Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La dernière chronique du pas très matinal Frédéric Beigbeder dans la matinale de France Inter

Il est facile de critiquer Beigbeder : ce people ne cache ni ses faiblesses ni ses vices, et ça fait partie du personnage. Du coup, quand il se fait choper plein de coke à la sortie d’une boîte de nuit, comme tout le monde sait qu’il en croque, ça ne provoque pas le tsunami médiatique du siècle. Ce sont plutôt les people donneurs de leçons qui, une fois pris en flag’, ont du souci à se faire. On pense aux hommes politiques la bouche chargée de conviction et de morale qui attrapent par exemple des gosses dans le privé. Là, la campagne médiatique peut être violente. Sauf qu’en France, les pédophiles de la haute semblent étrangement protégés...

 

On ne sait pas pourquoi on a dérivé sur les pédophiles puisqu’il s’agit de Frédéric Beigbeder, écrivain et réalisateur hétérosexuel qui n’a jamais caché son goût pour les frasques : booze and snooze – alcool et cocaïne, en version française –, mannequins maigres est-européens et jobs grassement rémunérateurs, c’est le train-train de vie du grand échalas. De temps en temps, il se chope une « fille de » ou une (mauvaise) actrice, mais ça ne fait pas les gros titres de la presse people, car le personnage assume sa légèreté. Beig vu en compagnie de la fille d’un homme politique ou d’un chanteur de rock, c’est moins grave qu’un président marié qui se tape une actrice corse et qui ment comme il transpire.

Frédéric est donc arrivé jeudi 15 novembre 2018 défoncé sur le plateau de la matinale de France Inter, la première de France, et il n’a pas assuré du tout. La belle affaire. Le peuple français s’en fout, pour une fois que la matinale n’est pas chiante, les Gilets jaunes ont autre chose en tête, mais pour les animateurs et chroniqueurs de la radio de service public, c’est un scandale atomique, une déflagration intersidérante. En vérité, le scandale c’est eux. Quand on voit leurs trognes de juges, eux qui vivent très bien sur notre dos avec trois grammes de talent, pas plus, on a envie d’inverser les rôles. Et d’ailleurs, Beigbeder leur a envoyé deux bons missiles dans la gueule, une fois qu’il a eu repris ses esprits embrumés.

 

 

Oui, travailler au milieu de cette bande de passeurs de plats oligarchiques dégoûtants, ces cantiniers du ministère de la Vérité, ça doit faire mal à l’estomac. Disons la vérité : la rubrique de Beig ne valait pas grand-chose, il s’en foutait comme de sa première ligne et nous aussi, mais ça lui faisait un petit amusement, alors que d’autres plus sérieux auraient pu glaner la case. Un trois minutes hebdo, c’est toujours bon à prendre. Mais de voir ces têtes de parasites du service public, qui n’ont jamais été élus pour cela... tenez, on devrait faire élire les animateurs et les chroniqueurs par le peuple contribuable, celui qui paye la redevance, 139 euros pour ça !, et on changerait de « représentants » comme bon nous semblerait ! En voilà une idée, réalisable en plus.

Tous les pistonnés des lobbies (à vous de deviner lesquels), les chroniqueurs bien lèche-cul, les amis de Machin, les courtisans de Bidule, les venant-de-Canal, toute cette mediokratura, au trou ! Ne resteraient que ceux qui siéraient au populo, et pas les larbins imposés par le haut. Ah, le populisme nous manque ! Beigbeider n’était certes pas le choix du peuple, mais les tronches des pseudo-proprios de la case matinale étaient encore plus repoussantes que celle du paumé du petit matin !

Allez, spéciale dédicace de La Rédaction d’E&R à tous les paumés du petit matin de France Inter ! En version française traduite en portugais, s’il vous plaît.

 

Beigbeder le glandeur chic, sur E&R :

Le pitoyable Nicolas Demorand, sur E&R :

 

Contre cette nauséabonde mélasse institutionnelle,
trois doses de mal-pensance talentueuse !
Lire sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Entre les français pas payés ou si peu pour leur travail et ceux payés pour ne rien faire..... à vomir ! Aux armes, citoyens !


  • Merci beaucoup à la rédaction d’E&R, pour la sympathique et nostalgique vidéo de l’immense Jacques Brel !!!


  • Si j’avais été juif en 40, je n’aurai pas aimé être le voisin de Demorand !
    En revanche, même si politiquement Beigbeder c’est zéro, au moins en soirée tu dois te marrer ! J’en suis moins sûr avec les quatre autres...


  • J’ai écouté l’intervention de Beigbeider en direct, et je n’avais rien remarqué de spécial.
    Enfin je veux dire par rapport au blabla habituel sur cette radio (que j’écoute parce qu’on y est pas encore trop saoulé par la pub)...
    Par contre je viens de découvrir la tête de Trappenard, c’est assez effrayant.


  • Il est vrai que l’entourage est si déprimant qu’il peut pousser à l’autodestruction. L’idée de passer un moment avec ces trois là donne une idée de l’enfer.


  • Des propagandistes purs collabos du système ne supportant aucune opinion contraire à la leur,donneurs de leçons et redresseurs de torts, payés plusieurs milliers d’€(dizaines) mensuel et qui ne servent strictement à rien,des nuisibles pour la société.

     

    • A propos de purs collabos du système, hier soir passait à la Cigale l’immense Christopher Cross (Non, c’est pas lui le collabo). A la fin du concert, je demande à un membre de la sécurité s’il est possible de prendre en photo mon fils (dont c’est l’anniversaire ce jour là) avec l’artiste. Sur le chemin qui nous mène à la loge du chanteur, je croise....Yann Moix. Je l’avais vu auparavant parmi le public (encore plus petit et plus laid qu’à la télé). Même si ça peut faire cour de récréation, mon fils et moi même avons été reçus avant lui (alors que ce crétin avait, j’imagine, un pass journaliste contrairement à nous) et j’étais très heureux de passer devant ce triste sire.
      Pour info, Christopher Cross, l’homme aux 5 Grammy Awards, est un type charmant, ce dont je me doutais un peu. Hélas, les musiciens de cette génération n’ont plus beaucoup de semblables, le moule est cassé.
      De quoi a bien pu lui parler Moix qui est à la culture ce que Macdo est à la gastronomie ? D’antisémitisme ? Mystère.....


  • Et encore, il est le plus attachant de la bande..

    Pauv’ Léa..

     

  • La défonce permet de voir la personnalité. Ici, il est évident que Fredo souffre d’un manque total d’inspiration, de fantaisie et de capacités d’improvisation. Ce qui doit ètre douloureux quand l’or et les relations vous ont fait passer pour le génie d’une génération.
    Je me souviens de l’accueil fait à Nouvelles sous Ectasy... des textes indigents acclamés par des crétins. L’ escroquerie se poursuit à France-Inter, vingt-cinq ans après.

     

  • Sacré brochette de fin de règne anal +......rance inter dans toute sa splendeur !


  • Quand je les regarde je ne peux pas m’empêcher de les imaginer les uns et les autres tels qu’ils seraient sans leurs privilèges de classe :
    - Beigbeder.. bah un chômeur, absolument aucun talent.
    - Trapenard toujours dans le même secteur que maintenant : la prostitution
    - Demorand également dans le même registre qu’actuellement : indic
    - Salamé ... employée dans une onglerie
    - Askolovitch.. je lui prendrais un sandwich falafel


  • Tout est dans la dernière phrase du Beg’...


  • Demorand et Salamé sont d’une laideur inouïe, tant morale que physique.
    Beigbeder et l’autre passent pour un génie et un canon à coté.


  • "Ca danse les yeux dans les seins,ca pleure les yeux dans les seins".Ca serait censuré aujourd’hui ca,caroline fourest écrirait un pamphlet sur le mysogine Brel.
    Sans compter que ca parait illégal.On ne peut plus regarder une femme dans les yeux alors lui regarder les seins c’est du harcèlement caractérisé.

    Une chanson choisie peut être par pierre De Brague.Un bon garçon qui fait de la boxe française avec soral sans doute.


  • Au moins pour une fois c’était clair et sincère. Et c’est marrant car juste avant de visionner la vidéo je me disais qu’il fallait être sacrément flippé pour aller causer dans le micro à 7h du mat’ .


  • Merci E&r pour cette chanson du maître Jacques Brel, à ctte heure je vais au boulot, je n’ai jamais écouté la matinale de France inter et je me suis toujours demandé qui les écoute ? Se lever en se farcissant des foutaises, faut être u peu maso.

     

    • Moi je conseille à tout le monde de lire et d’écouter - de temps en temps - les médias "mainstream". Non seulement on y apprend pas mal de choses (quand on sait lire entre les lignes), mais cela permet en plus de savoir comment évolue la pensée dite "dominante" (connaître son ennemi, en quelque sorte).
      En ce qui concerne France Inter c’est la station la plus écoutée le matin parce qu’elle est la plus "reposante". Blabla sans surprise sans trop d’agressions publicitaires...


  • #2084094

    "Si personne n’allait au bureau, il n’y aurait plus ces problèmes de carburant", dit Freddy.
    Faut-il l’interpréter comme un appel à tout arrêter ?
    "Les gens qui se lèvent tôt [ses collègues de la matinale] sont moins intelligents que ceux qui se lèvent tard [comme lui]"
    Faut-il interpréter cette phrase comme une critique indirecte aux capacités de ses collègues ? Le petit gros l’a compris comme ça. Un genre de pan dans ta gueule, vaguement soixante-huitard : métro (tacot, et gratuit) boulot dodo, pour quoi faire, même pas un travail viril de style "seize tonnes". Pour s’asseoir.
    Il serait intéressant de savoir ce que Beg avait préparé en l’honneur des gilets jaunes. Eux aussi se lèvent tôt, et sont donc moins intelligents que lui. Comme tout bon toxico, Beg leur conseillerait de s’amuser comme lui à rechercher des sensations ou des méditations en s’aidant un peu avec des substances, et en s’écorchant d’une obole aux pablos des Medellin de la terre.
    En fait, le monde des gilets jaunes l’ennuie profondément. A leur place, il serait chômeur sans caisse roulante, était-ce la substance de son billet ?
    Nous apprenons ce matin qu’il prépare une bio de Richard Descoings et va rester à France Inter, car sans doute il fait un peu d’audience. Et qu’il nous fera part d’une chronique géniale le 29 novembre. Les affaires continuent. Descoings revient, à suivre.

     

  • Je ne sais pourquoi, lorsque je mets le contact, l’autoradio laisse à peine percevoir un filet de station, babille en sourdine qu’il semble choisir au hasard sans que je n’aie jamais cherché à régler ladite chose tant je me fous du poste comme de la télé : d’autant que vient le bruit du moteur pour couvrir le tout quand ce n’est pas le souffle du vent qui se met à tourbillonner dans l’habitacle par la fenêtre ouverte. Cependant, comme je n’ai jamais été ni matinal, ni à l’heure (en avance ou en retard), fort heureusement j’ai échappé à ce tirage au sort sur les ondes qui aurait pu m’enfoncer de la merde, par les oreilles, jusqu’au cerveau. Mes synapses remercient donc mon sempiternel décalage horaire : moins E&R qui vient de leur remettre les pendules à l’heure grâce à la (re)transmission...


  • Ce qui fait flipper, c’est cette réalité de médiocrité devant nos yeux ébahis, sachant en plus le prix à payer pour cette merde, et l’inconscience de celui qui peut écouter une radio qui n’est plus ce qu’elle était, parce que remplacée par des passeurs de plats, léchant l’assiette pour ne pas en perdre une miette .On est dans les bas fonds médiatiques, l’image de la société que l’on veut nous balancer à vente forcé, parce que invendable .Un ramassis de glands .


  • la misère beauf gauchiste dans toute sa splendeur. Si après ça vous n’avez pas compris que tous ces bobos n’en ont strictement rien à foutre du monde, continuez à écouter ces radios parasites

     

  • Que ce oisif dénué de talent retourne d’où il vient , dans le néant ! C’est plutôt une bonne chose pour la France. Y en a marre de cette clique d’écrivains qui ne savent pas écrire, de chanteurs qui ne savent pas chanter, d’acteurs qui ne savant pas jouer. L’image de la France est aujourd’hui déplorable, et tous ces gens en sont grandement responsable, car à force de nous présenter des médiocres comme des génies, nous nous sommes vautrés dans la merde. il faut en finir avec tous ces "people" à la con ! La révolution passe par la culture, le théâtre, la peinture, le national-socialisme l’a prouvé, mais pour ça va falloir couper les têtes bien-pensantes de ce système mediatico-pipolesque .


  • Très bon article qui résume tout.


  • Beigbeder avec cette dernière phrase vient de valider Francis Cousin...C’est tellement improbable.


  • À chaque fois que je vois sa petite gueule d’avorton bobo prétentieux, je repense à 2 choses :
    - le mythique "je lui ai mis 2 baffes, il a pété. Je l’ai entendu faire ’prout’. Il aurait pu faire caca"
    - Joey Starr qui se fait prendre en levrette par un surfeur (sur ce point-là, par contre, je le remercie)

    Quoi qu’il en soit, même s’il disparait des médias, en dépit de la petite mort et de la dépression (il doit déjà être alcoolique et drogué comme c’est pas permis), il va continuer à jouir de sa fortune (car ne nous leurrons pas, les bobos, tout gauchistes soient-ils savent aussi placer à droite à gauche des petits bas de laine à l’écart du champ de vision fiscal)


  • c’est la premiere fois qu’il me fait réellement rire


  • Quel talent ; quel talent ;ce jacques brel


  • Qu’on aime Beigbeder ou pas, il a raison sur un point : cesser le boulot c’est la meilleure façon de faire sauter le système !
    Ca sert à quoi de se lever à 6h du matin pour bosser en grande surface si ce n’est que pour enrichir Edouard Leclerc ?
    Ca sert à quoi de se lever à 6h du matin à l’usine pour aller engraisser la famille Peugeot ou Ford ?
    Ca sert à quoi de se lever à 6h du matin dans un laboratoire médical pour engraisser le patron milliardaire de chez SANOFI ?

    Le jour où les hommes seront libres et travailleront pour le bien de l’humanité et non pour le profit, alors se lever à 6h du matin aura un sens !
    Tant que les hommes seront les esclaves des milliardaires, des banques et des politiques, je préfèrerai rester au lit à 6h du matin.

     

Commentaires suivants