Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le vent tourne : Aphatie interpellé dans la rue par un Gilet jaune

"Pourquoi vous me traitez de menteur ?"

Le journaliste et chroniqueur d’Europe 1 Jean-Michel Aphatie a été interpellé dans la rue, non par des policiers pour ses chroniques violemment anti-Gilets jaunes, mais par un Gilet jaune qui lui pose des questions... journalistiques.

 

 

Faut-il y voir un rapport ? La chronique de Jean-Michel ce jour-là, le 8 janvier 2019, portera sur les « violences policières ». Les journalistes ne sont que des hommes, personne ne doit l’oublier.

 

 

L’ancien chroniqueur politique du Grand Journal de Canal+ s’est fait remarquer pendant les deux mois de révolte populaire en invectivant et en condamnant le mouvement des Gilets jaunes. Sur Twitter, ses envois à la limite de la provocation ont déclenché un mouvement unanime anti-Aphatie : le journaliste de cour est devenu malgré lui le symbole d’une information honnie qui défend uniquement les intérêts d’une oligarchie qui fait du mal au peuple.

Inconscient de cette réalité sociale, l’homme des matinales d’Europe 1 a poursuivi son œuvre sans se soucier des conséquences. Pendant ce temps, les Gilets jaunes de plus en plus conscientisés délaissaient les péages et autre ronds-points pour cibler, pacifiquement toujours, les lieux et les hommes de pouvoir.

Après une première tentative à l’Élysée, les troupes de choc de l’Armée jaune, cette nouvelle Grande Armée française, ont mis la pression sur BFM TV et ses journalistes, siège de la propagande macronienne la plus éhontée. Puis ils ont occupé des antennes de France 3, comme à Pau, toujours sans esprit de destruction, et toujours dans l’idée de responsabiliser les journalistes qui n’entendent que leur direction, et jamais la rue.

Le cas de Ouest-France, dont la parution a été momentanément bloquée par une équipe de Gilets jaunes dans la nuit du 26 au 27 décembre 2018, est emblématique.

 

 

Le titre tirait depuis des semaines à boulets rouges sur les manifestants dans un esprit étonnamment partial pour un titre de presse digne de ce nom. Or il suffit de consulter les aides à la presse en 2018 et les facilités fiscales accordées aux groupes qui les possèdent pour se convaincre que le parti pris anti-Gilets jaunes est de l’ordre de la survie économique.

Pourtant, à force de lutter contre les Français en lutte, les titres de presse se suicident à petit feu. Le choix de la survie par le haut et non par le bas, par l’oligarchie et non par le peuple est désastreux pour l’ensemble de la profession, et les hommes qui la constituent ne peuvent pas l’ignorer. Ainsi, le responsable de la société des journalistes de BFM TV a-t-il poussé un cri... contre les Gilets jaunes, pas contre les injonctions de sa hiérarchie.

Si une partie du peuple français est en train de prendre conscience de sa condition et entame une nouvelle lutte sociale historique, les journalistes du Système, eux, ont un train de retard sur le peuple. S’ils ne s’adaptent pas à ce changement, ils disparaîtront corps et biens.

Pour comprendre la puissance de l’appareil de soumission des consciences,
lire sur Kontre Kulture

 

Aphatie ou le pur produit du Système, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

138 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Aphatie ne s’en sort pas si mal .

     

    • En effet, il reste d’un calme assez surprenant, et parait bien plus modéré que l’excité qui l’interroge, ce qui, à mon humble avis, n’est pas un bon point pour les gilets jaunes. Cette interview inopinée, et relativement brusque à mon goût, ne me semble pas très convaincante, du moins dans la forme. Si ce gilet jaune enthousiaste retentait la même expérience avec notre cher Haziza, ce serait beaucoup plus révélateur de l’idéologie des journalistes, et ce serait, en plus, irrésistiblement drôle !


    • Bonjour,
      Nous connaissons Apathie, mais l’intervieweur qui est il, et est-il vraiment un gilet jaune car c’est très virulent tout de même ??


    • Hahaha, effectivement... Cette agression filmée est totalement contre-productive ! D’autant plus qu’Aphatie (qui nous a habitué à être un bon chien de garde) semble avoir retrouvé un minimum de conscience et d’objectivité ces dernières semaines. Personne n’est parfait xD


  • Dommage cette stratégie d’interview, Apathie étant un pervers narcissique, l’attaque frontale n’est pas le bon moyen de le déstabiliser, il aurait fallu que le gilet jaune arrive par contournement à parler de ses opinions, en ce qu’il croit, sans accusation, Apathie aurait été déstabilisé car cet homme est creux. Dommage pour la quenelle, la réponse aurait pu être, « oui je trouve Dieudonné et sa quenelle drôle, c’est l’esprit et la tradition de l’humour Français, l’irrespect, l’irrévérence et le blasphème ». Là Apathie aurait pété un câble.


  • Action réaction... Apathie aurait-il été touché par la sympathie ?


  • Aphatie ment par panique, il a peur que les GJ gagnent, ce qui marquerait la fin de sa belle carrière de faux jeton . Bien sûr qu’il est multimillionnaire, il palpe 50 000 euros par mois depuis des années .


  • 21000€ par mois au Grand Journal d’après Wikipedia.


  • Il paraitrait "presque" sympa le aplati. Mince, c’est pas sous cet angle qu’il faut l’attaquer. Parlez-lui de sionisme, de 1973, d’Europe fédérale. Là il va monter dans les tours.


  • #2120435

    ça y est !
    Le Boxeur Glorieux est mis en détention provisoire jusqu’au 13 février date du jugement.
    C’est un ignominie.
    C’est la tyrannie.

     

  • #2120436
    le 10/01/2019 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
    Le vent tourne : Aphatie interpellé dans la rue par un Gilet (...)

    Les exemples abondent de personnages élus par acclamation qui, sur le pavois où il s’offraient aux regards du peuple enivré, préparaient déjà la trame de leur trahison. A peine si, sur dix coquins, le peuple, dans ses comités, rencontre un honnête homme.
    Pierre-Joseph Proudhon


  • ...il sent peut-être le vent tourner, mais le 07/01 sur LCI, pour une fois, il condamne effectivement , le plus clairement possible le policier en question. Et défend sa position face au défenseur du tabasseur.

    Il condamne les gestes, avec tout de même en filigrane l’idée qu’il faille respecter la loi telle quelle est faite.
    Autrement dit, les gilets jaunes, tout comme la violence policière, sont condamnables.


  • Il a compris qu’un de ces jours ils seront tondu, la question c’est quand. (Apathie c’est le pire de tous)

     

  • J’ajoute que, pour une fois, je trouve que la première vidéo ne dessert pas E&R.
    Apathie y tient un argumentaire logique.
    Et il ne me ment pas quand il dit avoir condamné les actes du policier le jour même sur LCI.
    De plus, il prend le temps de répondre à un individu hostile envers lui et qui le filme.
    Apathie passe pour le brave type serein.
    Le vidéaste pour un excité.

    Alors que dans les faits quotidiens, Apathie défend juste un pouvoir qui lui permet d’être là où il est. Apathie est la République jusque dans ses tripes.

     


    • Apathie défend juste un pouvoir qui lui permet d’être là où il est




      Défend juste ? Ce n’est pas une broutille. Que ce soit par pur intérêt personnel ou par adhésion idéologique ce n’est pas anodin la question est "est-ce que chaque jour je fais avancer la vérité ou le mensonge ".
      Par opportunisme est encore pire car précisément on n’adhère pas mais on fait quand même, donc il n’y a pas l’excuse de la conviction. Travailler non plus au bien commun mais au mal commun ça implique une responsabilité.


    • #2120551

      Qand on va sur la chaine youtube du gars qui a fait cette vidéo ratée, je suis d’accord avec toi, on y trouve un lien https://www.europe1.fr/emissions/le...

      ou le lendemain Apathie dénonce CLAIREMENT le deux poids deux mesures, je n’aime toujours pas ce type mais il faut constater qu’il est un des seuls journalistes à le dire et sans mâcher ses mots


    • Ça n est pas du tout mon ressenti.
      Mais alors pas du tout.
      Comme quoi...
      Je l ai trouvé bête et méprisant. J ai trouvé le " journaliste" juste spontané.
      On a tellement perdu l habitude de la spontanéité.
      Et là encore on juge.
      " ah, il aurait dû faire comme ci, et surtout pas comme ça"
      Mouais.
      C est ça aussi la reprise de son propre pouvoir et de sa propre responsabilité.
      Et puis je comprends pas, tout le monde tire à boulets rouges sur Apathie, et le jour où un gars, faut dire quand même plutôt sympa, sans méchanceté mais un peu provoc, secoue gentiment la pauvre chatte, y a encore malaise.
      Vous auriez eu le culot, vous, d aller interpeler une PERSONNALITÉ et de le secouer un brin ?
      Moi pas. J aurais pas encore ce courage. Je suis encore trop gentille...Ou trop lâche.
      M est avis que quand ça va commencer à sentir VRAIMENT le roussi pour certains, quand il faudra les juger pour de vrai...ça va pas être le même concerto.
      Ah mais oui, j oubliais LA VIOLENCE C EST MAL.


    • @ FLOX74 : ah ! mais le ressenti n’est pas la logique...

      Indépendamment de l’idéologie, il me semble que la posture du journaliste n’est pas la bonne : demander à quelqu’un s’il est un gros connard apportera difficilement la réponse que l’on souhaitait entendre, et aura même tendance à inverser la sympathie éprouvée envers les protagonistes.

      Pour la 1ère réponse, évidemment quand je dis "juste", c’est dans le rapport causal. "J’agis comme ceci, parce que cela". Je n’essayais pas de minimiser son manque de sens moral.


    • #2120991

      Il faut savoir reconnaître le bon sens et l’intelligence quand elle est là même si c’est plus du sophisme que de l’intelligence réele. Apathie a pour lui de ne pas céder à l’invective quand on vient l’agresser micro et caméra à la main à la sortie du boulot. Humainement parlant il remonte dans mon estime, l’ autre que je ne connais pas n’y est pas rentré, je l’ai trouvé plus dangereux qu’Apathie dans son fonctionnement "J’ai raison alors tu as tords méchant riche". Apathie a retourné la colère en intelligence du discours et en restant droit dans ses bottes, pour ça il mérites un respect certain, même si on est pas d’accord avec sa servitude zèlée. envers ceux qui le font bouffer.

      Mais il n’est pas impossible que le journaliste soit là pour ça... Dans la grande guignolade actuelle tout est possible.


  • Le gilet jaune donne le bâton pour se faire battre.
    Les questions sont mal préparées donc mal formulées.Avec une personne du calibre d’Aphatie il faut un interlocuteur du même calibre. Dommage.


  • Je suis loin d’être fan d’apathie qui m’a fait hurler à chaque apparition jusqu’à présent...Mais : 1) l’angle d’attaque du journaliste GJ n’était vraiment pas brillante à mon avis 2) cela fait quelques semaines que je me dis """qu’arrive t-il à apahtie ? :) Il est devenu presque humain et presque (vraiment """TRES presque""" :) mais bon...) objectif en tout cas un monde le sépare de l’apathie d’il y a quelques semaines...

     

    • Il commence , grâce à son impressionnant tarbouif de compétition, à sentir le vent tourner ... Dans un an ou deux il nous expliquera qu’il a toujours été du côté des gilets jaunes , que Dieudonné est son comique préféré , que Marine Le Pen est une nouvelle Jeanne d’Arc ou que Mélenchon va sauver la France ... Ce larbin opportuniste a commencé sa carrière à Politis . Ses " "convictions" sont là où est sa gamelle .


  • Apathie remonte dans mon estime.

    Quelle patience !

    Il se défend poliment, et ses arguments sont modérés.
    Il roule en Peugeot modeste, et parle facilement a un type qui n’est pas très amical.
    Il est meilleur qu’à la télé !!


  • En 2015, le salaire de Jean-Michel Aphatie est estimé à 21 000 euros par mois pour son travail au Grand Journal.


  • Comme le disait Custine, rien qui n’ai au moins deux noms, pas de médaille sans revers, peu d’épée sans double tranchant. Si le numérique permet de créer des fichiers à l’infini, comme une nouvelle façon de signifier sa présence contre émoluments dans l’appareil d’état, il permet aussi à ses cibles d’identifier ses agresseurs. Terminé l’anonymat, on peut identifier, localiser, en quelques clics, la plupart des intervenants dans la sphère publique et même les interpeller via les forums et autres réseaux. La ’’communication’’ n’est plus le confortable monologue à sens unique et verrouillé institué par la Domination. Et même s’il n’est, la plupart du temps tenu aucun compte des réactions, reste que ceux qui réagissent ne sont plus isolés les uns des autres mais peuvent coordonner des actions communes (c’est ce qui se passe). Il fallait bien cela dans une société où l’impunité amène les forces de délitement et de nuisance à la manoeuvre, au niveau de l’outrecuidance.


  • Mr Aphatie sait qu’il ment, et pourquoi il ment .Il ment parce que toute sa vie n’est faite que de mensonge pour en être arrivé là .Il sait que pour bouffer à la gamelle, il vaut mieux être bien avec le cuisinier .C’est là toute l’ambiguïté de ce personnage, mais très facilement détectable, car pour monter à l’échelle, il ne suffit pas de savoir monter, mais de s’accrocher aux bons barreaux .Ce type est un filou, comme lorsqu’il dit dans ce reportage, en montrant sa voiture (je les achetais d’occasion) pauvre homme, pour cracher sur les gilets Jaunes, et en léchant les culs de la bienpensance tout en se mettant du côté du manche. Il est évident que cet homme a de petits gains et à du l’acheter en plus à crédit sa petite voiture .Il s’est en plus resté visuellement modeste pour éviter de connaitre exactement son train de vie .Je suis sur que s’il avait pu, il aurait été capable de prendre le métro, mais cela aurait été douteux
    La formule d’Alain Soral est tout à fait adapté à ce journaleux, et lui va comme un gant, il en est même l’incarnation.


