Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Léa Salamé et Nicolas Demorand tremblent devant Thomas Piketty

On a les épouvantails qu’on peut

En 1997 paraissait un petit ouvrage écrit par le journaliste Serge Halimi intitulé Les Nouveaux Chiens de garde. Avec plus de 100 000 ventes en moins de 6 mois, ce petit livre rouge fera grand bruit dans le milieu journalistico-politique. Les détenteurs de la parole publique y seront crucifiés avec raison et sans ménagement.

 

20 ans après, ces chiens de garde du Système sont toujours là, et Halimi aussi : il n’a pas été mis au ban du Système, il y était déjà à moitié, soyons gentils, dans Le Monde diplomatique, le journal que BHL déteste, ce qui est un bon point. Le Diplo, comme l’appellent les abonnés, n’est pas un brûlot antisystème mais un journal, de bonne tenue, qui dénonce les excès du capitalisme.

Colombani, Duhamel, Finkielkraut, Minc, Joffrin, Lévy, Plenel et consorts font toujours aussi mal à la vérité et à la presse mais ça ne semble pas les troubler : ils sont les saboteurs qui tuent les médias les uns après les autres, en soumettant leur contenu à leurs intérêts, c’est-à-dire ceux de leurs patrons. Et qui sont les patrons de ces faussaires ? Les milliardaires à la tête de groupes économiques ou financiers privés qui ont besoin d’hommes de main dans les médias, dans leurs médias, pour fabriquer l’opinion (leçon numéro 1).

Mais les faussaires sont aussi les représentants d’intérêts plus cachés, moins évidents, qui se résument généralement aux lobbies sioniste et franc-maçon. Notre classe médiatico-politique en est truffée, et cela l’a coupée définitivement du peuple conscient, car une grande partie des Français croit encore à la fable de la République et de la séparation des pouvoirs. Ceux qui ont eu affaire au pouvoir d’une manière ou d’une autre savent qu’ils sont imbriqués charnellement.

 

 

On pourrait passer notre vie à dénoncer les fils qui relient ces médiamenteurs aux intérêts puissants qui les ont placés là, on le fait de temps en temps, piqûre de rappel pour ceux qui viennent d’arriver (chez nous) ou pour ceux qui dormaient pendant la leçon. Tous ici savent à quoi s’en tenir sur les Demorand, Salamé, ces salariés du grand capital qui défendent bec et ongles leurs demi-dieux. Olivier Berruyer du site les-crises.fr a repris le passage de l’économiste à la mode Thomas Piketty dans la matinale de France Inter, la plus écoutée de France, et l’a comparé au passage de Bernard Arnault, 2e ou 3e fortune mondiale, dans le magazine vidéo Stupéfiant ! (c’était le titre que Coluche voulait donner à son journal) présenté par Léa Glucksmann-Salamé, une interview lèche-boss de proximité qui lui permet d’étoffer son carnet d’adresses.

Naturellement, on voit tout de suite où Berruyer veut en venir, lui qui a malheureusement un peu reculé sur le 11/09 (des pressions ?), mais ça fait aussi du bien quand d’autres font le boulot. Donc allons-y pour un coup de cirage sur Berruyer, qui ne va peut-être pas prendre ça pour un compliment. C’est quand même un superpouvoir, quand on y pense : si on veut plomber quelqu’un, on le reprend en fanfare sur E&R.
Un jour – on vous dit ça entre nous, parce qu’il se passe plein de choses en coulisses qu’on ne peut pas forcément raconter, on cumule déjà assez de casseroles siono-juridiques comme ça – on a mis en illustration d’un article un dessin d’un humoriste assez féroce – l’humoriste, et le dessin aussi –, le gars était réputé pour sa radicalité, son côté « merde aux cons », et dès qu’on a mis son œuvrette en ligne, il a réagi au quart de tour en nous demandant de l’enlever. Mince alors, le dur de dur s’était ramolli en un clin d’œil !

 

 

Un jour il faudra relayer en le couvrant de like (laïc en anglais, d’après notre traducteur stagiaire) et de pouces bleus un article de Rudy Reichstadt, pour qu’ensuite il se prenne des taloches par Kalifat, BHL, la Lévy et Jakubowicz. Il perdra son job de balance subventionnée et devra se trouver un vrai boulot, avec de l’argent non piqué aux Français.

Avertissement : dans la vidéo (de piètre qualité technique car très ancienne) ci-dessus, on peut apercevoir le petit Yann Moix en famille. Il n’est pas si malheureux que ça ! On sent qu’il a exagéré son malheur pour que tout le monde l’aime. Mais l’Histoire nous apprend qu’il ne faut jamais trop exagérer son malheur...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Une fantastique illustration du phénomène de « chien de garde » médiatique – en plus face à un simple social démocrate bon teint…

 

« Finalement, vous voulez éradiquer les riches, d’une certaine manière ? » C’est d’une même voix terrifiée que Léa Salamé et Nicolas Demorand recevaient ce matin le révolutionnaire rouge Thomas Piketty qui publie un dangereux brûlot Capital et Idéologie.

[...]

 

Vous aurez noté l’argument classique en défense dans ce genre de situation : « moi, je suis journaliste professionnel, donc il est normal que je contredise l’invité et le pousse dans ses retranchements ». Certes.

Mais le font-ils autant quand l’invité est néolibéral ? Voire… milliardaire, comme ici avec Bernard Arnault :

 

Lire l’article entier sur les-crises.fr

 

Commentaire avisé d’un Lyonnais :

Il y a quelques années le journal critique des médias PLPL disait que Demorand braillait comme un âne. L’âne a grossi mais braille toujours aussi fort ! Que l’ENS forme de tels personnages (il n’est pas le seul ancien normalien de ce calibre) ne laisse pas de poser des questions sur le système éducatif français !
Quant à Léa Salamé comment la qualifier ? Harpie ? Chienne de garde ? Je crois que nullité auto satisfaite conviendrait aussi, voire tous les qualificatifs en même temps…

Salami & Demourand, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une fois, l’emmergence d’un artiste et sa montée en quote dépend totalement de ses mécènes. Quand un milliardaire achète des oeuvres a bas prix c’est qu’il plannifie de faire monter cet artiste artificiellement.

    La valeur de l’art est défini comme la valeur immobilière ou banquère : par une poignée de riches.

     

    • Tout à fait d’accord, et les meilleurs à ce jeu ont été Saatchi & Saatchi pendant longtemps !
      Ils faisaient monter ou baissé la côte des artistes, en achetant ou revendant .
      D’ailleurs, un jour ils ont récupéré une mauvaise mise, quand une centaine d’œuvres de la collection Saatchi a brûlé dans un incendie .
      Et oui, cela sert aussi à ça, les valeurs d’assurance !
      Saatchi sur wikipedia :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Saatc...


    • D’autant qu’ils ne payent pas un kopeck fiscal au sujet de leurs merdes (pour la plupart d’entre elles), daubes dont ils ont fait monter la valeur - factice - comme vous le soulignez, afin d’étoffer leurs fortunes.


  • Et si vouloir être milliardaire, pas riche ou embourgeoisé,non milliardaire...c’est y pas une maladie mentale ?

     

  • Vous êtes courageux sur ce site, de vous infliger des écoutes comme ces insupportables émissions de la petite excitée à face de chameau, accompagnée du gros adipeux qui ferait bien d’aller faire une cure d’amaigrissement, avant que l’AVC ou l’infarctus ne frappent !

    Merci, car en vous lisant j’ai un résumé de l’attitude ( toujours la même ) de ces créatures stipendiées qui se disent "journalistes"......ouais, eh bien on est bien loin du boulot des gars qui ont dévoilé le watergate non ?

    Je rends donc un hommage à votre professionnalisme, car s’infliger ce genre d’écoute et le visionnage "d’émissions" telles que celle avec l’autre créature bizarre nommée Ruquier, il faut le faire...

    Personnellement, j’ai lâché toute cette sphère il y a bien longtemps, et quand par hasard je dois en subir les assauts, je ressens un profond dégoût, comme si j’avais du surnager dans une fosse sceptique, et une fois ce calvaire passé (il y a encore tant de gens qui s’immergent volontairement et régulièrement dans ce purin infecte), il me faut plusieurs heures de méditation pour me laver de cette fange.

    alors oui vraiment, vous méritez moult considération, et c’est bien volontiers que je vous la transmets, avec mes remerciements.

    PS : j’ai découvert récemment un dénommé Bourdin, le matin, sur une télé/radio insupportable (il semblerait que ce soit une chaîne d’infos continues je crois... ?) , chez une camarade, qui bouffe cette soupe avec régularité...c’est atroce aussi, c’est abominable....des beuglements insipides entrecoupés de réclame en permanence...que Dieu me préserve. Je pense que les gens ici doivent connaître, et le staff du site aussi ; pour ma part je ne m’infligerai pas ce monsieur non plus, qui non content de servir la même soupe que ces "collègues", est extrêmement vulgaire et affligeant.

     

  • #2277040

    Avertissement : Gros plans sur Léa Salamé !

    Vous payez donc 139 euros en 2019 dans le cadre de la redevance, pour que Léa Salamé manucurée soit l’avocat des très riches sur une radio publique. Ces derniers possédant le reste des médias.

    Dire qu’il y a encore des centaines de milliers de profs "dits de gôôôôche" pour supporter celà.

    Et merci à Daniel Mermet, là bas si j’y suis.


  • Nicolas et Pimprenelle dans leur monde de Bisounours.

    La semaine dernière déjà, j’avais déjà écouté ce qui sort de la tête bien faite de Thomas Piketty, face à la tête de rongeur femelle les yeux ébahis que l’on puisse cogner à sa cage : le plus horripilant, lorsque de sages propos sont posés avec calme et que le hamster, rayé de rouge, s’en vient reprendre son tour de roue, c’est la tête de mou qui se croit au cirque et, tel le clown, intervient sans cesse avec sa voix de crécelle.


  • Les "riches" n’ont absolument aucune utilité, il faut donc évidemment les éradiquer. Mais pourquoi les tuer ?
    Quels cerveaux malades pensent de cette façon à part un crétin de journaleux ?
    Quand les mêmes relaient "l’éradication" de milliers de fonctionnaires comme une nécessité, qui pense à un génocide ?
    Quant à l’éradication des cons... Vaste programme.


  • On peut m’expliquer à quoi ça sert d’être milliardaire ?Je suis au RSA depuis quelques mois et je me fait chié, j’ai besoin de rien, j’ai pas de voiture, pas de motos, je mange une fois par jour je fait caca tous les deux et tout va bien.

     

  • Petite pièce de théâtre pour remettre en selle le PS dont le pouvoir profond risque d’avoir besoin ses prochaines années ?


  • Je ne peux m’empêcher de commenter la vidéo de Salamé interviewant Bernard Arnault, tellement je l’ai trouvée gênante... Je ne parle pas de la façon dont elle interrompt grossièrement son interlocuteur. Je parle de son positionnement corporel par rapport à cet homme courtois, mais distant. Observez comment il se place toujours de 3/4 par rapport à elle, car s’il répond à son interview, il ne cherche pas à entrer dans sa sphère d’intimité. Au contraire, elle se colle à lui, et cherche toujours à se placer face à lui. C’est tellement "malaisant" qu’à la fin du reportage on a envie de donner une leçon de bonne éducation occidentale à cette bouffonne qui nous est imposée ! Et cela exprime mieux que des mots la fascination et la soumission des journalistes du système en présence de leurs maîtres. Après cela, on s’étonnera qu’ils soient méprisés par un nombre croissant d’auditeurs et de lecteurs en rupture de ban...

     

    • #2277326

      Que Salamé ne sache pas se tenir, c’est un premier point qu’on a déjà pu constater.

      A cela vient s’ajouter un point fondamental : il s’agit d’une femme. Donc fascinée par le pouvoir et l’argent, et naturellement portée à charmer son interlocuteur plutôt qu’à s’engager sur le terrain du logos ; une attitude devenue habituelle chez elle, au détriment du professionnalisme (cf. ses interviews de Houellebecq par exemple).
      Il y a une dimension quasi-érotique, pour une bourgeoise relativement jeune, à approcher, publiquement de surcroît, la deuxième fortune mondiale. On y décèle la même attirance qu’ont les jeunes filles pour les premiers de la classe et autres champions en tous genres.


  • Moi je suis pour qu’Arnault gagne du fric, il le mérite, il met en évidence le « fleuron », mais à condition qu’il participe « effectivement » à la fiscalité « normale ». J’ai suivi, un peu. L’un des fils notamment (copie conforme, l’aura en moins, les fils ne sont pas les pères, comme chez Leclerc, mais bon question de point de vue). Ils vendent des godasses à 5000 €, en cuir « interdit » d’espèces protégées, pourquoi pas, c’est comme la fourrure quelque part, t’as du lapin pour les « comme moi » et du vison pour d’autres, et alors. Suggestion au fiston : Vend les pompes à 6000 €, l’acheteur s’en branle, mais le différentiel met le dans le pot commun.
    Autrement, son exposition à Papa c’est bien, il pallie le manque de l’Etat (un comble, si je fais de l’humour). Espérons que des incultes vêtus de jaune ne lui réserveront pas le même sort qu’aux Schlumpf (des merveilles détruites par le socialo de merde, faut discuter, c’est mieux).
    Soral a eu raison de dénoncer l’ISF (avec courage). Ceux qui bossent ne sont pas à rejeter, enfin s’ils restent « Patrimoine », « Patrie » donc.
    Arnault devrait revenir aux fondamentaux, oublier la Presse (qui va péricliter), se préserver « Patriote ».
    Mais bon, qu’il se démerde, le moment venu, à venir.

     

    • Ouais, Arnault est peut-être un peu plus patriote que son copain Pinault .
      [ à la marge c’est à voir ( nous dirons, un peu moins traître ) ! ]


    • #2277311

      Arnault veut bien avoir l’air "patriote" du moment que ça contribue au prestige de sa marque et que ça lui permet d’endosser le rôle de "premier de cordée" avec tous les privilèges qui vont avec.

      Pour le reste, c’est un marchand cosmopolite comme les autres. Faut arrêter de croire au père noël.


    • T inquiète pas pour ton pote dont t as l air de croire qu il met toute son oseille dans le pot commun, nous Gj on se fout de son art et le genre intouchable qu il se donne. Il rétribue honnêtement ses salariés, paye ses impôts et il peut s encadrer ses oeuvres ainsi que ses milliards, point.


    • Se faire mettre par un capitaliste patriote ou un capitaliste apatride, c’est QUAND MEME se faire mettre ! Je me demande si vous avez compris le sens du mot "empire" que Soral a mis de l’avant ... pour tous ces peuples incultes politiquement.


    • Quelle naïveté.

      « [...] avec le concours de l’État et du gouvernement Fabius qui apporte 745 millions de francs, Bernard Arnault est finalement favori [pour l’achat de Boussac] sous la condition d’avoir 400 millions de francs, qu’il ne possède pas (il ne peut engager la fortune familiale qui s’élève à 90 millions de francs) et qu’il va réunir grâce à un tour de table monté par Antoine Bernheim avec la Banque Lazard principalement, la Banque Worms ou encore Total et Elf Aquitaine qui à eux tous amènent plus des trois quarts de la somme. Quelque temps plus tard, il s’endette de 400 millions auprès du Crédit lyonnais, alors banque publique, et rachète en toute discrétion les parts des Frères Willot, devenant ainsi nettement majoritaire au sein de Boussac au détriment de ses partenaires financiers. Entre-temps, l’État s’engage à effacer les dettes de Boussac dans certaines banques et à apporter maintes subventions. »

      La fortune du fils de centralien sorti de polytechnique, c’est nous qui l’avons faite, couillon. On appelle cela du capitalisme de connivence. Crois-tu vraiment au conte de fée capitaliste qui serine qu’en travaillant beaucoup et en se levant tôt on devient riche comme un gagnant de la loterie nationale ?


  • Merci Fabius, au papa richissime antiquaire marchand d’art, d’avoir permi à Arnault de ne pas payer d’impôts en défiscalisant les oeuvres d’art. Comme cela Arnault peut sécuriser une partie de sa fortune et transmettre des milliards en tableaux sur lesquels il n’a pas payé d’impôt à ses enfants et faire circuler les oeuvres entre les pays sans devoir acquitter de droits, et les vendre si besoin, ou il veut. Il est normal et juste, voir équitable, que pour financer tout ce joli système, moi petit français moyen, je paye en permanence des impôts sur tout euro que je rentre difficilement en étant bien certain que mes enfants devront vendre le maigre patrimoine que je vais leur transmettre pour acquitter les droits de successions. C’est beau l’art, chez Arnault, et moi pour Noel je pairai le ticket pour financer sa jolie fondation et lui permettre ainsi d’acquérir de nouvelles oeuvres qu’il pourra mettre dans son bureau et je pourrai peut être m’offrir l’affiche encadrée de l’exposition...

     

  • la mentalitée salamé ,demorand et autres flics tabasseurs de gilets jaunes.
    https://www.youtube.com/watch?v=1_-...

    ces gens sont les kapos des années 2000 , relookés et remoulés pour suivre la volonté de leurs supérieurs pécuniers.


  • Nous sommes proches de la fin. Dans la logique, Léa Salamé devrait être standardiste, ces capacités ne lui permettant rien d’autre.
    C’est avec une grande gêne visuelle qu’on peut l’observer, et avec une certaine stupeur aussi, s’imaginer être à sa vraie place.

     

  • #2277271
    le 13/09/2019 par Métro, boulot, conseiller bancaire
    Léa Salamé et Nicolas Demorand tremblent devant Thomas Piketty

    Rien que dans les extraits, 3 fois bouc-émissaire.
    Or pour le journaliste "moderne" bouc-émissaire = la victime juive des années 30.

    J’indique a nos 2 journalistes modernes que nos milliardaires se portent très bien.


  • Le "moins pire" ou le "plus mieux", au choix


  • Chamelé et Démoulant ont bien le physique des idées qu’ils défendent. Elle, sa laideur est d’une banalité consternante, et lui, c’est un grassouillet benêt avec une tête d’enfant. Deux fins de série qui n’ont que la servilité et l’absence d’être pour CV...


  • #2277388

    ils en sont au stade ou leur simple apparition est un auto torpillage .
    leurs mimiques ne dureraient pas 5mn en terrasse de café qu’ils auraient déjà fait éclater de rire la terrasse entiére.
    des pitres en boites sécurits avec un prompteur comme cerveau.


  • Soyons précis, cela permet d’être clair :

    Léa Salamé épouse Glucksmann ou Léa Glucksmann-Salamé
    Christine Okrent épouse Kouchner
    Agnès Buzyn épouse Levy
    Anne Saint-Clair née Schwartz
    etc...


  • Raph ayant été élu et siégeant au Parlement européen, Lea ne devrait-elle pas être en retrait des media ?

    Sinon ER merci beaucoup pour les nouvelles de Yannou. Il semble avoir effectivement disparu du paysage, comme le lui avait fermement conseillé Bernard Pivot.


  • La peste, des ultra riches(libéralisme) sans aucune conscience sociale qui à terme vont mettre tout les autres en esclavages ou le choléra, les égalitaristes(communistes, LGBT, pro-minorités machin etc..), qui veulent littéralement abolir la propriété privé et l’héritage et de facto mettre en esclavage tout le monde !
    Deux faces d’une même pièce et le truc c’est que l’hyper-classe apatride mondiale actuelle veut se réserver la propriété privé et l’héritage à eux seuls et imposer le communisme/égalitarisme(esclavage) aux masses...
    C’est le principe du Pharaon et ses masses d’esclaves, lui, sa famille et ses proches possèdent tout et les autres possèdent que dalle et sont esclaves !

     

    • Ce pharaonisme s’oppose à la mentalité européenne, particulièrement du Nord : on bâtit ensemble, on se défend ensemble, on dit ce qu’on pense, on règle ses comptes à la loyale, les responsables font partie de la communauté (village, ville, pays, histoire, religion) et ont l’expérience, la moralité et la sagesse nécessaires, et on vit le plus librement possible, avec des garde-fous respectables et respectés !
      Bref, l’Europe est dénaturée avec une telle oligarchie.
      Il lui suffira de virer les colons qui l’exploitent et parfois même la martyrisent (emprisonnements, éborgnements, crimes et délits impunis, incendies volontaires, valorisation de médiocres, dévalorisation des talents et du courage) pour que l’Europe retrouve sa nature indépendante et vaillante à l’ouvrage et au combat.
      Certains vocables disparus reviendront : pureté, idéal, honnêteté, franc-parler, franchise (qualité), charité, dévouement, héroïsme etc. Il y en a beaucoup.
      Certains vocables trop usés disparaîtront : racisme, transgenre, sociétal, écriture inclusive, tolérance, pacte, jeune fille de dix ans, etc.
      Là-haut sur la montagne l’était un vieux chalet.


  • "C’est quand même un superpouvoir, quand on y pense : si on veut plomber quelqu’un, on le reprend en fanfare sur E&R. "

    Excellent.


  • il y a les salamorans , les reischdat et autres flics du systémes et puis il y a ceux qui lancent des challenges aux démocratures de papiers .

    https://www.20minutes.fr/monde/2604...


  • Le capitalisme le moins pire des systèmes : Destruction et pollution de l’air, des eaux, du sol,déforestation, artificialisation du vivant, destruction de la famille, des peuples, homogénéisation générale, guerres, maladies de civilisation, mal bouffe et souffrances animales, destruction des habitats humains inclus, croissance folle se nourrissant du saccage de la planète, etc... etc... etc...


Commentaires suivants