déjà lu concernant cet homme des remarques sur le problème du patriarcat en Corée du Sud qui aurait permis l’élection de cet "extrêmiste" qui veut la paix avec la Corée du Nord...en fait comme toujours, quand quelqu’ un dérange l’Empire on en revient toujours à ces mêmes péchés cardinaux fétiches de la modernité : homophobie, patriarcat/misogynie, antisémitisme/racisme, complotisme.

     

    Répondre à ce message

  • Les garde-chiourmes du système mondialiste vont vite le rappeler à l’ordre ! Soit leurs marionnettes sont soumises par conviction (Sarkozy, Hollande, Obama, Blair , Merkel etc .... et reçoivent leurs sucettes parfumées au sionisme, soit ils sont ramenés au bercail à coups de menaces, chantage coups d’états (Erdogan, ,Maduro etc...) leurs seuls issus est de s’allier avec des partenaires fiables et surtout possédant l’arme nucléaire, garantie sine qua non de liberté pour les peuples opprimés et détruit depuis des générations par les terroristes tenant des droits , non pas de l’homme , mais de vie était de mort sur le monde !!!

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, n’étant pas au courant des problèmes politiques en Corée du Sud, leur ancienne présidente a vraiment été destituée pour corruption réelle ? ou c’était encore fabriqué comme au Brésil ?
    Merci d’avance à ceux qui prendront le temps de répondre.

     

    Répondre à ce message

  • #1724337

    Je trouve plusieurs éléments troublant dans les prophéties " nostradamussiennes" et je me rappel qu’il avait évoqué la fusion Corée Nord/Sud. Est ce le début du début de la fin ?

     

    Répondre à ce message