Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

C’était plus fort que lui, comme une ultime pulsion avant la débandade finale. Tout en faisant ses bagages, l’ex-secrétaire d’État Mike Pompeo n’a pu s’empêcher de lancer une nouvelle accusation infamante contre Pékin. Comme le quotidien pro-impérialiste Libération dans sa Une du 21 juillet, le bras droit de Donald Trump a dénoncé « le génocide en cours » et incriminé « une tentative systématique de détruire les Ouïghours de la part du Parti-État chinois ». Avec cette touchante unanimité qui caractérise l’alignement automatique des capitales européennes sur la diplomatie d’Outre-Atlantique, ces dernières vont-elles reprendre sans sourciller les accusations proférées par Washington ?

 

 

Elles seraient pourtant bien inspirées de s’en abstenir, pour une fois, car le dossier présenté par les détracteurs de la Chine ressemble de plus en plus en plus à un vaste canular. Le dernier exemple en date, ce sont les milliers de Ouïghours soi-disant contraints de travailler comme des forçats dans les champs de coton du Xinjiang. Sauf qu’il s’agit de salariés ordinaires, recrutés auprès de cette minorité nationale en vertu d’une discrimination positive à l’embauche décidée par le gouvernement chinois, précisément, pour favoriser l’emploi local. Mais ce n’est pas grave : pour les propagandistes, il suffit d’inverser les signes de la réalité afin de la convertir en son contraire, et il faut croire que rien n’arrête leur imagination délirante.

On ménagera aussi la patience du lecteur en se contentant de mentionner, au passage, les récits larmoyants de ces huit « témoins » semi-professionnels omniprésents dans les médias occidentaux depuis deux ans, et dûment parrainés par le Congrès mondial ouïghour. Une organisation terroriste, faut-il le rappeler, dont le siège est à Washington et les fonds fournis par le National Endowment of Democracy, vitrine légale de la CIA de l’aveu même de son fondateur, Carl Gershman, qui avouait ingénument en 1986 : « Il serait terrible pour les groupes démocratiques du monde entier d’être vus et subventionnés par la CIA. C’est parce que nous n’avons pas pu continuer à le faire que la fondation a été créée ».

On ne reviendra pas non plus sur ces vidéos ahurissantes, censées montrer la brutalité du régime chinois contre une minorité opprimée alors qu’elles ont été tournées en Indonésie, au Népal ou aux Philippines. On ne citera pas davantage les affabulations grotesques concernant les stérilisations forcées ou les prélèvements d’organes, sans oublier cette photo où l’on voulait nous faire voir à tout prix de la chair humaine à l’étal d’une boucherie. Malgré l’absurdité du réquisitoire, l’invraisemblance factuelle et l’absence du moindre commencement de preuve, le rouleau compresseur de la désinformation propagandiste est comme Attila : il dévaste tout sur son passage. Et à l’évidence, une telle entreprise de diffamation ne vise pas seulement à susciter l’indignation, mais à provoquer la haine et le dégoût.

Les rotatives de la nouvelle guerre froide promue par Washington tournent à plein régime, et la calomnie exerce ses effets délétères. Même si la dernière accusation représente un véritable défi à la logique, et si l’extrême grossièreté de l’attaque se dissout dans son insignifiance. Car comment parler de génocide, alors que la population ouïghoure du Xinjiang est passée de 5,55 millions en 1978 à 12,72 millions d’habitants en 2018 ? Et surtout, alors que les Ouïghours doivent cette spectaculaire croissance démographique à un choix délibéré du pouvoir central, à savoir l’exemption, comme toutes les minorités nationales, d’une politique de l’enfant unique sévèrement imposée à la majorité han ? Il faut bien le dire : à peine cette question est-elle posée, que la rhétorique diffamatoire d’un Pompeo s’évanouit aussitôt dans un écran de fumée.

De son côté, le gouvernement chinois n’a jamais nié qu’il luttait sans pitié contre le terrorisme. Au contraire. Dans le Livre Blanc sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et la protection des droits humains au Xinjiang, publié en mars 2019, Pékin rappelle qu’en cinq ans 2 955 terroristes ont été arrêtés et 30 645 personnes sanctionnées. En luttant contre « les trois fléaux du séparatisme, de l’extrémisme et du terrorisme », le gouvernement chinois ne combat pas les Ouïghours, il les défend, comme il défend l’ensemble de la population chinoise.

Des millions de Ouïghours dans des camps de concentration ? Gigantesque bobard, digne de la fiole de Colin Powell, des couveuses de Koweit-City et du charnier de Timisoara. Mais il y a en Chine des camps pour terroristes ou apprentis-terroristes, et c’est tant mieux. Ainsi va le monde : il y a ceux qui subissent le terrorisme, ceux qui le combattent, et ceux qui le soutiennent tout en prétendant le combattre. Les Chinois ont décidé qu’ils appartiendraient seulement à la deuxième catégorie. C’est pourquoi, tandis que la CIA offre des camps d’entraînement aux terroristes, la Chine les envoie en camps de rééducation.

 

 

En attendant, les résultats de cette politique sont palpables : zéro attentat depuis six ans. À la gare de Kunming, en 2014, des séparatistes djihadistes ouïghours ont tué 31 personnes à l’arme blanche. Lorsque je m’y suis rendu en janvier 2020, les procédures de contrôle étaient à peu près les mêmes que dans les autres gares du pays. Agressée, la Chine s’est défendue. Aujourd’hui elle respire. Au moment où l’Europe vient de signer de nouveaux accords sur les investissements bilatéraux, il faudrait plutôt s’en réjouir, au lieu de se mettre à l’unisson des vociférations d’Outre-Atlantique. Régulièrement frappée par des attentats djihadistes, l’Europe devrait faire preuve de circonspection. Quel intérêt aurait aujourd’hui la France à calomnier le gouvernement chinois, alors que ses investissements en Chine sont largement supérieurs aux investissements chinois en France, et que les perspectives de croissance de l’économie chinoise représentent une bouée de secours pour une industrie française en crise ?

Qu’on laisse les propagandistes délirer sur des camps de concentration imaginaires. De toutes façons, ils n’admettront jamais la vérité, à savoir que la politique chinoise ne vise pas l’islam, mais le djihadisme accouplé au séparatisme, que l’islam en Chine est reconnu par la Constitution, qu’il y a 35 000 mosquées dont 22 000 au Xinjiang et qu’il vaut mieux aujourd’hui être musulman en Chine qu’en France ou aux États-Unis. Ils refuseront d’admettre cette autre vérité : pendant que le Congrès mondial ouïghour diffuse des vidéos pleurnichardes, son homologue sur le terrain, le Parti islamique du Turkestan, organise des attentats. Et les défenseurs de cette noble cause ne vous diront pas non plus que le PIT est affilié à Al-Qaïda.

Quoiqu’on fasse, ces affabulateurs nieront toujours que des centres de formation professionnelle ne sont pas des camps d’internement, que les camps d’internement concernent quelques milliers de personnes, et que cet internement n’est peut-être pas sans raison. Après les attentats qui ont fait des centaines de morts entre 2009 et 2014, Pékin a décidé de tordre le cou aux mercenaires du djihad global. Dès qu’ils mettent le nez dehors, ils prennent un coup sur le museau. Au lieu de les soutenir comme ils l’ont fait en Syrie, les Européens devraient en faire autant. Et au lieu de copier la politique des États-Unis, ils devraient s’en émanciper pour de bon. Étant donné la propension des Européens à suivre aveuglément le merveilleux leader du monde libre, c’est sans doute un vœu pieux.

Bruno Guigue

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2662970
    Le 9 février à 18:16 par anonyme
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    "les prélèvements d’organe"

    Qu’il y ait une campagne contre la Chine n’est pas nouveau de là à tout vouloir taxer comme de la propagande anti-chinoise y a un pas. Que les Ouïghours soient discriminés ou non, la vérité c’est que c’est le moins de mes soucis ; par contre, il est un fait que ces Ouïghours se sont montrés comme des barbares absolus au point de même faire rougir les autres barbares déjà présent en Syrie. A partir de là, il me paraît logique que ces individus soient sévèrement contrôlés par tous les moyens possibles. Ne pas le faire serait insensé pour ne pas dire criminel. Il y a eu assez de cultures, des pays entiers même qui se sont retrouvés être victime de leur propre tolérance...Concernant les prélèvements d’organes. Tous les prisonniers avant d’être exécutés sont déjà sur la liste de clients qui attendent impatiemment leurs organes. Qui puisse y avoir des abus pour satisfaire la demande me paraît logique. Plein de membres de la secte de Falun Gong furent condamnés pour des vétilles rien que pour avoir accès à leurs organes. Je regrette mais ça c’est un fait !

     

    Répondre à ce message

    • #2663209
      Le 10 février à 01:31 par goy pride
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      Depuis que j’ai constaté que la Chine pouvait se rendre complice de cet ignoble canular pandémique qui n’est ni plus ni moins un génocide économique, anthropologique, civilisationnelle à l’échelle planétaire (totalement inédit dans l’histoire de l’humanité) je commence à sérieusement considéré que ces histoires de trafics d’organes, de fœtus...dont la Chine est accusée depuis déjà près de deux décennies sont probablement fondées ! D’ailleurs certaines accusations ont été parfaitement documentées ! Rappelez vous ces ignobles expositions de cadavres humains plastifiés qui étaient à la mode dans les années 90 et cachés derrière des prétextes d’éducation populaire... ! Ils s’agissait bien de prisonniers chinois, c’est un fait !

      Je me pose également la question quant au niveau de responsabilité du Président Xi que je tenais en très haute estime avant la supercherie du Covid. Est-il pleinement conscient de ce qu’il se passe, a-t-il participé à ce crime monumental en pleine connaissance de cause ? Ou bien a-t-il été trompé, manipulé... ? A-t-il le contrôle de l’ensemble de l’appareil d’Etat chinois, ou bien à l’image de Trump il doit lutter contre un "deep state" chinois qu’il ne peut pas contrôler ? Quoiqu’il en soit la Chine aura du mal à se remettre de la souillure, du déshonneur que fera retomber sur elle cette supercherie criminelle. La seule voie de salut après l’échec de cette entreprise criminelle, car elle échouera d’une manière ou d’une autre, sera la démantèlement du PCC. Alors soit ce démantèlement se fera de manière planifiée et assumée, soit il se fera par pourrissement et effondrement chaotique...mais quoiqu’il en soit tout comme le régime soviétique il ne pourra pas survivre.

       
    • #2664163
      Le 11 février à 16:06 par T-Bone
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      @anonyme

      C’est le moindre de tes soucis, très bien. Mais pas pour d’autres. Y’en a plein qui en ont pas rien à foutre des Ouïghours.
      T’as le droit d’en avoir rien à foutre, mais au moins ne nie pas la réalité que vivent les Ouïghours.

       
    • #2664183
      Le 11 février à 16:41 par paramesh
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      la Chine complice de cet ignoble canular pandémique




      pourquoi dis tu çà ? ils ont été les premiers à déclarer la maladie mais à contre coeur parce qu’on les avait accusé de légèreté avec le SARS il y a quelques années), mais surtout ils ont traité le problème, énergiquement, à la chinoise et en trois mois c’était réglé et annoncé au monde avec la grande surprise-partie de Wuhan en Aout. donc pour le reste, les délires alarmistes, les confinements à la con, et surtout le grans reset, il faut aller voir ailleurs.
      Si la Chine cotise autant à l’OMS c’est qu’elle est le premier fournisseur de big pharma et de l’industrie médicale, normal qu’elle défende sers intérêts puisqu’on est dans un monde de lobbying. Et même pour le vaccin ils ont été les premiers à proposer un vaccin traditionnel à virus inactivé de type vaccin contre la grippe suivi depuis par l’Inde l’Afrique du sud le Brésil et le Japon.(et puis visiblement la campagne de vaccination en Chine c’est pas la ruée non plus).

       
    • #2665467

      @anonyme, tu dis que le fait que les ouighours soient discrimines est le moindre de tes soucis, tres bien mais alors pourquoi tu te soucis que certains commencent a juste titre a se mefier de la chine, de la montrer du doigt pour ce qu’elle est, voir la discriminer ? C’est la que tu n’es pas logique. Idem pour les autres pro-pekin/neo-mao du forum, j’ai envie de vous demander, qu’est-ce que cela peut bien vous foutre (pardonner moi l’expression) qu’il y ai un ressentiment anti-chinois de plus en plus fort en ce moment de part le monde ? Je ne me souviens pas en avoir vu un d’entre vous avouer des origines chinoises. Alors pourquoi toute cette fougue et energie a les defendre ? Surtout qu’ils nous crachent a la gueule des qu’ils le peuvent et qu’ils ne nous aiment pas. Rien que cela est une raison suffisante pour ne pas les aimer, ou au moins s’en mefier et prendre nos distances avec eux.

       
  • #2662980

    Pauvre ouïgours c vrai qu’ils se font massacrés à petits feu mais l’hypocrisie de l’occident est à vomir car ils en ont rien à foutre de l’extermination des ouïgours c juste pour affaiblir la Chine qu’ils montent au créneau , ils avaient déjà essayer de déstabiliser la Chine avec la question du Tibet et le moine qui bosser pour la CIA et oui tjrs les mêmes !!
    Même les dirigeants des pays musulmans la ferme sur ce qu’il faut bien appeler un génocide en cours, ces dirigeants lâches et traîtres qu’ils sont mais faut bien dire que les populations de ces pays ne se sentent pas proche du tout avec ces ouïgours qui leurs semble très loin d eux et ne se pas au courant de leurs souffrances comme pour la Palestine c dommage !!

     

    Répondre à ce message

  • #2663085
    Le 9 février à 20:52 par Snayche
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    Si tout est vrai dans cet article, la chine gère bien la minorité ouïghour et les Etats-unis sont toujours des fouteurs de merde.
    Or la Chine est- elle irréprochable par rapport au covid, au vol de Biden, au mondialisme et au great reset ?

     

    Répondre à ce message

    • #2663312
      Le 10 février à 10:24 par Système
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      La Chine est de toute façons partie prenante du projet mondialiste ; elle joue sa partition comme les Ricains et les Russes jouent la leur...

       
    • #2663404

      Petite question, vous êtes dirigeant d’un pays et constatez qu au sein d’un pays tiers, c’est une petite minorité non autochtone qui tient la barre, que faites vous ? Vous dites à Trump ou Biden que non, vous ne voulez pas traiter avec Jared Machin ou Anthony Bidule ?
      Les russes laissent régulièrement entendre que les européens ne sont pas animés par la volonté de préserver leurs intérêts propres...
      Un pays comme l Égypte, ou l’équipe de Arafat, en leurs temps, ont proteste parce que les ambassadeurs ou négociateurs "américains" étaient des judeo-sionistes soutiens fanatiques d’Israël. Ce sont ces protestations qui ont été décrites comme de l’ingérence dans les affaires "américaines" !

       
  • #2663169
    Le 9 février à 23:41 par Mustang
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    Les turpitudes des élites occidentales ne nous dispense pas de considérer l’ogre chinois pour ce qu’il est...fourbe tyrannique et sans pitié !!!
    D’ailleurs souvent les entrepreneurs occidentaux se font rouler par leur partenaires chinois, qu’ils n’arrivent pas à comprendre : sans foi ni loi

     

    Répondre à ce message

    • #2664630
      Le 12 février à 06:51 par paramesh
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      visiblement tu n’as jamais traité d’affaires avec des chinois, ils sont durs en affaire mais ce sont avant tout des commerçants et pour un commerçant, une affaire en amenant une autre, il faut que les deux parties soient satisfaites lors d’un accort commercial pour justement favoriser de futures transactions.Culturellement les chinois sont des commerçants, pas des banquiers ou des financiers. ils sont sous la loi du libre marché et non de la dictature financière monopolistique. c’est pour cette raison qu’ils ne sont et ne seront jamais impérialistes. (ce n’est pas interessant ni rentable de coloniser politiquement des pays pour leur conception de l’économie, ils préfèrent penser zones d’influence).

       
  • #2663186
    Le 10 février à 00:33 par Diosdado Cabello
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    Comme toujours merci à Bruno Guigue de remettre les pendules à l’heure.

     

    Répondre à ce message

  • #2663202
    Le 10 février à 01:09 par goy pride
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    Franchement, c’est bien fait pour la gueule des Chinois ! Jusqu’à ce que ce canular pandémique soit mis en oeuvre, j’ai toujours été pro-Pékin, or désormais depuis qu’ils se sont rendus complices de cette épouvantable escroquerie, c’est terminé ! Je souhaite désormais la chute du PCC, et d’ailleurs cela se produira car quand le pot aux roses sera pleinement dévoilé et que cette entreprise criminelle sera neutralisée, le PCC ne survivra à cette infâme souillure. Certes les Chinois ont été roulés dans la farine, c’est à dire qu’ils ne sont pas les initiateurs mais ont été séduits et induits à participer à ce crime monumental afin qu’en cas d’échec on leur fasse porter l’intégralité de la responsabilité de ce génocide, mais cela ne les rend pas innocents pour autant, et en fait des complice ayant le même niveau de responsabilité que les Schwab, Soros et consorts...
    La seule issue pour que le PCC survive et que le Président Xi sauve son âme et son honneur c’est de rapidement faire machine arrière et de détruire ce plan machiavélique. C’est à cette unique condition que le rachat et un pardon sont éventuellement envisageables.
    En tout cas le Président Xi aura probablement appris une leçon : il ne faut jamais participer aux entreprises criminelles d’une certaine communauté qu’il est interdit de nommer explicitement sous nos contrées démocratiques. Il ne faut pas participer aux entreprises de cette communauté non pas seulement pour des raisons morales mais aussi par simple pragmatisme ! En effet qu’est-ce que la participation au canular du covid apportera à la Chine en définitive ? Rien ! Les troubles avec les Ouïgours, Hong Kong... iront croissant, la propagande anti-chinoise ne faiblira pas, et une souillure indélébile pour avoir participé à l’un des plus grands crimes de tous les temps.

     

    Répondre à ce message

    • #2663423
      Le 10 février à 12:58 par anonyme
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      ""c’est bien fait pour la gueule des Chinois !"

      Je lis souvent tes coms mais là je trouve que ta manière d’analyser les choses est un peu naïve sachant que ceux qui auront le plus a gagné du tsunami qui nous attend et dont l’ampleur aura certainement une dimension biblique est bien le chinois. Sans vouloir être un expert en économie ce que je ne suis pas, il est un fait que les chinois sont les plus grands créanciers des USA ; un pays qui sera bientôt laminé (et l’est déjà) au niveau économique et dont sans doute elle ne s’en relèvera plus. Ce n’est pas un voeux souhait mais un fait ! Biden et tous les gouvernements successifs qui ne seront plus que démocrates y veilleront (l’homme Blanc en 2050 ne formera plus majorité). La première conséquence en sera à coup sûr la disparition du dollar comme de facto la monnaie d’échange internationale en faveur du yuan. J’ai 44 ans. J’en suis absolument convaincu que j’assisterai à la disparition du dollar de mon vivant. Il est déjà prévu que les chinois compte racheter toutes les industries déficitaires ou, avec l’argent dette, mettre grand nombre de pays occidentaux à leur botte (c’est déjà le cas pour l’Australie). Le tout a été parfaitement expliqué dans Red Ice qui reste, pour moi, avec Know More News la référence dans le monde de la dissidence. Quand on sait comment le chinois perçoit l’être humain y a de quoi craindre le pire. Bref, les carottes sont cuites.

       
  • #2663274

    Yankees et Occident versus PCC : peste contre choléra. Faites votre choix, c’est la démocratie, le pouvoir pour le peuple de choisir par qui il va se faire sodomiser. C’est beau le progrès !

     

    Répondre à ce message

  • #2663285

    Déjà, arrêté de dire djihad ou djihadiste. Vous le dites sans savoir sont sens,tout comme les merdia. Le djihad es l’effort de soit,prié, se levez le matin.c’est l’effort de soit,pour faire le meilleur autour de soit et pour les autres. Et arrêtez avec les religions, car nous cherchons tous la même choses. Le paradis, donc la meilleure choses à faire pour éradiquer le malheur. Es de s’unir et de s’accepter les 1 les autres.

     

    Répondre à ce message

  • #2663495

    Faisons un commentaire intelligent :

    Les ouighours etc, sont un prétexte à la guerre économique.
    Car il ne faut pas dire que le mondialisme c’est de la merde n’est ce pas ?

    Donc la question est assez simple : supporterez vous les USA ou la Chine ?

    Il pourrait bien sûr y avoir une 3eme voix "ni l’une ni l’autre monsieur". Mais pour se faire il faudrait des nationalistes au pouvoirs, ... des gens normaux en fait.
    Au lieu de ça, nous n’avons que la pire fange de la société.

    A titre personnel, je ne saurai me résoudre à choisir l’une ou l’autre. Les deux proposent des systèmes de vie atroces, avec au final 2 similitudes qui cimentent le tout : absence de liberté, et lobotomisation.

    Non merci.

     

    Répondre à ce message

    • #2665468

      Je suis sur qu’il peut y avoir une 3eme voie, par exemple du cote de la Russie, ou meme peut-etre de l’Inde qui sait...

      Mais pour repondre a ta question, si vraiment il faut choisir entre les ricains ou les chinetoques le choix est vite fait.

      C’est bien simple, rien qu’a leur gueule, leur masque de facade, leur "don des affaires" et leur culture de la diaspora qui font beaucoup penser a un autre peuple, c’est a croire si les deux n’ont pas des atomes crochus, je prefererais toujours un pays occidental a la chine, question de principe et de feeling.

       
    • #2665472
      Le 13 février à 03:45 par Audois
      Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

      Autre remarque intelligente :

      Les USA sont une puissance mourante, alors que la chine n’est qu’au tout debut du deploiment de sa force, donc la combattre me parait beaucoup plus important, surtout qu’avec leur 1,5 milliards, leur industrie, leur economie et leur armee ils peuvent bouffer la terre entiere, chose que les USA ne peuvent deja plus.

      Pour moi si y a bien une cible c’est bien le nouvel empire chinois, avec l’entite sion..... bien entendu.

       
  • #2665249
    Le 12 février à 20:49 par Leonidas
    Les Européens, les Ouïghours et les délires de Washington

    Je cite l’article : Le dernier exemple en date, ce sont les milliers de Ouïghours soi-disant contraints de travailler comme des forçats dans les champs de coton du Xinjiang. Sauf qu’il s’agit de salariés ordinaires, recrutés auprès de cette minorité nationale en vertu d’une discrimination positive à l’embauche décidée par le gouvernement chinois, précisément, pour favoriser l’emploi local.

    Et dans ce cas-la pourquoi pas faire l’eloge des colons israeliens qui ont la gentillesse de bien vouloir embaucher des ouvriers agricoles palestiniens, sur leur propre terre, tant qu’on y est ! Parce que c’est bien cela la situation au Turkestan chinois (rebaptise par la force d’occupation chinoise province du "Xinjiang".

    Les chinois Han n’ont rien a foutre sur ce territoire car ils sont des colons illegaux au meme titre que les sionistes en Palestine.

    Voila, je tenais a preciser cela, parce que des fois chez certains c’est limite schizo. On peut pas critiquer l’Empire americano-anglo-israelien tout en faisant l’apologie d’un autre empire qui veut comme le premier nous aneantir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents