Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

Les Français ont la rage, qu’on les pique !

« La pandémie et le terrorisme s’ajoutent aux grands défis – la protection du climat et de la biodiversité, la lutte contre les inégalités – que nous devons relever. Pour y arriver, nous avons besoin de coopération internationale. »

Le président de la République française décide qu’il est Charlie, climat, terrorisme et vaccin. C’est très bien sauf que ça engage 66 millions de Français qui ne sont pas tous d’accord, loin de là, avec ces décisions et surtout leurs conséquences sur la vie sociale, économique, quotidienne.

 

Depuis peu, Macron nous fait des sorties sur l’islamisme qui menace la France, tout en laissant la porte ouverte aux islamistes qui entrent dans les troupeaux de migrants et en ouvrant les portes de prison, sans oublier les 6600 détenus libérés avant terme lors du premier confinement pour des raisons sanitaires.

Même si le Président est entouré d’une escouade de ministres, il semble gouverner tout seul, et seul contre tous. Il déclare que la France doit protéger la liberté d’expression, et donc Charlie (c’est le « donc » qui pose problème), soit. Mais alors, pourquoi, derrière ce discours de façade, engager la justice, la police, le renseignement dans la surveillance de masse et la répression contre les citoyens ?

On a là l’exemple type du double discours, ce qui est la marque de ce président à la langue fourchue. On fait de belles déclarations pro-Charlie, pro-Paty, ce que nous comprenons, mais on laisse une répression féroce s’abattre sur les Français qui ne pensent pas comme lui, c’est-à-dire néolibéral, libertaire, socialo-sioniste en un mot.

 

Je suis Charlie

C’est à 2’36 que Macron persiste et signe sur Charlie, alors que la republication des caricatures de Mahomet a mis le feu à une partie du monde musulman et provoqué une rupture dans la communauté nationale entre chrétiens et musulmans, au grand bénéfice non pas des juifs, mais des nationaux-sionistes. Les mots sont importants, et dans une période agitée, trouble, dangereuse, la nuance est vitale.

 

 

Dans la revue Le Grand Continent, Macron regrette que le monde entier ne suive pas la France dans sa chasse aux islamistes (comme il y a 5 ans), alors qu’il sait très bien que c’est la communauté musulmane qui est visée dans cette affaire gérée par le pouvoir profond.

La journaliste de France 24 cite le Président :

« Je suis pour le respect des cultures, des civilisations, mais je ne vais pas changer mon droit parce qu’il choque ailleurs. »

C’est bien le droit du Président, pas le droit des Français, puisqu’ils n’ont pas leur mot à dire dans cette prise de risque. Et dans prise de risque, on n’inclut pas d’éventuels attentats à venir puisqu’on sait très bien que ces attentats, à part ceux de fous incontrôlables, sont le fait de fous contrôlables, et contrôlés. Les attentats de grande ampleur font l’affaire de la tendance sioniste dure en France, puisque son objectif est de fracturer notre pays de manière irréversible. Pour que la France tombe définitivement dans le camp israélien, anti-arabe, anti-islamiste, antimusulman.

Les fesses bien au chaud, le corps bien défendu par une pléiade de policiers et de militaires, le Président peut jouer à jeter de l’huile sur le feu, ce n’est pas lui qui va en payer le prix. Même chose avec la pandémie du Covid-19, cette épidémie de grippe qui devient curieusement récurrente, comme la grippe saisonnière, qui a visiblement changé de nom. Maintenant, chaque jour, les médias comptent les morts de cette maladie, auxquels s’ajoutent en douce des morts d’autres pathologies, et on explique aux Français qu’ils vivent sous une menace terrible, durable, et qu’il n’y a qu’une solution : la soumission aux nouvelles règles sociales, économiques, et bien sûr le vaccin.

 

Les Français ont la rage, qu’on les pique !

 

 

Écoutez bien ce que dit Charlie Macron :

« Nous sommes tous confrontés à ces grandes transitions et à ces crises ponctuelles, au même moment, et que pour les résoudre au mieux, on a besoin de progrès. On ne battra pas l’épidémie et ce virus si on ne coopère pas, quand bien même certains découvriraient un vaccin, s’il n’est pas diffusé à la planète entière, ça veut dire qu’il reviendra dans certaines zones. Pour combattre le terrorisme on est tous aussi frappés. Plus de 80 % des victimes de ce terrorisme islamiste sont du monde musulman. »

Stop ! On interrompt le Président et on propose alors, pour mieux coller à la réalité de renommer ce terrorisme terrorisme anti-musulman. Et là, les choses deviennent plus claires depuis un certain 11 septembre 2001.

 

Je suis Greta

En attendant le vaccin contre la grippe, et contre le terrorisme anti-musulman, Macron termine sa démonstration : « Et donc nous avons cette communauté de destin face à toutes ces crises. »

 

 

Le message est clair : « les crises » étant mondiales, la solution sera mondialiste. Un petit iste en plus qui fait toute la différence. L’ingénierie sociale sur le réchauffement ayant quelque peu foiré (les gens s’en foutent), il reste « heureusement » le terrorisme et le Covid, deux cartes (truquées) dans la main de notre guide suprême.

 

JPEG - 223.2 ko
Un jour, Macron fera l’éloge des morts du covidisme, ce terrorisme planétaire

 

Bonus : « réussir ensemble avec l’Afrique »

 

 

 

L’interview intégrale de Charlie Macron au Grand Continent

 

Macron, quoi...

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2597684
    Le 17 novembre à 15:31 par Gentil chaton
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Je propose un référundum :
    Qui souhaite être gouverné par des satanistes ?

     

    Répondre à ce message

    • #2597903
      Le 17 novembre à 20:33 par réalité française
      Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

      Réponse sous nos yeux : la majorité.

      Qu’attendre d’une majorité d’autochtones qui ne croient pas en l’existence de Satan, et encore moins en celle de Dieu ?
      Réponse : rien à part du satanisme inconscient.

       
  • #2597694
    Le 17 novembre à 15:56 par richard
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Son surnom, c’est à la fois "l’embrayage et l’accélérateur" petite pédale de gauche et petite pédale de droite, qui pour le coup celle-ci, nous mènent tout droit dans le mur, vitesse grand V (pied au plancher). Espèce de blanc bec, tu as encore du lait qui te sort des narines (enfin quand c’est pas de la poudre) et tu viens nous donner des leçons d’humanisme etc...

     

    Répondre à ce message

  • #2597695
    Le 17 novembre à 15:57 par jullia
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Espérons, au moins que grâce à la grande classe du couple présidentiel, le cours du jambon en filet ait battu des records.

     

    Répondre à ce message

  • #2597762
    Le 17 novembre à 17:26 par anonyme
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Tous les français savent que son mandat ne représente que lâchetés, traîtrises, il empêche toutes contestations démocratiques. Mais le pire, c’est qu’il empêche les Patriotes de se battre pour leurs intérêts et ceux de leur pays la France, çà, nous ne devons pas l’accepter, jamais ! Allons déloger ce Maçon !

     

    Répondre à ce message

  • #2598030
    Le 17 novembre à 22:57 par La fin des temps
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Ça commence à chauffer ,plusieurs manifs ce mardi notamment à paris et dans plus villes de province...
    Je me rappelle d’une personne qui avait annoncé que Macron ne finirait pas son mandat ...

     

    Répondre à ce message

    • #2598129

      Il faudrait ou bien on va se (re)taper des élections ! Quasiment deux ans de campagne bidon, une brochette de nullards au mieux, de vendus au pire, qui vont nous embourbe la tronche avec leurs publicités, affiches, slogans, débats à la mord-moi-le-doigt, sondages...alors qu ils sont d accord sur l essentiel. Oh nooooon, pitié !! Il faut qu il se passe quelque chose.

       
  • #2598105

    N’empêche ça aurait pu être pire que Macron, je le trouve utopiste mais au moins il n’est pas idéologue, il a quelques repères pour se diriger (vers la dissolution dans l’Europe, et le mondialisme) mais essaye vraiment de comprendre et de bien faire à mon avis. Au moins en discours. Le problème étant qu’il est mal conseillé, mal entouré, et du coup pour "bien" faire de temps en temps il doit faire le petit roi qui décide tout seul (déconfinement...).

     

    Répondre à ce message

    • #2598295
      Le 18 novembre à 12:01 par anonyme
      Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

      @JC, les septs (7) derniers présidents de la République, ah ah ah....... aucune excuse, désolé mais ils ont tous mérité et méritent encore la guillotine en place publique, ainsi que tous les politiques corrompus !

       
  • #2598122
    Le 18 novembre à 03:17 par FREDERIQUE
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Emmanuel Macron...

    - De la 6ème à la première chez les jésuites : chicos, mais question double langage et hypocrisie, c’est ce qui se fait de mieux comme apprentissage.

    - Blackboulé 2 fois à l’écrit de Normale Sup, mais quand on lit ce qu’il écrit dans certain Livre d’Or, on ne peut que comprendre pourquoi.

    - Mémoire d’études de Philo à Paris-Nanterre - La Sorbonne, ce sera pour dans une autre vie... - sur Machiavel - "Gouverner, c’est faire croire" - et Hegel, no comment.

    - En tant qu’énarque, il devait 10 années à l’État, il n’en fera que 6 ce qui lui coûtera 54.000 euros : il a déjà le sens du devoir et du bien public chevillé au corps...

    - Il entre chez Rothschild sur recommandations de Jacques Attali - le bonimenteur attitré des Présidents de la République depuis Mitterrand - et de l’homme d’affaire Serge Weinberg - l’ancien Chef de cabinet de Fabius, comme le monde est petit... - et son premier glorieux fait d’armes sera le rachat de Cofidis par le Crédit mutuel, ce champion de l’évasion fiscale, des fichiers de clients transmis à ses agences de Presse, et du refus du télétravail pour ses salariés de la cellule informatique en région pourtant durement touchée par le Covid première version.

    - Il sera promu associé Rothschild, ascension rapide - un "mystère" (euphémisme) pour certains commentateurs (promotion canapé, va savoir, parait que ça existe aussi au masculin...) et jouera un double jeu dans le rachat de l’Immonde, avec Alain Minc - le monde est petit (bis) - en sous-main, le top niveau question probité...

    - Il s’occupe du rachat par Nestlé de la filiale "laits pour bébé" de Pfizer - transaction évaluée à la bagatelle de plus de neuf milliards d’euros - ce qui lui permet de devenir millionnaire - mais l’expression "Mozart de la finance" le concernant est-elle pleinement justifiée ? Certains esprits malveillants - mais bien informés - ont comme un doute...

    - Quant à la transparence concernant ses revenus, il déclare 2 millions d’euros, mais la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique en trouve plus de 2,5 : un trou de mémoire sans doute, la coke, toussa toussa...

    On va s’arrêter là, mais en gros et en détail, un petit en**** sur toute la ligne, et "ça continue encore et encore, c’est que le début, d’accord, d’accord" - pardon à Cabrel de le mêler à ça ! - mais bon, ça le fait bien !

    Un petit Rastignac version 2.0, plus dure sera la chute...

     

    Répondre à ce message

  • #2598160
    Le 18 novembre à 07:35 par Jo-1515
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    À vomir. Rien de plus.

     

    Répondre à ce message

  • #2598182
    Le 18 novembre à 08:37 par Contempor
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Merci a Frédérique d’avoir rappelé le parcours plein de mystères de Macron...
    Ce type surgit de nulle part a même étonné les milieux politiques ...dont le Sénat, pour avoir tout d’un coup sorti d’un chapeau de magicien, plusieurs millions d’euros avant la Présidentielle ,+, un show a Las Vegas (!) rappelez vous. La commission d’enquête n’a toujours rien révélé..on s’est Biel et bien moqué de nous ...avec désormais des mesures anti-covid permettant surtout de faire le vide autour de l’Executif !

     

    Répondre à ce message

  • #2598195
    Le 18 novembre à 08:57 par contempor
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat

    Réponse à Sirius....
    Macron, le président Charlie, vaccin, terrorisme et climat
    On est éberlué de voir Macron brandir le torchon Charlie à la place du drapeau tricolore , on se dit : " ce type est cinglé "
    Bravo à Sirius ! S’il y a un grave problème en Europe de délinquance islamiste, cela n’implique pas pour autant les personnes pratiquant sérieusement et honnêtement leur Foi. Aux musulmans a faire le ménage.
    Je suis catholique, mais si nous étions tous ’’laîcards athés’ comme les S. Weil, Taubira, Badinter, Peillon, Valls, #Macron,...je ne donne pas cher de la longévité de la société française, dont tous ses fondements : famille. Enfants, entreprise, protection et libertés sociales auront totalemen tous disparus...réfléchissons un peu...
    La ’’laîcité’’ comme ils disent...c’est le suicide a petit feu du mec qui ne sait pas se servir de son intelligence et de son esprit et se tire une balle dans le pied.
    Samuel Paty c’est l’exemple type, les gars de Charlie Hebdo idem, etc, etc... ! LEUR republique laîque...a la vérité... part en sucette !
    Pour cette premiere raison, Trump a déjà beaucoup plus de courage et de couilles.
    Attention à jojo Biden, et Charlie Macron.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents