Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Loi anti-fake news : pour Nyssen, "la capacité de discernement des citoyens ne suffit plus"

Lentement mais sûrement, le dispositif législatif relatif à la lutte contre les fausses informations, ou fake news, poursuit son petit bonhomme de chemin dans le circuit de la création législative. Ce 22 mai 2018, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, était auditionnée par la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale.

 

Alors que la loi devrait être examinée en séance le 30 mai prochain, plusieurs députés ont fait part de leurs réserves, à l’instar du Conseil d’État. Aussi, le talon d’Achille de cette loi de censure de l’information jugée fausse, avec pour cible Internet et les réseaux sociaux, réside-t-il toujours dans l’établissement de la preuve de l’intentionnalité de nuire. Comment distinguer entre une information erronée, mais publiée de bonne foi, et une information « de faussaire », pour reprendre l’idée du « fake » qui signifie tout à la fois « faux » et « fabriqué ».

« L’intention de nuire devrait pourtant être l’élément caractéristique de l’infraction »

Lors de la séance de question réponses, la députée Brigitte Kuster (Les Républicains – LR) a interpellé le ministre. « Le conseil d’État souligne qu’en elle-même, la notion de fausse information [telle que définie dans le projet de loi] ne révèle aucune intentionnalité », a-t-elle souligné. Et Brigitte Kuster de rappeler : « L’intention de nuire devrait pourtant être l’élément caractéristique de l’infraction, ce qui n’est pas le cas dans la proposition de loi. » Outre ce flou juridique laissant une large part à la subjectivité et à l’interprétation mais aussi à une instrumentalisation politique visant à disqualifier un discours importun, la députée a également souligné la faiblesse, à ses yeux, de la procédure de référé permettant à l’autorité judiciaire de statuer sur la nature même – vraie ou fausse – d’une information.

 

Écueils techniques et juridiques, flou de la notion de « fake news »

« Good luck ! », a pour sa part lancé ironiquement le député socialiste Hervé Salignac, pointant du doigt les écueils techniques de la future loi. « Je suis persuadé que si on devait confronter les bonnes intentions de ce texte à la réalité et aux compétences techniques des spécialistes de la fausse information, ils démonteraient ligne après ligne cette proposition de loi », a-t-il objecté.

Ex-ministre des Outre-mer et députée socialiste, George Pau-Langevin s’est quant à elle interrogée sur l’absence d’évaluation du dispositif législatif déjà existant. De fait, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse permet déjà de réprimer les propos diffamatoires ou erronés. Autre exemple, le code électoral propose un cadre censé garantir la bonne tenue d’une élection en luttant notamment contre la diffusion de fausses nouvelles.

 

« Les chaînes d’information pilotées par des États étrangers » dans le viseur

Dans sa présentation du projet de loi, Françoise Nyssen s’est contentée de dérouler les arguments de l’exécutif en matière de censure de l’information qu’il juge fausse. « La capacité de discernement des citoyens ne suffit plus », a-t-elle argumenté devant la commission. Et d’ajouter, rendant hommage aux initiatives de contrôle développés par des organes de presse tels que le Décodex du quotidien Le Monde ou le Check News de Libération : « Il faut former les citoyens. »

« Nous ne pouvons pas laisser des entreprises faire de l’argent sur le dos des démocraties », a-t-elle martelé, faisant apparemment référence aux réseaux sociaux. Mais les géants du net ne sont pas les seuls dans le collimateur.

Sans désigner (comme l’avait fait Emmanuel Macron en mai 2017) nommément les groupes médias publics russes RT et Sputnik, le ministre a ainsi également mentionné « les chaînes d’information pilotées par des États étrangers ».

 

 

Se faisant plus claire, Françoise Nyssen a rappelé qu’Emmanuel Macron comptait évoquer le sujet lors de son prochain voyage à Moscou, à l’occasion du Forum économique international de Saint-Pétersbourg qui aura lieu du 24 au 26 mai 2018. Pour désigner la Russie sans la nommer, Françoise Nyssen a pu compter sur l’aide du député de La République en marche (LREM) Pieyre-Alexandre Anglade.

« La dissémination de fausses informations ne se fait pas au hasard [...] Elle répond souvent à une véritable stratégie politique, financée parfois par des États tiers à la frontière orientale de l’Union européenne, visant à diviser nos sociétés [et] à affaiblir le projet européen », a-t-il fait valoir devant la commission parlementaire ce même jour.

En vue des élections européennes de 2019, sur fond de crise et de contestation contre les élites dans des pays comme l’Italie, l’exécutif voudrait-il contrôler l’offre d’information dont disposent les électeurs ? Reste à savoir comment le tri sera fait, et par qui.

La loi des médias dominants contre les médias alternatifs, voir sur E&R :

 

L’Empire, ses réseaux et ses méthodes, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On dirait que ça flippe sévère chez nos élites... Sont tellement sûres d’elles et de leur propagande qu’elles se sentent obliger de tt verrouiller... Se rendent-elles compte de l’image renvoyée ??

     

    • Au degré de déconnexion où elles évoluent, les fausses élites ne se rendent plus compte de rien. Psychologiquement (au niveau individuel) et politiquement (au niveau social) elles n’ont guère le choix que de s’enfoncer toujours plus dans le mensonge, l’hypocrisie, la brutalité... l’illusion est le royaume des illusionnistes.
      Seuls ceux qui ont le vrai courage, l’humilité, la sincérité sont capables de revenir de leurs erreurs : ceux-là sont tous chez E&R ou finiront par nous rejoindre. Disons-le en toute immodestie : nous sommes la véritable élite politique de ce pays. Que les maffieux qui nous gouvernent nous persécutent : quoi de plus normal ? Comme dit un fameux proverbe arabe : "Donne un cheval à celui qui dit la vérité : il en aura besoin pour s’enfuir."
      Nous nous enfuyons du spectacle politique pour le maquis méta-politique mais c’est pour préparer la reconstruction sociale qui suivra le nécessaire effondrement de ce système pourri jusqu’à l’os.
      Nos fausses élites flippent mais c’est trop tard... le "mal" est fait. L’impulsion qu’a donnée le patron et l’esprit de réconciliation a déjà trop agi. Plus nous les forçons à se dévoiler, plus nous gagnerons les consciences.

      La sourate 103 me semble admirablement convenir à notre situation :

      « Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
      Par le Temps ! - L’homme est certes, en perdition, - sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. »


    • La loi anti fake news de Nissenbaum c’est juste un truc pour nous bâillonner encore plus et nous empêcher de nous informer . Nous militons pour le principe du droit des Français à s’informer par eux-mêmes . La vieille sioniste bafoue allègrement l’Article XI de la Déclaration des Droits de l’Homme : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi " .


  • Dans ce cas il faut arrêter de mentir aux citoyens et muselez vos larbins de journaleux !
    Ou mieux, bossez un peu, faites le travail pour lequel vous gracieusement êtes payé et fermez là aussi !


  • Dire « la capacité de discernement des citoyens ne suffit plus » c’est prendre un trait de caractère et le coller sur l’ensemble du peuple !

    Ceci est un fake argument. Ou en français : un mensonge.

    Nyssen ne sert donc pas le peuple -> dehors !

     

  • Bon courage ...

    Après cela ils auront du mal à expliquer que l’information n’est pas libre en Corée du Nord.

    Quelle belle bande de pauvres gens.


  • « Sans désigner (comme l’avait fait Emmanuel Macron en mai 2017) nommément les groupes médias publics russes RT et Sputnik, le ministre a ainsi également mentionné « les chaînes d’information pilotées par des États étrangers ». »
    Elle parle de BFM WC ? :-) Sans déconner, même physiquement elle est flippante cette Nyssen ! On dirait Marielle de Sarnez mais en plus vieille encore. Oui je sais c’est méchant mais, vu comme ils se lâchent en face, la moindre des choses est quand même (merde !) de s’autoriser en retour quelques inoffensives crottes de nez dans la face. Comme si l’incompétence crasse ne suffisait pas, il leur faut ajouter en plus la répression et la nuisance.

     

  • Donc en gros selon cette ’’ érudit ’’,du fait de ne pas penser comme elle le souhaite ou plutôt,comme ses maitres le lui ordonne,je ne suis qu’un abruti qui ne comprend rien et ne sais pas faire la part des choses.
    Qu’elle vienne me voir et que l’on compare nos bagages ainsi que notre vécu et nous verrons ensuite qui a un QI d’huitre.

    ’’Former les citoyens’’ mon cul... !!!
    Formater est le mot juste.

     

  • Quand le peuple français va t il rééditer 1789 afin de faire place nette comme l a fait la bourgeoisie d alors en eliminant l aristocratie ?
    Notre capacité de discernement devrait suffir à identifier nos ennemis et à les neutraliser une bonne fois pour toutes. Comment pouvons nous encore supporter l arrogance imbecile de ces meprisants jobards ?

     

    • Eradiquer l’aristocratie ?

      Un peu comme tout les noms à particule qu’on retrouve journaliste vedette sur BFM ? L’aristocratie n’a pas été éradiquée, elle a juste mutée et s’est élargie. Dorénavant un fils/fille de ... hérite tout autant de position dans la hiérarchie sociale que les aristocrates d’antan. Les aristos conservent leurs privilèges sans l’obligation intrinsèque de veiller sur les peuples. Maintenant le mépris est assumé.


  • « La capacité de discernement des citoyens ne suffit plus »

    Elle a raison ! Pour preuve l’élection de Macron, lancé avec des méthodes de marketing de bas étage via les fake média qui ont suffit à le faire élire.

    "crever les yeux du peuple et lui reprocher d’être aveugle"

    Mais l’aveuglement ne leur suffit plus, ils veulent aussi le rendre sourd...

     

    • L’élection de Macron ne peut être assimilée au peuple français. D’ailleurs aucune élection n’est représentative du peuple dans son ensemble. Ce n’est pas parce que tu as un ressentiment légitime par rapport à cette élection que tu dois faire des raccourcis. D’autant que par association tu t’inclus dans ceux qui manqueraient de discernement en tant que citoyen. C’est un non sens.

      La majorité des français sont des veaux manipulables, sachant que la majorité ça commence à 50% + 1 français.


  • Ça laisse la porte ouverte pour attaquer les chaines de propagande nationales qui diffusent quand même beaucoup de fake news, çà sent l’arroseur arrosé je trouve


  • ça serait dommage qu’on commence à discerner que les certificats de naissance sont en fait des effets de commerce faisant de chaque être humain une entité commerciale,une chose que la république met en caution auprès des banques centrales


  • "La capacité de discernement du peuple ne suffit plus" voilà une incroyable phrase de la part de ce gouvernement LRPS, d’une condescendance inacceptable . la censure soviétique se met en place doucement dans notre pays . cette phrase incroyable me rappelle l’exacte similitude avec celle de Badinter lorsqu’il a fait supprimer la peine de mort sans le moindre référendum. il avait dit que le peuple français n’était pas assez mûr pour juger de lui-même s’il fallait supprimer la peine de mort ou pas. nous en voyons les dégâts aujourd’hui au niveau des crimes.

     

    • Merci pour ce rappel (Badinter). Je pense qu’on peut pousser plus loin. Soutenir l’existence de Dieu peut se concevoir par ses esprits malades comme une fake news. Pour faire sauter le verrou, il faudra qu’ils aillent au bout de leurs intentions et nous dire quelle est l’institution garante de la vérité


  • Françoise Nyssen dénonce « les chaînes d’information pilotées par des Etats étrangers »...BFM,Europe1,RadioFrance,France Télévision,France24,I-news,...
    c’est bien de ça qu’elle veut parler,non ?

     

    • oui, c’est ça !

      Il y a chez eux intention de reluire à savoir rayonner leurs lumières sur leurre monde et porter la masturbation intellectuelle à son pinacle pour occuper le Temps de cerveaux disponibles à force malades devenus au point que ceux-ci s’invitent sur des réseaux dits sociaux et « s’inventent » des vérités de bon sens puisées dans leur quotidien mais que mme la ministresse de la culture ne saurait ni voir, ni entendre ainsi que toutes les nathalie st criq dopées à la charliecoke ! ! Elles sont chargées de cultiver les masses à savoir implémenter des fausses vérités, des coquilles vides, des mensonges vrais présentés comme des vérités invérifiables autrement l’art dit de la manipulation, de la propagande et de l’hypnose collective. Les masses ne doivent disposer que de la mémoire qu’on leurs dit d’avoir. La leur, s’il en reste, doit s’effacer au fur et à mesure des infos. Les unes chassant les autres. Le sommeil quotidien les balaient le ventre plein arrosé au Coca !

      Qu’est-ce qu’on s’marre ! :)


  • Ben oui, il faut que les fake news soient de leur exclusivité, et les real news balayées. Qu’est ce qu’un État qui fait des lois pour contrôler l’opinion ?!


  • "la capacité de discernement des citoyens ne suffit plus"..
    Posé autrement ça donne :’’le niveau de discernement des ’’citoyens’’ est insuffisant’’ fermez le ban. En creux cela signifie aussi que seuls celles et ceux qui nous gouvernent ont cette capacité (leurs résultats le démontrerait assez... !) Intellectuels, universitaires, industriels, grands ou petits patrons, professionnels indépendants de la justice ou du commerce ect..ect...’’citoyens’’ circulez il n’y a rien à voir depuis vos sommets d’insuffisance. Voilà qui prend des allures encore plus fortes que le nazisme à son achmée, qui essayait au moins d’avoir des alliés dans une société civile que ce régime évince et infantilise tout en continuant à lui faire les poches.


  • Pour le législateur c’est une équation à sens unique
    CNN= vérité unique
    Russia TV = Mensonge invétéré.
    Solution unique de la pensée unique selon BIBI Voï Voï
    Fermeture de tous les sites diffusant une opinion contraire à la Doxa Jésuralémite ! !


  • Excellent, la nouvelle sémantique du gouvernement En Marche vers le nouvel ordre mondial : il ne faut plus dire " connerie" mais " capacité de discernement".
    Toutes et tous, vous n’êtes plus des veaux selon le grand Charles, qui s’y connaissait en élevage de bovidés, mais des " citoyens aux capacités de discernement insuffisantes" bande de céoen(s).


  • #1972943

    Françoise Nyssen est déjà en elle-même complètement bidon.
    Niveau : aberration.

    De la « Joconde, etc. » au Radeau de la Méduse, une allégorie du ministère de la Culture : https://www.latribunedelart.com/de-...


  • Le tri sera fait par le ministère de la Vérité.
    Un ministère composé exclusivement d’agents de la CIA et du MOSSAD.

    Vous pouvez dormir tranquile braves gens ! L’Etat veille sur vous, non seulement il vaccine impérativement tous vos gnards même contre des maladies ayant disparues mais en plus il préserve vos cerveaux des mauvaises informations (mauvaises = contraires à ce qu’il en pense)


  • Bienvenus en Escroquie, l’endroit du monde où toutes les escroqueries se peuvent donner libre cours, avec, aux manettes, infatigablement à la manoeuvre, des champions ’’qui tordent toutes les ’’vérités’’ à tous leurs intérêts et tous les actes à toutes leurs compromissions’’ (approx. Stael). Leur dernière balançoire s’en prend aux facultés cognitives et déductives des victimes de leur domination afin d’évincement pour spoliation par la contrainte. Oui, c’est cela, une pure et simple tyrannie usant, abusant de tous les moyens à sa portée pour perdurer. Et ceci en toute impunité. Et cette tyrannie prétend dicter quoi penser, quoi croire, quoi écrire, quoi faire, quoi dire, quoi/qui payer et comment à qui elle a désigné pour la servir.

     

  • La seuche chose "visant à diviser nos sociétés", c’est le projet européen lui-même tel qu’il se revendique : néo-féminisme de pacotille, idéologie transgenre, communautarisme pour concurrence victimaire, immigration de masse organisée, destruction des acquis sociaux-culturels...).

    Diviser pour mieux régner, c’est Le motto de ce régime.
    Et sa seule croyance est la loi du marché, c’est à dire le marché qui fait la loi.


  • C est en partie vrais, si l’on veut bien étudier les résultats des dernieres elections
    car il aura fallut, pour une majorité, posséder bien peu de cette qualité que l’on nomme le discernement pour mettre le pays entre les mains de ces "bras cassés"

    sinon, voudrait t on pérenniser un discours mensonger, libre de toute contradiction, que l’on ne pourrait formuler cette volonté autrement


  • qui a voté pour ce "projet européen" ? Je vous le demande.


  • On ne peut plus faire confiance au discernement des citoyens ? Se rend-elle compte de la grosse c... qu’elle dit ? Sans doute nos gouvernants ont-ils oublié qu’eux-mêmes sont issus et ont été élus par ce peuple d’abrutis qu’ils stigmatisent. Au demeurant, si ce brillant résultat a été obtenu sur le niveau de discernement du peuple, eux-mêmes sont responsables de la destruction organisée de l’Education Nationale.
    Cette loi, destinée aux périodes électorales, a un but transparent : poser le dernier clou sur le cercueil de la démocratie, laquelle s’appuie justement sur la capacité de discernement de chaque citoyen quel qu’il soit, dans le cadre d’une information pluraliste et d’un débat ouvert.

     

  • Tant que la propagande occidentale était plus efficace que celle d’autres, tout allait bien dans le meilleur des mondes. L’information était totalement contrôlée car le système était verrouillé soit par les états soit par les puissance financières aux intérêts bien compris. Mais Internet est passé par là. Le système est maintenant ouvert. Qu’on ne se trompe pas, si la violence ici ou là augmente, c’est parce que les gens comprennent mieux en tendance le monde, ses ressorts, ses fondements, ses injustices. Les gens comprennent beaucoup mieux qu’avant qui se gavent, qui controlent qui et dans quel but.
    Alors on pourra nous sortir une loi ici ou là, mais rien ne pourra empêcher les gens de continuer à s’informer en réseau. Au contraire toute velléité de re-vérouillé la liberté de s’informer comme on le veut entraînera de facto encore plus de violence dans la société des forces vives de ce pays. On a pu encore récemment le constater avec l’incendie d’une effigie de Macron. On le voit ici ou là avec les menaces qui pèsent sur certains politiques de droite comme de gauche. On le voit tous les jours sur les réseaux sociaux contre certains faux philosophes. Moi je dirais aux gouvernants, chiche censuré, contrôler, ça ne fera que précipiter votre chute, ça ne donnera que plus de véracité à tous ceux qui affirment que nous sommes en dictature.


  • L’éditrice d’Actes Sud, propulsée ministre, devient le parfait petit soldat de ce que sa maison d’édition est censée combattre par ses choix éditoriaux.
    Je vais boycotter leurs livres, ce n’est plus possible. Et pourtant, il y avait des choses bien dans leur catalogue. Et c’est un catalogue arlésien, pas parisien pour une fois.

    Mais : qui est cette femme, héritière de son père, et quelle est sa légitimité à jauger notre société et décider pour nous et pour notre plus grand bien ? (Enfin, elle ne décide de rien : elle répète ce que ses conseillers et attachés lui écrivent).

    Je ne l’imaginais pas si servile et empressée à nous resservir la propagande. Je suis vraiment consterné ; elle aurait dû rester à Arles.

    Quand on fait le bilan, et à part André Malraux, c’est le propre des Ministres de la Culture d’être des petits caporaux anti-culturels (rappelons nous dernièrement la grandiose Christine Albanel au moment de la loi Hadopi - le firewall OpenOffice).


  • La seule manière d’imposer l’inacceptable c’est de mentir sur tout tout le temps à tout le monde


Commentaires suivants