Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde

 

 

Les journalistes de L’Obs sont contents : ils ont épinglé Philippot dans la manif des forains menée par Marcel Campion contre la réforme du Code du Travail, du coup ça leur permet d’extrêmedroitiser la contestation et de l’annuler politiquement. Car tout ce qui vient de « l’extrême droite » ou qui y touche – même en l’effleurant – est nul et non avenu. Que les manifestants se le disent : un Philippot dans une manif peut ruiner tout le mouvement, même s’il y a 24 000 autres personnes dans la rue (statistique officielle du jour). En mathématique, on appelle Philippot l’élément absorbant.

 

Ainsi les Français, probablement les mêmes qu’au printemps 2016 contre la Loi Travail, sont-ils descendus dans la rue crier leur opposition au glissement progressif de leur pays dans le plaisir ultralibéral. L’écrasante majorité de la population restant chez elle, ou au boulot, s’en foutant ou regardant ça du coin de l’œil. En vérité, malgré la démonstration de force des partisans de Mélenchon à Marseille, la ville qui refuse de se (sou)mettre au Travail, la mobilisation reste faible. Le mouvement ouvrier n’a plus la puissance des années 70. Le haut des Champs-Élysées a été bloqué, mais la bande à Campion gueulait plus contre une ordonnance qui entrave l’installation « libre » de forains au cœur des villes que contre les ordonnances du Premier ministre Édouard Philippe. Ou comment profiter du bordel général pour planter son but.

 

 

Et ce contre la tendance identitaire du FN qu’on pourrait aussi appeler antisociale :

 

 

On sent que Philippot est à fond dans le social, et ça, l’hebdomadaire bourgeois ne peut pas lui pardonner. C’est presque aussi grave que d’être au FN. Alors les deux... En tous les cas, en pleine recomposition du parti de Marine Le Pen, le jeune Florian envoie un message à la fois « ouvrier » et patriote, capté 5/5 par les intéressés de la France d’en haut et d’en bas. L’Obs en profite pour balancer – on est dans la presse de délation, ne l’oublions pas – l’accointance entre le Front et les forains. Et de citer le sempiternel « spécialiste de l’extrême droite », parasite de nos années de propagande, ce coup-ci la grande Valérie Igounet :

« Il s’inscrit dans la stratégie du parti, qui consiste à se présenter comme le véritable défenseur des “travailleurs” et des classes populaires. »

Vraiment, ces spécialistes sont surpuissants en matière de précision analytique. Pourtant, les forains sont bien en première ligne : en tant qu’attraction populaire, il attirent aussi, il faut le dire, des hordes de racailles. Voici ce que déclarait Marine Le Pen dans Le Monde en 2011 :

« Face à (la) flambée de l’insécurité qui trouve en grande partie son origine dans la hausse continue de l’immigration (…) les forains sont laissés seuls. Mais pire que ça : (…) lorsqu’ils cherchent à protéger leur activité dans le cadre d’une légitime défense bien logique (…), eh bien ce sont eux qui sont poursuivis par la justice, dans le cadre d’une inversion des valeurs qui s’est généralisée dans notre société. (…) En France, aujourd’hui, il n’y a bien que les honnêtes gens qui ont à craindre de l’État. »

On a vu le résultat à Saint-Martin où les « riches » se font piller dans une espèce de remake de la décolonisation... L’insécurité, voilà ce qui taraude les Français, avec cet État toujours plus lointain, toujours plus pauvre, toujours plus effacé... Le libéralisme, que voulez-vous madame. Ce qui explique que parfois, les Français doivent faire leur police tout seuls. Cela a été le cas à Saint-Martin, après la tempête, debout dans le jardin, le fusil à pompe à la main, pour éviter de se faire piller. Ou dans le Paris socialiste, avec la recrudescence des agressions [1]. Il arrive – les temps sont peut-être en train de changer – que les voleurs se fassent choper... par des civils.

 

JPEG - 289.3 ko
Dans Dheepan, de Jacques Audiard, le héros est un réfugié sri-lankais qui devient concierge dans un HLM et malheureusement pour les racailles de la cité, c’est un ancien Tigre tamoul...

 

Hier soir, lundi 11 septembre 2017 donc, dans le Xe arrondissement parisien, une touriste se fait voler son sac par « un jeune homme d’une vingtaine d’années », nous dit Le Parisien, toujours friand de faits divers. Manque de bol, et c’est là où les voleurs devraient travailleur leur culture ethno-géographique, on est dans le quartier pakistanais, avec entre autres des Sri-Lankais, nom des habitats de l’île anciennement appelée Ceylan.

Et là, re-pas de bol, la touriste est sri-lankaise. N’obéissant qu’à leur noble sentiment national – ils n’auraient peut-être pas coursé l’agresseur d’une touriste américaine – une dizaine de ressortissants sri-lankais se lance à la poursuite du gredin, et le tabassent. Mais tabassent comme il faut, hein, à la tamoule. Les flics récupèreront un mec assis par terre (près du sac), gisant dans son sang, avec deux grosses plaies à l’abdomen. En plus des coups dans la tête, le gonze s’est fait poignarder. Les agresseurs sont introuvables et le pronostic vital du « jeune homme » engagé.

 

 

L’argent, c’est l’avenir ?

Par pure lâcheté éditoriale, on ne fera pas de commentaires sur ce sujet. On imagine juste que Le Monde va fustiger cette justice à l’ancienne, où le voleur n’a pas sa chance, tandis que certains individus malpensants vont avancer que voler est un métier à risques qu’il faut assumer, et qu’un petit lynchage de temps en temps fait partie des risques du métier, comme de tomber du toit pour un couvreur.

En parlant du Monde, notre journal préféré – pour dire des méchancetés – nous avons une grande nouvelle à vous annoncer, une nouvelle qui va illuminer les visages maussades des jeunes qui manquent à la fois d’argent et d’avenir : le quotidien du trio Bergé-Niel-Pigasse moins Bergé, qui vient de casser sa pipe, donc le trio Niel-Pigasse (ils ont racheté les parts de la vieille), offre 6 mois d’abonnement aux 18-25 ans pour la somme incroyable de 1 euro ! Un euro !

 

JPEG - 143.9 ko
Le journal anti-peuple essaye de draguer les jeunes avec des piécettes

 

Nous on paye 16€90 chaque mois, mais c’est pas pour lire Le Monde, uniquement pour savoir où en est la ligne de l’oligarchie. Pourtant, à y regarder de plus près, un bon paquet de jeunes risque de trouver que même un euro, c’est trop cher pour de la propagande. On propose donc aux maîtres du Monde de payer les jeunes et les étudiants POUR qu’ils lisent leur journal. Là, ça devrait marcher.
Merci qui ? Merci E&R !

Voir aussi :

22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
10
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
23
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
11 septembre
Un jour en France : lundi 11 septembre 2017
Le 11 Septembre de Causeur, cheminots remboursez !, Griveaux le fainéant
10
8 septembre
Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017
Plenel contre la Corée du Nord, Ménard contre Philippot, Sotto satisfaction
11
7 septembre
Un jour en France : jeudi 7 septembre 2017
Naturel, politique ou médiatique, le climat se barre en couille
6
6 septembre
Un jour en France : mercredi 6 septembre 2017
Aubry flingue Macron, pénurie de beurre, drones français armés
9
5 septembre
Un jour en France : mardi 5 septembre 2017
Goncourt communautaire, Marcel Campion résiste, Chronopost le dimanche
15
4 septembre
Un jour en France : lundi 4 septembre 2017
Plaidoyer pour Ruquier, Macron contre Philippot, le FN contre Montel
37
30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11

Notes

[1] Ça va avec l’augmentation du libéralisme, c’est l’uberisation de la délinquance.

Pour mieux comprendre les racines du FN,
la radicalisation contemporaine et le suicide de la presse de propagande,
lire sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1799987
    Le 12 septembre à 19:47 par kantor
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Manif pour tous... Marine...Absente...
    Manif contre la loi travail...Marine... Absente...

     

    Répondre à ce message

    • #1800024
      Le 12 septembre à 20:39 par Mandark
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Débat présidentiel...Marine...absente....
      Cohérence programmatique...Marine...absente

      On pourrait continuer comme ça longtemps hélas....

       
    • #1800147
      Le 12 septembre à 22:42 par Spec Ops : the line
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Les gens de la manif pour tous ont voté Macron : il valait mieux pour elle qu’elle n’en fasse pas partie.

       
    • #1800201
      Le 13 septembre à 00:18 par Eric
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      " Les gens de la manif pour tous ont voté Macron : il valait mieux pour elle qu’elle n’en fasse pas partie. "
      Hein ? Kesako ?

       
    • #1800302
      Le 13 septembre à 09:17 par goy pride
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Marine Le Pen est là pour faire du business et sous les conseils de ces mauvaises personnes qui l’entourent continuer à saboter le FN. Je suis sidéré qu’après ces élections présidentielles il y ait encore des cons qui n’ont que Marine à la bouche ! C’est de la folie ! Elle continue comme avant avec la même incohérence doctrinale. A l’identique de ces dernières années elle nous sert la même soupe. Un jour elle nous sort 1 ou 2 trucs sur la ligne ER...alors tu te dis "Tiens ! Aurait-elle enfin compris ?"...et puis 2 jours après elle te dit l’inverse...Pareil ! Rien à changé ! Le sabotage continue, elle amène gentiment le FN à une énième défaite pour 2022 !

       
  • #1799991
    Le 12 septembre à 19:54 par paramesh
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    et oui au Tamil nadu c’est triple avoine, la première c’est par les mecs qui te choppent, la deuxième par les flics qui finissent par arriver et la troisième quand tu rentres dans ton village parce que tu leur a mis la honte (dur dur d’être pickpoket à Chennai)

     

    Répondre à ce message

    • #1800298
      Le 13 septembre à 09:08 par goy pride
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      C’est un peu partout comme ça dans toute l’Asie. Les racailles se font courser et châtier. Il n’y a qu’en France où tu peux violer une femme aux yeux de tous aux heures de pointes dans une ram de métro ou un RER bondé sans que personne ne lève le petit doigt. Je n’exagère à peine, c’est déjà arrivé !

       
  • #1800003
    Le 12 septembre à 20:09 par Eric
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Comment Martial Bild a-t-il pu pondre un tweet aussi navrant ?!

     

    Répondre à ce message

    • #1800075
      Le 12 septembre à 21:43 par delapolitique
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      « Et ce contre la tendance identitaire du FN qu’on pourrait aussi appeler antisociale »

      Soral dit la meme chose : la manif c’est des pauvres qui font chier d’autres pauvres...

       
    • #1800212
      Le 13 septembre à 00:51 par Rivarol
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Il est de la Presqu’île ?

       
    • #1800361
      Le 13 septembre à 10:48 par Eric
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Ce que dit A.Soral ne correspond pas à ce que j’ai relevé et qui m’a quelque peu surpris puisqu’en l’occurrence je pense plus aux gens qui ne sont pas forcément pauvres, et qui peuvent même être plus ou moins aisés, et qui ont au demeurant la fâcheuse tendance à en faire des tonnes et à se plaindre de manière disproportionnée à la moindre gêne, à la première occasion-prétexte. Des gens chez qui la fibre antisociale domine bien plus que la réelle pauvreté qui serait incommodée en tant que telle :-)

       
    • #1800362
      Le 13 septembre à 10:48 par Eric
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Ce que dit A.Soral ne correspond pas à ce que j’ai relevé et qui m’a quelque peu surpris puisqu’en l’occurrence je pense plus aux gens qui ne sont pas forcément pauvres, et qui peuvent même être plus ou moins aisés, et qui ont au demeurant la fâcheuse tendance à en faire des tonnes et à se plaindre de manière disproportionnée à la moindre gêne, à la première occasion-prétexte. Des gens chez qui la fibre antisociale domine bien plus que la réelle pauvreté :-)

       
    • #1800380
      Le 13 septembre à 11:20 par Rivarol
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Projection quand tu nous tiens !

       
    • #1800449
      Le 13 septembre à 13:26 par Eric
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      N’hésitez pas à développer @Rivarol, en commençant par dire à qui vous vous adressez, même si c’est un domaine où vous n’êtes vraiment pas à l’aise voire franchement à la peine. Ce qui est drôle, s’agissant de " projection " (sic), c’est que l’on pourrait aisément vous retourner comme une crêpe au vu de vos lamentables commentaires sur l’article qui traitait des gens interpellés pour vol dans les poubelles de l’enseigne Métro.

       
    • #1800543
      Le 13 septembre à 15:28 par Rivarol
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Projection et répétition...
      Oulala, c’est lourd !

       
    • #1800645
      Le 13 septembre à 18:28 par Eric
      Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

      Traduction : vous n’avez rien à dire, on est bien d’accord. Et sinon ? Faites-nous encore profiter de vos commentaires extraordinairement fins :-)

       
  • #1800019
    Le 12 septembre à 20:33 par Un ploemeurois
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Le fait divers des Sri Lankais m’incite à faire une analogie entre la société du "Vivre ensemble" arc-en-ciel qui nous est soumise et un peu de physique.

    Il faut savoir qu’une fibre optique peut propager plusieurs longueurs d’onde (couleur ndlr) à la fois. Mais nous n’avons pas à la sortie ce qu’il y avait en entrée. Les longueurs d’onde (couleur ndlr) ne se propagent pas à la même vitesse, créant des décalages temporels, par non linéarité déforment leur milieu (effet Kerr), se créent des mélanges entre longueurs d’onde (couleur ndlr), et certaines longueurs d’onde (couleur ndlr) s’atténuent plus que d’autres.

    Et donc à l’arrivée, si rien n’est défini ni contraint, que du bruit, le bel arc en ciel s’est transformé en bouillie.

     

    Répondre à ce message

  • #1800023
    Le 12 septembre à 20:39 par matador
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Pour celui qui est lucide, au sens étymologique du terme ; ce monde est vraiment luciférien...bizarre, même racine.
    Coincidence....ou pas.

     

    Répondre à ce message

  • #1800059
    Le 12 septembre à 21:19 par Ned
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Ce voleur de bas étage a joué...et il a perdu et selon les sources médicales ça va probablement être un Game Over !

     

    Répondre à ce message

  • #1800207
    Le 13 septembre à 00:34 par Triple pensée
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Sri Lankais :
    Si la famille du délinquant n’a pas autant d’argent noir que la famille de Théo, on n’en entendra plus parler. Mobiliser autant de monde demande des amis.

    Et puis, pas de bol : Se faire tabasser par la diversité (pas la plus vivrensemble, il est vrai)

     

    Répondre à ce message

  • #1800451
    Le 13 septembre à 13:27 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    "le quotidien du trio Bergé-Niel-Pigasse moins Bergé, qui vient de casser sa pipe".

    Après avoir passé tant de temps à la tailler, la casser, c’est ballot. Cela montre un profond irrespect de la valeur du travail manuel......

     

    Répondre à ce message

  • #1800466
    Le 13 septembre à 13:51 par KARL
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Merci Jacquie et Michel

     

    Répondre à ce message

  • #1800634
    Le 13 septembre à 18:11 par Rivarol
    Un jour en France : mardi 12 septembre 2017

    Les forains, "c’est pas dans leur tradition de déclarer ce qu’ils gagnent."
    Voilà ce le combat de Phillipot !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents