Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

Une française sur trois aurait déjà avorté au moins une fois dans sa vie. En 2015, on comptait 26,7 avortements pour 100 naissances vivantes. À la base de ce phénomène de masse, la loi Veil autorisant l’IVG. Mais, quarante ans après sa promulgation, cette loi reste très contestée. Qui sont ses opposants ? Quels sont leurs arguments ? C’est ce que Vincent et son équipe sont allés demander lors de la Marche pour la vie qui s’est déroulée à Paris le 21 janvier 2018.

 

Note : les contributeurs au financement participatif de Vincent Lapierre peuvent visionner la version intégrale de ce reportage sur leur espace privé.

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

Les reportages de Vincent Lapierre, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1887613
    Le 26 janvier à 13:17 par Arya
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Pourquoi la question de la chasteté , de la maitrise des sens , n’est jamais abordé ?Parce qu’au final c’est pour le plaisir sexuel sans en assumer les conséquences que les gens justifient ce génocide.

     

    Répondre à ce message

  • #1887650
    Le 26 janvier à 14:29 par Eric
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Très bon reportage, comme d’habitude. Si Vincent Lapierre nous lit, je veux juste lui dire que lui et ses collègues font un boulot exceptionnel. La scène où il prend l’homme dans ses bras m’a tué. Merci Vincent.

     

    Répondre à ce message

  • #1887847
    Le 26 janvier à 20:36 par Daniel de Florac
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Lapierre : "Il parait qu’il y a une contre manifestation, elle est où ?"
    Réponse : "Ben je ne sais pas. Je l’ai pas vu ici en tout cas. C’est pas là.Tout à l’heure y’avait trois bonnes femmes qui gueulaient mais c’était pas une contre manifestation, c’était trois bonnes femmes ..."

    EXCELLENT

     

    Répondre à ce message

  • #1887903
    Le 26 janvier à 22:40 par LB
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Merci mille fois à Vincent pour ce reportage. Aujourd’hui c’est très difficile de s’exprimer sur ce sujet, prétendre que tuer des bébés c’est mal peut vous faire perdre votre travail ou vous marginaliser, etc. Les gens sont juste lobotomisés.

    C’est simplement une question de contrôle de l’information. Si l’Education nationale, le monde politique, les médias, la sphère soi-disant culturelle, etc., se mettaient tous à dire que l’avortement était mal, tout en restreignant l’accès, il est évident que l’avortement ne serait plus que marginal.

    C’est pareil pour le suicide, le meurtre, le viol, etc. Dans une société où on vous apprend de votre berceau à votre mort que c’est faisable, pas si grave, etc., ben vous serez plus tenté que si on vous avait dit le contraire... Il n’y a pas beaucoup de mères qui seraient prêtes à tuer leur enfant sauf si mentalement on les a préparées à penser que c’était pas si grave...

     

    Répondre à ce message

  • #1887933
    Le 26 janvier à 23:48 par The Médiavengers
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Les arguments des pro-avortements, ici ou ailleurs, sont toujours consternants, prenant des exceptions pour des généralités, raisonnant comme des cloches. De plus, ce sont souvent des personnes morbides sans s’en rendre compte. Elles portent le désespoir et le fatalisme en elles. Les pro-vies me redonnent personnellement de l’espoir et le moral (en plus d’avoir des visages très agréables). Rien que pour ça je les soutiens (vison égoïste, certes, mais j’essaie de me situer que sur le même plan que les progressistes pour les contrer).

     

    Répondre à ce message

  • #1888190
    Le 27 janvier à 13:31 par JUL
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    100% des pro-avortements peuvent exprimer leur opinion pour une seule raison : ils n’ont pas été avortés.

    J’aime bien l’argument "c’est mon corps" comme si un enfant était une troisième jambe qui soudainement se mettrait a pousser. Comme si un père biologique dirait "ton môme c’est mes couilles"

     

    Répondre à ce message

    • #1890173
      Le 30 janvier à 01:30 par Crux fidelis
      Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

      Cela me fait penser à une punchline improbable de Reagan mais que j’aime beaucoup : " Ceux qui n’ont pas été avortés hier seront euthanasiés demain ".
      Dans cette culture de mort judéo-protestante, la sacro-sainte liberté ne peut aller qu’à la licence puis aux crimes organisés. On peut avoir shoah tous les soirs, avortements, euthanasies, femmes robots puis hommes pour ne pas qu’il y est de favoritisme. On ira jusqu’à l’antispécisme et pourquoi pas le cannibalisme, puisqu’on le fait déjà pour les vaches et les poissons. Ce serait le summum de son règne, les missionnaires sentaient particulièrement sa présence chez les peuples cannibales. C’est le top !
      La liberté mal comprise est une maladie de l’intelligence qui amène à toutes les abérrations, à toutes les aliénations et le plus important, elles sont parfaitement A-SSU-MÉES ! Malgré le baptême la blessure reste, il le sait et s’en amuse beaucoup.
      Aussi, comme dans Futurama, la capsule à suicide a été inventé. Elle est prête !

       
  • #1889315
    Le 28 janvier à 20:39 par social donc national
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Excellent reportage, où toutes différentes facettes du sujet ont été abordées. Ce qui est particulièrement réjouissant, c’est de voir qu’il y a une vingtaine d’année encore ce combat était porté par une poignée de catho-tradis vieillissants et qu’aujourd’hui il a été relancé par un public beaucoup plus jeune et surtout beaucoup plus large politiquement et sociologiquement. Là aussi sur ce combat, de manière indirecte, ER y est pour quelque chose !

     

    Répondre à ce message

  • #1889791
    Le 29 janvier à 15:50 par borussia1871
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Dans la version intégrale, la jeune fille à la fin de la vidéo n’est pas floutée, et est aussi mignonne que sensée dans son analyse. En tout cas, ces gens ont l’air bien sympathiques.

     

    Répondre à ce message

  • #1890749
    Le 30 janvier à 21:22 par Vent Couvert
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    En fin de manifestation, la prière de rue, en l’occurrence la récitation du rosaire, a été organisée par Sos-tout petits, l’organisation militante de combat du Dr Dor.

     

    Répondre à ce message

  • #1892095
    Le 1er février à 19:22 par L’après Macron
    Les reportages d’ERTV – La Marche pour la vie

    Sur le plan idéologique, l’avortement fait indéniablement s’opposer deux conceptions de la vie : une conception spirituelle VS une conception matérialiste. La question ici fondamentale qui n’est pas posée est celle de l’existence de Dieu : si Dieu existe, alors la vie est sacrée. Si Dieu n’existe pas, alors c’est le Marché et/ou le Pouvoir qui décide/nt de ce qui est sacré.

    Sur le plan politique, deux question également n’ont jamais été pas posées :

    "Le 3 mars 1975, alors Ministre de la santé du gouvernement Chirac, sous la présidence de Giscard d’Estaing, elle (Simone Veil) déclarait au Times de Londres :
    “En modifiant la loi, vous pouvez modifier fondamentalement le modèle du comportement humain”.
    “Par le biais d’une loi légalisant l’avortement, vous changerez de façon fondamentale la position elle-même de la femme et de l’enfant dans la société”."
    Source : Ploncard d’Assac, documents pour l’Histoire

    Les questions sont :

    1. Pourquoi Simone Veil a-t-elle voulu changer la position de la femme et celle de l’enfant au sein de notre société ?
    2. Au nom de quoi un être humain (en l’occurrence ici Simone Veil) aurait-il le droit de modifier de manière fondamental le modèle du comportement humain ?

    Le débat sur la question de l’avortement, à mon avis, devrait se concentrait sur ces trois points fondamentaux.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents