Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

Quand Al Gore convoque Dieu pour sa propagande mondialiste

Al Gore est comme le pape François : il en appelle à la religiosité pour inciter les croyants – au nombre desquels il affirme appartenir – à lutter contre le réchauffement climatique. Dieu le veut ! Cette nouvelle croisade d’ordre spirituel est à mettre sur le même plan que la lutte pour les droits des Noirs, celle pour le vote des femmes et encore celle pour l’abolition de l’esclavage au cours de la Guerre civile américaine, à en croire le réalisateur du film Une vérité qui dérange.

 

Il a fait ces déclarations dans un entretien avec Interview Magazine, répondant aux questions extrêmement complaisantes de son rédacteur en chef Nick Haramis qui lui demande par exemple :

« Quel effet cela vous fait-il d’avoir raison ? »

Gore accepte le compliment sans broncher, et continue de prêcher pour la planète.

 

Al Gore et la volonté de Dieu : incohérences…

Dieu demande-t-il vraiment que nous luttions contre le « réchauffement » ? Laudato si’ l’affirme, en appelant les catholiques à la « conversion écologique » et la « vertu » de l’anti-gaspi comme on disait dans les années 1970. Cette vertu suppose au préalable un acte de foi : foi en l’infaillibilité et en l’honnêteté des scientifiques réchauffistes, acceptation de la nature peccamineuse de l’émission de CO2 par l’homme qui serait la cause du réchauffement et d’une cascade de malheurs qui n’a rien à envier aux conséquences du péché originel… Oubli des considérations morales traditionnelles surtout, soit qu’elles dérangent comme l’ouverture généreuse à la vie, soit qu’on s’en moque comme des sept péchés capitaux.

C’est bien une morale que prêchent les tenants la lutte contre le « changement climatique », et c’est bien de morale que parle explicitement l’ancien vice-président des États-Unis. Laquelle ? Celle qui veut « sauver la planète » et pour cela même approuve l’avortement légal ; celle qui prône le contrôle de la population au motif que nous ne ralentirons le réchauffement qu’en « stabilisant » la population mondiale… Ce qui revient à souhaiter, encourager, organiser une réduction drastique de la fertilité de certaines nations, africaines notamment.

Drôle de morale ! Son Dieu n’est certainement pas le nôtre ; si Al Gore est croyant comme il l’affirme dans Interview Magazine, il vénère un dieu qui se repaît de la destruction des petits d’homme. Besoin d’un dessin ?

 

Dieu veut voir l’homme lutter contre le réchauffement climatique ?

Pour enfoncer le clou, Al Gore fait le lien entre le combat contre le réchauffement et les droits gay.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Sortir du dogmatisme mondialiste avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1745571
    Le 14 juin à 22:24 par Rémi Pierre
    Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

    Qui a vu l’épisode "Al Gore contre l’HommeOursPorc" de South Parc ?

    La maison de 500m2 avec piscine chauffante de ce sale type produit plus de gaz à effets de serre que la moitié du Saël.

    Tout mon mépris pour ce François Hollande d’outre-Atlantique

     

    Répondre à ce message

  • #1745605
    Le 14 juin à 23:05 par Denis Jaisson
    Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

    Sans se forcer beaucoup, Al Gore pourra aussi faire le lien avec la Shoah.

     

    Répondre à ce message

  • #1745639

    Excelsior !

     

    Répondre à ce message

  • #1745693
    Le 15 juin à 01:43 par nimoutonnipigeon
    Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

    C’est quand même assez étrange.

    Visiblement, ici, tout ce qui peut être tourné vers la préservation de la nature est mal reçu.

    Végétarisme, alertes diverses sur les niveaux de pollutions, agriculture biologique... tout ça c’est « allez hop, ironie & railleries ».

    Je me demande vraiment quel est le fond de conscience des sympathisants d’E&R.

    J’ai l’impression qu’il n’y en a que pour l’humain.

    L’humain d’abord, l’humain toujours... le reste ? Bof, on s’en cogne !

     

    Répondre à ce message

    • #1745755

      Non, certains problèmes écologiques sont réels, les points de non-retour atteints sont hélas nombreux.
      Il s’agit ici d’un combat mené contre la récupération de l’écologie par l’économico-politique qui détourne des graves problèmes que vous évoquez..

       
    • #1745758

      ER est tout de même le site qui m’a fait découvrir les Bourgignon et la micro-biologie des sols. Et pour eux point de railleries. Pourtant il s’agit ausi si pas encore plus dans leurs cas de préserver la nature.

       
    • #1745807

      L’article parle de la climatologie, une grosse arnaque. L’homme de science qui l’a cautionnée à ses débuts a reconnu s’être trompé et se dédit aujourd’hui.
      L’écologie, c’est autre chose, bien que l’amalgame ait été fait à dessein par nos chers bourreaux. Un excellent écologiste qui n’a pas été écouté par le FN, et qui a jeté l’éponge, c’est François Ozon dont on regrette la parole.
      L’écologie, la démographie galopante, tout cela est lié étroitement. Or la politique des climato-mafieux associe l’arnaque scientifique du CO² à la politique d’invasion des territoires jusqu’alors organisés. Moins écolo, tu meurs.

       
    • #1745856

      Après m’être pas mal renseigné, l’opinion que j’en tire est que le réchauffement climatique d’origine humaine est une arnaque invérifiable pour nous soumettre fiscalement. C’est une manne financière qui va pouvoir durée un temps indéfini. Après, il y a bien des spécialistes qui parlent d’un réchauffement lié à l’activité solaire. C’est pas la même chose et c’est pas l’humain, même taxé à mort, qui réglera ce problème. Manifestement ce genre de réchauffement s’est produit à d’autres époques, comme aussi des périodes plus froides. A l’inverse, la pollution terrestre existe, l’humain en est responsable. Mais comme je l’ai compris aussi, elle pourrait se régler en quelques années. C’est pas intéressant pour le business quelque chose qui à terme pourrait ne plus être rentable. Pour moi la planète est précieuse et c’est pas des guignols qui agitent un chiffon rouge qui vont m’embrouiller la tête. Cordialement.

       
    • #1745873

      @nimoutonnipigeon :
      Vous n’avez pas compris que la lutte contre le CO2 est CONTRAIRE et ANTINOMIQUE à la lutte contre la POLLUTION.
      Outre le fait que le CO2 est le seul fertilisant agricole universel, parfaitement sain, très efficace, et totalement gratuit, il est indispensable et sans effets secondaires négatifs pour l’Homme.
      Lutter contre le CO2 est aussi vain, ridicule et donquichottesque que lutter contre la pesanteur terrestre, ou vouloir éteindre le soleil.
      DONC engager des ressources économiques humaines dans cette lutte est un CRIME impardonnable, puisque les ressources économiques humaines sont par définition limitées, rares et nécessaires à la survie humaine.
      Ces ressources sont aussi nécessaires à la lutte contre la POLLUTION énorme engendrée justement par les activités humaines, par exemple : la pollution de l’air en Chine (hors CO2), les décharges publiques non gérées ou mal gérées (presque toutes et partout sauf peut-être au Luxembourg, à Singapour et en Suisse), les rejets en mer (fonds poubelles), le Continent de plastique qui flotte au milieu du Pacifique, les déforestations sauvages gigantesques d’Amazonie, d’Indonésie, qui génèrent érosion et pollutions, la pollution de l’ espace proche de la Terre (débris satellitaires en orbites éternelles), etc...
      Détourner des fonds vers la lutte contre le CO2 est suicidaire quand ils sont tant nécessaires à la lutte contre la POLLUTION.

       
  • #1745733

    >Quel effet cela vous fait-il d’avoir raison ?

    plus c’est gros plus ca passe

     

    Répondre à ce message

  • #1745763

    « Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ? » Son idée de départ est de créer un chao ou un conflit dans le milieu des croyants (y compris chez les athées ) .
    Les divers reportages pseudo écolos utilisent la religion pour mettre en confiance les individus en se faisant passer pour des messies en utilisant l’inconscient , à chaque fois qu’ils utilisent le mot environnement , il est toujours suivit de cette phrase « est dut au réchauffement » , c’est comme a la fin une prière où l’on dit amen .
    Le tout en utilisant les techniques d’hypnose à chaque fois que vous entendez la phrase « est dut au réchauffement » vous avez l’accompagnement une image monotone qui défile au ralentie , la seule barrière a leur plan d’hypnose est la morale qui empêche tout individus de tomber dans des pièges à cons , ils ont trouver la solution en créant mai 68 , ce qui expliquerait l’endormissement du troupeau donc ce coté mouton .
    Je tien à vous mettre en garde les politico-médiats sont en train de mettre en place une fausse morale , le retour de la morale tel que vous la concevez n’est pas celle que vous croyez , vous avez affaire à de faux prophètes .

     

    Répondre à ce message

  • #1745802

    Il s’agit bien en effet d’une religion de substitution. Avec Gaïa à la place de Dieu et la décroissance comme moyen du salut... sous le regard approbateur de beaucoup de chrétiens, si ce n’est du pape. Tout y est : le péché, la rédemption, l’histoire sainte et le paradis perdu, les boucs émissaires, les grand-prêtres et les anathèmes... Tout y est suivant un schéma présenté par l’Eglise elle-même pendant des siècles : faute-rédemption-salut. Tout y est sauf l’essentiel : la primauté de l’amour créateur de Dieu (et non pas du péché), la place unique de l’homme image de Dieu et frère du Christ, la participation à la création par l’Esprit Saint.

     

    Répondre à ce message

  • #1745841

    bon-jouir, bonsoir,

    la guerre civile ? milieu du 19ème, il y a eu une guerre de sécession, pas une guerre civile...

    ne tombons pas dans la narrative anglo-saxonne !!!

    Geoffrey, idéologue vigilant

     

    Répondre à ce message

  • #1745855
    Le 15 juin à 11:56 par oleodedieu
    Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

    Je croyais qu’il était caché dans une grotte ce monsieur !!! Il avait raconté un tel énorme baratin en 2000 et rien n’est arrivé depuis... Un des hommes les plus "puissants" des états​ unis (désolé sans majuscule) certainement avec un train de vie non écologique... Ils​ n’ont vraiment aucune honte.
    Les mougeons n’ayant aucune mémoires... il peut revenir vers la lumière

     

    Répondre à ce message

  • #1745953
    Le 15 juin à 14:11 par Ridha Jaziri
    Le réchauffement climatique est-il une nouvelle religion ?

    Pour trouver le bon remède il faut faire le bon diagnostic.
    https://www.youtube.com/watch?v=j25...

     

    Répondre à ce message

    • #1746285

      Désolé pour la franchise, mais je trouve ta vidéo complètement nulle et inutile.
      "Tous les chefs d’états du monde sont juifs depuis la fin de la guerre mondiale". Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire... "La Bombe TsarBomba est 3000 fois plus puissante que celle Hiroshima". Certes, et après ? On ne comprend pas du tout où tu veux en venir, c’est une énigme ? Tu aurais pu ajouter un lama qui jouait de la guitare dans ton montage c’était pareil. Youtube devient vraiment une poubelle géante.

       
Afficher les commentaires précédents