Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Les chrétiens du Moyen-Orient pourraient disparaître dans une dizaine d’années, même du Liban"

Georges Saliba, évêque syriaque-orthodoxe du Mont-Liban et de Tripoli, n’est pas optimiste concernant l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient. « Si la situation reste telle qu’elle est actuellement, les chrétiens du Moyen-Orient disparaîtront dans une dizaine d’années, même du Liban », dit-il dans un entretien à L’Orient-Le Jour.

 

Le prélat, pourtant, n’est pas un pessimiste. C’est un homme tenace qui a la force et la foi. Originaire de Syrie, appartenant à une communauté victime de massacres et de déplacements, il est plus conscient que d’autres de la fragilité des chrétiens du Moyen-Orient.

« 70 % des chrétiens de Syrie ont quitté leur pays depuis le début de la guerre en 2011. Le pays comptait plus de deux millions de chrétiens, toutes communautés confondues. Ils habitaient principalement Alep, Damas, Wadi el-Nassara et Hassaka (région connue sous le mandat français par al-Jazira, et qui regroupait une kyrielle de minorités). 85 % des chrétiens d’Irak, qui étaient environ un million et demi en 2003 à la chute de Saddam Hussein, ne vivent plus dans leur pays. Leur exode s’est accéléré avec l’arrivée du groupe État islamique en 2014. Ils étaient originaires de Bagdad, de Mossoul, de la plaine de Ninive, de Zakho et de Dohuk », explique-t-il.

Ces chrétiens déplacés du Moyen-Orient se sont établis notamment au Canada, en Australie et en Europe dans des pays comme l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas et la Belgique.

« Les chrétiens qui ont quitté la région ne reviendront plus chez jamais dans leur pays natal. Ils se regrouperont auprès de leurs églises, et leurs enfants perdront petit à petit leur appartenance au Moyen-Orient. Il y a 1 400 ans, nous avions perdu l’usage de notre langue araméenne à cause des conquêtes musulmanes. Aujourd’hui, à cause du fondamentalisme musulman, nous finirons par perdre la langue arabe que nous avons maîtrisée à merveille », s’insurge Mgr Saliba, un érudit qui connaît par cœur des milliers de poèmes dans les langues araméenne et arabe.

« Au Liban, de nombreux chrétiens de la communauté syriaque, qui compte actuellement 80 000 âmes, sont partis avec le début de la guerre civile en 1975. La plupart d’entre eux, des descendants des rescapés des massacres de Seifo en 1916 sous l’Empire ottoman, ne détenaient pas la nationalité libanaise. C’est l’une des raisons qui les a poussés à partir », poursuit-il.

[...]

Pour Mgr Saliba, un homme ouvert et tolérant et dont la porte est ouverte à tous, « l’avenir appartient à l’islam ».

« Regardez ce qui se passe actuellement en Europe. L’Occident est athée, avec les changements démographiques et le déplacement des populations qui s’opèrent aujourd’hui, il finira par s’islamiser. Cette islamisation ne touchera pas uniquement le Moyen-Orient d’où les chrétiens auront disparu, mais toute l’Europe qui deviendra non seulement athée mais musulmane aussi », souligne-t-il en conclusion.

Lire l’article entier sur lorientlejour.com

Qui a intérêt à la guerre entre chrétiens et musulmans ?
Comprendre les enjeux eschatologiques avec Kontre Kulture

 

La résistance des chrétiens d’Orient, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’islam n’est pas compatible avec l’Europe, c’est une question de géographie et d’environnement.

     

    • Bonjour,

      vous semblez bien sur de vous, on peut faire pousser des mangues dans le Morvan vous savez.


    • Pas de panique ! L’islam ne s’enracinera jamais en Europe de l’ouest : même après 6 siècles de présence en Espagne, il n’a pas pris racine là bas...de même que le christianisme n’a pas pris racine au Maghreb, malgré 4 ou 5 siècles de présence...
      Il y aura rejet d’une manière ou de l’autre... dans 10 ans ou dans 80 ans...


    • Compatible ou pas ,c’est en train d’arriver ! La nature (spirituelle ou materielle) a horreur du vide . Et donc si on ne veut pas de Christ ,alors on a autre chose ,malgré tout ;athéisme ,etc.....et islam non maitrisé intellectuellement !


    • Ce n’est pas vrai, des milliers de Français ont ravivé leur amour de la France par la conversion à l’Islam en adhérant à des valeurs proche du Royaume Chrétien qu’elle était jadis. L’Islam peut tout à fait être conforme à l’Europe, mais encore faut-il que les musulmans ne suivent pas bêtement et aveuglément des fatwa de livres du Moyen-Âge et que l’immigration cesse afin de produire un Islam européen coupé des dégénérescences amenées par bon nombre de gens du tiers-monde. Ceci étant, il est vrai qu’avec une République athéiste, franc-maçonne, progressiste et sioniste, tout comme les véritables juifs et chrétiens, les musulmans sont incompatibles.


    • C’est le code de lois de l’Islam, la Charia qui n’est pas compatible avec les lois occidentales : lapidation de la femme adultère, les filles qui héritent deux fois moins que les garçons etc...


    • LGBT, Gay-pride, Act-up, mariage pour tous, adoption des enfants par les homos, féminisation, dévirilisation, religion de la Shoah, CRIF, sionisme. Je suis d’accord, l’Islam est incompatible avec l’Europe et ses valeurs.


    • d’état d’esprit,de mentalité ,de culture,de religion,de valeurs...


    • Mais le christiannisme était compatible avec l’Islam dans de nombreux pays musulmans jusqu’à 2011. Daesh a fait du bon boulot pour la guerre entre chrétiens et musulmans... Il appel a quoi cet Évêque à demi mots ?

      Il devrait aller au au bout de son constat, les chrétiens se sont fait athéiser en Europe à cause d’un vatican vendu aux intérêts sionistes, et l’etat islamique dont il parle est en réalité "antichristique" soit l’inverse de l’Islam. Cette doctrine d’Arabie Saoudite est plus ou moins l’équivalent du Vatican chez les chrétiens. Si cet évêque osait aller au bout de son islamophobie, il dirait que le christianisme d’ Europe est tellement gangrené par le Vatican et donc le sionisme que même si aucun musulman ne vivait en Europe ça ne changerait pas grand chose à la foi des chrétiens.

      N’a t’il pas surtout réalisé que sans le Hezbollah (islamique) son pays le Liban serait déjà un état 100 pourcent sioniste ? peut-être que c’est qu’il désire en mettant en avant Daesh et non le Hezbollah pour son pays, quand tant de chrétiens ont eté sauvé et sont toujours protégés par le "parti d’Allah" au Liban et dans toute la région.


    • Le christianisme d’orient n’est pas compatible avec l’Europe, c’est une question de géographie et d’environnement ? Vous remarquerez qu’il s’agit là d’une question et non pas d’une affirmation...

      Il est souvent très utile lors d’accusations faites envers l’Islam de substituer cette religion par le christianisme pour montrer à quel point les gens s’interdisent de réfléchir ?

      C’est plutôt intéressant cette façon de clore un débat par une affirmation ! J’ai toujours été étonné par ceux ignorant tout de l’Islam qui expliquaient que la consommation de porc y était interdite* car à l’époque dans le désert : il n’y avait pas de réfrigérateur...

      La société matérialiste pose déjà ce problème de fragiliser nos états d’âme, parce qu’elle nous éloigne de ce dont nous avons vraiment besoin. Cette inversion des valeurs : l’amour des choses plutôt que des idées...

      La mentalité « moderne » est de surcroît façonnée par la culture commerciale qui encourage à contester très tôt dans la vie toute autorité.

      L’islamophobie n’est qu’une nouvelle contestation du fait religieux. Hier bouffeurs de curés, aujourdhui couscous merguez... Toujours cette mise en bouche de la parole.. toujours et encore ce matérialisme...

      On pourrait croire de prime abord que contester une religion pour une question de géographie est une belle preuve de bêtise : sans contester cette évidence... c’est aussi l’aboutissement d’une « sophistication » de la pensée moderne...

      *Oblitération totale du fait que dans la Bible au Lévetique l’interdiction de la consommation de la viande de porc est très clairement expliqué par le fait que l’animal n’est pas un ruminant (un charognard malgré les fausses apparences de ses sabots fendus)... c’est particulier un tel angle mort (dans le cheminement de la pensée) alors que nous sommes sensé appartenir à une société de tradition judéo-chrétienne ?... L’islamophobie participe à l’athéisme...


    • Ce que vous dites n’est pas compatible avec l’intelligence, c’est une question de géographie et d’environnement.




    • le christianisme n’a pas pris racine au Maghreb, malgré 4 ou 5 siècles de présence...




      Le christianisme au Maghreb n’était pas trinitaire puisque les églises d’arius ou de donatien étaient légions... Le peu de différence entre le Jésus du Qur’an et l’unitarisme (Jésus n’est pas Dieu le Père) à fait que ces chrétiens ont finis par embrasser l’Islam..

      Cela s’est passé de la même façon à travers toutes les terres ou l’Islam été présente. Par contre vous observerez qu’il y a une quirielle de sensibilité religieuses en Islam et que les communautés chrétiennes (ayant fait de Jésus une divinité) ont également prospérées dans ces contrées...

      Pour ce qu’il s’agit de l’Islam après la reconquista en Espagne... et dans un conteste de guerre de religions en Europe chrétienne ainsi que de la chasse aux hérétiques... les musulmans n’avaient pas la particularité de cacher ou dissimuler leur foi comme l’ont fait les juifs. Ce qui en soit est une preuve historique qu’il n’y a pas une forme de Taqkia comme le présente les islamophobes.


    • fela kuti : avec quelle Europe ?

      L’esprit européen du 10ème siècle ou l’Europe de maintenant ?

      Vu que les Européens heureux de leur servitude ne bronchent pas, l’islam est donc parfaitement compatible, par la force des choses. Et je le regrette.

      (Même si bon, l’islam n’est pas précisément le problème, mais une des conséquences du NOM et de la soumission de l’Église à celui-ci.)


    • @ Je suis pas Charlie
      Il est vrai que l’Islam préserve ses peuples de la décadence, même si c’est souvent plus "le regard des autres" qui rebute les pêcheurs que le risque d’être puni dans l’au delà.




    • lapidation de la femme adultère, les filles qui héritent deux fois moins que les garçons etc...




      La Loi mosaïque de la lapidation a été rendus inapplicable par Jésus et abolis par le Quran qui requiert selon les volontés du gouverneur une punition corporelle plus ou moins sévère.

      L’adultère reste une abomination détruisant la famille et le tissus sociétal. La disparition de la famille rend cette trahison assez banal je dois l’avouer. La trahison de l’état est encore à travers le monde punis par la peine capitale... pourtant les mondialistes ont rendus la pratique plutôt tendance avec Macron isssu de la Banque et d’autres nations européennes dirigés par des anciens de la Banque Morgan.. Si vous n’y voyez aucun liens je n’y peut rien.

      L’Islam est un ensemble, si la fille hérite une demie-part dans son foyer son argent lui appartient alors que l’argent de son mari appartient au couple. La femme en Islam a beaucoup d’avantage financier en réalité. Dans un contexte égalitaire (bien que la mère enfantant et travailant reste désavantagée) il n’y aucune raison de ne pas appliquer la règle Quranique répété sans cesse qu’il n’y a pas de différence entre le croyant et la croyante...


    • @juju,




      Il est vrai que l’Islam préserve ses peuples de la décadence, même si c’est souvent plus "le regard des autres" qui rebute les pêcheurs que le risque d’être puni dans l’au delà.




      Vous avez certainement le droit d’avoir acquis des « préjugés » sur l’Islam, mais laissez moi vous compliquer la tache...

      En Islam, il est dit qu’il est préférable d’avoir commis 1000 péchés devant Dieu qu’un seul au yeux des hommes... Vous êtes probablement horrifié par cette relativisation des choses... mais Dieu n’a que faire des péchés, il n’a que faire de mon jeune du ramadan...

      En commettant un péché, cela n’engage que mon âme... alors qu’en le rendant public cela incite les autres à en faire de même... Vous y voyez de l’hypocrisie mais par exemple si vous prennez la prostitution tout comme l’homosexualité, ils sont restés dans bien des sociétés des phénomènes vraiment marginaux et assez bien tolérés à vrai dire alors qu’aujourd’hui ces marginaux peuvent être dans bien des cas victimes de crimes haineux.

      L’Islam est jaloux de l’espace publique... ce qui est un bien (à mon avis) peut également comme dans les autres religions amener des crispations ou des comportements extrêmes, fanatiques... Il est essentiel de bien comprendre l’Islam authentique pour comprendre « ses » fanatiques ? La réalité refuse les simplifications...

      ps : il y a des choses assez classiques en Islam comme cacher les défauts de son « frère » afin que Dieu nous cache les notres lors du jugement dernier.


    • @Je ne suis pas Charlie :
      Oui, l’occident est décadent, LGBT Gay Pride et consorts, maintenant il faudra nous expliquer pourquoi c’est là que les musulmans veulent venir s’établir malgré l’opposition des peuples.
      Pour nous remettre dans le droit chemin grâce à l’islam ? Non merci. On n’est pas demandeurs.
      L’islam pose forcément problème puisque beaucoup de peuples le rejettent : Autriche, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Japon, Australie, USA (enfin Trump essaie) etc etc..
      A un moment donné, il faut se poser les bonnes questions.


    • @MM,
      c’est quoi cette façon de fonctionner en vase clos ?!!!..



      On n’est pas demandeurs.
      L’islam pose forcément problème puisque beaucoup de peuples le rejettent : Autriche, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Japon, Australie, USA (enfin Trump essaie) etc etc..
      A un moment donné, il faut se poser les bonnes questions.




      Dans un contexte de déchristianisation de l’Occident... l’occidental n’est pas demandeur de christianisme n’ont plus...

      Il y a des convertis à l’Islam en Occident. Et même des gens qui reviennent au christianisme parfois pour des raisons identitaires. L’orient est demandeur à la fois d’Islam et d’occident comme vous l’expliquez ?

      Ps : il est normal de rejetter le wahhabisme... si en orient la tache est parfois difficile c’est que le pétro-dollar y coulait à flot... Beaucoup d’argent consentis mais pas forcément des résultats à la hauteur des investissements !!!! L’information concernant la secte wahhabite a du mal à circuler... difficile de contrer des décennies de propagande... mais la pente est particulierement glissante.


  • le remplacement du royaume de France par la république maçonnique fut synonyme de rejet de la catholicité , avec le cortège d’exactions et de crimes qui allaient avec , l’athéisme ou les croyances droitdel’hommardes devaient absolument détruire cette catholicité . Deux siècles après , avec l’aide d’un vatican perverti et acquis aux idées maçonniques , la population en majeure partie est athée ou au plus , vaguement acquise pour certains , à un catholicisme emprunt de leur humanisme où l’homme se voit l’égal de Dieu .
    Au siècle dernier , nos républicains furent embarqués dans la mondialisation ,dépassés , pieds et poings liés , totalement à la merci économiquement de la " communauté" dirigeant les banques apatrides ;
    La population autochtone généralement athée , en a vu s’installer une autre , de confession musulmane , attachée vivement à sa religion , qui était importée principalement pour résoudre les problèmes économiques . quelques générations après , leur religion passe avant un état sans foi ni loi , mais plutôt financier .
    Et c’est à ce moment que les valets politiques autochtones des banksters communautaires apatrides , vont instrumentaliser ces populations , dont l’une a perdu ses repaires et l’autre les gardant jalousement , pour les faire affronter .
    Diviser pour mieux régner , et pendant ce temps les 1% de milliardaires et les 10%de millionnaires qui aspirent à devenir comme les premiers , peuvent diriger des états , dont ils ont détruits les fondements , en particulier la catholicité .
    ( et comme si cela n’allait pas assez vite à leur goût , vu un chômage croissant depuis plusieurs décennies , ils ont trouvé le "grand remplacement" , où on ne prétexte même plus un coût salarial plus bas pour importer de la main d’oeuvre bon marché , mais ce que l’on peut qualifier d’invasion migratoire subsaharienne principalement musulmane ).
    NB : je reste persuadé que nos dirigeants FM , tout en croyant peut être sincèrement à leur credo , pour certains en tous cas , n’ont pas perçu l’habile manipulation de la communauté qui se dit "élue" , croyant peut être que l’argent n’avait pas d’odeur ...
    200 ans après , non content d’avoir dégradé ou parfois éradiqué cette catholicité plurimillénaire qui faisait "vivre" un pays , ils se vient désormais devenir
    les "pions" des autres , leur laissant les miettes ( même ces dernières ont un prix avec eux ) .


  • Les religions, et surtout l’islam aujourd’hui, c’est pour faire accepter aux pauvres leur pauvreté. Grâce à elle, les gens acceptent de se faire enfler par les très riches car leur esprit est tourné vers le paradis. Les très riches athées ne voudront jamais anéantir la religion, bien au contraire, ils veulent simplement la maîtriser pour maîtriser le peuple. Napoléon et les franc-maçons en sont le parfait exemple, encore faut-il avoir étudier l’empire français. La vie matérielle n’a aucune valeur pour les vrais croyants, et ce sont les riches, qu’ils soient républicains ou aristos, qui en profitent. Elle est là la vraie arnaque. Si tout les pauvres du monde savaient qu’il n’y a probablement rien après la mort, croyez-vous vraiment que les riches s’en sortiraient aussi facilement ? L’expression "opium du peuple" n’a jamais été autant d’actualité. Quel monde obscurantiste !!

     

    • oui c’est à ça qu’on a FAIT SERVIR la religion depuis voltaire ("je veux que mes domestiques, que mon tailleur, croient en dieu, car ainsi je pense en être moins volé") et à travers tout le XIXème siècle. Et le début du XXème, puis quand personne n’a plus cru en Dieu ils ont cherché autre chose !
      Et maintenant on remplacé le christianisme par les idéologies qui l’ont remplacé : l’écologie, et puis bien sûr l’hygiénisme et la "sécurité" (sic), toutes sources des mêmes comportement, recyclages des mêmes calotins, des mêmes névroses, des mêmes toatlitarismes.


    • Deux amours ont fondé deux cités, l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité de la terre, l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité de Dieu.
      Quand saint Augustin dit cela au 5ème siècle, il a tout dit de l’opposition et du désintérêt des uns pour les autres, chacun oeuvre à construire la cité qu’il désire, toute cette idée est d’ailleurs le prolongement de l’opposition Dieu et Monde qu’on retrouve dans l’évangile de saint Jean, on est envoyé dans le monde mais on doit se garder d’être du monde, de tomber dans la mondanité. Il y a ce passage chez saint Matthieu qui montre qu’il faut penser complétement autrement :
      "Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur."

      Ce n’est donc pas une arnaque, c’est parfaitement logique, le problème est que votre analyse matérialiste, va donner de facto raison à ceux qui oeuvrent à la cité de la terre et ne vous donne pas le recul nécessaire pour embrasser une analyse plus profonde.


    • @aldebaran
      Qu’est-ce qui faut pas lire comme conneries vraiment
      Je vais vite fait de donner quelques exemple de la preuve de Dieu (NS Jésus Christ & la très Sainte Vierge)
      Lisez les messages (apparitions) de ND de Quito (1634)



      Quant au sacrement du mariage, qui symbolise l’union du Christ avec son Eglise, il sera attaqué et profondément profané. La franc-maçonnerie, alors au pouvoir, promulguera des lois iniques dans le but d’éliminer ce sacrement, rendant facile pour chacun de vivre dans le péché, et encourageant la procréation d’enfants illégitimes, nés sans la bénédiction de l’Église. L’esprit catholique décroîtra très rapidement ; la précieuse lumière de la foi s’éteindra progressivement, jusqu’à ce que l’on arrive à une presque totale corruption des mœurs




      ND de Fatima (1917), ND de la Salette (1846)



      Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté
      Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist




      (ainsi qu’à La Rue du Bac, à Lourdes)
      La Conjuration Antichrétienne Mgr Delassus
      Ou le grand monarque, le Vénérable HOLZHAUSER, la prophétie de Saint-Jean de Jérusalem



      Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille
      L’homme fera marchandise de tout
      Chaque chose aura son prix
      L’arbre, l’eau et l’animal
      Plus rien ne sera vraiment donné et tout sera vendu
      Mais l’homme alors ne sera plus que poids de chair
      On troquera son corps comme un quartier de viande
      On prendra son œil et son cœur
      Rien ne sera sacré, ni sa vie ni son âme
      On se disputera sa dépouille et son sang comme une charogne à dépecer




      L’Apocalypse de Jean
      Qu’elle est la religion assez stupide, pour écrire qu’elle va disparaître au point que les croyants, tellement il y en aura peu, se connaîtrons par leurs noms ?
      Que son Eglise va subir une éclipse au point qu’on ne la voit plus, que ses serviteurs seront de mauvaise personnes (prêtres, évêques) ?
      Qui annonce avec autant d’exactitude et des années, des décennies, des siècles en avance ce qu’il se passe ?
      Arrêtes un peu de te prendre pour un intellectuel, un érudit, parce-que tu as lu 3 livres républicains sur l’histoire de France (Fernand Nathan et les encyclopédistes)
      De grâce quand on sait pas on se tait Marx était un prophète de mes deux et pourquoi pas Hitler aussi ?
      Deo gratias


    • @aldebaran
      En plus d’arrêter toi-même l’opium dont tu nous parles, éteins aussi ta télé qui te lave le cerveau , youporn, la muscu, les jeux en ligne et à gratter qui t’égarent ,ainsi que le foot et les tribunes
      Ça te nuit
      Et puisque tu es sur E&R profites-en pour acheter quelques livres chez KK, passes aussi chez les Editions Saint-Rémi, Librairie française, Librairie de Flore et les Editions Saint Agobard
      Et arrêtes aussi les encyclopédies et la page histoire de Telerama
      On prie pour toi en famille


  • Je critiquerais pas l’article que je n’ai pas lu, mais "Lorient le jour" c’est équivalant TF1 sur la Syrie aujourd’hui.

     

    • Pernaut en sort de bonnes parfois... !!


    • Ce n’est pas un journaliste de l’Orient le Jour qui rédige un article mais l’itw d’un prélat de l’Église syriaque publiée dans les colonnes de ce quotidien libanais de langue française.
      Si ce journal est effectivement un organe de propagande pro occidentale dans le monde arabe, il n’en est pas de même pour ce prélat qui n’a de cesse depuis le début du conflit syrien de dénoncer les conséquences pour les chrétiens d’Orient et pour les musulmans eux-mêmes des tentatives américaines de redécoupage géopolitique du Proche-Orient.


  • Si le Coran est de descendance divine, alors dieu écrit mal, il est lourd, comme dirait Céline (Impossible de dépasser la page 120 en ce qui me concerne.) C’est assemblé comme un gros tas de phrases abracadabrantes et sans pénétration. Objectivement, c’est un livre très lourd, mal écrit, mal construit, répétitif, décousu, contradictoire, resucé, agressif pour le non-soumis, et il représente selon moi la résurgence juive vétéro-testamentaire, en bien plus lourd encore ! Je préfère la littérature française au Coran, 1000 fois plus, et pourtant je ne la divinise même pas, cette littérature ! Qu’en pense les vrais mystiques ? Ceux qui hiérarchisent la vraie beauté à l’aune de ce qu’elle est vraiment ? Bon Dieu, ce livre pèse un demi-quintal ! Quel univers carcéral, inémerveillement et ennui assuré ! Lapallisades, poésie bas-niveau, incohérences, fatras... Je ne comprends pas ? Suis-je une truffe ? je suis pourtant sensible au beau, au juste et au bon, à l’infini de l’espace et du temps, à l’infinité de la Création, bien plus encore qu’à sa seule réduction sémitique. Relire Gustave Lebon : psychologie des foules, et vous aurez un début de réponse... La France est un subtil mélange détonant d’universalisme christique, de logos grec et d’ordre légalo-romain, auquel il faut ajouter une composante pagano-mystique primordiale (émerveillement sacral / dictature du sacré ). Qu’elle le reste ainsi, l’islam n’est pas intéressant, du tout, et son improduction culturel, scientifique, artistique depuis des siècles et des siècles est son seul leg.

     

    • mouais et qu’en est il du nouveau testament ??? tolstoi avec sa guerre et la paix est à des années lumières
      je rappellerai que le décollage scientifique et culturelle de l’occident s’est développé dès que l’Eglise catholique a commencé à perdre de son influence
      c’est bien beau de critiquer l’islam mais si le christianisme demeurait dominant en occident on aurait sans doute le même niveau de vie que les mexicains voir les zairois hahaha


    • Sauf que le Coran n’est pas écrit en français à l’origine, donc tout ce que tu racontes ça ne vaut rien...il faut le lire en Arabe pour juger de sa qualité littéraire...


    • L’arabe est une langue lourde, phonétiquement disgracieuse, inalchimique, et de ce fait improductive comme la réalité le démontre. Seule l’écriture est mignonne.


    • Kam, Baudelaire a transcendé l’œuvre littéraire anglaise d’Edgar Allan Poe, reconnu comme l’un des maîtres de la littérature anglaise, en la dépassant même de sa source, de fins lettrés ont traduit les œuvres majeures de l’esprit du monde en Français, sans perte de substance, cf "Guerre et Paix" de tolstoï sus-mentionné. Le coup de la traduction bla bla, langue d’origine bla bla, c’est du "pouet pouet joue dégonflée"... L’argument ne tient pas. J’ai même commencé à lire une deuxième traduction du Coran, et c’est le même Tam-Tam qui tente de te faire rentrer Dieu dans la caboche avec des mantras, de matérialiser l’immatériel, de te l’enfoncer dans le cerveau avec un marteau-piqueur, c’est pas finaud ! Ah les cabochards ! Sans compter les ergoteurs qui passent leur vie à faire des exégèses dessus, mais quel pinaillage ! quelle crème ! ah j’émulse...


    • yves : Vous êtes linguiste dans quelle université ? ah oui celle de l’ignorance des fats, sinon que veut dire "inalchimique" quand on parle d’une langue ?


    • rogelio, de la manière la plus formelle, sans considération théologique, on ne saurait nier le saut qualitatif du nouveau Testament, ni l’amour universelle qui s’en diffuse, ni la poésie de certains de ces passages. (je l’ai écouté en audio) Toutes choses égales d’ailleurs, elle est l’alchimie qui a sans conteste participer à l’époque glorieuse française, et comme je le mentionne plus haut, elle n’est pas le seul ingrédient de la formule "France". Rappelons qu’on ne peut à foison jouer avec le "genre" religieux, car c’est un cadre stricte qui ne tolère ni le frivole, ni la transe poétique. Son mysticisme est borné de même par un cadre précis qu’on ne saurait transgresser. Paix et bénédiction aux vrais français de cœur et d’esprit ! et je respecte les chrétiens de France car je suis un chrétien culturel, je prends tout de la France, comme dirait Mr Soral. (Bonjour Mr Soral si vous me lisez ! Vous faîtes des émules et incarnez l’esprit de résistance)

      Esprit de la dissidence est-tu là ?


    • GemzD : Je n’ai rien compris à ton propos, peut être veux tu faire du Céline, mais n’est pas Céline qui veut. Toi tu lis les traductions, moi le coran je le connais par cœur, et je dois l’expliquer chaque semaine à des gens de toutes conditions sociales et intellectuelles, car c’est mon boulot, et crois moi pour ceux qui maîtrisent l’arabe, langue Multi-millénaire, et qui au moyen age était la langue des sciences et de l’économie mondiale, le coran est un émerveillement littéraire constant.


    • Kam, tu feins de ne pas comprendre, mon propos est on-ne-peut-plus-clair. Tu es seulement dans l’esprit de contradiction, dans la négation formelle. Si un texte est bon, il sera bon en Français, et pourquoi pas meilleure (j’ai cité Baudelaire). Ne fais pas semblant, tu a l’air d’avoir un cerveau. Et Yves a raison, la langue arabe est laide à l’ouïe, et la réalité d’"improduction" de cette langue depuis des siècles est factuelle, j’ai même pas besoin d’argumenter. Enfin, "inalchimique" employé par Yves semble un néologisme que j’ai dans l’immédiat compris, et que tu feins de ne pas comprendre également : impropre à l’alchimie, et quelle alchimie, mais l’alchimie du Verbe, voyons...

      Yves a de nouveau raison quant à la graphie, elle est certes calligraphique.

      On ne peut pas jouer avec l’arabe, ce n’est effectivement pas une langue alchimique, les arabophones ne sembles pas s’amuser avec, si l’on en juge par leur production autant qualitative que quantitative.

      Mes excuses pour la blessure, je pardonne ta lourdeur volontaire...

      PS : mon père est féru de langues étrangères, il a étudié tout les grands systèmes de langues, il a également étudié l’arabe littéraire à raison de 3 heures par jour pendant plus de 10 ans. Je connais très bien ses sonorités gutturales truffées de rrrrrr via les chaînes TV, c’est pas du chiqué ce que je raconte...


    • Je voulais vous répondre, mais je constate que beaucoup vous ont répondu. Sachez que je vous comprends à merveille. J’aime Céline dont je garde toutes les œuvres, j’aime Baudelaire et Edgar Allan Poe et bien d’autres. Mais sachez qu’aucune religion n’est descendue en forme écrite, mais en forme de voie sauf pour le cas des tables de Moïse qu’il avait écrites ou que la volonté divine avait écrites après avoir entendu une voix lui venant de buissons ardents. L’écrit est de l’invention humaine et la voie est de la nature humaine.
      À ma connaissance, une connaissance aussi mince que le papier à cigarettes et peut-être beaucoup moins, je ne connais pas de prophète lettré. De tous les livres religieux que vous connaissez, aucun n’avait été écrit du vivant du prophète à qui il renvoie.
      Sachez aussi que tout est relatif dans ce monde. Votre ressenti ne peut être le ressenti de tout le monde. Il est vrai que le Coran lu en langue Française est exécrable. De là, à déduire que la langue française est exécrable, il n’y a qu’un pas à faire, mais un pas ridicule que je ne ferai pas.
      Voici une traduction de l’arabe populaire en français : j’ai coupé la mer pour marcher à la France et photographier le pain de mes enfants. Ce que veut dire que j’ai traversé la mer pour me rendre en France et gagner le pain de mes enfants.


    • C’est normal que vous disiez cela mais c’est pas le Coran que vous avez lu mais sa traduction
      cela fait une Sacrée différence ! Le Coran doit se lire dans le texte en arabe et si possible avec une exégèse tel que le tafsir de Jalalayn ou d’Ibn Kathir afin de saisir les subtilités des versets coraniques !
      c’est comme - toute proportion gardée - si vous disiez avoir trouver nul la lecture d’un haïku japonais ou un poème de TS Eliot en français !


    • Et donc, Antonio, me direz-vous qu’il vaut mieux lire Edgar Allan Poe en anglais ? Tolstoï en russe ? Démonstration qui me semble erronée, puisque qu’il est même possible de faire mieux encore (Baudelaire et sa traduction de l’œuvre de Poe), et qu’en dernière analyse toutes les œuvres écrites ou spirites sont transmissibles dans une forme élégamment traduite. Je veux bien croire que le Coran fusse un peu moins lourd en arabe, néanmoins le nouveau Testament me semble bien plus "touchant", et littérairement bien plus beau que le Coran, cependant qu’il n’est pas écrit en Français de source... Aussi, puisque le divin est sensé se transmettre par des voix sans support écrit, alors on n’en revient à l’innéité du bon et du juste, sans investiture, sans patronat, sans support, dans le cadre transcendant d’un naturel émerveillé, et donc qu’en définitive le religieux est une forme dictatoriale et restreinte du sacré sur le sacral, qu’il soumet la création, voire la restreint dans ses potentialités d’expressions et de formes. C’est pourquoi le mysticisme me touche beaucoup plus, car il est informe, diffus et poétiquement puissant. Oui, le "senti" reste supérieure à l"’écrit". Certes, l’"écrit" est une forme post-archaïque mais véhiculaire du "senti". En substance, la quête volontaire et relative de l’"Ignorance" me semble la condition impérieuse de la véritable humilité, la condition de l’émerveillement et de l’enfance de l’âme. Le Verbe n’est qu’un accompagnateur, un propulseur, pourvu qu’il ne soit pas despotique et diviseur… mais l’homme esseulé, dans son existence froide et craintive, ce grégaire n’a-t-il pas besoin de chaleur et d’un phare lumineux dans le néant qui n’en est pas un, du tout ! Ah Jésus, aide-moi, détruit mes ardeurs lucifériennes, offres moi la douceur de l’Ignorance, indique moi la pâture des champs, la paix des rives et des forêts, autours des feux chéris, bassine mon front convulsé ! Rends à ce beau peuple de France l’universel secret dont tu es le Gardien !

      Verbe, Verve et Veine.
      Voyez quand je m’y mets, je peux croire, je crois ! Sainte Croix !

      Bonne journée à tous, le labeur m’appelle.


    • à Kan,
      le monde arabe des sciences a été détruit par l’islam. C’est la religion, aujourd’hui du monde arabe, qui a détruit la vraie culture progressiste qu’était le monde arabe. Je suis passionné de mathématique et de physique, c’est incroyable tout ce qui nous vient de cet ancien monde. Rien à voir avec l’arabe d’aujourd’hui. Obscurantisme, encore et toujours. Les religions et l’Islam aujourd’hui sont de véritables fléaux planétaires qui servent en premier lieu l’oligarchie mondiale, qui elle, détient le savoir. Pour moi, il n’y a aucun doute que l’on veut islamiser la France car on a besoin d’un peuple le plus idiot et obéissant possible.


    • Certes aldebaran tu as raison, et qui plus est, les musulmans sont les idiots utiles, la cinquième colonne des sionistes et des francs macs. Mais quelle farce, en plus ils la jouent pure et rebelle... Ils ne sont que le bras armé de notre dilution et de notre destruction, et je crois qu’ils mettent les pleins gaz dans cette néo-colonisation à dimension biblique (qui ne rêverait pas de conquérir ce saint Temple qu’est la France, avec tous les encouragement financiers et idéologiques possibles, sans absolument rien faire !) Pendant plusieurs siècles, j’ai bien dit siècles, les 800 000 petits Français qui apportaient à certains égards quelque capacité organisationnelle dans ce magma tribalique qu’est l’Afrique, eh bien ils représentent une goutte d’eau à l’égard du torrent migratoire ininterrompu que l’on subit, de l’hyper-délinquance associée, du coût faramineux de la présence allogène, du remplacement inconcevable de mon peuple qui se meurt et de sa souffrance inavouée, car inavouable à cause de la bienpensance. Africains, ils vous faut rentrer dans vos fiefs, les français n’en peuvent plus et n’ont jamais voix au chapitre, dans aucun domaine, intérieur comme extérieur. Le politique politicienne est un trojan qui occulte et compartimente la vérité dans des cases opposées. Nous aurions pu accepter quelques exotismes à la marge, et vous le savez... C’est du gâchis et cela va s’envenimer toujours plus à mesure de votre poids démographique. Nous subissons une ingénierie sociale satanique culpabilisante et qui se passe pour populaire et démocratique. Voilà la ruse du diable, l’accomplissement de son œuvre. Si pour vous, et à juste titre, vous considérez la colonisation française comme un crime, alors que pensez-vous de l’invasion africaine, 20 fois plus nombreuse, en l’espace de 40 petites années, sur ce petit territoire qu’est la France ! Sans même de perspective, - aucune -, d’émancipation par le travail raréfié ! Et comment vous penser que ça va se terminer cette affaire dans 20 ans, dans 30 ans... Français, reveillez-vous, Africains, aidez-nous, il est certain que nous pourrions développer de magnifiques partenariats autour du pourtour méditerranéen, et plus loin dans toute l’Afrique. Tout est à faire en Afrique ! On peut vous aider, gagnant-gagnant ! Respect et dignité. Liberté.


    • @ GemzD Ce n’est pas parce que tu nous dis que le Coran est lourd que c’est vrai, chaqu’un aura une impression particulière en lisant le Coran, il se poura qu’il plait à certains et qu’il déplait à d’autres chaqu’un selon ses propres idées et ses convictions, ça s’applique aussi aux arabes du début de l’Islam certains ont été fascinés par les versets coraniques d’autres trouvaient ça lourds tout comme toi puisque Dieu les ordonnent d’abondonner le vin, de donner une part d’argents aux pauvres, d’aider les opressés et de combattre ceux qui les combattent même en mourant, c’est du lourd bien sûr mais c’est divin.


    • Delanok, tout humain normalement constitué aide un faible, protège les enfants et les femmes. Ton verselet est une vérité de La Palisse suprêmement évidente, le reste n’est que conquête, sang et politique. Comme si les gens étaient mauvais avant l’Islam et bon après.... Quelle monopole du Bien qu’est l’Islam !, quelle histoire magnifique qui le sert... mal avant l’Islam et bien après... comme si un verre de vin ne réjouissez pas le cœur de l’homme... La seule factualité, hors l’émulation et les légendes partisanes improuvables, démontre seulement le souffle d’incréation qui a suivi l’installation de l’Islam, son expansion sanglante (qu’on peut lui pardonner, la doctrine rends fanatique, cela depuis toute éternité), la disparition de la poésie, la châsse et la répression des dissidents, des mécréants, des non-conformistes et des libres penseurs, l’effondrement de la recherche scientifique, l’obscurantisme et j’en passe. "Ne faites plus rien ! Vous serez coupable d’association ! " La gloire de l’ancienne Arabie heureuse se situe plus volontiers dans l’ère pré-islamique, avant (à mon flair) l’univers carcéral qu’elle s’est imposée avec radicalité et intransigeance. L’Islam est un système d’auto-surveillance généralisé, une prison panoptique qui met au ban ceux qui ne s’y conforment. Voyez l’essor soudain et magique de voiles intégraux et de robes noirs couvrant les ex-françaises musulmanes, voyez le courant d’auto-exclusion qu’il génère avec ces musulmans fesses en l’air qui bloquent des rues… L’Islam est une force automotrice anti-France, l’Islam partitionne la France, de même que la Franc-Maçonnerie et les lobbies cosmopolites sionistes, à plus forte raison. Il me semble en partie faux et lourd, inalliable à la France libre que j’aime. Voilà du concret. Voilà les faits, voilà votre fait. Bonne journée ou soirée, car le temps n’existe pas sur internet, comme dirait notre Dieudo national !

      Enfin un petit poème de Gerard de Nerval :


    • Politique

      Dans Sainte-Pélagie,
      Sous ce règne élargie,
      Où, rêveur et pensif,
      Je vis captif,

      Pas une herbe ne pousse
      Et pas un brin de mousse
      Le long des murs grillés
      Et frais taillés.

      Oiseau qui fends l’espace ...
      Et toi, brise, qui passe
      Sur l’étroit horizon
      De la prison,

      Dans votre vol superbe,
      Apportez-moi quelque herbe,
      Quelque gramen, mouvant
      Sa tête au vent !

      Qu’à mes pieds tourbillonne
      Une feuille d’automne
      Peinte de cent couleurs,
      Comme les fleurs !

      Pour que mon âme triste
      Sache encor qu’il existe
      Une nature, un Dieu
      Dehors ce lieu.

      Faites-moi cette joie,
      Qu’un instant je revoie
      Quelque chose de vert
      Avant l’hiver !

      Gérard de Nerval (1832)


    • @GemzD. La croyance et la réalité doivent être proche pour qu’il y ait adéquation de l’acte qui s’ensuivra. De ce que vous pouvez aimer ou détester, ça ne regarde que vous. Mais des impressions, on n’en déduit rien. Avec vos impressions, vous faites plus pour le sionisme que ne peuvent le faire les musulmans idiots utiles.

      Par ce pas, je vais quand même vous aider, non pas à comprendre, car c’est inutile, mais à vous regarder dans un miroir.

      Vous dites : ils ne sont que le bras armé de notre dilution et de notre destruction. D’abord, ils ne sont pas armées et les seules armes dont ils peuvent disposer sont de la fabrication de l’Occident, c’est-à-dire de votre fabrication ou de la fabrication des gens à qui vous vous identifiez.

      Vous dites : je crois qu’ils mettent les pleins gaz dans cette néo-colonisation. On appelle ça l’inversion accusatoire. Ce sont les musulmans qui sont bombardés et tués en masse par votre pays et ses alliés, au point qu’ils ne leur restent que le repli sur soi et la religion comme dernier espoir. Je n’ajouterai pas d’autres choses parce que vous allez tomber sur vos fesses quoique vous soyez d’aplomb dans vos élucubrations.

      Vous dites : pendant plusieurs siècles, j’ai bien dit siècles, les 800 000 petits Français qui apportaient à certains égards quelque capacité organisationnelle dans ce magma tribalique qu’est l’Afrique. Ce n’est pas depuis plusieurs siècles, mais depuis à peine cinq siècles et déjà
      vous êtes en train de pousser notre humanité vers sa fin. Et vos petits Français dont le chiffre est inexact, ne sont pas partis pour aider les Africains, les Asiatiques et les Amérindiens à s’organiser, mais pour les voler et enrichir leurs maîtres avec des armes très supérieurs à ceux des Autochtones. En plus d’avoir agi à l’inverse de tout esprit catholique.

      Vous dites : eh bien ils représentent une goutte d’eau à l’égard du torrent migratoire ininterrompu que l’on subit, de l’hyperdélinquance associée, ... D’hyperdélinquance que celle de vos dirigeants, on ne peut rien trouver de comparable.

      Et je m’arrête là. En tout cas, en technique de noyade du poisson dans un verre d’eau, vous êtes imparable.
      Vous ne vous fâchez pas, c’est de la rhétorique et ce n’est pas ça qui va changer le monde.


    • @Delanok. Ce n’est pas divin du tout. On ne donne pas aux pauvres, on les entretient comme on entretient un troupeau de moutons, pour continuer à servir les possédants. L’alcool et autres drogues doivent être déconseillés et non pas interdits, c’est une ville a besoin d’égouts, une société injuste et basée sur une hiérarchisation des classes a aussi besoin de déversoirs et d’égouts, sinon ce sont le fanatisme et la mafia qui y feront leur lit.


    • De nombreux arabes chrétiens trouvent qu’il y a un génie littéraire dans l’œuvre du Quran... Pourquoi devrais je me fier à un non-arabophone pour connaître la valeur littéraire du Quran ?
      Ensuite, mon apprentissage de l’Islam et de sa culture fait que ma lecture est certainement différente de la votre même en langue française. Il en est de même pour les évangiles... j’arrive certainement à apprécier mes lectures car mes connaissances me permettent d’y voir un sens bien plus profond que ne pourrais percevoir l’inculte... C’est la vie...


    • @vaurien , ont parle majoritairement de Sunnites , ont a moins de problème avec les Chiites , je peut même te dire que je n’ait jamais connu de Musulmans Chiites. par contre pose la question a un Algérien ou un Marocains ou Tunisien se qu’il pense d’un Perse , tu va voir sa réaction , alors ils faudra pas trop compté sur eux pour affronté le bloc sionistes


    • @GemzD
      Non si tout les humains sont bons comme tu dis on aura pas besoin de créer des lois pénales et punir ceux qui les enfreignent, le Coran fait de même. Pour le reste ta haine et tes mensonges suffisent pour comprendre pourquoi tu ne peux pas lire et aimer le Coran, pas la peine d’aller plus loin avec toi parce que ta seul intention est de déformer l’image de l’Islam se basant sur des préjugés, tu nous sort un tas d’idées pourries et fausses méritant une médaille apprenti sioniste.


    • Pour les musulmans, le Quran n’est pas un livre au sens où les occidentaux entendent ce terme. Sa dénomination arabe est « Al Qur’ane » qui signifie « la récitation », ou « la lecture », qui fait référence à des paroles et non pas à un texte.

      « Et même si Nous avions fait descendre sur toi (Mohammed) un Livre en papier qu’ils pouvaient toucher de leurs propres mains, ceux qui ne croient pas auraient certainement dit : « Ce n’est là qu’une magie évidente ! » Quran (6 :7)

      Donc le dessein de Dieu n’était pas, de faire descendre un corpus en papier, mais d’éduquer les êtres humains par un message oral, de manière graduelle à travers son premier peuple destinataire avec une éloquence qui défit leur domaine d’excellence, à savoir l’art de la parole (poésie).

      Donc le Qur’an est une récitation destinée à être comprise, apprise par cœur et diffusée par la parole. Cette façon de faire est fondamentalement différente de ce qui se pratique dans les synagogues, où les rabbins lisent le livre intitulé "Ancien Testament" et fondamentalement différente aussi de ce qui se pratique dans les églises, où les prêtres lisent le livre intitulé "Nouveau Testament".
      L’objet "livre intitulé Qur’an" n’est qu’un simple outil de révision destiné à l’étude et à la prière.


    • @GemzD,
      vous ne pouvez nier que les arabes étaient connus pour leur art de la poésie. Est-ce que la poésie n’est plus de la littérature ? Vous faites semblant de ne pas comprendre que la poésie supporte très mal les traductions...

      Vous faites semblant ou ignoré que l’arabe de part la racine de ses mots permet une polysémie difficilement traduisible dans une autre langue ? Pourquoi déployer autant d’effort pour ne pas comprendre ?

      Vous attendez peut-être devoir tirer en premier lieu un divertissement des commandements divins ? La seule question qui vaille est de savoir si l’Islam apporte le salut de l’âme ?

      Vous parlez de votre « flaire » concernant ce que fut l’Arabie anté-islamique mais je vois en vos affirmations que des sentiments et pas des connaissances... Ne croyez vous pas qu’une révélation si elle est sensée guider les âmes elle doit nécessairement également en égarer d’autres ? Pouvez juger les choses à leur juste valeurs ?

      Si l’on vous donne un conseil avisé et que vous ne le suivez pas ou que vous le suiviez selon vos caprices n’est ce pas une justice que vous vous égariez ? La vie sur terre selon l’Islam est une épreuve... et les croyants les plus convaincus sont eux-mêmes testés. La révélation Qur’anique n’est pas une matraque pour des « élus »... c’est un témoignage contre nous-mêmes !

      Vous parlez du réjouissement qu’apporte le vin.. ce qui est une vérité Qur’anique, tout en ignorant une autre réalité bien plus profonde et prégnante concernant les intoxicants....
      C’est peut-être là, le fond du problème, votre refus d’appréhender les choses dans leur ensemble et d’admettre la complexité ?

      Le bien-aimé prophète, paix et salut sur lui, disait que l’Islam à son début était une chose bizarre appartenant à une minorité et qu’à la fin des temps (du cycle) elle redeviendrait une chose bizarre...


    • L’ordonnancement du Qur’an n’est pas chronologique, ni ne suit aucune logique autre que de présenter les chapitres (sourates) dans un ordre censé en faciliter l’apprentissage par cœur, par ordre de longueur.

      La traduction du Qur’an en français demeure un texte très « difficile » pour un Occidental car le découpage des phrases en vers, perturbe la lecture et fatigue rapidement le lecteur. Cependant c’est un exercice indispensable si l’on veut mettre en évidence les notions, qui sont énoncées dans les 114 chapitres ou « sourates ».

      La moindre des choses lorsqu’on prétend être objectif est au minimum de redonner un sens historique à l’objet-livre Qur’an. Et finalement admettre qu’un ouvrage à l’origine d’une civilisation dont certains pensent qu’elle fut brillante, mérite un peu plus d’exactitude lorsqu’on en parle.

      Je peux aisément comprendre que des fanatiques se réclamant de l’Islam ont pu par réaction créer de part le monde des réactions d’hostilité envers l’Islam. En revanche ce qui est moins acceptable, c’est l’entreprise qui vise à discréditer par tous les moyens possibles, le Qur’an sous prétexte qu’en attaquant le texte fondateur de la religion, ils s’attaquent à la source de l’extrémisme (? !) ; ils visent à déstabiliser la foi des jeunes musulmans souvent très mal informés, dans l’objectif de ramener, ces brebis égarées dans le sentier du christianisme* ou de l’athéisme universel moderne occidentale... Tout à fait indigne.

      *on a le droit de se questionner sur les motivations premières.... partir d’une idée préconçue et essayer de sélectionner tous les arguments qui vont l’appuyer sans discuter des arguments qui vont à son encontre.... Une islamologie provenant d’auteurs modernes chrétiens et en soit très intéressante : on peut être chrétien et faire un travail historique sérieux et impartial sur l’islam, mais ça n’est pas toujours le cas ?


  • Qu’ils s’occupe de son pays on s’occupe du notre.
    Pour qui bosse ce type ?
    Lavrov.


  • Que ne les accueille-t-on chez nous ? Ils sont Chrétiens comme nous (au moins dirais-je).
    Ps : Merci de pas « Islamo-polémiquer » sur mon propos.


  • Ils n’ont pas égalité et réconciliation là-bas ?


  • Tout le monde n’a pas le droit de commenter, de quoi avez vous peur ?..et vous vous plaignez de la censure.


  • La religion est souvent le centre des conquêtes politiques et/ou coloniales. L’Islam conquiert, colonise, pas grand chose à ajouter, me semble-t-il...


  • Je suis une femme qui observe le quotidien. Lorsque je lis certains des commentaires, je suis effarée.
    Non l’islam tel qu’il involue n’est pas compatible avec la culture française.
    Toutes mes amies qui aux alentours de l’an 2000, ne se posaient pas la question du voile et riaient de cet archaïsme impensable, sont voilées. Sauf une Franco-Tunisienne dont le mari se moque des ukases de la mosquée.

    Le voile n’est pas un choix. C’est la dynamique du mouvement politique qui les y a contraintes. Elles en souffrent, il importe d’en prendre conscience.

    Quant aux conversions, il ne faut pas rêver. La publicité du chrétien converti musulman est aisée. L’inverse est problématique, voire dangereux. Alors motus, l’apostasie de l’islam passe dans le secret.
    Il ne s’agit plus de faire du clientélisme pour l’une ou l’autre des religions, mais de définir ce qui est compatible et ce qui ne l’est pas/plus.
    J’ai honte et mal, de voir ces femmes, dont je partage nombre de souvenirs et de traditions, se retrouver à l’étroit dans l’habit qui les éteint.

    Définitivement cet islam n’a rien à faire en France.

    Les chrétiens sont en danger dans les pays du Moyen-Orient. Les politiques occidentales ont une partie de responsabilité. Les musulmans ne peuvent s’exonérer d’une autre partie.

     

    • La vierge Marie était voilée.



    • La vierge Marie était voilée.




      Et Jésus Christ portait des sandales. Ce n’est pas pour autant que les chrétiens doivent porter des sandales et les chrétiennes se voiler. Le christianisme est une religion spirituellement plus élevée et exigeante que celles qui tournent autour du nombre de doigts à utiliser pour se torcher le cul ou du port du voile en dehors de la cuisine.


    • @anonyme

      La vierge Marie n’était pas "voilée".

      Elle portait un tissu sur la tête pour se protéger du soleil et de la poussière.

      Et en signe d’humilité envers son Dieu.

      On voyait sa face et ses yeux bleus, d’une Pureté et d’une Luminosité surnaturelles.

      Elle est morte à l’âge de 72 ans à Éphèse, dans la maison de St Jean.

      Quand elle est morte, son corps et sa face avaient toujours l’âge de son Fils, 33 ans ; sans rides ni cheveux blancs.

      33 ans étant l’ âge à partir duquel, normalement, l’homme vieillit.

      Comme son Fils, elle est morte d’abord, et est montée aux Cieux ensuite : l’Assomption a eu lieu le 15 août, en corps et en Esprit, alors qu’elle est morte en un souffle, le 12 aout, un vendredi à 15 H....parfaitement consciente.

      Si vous voulez faire de la Vierge Marie, conçue sans péché, Mère du Fils, Fille du Père, Epouse de l’Esprit Saint, Reine des Cieux, Reine de France, mère et protectrice des hommes, Co rédemptrice de l’Humanité une Moukher à Mahomet, entre nous ce sera la guerre à outrance.



    • @Anonyme
      Argument éculé qui n’a aucun sens. C’était il y a 2000 ans. Au Moyen-Age les femmes portaient le hennin et alors ?

      Il est frappant de constater le retour de ce mouvement de l’habit couvrant pour les femmes, alors que dans les années 60-70, elles s’habillaient avec les vêtements de leur temps.
      Il y aurait une grande question à fouiller en profondeur concernant l’obligation pour la femme de se cacher, parfois jusqu’au niqab.

      L’époque pousse aux antagonismes : musulmans vs chrétiens, musulmans vs bouddhistes... C’est un fait mais ce n’est pas le seul à prendre en considération.
      Je crois que l’homme musulman (pas tous heureusement !) a peur de la liberté de l’autre, il craint même le regard sur celle qu’il considère comme sa propriété. Il agit comme s’il était cocu par anticipation.

      N’allez pas chercher dans mes propos, une quelconque once de féminisme, je suis une adepte, au mot près, de ce passage des Ephésiens : 5 - 22 - 33


  • Comme le dit si bien François Burgat, si on veut améliorer la condition d’une minorité d’une zone géographique donnée, il faut d’abord s’occuper de la majorité. L’occident ne peut pas pleurer sur le sort des chrétiens d’Orient et et traiter les Musulmans comme ils le font.

     

    • Vous êtes sûrs qu’on vive dans le même monde ? Qu’on lise le même site ? Vous avez vu des dirigeants occidentaux pleurer les chrétiens d’Orient, ou intervenir pour eux ??

      Et tel que vous dites les choses, ça ressemble un peu à menace, comme si les chrétiens d’Orient vivront l’enfer (qu’ils connaissent depuis 1400 ans) tant que nous occidentaux ne donneront pas une villa avec piscine à chaque musulman, et tout ce qu’ils pensent mériter naturellement ? Non parce que si c’est ça le dilemme de l’humanité, on va pas se mentir, on va pas être nombreux sur terre à se cotiser pour les villas au moyen orient !


  • Encore une fois, c’est hors d’Europe qu’il faut se rendre pour rencontrer des interlocuteurs lucides sur le devenir de...l’Europe.
    Les propos de cet homme, s’ils ne relèvent que du simple bon sens et de l’analyse froide seraient néanmoins passibles de poursuites s’ils étaient tenus en France.
    En même temps que le constat sur l’islamisation de l’Europe et la disparition programmée de sa civilisation, on prend ici pleinement la mesure du régime de terreur intellectuelle que nous impose quotidiennement l’appareil politico-médiatico-judiciaire qui censure à la source toutes pensées déviantes.
    Pour ceux qui osent braver ces interdits et se libérer du carcan sémantique, c’est le goulag, les camps de rééducation, l’autocritique, l’ostracisme et les persécutions judiciaires et fiscales.

    Maintenant, pour rester dans le sujet, je pense qu’il en est des civilisations comme des êtres vivants. Seuls ceux qui s’adaptent survivent. Or l’Occident est devenu stérile, débile et décadent. Il secrète lui-même les conditions de son propre effacement.

    Désormais les choses sont simples :
    soit nous sommes attachés à ce que nous sommes et nous nous efforçons de le défendre, soit nous sommes devenus des larves indignes de porter le nom d’Européens (étymologiquement : "ceux qui résistent") et dans ce cas là, notre soumission et notre disparition seront non seulement inéluctables mais également amplement méritées.


Commentaires suivants