Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le racisme est vaincu !

Grâce à Hollywood et ses Emmy Awards

 

Hollywood a fait disparaître le mal numéro un de l’Amérique en récompensant trois actrices noires. Les bavures de rue, quant à elles, disparaîtront comme par enchantement..

L’actrice Viola Davis, ainsi que deux autres femmes de couleur, dont Uzo Aduba dans un rôle de transgenre, ont remporté un trophée aux Emmy Awards, consacrant ainsi « la victoire des minorités », claironne le journal Télérama, qui aime les versions à la fois officielle et hollywoodienne.
« A défaut d’une révolution, il a soufflé un vent de progressisme sur une partie des prix de cette 67e édition. »
Progressisme ? My ass !

 

Bienvenue dans les Minority Awards

JPEG - 101.8 ko
Viola Davis brandit son trophée, probablement volé à une Blanche

 

Chaque année, les Emmy Awards récompensent ceux qui font la télé, et qui la rendent populaire (et bénéficiaire) aux Etats-Unis et dans le monde entier. Ce sont les Oscars du petit écran, ou l’équivalent de nos Sept d’or pourris. Sauf que là-bas, la télé, c’est très important. C’est la vitrine nationale. Et la rampe de lancement des séries qui rapportent énormément de dollars, en écrasant toutes les productions nationales. Cette année donc, trois actrices noires ont raflé un Emmy. Incroyable coïncidence, à l’époque du revival des bavures qui dégénèrent en émeutes raciales.

C’est ça, l’Amérique : on flingue une demi-douzaine de Noirs dans la rue, et on s’excuse avec trois Awards. Une compensation puérile et manichéenne, qui n’arrête pas Hollywood et ses bons sentiments, lourds comme un bombardier B17. Il serait intéressant d’inverser les choses : les flics qui offrent des bouquets de fleurs aux coloured dans la rue, et Adam Samberg, le monsieur Jovial de la soirée des Emmy, qui abat les Noir(e)s un(e) par un(e) dans le public. Remarquez, c’est un peu ce qu’il a fait - au seconde degré -, puisqu’il a osé quelques vannes sur le racisme :

« Il s’agit du groupe de nommés le plus diversifié de l’histoire des Emmy, alors, félicitations Hollywood, t’as réussi ! Le racisme, c’est fini ! »

 

JPEG - 148.1 ko
Andy Samberg a une petite amie, mais blanche.

 

L’Amérique, cette vieille menteuse, raffole des symboles réparateurs, parce qu’elle n’aime pas sa réalité. Et quand elle la voit, quand elle se voit, elle ne se corrige pas beaucoup. Certes, le problème noir remonte à loin. Carrément à la naissance de l’Amérique. Le racisme est la malformation de naissance de l’Amérique. Les roots de la haine et du mépris sont encore bien implantées dans le pays de la discrimination positive sauce (spicy) Obama. La colère est toujours là, à fleur de peau. Elle couve.

Une candidate noire tonne contre le futur maire de Chicago : « Quand j’entends Rahm Emanuel parler de déficit budgétaire alors qu’on parle de réparations, je trouve ça insultant, et je vais vous dire pourquoi ! Ce pays a été construit sur notre dos, sur le dos de nos ancêtres, ils ont saigné, ils sont morts, ils ont été enchaînés, ils sont morts dans la souffrance, alors ne me parlez surtout pas de déficit budgétaire ! » (L’Effet papillon, Canal+, le 19 février 2011)

 

JPEG - 172.1 ko
La Noire est à gauche

 

A part sa petite sortie assortie d’une larme sur «  la seule chose qui sépare les femmes de couleur de n’importe qui d’autre, ce sont les opportunités  », le discours de Viola ressemble à tous les autres discours de remerciements : sans intérêt. On notera au milieu de cette séance d’autocongratulation collective et de réconciliation superficielle Noirs/Blancs que la chaîne HBO, la Canal+ américaine, que l’on disait mourante, rafle 14 statuettes pour 40 nominations. C’est la seule véritable info de la soirée. Le reste, c’est de la politique.

 

L’émotion de Viola et la victoire noire :

 

 

Les larmes d’Uzo et la victoire transgenre :

 

 

On est très contents pour Uzo, Viola et Télérama, car cela met du baume au cœur de ceux qui luttent contre le racisme et la transphobie, cette nouvelle branche branchée du racisme. Mais on imagine que Viola échangerait volontiers son écrase-cafards contre tous les Noirs morts ces derniers temps lors de contrôles policiers inopinés.
Ça, c’est de la démagogie.
Nous en sommes capables aussi, voyez-vous. Non, le problème noir ne sera pas résolu aux Etats-Unis tant (… qu’il y aura des Noirs ? - Tu sors, Kevin) que le problème éducatif global ne sera pas réglé. Vous allez nous dire, difficile pour un gosse noir de Baltimore de s’en sortir avec une mère au foyer, un père absent, disparu ou en taule, un frère mort, une sœur pute et des aides sociales qui ne couvrent pas l’essentiel. Le retard scolaire commence dans les familles. Ça remonte à loin, ça aussi. Femmes et hommes séparés pendant l’esclavage, la famille qui ressemble à une prison, une punition, pour l’homme (c’est le cas de tous les hommes, non, là on déconne)…
Les familles brisées par la pauvreté, les pères qui se taillaient à la moindre occasion… C’est vrai que d’assumer 11 gosses dans une misère noire n’est pas à la portée de n’importe qui. "Père de famille noire", on devrait même en faire une discipline olympique. Les Noirs gagneraient encore plus de médailles. Tiens, si on séparait les JO en JO de Blancs et JO de Noirs ? Il y a bien des JO de femmes et des JO d’hommes…

 

Le pays des amis de même couleur

Extrait du stupéfiant sondage diffusé par franceinfo.fr :

 

Arrêtons là notre délire racialiste. Evidemment que d’attribuer des statuettes à Viola et ses copines parce qu’elles sont noires est une absurdité du même type que celle qui consiste à considérer un jeune Noir dans une bagnole comme un criminel en puissance. Mais il y a là-bas 800 000 Noirs en taule sur 2,3 millions de personnes incarcérées, soit 35% du total, alors que les Noirs ne représentent que 10% de la population américaine.

Une disproportion qui résulte d’une logique historique et sociale, et non raciale. Ou alors il y a des races délinquantes ! Mais jusqu’à présent, ça n’a pas été prouvé. Chaque partie de l’humanité étant capable du meilleur, comme des pires horreurs. Par exemple, les Allemands sous Hitler étaient-ils des délinquants ? On relève les copies dans quatre heures. Quel peuple n’a pas délinqué dans son histoire ? Massacré ses voisins ?

 

JPEG - 70.1 ko
Les fifties, ou le bon vieux temps de l’American dream...

 

Les sociologues sérieux expliquent que la violence intrinsèque qui ravage la communauté noire est la traduction du mépris et de la haine que cette communauté a subis pendant des siècles d’esclavage et post-esclavage, et qui, ne pouvant s’exprimer en dehors du ghetto contre les maîtres blancs, se retournait contre elle-même.
Sur le schéma suivant, où le Wall Street Journal a croisé les données des 165 068 meurtres qui se sont étalés entre 2000 et 2010, deux constatations : 80% des victimes blanches sont tuées par des Blancs, tandis que 80% des victimes noires sont tuées par des Noirs. Et, plus étonnant encore, mais dans la logique des conclusions sociologiques précédentes, les Noirs, qui forment 12% de la population, contre 70% pour les Blancs, tuent proportionnellement sept fois plus que les Blancs, mais ils tuent majoritairement des Noirs ! CQFD.

 

Voici ce qu’écrit Michelle Alexander, ancienne assistante du juge de la Cour suprême, dans son livre Mass Incarceration in the Age of Colorblindness :

« Il y a aujourd’hui plus d’hommes africains-américains en prison ou en détention, en liberté surveillée ou liberté conditionnelle, que de Noirs qui furent soumis à l’esclavage en 1850 avant que la guerre civile ne commence. [...] 70% d’entre eux retournent en prison dans les deux ans qui suivent, voilà ce qui les attend.  »

Il est vrai que les Américains, le suivi post-carcéral, c’est pas leur spécialité. Le social, c’est un mot qui n’existe pas, là-bas. Il y aurait peut-être un juste milieu à trouver entre la France, qui va parfois trop loin dans ce domaine, et les États-Unis, qui sont un peu timides sur ce volet.

 

 

En attendant un monde où les actrices noires ne recevront pas des statuettes parce qu’elles sont noires (elles n’ont qu’à incarner des Blanches, pour voir), nous comprenons que la discrimination positive ici crée mécaniquement une discrimination négative là, et réciproquement : ce sont les deux faces d’une même pièce.
Côté face, Viola Davis ; côté pile, le pauvre mec de 18 ans qui a braqué pour une poignée de dollars et qui restera embastillé à vie. A vie. Le stacking, pratique qui consiste à empiler les condamnations, a vu ainsi le jeune Quartavious Davis écoper de 162 années de prison pour une série de sept braquages à main armée (c’est vrai qu’il a un peu abusé), mais sans faire couler de sang. Sept détentions d’arme, sept braquages, sept fois 23 ans de prison en moyenne. Et là-bas, pas de remise de peine à la française ! Ou alors au bout de 81 ans, si Quartavious se tient peinard…
Mais peut-être que les progrès de la science feront qu’un jour, on pourra vivre 180 ans… Quartavious n’est pas près de revoir la lumière du jour, ou de connaître le bonheur de manger un bon steak en liberté. L’honnêteté, ça a du bon, quand même.

 

JPEG - 54.7 ko
Après avoir bien dansé, Candy et ses amies vont se manger une bonne tarte chez mamie Taubira

 

Quartavious aurait dû opérer dans le pays de Christiane « Candy  » Taubira, où ça rigole un peu plus pour les voleurs. On espère, en achevant cette délicate chronique, que Viola ira voir Quartavious en taule. Pour le symbole. Pour que les deux faces d’une même pièce se réunissent. On exagère : l’Amérique n’est pas si racialement cloisonnée que ça. Il aurait pu y avoir les Emmy Awards pour Noirs, et les Emmy Awards pour Blancs, à la manière des charts musicaux pour Blancs, longtemps fermés aux artistes noirs (on les mettait dans la case « rythm and blues ») dans les années 1950. Quoique, c’est toujours un peu le cas, non ?

La géopolitique infantile d’Hollywood vue par E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1275997
    le 23/09/2015 par david
    Le racisme est vaincu !

    Je verrais les choses différemment, "naturellement" tu tues civilement qui tu côtoies, lapalissade.
    C’est comme le viol ou la maltraitance en majorité des proches.

    Après faudrait étudier si la séparation ou le vivre ensemble forcé serait plus criminogène ? C’est dommage tout ça car après tout les USA c’est grand y aurait de l’espace pour vivre en communauté en bonne intelligence.

    "des races délinquantes" je ne pense pas, surtout pas dans leur environnement naturel c’est clair que non, mais je suis pas loin de penser que les razzias les voitures brulés c’est culturel et même carrément une forme de guerre basse intensité ... ou alors la genèse de tout ça est moderne et mimétique.


  • #1276031
    le 23/09/2015 par Blanco
    Le racisme est vaincu !

    "La victoire des minorités" enfin des minorités noires ou bronzées américaines, pourquoi pas...
    Pour autant, nous en France, nous avons eu déjà et depuis plus longtemps qu’eux des victoires de "minorités" noires, reconnues, acceptées, aimées et fortement respectées, et sans "hollywooderies"... Par exemple et de manière non exhaustive, Monsieur Aimé Césaire, Monsieur Léopold Sédar Senghor, Monsieur Aboud Diouf, défenseurs de notre langue, promoteurs de notre grammaire, poétes, écrivains, "Francophones", et grands politiques aussi... Dans d’autres domaines, M’Bala Bala, si on veut, çà me va aussi, parce que pour ce qui est de disséquer le "franchouillard", il a son mot à dire.
    Et puis, il y a d’autres "minorités" noires (à l’échelle d’un pays) qui font, depuis longtemps elles aussi, partie intégrante et valorisante de notre Pays. Les dissidents antillais (exemplaires par leur attachement à la Patrie), les intellectuels de là bas, et plus généralement aussi, les "gens de là bas", français..
    Alors les américains et leurs "noirs couronnés de circonstance" (y compris leur Obama), c’est bien, ils peuvent encore progresser certes, mais c’est bien...


