Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Législatives italiennes du 4 mars : Berlusconi et les chefs de la droite dure signent un pacte électoral

L’ancien président du Conseil Silvio Berlusconi et ses alliés de droite se sont mis d’accord jeudi sur une plate-forme commune en vue des élections législatives du 4 mars dans le pays. Ils s’engagent notamment à baisser les impôts et à annuler les hausses programmées de l’âge du départ à la retraite.

 

 

« Unis nous gagnons », a écrit Silvio Berlusconi sur son compte Twitter, précisant qu’il avait signé le programme électoral avec Matteo Salvini, chef de file de la Ligue du Nord [Le mouvement anti-immigration proche du Front national français, NDLR], et Giorgia Meloni, le chef d’un autre parti d’extrême-droite, les Frères d’Italie.

 

 

Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, et ces deux formations sont donnés en tête des intentions de vote pour les élections législatives. Ils ne devraient toutefois pas obtenir la majorité absolue au Parlement.

Le bloc de droite n’a pas publié à ce stade la version définitive de leur pacte électoral. Selon des responsables, leur accord comprend l’élimination d’une loi de 2011, nommée d’après le nom de la ministre du Travail et des Politiques Sociales de l’époque Elsa Fornero, qui prévoit une hausse échelonnée de l’âge du départ à la retraite.

Lire l’article entier sur 24heures.ch

Pour savoir qui est à l’origine de l’invasion migratoire
qui touche les Français comme les Italiens,
lire sur Kontre Kulture

 

Chez nos cousins italiens, la situation se tend, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La flamme du MSI , redonne de l’espoir ! ... ce que va supprimer Mme Lepen du logo FN ! ... c’est vrai qu’au point de non retour où en est la défunte formation politique nationaliste francaise , ce serait une injure lancée au peuple , que de raviver une flamme symbolique justement de l’espérance !

     

  • Sacré Sylvio, toujours fringant et entouré d’une jolie femme...

     

  • J ’ avais compris que le mouvement " 5 étoiles " intraitable sur l ’euro était l ’ennemi prioritaire du système qui a déjà fait passer plusieurs lois "électorales " (de charcutage des circonscriptions ) pour empêcher sa victoire . Mais silvio revient ! : mauvais pour les "5 étoiles" et bon pour le système ? (en divisant les forces opposition )


  • Heureux Italiens ils ont la Proportionnelle, eux, ils ne sont pas perdus dans un brouillard vicieux comme les Français .

     

    • Degaulle l’avait instaurée pour affermir son pouvoir et gagner en stabilité pour le pays , ses successeurs se sont bien gardés de changer la donne , pour la simple raison que ce système , après la "quenelle" soixante-huitarde atlantiste , permettait au N.O.M d’affermir au fil du temps son pouvoir : ses larbins se succédant , 50 ans après , c’est fait !


    • rectification : je voulais dire " le scrutin majoritaire " ( instauré par Degaulle )


    • C’est dans l’ombre de de Gaulle que les sionistes ont supprimé la proportionnelle pour empêcher les patriotes français d’être représentés . De 1972 (année de fondation du FN) à 2012, c’est à dire pendant 40 ans, il n’y aura pas un seul député FN, sauf pendant l’intermède 1986-1988, quand Mitterrand avait réintroduit la proportionnelle pour sauver les socialistes d’un désastre électoral . En 2012 le FN obtient royalement DEUX députés avec 13,6% des voix : à la proportionnelle il aurait eu QUATRE VINGT députés . Elle est pas belle la vie sioniste ?


  • C’est une tentative pour contrer 5 Stelle qui est actuellement en Italie le seul parti représentant les intérêts du peuple italien contre le mondialisme.

    Berlusconi est une marionnette servant les intérêts de l’état profond américain oligarque et mondialiste, comme Merkel en Allemagne ou Macron en France, Trudeau au Canada...

    Berlusconi est populaire mais ne défend pas les intérêts du peuple italien, et il est à la droite italienne ce que Macron est à la gauche française.

    Pour rappel, l’histoire de l’ascension de Berlusconi rejoint celle de la Loge P2 et du réseau Gladio né en Italie... mis en place par l’état profond américain.

    L’état profond pour faire face au danger 5 Stelle qui pourrait pousser l’italie à une sortie de l’Europe nous ressort son Obama italien, un leader charismatique populaire faussement populiste, en réalité un milliardaire qui servira au mieux les intérêts de cette oligarchie mondialiste pour la mise en place de la gouvernance mondiale.

    C’est une forfaiture !


  • Le retour de ce Bernard Tapie de droite ne fait pas rêver, même allié à la Ligue et aux héritiers du MSI ... Le Système n’a-t-il pas mieux pour contrer la montée du M5S ?
    C’est comme si en France on avait une alliance LR-FN pour contrer un nouveau mouvement populiste regroupant la France des oubliés, l’électorat populaire de droite et de gauche...
    Rien à attendre de ces alliances de circonstances qui naviguent dans des eaux putrides à des années lumières de la vraie politique et du Bien commun...


  • Faut attendre de voir, ce n’est pas certain que Berlu roule encore pour le statu-quo.
    Son éviction avait semblé être organisée par Merkel et Sarko. A l’époque il trainait des pieds pour attaquer la Lybie. Et il avait été remplacé par un proconsul de Bruxelles.
    Il est, comme Trump, doué pour sentir et exploiter le sentiment populaire. Il a probablement vu qu’il peut faire un très beau retour sur scène s’il met son talent de show-man au service de la cause anti-immigration et anti-Europe.