Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marseille : une bombe a explosé devant le local de l’Action française

Vers 4 heures du matin ce dimanche 30 juillet 2017, une déflagration a retenti devant les locaux de l’Action Française à Marseille.

Il n’y a ni dégâts matériels importants ni blessés. Mais ce n’est pas la première fois que l’AF est visée à Marseille. Depuis quelques mois, la violence des antifa à son encontre a augmenté, des propos alarmants ayant fuité du milieu antifa évoquant des militants armés.

Fidèle à son parti pris anti-« extrême » droite, voici la fin de l’article du Parisien au sujet de l’attentat :

La police judiciaire de Marseille a été chargée de l’enquête. L’organisation et ses militants ont été impliqués dans diverses bagarres et escarmouches ces dernières semaines dans la cité phocéenne.

Or ce sont les militants de l’AF qui sont régulièrement harcelés par les antifa. La gauche culturelle n’est pas partageuse : seule l’idéologie gauchiste semble avoir droit de cité, en France. Les médias ne supportent pas la moindre touche de nationalisme qui est assimilé à la « guerre » (voir les sorties de Hollande et Macron), quant au royalisme, il a été complètement éradiqué de tous les manuels scolaires. Pourtant, l’histoire de France s’est bâtie sur ces deux piliers, sans oublier l’Église.

Nous entrons donc, par la grâce des idéologues mondialistes au pouvoir à tous les postes, dans une nouvelle séquence de l’histoire de France, non pas une post-histoire, mais une post-France. Tout ce qui peut rappeler ce qui a rendu la France solide est immédiatement attaqué par les chiens du Système. Un attentat vise l’Action Française ? C’est dû à la dangerosité de ses propres militants. Un spectacle de Dieudonné est annulé en janvier 2014 ? C’est pour éviter des « troubles à l’ordre public »...

Pourtant, le nationalisme est bien de retour, et les antifa n’y pourront rien. Les idéologues du régime et leurs employés ont beau s’employer à effacer toute trace de France dans les médias ou les livres pour enfants, l’amour de la Nation resurgit. Le 14 juillet, le président du Comité directeur de l’AF, Stéphane Blanchonnet, a commis un dictionnaire maurrassien. Le livre est sorti le 14 juillet, comme un pied de nez à la Révolution de 1789 puisque le peuple n’y a pas gagné de pouvoir, en fin de compte. Il reste de cela une illusion de pouvoir, celle donnée par l’électoralisme qui est trafiqué de haut en bas, on l’a vu avec l’élection de Macron, l’homme de toutes les forces oligarchiques : CAC40, lobbies sioniste et LGBT, haute banque...

Le mensuel Causeur a fait une recension du livre de Blanchonnet dont voici quelques extraits.

Et l’Action française eut enfin son petit catéchisme maurrassien. En amateurs de symboles, Stéphane Blanchonnet et la maison d’édition Nouvelle Marge ont choisi le 14 juillet comme date de sortie de ce Petit dictionnaire maurrassien, collection enrichie des chroniques rédigées par l’auteur pour le mensuel Action française. Ces textes, si courts (2 000 signes) qu’ils laissent un goût d’inachevé brossent, entre notules biographiques et concepts clés, un panorama de Charles Maurras au travers de ses idées forces, de ses proches et de ses (rares) continuateurs.

[...]

Loin des tentations fascistes

Cela posé, Maurras n’a pas irrigué que la seule droite révolutionnaire. De Jacques Lacan à François Mitterrand, de Bernanos à Dumézil, ce sont des générations entières et successives qui, jusque dans les années 50, ont été marquées par l’empreinte de ce penseur original dont la structuration doctrinale a permis de maintenir – à quelques exceptions minoritaires près – l’extrême droite française des années 30 à l’écart des tentations fascistes et, plus encore, nationales-socialistes.

Au fil des notes classées par ordre alphabétique se dessine la cohérence, qu’on le veuille ou non, d’une pensée politique si nationaliste qu’elle finit par choisir – « par raisonnement », une méthode chère à l’auteur de cet article, qui peut, quoique issu d’une famille socialiste de province, s’y retrouver – la monarchie, avant le royalisme.

[...]

« Quatre états confédérés »

Comme les protestants, les francs-maçons et les « métèques », les juifs sont accusés de former un des « quatre états confédérés » minant, par leur propension à l’universalisme, les racines de « LA civilisation » gréco-romaine et catholique que la France incarnerait de la manière « la plus éminente ».

Le Petit dictionnaire maurrassien
chez Kontre Kulture :

Également chez Kontre Kulture :

Stéphane Blanchonnet, sur E&R :

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1775651

    le nationalisme qui est assimilé à la « guerre » (voir les sorties de Hollande et Macron)

    Voilà ce que Marine aurait du répondre en reprenant les mots d’Anatole

    France parus dans l’Huma du 18 juillet 1922 ; extraits :

    Ainsi, ceux qui moururent dans cette guerre ne surent pas pourquoi

    ils mourraient. Ils en est de même dans toutes les guerres.

    Mais non pas au même degré.

    Ceux qui tombèrent à Jemmapes ne se trompaient pas à ce point

    sur la cause à laquelle ils se dévouaient.

    Cette fois, l’ignorance des victimes est tragique.

    On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels.

    Ces maîtres de l’heure possédaient les trois choses nécessaires aux

    grandes entreprises modernes : des usines, des banques, des journaux.

     

    Répondre à ce message

  • Il ne viendrait pas à l’idée de ces tartuffes du parisien qu’être dans une échauffourée ne signifie pas obligatoirement vouloir en découdre mais peut tout aussi bien découler du fait d’être pris à partie et agressé. Et donc que ceux qui posent des engins explosifs puissent être les mêmes, ou les militants d’une même mouvance, qui les agressent par ailleurs sous des formes plus rudimentaires (passez moi l’expression). Énieme illustration d’inversion accusatoire.

     

    Répondre à ce message

  • Cette guerre a commencée ,elle est sournoise .Cela commence dans nos instances gouvernementales et se propages jusqu’en bas de l’échelle .Pour le moment nous en sommes qu’au début malheureusement ,mais quand la machine va se mettre en route le réveil va être douloureux . Les présidentielles ont était et resteront l’erreur majeur de ce pays .Le choix a été fait ,mais les regrets vont être immenses pour ceux qui ont voté EM et pour les autres ,ce sera une érosion lancinante atroce. Ils n’aiment pas la France ,et tout ce qu’elle représente,point .

     

    Répondre à ce message

  • #1775777
    Le 30 juillet à 20:07 par L’illu-sioniste
    Marseille : une bombe a explosé devant le local de l’Action française

    Ce qui est clair, c’est que cette bombe fera moins de bruit que si elle avait explosé devant une synagogue.

     

    Répondre à ce message

  • #1775866

    AF devrait lâcher l’affaire puisqu’à défaut de Roi nous avons maintenant un dieu ....Jupiter le Dieu des dieux !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1775929

    Voici l’article de MARC LERAS = "L’Action Française a fait sa réapparition ces dernières années à Marseille et l’installation de son local proche du quartier alternatif de La Plaine a déjà été la cause de plusieurs manifestations et échauffourées notamment, avec le mouvement d’extrême gauche "antifa".
    Les militants de l’Action Française ont été impliqués ou soupçonnés de l’être dans plusieurs bagarres ces derniers mois à Marseille"
    c’est dingue , ce pseudo journaliste Marseillais (proche de karim Zéribi) MARC LERAS qui cautionne la pose d’une bombe devant le local d’une association qui ne pèse rien électoralement et qui ne commet aucun acte délictueux , le seul problème de cette association c’est d’être des partisants de la royauté et d’être propriétaires de leur petit local dans le quartier de la Plaine à Marseille !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1775957

    ce n’est pas par hasard un retour de flamme après les révélations sur you tube de l’opération Richelieu concernant les "attentats de paris" ?

     

    Répondre à ce message

  • #1775958
    Le 31 juillet à 03:05 par Francois Desvignes
    Marseille : une bombe a explosé devant le local de l’Action française

    Le diable a 72 noms et Maurras lui en a trouvé quatre :

    - Les chrétiens de gauche, neo judas conciliaires (ex protestants)
    - Les immigrés ( ex métèques)
    - Les Attaliens (ex juifs, ex ex pharisiens, ceux pour qui le judaisme est un putsch permamnent contre Dieu)
    - Les Mondialistes (winners) (ex francs maçons, ceux alliés aux précédents , (leurs pères spirituels), pour qui la destinée de l’Homme (eux) est de remplacer Dieu pour nous diriger à coups de pied dans le cul).

    Il manque donc 68 ennemis à la liste.

    J’en rajoute un, faisant tomber les absents à 67 : la presse de caniveau.

    Pour trois raisons :

    - Comme son maitre et ses quatre frères, elle ne craint rien de plus que d’être découvert dans ses intentions.
    - Comme son maitre et ses quatre frères, découvert ou pas, "elle est le mensonge, puisque même lorsqu’elle dit la vérité c’est pour mieux mentir" (Mg Gaume)
    - Comme son maitre et ses quatre frères, sa beauté, celle de ses raisonnements et de ses constructions intellectuelles sont éphémères.

    J’ai donc rajouté la presse de caniveau à la liste :

    - car son intention est de nous détourner de ses intentions.
    - car elle ne ment jamais aussi bien que lorsqu’elle trempe ses mensonges dans la vérité et le fait tout le temps, partant toujours d’un fait vrai pour instiller son idéologie fausse.
    - car vous constatez que la segmentation maurassienne est toujours valide trois générations plus tard, alors que vous savez déjà avant d’avoir terminé l’article que sa destinée sera d’allumer votre chaudière.

    CONCLUSION :

    Peut-être que Maurras ne croyait pas en Dieu mais Dieu et nous avons toujours cru en lui, car toute voix de la Vérité sincère est la Nôtre.

    Ca s’appelle la communion des Saints.

    C’est une communion spirituelle de combat qui n’est pas faite que de "saints" mais parce qu’elle est sincère se trouve sanctifiée par le Ciel qui y participe.

    Un truc auquel les vers de terre n’ont pas accès.

    Et qui fait que les vers de terre, contre nous, sont dans une défaite continuelle et nous, dans la Victoire contre eux éternellement.

    j’adore ce jeu : ils jouent ; même quand ils gagnent , ils perdent.

    Comme ici, ils ont ou ont fait mettre une bombinette qui va bientôt pêter deux fois, la seconde fois dans leur gueule.

    Ce qui sera vraiment très douloureux pour les cinq précités.

    J’en conviens et j’en rigole : avec Dieu, mes frères et Maurras.

    Ce sont des vers de terre.
    Nous sommes proto divins.

     

    Répondre à ce message

  • #1775977
    Le 31 juillet à 08:35 par Jean Le Chevalier
    Marseille : une bombe a explosé devant le local de l’Action française

    On n’en a pas entendu parler dans les médias "classiques", il s’agit sûrement d’un oubli... Et dire que certains croient encore à l’indépendance de la Presse ?

     

    Répondre à ce message

    • #1776443

      Les médias institutionnels omettent beaucoup de choses, on se sera compris.

      Un des seuls médias institutionnels à ne pas trop « omettre », c’est RT.

      Mais ils omettent quand même quelques trucs par ci par là.

      Préfère le terme « institutionnel » à « classique », camarade, c’est bien plus péjoratif...

       
  • Voilà un amour de la tolérance particulièrement maladroit ; nous pardonnons , ils ne savent pas ce qu’ils font .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents