Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élections en Ukraine(s)

Des élections se sont tenues en Ukraine le 26 octobre. D’autres se tiendront le dimanche 2 novembre. Ces élections entérinent en fait la partition de l’Ukraine.

Les pays de l’UE et les États-Unis se refuseront sans doute à reconnaître les résultats des élections qui se tiendront dans l’Est de l’Ukraine, en territoire insurgé. C’est une faute, et une faute dont les conséquences seront graves. En effet, dans une guerre civile, et ce qui se passe en Ukraine depuis le mois de mars est bien une guerre civile, il est impératif de trouver des compromis. Ces compromis exigent que l’on discute avec des gens avec lesquels on n’est pas d’accord. Il n’y a que dans le monde des bisounours que l’on passe des compromis avec ses propres amis. De ce point de vue, les élections qui se tiendront dans la zone contrôlée par les insurgés permettront de vérifier le degré de légitimité des autorités insurgées.

Une faute, trois erreurs.

On dira que rien ne garantit la tenue de ces élections dans des conditions qui soient acceptables. Peut-être ; mais, si les pays de l’UE avaient déclarés leur intention de reconnaître, le cas échéant ces élections, ils auraient pu demander à avoir des observateurs, et ils auraient eu un moyen indiscutable de savoir si le scrutin était valide ou pas. En déclarant d’emblée ces élections « illégitimes », les pays de l’UE et les Etats-Unis se sont mis hors-jeu pour contester les conditions dans lesquelles se tiendront ces élections. Première erreur, que n’a pas commise la Russie qui, elle, a reconnue les élections qui se sont déroulées sur le territoire ukrainien sous le contrôle de Kiev, ce qui lui permettra d’avoir un partenaire, tout en se préparant à reconnaître les élections qui se tiendront en zone insurgée. J’ai le regret de la dire à M. Laurent Fabius, notre Ministre des Affaires Étrangères mais la position de M. Lavrov, le Ministre russe, est beaucoup plus réaliste et beaucoup plus cohérente que la sienne.

Par ailleurs, il est scandaleux, au sens le plus profond du terme scandale, que des Etats qui font de la « démocratie » le point central de leur politique étrangère (ou qui du moins affectent de le faire) se refusent à reconnaître un processus électoral. Il en résulte une image profondément brouillée de l’attitude de ces pays. On peut, à juste titre, considérer qu’ils estiment qu’il y a des « bons » et des « mauvais » ukrainiens, les premiers ayant le droit de voter et pas les seconds. Venant après les palinodies et les contradictions sur la Libye, depuis 2011, et sur la Syrie, cela est très inquiétant quant aux principes mêmes dont ces pays prétendent s’inspirer pour conduire leur politique. Voilà qui donne raison à ceux qui prétendent que les grands principes du Droit et de la Morale ont été instrumentalisés et connaissent une application variable suivant les camps en présence. Ceci n’est pas nouveau ; on se souvient du « vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà… ». Ce scandale révèle la profonde erreur qui sous-tend la politique des pays de l’UE.

Lire l’intégralité de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre la situation en Ukraine avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1018978
    le 02/11/2014 par bibi
    Élections en Ukraine(s)

    les medias ukrainiens reparlent a nouveau de mouvements de troupes russes a la frontiere , l’ukraine a profité du cessez le feu pour doter l’armée de materiel moderne.ce refus de reconnaitre le resultat des elections c’est un retour a la case guerre.


  • #1019001
    le 02/11/2014 par dédé
    Élections en Ukraine(s)

    Il n’y a pas de "guerre civile" en Ukraine, il y a seulement la partie Est de l’Ukraine qui est Russe et qui veut se séparer de la partie Ouest qui est, elle , ukrainienne .


  • #1019240
    le 02/11/2014 par Bertrand DGD
    Élections en Ukraine(s)

    Les élections ukrainiennes étaient loin de l’affluence d’aujourd’hui. On peut parler de victoire du Donbass par KO démocratique !
    Pendant ce temps, de l’autre coté de la ligne de front, les chefs de partis fascistoïdes ukrainiens s’envoient des noms d’oiseaux, ça promet de belles empoignades au parlement de Kiev ...
    http://gaideclin.blogspot.fr/2014/1...