Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

BFM TV : "l’acte d’amour incroyable" de Léa Salamé pour Raphaël Glucksmann

Il y a des fois où, même dans l’environnement social le plus sérieux, la propagande de la presse mainstream va si loin qu’elle bascule dans le gag. C’est ce qui est arrivé au pauvre Jérôme Lachasse (on suppose que c’est pas un pseudo) qui a écrit pour BFM TV un article politico-people qui restera dans les annales du dithyrambe à risque.

 

Déjà, le titre :

« Retrait de Léa Salamé : Raphaël Glucksmann "bouleversé" par cet "acte d’amour incroyable" »

Ça commence foutrement mal : quand on met dans la même phrase « retrait », « acte d’amour » et « bouleversé », on dirige l’inconscient du lecteur vers un coitus interruptus dangereux. C’est vrai que depuis l’ère des capotes (et surtout de l’avortement légal et remboursé) la peur de tomber enceinte n’étreint plus la majorité des femmes, ce qui n’empêche nullement 200 000 avortements par an, mais c’est un autre sujet.
Le sujet du jour, c’est ce couple magnifique, jeune, riche, beau, intelligent et de gauche, que les médias tentent de nous vendre comme LE couple princier, les Kennedy français. Avant eux, il y a eu les DSK-Sinclair, mais c’était moins glamour et en plus ça a fini dans la mare aux hippos.

 

 

On espère tous que ces DSK-Sinclair 2.0 ne finiront pas dans le même marécage. Souvenez-vous, mai 2011, Domi promis aux plus hautes fonctions et plaf, la pute du Sofitel, les agents de Sarko dans la cave, les médias US, le procès mondial, la prison de luxe, le deal avec Nafissatou, Anne qui passe à la caisse, la séparation... Le drame ! Personne à l’époque n’a parlé de Shoah mais on y était presque, tous les amis de Domi ont défilé dans les médias pour le défendre, Askolovitch en tête, qui ne pouvait croire à l’horreur, ce presque antisémitisme sofitélo-fasciste...

Heureusement, Raph & Léa ont l’air amoureux comme au premier jour et on sent qu’entre eux l’amour n’a pas besoin d’expédients extérieurs. Lui a le vent en poupe, il vient de lancer une OPA sur un PS moribond qu’il a racheté pour un euro à ses chefs déboussolés, tandis que Léa cartonne sur la matinale de France Inter, enfin c’est plutôt la matinale qui cartonne. Car quand Patrick Liste Noire est parti sur Europe 1, sa matinale à lui s’est cassé la gueule...

Après cette lourde parenthèse, retour au papier de Lachasse.

« "Un acte d’amour incroyable." Tête de liste du Parti socialiste aux élections européennes, Raphaël Glucksmann a réagi à la décision de sa compagne, la journaliste Léa Salamé, de se mettre en retrait le temps de la campagne. "Je n’ai pas l’habitude de parler de ma vie privée mais ça me bouleverse", a-t-il déclaré samedi sur le plateau de C l’hebdo sur France 5. »

La vidéo, supprimée exceptionnellement par France Télévisions
(toutes les autres C l’hebdo sont en ligne), est encore visible ici

 

La suite de l’aveu gluxique est renversant de sincérité :

« Moi je la connais, je sais qu’on n’a pas tout le temps les mêmes idées, que elle a toujours placé sa déontologie au-dessus de tout, que jamais elle a été influencée par mes opinions dans la manière qu’elle a d’interroger les gens, que les auditeurs de France Inter ou les téléspectateurs ne savent toujours pas d’ailleurs quel est son parti pris politique dans la vie. Les Macronistes pensent qu’elle est très anti-Macron, les anti-Macronistes pensent qu’elle est pro-Macron. »

Si si, nous on sait très bien quel est son parti pris politique : c’est celui de l’oligarchie, ou du socialo-sionisme, là on a des preuves tangibles, des dizaines de déclarations, d’interventions, et du noir sur blanc. On ne peut pas dire par exemple que Léa soit une nationaliste acharnée ni une bolchevique pro-Gilets jaunes de compétition, voyez-vous. Elle se situe dans ce centre LRPS idéologiquement proche du pouvoir profond, et c’est ce positionnement qui fait croire qu’elle n’est ni de droite ni de gauche, donc indépendante. Une foutaise absolue : si elle l’était, on ne lui confierait pas aveuglément la première matinale de France avec Le Bouffi, qui est sur la même longueur d’onde socialo-sioniste, CQFD.

 

JPEG - 53.3 ko
Raph est bouleversé par la déontologie de Léa

 

Le bouleversement à la télé, on y croit moyennement, mais ça plaît aux petites gens crédules, à la gauche cucul, aux lectrices de la presse people, ces histoires de cul plus ou moins bidon qui agitent le landerneau oligarchique.

Gluxi poursuit néanmoins sa confession dans le bouleversement émotionnel en envoyant un petit nuage de désinformation politique bien compris :

« Je sais comment elle aurait mené ses entretiens si elle ne s’était pas retirée, et je sais qu’elle aurait été parfaitement objective parce qu’elle l’est, et parce que moi-même, encore aujourd’hui, j’ai du mal à savoir quelles sont ses options politiques. »

Allons, Rapha, n’en rajoute pas non plus ! Il y a surdose, là ! Tu peux nous prendre pour des petits cons, mais pas pour des gros cons tout de même !

Ce qui est dommageable pour Gluxi, forcément invité partout pour vendre sa salade socialo-sioniste, c’est que son histoire de couple médiatique va polluer son engagement politique, que l’on respecte. Dans cette affaire, on constate une fois de plus que les membres de la caste dominante n’admettent jamais en faire partie. Ils veulent à tout prix passer pour « indépendants » alors qu’ils sont tout le contraire. Là est leur faute, là est leur faiblesse : c’est sur ce mélange de vanité et de mensonge qu’on peut les attaquer politiquement.

Lachasse termine sur la seule Française qui est contre l’Amour, Audrey Pulvar en personne, qui a pourtant tâté du politique. Voici le tweet qu’il cite en conclusion :

 

 

En voilà une qui n’a rien compris à l’ingénierie sociale du couple gluxo-salamesque qui exhibe avec un vice consommé sa pureté déontologique !

La relève du Macron, sur E&R :

Pour que Raphaël sache de quel parti est sa Léa, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants