Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marché de Noël : le pied de nez de l’Élysée à Anne Hidalgo

Emmanuel Macron serait-il en train de sacrifier les symboles trop voyants de l’anti-populisme ? En permettant l’installation du Marché de Noël de Marcel Campion aux Tuileries, sur un terrain qui appartient au ministère de la Culture, le gouvernement inflige un camouflet à la reine des bobos Anne Hidalgo fortement hostile au projet du forain.

« La maire Anne Hidalgo m’a exclu des Champs-Élysées en prétextant que je faisais dans le made in China. Là je vais proposer 80 % de stands français. »

 

 

Voir aussi, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2020026

    oh la vieille quenelle !

     

    Répondre à ce message

  • #2020031

    Pas besoin d’autorisation pour s’installer sur n’importe quel terrain.

    C’est ainsi que ce lieu superbe reçoit tous les étés une fête foraine qui n’a rien à faire dans un tel endroit.
    Il a suffit de casser les cadenas la première fois, pas impossible qu’un petit velours ait su convaincre pour les fois suivantes...

     

    Répondre à ce message

  • Elle disait n’importe quoi, comme d’hab : j’ai acheté des belles choses sur ce marche de noel et c’etait pas du china.
    Tres content que le marché revienne aux tuileries, c’est même mieux que sur les champs car y’aura pas a traverser la route pour voir l’autre partie du marché.
    Ceci dit, il fera 150 chalets, comme celui des champs, et donc le marche de la defense est beaucoup plus grand avec 250 chalets ou plus.

     

    Répondre à ce message

  • #2020067

    Marcel Campion du Monde ?

     

    Répondre à ce message

  • #2020086

    Je suis pour les marchés de Noël ! Même si de ma vie, je n’ai foutu un pied, sur aucun d’entre eux. Mais Noël, c’est ma culture et merde à ceux qui ne comprennent pas.

     

    Répondre à ce message

    • Si c’est pour acheter de la charcuterie certifiée corse qui vient directement de Roumanie du miel pyrénéen de Shanghaï et des tableaux signés par des " artistes" français mais peints dans les bas fonds de Pékin par des stakanovitchs de l’impessionisme où des friandises datant de plusieurs années et remises sur les étals chaque noël alors n’importe quel endroit fera l’affaire ! Surtout le marché aux puces !! Mais peut-être que l’enveloppe donnée à l’Idalgo était un peu trop légère vu le nombre de parasites qu’il faut arroser de nos jours !!

       
  • #2020181

    Le marché de Noël des Champs-Elysées est une merde infame. Bouffe degeulasse et hors de prix, arnaques à gogo. L’idée du marché oui mais effectivement avec moins de merdes, sans en faire un marché élitiste pour autant. La question des marchés de qualité est un problème partout et particulièrement en province. Alors qu’autrefois on y trouvait des produits simples de qualité de producteurs locaux, on a aujourd’hui droit à tous les escrocs qui vendent de la merde à des gens dont le gout et le jugement à été complètement perverti par l’industrie et la grande distribution.

     

    Répondre à ce message

  • En fait, je suis d’accord avec l’Anne sur la grande roue : elle dépare la perspective de la place de la Concorde, et tant mieux si elle disparaît.
    Et ce n’est pas parce qu’il y a écrit "Noël" après marché, que les cabanons de commerce doivent être tolérés sur les places et dans les jardins publics. L’Anne nous inflige une place de l’Hôtel de Ville constamment couverte de tentes et estrades, alors qu’il y a des palais du Congrès et autres endroits prévus pour les loisirs et concerts.
    Les cabanons ne gênent personne sur les Champs-Elysées, tant que l’offre des produits reste française, produite en France, de qualité, originale. Sinon, le supermarché du coin suffit.
    Mais les Français sont appauvris ou déculturés, reculturés de force, presque contraints pour une grande partie d’entre eux d’acheter de la camelote chinoise ou rien, et l’offre suit la demande.
    Des frontières à nouveau, économiques et géographiques, vite.

     

    Répondre à ce message

    • #2020648
      Le 8 août à 17:45 par La Croix de Lorraine
      Marché de Noël : le pied de nez de l’Élysée à Anne Hidalgo

      Mais les Français sont appauvris ou déculturés, reculturés de force



      Exactement. Surtout avec des expos insultantes et aberrantes tel que " Le vagin de la Reine" promue par cette même Hidalgo, et surtout le plug anal ( Place Vendôme ) pour une Fête religieuse comme arbre de Noël, promu par cette cruche.

       
  • #2020337

    Le jardin des Tuileries est un très bon emplacement de bivouac pour les cosaques ...

     

    Répondre à ce message

  • #2020351

    Hidalgo - ne vous en déplaise - a raison . Par ailleurs Marcel Campion et ses forains refusent obstinément de se servir de caisses enregistreuses "car elles ne font pas partie de nos traditions" - de fraudeurs du fisc .

     

    Répondre à ce message

    • #2020492
      Le 8 août à 14:30 par Georges 4bitbol
      Marché de Noël : le pied de nez de l’Élysée à Anne Hidalgo

      Oui, il y a ça en plus..le fraude fiscale chez certaines communautés atteint des sommets inégalés. Pour beaucoup, c’est même la seule spécialité authentique qu’ils peuvent revendiquer sur leurs étals.

       
  • #2020787

    le cirque annuel du spectacle aliénant de la marchandise , marché de Noel DE MES FESSES
    Pauvre Noel si loin Jesus et si près du fric
    campion voit dans la Nativité une rente, on l’a beaucoup moins vu ni beaucoup entendu lors de la démolition de l’église sainte Rita

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents