Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le thème de "l’oligarchie" fait une entrée fracassante à l’Assemblée

 

« Une bifurquation de notre modèle de société est indispensable pour assurer notre survie. Pourtant, cette classe dirigeante, prédatrice et cupide, l’oligarchie, est un obstacle sur ce chemin... »

Le jeune député France insoumise Bastien Lachaud, élu du 93, fait une entrée fracassante à l’Assemblée le 24 juillet 2017 avec ce discours pas très bien-pensant pendant les discussions sur la loi de moralisation de la vie politique.

 

Parfois, on croirait entendre un discours très XIXe avec des expressions comme :

« L’argent, l’argent, l’argent ! Voilà l’horizon que les dirigeants de notre pays fixent à notre jeunesse ! Voilà d’où vient la corruption de ce pays, voilà les comportements qu’il faut combattre ! Le plus grand corrupteur est au pouvoir, c’est l’argent-roi ! Lorsque l’on s’attaque à un mal, il faut pourtant en couper les racines sinon il repousse. Et pourtant, madame la Garde des Sceaux, il n’en est absolument pas question dans ce projet de loi. »

JPEG - 83 ko
Nicole Belloubet, qui porte la loi de moralisation de la vie politique

 

À 8’06 :

« Comment lutter contre la manmise de l’oligarchie sur notre société ? tout d’abord, en réduisant les écarts de salaires... »

À 9’12 :

« 16,8 millions d’euros, 16,8 millions d’euros, mes chers collègues, pour Olivier Brandicourt le PDG de Sanofi en 2015, à votre avis, ça représente combien d’années de Smic ? 1 200, 1 200 années de Smic. »

À 9’49 :

« Comment les Français, dont le revenu médian – certains ici l’ont oublié – est de 1 700 euros mensuels, 1 700 euros mensuels, peuvent-ils avoir “confiance”, vu que c’est le terme de la loi, confiance dans une société qui permet de tels écarts de revenus ? »

À 10’33 :

« Et si au moins ces hyperriches payaient leurs impôts en France... Mais non, les paradis fiscaux les accueillent à bras ouverts, ils y courent protéger leur fortune parce que là-bas, l’imposition des héritages, fortunes et autres patrimoines est réduite à la portion congrue. »

Lachaud rappelle que l’évasion fiscale des entreprises coûte 100 milliards par an aux pays pauvres.

À 11’32, une petite pointe dans le derrière de l’oligarchie :

« Vous savez, mes chers collègues, cette antienne selon laquelle si on les taxe les riches vont partir, eh bien qu’ils partent, ils ne servent à rien, eux qui ne veulent même pas contribuer à l’effort national. Et d’ailleurs, s’ils partent, nous saurons les poursuivre ! »

Chiche ! On récupèrerait alors les 90 milliards annuels de la fraude fiscale, soit 1,5 fois le budget de l’Éducation nationale. Les enfants français les plus en difficulté pourraient alors bénéficier d’Instituts Le Rosey un peu partout sur le territoire...
Utopie ? Oui, pour ceux qui ne se battent pas.

On n’avait plus l’habitude d’entendre de discours anti-oligarchique à l’Assemblée, surtout depuis l’alignement du Parti socialiste sur le libéralisme économique (1983) suivi de celui du Parti communiste sur le gauchisme sociétal (1997).
Si Macron et son gouvernement semblent attaqués sur leur gauche, il est possible que Mélenchon se soit installé en « réserve de la République », au cas où la fronde antilibérale deviendrait trop forte. Il constituerait alors un recours pour Macron dans une cohabitation qui n’est pas, elle, utopique, puisque la France insoumise a fait voter Macron contre Marine Le Pen au second tour des présidentielles 2017. La trahison « libérale » de Mélenchon est donc possible, puisqu’elle a déjà eu lieu.

 

JPEG - 82.8 ko
Le petit carré de la France insoumise à l’Assemblée

 

Pour l’instant, Macron n’a pas besoin de Mélenchon. Si cela devait arriver, que deviendraient les discours anti-oligarchiques de ses lieutenants ? Nous n’en sommes pas là. Même si l’on voit Corbière refuser la main tendue de Philippot ou Garrido cachetonner chez Bolloré pour Ardisson...

L’oligarchie d’hier et d’aujourd’hui
ou l’invariant de la dominance globale,
à lire sur Kontre Kulture

 

Le concept d’oligarchie, sur E&R :

 






Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1777308
    Le 2 août à 12:11 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    Le thème de "l’oligarchie" fait une entrée fracassante à l’Assemblée

    Parle z’en avec le papa de ta collègue Danièle z’Obono Martin Edzodzomo-Ela cadre supérieur à la banque Paribas-Gabon Bastien !

     

    Répondre à ce message

  • C’est tellement dommage de lire autant de sectarisme dans les commentaires. Les idées d’E&R font du chemin et je suis heureux de voir que le parti d’opposition ait repris ces idées.

     

    Répondre à ce message

    • Je ne pense pas que ce soit une question de sectarisme mais plus de cohérence.
      C’est eux-mêmes qui avaient appelé à voter Macron pour faire soi-disant barrage, quand on contribue à instaurer, à chaque fois, l’ennemi que l’on dénonce au pouvoir, à un moment, ça porte à suspicion.
      Pour la plupart, les lecteurs d’ER sont avertis, ils ont une bonne culture et sont parvenus à cerner les enjeux profonds du pouvoir et de notre société.
      Entendre le mot oligarchie de la part d’un député, ça ne me fait ni chaud ni froid, c’est un peu comme quand on entend à chaque fois "droits de l’homme", "valeurs de la République", ce n’est que de la communication et cela et ne les empêchera pas de se coucher devant le grand capital comme l’a fait Tsipras, leur homologue Grec, devant la Troïka (Ue, FMI, banque mondiale)

       
  • Que disent de tout cela nos amis francs-maçons ? Hein, Mélenchon ? Vous parlez de quoi, en loge, à part des droits des lgbt et des migrants ? Ah, c’est sûr, c’est plus facile à imposer que la réduction des inégalités au sein du peuple français. C’est aussi dix mille fois moins important. Alors ? Alors comme on sait bien qui sont les patrons, ben, on va continuer à s’occuper des droits des lgbt et des migrants... Hein, Mélenchon ? Ce soir, en loge : les droits des minorités et des migrants. Comme d’habitude. Ça permet de dire qu’on est de gauche. Pourtant, paradoxe apparent, ça leur plaît, ça, aux vrais patrons. Qui ne sont pas de gauche. Oh non... Après, on peut toujours faire de beaux discours à la chambre des députés : ça ne prête pas à conséquence. On sait que ça fait plaisir mais que rien ne changera sur ce qui est réellement important. La distribution du pognon.

     

    Répondre à ce message

  • DEUX SIECLES DE RETARD Mr. Saint-Just !
    Rien de nouveau ici. Discours confus entre argent et utilisation de l’argent ; les copains aident les copains quelque soit le système politique en place. Encore une fois la question n’est pas là. Le droit et les lois ne gèreront JAMAIS la corruption, e.g. pays d’Asie.
    Vive le communisme, Mr. Saint-Just !

     

    Répondre à ce message

  • Ce bouffon qui parle de l’ancien régime ... ça dit tout ... cette engeance bienpensante parce défroquée :) c’est la dernière des connerie que leur accorder crédit

     

    Répondre à ce message

    • Entièrement d’accord avec vous...relire Gaxotte, La Révolution française. Sa description des parlementaires, magistrale, est toujours et plus que jamais d’actualité...du foutage de gueule professionnel...c’est le Grand Orient qui doit bien se marrer...

       
  • Ce petit arriviste évoque le régime monarchique comme l’enfant qui se moque avec le papier toilette coincé dans la ceinture. Il s’exprime dans l’enceinte de ses ancêtres, dans le ventre de sa mère autrement dit. Et il tape, tape dans le vide pour exprimer sa frustration sans en comprendre rien.

    Vive la Vendée, Vive Le Roi

     

    Répondre à ce message

  • Il se bat avec ses petits bras de fils de fonctionnaire, il pense remplacer l’autorité de son papa Louis 16. IL se dit que la mechante monarchie a disparue avec le rouleau compresseur du progrès, que maintenant au fils de l’histoire, à la pointe du progrès le destin a pondu lui, la corbiêre et la melanche.belle bande de chasse brigands en herbe. Le progrès on l’a bien vu pourtant depuis 200 ans. Chaque année un lot d’élaboration toute fraiche tirée du progrès. avec les légions qu’ils ont au derrière on a pour deux ans de progrès assuré. Remise à niveau d’égalité,franertié, libeeeeeeerthé mazet

     

    Répondre à ce message

  • Bastien Lachaud, dit des choses très juste, les mêmes que l’on peut lire ici sur ce site, ne viendrait-il pas de temps en temps sur E&R ?.

     

    Répondre à ce message

    • Ces gens là (sociaux traitres) pour avoir et garder le pouvoir bouffent à tous les râteliers et il est probable que ces opportunistes félons et fourbes viennent de temps en temps sucer cette substantifique moelle(sur E.R) qui manque cruellement à leurs actes en matière de patriotisme et d’amour de la France !!!....

       
  • LES PAUVRES SONT EN TROP !

    Comment ils gomment la notion et la réalité de classe sociale ?

    https://www.youtube.com/watch?v=-5a...

    MONIQUE PINÇON-CHARLOT

     

    Répondre à ce message

  • #1778396

    mouai bon c’est bien joli ces discours ponctuels mais au final ca n’abouti a rien, vu que les insoumis ne vont jamais jusqu’au bout

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents