Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

"Sorcières de tous les pays, unissons-nous !"

Dans une France prise entre les flammes de sa cathédrale et de ses banlieues – un projet somme toute cohérent quand on sait ce que veut l’oligarchie, domination absolue avec intouchabilité pour elle, chaos pour les autres, paradis pour les uns, enfer pour tous les autres –, les ingénieurs sociaux doivent inventer chaque jour un contre-feu sociétal pour faire passer d’énormes et amères pilules, celles de la décomposition programmée du pays et de son pillage radical. La destruction des âmes est un travail conjoint de cyniques et d’idiotes.

 

 

Macron, le Fils de la Banque, comme il y a eu un Fils de l’Homme, a donc embauché une progressiste allumée qui doit pousser toujours plus loin le bouchon de la lutte anti-discriminations. Il s’agit tout simplement de réduire le potentiel de résistance du peuple français, qui se trouve majoritairement chez les hommes, et les hommes actifs (voir la composition sociologique des Gilets jaunes). On rappelle pour les naïfs que quand un détachement du SD de Reinhard Heydrich venait razzier un village biélorusse en 1941-1942, il fusillait d’abord les hommes, à part, par petits groupes, pour réduire la résistance potentielle du groupe humain. Ensuite il fusillait tranquillement le reste de la population, qui n’avait plus aucune défense.

Le travail de réduction d’une population, qu’il soit physique ou spirituel, passe toujours par la réduction de ses modèles intellectuels. C’est pourquoi tout ce qui représente un os pour le mondialisme envahissant doit être éradiqué. L’intelligence, la raison, la droiture, doivent être raillées (le travail de la chaîne Canal+), vilipendées (par les médias et l’école), honnies (par les associations communautaires).

 

 

Parallèlement, l’ignorance, la futilité et la confusion doivent être valorisées. Ainsi, le brillant Emmanuel Macron, Fils de Mammon et de Loki, élevé par les grands prêtres du pouvoir profond au rang de Cynique 1er, doit-il utiliser les talents de désintelligence de sa secrétaire, la lourdaude Marlène, dont la complicité est précieuse. Cet attelage du Cynisme et de la Sottise a des effets redoutables sur la population qui, si elle n’arrive pas à décrypter cette organisation désorganisante, devient rapidement schizophrène.

 

JPEG - 124.5 ko
C’est toujours les mecs qui font les barbecues

 

Nous en venons au fait du jour, à la désorganisation du jour : Marlène Schiappa, Muriel Robin et Charlotte Gainsbourg, trois femmes puissantes dans la minceur conceptuelle, ont signé une tribune imbuvable de bidonnage hystérico-historique qui vise à réhabiliter les sorcières, qui seraient leurs sœurs en souffrance. Et de délirer sur les « dizaines de milliers de femmes » vivant seules dans les forêts profondes au milieu de leurs chats noirs et de leurs corbeaux qui auraient été torturées puis brûlées vives par le patriarcat catholique de l’époque, ô comme les choses matchent bien !

« Sorcières ! En Europe surtout, mais aussi en Amérique, elles sont mortes assassinées par dizaines de milliers aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, dans des chasses d’une cruauté sans limite. Torturées, noyées, brûlées vives, sur de simples accusations, après des simulacres d’investigations et de procès. Les féministes des années 1970 nous avaient déjà ouvert les yeux sur la réalité de ces violences, mais comme souvent, leur travail de mémoire a peu à peu été invisibilisé. Alors il nous faut le répéter, comme l’a fait Mona Chollet dans son livre Sorcières, la puissance invaincue des femmes. Car nous sommes nombreuses et nombreux à l’avoir oublié, à ne jamais l’avoir appris, que ces violentes campagnes, menées par la justice des hommes, répondaient à des critères strictement misogynes, alors que 80 % des condamné.e.s et 85 % des accusé.e.s étaient des femmes. Cela porte un nom, aujourd’hui sur toutes les lèvres : féminicides. »

JPEG - 61.5 ko
Manif de féminicidistes

 

On retrouve toujours les mêmes sur le banc des accusés, c’est ça le miracle du progressisme mondialiste, ce chandelier aux 7 branches : antiracisme, maçonnisme, féminisme, homosexualisme, sionisme, immigrationnisme et antichristianisme. Si l’antichristianisme recoupe trop le maçonnisme, alors on peut mettre pornographisme ou américanisme, même si c’est de moins en moins vrai depuis Trump. Mais par américanisme on entend les « valeurs » protestantes du commerce qui prime l’humain.

 

 

Et donc ces fausses intellectuelles armées d’une vanité en acier suédois ont lancé la pétition sur change.org, l’officine de récupération-manipulation des émotions de la jeunesse mondialisée, avec le vieux diable Soros derrière. Là, on est dans la vraie sorcellerie, celle des ingénieurs sociaux qui à coups de milliards arrachés aux États et aux travailleurs par la spéculation désorganisent les nations et les esprits. Et ça marche ! Les sorcières, à côté, elles peuvent aller se brosser avec leur balai pour obtenir le centième du pouvoir de ces véritables fléaux mondiaux.

Les néosorcières ne sont que les idiotes utiles des ingénieurs démoniaques du mondialisme, qui sont tous des hommes. Elles font la vaisselle et les chiottes de leurs maîtres, Soros et ses anges déchus, qui les laissent jouer avec leur fausse libération, leur vanité les empêchant de voir the big picture et de comprendre la manip. La liste des signataires exprime toute la vacuité des agents culturels sans talent ni profondeur, qui rêvent d’une filiation magique, comme la pensée du même nom.

 

JPEG - 69 ko
Les cerveaux de la pétition...

 

A ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2314559

    Marlène (S)kippa avait le choix entre un gros cerveau et de grosses fesses, je ne suis pas très sûr qu’elle ait fait le bon "choix".......

     

  • #2314568

    "La connerie à ce point là, moi je dis que ça devient gênant"

    Michel Audiard, dit par André Pouce, Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. sic


  • #2314569

    Aucune surprise dans ce casting produit par Lilith-la-tentatrice, l’anti Marie des loges.

    Ces néo-sorcières ne sont que des figures Kabbalistes de la rébellion à l’autorité d’Adam, Lilith ayant inspirée les mouvements féministes des années 1970, symboles de l’indépendance et de l’insoumission à l’homme, à contrario d’Eve.
    Pour la FM, Marie c’est Eve et donc ni Eve, ni Marie, respectivement ni la culpabilité devant le péché originel, ni la soumission à l’homme (mâle).

    la FM est donc satanique, privilégiant le modèle anti patriarcal, anti marial et par conséquent, anti Jésus, ante Christ.

    Sexualité débridée via à une pseudo libération de la femme, LGBTisme, PMA, les lois bioéthiques, bref toute la panoplie satanique héritée du serpent du jardin d’Eden, du meurtre d’Abel par Caïn dont la Kabbale nous dit que c’est pour Lilith que Caïn a tué Abel par jalousie et non pas par le choix de Dieu quant à l’agneau d’Abel en préférence au fruit du travail de Caïn.

    Lilith et Azazel qui et selon certaines interprétations, sont indissociables et qui fascinent les néo-féministes en manque de figure tutélaire.
    Du pain béni pour les artificiers en loges, d’ailleurs Netflix, par exemple, regorge de séries sataniques et de vampires (Lucifer, V-Wars, Diablero, etc...), preuve que le formatage est déjà très avancé et que ces dindes peoplisées ne sont que des VRP zélées de cette ingénierie orientée, celle du grand Orient, bien entendu, qui se targue d’être à l’avant garde du progrès humain en France, en substituant des thématiques sociétales à la lutte des classes...

    A l’approche de Noël, il faut bien se dire que ces mêmes dindes seront farcies !

     

    • "symboles ... de l’insoumission à l’homme," . Parce que pour vous l’idéal de vie d’une femme est la soumission ? En quel honneur, une femme ou un homme d’ailleurs ( ça existe ) doit être soumis à l’autre ? On n’est pas dans une religion à la con ou dans une chambre à coucher à jouer à qui tient le fouet ! Des dindes ? Franchement, vous savez ce qu’ils vous disent les marrons ? Le féministe tel qu’il est pratiqué actuellement, nuit à la femme en tant que membre faisant partie totalement de l’humanité et qui a un rôle bien plus fin et porteur d’espoir qu’une bande de féministes avec en face les machos qui n’ont que ce moyen pour exister vis à vis d’elles.


    • #2314694

      @domus, les mots ont un sens.
      Symboles de l’insoumission, nous sommes dans la symbolique, donc en aucun cas une réalité intangible et encore moins une vérité que je me serais appropriée.

      Je ne fais que relater certaines interprétations.

      Après, il faut nuancer, entre la soumission à Adam et le rejet total, il existe des nuances, or ce néo-féminisme possède un tropisme anti mâle hétéro marié, là aussi, c’est interprétable par le prisme de Lilith.

      D’ailleurs ces histoires de sorcières renvoient à deux groupes distinctes, ceux des païens ou le paganisme druidique et le satanisme (maçonnique ou pas) avec ses rituels et orgies sabbatiques.

      En somme, il y a sorcières et satanisme et ces dindes certainement déjà fourrées dans le marron, sont plus le produit du second que des premières, nonobstant leurs éventuelles dénégations.


    • Ok ok , je comprends. Bon finalement dans cette histoire, seules les vraies dindes sont à plaindre.


  • #2314582

    A toutes fins utile :
    https://www.youtube.com/watch?v=Hks...

     

    • #2314646

      Ah merci Madame Sigaut ! Je me demandais si vous alliez commenter...


    • #2314725

      C’est bien que ce soit une femme qui leur amène la contradiction. Pour certaines, si ça avait été un homme, sa parole n’aurait pas eu le même poids..... C’est ce qu’elles appellent " l’égalité Homme Femme".


    • Je me rappelle de votre livre sur les sorcières. Il était intéressant et facile à lire !

      On pourrait ajouter un commentaire vis a vis de l’amalgame que fait Marlène entre les buchers des sorcières et les victimes de violences conjugales.

      Les sorcières étaient des femmes rejetées par le reste de la population de leurs village et de leur ville. Mais dans ces populations il y avait 50% de femmes aux dernières nouvelles. Donc c’est du foutage de gueule d’amalgamer ça à des meurtres de femmes par des hommes.

      Et pour se convaincre que les femmes ne sont jamais les dernières à faire partie de foules hystériques il suffit d’ailleurs de regarder la photo illustrant l’article.

      Bref Schiappa devrait fermer sa gueule une fois de plus.


  • Elles sont tellement laides à l’intérieur que ça se voit à l’extérieure avec une palme pour la Gainsbourg qui est vraiment à l’image de son père, horrible et vulgaire dans le faciès, un thon comme on dit chez nous, qui a toujours joué la pleurniche et la victime dans la vie comme dans ses films....
    "Fils ou filles de " n’a jamais été gage de talent ou d’intelligence..


  • non mais là, si on était le 1er avril, ça pourrait passer pour un énorme poisson ! Tant de connerie me stupéfie, me désole, me donne envie de pleurer ou de casser le vase de grand mère , je ne sais plus, on ne sait plus que faire pour arrêter le massacre. Ces connasses font honte à toutes les femmes "normales", celles qui se lèvent tous les matins aux aurores et se couchent tard le soir, car elles sont désormais seules pour faire face à l’impitoyable cruauté de la vie, seules pour subvenir aux besoins de leur progéniture et obligées d’avancer coûte que coûte.


  • Femme insoumise, femme despote (Balzac)
    Les Allemands résument (résumaient) : KKK (Kinder, Küche, Kirche) soit Enfant, Cuisine, Église. 270.000 ans d’expériences humaines dictent ces paroles.
    Il semblerait que dès que la gente féminine sort de ces rails, elle n’a plus d’utilité sociale et devient une nuisance pour la collectivité. A méditer.

     

    • #2314719
      le 05/11/2019 par kitsch koukou koko
      Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

      1. On dit "la gent" féminine.
      2. Dites ça à Marion Sigaut.
      Les femmes bien nées n’aiment pas plus être considérées comme des domestiques au service d’hommes (éventuellement fats, comme, disons, Martin Weill ou autrement bornés), que vous comme un larbin au service des péteux qui nous oppriment.
      Par bien née, je veux dire droite, claire et cherchant la vérité ou douée ou belle tout simplement.
      Soit, la plupart des gens ne sont pas si bien nés. La plupart des femmes donc, non plus. Pour ceux-ci (donc celles-ci) le rôle de domestique n’engendre pas de révolte profonde et reste préférable à la clochardisation ou la solitude.
      Toutefois, pour les bien nées, un rôle étouffant prédéterminé n’est pas à recommander. Du reste, que faites-vous des femmes-femmes douées pour la séduction ?
      À la cuisine ou dans les couches un point c’est tout, les douées ? Quel dommage. À l’église, nous sommes d’accord. C’est beau une église, on y entend des chants célestes.


  • #2314596

    Requête aux sémanticiens et lexicographes :
    Dans la future société bisexuelle que nous a concoctée l’Empire, comment appellera-t-on l’assassinat d’une "femme" par sa conjointe "femme" ?
    Je propose "a-genricide". Qui fait mieux ?

     

  • Marx est un produit de la haskala et elle, un sous produit.


  • #2314610

    C’est très bien de dé-diaboliser les sorcières qui ont été brûlées au bûcher. N’oubliez pas les druides non plus qui ont dû enfouir leur connaissances. Cependant pour être sur ta ligne Marlène, parlons de l’herboristerie et l’homéopathie qui subissent le lynchage médiatique, parlons des vaccins qui sont des vrais potions de perlinpinpin, et parlons aussi de l’intelligence divine, Dieu pour d’autres, qui est notre reliance à tous et à l’univers

     

  • #2314612

    Jusqu’où va t-on descendre ?


  • #2314637

    J’ai une recette, comment "désenvoutés" ces éspeces de tarées pour qu’elles arretent de nous faire chier, les enfermer 48h dans une piaule, au millieu d’une forêt, avec pour chacunes, 5 jeunes "migrants subsaharien", tout frais, n’ayant jamais vu de blanche avant elles....
    Guérison assurées.

     

    • François : " un commentaire pareil en dit long sur l’incurabilité de la connerie masculine. Là, c’est du haut vol, au-dessus c’est le soleil comme dirait D. A gerber. Je commence à me demander si je suis bien chez ER.


    • Si si, Domus, vous êtes bien sur E&R et vous devriez éviter de vous sentir visée dès qu’un mec fait une sortie de ce genre. Ce message, qui ne vous est pas adressé et ne semble même pas sérieux, est symptomatique de l’exaspération ambiante.

      Détendez-vous et prenez-le pour ce qu’il est.
      Moi j’ai ri.


    • Zero : moi-aussi j’ai ri, mais comme je ne connais pas ce monsieur, et que certains sont au premier degré, je dis malgré tout ce qu’il en est. Du même style que ce que j’ai entendu hier concernant une femme qui était sexy, et ça donne : " il ne faudra pas s’étonner si elle se fait violer ". Comme quoi... Bon, allez je me détends :)


    • #2314867

      Ben, objectivement, elles ont plus de chances que ça leurs arrivent que jiggly pff, quand même.

      La voici : https://youtu.be/B7RIWh-Vo0Y

      On s’amuse, Domus :-)


  • Le combat a lieu, les perdants montrent toujours leurs forces dans un passé volontairement tronqué alors ils ve peuvent aller que de défaites en défaites.


  • #2314643

    Va falloir faire des économies pour quand la communauté des sorcières demandera réparation des siècles passés.
    Ça mériterait l’édition de masques de la Schiappa pour Halloween 2020.


  • Une belle brochette de truies qui ont eu bien besoin de l’argent des Français pour vivre, et qui tentent d’en vivre encore sans aucun talent, rien à vendre même physiquement, si ce n’est leur médiocrité .Et malgré cela, comme si ça ne suffisait pas elles viennent vomir leur fiel .


  • #2314668

    encore un diversion sociétale - SOROS et consort....

     

  • Plus le temps passe, plus je vois les féministes défendre l’avortement, l’infanticide, la prise de drogues, la sorcellerie, les satanistes, la pédophilie, le Pizzagate, le Spirit Cooking, etc.

    Et plus je me dis que les sorcières exécutées dans le passé ont probablement été de vraies criminelles qui s’étaient embarquées dans une entreprise plus que nuisible (empoisonnements, meurtres, etc.).

    Notez que les féministes partent du principe que la sorcellerie n’existe pas (c’est que de la fiction style Harry Potter) donc pour elles, une femme condamnée pour sorcellerie est forcément innocente de tout crime.

    Préjugés féministes : de même qu’un homme est systémiquement mauvais et privilégié, une femme accusée d’un crime devait être forcément innocente dans une société "patriarcale".

    L’irrationalité poussée jusqu’à la connerie, en somme. Il est pour ainsi dire physiquement impossible de faire société avec ces folles.

     

    • #2314681

      Il se trouve que vous avez en partie raison. L’interdiction par Louis XIV des procès en sorcellerie a révélé l’épouvantable affaire des Poisons et les crimes, qu’on dirait aujourd’hui pédocriminels, des bas-fonds flirtant avec la "haute". Comme le roi avait assimilé la sorcellerie à de l’exploitation de la crédulité, l’autorité publique se trouva désarmée face à ces révélations absolument abominables.
      Or il fallait bien arrêter la machine répressive qui, avec quelques authentiques femmes maléfiques, a martyrisé quantité d’innocentes et d’innocents pris dans une folie collective inarrêtable.
      Rien n’est simple.


  • #2314679

    la femme est l’avenir de l’homicide ....

     

  • #2314708
    le 05/11/2019 par alderic-dit-le-microbe
    Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

    Nan, mais vous n’avez pas compris, c’était pour Halloween.

    Avec l’arrivée de Noël, elles vont nous faire le coup de la mère Noël dont on ne parle jamais, et qui reste à la maison pour faire à bouffer et s’occuper des gosses pendant que le gros distribue des cadeaux.

    C’est de l’humour. C’est pour détendre les ministres qui, comme tout le monde le sait, travaillent trop . . . Beaucoup trop.

     

  • #2314715

    C’est certainement sa phase "halloween" d’ado attardée.

     

  • #2314724

    Marrant toutes ces sorcières qui vivent en milieu urbain. Je croyais que c’était une "profession" qui réclamait de se retirer loin de la civilisation des hommes.


  • #2314764

    Chère Marlène, voici la liste de quelques sorcières (à des années lumières de ton féminisme radical racoleur) à qui tu pourras rendre hommage à l’occasion :
    Marina Raskova - Levdokia Bershanskaïa - Serafima Amosova - Larissa Litvinova
    - Natalia Mekline - Irina Sebrova - Irina Rakobolskaïa - Levdokia Rachkevitch - Glafira Kashirina..... Pour ne citer qu’elles car il y en a plein d’autres = https://fr.m.wikipedia.org/wiki/588_NBAP

     

  • #2314777

    Schiappa est décidément synonyme de nullité.

     

  • #2314802
    le 05/11/2019 par coquines frotteuses de banquiers
    Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

    qu’est ce qu’elles n’inventent pas pour couvrir leurs maitres dominateurs de la banque.
    les dominatrices qui jouent les dominées , c’est une part de marché.


  • #2314816

    Réalisé sans trucage

    https://i.ibb.co/rtTtLT0/schappia.png

     

    • J’arrive toujours pas à piger cet enthousiasme à commenter le sens italien du mot "schiappa"...
      Marlène est une conne pistonée, le cancre -le vrai- est quant à lui souvent débrouillard, malicieux, spontané et surtout drôle.
      Aucun rapport donc d’après moi.


    • #2315628

      J’arrive toujours pas à piger cet enthousiasme à commenter le sens italien du mot "schiappa"...
      Marlène est une conne pistonée, le cancre -le vrai- est quant à lui souvent débrouillard, malicieux, spontané et surtout drôle.
      Aucun rapport donc d’après moi.



      Pour que les gens puissent se comprendre les uns les autres, et pour qu’ils puissent se mettre d’accord sur certaines idées d’une manière pratique, ils ont mis en page de longs recueils de mots, lesquels sont classés par ordre alphabétique, et fournissent pour chaque mot des informations sur son sens et sur son emploi usuel. On appelle ça un dictionnaire.

      Maintenant, je vous renvoie vers une définition du mot cancre :
      https://www.cnrtl.fr/definition/cancre
      Où avez-vous vu lu débrouillard, malicieux, spontané et surtout drôle ? On peut essayer avec le dictionnaire des synonymes aussi :
      http://www.synonymo.fr/synonyme/cancre

      Le mythe du cancre débrouillard, malicieux et spontané, ça fait partie du programme de l’éducation nationale républicaine.


  • Avec ce genre d’illuminées , il faut faire comme avec les petites filles , à savoir rassurer, promettre et laisser croire...Attendre le coup dur, le big problème et les laisser revenir à leur statut initial...de femme dépendante de l’homme...


  • Mon dieu que c’est bête... Ces bonnes femmes ne savent plus quoi faire pour attirer notre attention.


  • #2314923
    le 05/11/2019 par Satan l’habite !
    Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

    Cette brochette de dindes aurait besoin d’un bon exorciste !


  • #2314926

    Je me suis repassé 3 fois "Allumer le feu" de Johnny.

     

  • #2314938

    imbuvable cet ensemble de contre vérités



    un fait que pourrons confirmer les historiens :
    a cette époque on a pu dire que, plus on était près de Rome, moins il y avait de bûchers.

    Le christianisme a généralement estimé qu’il s’agissait d’une superstition païenne, car dans sa doctrine aucun être humain n’a le pouvoir de commander aux démons. D’où l’interdiction de la répression de la sorcellerie par l’Église catholique. L’Église a changé d’avis sur ce point à la fin du Moyen Âge, avant de revenir à sa doctrine initiale. En conjonction avec l’évolution des juristes, ce mouvement aboutit au début du XVIIe siècle à faire interdire par le Parlement de Paris toute forme de répression de la sorcellerie.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chass...

    certains prélats ne sont pas "blanc - bleu" mais de là s’autoriser a bâtir une généralité
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%...

    concernant les protestants, les sieurs de réforme, rien ! ou si peu
    un paille , c’est a dire l’essentiel des faits de cette funeste période

    Martin Luther, instigateur de la Réforme, ne consacre pas une part importante de son œuvre aux sorcières, mais réaffirme la nécessité de les tuer. Il craint Satan qu’il voit presque partout. Il dit même l’avoir combattu. Diffusant largement la peur du Diable dans ses ouvrages, il attise encore la haine et la suspicion. Les premiers réformateurs installent un climat de sévérité qui est préjudiciable à tous les persécutés (sorcières, malades, homosexuels, prostituées…). Ils veulent restaurer l’ordre perverti


  • #2314982

    Désolé Marlène, tes opinions et batailles morales sont plus proches de l’effort satanique...


  • #2315092

    Une vulgaire bande de sorcières !


  • #2315345
    le 06/11/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

    la Schiappa

    on nous en ressortira encore une autre,
    et puis une autre,
    et puis une autre,

    ils en ont plein, des Schiappa


  • #2315357
    le 06/11/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie

    y’a un truc qui se passe, en ce moment, dans Paris,
    des affichages, avec des phrases,

    comme quoi les femmes sont tuées par des hommes,
    et qu’elles sont victimes des hommes

    c’est complètement hystérique, ce truc :

    s’il y avait le même pourcentage de femmes
    qui témoignaient simplement de leur bonheur avec leur compagnon

    c’est pas parce que toi, tu vis une vie de merde,
    que c’est toutes les autres pareilles

    c’est toujours le problème de l’auto-critique

    et puis, comment tu parles "au nom de toutes les femmes" ?
    comment tu peux te permettre ?
    t’es débile ?


  • La Schiappa a un nez avec une verrue comme la sorcière dans le dessin animé.


  • #2316024

    Que de femmes frustrées, qui par leur hystérie désexualisent les mecs...et du coup sont encore plus frustrées...


Commentaires suivants