Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

Sans (trop) franchir la ligne jaune

Interrogé sur le thème de la laïcité, le chef des file insoumis a notamment dénoncé le « communautarisme » du Conseil représentatif des institutions juives de France, sans pour autant juger qu’il constituait une menace pour la République.

 

Interrogé, lors d’un long entretien pour France Info et France Inter le 3 novembre, sur l’intense débat qui agite les médias depuis quelques semaines autour de la place de la religion dans la sphère publique, le chef de file de La France insoumise (LFI) a dénoncé le communautarisme dont ferait preuve selon lui le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

« Regardez, le – prétendu – Conseil – soi-disant – représentatif des institutions juives de France [...] pratique un communautarisme épais, violent et agressif, notamment contre moi [...] jusqu’au point d’avoir encouragé des gens à me frapper », a déclaré Jean-Luc Mélenchon, en faisant référence à un événement survenu lors de la marche blanche contre l’antisémitisme de mars 2018, en mémoire de Mireille Knoll, une personne âgée de confession juive assassinée à son domicile parisien. Le député des Bouches-du-Rhône avait alors été poussé à quitter le cortège par un groupe d’individus parmi lesquels se trouvaient des membres du groupuscule extrémiste Ligue de défense juive (LDJ).

 

Le passage sur le CRIF est à 34min23 :

 

Malgré ses critiques contre le CRIF, Jean-Luc Mélenchon a estimé que ce dernier ne constituait pas une menace pour « l’unité de la République », mais était plutôt « bizarre », « ridicule » ou encore « folklorique ». « Le communautarisme a toujours été un problème par rapport à l’idée républicaine ; mais en même temps on ne peut pas dire non plus que ce soit une menace », a-t-il en outre estimé, de manière plus générale, au cours de l’entretien.

Sur le thème des religions toujours, l’insoumis a dénoncé lors de cet entretien la « stigmatisation des musulmans » et a accusé le président de la République d’avoir mis de l’« huile sur le feu » dans le débat public en appelant à l’organisation d’une « société de vigilance » face à la menace terroriste islamiste. « Il faut arrêter de montrer du doigt les musulmans », a-t-il martelé.

Il a enfin appelé chaque Français à « faire un effort » : « Nous sommes capables de faire France de tous bois, nous sommes capables de vivre tous ensemble ! », a-t-il fait valoir.

 

Mélenchon-Crif : une inimitié de longue date

Les relations entre le CRIF et Jean-Luc Mélenchon sont houleuses depuis plusieurs années. En décembre 2017 déjà, le leader de gauche avait dénoncé le « communautarisme » « particulièrement agressif » du CRIF et accusé cette organisation de manier un « rayon paralysant » consistant à accuser d’antisémitisme tous ceux qui diraient « quelque chose qui ne leur plaît pas ». L’insoumis reprochait notamment au CRIF d’appeler la France à imiter la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

En mars 2018, à la suite de son départ forcé du cortège de la marche en mémoire de Mireille Knoll, Jean-Luc Mélenchon avait écrit sur son blog : « [Francis] Kalifat [président du CRIF] et la LDJ ont fait plus pour l’antisémitisme à cette occasion que des dizaines de basses besognes des vecteurs antisémites ». Des propos qui lui avaient valu une demande d’excuses publiques et une menace de procès de la part du président de l’organisation communautaire.

 

 

La longue histoire d’amour de Mélenchon avec le CRIF, sur E&R :

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2314969
    Le 5 novembre à 18:40 par Chris
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Mélenchon, ton parti aurait dû s’appeler " insoumis mais pas trop. "

     

    Répondre à ce message

  • #2315013
    Le 5 novembre à 19:45 par anonyme
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Le communautarisme du CRIF ne nuit pas à la République, il est la République et la Laïcité réunies.

     

    Répondre à ce message

  • #2315057
    Le 5 novembre à 21:09 par ensemble
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    - Comment ferez-vous pour rendre vivable le vivre-ensemble ?
    - On fera comme dans le métro ! Tous entassés, le regard terne, contraints et forcés ! Moi je vis très bien dans le 15e à Paris et je voyage toujours en première classe dans le TGV.
    Et puis tout le monde se retrouve à la porte de l’école, contraint et forcé. La populace vit ensemble, et c’est tout, pas compliqué. Le vivre-ensemble, du moment que ça ne me touche pas ! D’ailleurs je suis de Tanger, les blonds me rendent un peu phobe. Là-bas, on ne les voit pas. Ici on arrive encore à en apercevoir, il faut que ça cesse. Tanger partout, Tanger pour tout, ça me va, à moi. Je vis très bien ensemble dans mes 200 mètres carrés.

     

    Répondre à ce message

  • #2315060
    Le 5 novembre à 21:13 par Alençon
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    jean-luc fait le show pour ses crédules laïcards, où c’ est la guéguerre qui continue avec les commanditaires de ses "affaires" de dépassement de frais de campagne présidentielle ? (vraisemblablement complètement bidons)

    il sait pertinemment que la république a une religion, un clergé et 1 DOGME (et qu’ aucun des 3 n’ est du côté des travailleurs).
    ..que persévérer dans cette voie fait de lui : un antirépublicain, 1 séditieux ou un authentique révolutionnaire !
    ses fidèles soutiens voudraient croire, que sur ses vieux jours, il enfile sa veste col Mao et devienne le Garibaldi français, libère l’ assemblée, supprime le CAC 40 et les colonies israéliennes......mais, faut voir les choses en face : y’ a assez peu de chance pour que tout ceci se produise.

     

    Répondre à ce message

  • #2315070
    Le 5 novembre à 21:24 par sucette
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Lui, c’est un opportuniste-né. Ses petits privilèges personnels mis de côtés, il ne vient sur le plateau pour faire campagne. Il espère grapiller un max de voix auprès des musulmans. Quand il dit qu’il a passé l’âge de la retraite, moi je dirais que c’est dommage qu’il n’y soit pas déjà. Allez ouste au prochain.

     

    Répondre à ce message

  • #2315137
    Le 5 novembre à 23:44 par Royaliste
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Le chien tire sur sa laisse.

     

    Répondre à ce message

  • #2315223
    Le 6 novembre à 05:09 par Yannick
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Mélenchon est pro immigrés et est entouré de personnes haineuses de la France...donc poubelle. Tout est faux chez lui mais c’est un bon comédien. De plus très cultivé il est conscient de beaucoup de choses donc il est encore moins excusable.

     

    Répondre à ce message

  • #2315242

    au canada y a le plein emploi et y a des burqa et ben les gens, certaines personnes, en ont gros sur la patate de voir leur pays perdre sa culture au profit de celle des autres

    tu donnes du boulot a tout le monde ca suffit pas...si les blancs sont tous millionaires oui ils profiteront de leur thune et oublieront peut etre le quotidien...mais c’est loin detre le cas

    a part au qatar ou tous les blancs sont bien payes mais 90% moins que les elites locales qui se la laissent pas compter et savent esclavagiser en douceur a coup de gros salaires mais salaires quand meme...comme une pute

     

    Répondre à ce message

  • #2316070

    Regardez, le – prétendu – Conseil – soi-disant – représentatif des institutions juives de France
    Il n’y a pas de "prétendu", 4 Juifs sur 5 en France adhèrent au Crif, donc oui, le Crif représente bel et bien les Juifs.

     

    Répondre à ce message

  • #2316346
    Le 7 novembre à 15:31 par France d’abord
    Mélenchon dénonce à nouveau le communautarisme du CRIF

    Dénonce, dénonce... On est quand même loin de la droite maurassienne la. Il est lui même en tête de la cinquième colonne.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents