Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le parti de Merkel freine les ambitions européennes de Macron

Le parti conservateur d’Angela Merkel en Allemagne a pris nettement ses distances lundi 16 avril avec les projets de réforme de la zone euro d’Emmanuel Macron, à la veille d’un discours du chef de l’État français au Parlement européen. L’Union démocrate-chrétienne (CDU) de la chancelière a notamment émis des critiques sur l’idée de création d’un budget propre à la zone euro pour aider les investissements.

 

« Je ne pense pas que cela soit une bonne idée » d’avoir un deuxième budget distinct de celui qui existe déjà pour l’Union européenne dans son ensemble, a indiqué à la presse la secrétaire générale et numéro deux du mouvement, Annegret Kramp-Karrenbauer, une très proche d’Angela Merkel.

Elle a jugé que l’Union européenne, suite au Brexit, avait déjà beaucoup de défis budgétaires à relever pour compenser le départ de la Grande-Bretagne. Elle a souligné que les pays de la zone euro, à eux seuls, représentaient 85% du budget total actuel de l’UE et que de ce fait un deuxième budget lui paraissait difficile à construire en l’état.

[...]

Ces prises de position, à la veille du discours d’Emmanuel Macron devant la Parlement européen à Strasbourg, constituent une douche froide pour la France. D’autant que le président de la République, ne pouvant compter sur pléthore de soutien, tablait sur celui de l’Allemagne par le biais de son homologue Angela Merkel. Le soutien, du bout des lèvres, de la chancelière représentait le seul signal positif pour Emmanuel Macron.

D’un côté, huit pays du nord de l’UE ont d’ores et déjà exprimé leurs réticences, réclamant avant tout davantage de discipline budgétaire pour tous, afin d’éviter de devoir renflouer des États-membres trop dépensiers en cas de crise. De l’autre, la montée des partis eurosceptiques, symbolisés par les élections en Hongrie ou en Italie rendent la tâche d’Emmanuel Macron encore un peu plus complexe.

Lire l’article entier sur huffingtonpost.fr

La France et l’Allemagne dans l’Europe,
lire sur Kontre Kulture

 

L’Allemagne de Merkel, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un deuxième budget cela signifie des impôts supplémentaires, un nouveau vol des contribuables .


  • Ganymè(r)de, qui va de camouflets en camouflets !

     

    • C’est juste.
      Me demande même, au delà d’une quasi impossibilité de briguer un éventuel deuxième mandat, s’il va réussir à terminer son quinquennat.

      Parce qu’à ce rythme, il va imploser dans peu de temps, tant le décalage entre l’image de cogneur qu’il se donne et les coups qu’il reçoit, est abyssal.


  • L’Allemagne c’est 250 milliards d’excédent commercial, la France c’est 50 milliards de DEFICIT commercial... Ca n’empêche pas petit Macron de rouler des mécaniques...

     

    • #1945516

      C’est précisément de rouler des mécaniques son job, de rester beau, jeune et dynamique, pour rendre une belle image, rassurante, volontaire... vendable, bankable.

      Tout le reste, c’est-à-dire le fond, ne vient pas de lui.

      Macron est un employé du N.O.M. : Vente et Service Après-Vente. Point.

      Il faut s’enlever de la tête l’aura ancienne et légitime que nos rois inspirait au peuple, mais sur laquelle la République joue encore !
      Mais c’est précisément du théâtre : Macron n’a rien d’un chef, ni les moyens (quinquennat, plus aucun pourvoir régalien...).

      Seulement, les petits chefs de l’ombre derrière ce Macron ne peuvent révéler leur projet contre les peuples au grand jour.

      C’est ce projet humaniste qu’on doit refuser en bloc, peu importe les Macron et suivants.

      Imaginez Macron comme vendeur chez Darty, çà aide.


  • Le chef de guerre pas même chef de gare qui prétendait sauver la planète va finir à la MJC (Maison des jeunes et de la culture) d’Aubergenville là où effectivement la culture française n’existe pas et ça va aller très très vite.


  • ce ne sont pas les ambitions européennes de l’exécutant micron 1er, mais celle des oligarques planqués derrière le rideau qui anime la marionnette .Ce n’est même pas la peine de donner les noms, il y a longtemps que sur ce site ils ont été repéré .


  • il y a 4 ans sur les ondes vers 4h ...du mat"...un journaliste avait parlé d un impot européen payé par TOUS (trop de dépenses car l europe s ’élargie donc un manque € ) ..puis... plus d élections ...plus de référendum ( déjà appliqué ) juste chaque représentant de chaque pays voteront pour Nous et chacun son tour il sera le president de l europe !! Un conte ...pays = Conté !!
    Puis on lui a coupé le micro au loin une femme disait Il ne faut pas dire celà puis une musique ....et ce journaliste etait devenu invisible !
    Comme un matin ’info’ on a pu entendre une journaliste déclarer que le ’’trop plein des cotisations des chomeurs etaient reversées dans les caisses des fonctionnaires puis + tard Juste une seule fois // Comme si on va croire le gouvernement ’un vase communiquant
    Veridique !


  • Je ne comprend ne pas cette passion française pour l’Union européenne ... on dirait que nous sommes les seuls à croire à ce château de cartes ; même les Allemands ont perdu leur enthousiasme d’antan... et on continue de financer le train de vie des. européens de l’Est, lesquels avec leurs bas salaires, nous étouffent à petit feu... vraiment, je ne comprends plus .. :

     

    • #1945624

      Le train de vie des européens de l’Est... Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre... certains ferait mieux de cesser de lire la propagande de l’ImMonde et des ahuris de l’UPR, parce que si les pays de l’Est reçoivent plusieurs dizaines de milliards par en subventions européens il ne va pas s’en dire que cette "aide" est gratuite, non seulement ces pays contribuent aux budget de l’UE mais en plus la somme des flux financiers qui quittent ces pays par le biais des bénéfices des entreprises occidentales, il me semble que rien que pour la Pologne c’est autour de 10 milliards d’euros qui finissent dans les poches des actionnaires du Cac40 français, alors a votre place j’éviterais de jouer à ce jeux là car on pourrait avoir de sacrée surprises...

      D’ailleurs question financement de train de vie on pourrait parler longtemps de la manière dont la CAF contribue à enrichir l’Afrique si vous voyez ce que je veux dire, les fonds structurels européens en comparaison c’est peanuts.


    • #1945795

      @Mort de Rire

      Vous avez déjà dit avoir des origines slaves du coup on comprend mieux votre acharnement a défendre ces vautours qui bouffent sur le dos de l’Europe de l’Ouest(France, Italie, Espagne, Portugal) via l’Allemagne et cette merde qu’est l’UE.