  • Pour le coup ce gilet jaune alpague Apathie de manière assez maladroite. Il se concentre pas mal sur ce qu’il gagne au lieu de dénoncer son parti pris.


  • Flic à la retraite.
    Personnellement la quenelle ne me dérange pas.
    Monsieur Christophe leur en a glissé une belle une de 175.
    Soutient aussi aux employés du train

     

  • Apathie n’est qu’un petit pion sur l’échiquier.

    Je trouve qu’on lui donne trop d’importance, on sait pour qui il bosse et quelles sont ses orientations politiques.
    D’ailleurs sur ces dernières, je pense que c’est d’abord un opportuniste et qu’il ne faudrait pas grand chose pour qu’il tourne sa veste.

    Donc l’interpeller comme sur la vidéo, c’est lui donner une importance qu’il n’a pas.
    Interpeller un Goupil, un Ferry ou autres faiseurs d’opinion progressiste, pourquoi pas, mais Apathie, franchement, c’est presque le stariser en live.

    C’est comme si on procédait de même avec Pujadas, Ferrari, Chabeau, Delahousse ou Lapix etc...


  • " Je vois bien que si vous pouviez vous me feriez autre chose " . Tu m’étonnes , s’il se prenait un retour de la haine et du mepris dont il fait preuve a l’égard des français , des GJ , sa tête ressemblerait a celle d’un Bogdanov.
    Quand même les français sont vraiment tolérants.
    Ces journaleux qui sont devenus des commissaires politiques , des délateurs , sont incapables de se remettre en question , trop de confort et de privilèges , on ne tape pas sur la main qui te nourrit .


  • Mouais... En coinçant un type comme ça on peut aller très loin et le faire buguer sur des sujets majeurs.
    La, celui qui fait l’interview tombe dans tout les pièges tendus, un à un et finalement passe pour un con en ne disant rien de réellement pertinent.

    Je demande à ce qu’on élève le niveau !


  • #2120481
    le 10/01/2019 par Troisième Secret de Fatima
    Le vent tourne : Aphatie interpellé dans la rue par un Gilet (...)

    Vidéo contre-productive... Apathie l’a mis à l’amende, je suis désolé.
    Arriver avec ses grands sabots est à double tranchant.
    Rien ne vaut l’humilité.


  • Démarche louable du GJ mais très maladroite et contre-productive : il utilise les mêmes méthodes d’invectives que son adversaire use dans ses chroniques en mettant sur la table des suppositions douteuses. Résultat : Apathie est sur la défensive et cet échange devient trop vite stérile.
    J’aimerais bien remettre la main sur cet échange filmé que j’ai eu avec Igor Sahiri, de BFM. Dans un échange courtois et musclé, où avec le mec qui filme, on pousse cette "figure" de la chaine (ce qu’il a dit) dans ses retranchements et on lui oppose ses contradictions avec intelligence et respect. Ses réponses sont éloquentes et révélatrices de la déconnexion entre interprétations et réalités. J’avais même eu droit à une interview filmée et enregistrée qui n’a jamais été diffusée jusque là...


  • A mon sens, ce qui est dommageable avec les GJ, c’est que le discours est rarement construit, argumenté et solide.
    Ici, le "journaliste GJ" tombe dans le piège sémantique de JMA. L’idée de parler de sa fortune, de la quenelle .... c’est sans importance, mais virer dans les propos du genre "quel est le scandale que vous avez mis à jour ?", ce n’est pas constructif.
    Du coup, on parle de tout sauf du principal, comme dans la plupart des discours GJ.

    Par contre, j’ai bien aimé la haine (de classe ?) de JMA avant de fermer sa portière, jouissif. Tout est dit !


  • Quand on a la chance d’interpeller un journaliste dans la rue, il faut avoir parfaitement préparé ses arguments et questions. Il faut visionner ses interventions passées et surtout les plus récentes et écrire les questions clés à poser en imaginant les réponses qui seront faites pour ne pas être pris de cours.
    Il faut éviter de commencer par le traiter de menteur même si c’est l’objet-même de l’interview. Le traiter de menteur est imposer sa propre opinion alors que ça doit être la conclusion évidente que se font les spectateurs et qui peut alors être affirmée sans crainte comme une logique imparable, mais seulement à la fin...


  • #2120487

    Le type qui interpelle Apathie est tellement mauvais, tellement décousu,
    tellement mal préparé, tellement émotif, tellement peu construit
    dans l’articulation de ses raisonnements, qu’il a réussi l’exploit de donner à Apathie une apparence de sympathie, tolérance, impartialité
    et magnanisme.

    Fabuleux ! Incroyable !


  • Apathie, le petit millionnaire, pseudo journaliste qui défend les grands milliardaires, histoire de bien se faire voir par eux. Mdr. Apathie n’informe pas, ne met rien au grand jour concernant les milliers de scandales qui sont dévoilés par les quelques lanceurs d’alertes. Apathie, le propagandiste, tu ne fais qu’exposer ta haine anti française qui transpire à travers toi. Oui, Apathie, cet homme dit la vérité face à toi, le gros mensonge. Quand le vent tourne, dans la rue, tu ne croises pas les milliardaires que tu défends, non, tu croises les pauvres gens que tu haies.
    Bravo à ce gilet jaune. La supercherie a trop duré.


  • La démarche est bonne, il faut les afficher dans la rue et les mettre face à leurs contradictions et leurs trahisons

    sauf que là c’est complètement raté, le journaliste n’as pas le niveau et se fait découpé façon puzzle par apathie qui lui est un professionnel !

    L’angle est pas bon, les insultes, c’est ce genre de videos qui décrédibilise le mouvement et renforce les sceptiques...


  • Encore 10 mn et on parlait de la Shoah.


  • Tout un métier à réinventer : ce que propose le Net, ce qu’offre le smartphone ; le RIC étant alors et ici le Reportage d’Initiative Citoyenne...
    Reste à pondre un lot de questions qui fâchent et qui ne soient pas « disqualifiantes » d’entrée de jeu, comme celle de la Quenelle dont il convient, me semble-t-il, de laisser la subtile gestion à son inventeur jusqu’à son festival doré, la consommation et les diverses recettes aux consommateurs zélés et au coeur propice à la rigolade et au doigté d’une autre forme.
    Plus loin, on se foutrait même que le type soit millionnaire si tant est qu’il offre une éthique inébranlable et s’inscrive dans une déontologie de métier à toute épreuve...


  • L’exemple à ne pas reproduire .... quand on écoute du début à la fin on aurais tendance à prendre parti pour apathie ( même si idéologiquement nos idées sont opposés) les questions ne sont pas cohérentes , les accusations sans preuves ou éléments pour les soutenir , l’accusation de millionnaire qu’est ce que c’est ridicule , qui ne rêverais pas d’etre Millionnaire ? , quitter ce système pour le communisme franchement non merci !! Les gilets jaunes ont besoin de bon orateur comme Soral et de toute urgences sinon nous allons perdre le soutien de l’opinion .


  • Le rayon antiparalisant de l’antisémitisme gardera toujours une certaine efficacité tant qu’on hésitera à répondre en substance :"oui j’adhère pleinement à l’humour de Dieudonné et à certaines de ses réflexions tout comme à beaucoup de celles de Soral, et citez moi svp du reste des références claires à leur antisémitisme, et mieux pourquoi vous ne les invitez pas en directe pour les confondre ? ’’


  • Il a vu un journaliste, et s’est probablement dit que s’il s’était croisé plus jeune, il aurait été du côté du journaliste gilet jaune et pas du sien.

    Se rendant compte de ce qu’il est devenu, il a décidé un matin de rendre hommage à ce qu’il aurait du rester.

    Au moins il y a de la prise de conscience chez lui. Ce qu’on n’a probablement aucune chance de retrouver chez d’autres, bien plus communautarisés et idéologiquement verrouillés.


  • Jamais vu un journaleux aussi AntiPHATIquE......


  • Eh oui, ce "pôvre" Aphatie est en train de ressentir et de vivre très douloureusement le fait de se retrouver haï et méprisé par l’écrasante majorité du Peuple français qu’il a si bien trahi depuis des années !!!


  • Dans une vraie démocratie :
    1) Le rôle des FDO consisterait à contenir les débordements lors de manif et non pas à les provoquer
    2) Le rôle des journalistes consisterait à dénoncer les abus de pouvoir et non pas à diaboliser les lanceurs d’alerte.

    Seulement voilà, nous ne sommes pas en démocratie mais en ploutocratie, qu’on se le dise.
    Macron n’a que la légitimité d’un tyran, d’un tyran n’oeuvrant pas pour le peuple mais pour une clique de banquiers.

     

  • Dommage... à un moment jusqu’à la fin le journaliste gilet jaune est beaucoup trop dans l’invective

     

  • C’est malheureusement Apathie qui ressort vainqueur, du point de vue du spectacle, de cet entretien : confirmation de la violence et de l’intolérance des gilets jaunes, lien à Dieudonné, etc. Apathie est resté calme et courtois, met le journaliste devant sa propre violence (présupposés, procès d’intention, erreurs factuelles).
    Dommage mais pour moi c’est raté sur ce coup-ci.


  • Aplatie l’Aphatie moauahahah


  • apathie depuis quelques interventions radios ne dit pas des mensonges comme ses confréres . je le trouve mesuré en particulier sur son intervention à propos de schiappa et de la cagnotte.

    la personne qui interview apathie ne fait pas du bien à sa cause en employant les mémes méthodes que les journalistes mainstream ( passer du coq à l’ane et étre inexact sur ses sujets.. ).

    apathie remonte dans mon estime depuis quelques jours , et je me refuse à rentrer dans le jeu de la mauvaise foi partisane , je ne glisserai pas du coté antifa ...

     

    • Et comme, depuis quelques jours et sentant peut être le vent tourner, Monsieur devient un peu moins insupportable, alors faut pas l embêter.
      C est pas bien la rancune, je sais, mais faut quand même rester lucide.
      Et puis bon sang, nous qui sommes à applaudir des deux mains toutes initiatives pour bouger un peu les marques, y a quand même pas grand mal.
      J ai trouvé pour ma part Apathie méprisant et goguenard.
      Il a su se tenir, cependant, et a visiblement un peu réfléchi et peut être modifié son discours sur les ondes.
      Bon, tout ça reste quand même plutôt potache
      Pfff.


    • FLOX74

      je suis d’accord avec vous . il sent le vent tourner trés fort et définitivement . il a bien senti que la rigolade est terminée et l’arrogance une attitude pouvant mener à un désastre national ou personnel.

      je suis lucide sur apathie , je l’entend depuis des années et il a un passé de propagandiste parmis les plus chargés.

      tendons la main à ceux qui se réveillent , méme trés tardivement , s’il fait tout cela par simple calcul nous verrons bien.

      pour l’instant s’il est calculateur et fourbe , il est fort . s’il se regrille ,ce sera du définitif.

      un pas de travers et il va se retrouver pulvérisé comme melenchon à marseille .
      l’horreur et l’extréme dégout du mensonge et de l’injustice est la centrifugeuse actuelle .
      et cette centrifugeuse fait du "one shot" actuellement , car le raz le bol est au max.

      qu’apathie redevienne incohérent dans l’autre sens et il aura raté l’occasion d’aller vers le peuple.


  • Parler de prestation calamiteuse serait excessif. Cependant, tant sur la forme que sur le fond, c’est tout de même extrêmement mauvais, au mieux stérile et au pire contre-productif, de la part de la personne qui interpelle. Et pourtant il y avait des choses à dire mais la plupart des réparties ne sont pas les bonnes. Une démarche, même improvisée, ça peut et même ça doit quand même se préparer un minimum. Dommage.


  • Aphatie est un type insaisissable, il surfe sur les rapports de force, exemple :
    https://youtu.be/qigN3A-kp7U
    Cela dit, il reste un fidèle soutien du système mais il sent le vent tourner.


  • Heureusement que c’était Apathie et pas Haziza en face, car ce dernier l’aurait agressé (il a l’habitude) et mis des coups ! Suffit de voir sa hargne contre ces goyim de gilets jaunes qu’il veut mettre "hors d’état de nuire" (Luc Ferry, sors de ce petit corps de lâche) !


  • Le journaliste Gilet Jaune s’est fait massacrer. Il n’aurait pas du diffuser cette video (et ne pas la faire en réalité), il n’a pas le niveau. Apathie a répondu poliment et retourné aisément toutes ses questions malgré la pression et l’hostilité. Avec un Vincent Lapierre, ça aurait été autre chose.

     

  • Heureusement que le mouvement des GJ n’a pas de représentants dûment accrédités. Autrement ce genre d’initiatives malheureuses risque d’entamer leur capital sympathie.
    On ne se mesure pas pas à un maître lorsqu’on est est balbutiant en judo, et ce malgré la bonne foi et la justesse du combat.


  • Le GJ c’est fait démolir, rien à ajouter...
    Quand tu as la chance de pouvoir interpeler un agent du système du calibre d’Apathie, il faut être préparer et la joué fine...D’ailleurs si Apathie prends le temps de faire fasse au "journaliste" GJ, c’est qu’il sait parfaitement qu’il va sortir largement gagnant de cette échange et ça n’a pas loupé...
    Si il fait fasse à un homme d’un autre calibre avec un vrai argumentaire sans invective et agressivité, il est possible qu’il montre son vrai visage ou (c’est plutôt mon avis), qu’il fuit se réfugier dans ça voiture.


  • Dès qu’il le peut, il sort la menace à l’antisémitisme le pitoyable... "diffusez jusqu’à la quenelle, diffusez ça" !

    Surtout, s’il porte plainte pour la diffusion de cette vidéo, informez-en le peuple.


  • C’est vrai , il a effectivement parlé des violences policières mais sans jamais rapprocher ce fait avec le droit a la " légitime défense " que certain manifestants "s’octroient" . Car il est bien question de cela, d’une ’interdiction de se défendre contre une violence policière démesurée

    Un vrai boulot de journaliste honnête aurait consisté a démontrer que l’une était la conséquence de l’autre . Le boxeur de Massy ( comme dans tous les autres cas d’affrontement ) a réagi a la violence policière mais ne l’a absolument pas initié.

    Aucun média ne souligne ce fait qu’il s’agit de toujours de défense et jamais d’attaque .
    ils cachent même le témoignage de la pauvre femme tabassée au sol à laquelle le boxeur a porté secours, et qui est la cause de son élan vengeur parfaitement compréhensible pour quelqu’un de normalement constitué.
    La police n’est elle pas concernée quand on parle de violence faite aux femmes ?
    Évidement qu’il fallait mettre en parallèle le policier boxeur de Toulon et le boxeur de Massy ce sont les deux faces d’une même médaille .

    99% des manifestants sont pacifiques a la base, et ne souhaitent qu’une chose pouvoir manifester tranquillement sans être gazés , agressés , bloqués ou parqués .
    On les pousse systématiquement à la violence et c’est parfaitement calculé pour discréditer le mouvement.
    Pour chaque acte , les médias menteurs ne montrent jamais les masses de manifestants , ni l’agressivité gratuite de la police .
    ils recherchent uniquement le petit accrochage a faire tourner en boucle, en coupant l’évènement déclencheur .
    On peut le voir a la façon dont ils s’attardent sur le moindre feu de poubelle, en attendant de" trouver mieux"
    Ils ne recherchent jamais de point de vue en surplomb, pour filmer les cortèges sans fin de manifestants .
    Ces images de présence massive on ne les trouve que sur internet .

    La gestion des manifs par le gouvernement n’a absolument rien a voir avec du maintien de l’ordre, c’est même tout l’inverse, c’est du maintien du désordre !.
    La police est employée dans un seul but , faire en sorte que le nombre réel des manifestants ne soit jamais visible, et punir TOUS les manifestants qui ont osé critiquer le gouvernement pour qu’ils ne redescendent plus jamais dans la rue.

    Il ne font aucune différence , femmes, personnes âgées, ados ou même handicapés, La police a "carte blanche" pour tabasser le peuple qui ose contester Macron.
    Macron à "Benallatisé" la police


  • J’avais trouvé plus efficace l’interpellation d’Alimuddin Usmani face à Gilles Kepel :

    https://nos-medias.fr/video/sur-le-...

    Vous remarquerez que Kepel avait mis fin assez vite à l’entretien car il sentait qu’il était mis en difficulté et ne voulait pas s’enfoncer. Tandis qu’Aphatie a très vite senti qu’il était à son avantage et n’était pas pressé de déguerpir avec sa voiture...


  • Là , en l’occurrence C’est la girouette qui a tourné !
    Il n’est pas si apathique que ça : on lui parle de millions et il rétorque " putain ! touchez pas au grisbi" demain je me renie et je charge la maison poulaga !!


  • Jean-Michel Aphatie a pu être sévère vis-à-vis des gilets jaunes mais lui au moins a pointe du doigt hier l’indignité et la sur-enchère rhétorique de Schiappa (...) dans l’affaire de la cagnotte. Plus louable que les lecteurs du Point, la petite droite française qui était globalement favorable aux Gilets jaunes et qui soutient maintenant à 90% la répression préconisée par Ferry (forum du Point)

     

  • Comme l’a dit Apathie : " Je suis bien gentil me laisser enregistrer".
    En effet je pense que l’intervieweur avec des questions très mal à propos et une argumentation assez déstructurée lui a donné le rôle de la victime. Il faudrait qu’il revise sa réthorique Soralienne. Franchement à quoi ca sert que ER se décarcasse pour réinformer et rééduquer les masses ? Tout ça pour ça ? Ca fait mal au cul. D’autant plus que cette intervention était probablement préméditée donc il aurait pu plancher sur ses questions avant et préparer des arguments un peu moins rase motte.


  • C’est du lobbying de rue, c’est sans violence et ça mange pas de pain.
    Sacré français !


  • Deux poids deux mesures
    Deux traitements d’affaires

    Benalla - Dettinger
    http://image.noelshack.com/fichiers...


    Le peuple - les représentants du peuple

    https://www.noelshack.com/2019-02-4...

     

  • #2120688

    Dommage que l’interview n’est pas était menée par Christophe Dettinger, ça aurait eu son charme


  • Dommage que cet honnête homme se soit fait malmené ( il faut l’admettre ) par Aphatie qui arrive à bien s’en sortir, à la décharge de ce GJ J-M est un menteur et manipulateur professionnel entraîné et d’expérience !


  • cette interview est catastrophique, et même au détour d’une phrase , il se dit gilet jaune, ce qui n’apporte rien , au contraire. Dommage car Apathie était disposé à discuter.

    Le fait de lui rappeler qu’il était cafetier est nul, car cela voudrait dire qu’une personne de milieu modeste qui gravit l’echelle sociale est méprisable.

    Lui dire qu’il est millionnaire, c’est aussi ridicule.

    Plus une vengeance, qu’une interview. La 1 ere qualité d’une interview, c’est laisser de l’espace à l’interviewé pour s’exprimer, eviter l’agression, donner des arguments et ne pas chercher à gagner au forcing.

    Moi, je n’aurais pas diffusé cette interview.

     

    • Je vous remercie pour cette mise au point. En effet, face à Aphatie qui est prêt à discuter posément et intelligemment, un ignorant crache son venin à côté de la cible, ce qui nuit au mouvement légitime des Gilets Jaunes.


    • Entièrement d’accord. Cette scène est déplorable. S’il est millionnaire tant mieux pour lui. Le ton du gilet jaune ne m’inspire pas. J’aurais été Apathie je lui aurais juste dit de dégager. Là il est resté courtois, lui a accordé du temps... Et a traité le sujet le lendemain. Que voulez vous de plus ?


    • Il n’y a absolument aucune raison de ne pas diffuser ce truc, chacun pouvant se faire un avis et le donner, ici donc majoritairement en défaveur de l’interviewer.


  • Quand l’occasion vous est donnée de pouvoir discuter ainsi, c’est à dire face à face, prenez ça comme une marque de respect, de considération, d’humanité. Ce Gj vient simplement (et malheureusement malgré lui) de nous donner la preuve que cet Aphatie est un homme est bon et que s’il travaille dans le sens qui ne vous plait pas, ce n’est pas en raison d’un intérêt minable, mais d’une adhésion intellectuelle, ce qui évidemment mérite le respect. Soutien total à Aphatie sur ce coup-là.

    J’espère que le commentaire passera.

     

  • Apathie se défend bien en attaquant surtout la forme de l’interview - un peu sauvage faut le dire. En réalité si la forme n’est pas irréprochable, c’est inutile d’aborder les sujets de fond...

    Le "journaliste" GJ est dans l’accusation permanente, ce n’est clairement pas la bonne méthode.