  • #1276044
    le 23/09/2015 par max
    Le racisme est vaincu !

    La plus grande machine à décerveler de toute l’histoire de l’humanité" Hollywood" ! Et qui tient les manettes ? CQFD !

     

    • #1276075
      le 23/09/2015 par Xavier57
      Le racisme est vaincu !

      Hollywood a tout de même produit une quantité astronomique de chefs-d’œuvre. J’ai d’ailleurs revu récemment "The Philadelphia Story" (1940) de George Cukor. Ce film est un petit bijou. Je ne parle même pas de réalisateurs comme Mankiewicz ou Preminger qui ont réalisé un bon nombre de films cultes. Ces derniers n’étaient tout de même en permanence sous la menace sioniste.


    • #1276180
      le 23/09/2015 par The Shoavengers à la FED
      Le racisme est vaincu !

      Personne n’a jamais affirmé ici que les Juifs étaient des êtres inférieurs ou sans talent.


    • #1276214
      le 23/09/2015 par zuleya
      Le racisme est vaincu !

      Sans parler de la période hollywoodienne de Hitchcock ni de Kubrick...


  • #1276066
    le 23/09/2015 par Gerard John Schaefer
    Le racisme est vaincu !

    Le racisme, ça a toujours été une connerie instrumentalisée.
    Et la balle qui te tue ?

    Comme Kennedy ?


  • #1276068
    le 23/09/2015 par noname
    Le racisme est vaincu !

    C’est tout de même "étrange" cette proportion ultra élevée de trans mis en avant depuis 2012 que ce soit à la télé, au cinéma, internet et les ignorants n’y verront que du feu sans jamais se poser la question de comment c’est devenu quasiment incontournable...

    En tout cas les gars savent ce qu’ils font, plutôt malin d’utiliser des noirs pour inclure les trans, ça passera un million de fois mieux que si c’était un blanc...

     

    • #1276149
      le 23/09/2015 par ouhm
      Le racisme est vaincu !

      Exactement ce que je me disais en voyant ce Uzo Aduba...
      Même stratégie que pour le mariage gay, ils parlent de démocratie, mais les 10 ans précédant le mariage gay ont vus des centaines d’homosexuels promus par le système.. à une époque ils faisaient pareil ici, avec Magloire et vincent Macdoom..


    • #1276217
      le 23/09/2015 par zuleya
      Le racisme est vaincu !

      De même qu avant 2008 il y avait un nombre important de films et séries avec des présidents noirs...
      Histoire de préparer le terrain et de modeler l inconscient. .."c est cool un président noir"...
      Il y a désormais dans presque toutes les séries et toutes les pubs des couples mixes...parceque c’est cool la métissure...
      Life imitating art imitating life and so on...


  • #1276095
    le 23/09/2015 par The Shoavengers à la FED
    Le racisme est vaincu !

    Les Emmy Awards 2015 ont connu la plus faible audience de toute leur histoire.


  • #1276272
    le 24/09/2015 par Pifou
    Le racisme est vaincu !

    Il faut arreter de croire que les "bavures de rue" sont si courantes que cela et que les noirs sont visés plus que les autres. Les medias gauchistes aiment rapporter comment un "jeune noir désarmé" a été abattu par un méchant policier blanc raciste. D’une part, le jeune désarmé souvent est un gars costaud qui s’en prend physiquement a un flic qui n’a pas d’autre choix que de lui tirer dessus et, d’autre part, les bavures de rue visent aussi les blancs. La différence de proportion vient du fait que la criminalité violente est plus courante chez les noirs que les blancs.

    Il faudrait donc arréter de gober tout ce qu’on vous dit, surtout lorsque la source d’information est CNN. Le méchant raciste americain qui flingue tout ce qui bouge, c’est en fait un gros cliché.

     

    • #1276400
      le 24/09/2015 par Thierry
      Le racisme est vaincu !

      Une petite tisane camarade ?


    • #1277023
      le 25/09/2015 par tarzoon
      Le racisme est vaincu !

      ""Le méchant raciste americain qui flingue tout ce qui bouge, c’est en fait un gros cliché"" Ha bon ben faut aller expliquer ça au Natif américain, aux noirs, aux mexicains et maintenant au moyen orient, en Asie et pour finir en Afrique.


  • #1276288
    le 24/09/2015 par Pifou
    Le racisme est vaincu !

    La "petite amie" de Samberg est en fait son épouse et a vraiment, elle, du talent (contrairement a cette brochette d’imbéciles), puisqu’elle est une harpiste de renommée internationale.


  • #1276328
    le 24/09/2015 par super parfait
    Le racisme est vaincu !

    Les cérémonies holywoodiennes sont de vastes spots publicitaires pour la promotion de leurs produits destinés au grand public : ces produits cosmétiques, ces couches de verni passées sur la réalité sociologique du peuple américain, étendard burlesque de l’occident fatigué.
    Holywood et ses personnages plus proches de l’homme fantasmé par des sociétés de productions au CA collossales que du citoyen lambda qui court après sa vie : un univers consternant de perfidie.


  • #1276350
    le 24/09/2015 par craig ward
    Le racisme est vaincu !

    Les blancs et l’esclavagisme , les blancs et la colonisation, vous êtes sûrs ?
    La communauté des élus était peut-être un peu plus présente que celle des Gentils blancs dans ce commerce, non ? (comme pour la colonisation de l’Algérie...)
    Les Gentils blancs sont-ils si racistes, si responsables...
    Pourquoi ne pas lire "La mafia juive" d’Hervé Ryssen pour le vérifier

     

    • #1276409
      le 24/09/2015 par Usom
      Le racisme est vaincu !

      Vous n’allez quand même pas oser remettre en question le fait que l’esclavage en Amérique était un business de blancs si ? Idem pour la colonisation ?

      Jusqu’a preuve du contraire aux USA (c’est quand même des USA que parle l’article) c’est bien des maîtres blancs qui rendaient esclaves des noirs non ? Et la colonisation (puisque vous en parlé) a bien été majoritairement conduite par la France et l’Angleterre (pays dirigés par des blancs si j’ai besoin de vous le rappeler) sur le continent africain. Vous me dites hein si je me trompe...

      Ce qu’on peut lire parfois...


    • #1276502
      le 24/09/2015 par marc schmit
      Le racisme est vaincu !

      tu fais un peu semblant de tout mélanger. Déjà parce que blanc ça ne nous dit pas si il s’appelait Dupont ou Goldman.
      Ensuite parce qu’il y avait différentes étapes, et différentes hiérarchies.

      Qu’est-ce qui est le plus important celui qui consomme de la drogue ou celui qui la vend, celui qui la produit, celui qui la transporte ?

      Pour la traite négrière :

      Qui a produit : noir , et arabo-berbère
      Qui l’a transporte : Juifs
      Qui la vend et en fait commerce : Juifs
      Qui consomme : blanc

      Donc pourquoi rendre le blanc responsable de la traite négrière. Surtout que l’esclage a toujours existé partout et de tout temps, il en est toujours ainsi aujourd’hui.


    • #1276530
      le 24/09/2015 par craig ward
      Le racisme est vaincu !

      Usom , pour comprendre mon propos, tu ne dois pas confondre Blancs et Juifs.
      Si les livres d’Hervé Ryssen ne sont pas à ton goût, peut-être que les propos de Louis Farrakhan sur l’esclavagisme des noirs te parleront plus... il cite une petite liste de trafiquants d’esclaves au XVIII ème siècle dans son livre "The secret relationship between Blacks and Jews" dont les noms sont peu catholiques pour beaucoup (et peu goyim pour moi).


    • #1276599
      le 24/09/2015 par zuleya
      Le racisme est vaincu !

      Et C est surtout que l "ethnie" responsable de l éradication de l esclavage est justement les blancs...pas les noirs ni les arabes ni les asiatiques et bien sur pas les juifs qui invoquent cette pratique dans leurs textes sacrés. ..


    • #1277196
      le 25/09/2015 par Le Sicambre
      Le racisme est vaincu !

      Quand on parle de l’esclavage, le France redevient naturellement "un pays de blanc" ! Ce n’est plus choquant et raciste de le dire ! ^^



      Et C est surtout que l "ethnie" responsable de l éradication de l esclavage est justement les blancs...pas les noirs ni les arabes ni les asiatiques et bien sur pas les juifs qui invoquent cette pratique dans leurs textes sacrés. ..



      Dans les textes sacrés des juifs ET des musulmans... petite précision.


  • #1276389
    le 24/09/2015 par Ezio
    Le racisme est vaincu !

    Excellent articlen, bravo. Il est bon ce Dimitri Kotrias, je vous conseille de l’écouter dans l’émission L’Heure la plus sombre N°4.


  • #1276404
    le 24/09/2015 par Usom
    Le racisme est vaincu !

    A la question que se pose l’auteur de l’article Dimitri Korias : " Quel peuple n’a pas délinqué dans son histoire ? Massacré ses voisins ? "

    Bah je dirais... les noirs ?

     

    • #1276462
      le 24/09/2015 par Titus
      Le racisme est vaincu !

      Les Hutus et les Tutsis par exemple ?


    • #1276513
      le 24/09/2015 par marc schmit
      Le racisme est vaincu !

      @ Usom

      je dirais.....

      que tu as peut-être beaucoup étudié l’histoire, mais pas celle des noirs. Ils en ont fait moins que les autres ?? oui que certains autres, mais pas grace à une morale, ou gentillesse plus grande que les autres. Simplement par une plus grande constance dans la position du dominé à travers l’histoire. Mais dès que certains empires, ou groupe de cités-états africains ont été en moyen de nuire au voisin, fut-il noir lui-même, ils ne se sont pas privé.

      bon, on a compris que tu étais noirs, donc je t’invite à arrêter la position de victime du monde, et en particulier des occidentaux. D’une parce que ça ne rapporte rien, stratégie perdante d’avance. Et de deux, car ça ne correspond à aucune réalité historique globale

      La seul victimisation qui existe, n’est pas raciale, mais sociale. Peu importe le lieux ou l’époque, il a toujours eux des riches dominant, et des pauvres dominés, bien que plus nombreux. On peut en déduire que la "richesse" est le seul critère permettant d’établir des dominants et dominés. Mais certainement pas la race. En tant que Blanc français pur souche de classe moyenne, je ne domine pas le jeune neveux du président du Cameroun, c’est lui qui me fait la misère quand il veut.


    • #1276691
      le 24/09/2015 par Usom
      Le racisme est vaincu !

      @ Titus : Ça s’appelle une guerre civile.

      @ marc schmit  : Montrez moi ou je joue la victime ? Décrie un fait historique (en l’occurrence l’esclavage) c’est se poser en victime maintenant ?
      A ce rythme là on a plus le droit de ne rien dire et de ne plus parler d’histoire sans se faire traiter de victime ! C’est fou !


    • #1276723
      le 24/09/2015 par Titus
      Le racisme est vaincu !

      Je pense que tu confonds guerre civile et génocide.


    • #1277068
      le 25/09/2015 par marc schmit
      Le racisme est vaincu !

      @Usom

      Je dis victime, peut être à tort, car tu dit des choses totalement fausses, tu arranges la réalités pour que tu puisses dire, " "nous les noirs ont a rien fait, jamais, et sous entendu, ce sont les autres les méchants, qui nous on toujours causé du tort".

      J’appelle ca une position de victimisation.

      Quand tu répond, les noirs, a quel peuple n’a jamais délinqué, tu dis simplement une enormité.


    • #1277209
      le 25/09/2015 par Le Sicambre
      Le racisme est vaincu !

      Allez vivre aux USA vous pourrez constater la couleur de la délinquance, la délinquance bas de gamme.
      Les noirs en Afrique subsaharienne sont trop occupés à s’entretuer depuis des siècles, alors s’organiser pour des projets d’empire ou de conquête mondiale...


  • #1276497
    le 24/09/2015 par momie
    Le racisme est vaincu !

    j’sais ap’ si Hollywood était mieux avant, en tout cas ça s’adapte !

    Dans les années 40 les cerveaux étaient encore à peu près sain, et la culture populaire authentique n’était pas encore totalement dévastée par l’industrie du divertissement. Le cinéma ne pouvait ,donc, que refléter cet aspect là ; il restait néanmoins un outil de propagande, un moyen de coercition parmi d’autres pour soumettre les âmes à la main invisible du marché afin de les figer dans le paradigme de la consommation et de la croissance infinie et illimitée.

    Par conséquent, pour intégrer l’intégralité des âmes Hollywood n’avait pas pour vocation historique à élever la qualité et l’intelligence du contenu de sa production cinématographique mais bien dès le départ à opérer une régression - en partant du sommet (culture traditionnelle et classique) pour en arriver à la médiocrité actuelle que nous connaissons tous... mais je vous rassure ! le niveau va encore baisser... Et lorsque on aura touché le fond il sera toujours possible de creuser ...

    L’intégration au marché s’effectue en nivelant par le bas car il faut passer du réfléchir au désir, de la réflexion à la pulsion... C’est donc bien une entreprise de déconstruction des sensibilités et un moyen de conditionner l’expérience du vécu et du réel. Ce qui nous amène à peu près à toute l’absurdité de notre époque : plus personne ne réfléchit ; tout le monde désir.
    Le cinéma est tel un virus, qui permet de coloniser les sensibilités pour les refaçonner de telle manière à ce qu’elles contribuent non seulement à la survie mais surtout à l’accroissement du Marché.

    Le soft power comme disent les kainri, l’industrie du divertissement est certainement ce qu’il y a de plus hard car divertir c’est surtout faire diversion et subvertir, ce qui permet in fine notre endormissement, notre anesthésie... joignez à cela le vote démocratique et vous obtenez de parfaits moutons qui consomment sur demande (suffit d’une pub à la con), et qui ne demandent qu’à rejoindre l’abattoir : l’espace commercial où ils vont enfin pouvoir exprimer leurs goûts, et satisfaire leurs petites préférences narcissiques qu’ils croient libres de tout influence ; tandis qu’ils ne font que répondre aux injonctions perverses préalablement administrées par voies visuelles et auditives, telles des cibles marketing ambulantes qui s’ignorent..


  • #1276528
    le 24/09/2015 par blaiz
    Le racisme est vaincu !

    J’avais bien aimé ces stats ethniques sur les meurtres, publiées dans le monde.

    L’on sait que les noirs sont 5 fois moins nombreux que les blancs. Pourtant ils tuent plus, et ils tuent de blancs que les blancs ne tuent de noir.

    Mais la fameuse "question raciale" ne se pose que lorsque ce sont les blancs qui tuent ...

    En gros, pour les médias avant gardiste, le problème c’est les blancs ... Même si dans les faits, c’est plus souvent DES blacks (et de loin) qui ont un comportement de sauvage ...


  • #1276542
    le 24/09/2015 par martin
    Le racisme est vaincu !

    Le probleme des "noirs" aux USA n’est pas un probleme de couleur de peau. Ces noirs que vous decrivez, sont des descendants africains. Il y a aussi aux USA 1,5 Million de "noirs" indiens (comme dans hindous) qui eux n’ont aucun problem de violence et d’assimilation. Bien au contraire, les revenus sont les plus hauts de toutes les categories "ethniques" (il y a beaucoup de medecins indiens aux USA et les medecins gagnent vraiment beaucoup d’argent la bas).
    Alors ?
    D’ou vient le probleme ?
    Il vient non de la race mais de la culture : la culture afro americaine et faite de violence et de non performance scolaire. Elle est aussi faite d’un racisme enorme contre les blancs mais aussi contre les trop noirs d’entre eux. C’est ainsi. Les femmes afro americaines sont le Coeur du probleme et leurs hommes essentiellement leur victimes.
    Et ca ne changera jamais.

     

    • #1276645
      le 24/09/2015 par Warox
      Le racisme est vaincu !

      Les indiens venus d’Asie sont des émigrés volontaires arrivés très récemment et beaucoup ont fait des études supérieures en Inde ou aux USA. Ils sont aussi régulièrement issus d’une bonne famille qui a pu leur payer ces études. C’est pas le mendiant de Calcutta qui se retrouve en Californie. Les noirs américains eux, sont des descendants d’esclaves, tout sauf volontaires, qui n’avaient rien ou si peu à l’abolition. Toujours suspectés, toujours humiliés. Les US ont pratiqué une ségrégation importante jusqu’à très récemment. Jusque là, les noirs étaient des laissés pour compte et n’avaient que très rarement accès à l’éducation et à la propriété. Misère, désespoir, violence sont ce qui a façonné la culture afro-américaine. Et à mon avis, ça peut changer, mais pas du jour au lendemain. Ce sera long d’effacer toutes ces décennies de cicatrices, de brimades et de souffrances.


  • #1276604
    le 24/09/2015 par Anne O Nym
    Le racisme est vaincu !

    Uzo Aduba ne joue pas une transgenre dans le rôle pour lequel elle a gagné un Emmy... mais plutôt une simple d’esprit.
    La différence sera mineure pour certains, mais restons factuel s’il vous plait.

    La transsexualité a cependant été sur-représenté cette année -Transparent par Amazon qui rafle 3 Emmys plus que discutables.


  • #1276617
    le 24/09/2015 par richy
    Le racisme est vaincu !

    j’ai été dernièrement aux USA états du sud
    là bas on dit "NIGER" nègre en Français
    et on ne se mélange pas , le racisme est partout
    CA ne fonctionne pas pourtant il y a 400 ans qu’ils sont sur le même sol ........
    bon ok dans 1000 ans ... peut être ....
    avec le concours des merdias qui pédalent pédalent pédalent

     

  • #1276880
    le 24/09/2015 par spirit
    Le racisme est vaincu !

    Peut être qu’un jour,ce seront les irlandais qui demanderont réparations pour la traite qu’ils ont subit aux XVI et XVIIe siècle dans les colonies anglaises d’Amériques...et aussi vers la mer Baltique...Bref,avant la traite négrière dont le début porte la date de 1640 avec le premier bateau accostant !!

    Le problème de l’esclavage..Marx et Engels en ont parlé et leurs conclusions sont parfaites !

    Le racisme aux USA est,aussi un problème culturel
    Un noir "intégré" pour un blanc est un noir qui pense comme eux...avec une peau noire..ou rouge ou basanée..et qui adopte les codes mais qui,aussi,doit renier les siens propres...Le résultat le plus visible,actuellement est Obama,le blanc qui ressemble à un noir (parce qu’élever par une mère blanche ?)et son inverse hypertrophié...le rappeur hollywoodien qui en rajoute dans la caricature jusqu’à en faire un art négociable... !!
    L’un comme l’autre reste des produits d’appels qui ne corresponds que peu aux vrais réalités quotidiennes...Le monde anglo-saxon nous est aussi étranger qu’à eux !

     

    • #1277217
      le 25/09/2015 par Le Sicambre
      Le racisme est vaincu !

      Ce n’est pas le monde ou le modèle anglo-saxon qui est violent, c’est la société multiculturelle et multiethnique qui est ainsi.
      En France les conséquences sont exactement les mêmes sous un régime pourtant républicain assimilateur anti-communautariste, mais qui de toute façon, ne peut et ne pourra jamais fonctionner.


  • #1278169
    le 27/09/2015 par Eric
    Le racisme est vaincu !

    L’auteur se rappelle-t-il de la cérémonie des oscars post attentats de 2001. Les deux oscars pour la meilleure interprétation féminine et masculine avaient été remis à Halle Berry (effectivement excellente dans " À l’ombre de la haine ", on ne rit pas svp !) et au mauvais et monolithique Denzel Washington (sorte de Tom Hanks black) pour le véritablement immonde (là on peut rire) Training Day du bien nommé Antoine Fuqua, spécialisé dans les films à chier donc. Bref, rien de neuf sous le soleil.


  • #1278648
    le 27/09/2015 par La pythie
    Le racisme est vaincu !

    Luther KIng est à la politique ce que Bruel est à la chanson française...
    Le système américain l’a utilisé pour ethniciser au maximum la lutte des classes et diviser les Américains entre eux...et masquer le fait que nous sommes tous des esclaves du système , blancs ou noirs, de quelque pays qu’on soit ! Aujourd’hui on peut dire que cette mission a été un succès, au delà sans doute des espérances les plus folles de ses concepteurs .


  • #1281279
    le 01/10/2015 par MisterPINK
    Le racisme est vaincu !

    Le système carcéral est terrible aux É-U. On emprisonne pour rien car il faut faire payer l’État pour faire vivre les Syndicats des agents de prisons et les propriétaires de prisons. Les lobbys créent la peur et le taux d’incarcération monte en flèche !


Afficher les commentaires suivants