Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les théories du complot de Rudy Reichstadt décryptées par E&R Lille

Le mardi 14 novembre 2017 à Sciences Po Lille, Thomas Huchon et Rudy Reichstadt étaient invités à participer à une conférence organisée par l’École Supérieure de Journalisme de Lille et intitulée « Comment naissent et se propagent les théories du complot ? ».

 

Profitant de cette tribune, les deux compères se sont défoulés sur ce que la plupart de leurs confrères journalistes qualifient paresseusement de « complosphère ». Vous retrouverez dans la vidéo ci-dessous la quasi-intégralité des délicieux propos tenus à cette occasion et que ceux qui n’entendent plus docilement gober la bouillie mitonnée par les médias aux ordres dégusteront néanmoins avec gourmandise.

En guise d’amuse-gueule, nous retranscrivons ci-dessous un extrait de la lumineuse logorrhée produite par Rudy Reichstadt à l’encontre du président d’Égalité et Réconciliation, Alain Soral :

Rudy Reichstadt (à 14’19 de la version complète) :

« Et il (Alain Soral) a sa propre maison d’édition, qui s’appelle Kontre Kulture, avec 2 K, qui propose les classiques de la littérature antisémite ; il a réédité “Mein Kampf” l’année dernière, “La France Juive” d’Édouard Drumont, et tout un tas de livres, le plus souvent marqués au coin du complotisme, et du complotisme antisémite. »

Lire l’article entier sur erlille.wordpress.com

[...]

Nous vous proposons un florilège des meilleurs moments de cette conférence :

 

Ne ratez pas le délicieux moment où le petit (et maladroit) Huchon réprimande les étudiants sceptiques devant sa propagande !

Et l’intégrale pour les plus gourmands…

 

Reichstadt en roue libre devant les futurs cadres des médias

03’32 à 04’10 : « Et donc j’ai fait à l’époque le site que j’aurais voulu lire comme internaute, j’ai pas plus d’ambition que ça, et puis j’ai continué, et depuis le début de cette année je fais ça maintenant à temps plein parce que j’ai réussi à avoir le soutien de la Fondation pour la mémoire de la Shoah en l’occurrence, qui s’inquiète énormément de la montée du conspirationnisme et parce que aussi, en janvier 2015, très clairement après les attentats de Charlie Hebdo et l’Hypercacher il y a eu une prise de conscience très nette dans les médias, dans l’opinion publique en général et même au plus haut niveau de l’État sur le problème que constituait le conspirationnisme. »

14’36 à 15’08 : « C’est quelqu’un Alain Soral qui se dit déclare lui-même à plusieurs reprises qu’il est national socialiste, qu’est-ce que ça veut dire en France en 2013, c’est là qu’il a commencé à le dire, quelqu’un qui se revendique du national socialisme, c’est du nazisme sans nazisme si vous voulez, c’est du nazisme, je m’adresse aux étudiants de l’IEP en particulier, du nazisme sans le monopole de la violence légitime, vous voyez, c’est du nazisme, sans l’État qui va avec, c’est-à-dire la police, l’armée, la SS. »

47’35 à 47’53 : « L’antisémitisme européen est pas mort en 45, ce serait naïf de penser ça comme ça, il a pris un coup oui, il est devenu assez largement indicible, mais il s’est pas évanoui comme ça dans la nature en 1949… C’est resté quand même dans une forme d’inconscient collectif. »

48’16 à 48’22 : « C’est la figure du juif comploteur qui est centrale. Si vous enlevez le complotisme de l’antisémitisme, y a plus d’antisémitisme, quasiment. »

49’06 à 50’01 : « Le juif dangereux c’est le juif vague, c’est-à-dire le juif qu’on ne reconnaît pas, celui qui nous ressemble. C’est-à-dire que le juif il est assez invisible, il nous ressemble, en fait y a pas de vrai juif contrairement à ce que disent les antisémites qui essayent pour se rassurer vous savez de caricaturer, de faire un type juif. En fait non, y a pas d’ethnie juive ça existe pas. Donc y a des juifs, on sait pas qui c’est, et c’est inquiétant. Ce fait-là met en échec cette transparence, ce besoin de transparence qui fait que évidemment on sait pas qui est juif donc on sait pas qui complote. C’est à mon avis une des raisons pour lesquelles c’est une cible privilégiée historiquement du complotisme et une des raisons pour lesquelles malheureusement ça risque de le rester encore longtemps. »

1’16’10 à 1’16’52 : « Encore une fois, toute la perversité, toute la toxicité de ces contenus-là, quand vous lisez un article de Voltaire, dans 90% c’est vrai, 90% ça pose pas de problème, c’est factuellement vrai, mais c’est les 10% restants qui donnent une coloration tout à fait différente à l’ensemble et qui là est une forme de falsification. Et c’est en ça que c’est dangereux. Si vous voulez empoisonner un ennemi, vous lui donnez pas un seau d’acide sulfurique fumant, vous lui servez un bon vin, vous mettez un peu de cyanure dedans et puis, vous voyez. Le mélange du vrai et du faux, du vrai et de l’invérifiable c’est ça qui rend les choses aussi compliquées à démonter. »

Les ravages de la rudyreichstadtisation des esprits, sur E&R :

Triangulation pour saisir la fonction d’agent oligarchique,
sur Kontre Kulture

 

Rudy Reichstadt, promoteur involontaire d’Égalité & Réconciliation
chez les jeunes, sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents