Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Maréchal-Le Pen veut "former une nouvelle élite cultivée"

E&R le fait déjà depuis 11 ans

« Je suis et je resterai toujours un membre de la famille Le Pen mais en tout cas ce qui est sûr c’est que c’était un nom très politique et aujourd’hui je sors de la vie politique, je suis sortie de la vie politique et j’ai envie de mener à bien cette nouvelle carrière dans le privé même si elle reste à certains égards politique. Mais c’est “la” politique, pas “le” politique politicien. Lorsque l’on a l’ambition de former une nouvelle élite cultivée, apte au discernement, au service si vous voulez de la cité ça reste un projet intrinsèquement politique. »

Le 24 mai 2018, Marion Maréchal (Le Pen) était l’invitée de TLM (Télé Lyon Métropole) pour évoquer sa nouvelle fonction au sein de son école l’ISSEP.

 

 

Discours louable, mais cette école existe déjà : elle s’appelle Égalité & Réconciliation et a été fondée par Alain Soral en 2007. E&R est une université du savoir qui forme l’élite politique de demain. Pour cela, les militants et sympathisants se forment à la fois à la science politique (autre chose que les cours de Sciences Po) en venant s’abreuver chaque jour au site d’e-learning, pardon, de formation en ligne. De nombreuses universités américaines ont déjà pris le pli en fournissant des cours gratuits à distance, même si les examens eux sont payants.

Chez E&R, il n’y a pas de cours à proprement parler ni de sessions de contrôle, pas de partiels, d’examens ou de notes. Pas d’occupation des locaux non plus par des clandestins sorossiens ou des chenapans gauchistes soutenus par le pouvoir profond afin de détériorer l’enseignement supérieur en France. Chacun picore selon son appétit de connaissance. Le lecteur peut se spécialiser dans un domaine particulier en fonction de ses capacités et de sa curiosité. Après quelques années de musculation intellectuelle, il peut même fournir du contenu, c’est l’un des objectifs de la Rédaction.

 

JPEG - 75 ko
À la grande école E&R, le prof est sévère mais il dit des trucs intelligents (c’est le contraire à l’université française)

 

La formation de la grande (elle concerne plusieurs dizaines de milliers d’étudiants et plusieurs centaines de milliers de curieux de tous âges et de toutes conditions) école de pensée E&R n’est pas reconnue sur le marché, et pour cause : elle entre en concurrence frontale avec la production humaine d’une université dégradée et d’une grande école ultra formatée. Des formations qui mènent d’un côté à la déception gauchiste – une révolution impossible – et de l’autre au mensonge politique dominant : la réforme libérale est un euphémisme pour la destruction sociale.

Face à cet échec patent dans un pays qui pâtit de la nullité culturelle crasse de ses « élites » (Castaner, Angot, Haziza), qui sont en outre incapables de vision car elles sont sans racines – ce que souligne Marion Maréchal –, les analyses E&R, elles, prouvent leur valeur dans le temps (y a qu’à voir le texte de Soral sur le foulard paru en 2003 et qui annonçait le renversement d’alliance actuel) et leur popularité. Le temps est seul juge et pour l’instant, il nous donne globalement raison.

À l’université ou à la grande école E&R il n’y a pas de droits d’inscription mirobolants, pas de diplôme délivré à la sortie, juste le diplôme précieux d’une pensée propre, dans tous les sens du terme.

Marion Maréchal voit loin, voir sur E&R :

 

Le nationalisme français qui combine culture et action
est sur Kontre Kulture :

 

Soutenir Égalité & Réconciliation en faisant un don :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

113 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Est-elle elle même cultivée ? A-t-elle lu des livres ? Et lesquels ? 28 ans, c’est un peu jeune pour avoir une certaine vision du monde...

     

    • A mon humble avis elle est 100 fois plus cultivé que la plupart des gens de son âge. Et puis de quelle culture parle t-on ?


    • Elle veut faire la Trump University en France, elle oubli juste que ce fut un flop pour Trump. En plus en France avec la mentalité que l’on a je n’y crois pas. ER c’est pas cher, et ca me va très bien. Si on voit bien Soral est un bon prof, il a presque toujours raison.


    • C’est vraiment pénible ces jugements sur la simple "quantité de livres" lus. Un paysan est 10x plus cultivé que la moyenne des Français et il n’a pas forcément lu de livres.

      Lire des livres n’est pas indispensable pour être dans l’action (même militante) au jour le jour. Ca me fait penser aux gens qui éduquent leurs gosses sur la base de théories et de livres. Faites un peu confiance à vos propres jugements et analyses.


    • Tu peux avoir lu 50000 livres et être con comme un balai...
      Si en plus ce sont des livres mainstream alors là c’est l’apothéose :)


    • René Guénon, Pic de la Mirandole ou Thomas d’Aquin étaient déjà des mines d’or à 28 ans. Ça existe !


    • A ceux qui m’ont répondu...

      J’entends toutes vos objections. Seulement, que ce soit Thomas D’aquin, Karl Marx, Charles Péguy... tous avaient une culture générale en béton ; je doute que la petite Marion soit de leur niveau : elle a bien une certaine culture générale, une bonne syntaxe, mais ça ne va pas plus loin. Quand on prétend ouvrir une école pour « former des élites », il faut être crédible. L’est-elle suffisamment ?

      Et puis, si j’ai bien compris, les élèves vont payer leurs inscriptions et se verront décerner un diplôme s’ils ont pensé, rédigé de la « bonne manière » ?


    • Si tu as lu ne serait-ce que Comprendre l’Empire, tu as déjà le niveau pour être un vrai Président.


    • @ Le king
      Tu peux même avoir lu toutes les publications de KontreKulture, si c’est pour finalement collaborer pendant la journée au pourrissement de la France (contrairement à la collaboration pour le redressement de la France, comme souhaité par Alain Soral (#SAPTR5)...
      Dans ce cas c’est la montagne qui accouche d’une souris... Quelle est la cohérence entre les discours et les actes ? Ce sont les actes qui façonnent le réel...

      Pour Marion Maréchal-Le Pen (et l’imposture Marine Le Pen pour les présidentielles), suis l’intervention de Pierre Hillard (de 22:52 à 30:33)


    • Le paysan moyen n’est cultivé que pour lire les instructions sur les bidons des produits de traitement phytosanitaire. Il empoisonne la terre, donc en plus il est idiot.

      D’ailleurs peu importe la culture, l’important c’est l’intelligence.

      Or, si MMLP l’était, elle ferait autre chose que la politicarde.


    • Le King
      La culture générale, pour René Guénon, n’a aucune valeur...


  • Je ne suis pas d’accord avec l’article concernant les grandes écoles qui seraient "ultra formatrices".
    Je sors de deux ans de classe prépa (hypokhâgne et khâgne), et, pour avoir depuis goûté la fac, je pense pouvoir affirmer sans trop me tromper que le système prépa-grandes écoles est le dernier lieu en France où l’on trouve encore l’excellence, le savoir, la culture et l’esprit critique. Qui forme des élites, mais au sens noble du terme, des citoyens capables de penser, de saisir les enjeux actuels et de dire quel Homme de demain nous voulons pour la cité de demain.
    Je garde un excellent souvenir en particulier de ma prof de philo et de mon prof d’Histoire, avec qui je suis encore en contact. Deux personnes véritablement brillantes que je verrais avec plaisir, si c’était possible, à la tête de notre nation.
    La prépa, c’est le dernier endroit où on apprend encore à penser de manière rigoureuse, à critiquer ce qu’on croit évident, à rédiger correctement une dissertation, à être un citoyen éclairé, en somme.

    Il n’est donc pas étonnant que le système ultralibéral cherche aujourd’hui à abattre les prépas et les grandes écoles, tantôt les accusant de coûter trop cher (offensive de droite), tantôt les accusant de reproduire les élites sociales (offensive de gauche et de Vincent Peillon). Pour info 15 à 25% des élèves de prépa sont boursiers, les nantis vous saluent bien ! L’objectif est évidemment à terme de les dissoudre dans le marécage insipide de l’université française à la dérive.

    Bref, je voulais juste nuancer le propos. Je trouvais ça dommage qu’E&R se joigne, inconsciemment, à l’offensive qui est menée aujourd’hui contre le dernier lieu d’excellence en France, et que l’Europe nous envie.

     

    • #1972834

      Je ne savais pas qu’on instruisait les esprits à la question juive ! Vous m’en apprenez une belle !

      Vous dites :"des citoyens capables de penser, de saisir les enjeux actuels".

      C’est formidable. Vive Kahn ! Khâgne pardon. (Non, pas le festival, lol)


    • #1972868

      @ Antonius

      Contrairement à toi, je souscris pleinement à l’article stipulant que les écoles élitistes sont des lieux de réception de la pensée prêt-à-porter et qu’elles ne laissent que peu de place à la pensée critique au sens aristotélicien du terme.

      Il faut bien distinguer la différence entre l’instruction, le savoir, la raison critique et le processus cognitif indépendamment des contenus de la connaissance transmissible et visible.

      Il y a loin de la coupe aux lèvres.

      L’éducation nationale a été remodelée au fil du temps par des esprits brillants ayant travaillé sur la réduction périmétrique de la liberté de penser et le contrôle de l’opinion par strates successives.

      Après plus d’une décennie de formatage idéologique à l’ère du temps imposé par la dominance financière et politique, l’immersion en classe prépa. littéraire ou scientifique ne modifie en rien l’équation de départ, si ce n’est qu’elle la confirme par cette farouche acceptation de la volonté se pliant au jeu de la concurrence et à la théorie libérale qui sous-tend cette entreprise de démolition qui ne dit pas son nom.

      Il faut dépasser le champ de la sensibilité du conditionnement environnemental et procéder au regard oblique monté sur rotule pour être mieux à même de saisir toutes les nuances qui s’offrent à la vision panoramique, multipliant ainsi les points de vue.


    • #1972971

      Je vous rejoins sur la défense des prépas (je connais le côté scientifique) qui dispensent le meilleur enseignement académique jusqu’au niveau bac+2. A la fois en quantité et en qualité, en développant rigueur et travail. Je suis par contre plus nuancé sur les écoles qui constituent l’étape clef du conditionnement au "système". Après ma prépa, j’ai intégré une école d’ingénieurs dont j’ai démissionné au bout d’un an, dégoûté notamment par la place que prenaient l’économie ou le marketing, au détriment de la science/technique. C’est un peu le paradoxe des prépas. On y acquiert une très bonne formation dans des disciplines académiques (maths et physique dans mon cas) pour nous demander ensuite de tout oublier (ou presque) pour se couler dans un moule sans grand rapport avec ce qu’on a appris. On ne peut pas généraliser à l’excès, mais j’ai l’impression qu’une large part de ceux qui acceptent ce changement de cap sont globalement bien formatés pour devenir les premiers de la classe zélés de n’importe quelle organisation.


    • Entièrement d’accord, excellent commentaire


    • @mondialisto-sceptique
      Vous dîtes que le passage en prépa ne modifie en rien l’équation de départ (de tête, j’ai oublié de copier-coller le passage de votre message).
      Je trouve qu’au contraire -toute choses étant égales par ailleurs, on ne peut pas faire de généralisation excessive- la prépa a été, pour moi comme pour tant d’autres de mes camarades, une vraie claque démontant un bon paquet de nos idées reçues, en particulier en Histoire et en philosophie comme je l’évoquais dans mon message.


    • étant étudiant en philosophie, très déçu de la qualité de l’enseignement ou en tout cas de leur nécessité .. Par ce que Descartes le faire en licence 1 et 2 a un moment donné c’est lassant.. n’étant pas jaloux, je sui ravi que certains puissent bénéficier de choses meilleures, d’enseignements plus performants ; ne connaissant rien aux classes préparatoires, tu m’en as donnée un gout savoureux.. je te rejoins, vive l’excellence , l’esprit , la rigueur..


    • #1973312

      @ Antonius

      vous vouliez répondre à Aymard de Chartres. J’en profite pour m’adresser aux deux. Le système des prépas, que je me surprends presque à défendre de la sorte, n’est pas parfait, notamment parce-que son niveau est indexé sur ce qui se fait (de moins en moins bien) au collège-lycée. Mais on n’a pas vraiment mieux en France et quoiqu’on en pense, il y a beaucoup plus à perdre qu’à gagner à chercher à s’en débarrasser. Quant à la soumission à la compétition au nom de l’idéologie libérale, les anciens pays du bloc communiste étaient connus pour leur système de sélection scolaire ultra-compétitif d’olympiades, beaucoup moins pour leur libéralisme.


    • @mondialisto-sceptique
      Ah oui aux temps pour moi, je suis allé un peu vite. ^^

      @limc
      Je n’aimais pas du tout la philosophie au lycée. Et je me suis mis à adorer grâce à cette prof en khâgne. Elle était très engagée politiquement. Pour elle, faire de la philosophie ce n’est pas faire simplement de l’histoire de la philo ("le platonicisme c’est ça, le cartésianisme c’est ça, l’hégélianisme c’est ça", etc.) sans jamais penser ; mais au contraire prendre des enjeux d’actualité, sur les temps courts (ex : la casse du Code du travail), moyens (la GPA) et longs (le transhumanisme), afin de nous montrer que la philosophie c’est concret, c’est de dire quel homme de demain nous voulons pour la cité de demain (plutôt que de laisser le paradigme ultralibéral le faire à notre place).
      Moi qui n’aimait pas la philo à l’origine (et qui était en outre en spécialité Histoire-Géo durant cette année de khâgne), j’ai été enchanté. Au point que, durant cette année de L3, je suis déjà revenu deux-trois fois à son cours en "auditeur libre". ;)


    • #1974262

      J’y ajouterai aussi à un niveau plus modeste les BTS et DUT qui garde un rythme d
      ’études post bac plus soutenu que l’université avec un contact toujours très utile avec la vie active et par conséquent ses valeurs.


  • C’est vrai qu’ E&R est une formidable Université Populaire où chacun peut faire quotidiennement son miel en butinant à travers les articles . C’est aussi le premier centre de réinformation français, c’est à dire en fait le premier centre d’information véridique . Tenant du principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, E&R met en application le principe du droit du peuple français à s’instruire lui-même, que ce soit dans le domaine historique, culturel ou politique, on ne l’en remerciera jamais assez .


  • Ca marchera si elle s’entoure d’une vingtaine de Normaliens, d’autant d’agrégés de Droit, etc, d’écrivains engagés, en somme d’une pléïade de véritables intellectuels, des "appellations contrôlés" svp . La gamine a elle seule (ravissante et charmante) n’a pas le niveau, elle n’a pas dû rédiger un seul de ses discours souvent remarquables . C’est peut-être l’occasion pour son "nègre" de sortir du bois - ou de la rain forest .

     

    • #1972843

      Des agrégés de droit ? Comme les Droits de l’homme ?

      Une petite citation pour vous, car çà me démange :

      « Le Messie est venu pour nous, le 28 février 1790 avec les Droits de l’homme. » - Émile Cohen

      ("La Conjuration anti-chrétienne", éditions Kontre Kulture, p.433)

      Voilà, c’était juste pour m’amuser... Bonne journée.


    • " La gamine a elle seule (ravissante et charmante) n’a pas le niveau, elle n’a pas dû rédiger un seul de ses discours souvent remarquables ."
      Tu te trompes, elle est intellectuellement brillante, et n’est plus une gamine. Il faut essayer deux minutes d’oublier qu’elle ravissante et charmante, c’est peut-être ce qui empêche de le voir quand on ne la côtoie pas de près.


    • @Tunisoral #1973460

      Tu la connais un peu MMLP ? Parce que son grand-père Jean-Marie, qui la connait sûrement un peu , répondait paraît-il à quelqu’un qui lui disait qu’elle était brillante : " Elle brille , oui ! Comme les sardines " ! Et franchement , quand je l’entends parler , j’ai exactement la même impression ... Va donc sur youtube regarder par exemple des vidéos de Frédéric Lordon et tu comprendras ce que veut dire le mot " brillant ".


  • Les deux démarches sont complémentaires.
    A E&R le brainstorming éclairant, à Marion la contre éducation politique.
    Si on part du principe que les progressistes dominent la culture et l’enseignement français depuis 68, alors les deux approches sont nécessaires pour tenter d’enrayer la marche en avant du prêt à penser progressiste dont Juliette de Tolbiac est un pur produit d’appel.

    Juste un bémol, étant donné que le système fera tout pour ne pas reconnaître la qualité de l’enseignement prodigué dans l’université de Marion, qui osera dépenser une petite fortune sans reconnaissance diplômante à la sortie ?

    La pérennité de ce projet résidera donc dans sa capacité à résoudre cette contradiction.


  • Difficile de faire confiance à un membre de la PME Le Pen spécialisée dans l’opposition politique officielle.
    Mais il semble qu’elle n’assume plus son nom et comme elle est évidemment bien plus intelligente que sa tante, c’est à suivre de près car on aura peut-être qu’elle comme choix en 2021....

     

    • Parce que vous n’avez encore rien compris, vous continuez à penser que c’est le vote judéo-maçonnique républicain qui va nous sortir du marasme dans lequel la France s’est enlisée grâce à une jolie fille jeune et charmante, qui va pas sans nous rappeler le jeune homme très charmant que certains et certaines ont élu comme président de la république. On prend les mêmes et on recommence , çà ne vous a donc pas encore suffit puisque vous en redemmander
      Faut arrêter de fondre ses espoirs avec les le pen, qui ont empêché surtout le peuple de réagir sainement à la situation et arrêté d’encenser la république qui est une vaste escroquerie depuis 1789 et commencer à envisager autre chose pour notre Salut....

       

      • >les le pen, qui ont empêché surtout le peuple de réagir sainement à la situation et arrêté d’encenser la république qui est une vaste escroquerie

        Vous êtes dur, on pourrait aussi dire qu’ils ont fait ce qu’ils ont pu dans le cadre des règles qui garantissait de ne pas finir comme tous les "groupuscules extremistes" qui pensaient comme vous et se sont fait infiltrer/dementeler/emprisonner...


    • Grâce à Alain Soral (qui se sacrifie au vu des persécutions endurées), et le site d’E&R, j’ai pu assembler les pièces du puzzle géopolitique internationale qui m’était alors peu compréhensible. Et je ne cesse de découvrir sur la plateforme, des écrivains et divers intellectuels (d’une grande modestie toujours) qui m’aident à comprendre la société dans laquelle nous vivons. Parfois, j’ai la chance de les rencontrer via les conférences organisées par les sections d’E&R.

      Cela me donne des outils pour me protéger et lutter à mon niveau contre les mensonges et les manipulations incessantes. Bravo et longue vie à Alain Soral et son site E&R.


    • #1972789

      Marion a raison de ne plus vouloir accoler Le Pen à son nom de famille. C’est le nom utilisé par la régente Marion-Perrine, et on imagine que Marion tout court ne tient pas spécialement à être assimilée à cette personne, voire confondue avec.
      En s’appelant seulement Maréchal, elle rend hommage à son très estimable père adoptif, qui du reste fut un fidèle de son grand-papa, et poursuit la tradition française du nom patronymique plutôt que des noms accolés du père et de la mère (tradition espagnole, par exemple).
      Elle affirme aussi de cette façon qu’elle ne tient pas à utiliser la notoriété d’autres personnes qui se sont élevés par eux-mêmes, et qu’elle n’est pas l’héritière d’une dynastie (même si...). Une jeune femme déterminée, voilà comme elle veut qu’on la considère.
      C’est vrai qu’elle est bien jeune pour être instigatrice d’une école, mais elle ne prétend pas y donner des leçons, et semble faire confiance à la maturité et au talent d’autres personnes plus expérimentées.
      E&R agit comme "think tank" ou cogitank quasiment unique pour un pouvoir futur (qu’on espère proche). C’est d’ailleurs pourquoi il ne faut pas trop en dire, inutile de dévoiler ses plans ! E&R est d’ailleurs très lu par ses sympathisants aussi bien que par ses ennemis.
      Marion a pour ambition de compléter le beau travail d’E&R mais sera encore plus tenue à la prudence, espérons qu’elle ne tombe pas dans le conformisme et la fadeur. Je pense que son ambition, c’est de retrouver la tradition oratoire de nos brillants Français d’avant qui tenaient le haut du pavé dans les réunions internationales. Cet art cicéronien s’apprenait par la discipline, d’innombrables exercices de français et de logique, la lecture assidue de nos auteurs si fins et si divers, la dialectique, la rhétorique, la réflexion. Tout cela favorisait l’originalité individuelle, détectait les talents.
      Et se mettait en place indispensablement à l’école primaire.

       

      • Elle ne veut plus du nom Le Pen, il n’est plus porteur auprès des français ou des militants du FN. Son école de formation n’est qu’un point d’attache en France en lieu et place d’un parti pour surtout ne pas être cataloguée du "système", le jour venu elle sortira des bois pour s’y remettre à la politique. Vous pensez sincèrement qu’elle fera plier l’oligarchie avec ces nouvelles têtes chèrement formées ?. Surtout quand elle est allée faire allégeance à tous ceux qu’on peut trouver de plus mondialistes aux states.


    • On comprends bien à l’ecoute de la vidéo que c’est une copie de l’ENA version idées nationalistes française.

      Je pense plutôt qu’un cursus hors contrat propose de la petite enfance à la terminal serait bien plus formateur car le problème de beaucoup de personnes viennent des bases de départ.

      En plus, on ne connaît pas le coût donc cela effectue des potentiels candidats.

       

    • Le projet de Marion Maréchal est tout simplement complémentaire à l’enseignement proposé par E&R. Si l’on s’en tient uniquement au picorage, plus ou moins, régulier, de certains visiteurs d’E&R, il ne se passera rien. L’expérience de la fameuse liste "anti sioniste" qui n’a pas fédéré grand monde, traduit bien le fait qu’un site sur le net n’est pas un lieu de formation, tout comme le e.learning, dont les entreprises se gargarisent, ne forme en réalité personne.

      Toute formation sérieuse se fait sur le long terme d’une part et sur le présentiel d’autre part. Compter sur la volonté de curiosité de visiteurs anonymes sur un site ne forme pas une élite, même si cela éveille bien entendu déjà pas mal de gens. Le principe d’une école "à l’ancienne" (classes, cours, profs, diplômes) est la base même de toute formation d’élites dignes de ce nom.

      Cette jeune femme est jeune, certes, mais sa culture, son aisance, sa détermination sont bien là et ont été vérifiés dans la pratique politique. On est loin, très loin des moulinets perdants d’une Marine...

       

      • #1972863

        Vous pouvez très bien être déterminé, mais si c’est dans la mauvaise voie... Enfin on verra, mais bon.

        Sur "l’auto-formation", oui çà prend du temps, surtout quand on bosse (temps libre). Le niveau de conscience s’élève peu à peu.

        Sur la formation d’une "élite", elle passe obligatoirement par un esprit de groupe, de cohésion : d’individus qui inter-agissent entre eux - comme une section militaire un peu.

        C’est ce qu’il manque. Encore faut-il un but.
        Mais avant tout : prendre conscience individuellement de la puissance de l’ennemi occupant.

        Quand tout le monde l’aura vu, saisi (Soral, Ryssen, Reynouard...), alors pourra se former une masse suffisamment nombreuse et au fait des solutions à apporter - lesquelles apparaîtront comme des évidences.

        En attendant on est un peu chacun dans son coin, munis de connaissances diverses...


      • Je ne rajouterai pas un mot à ce commtaire très pertinent.


      • @sev
        Résultat d’écoles hors-contrat de la frat’ (FSSPX)


    • #1972796
      le 25/05/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Marion Maréchal-Le Pen veut "former une nouvelle élite cultivée"

      Etant données les difficultés de monter quoi que se soit en France, observer la facilité avec laquelle cette très jeune personne a créé son école - aux contours très flous- sachant le milieu d’où elle provient, représente une expérience pour le moins déconcertante.
      Il est clair qu’elle ne dit pas tout.
      Est-ce une anti-science-po ? Une anti-Franc-Maçonnerie ?
      Le but n’est pas politique affirme-t-elle, mais c’est évidemment faux.
      Bref, à quoi tout cela rime-t-il ?

       

    • La formation d’une nouvelle élite cultivée , parce que les anciennes " élites " sont débordés par de veritables élites venant du peuple Français . De ce fait , nous comprenons le souci qui anime Marion Maréchal Auque .


    • #1972799

      Moi je préfère picorer que de suivre les cours de la petite Marion, en revanche je veux bien lui donner des cours d’autre chose.

      Si elle ne fait plus de politique, pourquoi avoir renier son nom !

      Encore un choix incompréhensible, typiques dans cette famille.

      Bon à part çà, la démarche ne peut être négative je pense, l’idée est bonne (aussi), mais çà m’étonnerait qu’on lise du Gougenot des Mousseaux ou du Mgr. Delassus chez elle !

      Ouvrages qu’elle ne lira probablement jamais. Dommage, ce genre de bombe littéraire çà vous convertit l’esprit à une certaine réalité, à LA réalité... Et je m’arrête là pour pas être taxé d’anti-cancrelat.

      Par contre si on les lit pas, on n’a pas fini de tâtonner en France... et alors bye bye la real politik !
      Du coup, sa formation...

      Bon l’article aurait été peut-être tout à fait complet en rappelant ses origines. Si elle ignore E&R - comme d’ailleurs toute la famille Le Pen - c’est peut-être qu’il y a une raison !

      Jamais on me fera voter pour elle en tout cas, car je la vois venir la p’tite ambitieuse !

       

      • Des cours d’autre chose... Genre « Elle est bonne » comme on doit dire chez vous.
        Déjà c’est sûrement présomptueux de votre part (le teckel mâle / le doberman femelle), ensuite c’est un peu décalé sur le sujet, dirais-je.
        Je ne suis pas contre les tacles, mais sauf erreur Madame n’est pas encore « blacklistée » officiellement par AS.
        Fermez (au moins) votre (grande) braguette


    • #1972822

      Marion a suivi docilement les instructions contenues sur sa feuille de route en supprimant l’usage du patronyme le Pen de son identité civile et publique.

      Le projet qu’elle porte n’est pas inhérent à sa personne. Elle agit en qualité de mandataire d’un groupe de financiers internationaux pour ouvrir la nouvelle voie néoconservatrice à venir à l’instar de son homologue étatsunien.

      Le vanilloderme-argenté-à-kippa européen sera bien soutenu et représenté dans le cadre de cette action à vocation culturelle, politique et philosophique.


    • Cela entre dans le projet "d’union des droites". Ce qu’elle veut, c’est un peu plus de bourgeois dans les meetings du FN, passer de la ménagère en surpoids qui chante du karaoké à Renaud Camus. Cela évite de toucher au fond.

       

    • Vouloir n’est pas forcément pouvoir...


    • J’ai des doutes sur Marion Maréchal. Dans le sens où ouvrir une école 5500 euros l’année. Ça sera l’élite oui...

      ...L’élite d’argent qui en profitera. J’explique : même si j’ai de bons résultats, c’est pas une famille ultra modeste qui pourra sortir ce taro là. La bourse peut-être, mais quand tu es classe moyenne, juste au dessus des critères il ne faut pas trop compter dessus... C’est le côté droite libérale chez elle qui me dérange un peu. Pour le reste je la trouve plus brillante que sa tante, plus fine aussi. Mais sans doute qu’elle ne veut plus faire de politique...


    • Cultivés oui, mais on fera jamais partie de l’élite.


    • Faut pas se berner, toutes ces écoles de commerce ou autres privées sont nées de la même volonté niaise de pondre de l’élite encore mieux qu’avant, et des mêmes cerveaux bourgeois qu’elle. On voit ce que ça donne.


    • Former des élites cultivées mais en se reposant sur quoi ? Tiens, je viens de regarder la dernière de Mr Renouard, ça c’est de la culture , parce que c’est VRAI !! Elle n’ira pas plus loin que la ligne ...


    • Personnellement, je ne suis pas surpris que madame ne garde pas le nom "Le Pen", mais je m’attendais à un mariage, je n’avais alors pas toute les données.

      Nous savons, que jamais une personne s’appelant "le Pen" ne se rena élu à une présidentielle en France.

      J’ai crus entendre à un moment, que Monsieur Attali dit que le prochain président sera une femme https://www.youtube.com/watch?v=9_w....

      Donc, étant donner que notre Président, n’a à ce jour aucune opposition, je pense que l’on nous prépare un remake féminin, de la mise en place de Monsieur Macron.

      Objectivement, je pense que notre président, si il n’y a pas d’incidents notable est bon pour 2 quinquennats, mais je peux me tromper.

       

    • Bonjour monsieur Soral. tout d’abord je voulais vous remercier de la par d’un ancien
      Ziva ! Grâce à vos analyses j’ai découvert la face cachée de ce monde.les banlieue sont avec vous tous les jeunes que je côtoie parle de vous on aime les hommes les vrais pas les tafiole qui vendent leurs âme pour une voiture ou un appartement.
      Très grande estime pour vous et vos équipes Vincent Lapierre je m’en fous que tu sois omo c’est ta vie et je suis fière de toi quand tu parles au oui toi t’ai un homme ertv
      J’adore !!!!!!les juifs les arabes les français chinois noir métis on s’en fout ils n’y a que les vrais ou les faux et Alain fait partie des vrais.


    • Elle est "jolie". Ça s’arrête là. Elle aurait eu le physique d’Emmanuelle Cosse= succès divisé par 20.


    • "J’ai envie de mener à bien cette nouvelle carrière dans le privé même si elle reste à certains égards politique."Mais c’est “la” politique, pas “le” politique"."
      Non, justement, c’est exactement le contraire. Inquiétant pour la directrice d’une école qui se propose de former les élites politiques de demain...
      Ou alors c’est un lapsus révélateur.

       

    • Elle veut former une élite néocon à la « Tea Party » américaine, donc sur la ligne atlanto sioniste dénué de toute approche catholique traditionnelle.

      A ceux qui voient en elle la Jeanne d’Arc des temps modernes je dis vous faites une grossière erreure tout comme les dizaines de milliers de lecteurs et d’auditeurs qui croient encore au patriotisme des zemmour, Finkielkraut et autre Elisabeth Lévy


    • Excellent article.
      Merci à E&R et à Monsieur Alain Soral, pour continuer à commander le navire au milieu de la tempête.
      Cordialement.


    • Surtout que chez Marion Maréchal, il y a la droite des valeurs mais il n’y a pas vraiment la gauche du travail... C’est bien ça le problème : Philippot et Marion formaient le tandem gagnant, ils étaient complémentaires même s’ils n’avaient pas l’air de s’apprécier.


    • - 1 : Euh, je crois que l’Ecole E&R (effectivement similaire au projet de MM(LP) mais sous une forme différente en fait) s’adresse aux « Adhérents participant à la réflexion ». Dans l’atelier puis sur le site à travers les (quasi toujours) remarquables articles ayant pour mention « Source E&R ».
      Le petit posteur, dont je suis, et qui se sent concerné, c’est moyen (Ce qui n’enlève rien à la remarquable réussite de KK pour ce qui est d’éduquer et réveiller la masse, dont je suis derechef).
      - 2 : Pour en revenir à MM(LP), son intervention sur le contact « américain » (partenariat) est certes intéressante, mais je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas de contact « Russe » similaire. Par exemple un Monsieur Xavier Moreau au Conseil Pédagogique de l’Etablissement ne serait pas incongru, enfin si j’ai bien intuité le but de l’enseignement. Celà permettrait d’étoffer d’ailleurs son souci de ne pas oublier d’enseigner « l’indépendance de notre Pays » qu’elle évoque tout en sachant que nous sommes sous tutelle américaine et consorts (disons).
      - 3 : Cette école me rappelle l’Université Pasqua. Ah, j’ai failli écrire Pasquier :).
      Pas demain la veille qu’AS soit intervenant « sociologie » malgré la grande ouverture d’esprit de cette École « d’élite(s) ».
      Bonjour à tous.


    • Mouais, je vous rappelle qu’on est déjà gouverné par des élites... qu’on les considère comme des élites ou non d’ailleurs. Ça serait pas mal d’avoir 1 truc plus proche du peuple, même s’il paraît stupide et ignare. Mais plutôt que s’attarder à ses vices, vices qui sont d’ailleurs surexcités c’est même la condition sine qua non pour être une élite qui gouverne en tenant le peuple à distance (panem et circus), pourquoi ne pas proposer un truc basé sur ses qualités... un truc 1peu à la Chouard....


    • #1972926
      le 25/05/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Marion Maréchal-Le Pen veut "former une nouvelle élite cultivée"

      Une "nouvelle élite cultivée" sur le nom de Marion Maréchal (Le Pen) ?

      Elle aura de preux chevaliers identitaires en carton-pâte vivant dans le fantasme d’une princesse blonde, des nationalistes aigris qui se tirent tous dans les pattes, des petits escrocs divers, et la part non négligeable de noyautage sioniste habituel.

      Les termes d’ "élite cultivée" ne me font pas venir à l’esprit le nom de Marion Maréchal, qu’on nous vend actuellement comme étant "retirée de la vie politique", lol
      Bref, n’importe quoi...


    • Les Enfants de Philippe du Puy du Fou .

      Emmanuel et Marion sont les enfants
      métapolitiques de de Villiers .
      On voit les dégats du premier,et le pire
      est à venir,on devine le chemin futur
      de la Trumpinette,qui change de nom
      comme d’amant,à la vitesse médiatique .
      Que pense de Villiers de ses rejetons ?
      Métapolitique ou Catapolitique ?
      Soral a de l’avenir,et peut être plus
      qu’il ne le croit Lui Même !


    • Si j’ai bien compris son école sera à Lyon et ne concernera que les étudiants de la région lyonnaise ? Sérieux !!!

      Et puis elle a il me semble annoncé quelque part qu’elle se présenterait en 2022, et pourtant elle n’en parle pas dans la vidéo....

      Pour moi elle est atlantiste et sionniste, qu’est ce que la France a à gagner avec elle, à part de former des élites mondialistes avec son fameux parteniariat étatsunien, et puis de briguer la présidence en 2022 comme l’a prédit Attali en disant que le prochain président serait une femme.... Apparemment, on en a pas fini avec les lepen, elle va s’incruster dans la vie politique française pour mieux saper la grogne légitime du peuple.


    • Ils vont bosser pour qui ces tendres élèves si bien formés, chez les mêmes profiteurs d’aujourd’hui.


    • Chers camarades bonjour , un grand merci à l’équipe d’E&R et à notre cher président de m’avoir redonner le goût de lire . Ma bibliothèque s’agrandit entre KK et le retour aux sources , en gros 1 livre par mois depuis 7 ans . Pour ce qui est de M.M. Le Pen malgré qu’elle ne veuille plus ( nous savons tous pourquoi) porter son nom , reste et restera une Le Pen . Des zelites cultivées , je pouffe de rire . A voir leur niveau à l’heure actuelle , ben il y a du boulot .
      Ils nous manquent plus qu’une école E&R pour former nos concitoyens à la prise de notre souveraineté . Nul autre nous la donnera . Nous aurons ce que nous serons prendre . Bonne fin de semaine .

       

    • Est ce vraiment un probleme "d’elites" ? Alors que la plupart des problemes et de leurs solutions potentielles sont deja connues de tous.

      Apres si c est pour faire de l entrisme,placer ses pions..meme en vue d’un changement positif...ca reste de la basse politique.


    • Et quand des dizaines de millions de touristes "laïcs chrétiens" se baladent à poil sur les plages du Maghreb, d’Afrique subsaharienne ou d’Asie du Sud, ont-ils la courtoisie de respecter les moeurs de ces pays ?? Non, je ne crois pas du tout.

       

      • Je ne suis pas sûr qu’il y ait encore des "millions" de touristes occidentaux à poil (en maillot de bain) sur les plages du Maghreb et d’Afrique aujourd’hui, faut se mettre un poil à jour.
        Quant aux asiatiques ils ont des moeurs bcp plus tolérantes que dans les pays du Maghreb.


    • #1973039

      Pour le @ Clown ,
      ce n’est pas parce que Marion Maréchal n’est pas encore blacklistée par Mr Soral que nous ne devons pas dire ce nous pensons . Il faut quand même reconnaître Monsieur , que malheureusement les filles Le Pen ont toutes trahi leur honorable père en fricotant avec ses ennemis , alors permettez moi SVP de douter de la petite fille ( Marion) , issue de Roger Auque , ancien agent du MOSSAD .

       

    • En 2010 elle s’effondrait en larme suite à une interview ratée où elle démontre non pas son incompétence, mais son vide intersidéral enrobé d’une trop friable capacité à s’exprimer en public en dehors du discours convenu.

      En 2018, après avoir longtemps été en binôme avec le très maçonnique Gilbert Collard, elle prétend incarner l’élite cultivée. Rien que ça. Ben voyons, chez les "Le Pen" fille ça ne doute de rien.

      Si Marion Maréchal est l’élite cultivée, alors sa tante est présidentiable. Et inversement.

      Source de l’interview 2010 : https://www.youtube.com/watch?v=MyE...

       

      • Oui on a tous vu ça. Elle était « petite » et en formation. Je note dans l’interview complète la démarche protectrice de l’accompagnante.
        Se limiter à cet échange raté est « facile », du niveau BFM, vous en conviendrez (Il y a d’autres exemples et pour tout le monde).
        En revanche, votre doigt mis sur son rapport Collardien mérite attention. Ces deux là s’entendent et s’entendent.


      • Non, je n’en convient pas. Je maintiens que prétendre passer de rien à tout en 8 ans à peine sans avoir pratiquer la retraite intellectuelle (prendre le temps de se cultiver) et faire de la politique, c’est tout simplement risible.

        Je connais des imbéciles qui savent te réciter des textes classiques bêtement sans en comprendre toute la substance et les subtilités. Je penses qu’elle a surtout bien travaillé la rhétorique sur les sujets politiques, ça ne fait absolument pas de cette jeune fille une "élite intellectuelle". Elle n’a absolument jamais produit aucun concept.


      • On ne peut pas la blâmer, malheureusement pour sauver la France il faut être quelqu’un d’exceptionnel, et ça ne semble tout simplement pas être le cas...


    • Salut à tous

      Bon, première question : monter un zinzin pareil, combien ça coûte ?

      il faut :

      1/ des enseignants (salaires)
      2/ des locaux (achat ?, loyers ? surfaces ?....qui paie ?)
      3/ Des employés (salaires), les petites mains qui font tourner le bousin en back office.
      3/ Une structure informatique : site internet, machines, soft (licence windows, une par poste, miam Billo...) ;des serveurs, etc, etc....

      Bref, en juste trois points grosso modo essentiels, ça représente une masse de pognon considérable, sans doute pas issue de la fortune personnelle de la jolie blonde...alors qui casque drrière ?

      Emprunts bancaires... ? si oui, quelles banques ?
      Subventions d’état : national, conseil générale, municipalité ... ?

      Tout ce bastringue mis sur pieds en quelques mois seulement.....bah mes p’tits camarades, ça veut dire qu’il y a du très très lourd en pognon derrière, car la petite blonde, fait la tête de pont et sert à rabattre du gogo pseudo- natio, excité comme une puce qu’il est, par le physique très avantageux de Marion (comme le disait un camarade plus haut, si c’était Emmanuelle Cosse en tête de gondole, ça marcherait nettement moins bien).

      Bref, tout ça, excusez-moi, sent un petit peu l’arnaque, le bon gros business qui va essorer quelques post ados boutonneux à haut pouvoir d’achat (enfin, leur famille), pas très doués pour les études, mais qui espèrent ainsi s’acheter un petit diplôme tranquille, pour aller pantoufler après dans une structure d’un pote à papa...

      Ca va marcher j’en suis certain, Marion va se faire de la maille, mais bon, vaut mieux acheter un bouquin de San Giorgio, faire quelques stages à Prenons le Maquis, apprendre à se servir d’un gun (démonter remonter, nettoyer), à tirer et à plantee des patates, ça era plus utile !
      Un peu de mécanique aussi, des bases en soins médicaux...Ah certes, c’est moins bandant que d’aller mâter Marion dans les couloirs de son bousin, mais ça sera nettement plus utile dans un avenir très très proche !

      Adishatz

      H/

       

      • Oui, c’est la question essentielle. Il suffit de se pencher sur la structuration des groupes Eduservice ou du groupe Ionis (de Marc Sellam) et quelques autres... Le marché de l’enseignement privé est en pleine expension. Des campus sortent de terre dans toutes les métropoles. Les patrons du secteur ont une proximité très forte avec des hommes politiques de premier plan.
        Donc dans quel groupe privé s’inscrit ce cursus ?
        Quelles sont les ancrages polititiques du PDG.


      • Pas du tout. Sans défendre Marion Maréchal que je ne respecte pas car elle est atlantiste et alignée sur les neocons amerloques (non souverainiste donc et traître à ses partisans), pour financer une école il y a les mensualités des parents mais aussi des aides l’Etat et primes régionales (voir http://www.apce.com/pid222/6-les-ai... ) ainsi que
        des financières aux demandeurs d’emploi (ACCRE, etc)… des allègements fiscaux, des exonérations de charges sociales, voir http://www.pole-emploi.fr/candidat/...
        Et créer une association de loi 1901 pour appel aux dons sur internet.

        Coincidence ou pas, à l’époque où MM - que j’appréciais encore - sortait de politique et qu’elle lançait des suggestions pour sa reconversion, j’ai eu le malheur de lui suggérer la création d’une école. Je ne sais pas si elle m’a entendue. J’imagine déjà comment elle pourra canaliser de jeunes souverainistes et bourrer le crâne de ses futurs étudiants.


    • C´est ce qu´avait tenté l´Université de Vincennes en 1973, rires.

      " Patience et longueur de temps valent mieux ni que force ni que rage
      . " On ne répétra jamais assez La Fontaine, et on ne sait jamais quand ni comment ca tourne. Cela se fait rarement de manière violente. Je vois les choses évoluer lentement, je fais mon petit travail à mon niveau.

      Comment faire gagner les idées d´E&R ? À savoir fermeture des frontières, retrouver sa souveraineté sur la monnaie et l´armée ; et montrer les vrais problèmes, d´où vient la fracrure entre les riches et les pauvres, et qui sont les repsonsables.
      On peut espérer une évolution lente ou un grand homme , a priori ca ne sera pas Marion Máréchal pas Le Pen.

      Sur les études secondaires, nous sommes le seul pays a proposé une formation d´élite gratuite aux meilleurs éléments avec les classes prépa, c´est quelque-chose d´incroyable. Ensuite, le reste est globalement nul et formaté. Les études étant devenu l´antichambre de l´ANPE ou un échange de gros chèque contre une place d´employé.


    • Pour résumer :
      un très long discours ou l’on sait, devant l’aipac bis, il n’ ya pas si longtemps
      un reniement pour éviter tout amalgame, se retrouvant avec un patronyme unique qui pourrait en autoriser bien d’autres
      un vision neoliberale qui est en parfaite contradiction avec une volonté nationaliste ( n’en déplaise a "de lesquen" et consorts )

      - quI souhaite t elle former, ses futurs cadres ?
      - qui souhaite t elle instruire, les macronien déçus ?
      - qui desire t elle rassembler, les égarés de la france insoumise ?

      elle est jeune, elle est avenante mais cela ne durera pas, mais sur un court terme et avec l’aide d’un malentendu cela pourrait malheureusement fonctionner

      jusqu’a ce jour, me concernant, ma confiance approche le zero, et ce, dans l’attente de propositions et de la mise en place d’un programme factuel et précis de sa part

       

      • Pourquoi malheureusement ? Tant que les nationalistes se tireront dans les pattes, bien sûr que malheureusement ça ne pourra pas fonctionner et Macron a de beaux jours devant lui. Mais arrêtez avec vos chapelles.

        Je serais assez d’avis d’ailleurs qu’on arrête de se ranger ainsi en front dispersé. J’ai réfléchi, je crois que celui qui est le plus amène finalement de rassembler, que c’est Dupont-Aignan. Il se tient bien en général. Il a montré qu’il pouvait aussi être courageux, sortir des sentiers battus, il ne fait pas peur à la droite, il veut arrêter l’immigration, sortir de l’Europe... On ne va pas attendre perpétuité que Jeanne d’Arc débarque, Henri V de la Croix ou je ne sais quel homme ou femme providentiel, soyons pragmatique. On n’a personne de toute façon pour le moment


      • Tout parti dit ’nationaliste’, ’patriote" doit être clair sur deux points, la sortie de l’euro et la sortie de l’otan, le reste peut faire l’objet de nuances.
        Au lieu de faire des interviews longues et inutiles avec des questions convenues, ces deux questions doivent être posées à Marion, même si on sait que probablement la réponse sera décevante étant donné son positionnement atlantiste.


      • @cavalier bleu, je comprend votre commentaire, j ai vu sur d’autres forums les "enthousiasmes" , avec des référence justement a "Jeanne d’Arc", qui se basent uniquement sur une apparence,
        c’est une icône, elle revient, elle va faire ce que le grand pere, la tante n’ont pas su faire

        ce que j’attend et ce que chacun de nous devrait attendre c’est ce que j’écris a la fin de mon commentaire :
        ".... et ce, dans l’attente de propositions et de la mise en place d’un programme factuel et précis de sa part"
        c’est tout et jusqu’a maintenant elle me semble plutôt chérir les causes dont nous maudissons les effets
        elle crée une école, parfait, que seront les programmes enseignés ? d’ou proviennent les financements ? car dans cette aventure EN décidera celui qui payera

        alors oui, il ne convient pas d’attendre jusqu’a la "saint gliglin" mais je souhaite une autre dimension a celle ou celui qui prendra les choses en mains

        sinon NDA est un homme lisse, prudent, policé, et un homme du systeme dont les positions sont rarement suivis d’effets et d’actions
        il a ( entre autres ) condamné la politique vaccinale mais na appelé personne à se mobiliser, pourtant cette seule action aurait pu avoir "de la gueule" (et en toute légalité) , 200 000 mères de famille dans les rues, ont les écoutent, non
        d’ailleurs celle qui est l’objet de cet article s’est singularisée aussi par son silence, tout comme sa tante
        il aurait pu etre le relais politique et mediatique de celles et ceux qui ont fait des conférences ici sur ER, mais non, 1/4 d’heure chez bourdin et puis s’en va

        alors moi aussi je vais en ouvrir une école, avec un financement participatif et un programme clair et précis, une transparence qui laissera le champs a aucune interprétation avec 2022 en ligne de mire, car oui, il faut trouver quelqu’un mais ne plus être dupe de rien ni de personne


    • Autrefois, il y avait un grand peuple, duquel sortait de grandes élites. Marion a t’elle l’ambition de re-faire un grand peuple à partir d’une nouvelle élite ?

      E&R crée tous les jours un peuple qui sait (autant que faire se peut) se passer d’élite (d’ici et d’ailleurs).

      Bien, je m’en va écouter "sur la route de Louviers" d’Aristide Bruant.

       

    • Ce qui serait intéressant et utile, je pense, ce serait que les personnes qui y arrivent, car je dois avouer en tout humilité que j’ai vraiment du mal, puissent faire des sortes de tutos pour contrer avec des arguments solides les vegan endurcis etc.. J’ai été confronté à ce genre de personnes et j’ai vraiment eu du mal à la contrer car uniquement le bon sens ou les valeurs traditionnelles comme arguments ne suffisent pas. Je manque certainement d’eloquence et ai du mal à organiser un argumentaire solide même si cela paraît clair de prime abord à la lecture des articles sur ER. Car en face ça balance des arguments que le simple bon sens ne suffit pas à contrer puisque ces personnes en sont dépourvues. Je pense que ce serait intéressant autant pour les personne comme moi qui ont du mal à organiser des arguments pertinents ou qui commencent à se former.
      Bon we à tous

       

      • Le meilleur argument pour contrer un vegan c’est de lui dire qu’il faut bien accompagner son pain et son ketchup avec de la viande et moi en tant qu’écolo je compte pas gaspiller du pain et du ketchup.


      • #1973501

        L’argument simple que je sers aux vegan est :

        "Je veux bien respecter le monde animal et considérer que nous sommes comme eux : je n’ai jamais vu une vache herbivore faire la morale à un chat carnivore, et toi ?"

        Par contre, je soutiens leur combat contre l’élevage industriel.

        Bon week-end à vous aussi.


    • Je mets pêle-mêle ce qui me viens à l’esprit :

      - Elle revient des States avec un concept d’école. Les français n’ont pas encore atteint l’âge adulte ? Elle n’aurait pas pu plutôt nous ramener le 2ème amendement de leur constitution ?

      - La France n’a pas besoin d’une nouvelle élite ni qu’elle soit formée à la culture. La France a besoin d’un nouveau mode de gouvernement, donc de renverser la franc-maçonnerie actuelle. Et la meilleure "école" pour apprendre à débusquer du franc-maçon, c’est ... le stand de tir ;)

      - Le taux d’abstention aux élections atteint un niveau critique pour que ce régime puisse continuer à s’afficher comme "bon pour le peuple". Les gens ne gobant plus le traditionnel "gauche-droite", Macron et compagnie ont bien joué le coup en balayant tout cela. L’inconvénient, c’est qu’avec "le partie unique" (LREM), une partie des arcanes du pouvoir sont maintenant dans la lumière. L’élite a peut-être vite envie de retourner dans l’ombre que leur offrait le "gauche-droite". On a donc Frère Jean-Luc à "l’extrême gauche" avec son "école insoumise" et maintenant l’éblouissante* Marion à "l’extrême droite" et son "école ISSEP". Ces deux écoles c’est pour un reformatage des partisans et électeurs d’ici 2022.

      * L’éblouissante Marion : C’EST QUAND ON Y VOIT RIEN car ça éclaire trop fort.


    • C’est un peu hors propos, mais quelque chose de trouble dans sa personnalité me dit que c’est d’elle qu’Attila le Hun parle quand il dit que le prochain président sera une femme.
      La question c’est en quoi peut elle leur être utile ?
      Et question subsidiaire, le sait elle ?
      Il est très possible que ces mises en scène médiatiques font partie de cette stratégie.

       

      • Pas mal. A contrario. Ils en seraient capables.
        C’est une piste à suivre assurément !

        Mais il pourrait bien s’agir, là encore, d’une illustre inconnue (pour l’heure), qui sera propulsée le moment venu, selon la méthode "macaron". MML serait quand même surréaliste, à moins d’être "récupérée" 100%. Est-ce de l’ordre des possibles ?


      • normal vue le passé du pére de la demoiselle .

        attali le coach des présidents français depuis 1981 !


      • Possible en effet qu’elle fasse partie des pré-sélectionnées, au cas où les Français devaient se montrer excédés en 2022 (ce qui est plus que probable), il faudra leur donner une candidate très à droite, charmante et suffisamment intelligente pour fustiger Macron sans pour autant gêner la ligne d’Attali. Marion Maréchal est américanophile, anti-musulmane et sa position sur le sionisme est très ambiguë. De plus, elle sort depuis peu avec un membre de la Ligue du Nord italienne, parti dont le chef clame haut et fort son « amour pour Israël ».


    • Oui Marion il faut te cultiver et vite si tu ne veux pas finir comme ta tante...


    • mais on ne peut pas vivre sans elle surtout quand on voit son lignage ( je pense à son père ) alors marine grillées tout le monde vas vers la niéce mais c’est une ultra sioniste ouvrez les yeux


    • Y’a pas à dire : elle est bonne !

       

    • Pour ceux qui croient que l’"élite", c’est ceux qui commandent :
      Eh bien non. Quand la France avait des élites, celles-ci donnaient de leur personne, de leur argent, de leur santé, de leur temps gratuit, et souvent leur vie, au peuple aimé et craint. C’est à cela qu’on les reconnaît.
      Les actuels tyrans font tout faire par les autres et ne donnent jamais rien. Soros n’héberge pas les migrants, il nous charge la besace avec la note et les nuisances via ses ONG. BHL ne prend pas son fusil pour se battre dans le Donbass, il n’envoie pas son fiston sur le front en Bosnie, en Lybie. Einstein prend comptant (content) les honneurs mais laisse Poincaré et d’autres inventer la relativité.
      Les appels à la "générosité" ne concernent jamais les ploutocrates, médiacrates, médiocrates et autres oligarques et holy garces, mais toujours les économies et le bien-être des "masses".
      Ces manipulateurs par proxies et profiteurs de plèbe ne sont donc pas des élites. Cessons de leur donner ce nom, nous qui avons eu tant d’élites : rois, créateurs, scientifiques, saints, artisans, soldats, paysans, chevaliers et autres grands coeurs et grands esprits.
      D’ailleurs Elite aujourd’hui, c’est le nom d’une agence de mannequins.


    • Bien sûr que tout ça est politique et bien sûr qu’à terme (2022 ou 2027 voire plus tard encore) Marion vise la plus haute marche du politique... A moins qu’entretemps ne surgisse quelque charismatique personnage capable d’organiser et d’incarner ce rassemblement patriotique souhaité ardemment par une... majorité (?) de la population de ce pays. Evidemment, on ne peut espérer du verdict des urnes une mise en place complète des orientations nécessaires à l’accomplissement de l’Egalité et la Réconciliation nationale mais... ce pourrait être le début de quelque chose... et toujours mieux que du Macron, Wauquiez, Hollande ou Merluchon...

       

      • @ kalki

        Je me permets d’utiliser votre commentaire pour dire que trop de gens confondent "faire de la politique" et "gouverner". C’est écrit où qu’il fallait être politicien pour savoir gouverner ? On ne pourra jamais mettre en place un nouveau gouvernement tant que l’on n’aura pas mis à terre l’actuel. Pour passer d’un monde pourri (l’actuel) à un monde éventuellement "meilleur" (le futur), on doit passer par un sas et dans ce sas, ça secoue ("révolution"). On ne sait même pas à quoi ressemblera le monde futur. S’il faut "former" les gens, ce n’est pas sur ce monde futur mais sur les actions à faire maintenant dans le sas :
        - Comment renverser le gouvernement actuel ?
        - Par quels moyens ?
        Le film Valkyrie a beau se dérouler à une autre époque, il est très bien pour comprendre les implications d’une telle démarche. Après c’est une question de volonté. Le changement sans prise de risque ça n’existe pas.


    • E et R est effectivement une très bonne formation. Mais attention à l’oral. Surtout si dès le début vous hurlez : "Les gens en ont plein le cul des arabes..."
      Sanction immédiate !


    • Ce qui a manquée a Marine Le Pen devant le roquet chetif et dévirilisé Macron, c est la virilité politique et donc d ela virilité tout court. Désolé de le dire , et c est la ou je rejoints A.S : c est une femme . Alors les femmes en politique , pour qu´elles puissent réussir, elles doivent compenser leur manque de virilité par de la cruauté. Elles doivent etre cruelles pour que ca marche. C est le cas de Tatcher, de Golda Maer ou de Madeleine Allbright. La Clinton c est autre chose : perversité , vice. C est pour cela que Marion je ne la sent pas, malgré toutes ses bonnes intentions patriotiques et ses facultés intellectuelles. Son deplacement aux USA ressemblait plus a une recherche de légitimité politque dans le bastion de l ennemi (atlanto-sioniste et liberal destructeur). Les 2 décénnies a venir son perduent pour une aternance politique patriotique et nationale. Il faut se rendre a l evidence. Marion ne s en rend peut etre pas compte, elle est deja en train d etre formatée comme Attali a formaté Macron. Reste a savoir pas qui exactement , mais on a tous une petite idée.


    • Perso, je veux bien cultiver cette hère et je suis prêt au jardinage avec MM. J’ai les outils qu’il faut pour bien biner, sarcler, labourer et ensemencer. Queue du bonheur


    • #1974137

      "elle entre en concurrence frontale avec la production humaine d’une université dégradée et d’une grande école ultra formatée. Des formations qui mènent d’un côté à la déception gauchiste – une révolution impossible – et de l’autre au mensonge politique dominant : la réforme libérale est un euphémisme pour la destruction sociale."

      "réforme libérale" c’est surtout le masque de la trahison nationale, arme de l’impérialisme économique, culturel, financier, humain, etc ...

      L’état des lieux de l’existant est un bon terreau pour cette initiative. Malheureusement, je crains son échec. La tête de gondole n’est pas motivante.
      Une cruche, ça sert à foutre de l’eau dedans, c’est tout.

      Et puis vu la tournure des événements , Serge A. a plus de chance de remplir une école d’auto-défense que Marion une école de cuistres. Je dis ça, je ne dis rien. Tout le monde le sait, sauf Marion peut-être. C’est normal, c’est une gonzesse. Elle a une vision du monde idéalisée, comme presque toutes les femmes.

       

      • Et vous quel est votre idéal ? Ce que fait Marion Maréchal est très bien, elle veut redonner de la consistance a une vraie droite , catholique, anti-étatiste et anti gauchiste. Il y a tout un pan de l électorat qui est orphelin d une vraie droite. Responsabilité individuelle et liberté individuelle, la charité juste pour les handicapés physique et mentaux.


      • Marion est tout sauf une cruche. Voilà qui décrédibilise votre commentaire.
        La tradition française du discours logique, synthétique et structuré n’est pas de la "cuistrerie".
        Cette tradition, presque disparue, doit être revivifiée. Marion fait ce qu’elle peut à ce niveau, sans prétention, et il faut reconnaître qu’elle maîtrise bien l’expression française (pas l’anglaise).
        Nous avons et avons eu des schiappa, des belkacem, des sarkollandes, des poétesses du bazar Bergé, des députés et présentateurs de médias d’un niveau si bas, si ridicules et si enflés, que nous en crevons de honte pour eux et pour la France, dés qu’ils ouvrent la bouche, nous les Français.
        Nous avons besoin de Français cultivés, sachant s’exprimer, honnêtes et patriotes. Pas besoin d’aller à l’école nécessairement, mais nos anciennes et véritables élites doivent beaucoup à l’école d’antan. MM a dit "culture générale" et argumentation. Elle n’a pas dit "science de l’entourloupe oratoire et comptable" ou "science de l’obséquiosité, de la soumission, de la sinuosité, de la malhonnêteté intellectuelle, de la désacralisation" qu’on apprend à l’ENA, à Sciences Po, à l’école de la République.
        Les enfants d’entrepreneurs aimant leur langue et leur pays n’ont qu’un choix désolant pour leurs écoles actuellement. Tout est mondialiste, tout est en franglais, partout des tyrans gauchiassants, collectivisants au service des riches.


    • Ben... Mélenchon a fait de même.
      Pourquoi ?
      Le système s’est aperçu que l’inconséquence (relayée ici sur e&r) des députés de micron laRem était franchement très ’dangereuse’ pour la crédibilité de leur mensonge institutionnalisé.
      Ce seront donc des écoles pour former des cadres à nous dresser avec les bons mots et les bons codes.


    • D’abord je m’excuse pour les comparaisons
      D’un coté nous avons Marine Le Pen qui dance sur du Goldman après sa défaite et de l’autre nous avons JEANNE D’ARC qui reste digne face à l’adversité.
      D’un coté nous avons Jean Ma qui parle de sa bistouquette dans son dernier livre et de l’autre nous avons ALAIN SORAL qui parle géopolitique dans son dernier livre.
      D’un coté nous avons Marion Mchal LePen qui dit qu’il y a un lobby musulman qui gouverne la France et de l’autre nous avons HASSAN NASRALLAH qui défend le Liban contre tout ingérence sioniste.

      Celui qui pense encore que les Le Pen & Co vont sortir la France de ce marasme se trompe et ferait bien mieux d’agir par lui-même.


    • Mlle Maréchal n’a pas fait mention d’un atelier dans son école : dommage. Les expériences de formation tendent à démontrer que sans travail manuel, on crée des êtres déconnectés de la production voire des illuminés dangereux qui croient faire en parlant. Le meilleur des mondes dans une nouvelle version : les béta-blabla-sans-bras. Comment comprendre si on utilise pas ses bras pour prendre et triturer ?
      Le certificat d’études c’était bien. Avant 1960 et l’arrivée des ordinateurs, la quasi totalité des métiers étaient manuels ou directement liés au manuel. Le bémol concerne la machine qui imposait déjà du manuel répétitif non stimulant et aliénant donc dénaturé.
      Le travail manuel est un des seuls remèdes au délire psychiatrique de toute puissance car la matière, dans son utilisation pratique immédiate, fixe des limites et des règles. Les écoles de puissance intellectuelle sans manuel ont accouché soit de psychopathes soit, pour ceux qui étaient gentils et doués d’extrapolation mentale, de fous. Avant einstein, les grands scientifiques étaient tous des manuels, l’université franc maçonne créée au début du XIXe siècle n’ayant pas encore trouvé la recette pour se dispenser du travail manuel nécessaire (expériences requises) pour les grandes découvertes ou la formation des élites. Et dans ces élites scientifiques, si on y regarde bien, il y avait des petites gens manuels et pragmatiques mais wikipedia préfèrent donner les honneurs aux francs poissons éloignés des métiers manuels...Comme si le message était : "pose ton cul sur une chaise, remue ton stylo ou appuie sur des touches et tu seras un homme, mon fils" : belle connerie, isn’t it ?
      Des gens qui ne savent pas utiliser un tournevis sont des handicapés, pas des élites. Qui ne peut pas faire le moins, ne peut pas faire le plus...


    • Attali a dit que le prochain président de la France serait une présidente ! Aurait-elle est été récupérée pour x raisons ?


Commentaires suivants