Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Français suspendent leur Liberté

La France est cet étrange pays qui n’a cessé de collaborer avec divers envahisseurs avant de se révolter avec honneur ; un pays d’abord lâche, puis toujours brave. Sans y réfléchir, comme à son habitude, elle vient d’abandonner la devise de ses aïeux, que sans nul doute elle retrouvera bientôt avec gloire.

 

Tous les régimes politiques, quels qu’ils soient, n’ont d’autre fonction que de protéger leurs sujets ou citoyens d’agressions dont ils ne peuvent se protéger eux-mêmes. Ils peuvent en retour limiter les libertés de leurs mandants ce que certains régimes croient devoir faire plus que d’autres.

Le Britannique Thomas Hobbes admettait tous les crimes de l’État pourvu qu’il protège ses sujets des affres de la guerre civile qu’il avait vécue. Rompant avec lui, le Français Montesquieu imagina des mécanismes de contrôle de la raison d’État. Avec lui, tous les bâtisseurs des régimes modernes considérèrent les libertés comme le but ultime des démocraties.

Lors d’épidémies mortelles, certains régimes estimaient nécessaire de limiter, voire de priver de libertés, une partie de leurs mandants. Il était accepté, jusqu’à l’épidémie de Covid-19, que les démocraties pourraient exceptionnellement limiter les droits de personnes infectées, ou suspectées de l’être, afin de protéger les personnes saines. Il est désormais admis qu’elles peuvent aussi limiter les libertés de ces dernières, voire assigner à domicile la quasi-totalité de leur population.

Cette nouvelle norme n’a jamais été discutée démocratiquement. Elle s’est imposée aux gouvernants dans l’urgence et a été acceptée par leurs mandants comme un moindre mal. Ce faisant, ils ont acté un changement temporaire de régime politique, puisqu’en démocratie les décisions politiques ne sont légitimes que si elles ont été débattues devant des assemblées représentatives. Emportés par leur élan, les régimes d’exception s’attellent désormais à concevoir des vêtements de protection obligatoires, eux qui il y a peu encore interdisaient la burkha. Ainsi que des applications mobiles qui puissent prévenir leurs citoyens de la présence dans leur proximité d’une personne infectée.

Il ne s’agit pas là d’une fiction apocalyptique, mais de la réalité que nous vivons. Cette évolution se fonde exclusivement sur deux sources d’informations. Selon le professeur Neil Ferguson dans l’Union européenne et au Royaume-Uni et selon le professeur Anthony Fauci aux États-Unis, l’épidémie de Covid-19 devrait tuer au total au moins 55 millions d’humains dans le monde. Il y en a eu pour le moment 170 000, soit plus de 300 fois moins.

La peur des épidémies est inscrite en nous. Nous savons qu’à certaines époques, en certains lieux, elles ont emporté des civilisations. Nous savons aussi que les progrès de la médecine ne nous seront d’aucun secours face à de nouveaux virus puisque, précisément, elle n’a pas pu encore les étudier. Cependant, nous savons aussi que les pires épidémies virales, comme la variole aux Amériques, n’ont pas pu détruire de civilisations. Les États pré-colombiens n’ont été anéantis que parce que la variole a aidé les conquistadores à le faire. Les pestes, celle de Justinien au VIe siècle ou la peste noire du XIVe siècle, sont des maladies bactériennes qui peuvent être combattues par l’hygiène et vaincues par les antibiotiques.

Dès le début des démocraties modernes, Benjamin Franklin, qui fut l’un des Pères fondateurs des États-Unis et un « frère » de Voltaire, posa : « Ceux qui renonceraient à la Liberté essentielle, pour acheter un peu de Sécurité temporaire, ne méritent ni la Liberté, ni la Sécurité » (« Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety ») ; une maxime qui s’applique sans aucun doute également aux épidémies .

Nous devons en prendre acte : les assignations à résidence de populations saines « pour leur Bien » sont incompatibles avec l’idéal démocratique. Il ne s’agit pas de se lamenter sur certains reculs de notre démocratie, face au terrorisme par exemple. Elles ne concernaient que certains d’entre nous et ne gênaient pas le plus grand nombre. Mais de constater que nous venons, temporairement tout au moins, de mettre fin à la démocratie simultanément dans de nombreux pays. Une décision qui nous touche tous et nous emprisonne chez nous pour une durée indéterminée.

Opposer comme on le fait le bon président Macron qui protège la santé de ses concitoyens au mauvais président Trump qui privilégie l’économie n’est qu’un rideau de fumée. La triste réalité est que nous venons d’abandonner successivement l’usage de notre liberté, puis notre liberté toute entière.

Ce ne sont ni une crise économique, ni une guerre qui ont provoqué ce bouleversement. Le Covid-19 est une épidémie bien moins mortelle que nombre de précédentes. La grippe de Hong-Kong en 1968-70 a fait plus d’un million de morts, tandis que le sida, sur une quarantaine d’années, a tué plus de 32 millions de personnes. Ces virus n’ont rien changé politiquement parlant. Il est donc probable que notre réaction politique à l’épidémie actuelle traduit une évolution préalable à cette réalité.

Le confinement généralisé a été justifié dans tous les pays qui le pratiquent comme une réponse à la fragilité du système hospitalier. Même si c’est faux, l’usage de cet argument manifeste que nous considérons notre santé comme plus importante que notre liberté alors que nos aïeux ont toujours affirmé que leurs vies étaient moins importantes que leur liberté.

En suspendant la démocratie jusqu’à nouvel ordre, nous avons renoncé à marcher dans les pas de nos héros.

Thierry Meyssan

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2442472
    le 21/04/2020 par Astérix
    Les Français suspendent leur Liberté

    Dès que quelqu’un m’annonce : "c’est pour ton bien !", cela me met en mode méfiance immédiatement.
    L’usage des verbes "falloir" et "devoir" entrent dans la même catégorie !


  • #2442515
    le 21/04/2020 par anonyme
    Les Français suspendent leur Liberté

    liberté, égalité, fraternité, bla, bla, bla...ET la Mort !


  • #2442525
    le 21/04/2020 par louise
    Les Français suspendent leur Liberté

    Le problème c’est que le confinement n’est pas généralisé, il s’applique selon que les citoyens (leur présençe ou leur action professionelle) soient jugés essentiels ou pas !

    Sauf que cet essentiel est totalement arbitraire.
    Déjà il y a une rupture d’egalité devant la loi.

    Le "recul" de la démocratie me parait moins inquietant que la discrimination actuellement appliquée.
    Cela se poursuit avec le déconfinement "par phases".

    La démocratie ça fluctue toujours un peu, mais l’egalité en droit, c’est en principe stable.

     

    • #2442913
      le 22/04/2020 par Maurice coq sur l’ile d’Oléron
      Les Français suspendent leur Liberté

      "l’égalité en droit"
      Attendez voir...égalité en droit...Hum...égalité en droit ?
      Non désolé, je ne vois pas !


    • #2443048
      le 22/04/2020 par dtcmanu
      Les Français suspendent leur Liberté

      Il s applique aussi selon leur capacité à résiter aux troupes d éborgneur de Manu la coca (ne pas confondre avec Manu la tremblote).
      En effet quand la BAC, groupe d’illetrés ne l ayant pas justement, sont depechés pour martyriser poussettes, enfants, grand-meres et tt ce qui est à la porté de leur courage epsilonesque, se font recevoir a coup de chutes de frigo et autre feux d artifice, ils rebroussent chemin pour frapper de l infirmière ou de l étudiante.
      Une leçon des cités : la force du régime est toute relative...


    • #2443053
      le 22/04/2020 par dtcmanu
      Les Français suspendent leur Liberté

      Il s applique aussi selon leur capacité à résiter aux troupes d éborgneur de Manu la coca (ne pas confondre avec Manu la tremblote).
      En effet quand la BAC, groupe d’illetrés ne l ayant pas justement, sont depechés pour martyriser poussettes, enfants, grand-meres et tt ce qui est à la porté de leur courage epsilonesque, se font recevoir a coup de chutes de frigo et autre feux d artifice, ils rebroussent chemin pour frapper de l infirmière ou de l étudiante.
      Une leçon des cités : la force du régime est toute relative...


  • #2442535

    Il semble que plus les gens ont une vie de merde plus ils y tiennent n ’ayant plus d ’autre motif pour vouloir rester en vie que la peur de la mort . C ’est l ’avènement du " dernier des hommes " de Nietsche .


  • #2442563
    le 21/04/2020 par quidam
    Les Français suspendent leur Liberté

    Quand on voit ce que beaucoup de gens font de leur liberté, on se demande si la captivité ne leur est pas plus profitable
    https://www.dailymotion.com/video/x...

     

  • #2442624
    le 21/04/2020 par Le king
    Les Français suspendent leur Liberté

    Les gens tiennent davantage à leur petit confort ( Netflix, le portable, les sorties au cintre commercial...) qu’à leur liberté fondamentale. Nous sommes ainsi faits que nous défendrons bec et ongles et pratiquement le système que nous prétendons combattre ( en théorie). Ça explique comment les Français ont avalé les sornettes du gouvernement et leurs applaudissements de chaque soir...


  • #2442676
    le 21/04/2020 par culturovore
    Les Français suspendent leur Liberté

    "En suspendant la démocratie jusqu’à nouvel ordre, nous avons renoncé à marcher dans les pas de nos héros."

    Superbe manifeste pour la liberté, merci.


  • #2442794
    le 22/04/2020 par ledaron
    Les Français suspendent leur Liberté

    De quelles libertés parle t-on quand 10500 lois et 127000 décrets ( chiffres de 2008) encadrent les français ?
    "L’oiseau est libre,dans sa cage".


  • #2442806
    le 22/04/2020 par goy pride
    Les Français suspendent leur Liberté

    Les États pré-colombiens n’ont été anéantis que parce que la variole a aidé les conquistadores à le faire



    C’est faux me semble-t-il. Ils ont été détruits grâce aux populations autochtones qui avaient fourni leur aide (matérielle, humaine, logistique) aux Espagnols. Les civilisations précolombiennes constituaient des Etats tyranniques en fin de vie avec beaucoup de dissensions/rivalités internes et conflits avec des populations assujetties quand les conquistadores sont arrivés. Les épidémies n’ont certes pas arrangées les choses mais ne sont pas le facteur principale de l’effondrement de ces états.


  • #2442979
    le 22/04/2020 par Sinabil
    Les Français suspendent leur Liberté

    C’est fallacieux d’affirmer que la Liberté est une conquête et un don de la République, comme la démocratie.

    La réalité historique veut que, dans des régimes politiques où le Souverain est l’indissociable garant de la souveraineté, les libertés préexistaient à la Liberté. Ces libertés communautaires et personnelles, nombreuses et variées, qui faisaient le lien entre les droits privés et le Bien Commun, constituaient une entrave au règne du Marché.

    La Liberté est une invention du Marché, c’est son assurance vie puisque, contrairement aux illusions populistes savamment entretenues en démocratie, c’est essentiellement de la sienne qu’il s’agit ; après le grand remplacement des libertés populaires par la Liberté du Marché, les sujets restent des sujets, et la Liberté sert de couronne et de sceptre à l’Argent Roi et à la sacrée Propriété.

    Il n’y a pas de monarchie sans souveraineté, il y a des démocraties sans souveraineté.

    La monarchie française s’est toujours considérée comme garante des libertés et au-dessus de l’Argent, c’est la raison pour laquelle il a fallu la décapiter pour remplacer les libertés souveraines, par la Liberté Républicaine. Il faudra attendre la Monarchie républicaine Gaullienne pour recouvrer la souveraineté et remettre au pas, et au service du peuple français, le Marché et l’Argent.

    En Angleterre la monarchie s’est dès le XVIIe siècle acoquiné avec l’Argent et le Marché pour prendre le parti de la Liberté. En conservant sa monarchie, elle a conservé sa souveraineté, dans un partage de la couronne avec le Marché et l’Argent, et une Liberté consacrée par le Brexit.

    Ce que nous vivons actuellement est très significatif, et révélateur : c’est surprenant de voir à quel point la mise en suspend du Marché ne va pas sans la suspension de la Liberté.

    Or selon les pays, le choix de la stratégie indique clairement la réalité de la démocratie, l’échelle de valeur entre la Liberté et le Marché, entre l’Humain et l’Argent.

    En France, la suspension du Marché a automatiquement été accompagnée d’une suspension violente, totale, aveugle et généralisée de la Liberté.

    En Allemagne, il y’a eu une suspension équilibrée, raisonnée et équitable de la Liberté et du Marché.

    En Suède, la Liberté a été maintenue, ainsi que le Marché.

    Le nombre de morts de chacun de ces pays indique sans conteste, dans un rapport inversement proportionnel, le niveau de démocratie réelle, de souveraineté, et le niveau de garantie des libertés.


  • #2443022
    le 22/04/2020 par Syzygy
    Les Français suspendent leur Liberté

    Il est nécessaire d’agir le plus rapidement possible car quand les populations auront le frigo vide, rien ne sera plus sous contrôle...

    Les forces de l’ordre bien nourries devraient comprendre ce que signifie pour leur confort personnel ce que pourrait être une population désespérée qui agirait
    suicidairement !


  • #2443035

    Définition de Liberté :
    nom féminin du XXIè ,désigne l’acte de rester chez soi à se branler devant Youporn pour sauver des vies ; Synonyme : zombifié


  • #2445286

    Mais les Français préfèrent l’égalité à la liberté (Chateaubriand).


Commentaires suivants