     

    • #2120990

      Exactement la forme est foutraque, part dans tous les sens, la quenelle arrive comme un cheveu sur la soupe et vient vraiment mal à point. Apathie a raison quand il dit qu’il est bien gentil de se laisser filmer. beaucouyp se seraient sauvés. En tout cas c’est dommage un vrai journaliste aurait démonté ce type insupportable qui pérore, méprise les petits et est servlissime avec les puissants, un journaliste y aurait été préparé et il y avait matière à le démonter le père Apâthie avec barbier et consorts dans la catégorie des types insuportables Oui c’est dommage. c’est du gachis de rater une telle opportunité enfin. Le mec a le mérite d’essayer


  • Très bon boulot. On voit parfaitement la façon dont ce lâche refuse de discuter, détourne les questions. Imaginez un Chouard interrogé sur son salaire : aurait-il soufflé un "non, mais non..."
    Pas du tout. Il aurait clairement dit son salaire, ses revenus, comme il l’a fait dans une interview WEB en rajoutant "comment une personne peut-elle vivre avec une retraite de 250 euros ?"
    Apathie lui, s’enfuit, détourne tout, et ne répond pas. Comme un homme politique. Et il part.
    Pas parce que le Journaliste GJ l’agresse, mais parce qu’il ne peut rien répondre d’acceptable. Ces gens là sont par essence inacceptables. D’ailleurs, Apathie retrouve son sourire aux mots "la quenelle". Il a retrouvé son clan, sa légitimité, sa protection ! Il est fier de sa trouvaille, comme un petit qu’il est : les inverseurs accusatoires vont être tranquille, il est du bon côté.
    Mais comme dit ER, le vent souffle où il veut et quand il veut, et Apathie (c’est drôle ce nom tout de même entre apathie : "un individu apathique manque d’intérêt émotionnel"... et antipathique (type pas sympa)) bref le vent tourne et le petit chauve sent peut-être qu’il faut se montrer gentil et sympathique avec le peuple qui connait des adresses et a ses réseaux, lui aussi.
    Car dans son appartement luxueux, sieur Apathie a une sympathique femme de ménage, qui pourrait elle-même avoir des sympathies pour les GJ et peu d’empathie pour Monsieur Apathie.
    Tremble, veul histrion, adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré !


  • Cet individu a un accent du nord ou belge.Par ailleurs il doit être bien habillé et impressionnant physiquement car il pose des questions que tout le monde se pose mais de manière très mal elevée,et pourtant des individus habitués à la rhétorique,et à l’affrontement verbal se laissent harceler et humilier dans la rue comme des victimes.Jouanno aussi s’est laissé faire par la même personne.
    A leur place je l’aurais renvoyé à coup de pompe au cul.Après evidemment sur le fond il a raison.On aimerait bien voir qui ose parler comme cela aux collaborateurs du système oligarchique en se prétendant journaliste gilet jaune.L’individu a de l’aplomb.Il faut y aller avec sa caméra en attendant des gens que l’on ne connait pas personnellement pour leur demander s’ils se considèrent eux mêmes comme des escrocs et des incapables en les filmant tranquillement.Il est également bien informé pour savoir ou les trouver et à quelle heure ils seront seuls.Une personne lambda n’a pas ces informations.


  • Même si c’est maladroit car Apathie est sournois et joue un double jeu, il est un fait c’est que le peuple attaque les symboles de la domination. Et ça c’est très bien, même si c’est maladroit. La parole se libère et le pouvoir l’entend. Et la peur commence à changer de camp. Et surtout, surtout l’impertinence devient de plus en plus contagieuse .... Nous aurons une grande diversité de vidéos dénonçant chacune un bout du puzzle ....


  • Mauvaise interpellation, mauvaise interview.
    Pourquoi même le diffuser ?

    Apathie gagne par KO évident. N’est pas Vincent Lapierre qui veut, qui pourtant manque également parfois de réparti et de rebond.

     

  • On dirait un élève de 6ème qui demande des comptes à un professeur de fac ! L’interviewer est nul à démouler un cake.


  • Qui interview ?


  • On s’en fout un peu que sur ce coup là il se conduise pas trop mal.
    C’est un peu facile de jouer la douceur maintenant que ça tourne.

    "Je vois bien que si vous le pouviez, vous auriez d’autres intentions envers moi"... en essaynt de se victimiser alors qu’il sait bien que ça fait des lustres qu’il a tout fait pour.
    Les rois du Sophisme moderne.

    Bref pas de violences, mais de grâce ne le rendons pas sympathique !


  • Mauvaise interview, pas argumentée, pas préparée, du coup Apathie le retourne comme une crêpe... On est limite mal à l’aise pour le gj, il a raté sa prestation et en même temps ça s’entend qu’il n’est pas professionnel. Dommage... !


  • Il est patient Apathie. En fait cette altercation le rend beaucoup plus sympathique qu’à la radio tandis que l’intervieweur passe pour un petit roquet énervé qui n’a aucune question à poser, juste quelques vagues reproches inutilement agressifs et surtout très brouillons à lui vomir à la tronche.

    Désolé j’aime pas Apathie mais c’est pas Staline non plus, il a droit à un minimum de correction.

    Ça me rappelle les militants communistes complètement zinzins de la fac avec qui il était impossible d’en placer tellement ils étaient excités.


  • Pourquoi aller interviewer Aphatie ? pour obtenir quoi ? des aveux ?
    On sait TRÈS BIEN ce qu’il est ! et ce qu’il représente pour la propagande d’état !
    C’est courageux de l’apostropher et lui faire des reproches , mais ça changera rien , ce mec fais parti de tous les chroniqueurs (es) , soumis aux médias de masse .
    Le plus important c’est que la masse ne croient plus ces médias !
    Et là c’est déjà gagné ! Ils peuvent raconter tout ce qu’ils veulent , PLUS PERSONNE N’Y CROIT ! Leurs mensonges les a tuer ...
    On lâchera pas !

     

    • Entièrement d’accord , çà ne sert à rien de s’intéresser à ces guignols des médias ou du pouvoir et à leurs états d’âme ou de discuter avec eux , çà fait longtemps qu’ils ont fait sécession d’avec le peuple et dès que les développements de l’intelligence artificielle le leur permettront , ils remplaceront les flics dont la collaboration ne leur est pas éternellement assurée par des robots armés . La seule solution c’est la grève générale ou la révolution , le plus vite possible , pour ne pas finir dans une dystopie Orwellienne cauchemardesque , de style Elysium ou Mad Max .


  • Je vomis Apathie mais franchement retirez cette vidéo car son interlocuteur dessert la cause qu’il voudrait défendre. A aucun moment il ne le déstabilise et au final Il se fait asséner le coup de la leçon de tolérance.
    N’est pas un orateur éclairé qui veut, à ce jeu mieux vaut ne pas sous estimer l’adversaire. Une belle occasion ratée de mettre à jour les contradictions et la servilité de ce véritable enfoiré d’enfumeur.


  • #2120968

    Amusant. Je me suis posé la question : la vidéo date-t-elle d’avant ou d’après la chronique de Jean-Michel qui portera sur les « violences policières »


  • faut arrêter de croire que les riches sont tous des pourris malhonnêtes et les pauvres des anges honnêtes. On a le droit de gagner de l’argent en tout bien tout honneur, et d’être un pauvre archi corrompu. Je connais personnellement une retraitée qui gagne 1400 euros par mois ( pension de son mari dcd comprise ) et qui est à fond Macron et qui trouve normal qu’on lui taxe un maximum car il faut bien prendre l’argent quelque part, comme elle dit, et que les français sont des râleurs, et des feignants. Donc, on peut être riche honnêtement, et ça il va falloir que certains comprennent que ça s’appelle aussi travailler. Quant à Apathie, il est clair que ce type défend le système, et qu’il est puant à bien des égards, mais il a le droit de gagner sa vie et ça n’est pas le sujet de lui reprocher. Il vole dans le sens du vent, normal, c’est un journaliste. L’attaquer sur sa vie personnelle n’a pas de rapport avec les GJ.

     

    • Si il gagne si bien sa vie c’est sûrement parce qu’il a du se prostituer et faire son travail de journaliste dans le sens du système.
      vous parliez d’honnêteté ?


    • Le fait qu’il gagne des dizaines de milliers d’euros chaque mois a évidemment un rapport direct avec les propos qu’il tient et son positionnement politique . Il est donc parfaitement légitime de l’attaquer sur " sa vie personnelle " , comme tu dis .


    • Vous avez raison domus.

      Le pauvre qui montre du doigt le riche seulement parce qu’il le jalouse, n’est pas vertueux.

      Il faut simplement souhaiter que l’humilité et la simplicité règnent, que l’orgueil et la démesure se taisent. Que le travail honnête paie.

      Il y a trop de nécessiteux pointant du doigt autrui plus aisé mais prêts à agir de la même façon une fois à sa place. C’est d’ailleurs l’accusation de la bourgeoisie macroniste. Elle dit :

      "vous n’êtes pas meilleurs que nous, vous souhaitez simplement notre place et notre pouvoir."

      Et l’accusation n’est pas infondée.

      Il est bon de vouloir réformer politiquement, mais examinons-nous d’abord, et réformons-nous intérieurement. Demandons-nous sincèrement si nous œuvrons chaque pour que le bien progresse et que le mal recule. Car le Mal n’avance que par inaction des gens de bien.

      Sommes-nous suffisamment bons ?


    • " "vous n’êtes pas meilleurs que nous, vous souhaitez simplement notre place et notre pouvoir." C’est exactement ça pour beaucoup. Faut pas se leurrer ! Mon commentaire était général, cette vidéo me donnant le motif pour le faire. Je ne défends pas Apathie que j’exècre au plus haut point quand il donne son avis, même pas du journalisme. Mais, j’exècre aussi l’éternelle rengaine " les patrons, les riches, tous de pourris, les employés tous des victimes". et bien non, j’ai connu personnellement des patrons ( des petits évidemment, pas des multinationaux qui ne savent même pas qui travaillent chez eux ), qui avaient une mentalité bien plus propre que certains employés qui ne pensaient qu’à les gruger. Prendre un type qui fait partie du système et qui en est le larbin, ne fait pas partie des revendications légitimes de certains GJ qui voient plus haut et plus réel et qui ne s’attaquent pas au menu fretin. Conclusion : cette vidéo est nulle et à l’avantage d’Apathie.


  • Il est très bon Aphatie (que j’exècre). Presque sympathique car il a de la trempe au final. Je le croyais plus con que ça.
    Redoutable adversaire.


  • Le GJ est nul, il y a tellement à dire sur Apathie, il n’est pas difficile à plier pour un type un peu préparé. Mais là, le type est tellement agressif et bidon, n’importe qui hors de la dissidence prendrait parti pour Apathie et c’est bien dommage car c’est un vrai pourri.

    Il fallait parler de son mépris des petits candidats, de sa vision de la démocratie, de la façon dont il traite ses invités, de ses sophismes permanent, du traitement des GJs, il y a tellement à dire...


  • Le problème quand on choppe un mec comme ça dans la rue c’est qu’il faut vraiment bien connaitre le dossier et être sur de son coup sinon il te retourne en 2s et tu passes pour un dingo..

    Ça aurait été plus productif de lui mettre une droite direct.. :-)

     

    • Non non pas d’accord de lui mettre une droite directe, même si il y a de quoi rager par la somme d’interventions partiales, le jeune gars s’est bien débrouillé en disant simplement la vérité à ce vieux renard.

      Il faut de temps à autre que ces journaleux, eux aussi déconnectés de la vraie vie, sortent de leur autisme et cette rencontre semble avoir remis le balancier au centre, au moins le temps de cette chronique.

      J’ai vu une chronique de journaliste pour une fois objective...


  • Il n’y a qu’à écouter certains débats sur LCI ou autre entre des responsables du Point, du Figaro, du Nouvel Obs pour constater qu’ils pensent tous plus ou moins la même chose. Donc Aphatie s’inscrit dans un système global, mais sait aussi sortir du bois de temps en temps (chronique d’hier)


  • Calme, maîtrise, pondération, tranquillité et modération.. Ouf ! Soyons honnêtes, Apathie sort grand vainqueur de cette conversation. Son interlocuteur est-il bien un gilet jaune ? Il ne le laisse pas répondre, s’énerve, lui reproche de gagner de l’argent ou d’habiter un quartier chic. Et alors ? c’est un reproche sérieux ça ?
    Je ne suis pas du tout d’accord avec le titre de ER. Cette vidéo dessert la cause qu’elle prétend servir. Disons-le tout net : Apathie excellent son interrogateur 0. Nous autres GJ ne sommes pas de vulgaires jaloux, mais des citoyens qui menons un combat social juste et sérieux. Il y avait tant à lui dire hélas... (cette vidéo ressemble presque à un tournage).

     

    • Faut pas exagérer non plus ! Ce ne sont pas des vases communicants et ce n’est pas parce que le gars n’est pas bon que pour autant Apathie peut se voir attribuer des qualificatifs que vous énumérez. Un peu de mesure svp, là c’est n’importe quoi (pondération, excellent, sic !).


  • Ça le rend sympathique et courageux cette vidéo. Bizarre...


  • Les gilets jaunes remontent petit à petit les escaliers de la superstructure de la cause des malheurs du peuple :

    Rdc : le peuple
    1ère marche : la police
    2ème marche : les médias
    3ème marche : les gouvernements
    4ème marche : les multinationales
    Dernier étage : la Banque

    Certains, nourris à la bonne tétine de A. Soral et E&R ont pris l’ascenseur et sont déjà au dernier : https://www.youtube.com/watch?v=KKG...

    Quand on entend les noms prononcés dans la vidéo, m’est avis que cette intrépide bande de l’arrière-garde gauloise risque d’être accusé du crime de lumière ... Ils ne sont pas nombreux pour le moment mais au train où vont les choses, ça ne m’étonnerait pas que la Gueuse soit hissée dans le hall de ce lieu feutré sentant le souffre d’ici le printemps !


  • L’interviewer autoproclamé "journaliste des Gilets jaunes" se ramène avec trois clichés et deux formules sans avoir rien préparé, ni ses questions, ni le dossier à monter et les références précises qui vont avec, sur ce qu’il reproche à J.-L. Aphatie (sauf le cas Andrieux, mais c’est maigre).

    En plus, il est devient vindicatif au fur et à mesure qu’il se fait bastonner verbalement.

    Du coup, il rend Aphatie sympathique et aimable.
    Bon. Stagiaire motivé qui doit faire ses preuves.


  • Vous allez nous faire croire qu’un site de GJ ne corrige pas toutes les fautes d’orthographe de celles et ceux qui publient ? sinon il n’y aurait plus aucun post :-)

     

  • #2121232

    Quoi qu’on puisse dire d’Apathie, il donne une leçon de maîtrise de soit de se dialectique. Le gars qui film n’a malheureusement pas le niveau pour l’interpeller mais à déjà les couilles de le faire. Et c’est déjà un début. Maintenant Apathie était quand même agacé mais serein. Il faut monter le niveau rapidement. Lisez « l’art d’avoir toujours raison » de Schopenhauer. Vite !


  • Nul à chier ! Il ne faut pas relayer cette interpellation pourrie.

    Aphatie est exécrable sur un plateau de TV, et là, je suis plein d’empathie pour lui.


  • Le type qui pensait prendre de revers Apathie est complètement à côté de la plaque...
    Ridicule...


  • Moi je trouve l’interviewer un peu maladroit mais que tout ce qu’il dit est juste. Aphatie est seulement plus habile que lui, ce qui donne l’impression qu’il a "gagné" cet échange. Comme toujours la raison et l’honnêteté sont impuissantes contre les sophistes.
    L’interviewer n’est pas un "vulgaire jaloux" comme dit plus haut, il a entièrement raison d’interpeller Aphatie sur ses émoluments et son train de vie indécents (il gagne environ 40000 € par mois, alors que C’est un pur parasite qui fait des chroniques de merde, il répand des mensonges et de la propagande à longueur d’émissions depuis des années... ). La moindre des choses c’est de le secouer un peu...


  • Conclusion : on n’en est plus à l’heure des discussions.


  • Tout ce que l’on peut reprocher à Apathie c’est d’etre très partisan dans toutes ses interventions télévisées, donc un journaliste malhonnete comme la plupart de ceux qui sont "agrées" pour l’information "officielle"..En dehors de son espace de propagande, il redevient un citoyen lambda avec sa liberté d’opinion et sa liberté de vivre et il le fait comprendre avec un système de défense bien huilé, et qui dessert l’intervention hasardeuse de ce journaliste de rue improvisé. Dommage !


  • Oui, il faut harceler les gens qui donnent des leçons et jusque devant chez eux !
    D’ailleurs, qui est journaliste et qui ne l’est pas ? Comment s’organise cette profession ? Pourquoi n’y a t-il pas de sanction pour parjure à la Charte de Münich ?
    L’éthique et la déontologie ont disparu, il faut un garde-fou qui responsabilise ces faiseurs d’opinion !

     

  • Étrange ce sketch, on essaierait de rendre Apathie supportable, à défaut de le rendre agréable, que l’on ne s’y prendrait pas autrement. En espérant qu’il s’agisse bien d’un vrai journaliste GJ seulement un peu inexpérimenté, pas d’un sordide montage à 2 sous.

     

    • Je suis d’accord. Apathie est d’ordinaire insupportable, là il serait presque sympathique face à l’agressivité de celui qui l’interroge à l’improviste et qui visiblement perd son calme. Désolé, mais quand je prends ma voiture dans la rue, c’est peut-être que j’ai quelque chose à faire ailleurs et je n’ai pas forcément l’obligation de répondre sur-le-champ à un inconnu.

      On peut poser des questions impertinentes et connaître les règles de savoir-vivre.


  • bonjour, bonne année a tous vous etes vraiment des bons continués vos infos car le reste est vraiment de la pure merdia oui le mot est juste merdia organiza salutations a vous jp


  • Le vieux chien de garde est fatigué mais il a encore du répondant .


  • Tout journaliste est malhonnête donc osidora duncan est la danseuse de qui elle rend sympathique un suppot du pouvoir. C’est un fake reportage pour décrédibiliser les GJ .


  • J’ai vu deux interventions d’ Apathie que j’ai trouvé plutôt métamorphosé. Je me suis pincé pour voir si je rêvais, mais sauf erreur de ma part, je ne l’avais jamais vu aussi critique contre le système et conciliant avec la plèbe.
    Maintenant, je précise que je ne visionne pas fanatiquement chacune de ses vidéos.

    Peut-être a-t-il fini par réaliser que si une énorme porte cochère, vole en éclat au premier coup de chariot élévateur, une porte d’appartement, si blindée soit-elle, n’opposera jamais plus de résistance. Parfois, il y a comme ça, des associations d’idées qui sont propices à ramener sur le droit fil de la pensée, les cervelles les plus loufoques, les plus tordues. Réjouissons-nous !


  • j ai lu certains articles faisant état d’apathie violemment interpellé par un Gj !
    en effet c’est très violent
    bref je lui aurait volontiers demandé, entres autres, comment , lui qui a encore la jouissance de ses deux yeux, il refusait toujours de voir ceux qui devront , leurs vies entières, se contenter que d’un seul


  • Le vieux paysan béarnais est madré .


  • Compte tenu des commentaires « positifs » sinon bienveillants lus ici sur ce sujet, lesquels montrent une honnêteté intellectuelle hélas oubliée dans les médias, je trouve « très mauvais joueur » que ce M. Apathie et consorts n’en ait pas fait état.
    On ne parle pas du diable ? Le scoop aurait été d’interviewer Soral à cette occasion, ça aurait eu de la gueule. Mais, - pour l’instant -, on ne tend pas le micro à À.S. même avec une longue perche. Peu importe, au train où vont les choses, d’autres journalistes, les remplaçants, finiront par lui donner tribune.


  • Dans le même style :

    Cherchez sur votre moteur de recherche préféré l’interview citoyenne de Mounir Mahjoubi sur la révolte du bétail goy.

    C’est pas mal


  • Ses journalopes font moins les malins quand ils ont le peuple en face. Là ils sont incapables d’assumer se qu’ils disent.


  • MDR quand j’ai vu la citroën C3 :

    J’avais un patron qui jouait les pauvres. Il venait au boulot dans une C3 blanche toute pourrie et il était toujours à se plaindre que l’argent ne rentrait pas, qu’il galérait sec...

    Un jour, je tombe sur lui en train de sortir d’une maison luxueuse au volant d’une porsche panaméra. Je vérifie le nom sur la boîte aux lettres : c’était le sien.

    Donc le coup de la C3 d’occasion : ferme ta gueule !!!


  • Aphatie est le type même du journaliste sectaire, propagandiste avant d’être informateur, au service de la gauche avant d’être au service des auditeurs. Peut-être, mais Jean-Michel Aphatie n’a pas raison lorsqu’il dit que le journaliste est indépendant, libre, et totalement objectif, nous le savons que ça n’est pas vrai car le journaliste a la particularité de mettre en exergue certains faits, souvent grossis sous la loupe du média, pour occulter une vérité dissimulée. nous savons donc tous que le journalisme est un des plus grands influenceur de notre siècle et qu’il a donc un très très grand pouvoir d’influence, nous le voyons actuellement avec les campagnes faites pour influencer la consommation de denrées alimentaires, qui est cependant juste et équitable mais qui reflète le pouvoir d’influence.


Commentaires suivants