Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les élections dans le Donbass entérinent la sécession avec le pouvoir de Kiev

Le président d’Ukraine Piotr Porochenko refuse de reconnaître les élections dans les Républiques populaires auto-proclamées de Donetsk et de Lougansk, parlant de « farce sous les canons des chars et des mitrailleuses », et d’ajouter :

« Je compte sur la Russie pour ne pas reconnaître les prétendues élections parce qu’elles constituent une violation claire du protocole de Minsk du 5 septembre, qui a été signé aussi par le représentant de la Russie. »

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a réclamé que la Russie respecte l’unité de l’Ukraine. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon les juge « inutiles ».

L’Union européenne, par la voix du « haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité », Federica Mogherini, les a déclarées illégitimes et qualifiées d’« obstacles sur la voie menant à la paix en Ukraine ».

Le représentant de la Russie auprès de l’Union européenne Vladimir Tchijov a exprimé son souhait de voir Bruxelles ne pas profiter du résultat des élections dans le Donbass pour durcir les sanctions contre Moscou :

« Aux dernières nouvelles en provenance des sources officielles de l’UE, l’Union n’examine pas pour le moment la possibilité d’élargir les sanctions. Si l’on en a envie, on peut inventer tout ce que l’on veut. J’espère que les nouveaux dirigeants de l’UE auront suffisamment de bon sens pour ne pas le faire (NDLR : durcir les sanctions). »

Selon le chef de la Commission électorale centrale (CEC) Roman Liaguine, le scrutin du 2 novembre a définitivement scellé la séparation du Donbass du reste de l’Ukraine :

« Les élections se sont déroulées légitimement et sans aucun incident capable d’en influencer les résultats. Actuellement, nous disposons d’un pouvoir légitime. Le Donbass ne fait plus partie de l’Ukraine, que cela plaise aux autres ou non. »

Après le dépouillement de 100% des suffrages, il s’avère que :

- le premier ministre de la République poulaire de Donetsk Alexandre Zakhartchenko remporte l’élection présidentielle dans la République populaire autoproclamée de Donetsk avec 81 % des voix ;

- à Lougansk, l’actuel chef de la République populaire auto-proclamée, Igor Plotnitsky, qui menait la liste du mouvement La Paix à Lougansk, a remporté la victoire avec 63,8 %.

Pour le Kremlin, il faut respecter le choix des habitants du Donbass et le mandat des candidats élus. Un certain nombre d’observateurs, dont des eurodéputés n’ont pu que constater la conformité du scrutin aux normes internationales. Ni pression, ni trucage n’ont été décelés, la qualité de l’organisation, le calme durant les opérations de vote et la forte affluence ont impressionné les émissaires étrangers.

 

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre la crise ukrainienne avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants