Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

Les locaux qui hébergent l’Action française Marseille ont été la cible d’une opération d’intimidation dans la soirée du 17 septembre. Une grenade a été fixée sur la porte d’entrée et des balles de pistolet et kalachnikov ont été déposées dans la boite à lettres.

L’Action française subit régulièrement des attaques ces dernières années : l’explosion d’une grenade dans nos locaux parisiens, en 2013, souligne la violence des actions à notre encontre.

L’Action française n’entend pas se laisser impressionner, ni laisser des nervis de quelque bord que ce soit mettre en échec son combat pour la diffusion de l’idée monarchique dans la société.

Il est manifeste que l’Action française dérange et que l’impact de nos dernières manifestations en Provence inquiète. Cela ne fait que renforcer notre conviction, cadres et militants, que notre combat rencontre un écho de plus en plus important et qu’il faut continuer d’agir pour le bien commun.

L’Action française constate une fois de plus que nos gouvernants sont incapables de protéger les Français en assurant la paix sociale à laquelle aspire nos concitoyens. La monarchie reste à ce jour le seul régime capable de garantir l’autorité de l’État, la sécurité et les libertés des Français.

Récemment, à Marseille :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Louis XIV, revient ! Ils sont devenus fous !

     

    • Marseille, ce n’est plus la France, ce n’est meme plus l’EUROPE !


    • Rétablir un roi...mais les deux prétendants travail dans un secteur que les rois honnissaient....la Banque.
      L’histoire de la France ne s’arrêtera pas à la république des Lumières, ou alors elle disparaîtra et sera enseignée un jour avec autant de précision que l’enseignement des civilisations mortes...


    • esperons pour vous que vous serez en cas de reprendre vos esprits.


    • Philippe le Bel, au secours !


    • Réponse : la royauté était un bon système. Il a duré mille cinq cents ans. C’est une preuve d’efficacité. La république était aussi un bon système et elle a fait honneur à l’histoire de France mais elle n’a guère duré que quelques années et encore par intermittences (de la convention nationale au 18 brumaire, puis ensuite en 1848 jusqu’au 2 décembre 1852, puis ensuite du 4 septembre 1971 à juillet 1940.

      Au fond, la monarchie a des défauts mais c’est "franc", clair net et stable. La république n’a de clair que le fait que c’est un anti-régime. Elle surgit dans l’écroulement des autres régimes. Or curieusement, nous en sommes là ! Si ce détestable régime bâtard et louis-philipard s’écroulait, on verrait peut-être réapparaître la république.

      Quant à la question des prétendants au trône, si les royalistes étaient conséquents, ils ne s’en feraient pas trop : il y a déjà un roi de France (Louis de Bourbon). Il n’est pas sacré à Reims, c’est tout. Mais au yeux des "Lois Fondamentales du Royaume de France", il n’ y a jamais eu de "prétendants", il n’y a eu que des rois en exil en attente d’être sacrés ! Merde.

      Mais le sacre, et tout cela, c’est un "détail" dans l’histoire de la monarchie française. Il est vrai que la Sainte-Huile de Reims est d’une authenticité douteuse et que le vieux "Parlement" chargé de dire ce qu’il en est de la loi salique est difficile à reconstituer. . Au fond, il n’y plus d’autorité chargée de dire qui est le roi ! On ne peut pas consulter le peuple par référendum ! Horreur ! Pire, Dieu, qui pourrait être consulté, est manifestement républicain ! C’est cela le problème de "royalistes". C’est dommages, parce qu’ils sont tout pleins de bonnes idées.

      Mais, tout de même rien n’empêche de crier : "Vive Louis Le Vingtième !" (ou "Vingt-et-Unième", je ne sais plus).


    • Parmi les rois qu’on aime bien, il y a le trop oublié Louis VIII (père de Saint-Louis), dit "Le Lion". Et pour cause, il a débarqué en Angleterre avec des mercenaires peu causants et il en est reparti qu’avec une rançon conséquente. C’est dommage qu’on ne pense pas assez à refaire le coup. Napoléon a bien essayé mais il y a renoncé.

      Un roi de France a réussi là où Napoléon a échoué. Vive le roi !


    • Il est certain que la République a enfanté des groupes, des clans, des mercenaires de la politique...
      se tirant chacun la couverture pour la durée de leur mandat..... et même quand ça l’est pas.
      C’était justement le but originel de la Révolution pour donner... des Macron, Valls, Hollande, Sarkozy...
      sans parler de mettre au pouvoir des natifs qui ont les plus sévères contentieux avec la France.
      Mais qui finalement, comprenant leurs ressentiments légitimes, confondent..... la République et la France.
      Constatant ce qui se passe, ils affirmeront à nouveau que c’est la France.
      NON !! C’est... "les valeurs de la République" !
      Vous voyez le mot "France", vous là-dedans ?
      "Les valeurs de la France".... Ah non, ça c’est interdit par contre !!
      Alors on voit de suite que c’est pas la même chose... et serait même plutôt le contraire.


    • #1272610
      le 19/09/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      @ Alex

      Oui, celui-là est un bon candidat !


    • #1272686

      @ Listener

      Absolument, listener ! Que le Grand Roi revienne ! L’action Française, c’est Maurras, et Maurras fut une des plus vaste et belle intelligence de son siècle et, certainement, notre époque à besoin de la marque de son esprit, de son sens de l’analyse, de sa lucidité. Catholique par fidélité à ses racines, Royaliste par raison, Maurras nous laisse une œuvre considérable à méditer. La révolution fut une catastrophe, pour notre peuple, pire encore que la Nakbah des Palestiniens.


    • A Khatolikhos : J’essais de répondre à tous, qui avez réagi à mon cri : "Louis XIV reviens !. Ils sont devenus fous". Commentaires tous les plus géniaux les uns que les autres. Il n’y vraiment que les royalistes pour réveiller les intelligences.

      "Que le Grand Roi revienne !" D’accord. Parfaitement d’accord. Je m’engage tout de suite dans un régiment de mousquetaires, je passe le Rhin, j’assiège Maastricht, j’inonde les Pays-Bas et je rentre à Versailles plein de gloire pour faire ma cour et obtenir une pension.

      "L’action Française, c’est Maurras, et Maurras fut une des plus vastes et belles intelligences de son siècle". Je nuancerais. Je reconnais que Maurras a été le seul et unique et plus grand théoricien politique français du vingtième siècle. Qu’il a d’ailleurs été tellement "intelligent" qu’il a été condamné pour cela : "intelligence avec l’ennemi" (en France, l’intelligence est toujours suspectée être partagée "avec l’ennemi". Sinon, pas nécessaire ! Rompez ! Curieux..).

      Mais Maurras est une énigme de la vie politique française, tout simplement parce qu’il a triomphé politiquement sans que personne ne s’en aperçût par De Gaulle interposé, lequel, bourgeois du nord, a été un singulier sauveur de la bourgeoisie française qui cherchait depuis longtemps la formule et ne la trouvait pas. Comment allier monarchie et république ? Maurras était tellement "intelligent" qu’il a oublié en fait ce qui fait l’essence d’un roi : être le garant d’une société religieuse et hiérarchisée. L’égalité, ne veut pas de roi. L’incroyance non plus. Soyons logiques.

      De Gaulle était maurassien. Le régime qu’il a fondé est maurassien dans sa lettre et dans son esprit. Le mot "République" est plaqué et y colle mal. C’est la tentation de la bourgeoisie française louis-philliparde (qui revient en force : Macron !) qui se réalise trouver un truc pour allier république et monarchie et finalement se rallier comme toujours au seul parti qui vaille : le parti des riches.. Je ne mange pas de ce pain là. Moi, c’est OU Louis XIV, OU Robespierre. Pas les deux à la fois.

      "La révolution fut une catastrophe, pour notre peuple, pire encore que la Nakbah des Palestiniens". D’accord, mais qui supporterait un retour à l’ancien régime ? L’égalité civile est difficile à remettre en cause. Or un tel retour remettrait en cause l’égalité civile des français. Mais au nom de quoi ? Qui peut se prétendre supérieur à son voisin ? Moi, je veux bien, mais qu’on m’explique.


  • Un Roi est un Héritier donc sans génie particulier,
    homme capricieux qui refuse souvent de se soumettre à l’élite spirituelle.

    élite spirituelle de dogme et non de connaissance.
    Dogme qui maintient la population en ignorance.

    Ignorance qui ne sait écarter les vieux démons et vielles passions.

    Le roi était avant tout un symbole pour une nation infantilisée.

    Dans le monde moderne les rois sont devenus des pastiches friqués.

    Un peuple n’a pas besoin d’un papa ou d’un possédant.
    Il a besoin d’une armée au service d’une élite spirituelle.

    Par élite il faut entendre philosophes et brahmanes.
    Des gens qui pensent librement, détachés de leurs rêverie et passions.
    Pas des personnes infantilisés et infantilisants.

     

    • Oui vous avez raison pour un type comme Louis XIV et ses héritiers ,mais pas pour des rois comme Saint Louis vous avez encore beaucoup à étudier Monsieur.


    • Que certains rois aient pris l’initiative de se soustraire à l’autorité spirituelle, voire à la saper, ne doit pas occulter le fait que dans une société traditionnelle, ou en tous cas pas trop décadente, le pouvoir temporel est assuré par une caste royale (les kshatriyas dans l’hindouisme), sous l’autorité spirituelle de la caste sacerdotale (les brahmanes, toujours dans l’hindouisme). Par ailleurs, un roi véritable (et pas ces simulacres grossiers qui en gardent le nom dans certains pays) ne tire son pouvoir que de l’autorité spirituelle, donc la prétendue incompatibilité entre la royauté et l’autorité spirituelle est une erreur.
      Pour finir, toute action susceptible de freiner ou d’aller à l’encontre de la tendance à la décadence doit être soutenue.


    • #1272356
      le 19/09/2015 par Francois Desvignes
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      A votre roi pour une nation prétendument infantilisée, j’oppose un régime pour un électorat atrocement lobotomisé

      Et à supposr que vous ayez raison, à choisir, je préfère un peuple con libre, qu’un peuple fou enchainé.

      Pourtant le Roi et ses sujets, qui ne formaient qu’un, étaient plus libres et moins cons que les électorats les plus éclairés de la république, elle lacérée par ses divisions

      D’abord, vous devez savoir que la monarchie est une fiction car les Rois n’ont jamais gouverné seuls mais toujours collectivement et toujours sous le contrôle de la Loi, et si vous cherchez une monarchie jamais plus et mieux vous ne la trouverez que dans la république qui n’est que la course au pouvoir d’un seul au profit de lui-même

      Il ne faut pas parler de monarchie mais de Royauté et la différence entre la Royauté et la république est la suivante : dans la Royauté au desus de tous il y a le Christ, dans la république au dessus de tous il y a l’homme.

      Dans la Royauté vous êtes Fils de Dieu et sujet du Lieutenant du royaume, votre frère, lequel lieutenant n’est que le vicaire du Christ dans l’ordre temporel (charge écrasante)

      Dans la république vous êtes dieu et votre concitoyen dieu concurrent, votre président, dieu de lui-même sans partage, contre vous tous.

      Indépendemment de la Foi, posez vous cette seule question : le quel des deux régimes selon vous est le plus juste et le plus pacifique ?


    • #1272373
      le 19/09/2015 par Pacifique&craintif
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      Constat assez radical, mais plaisant !


    • L’hérédité est l’unique garantie contre la subversion du pouvoir par l’argent.
      Pétrissez les rois de religion catholique, afin qu’ils servent les faibles en premier lieu, et vous avez le meilleur régime du monde. Quelque chose comme la France des Hospices de Beaune.

      Cordialement


    • #1272524
      le 19/09/2015 par "Chevalier Lefebviste"...
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      @ constat
      Le vrai Roi, c’est le Christ (NS Jésus Christ-Roi) l’homme n’est que son bras droit (qu’il y ai eu de mauvais Rois, certes, mais comparons ce qui est comparable, combien de grandes, de belle choses, pour la France,dans la France et pour son peuple, sous les Rois et combien avec cette ré-pute-blique ces présidents ?????)
      Le centre national Georges-Pompidou, la cité du mirail, cité des 4000, cité le val fourré,cité Felix Pyat, la Devèze,la gare de cergy, cité de l’ariane, ou , château de Versailles, Rocamadour, Abbaye de Flaran , le Mont-Saint-Michel, Cathédrale Sainte-Marie d’Auch , Pont Valentré, Cité de Carcassonne, Tour Saint-Jacques, etc, etc ...
      Il faut savoir ce que l’on veut transmettre comme héritage à nos enfants, Le Corbusier ou Agricol Perdiguier, les maisons Bouigue ou les confréries et corporations du Moyen Âge (métier de la pierre...)
      L’école sous Charlemagne et son capitulaire (les Carolingiens ) celle de l’Ancien Régime et de l’Église catholique Romaine ou celle de Najat Vallaud-Belkacem , de Vincent Peillon, Xavier Darcos, Lionel Jospin et leurs réformes rythme scolaire, théorie du genre ,méthode globale, ABC de l’égalité , éducation sexuelle ( franc-maçonne et anti-française )
      http://www.dailymotion.com/video/xz...
      Tu parles d’un peuple infantilisés,( les métier du parfum, de la pierre, du cuir, ferronnerie, métier des armes, des lettres, etc... ) mais aujourd’hui le peuple est quoi ? ( syndiqué CFDT, CGT, FO, NPA, toxico, fonctionnaire, antifa, tertiaire, chomeur, RSA, etc...)
      Esclave, Consommateur, Drogué, Dépressif, Assisté, etc ...
      BHL ,C.Fourest , Saïd Bouamama, Christophe Barbier, Claude Askolovitch ou Mgr Lefebvre, Jacques Bainville, Mgr Delassus, C.Maurras, Saint Pie X, Léon de Poncins, etc...
      Le peuple et le Roi ne font qu’un !
      Je ne pense pas te convaincre , mais le constat est sans appel me semble-t-il...
      Ou tu n’as que E.Chouard a me proposer (même si le type et loin d’être déplaisant ou idiot...)
      Ce n’est pas une critique, c’est un questionnement (@ constat)


    • Comment ça, un roi est un héritier "sans génie particulier" !

      Si vous croyez nos petits énarques formatés et larbins du système ont un génie particulier ! Evidemment.

      Il ne s’agit pas d’une question de "génie particulier" (tout le monde n’est pas Napoléon). Il s’agit pour le système royal d’un système ou un homme d’une intelligence moyenne et assez peu cultivé peut être un grand roi parce qu’il est justement hériter de quelque chose et accomplir un grand règne parce qu’il est entouré de gens d’une grande qualité et que Dieu le protège. Si vous n’étiez pas l’héritier de quelque chose, vous ne seriez rien. Les "entrepreneurs schumpétériens" et les "créateurs de start-up de la silicone valley" n’ont rien à faire dans une monarchie de droit divin, telles que nous allons la restaurer.

      Elle aura une autre gueule que la présidence actuelle, ses "boîtes à outils" et ses "inversions de la courbe du chômage".


    • @Constat : "Un peuple n’a pas besoin d’un papa ou d’un possédant."
      "Des gens qui pensent librement, détachés de leurs rêverie et passions.
      Pas des personnes infantilisés et infantilisants."
      C’est vrai pour un peuple éclairé, pas pour nous autres pauvres français qui venons de nous manger 200 ans de république maçonnique dans les dents, gavés de propagande, consumérisme et pornographie, sans aucune spiritualité au-dessus.
      Il est trop tôt pour croire qu’une vraie démocratie fonctionnerait avec un peuple incapable de s’auto-gérer, même si l’idée de Constitution à la Chouard est séduisante.
      Il nous faudrait peut être un grand et bon Roi, tel que le fut Louis XIV, visionnaire et stratège, et dont la toute la politique cherchait protéger la France de forteresses et de tranchées, contrôler les voies d’invasion, quand nos républicains s’appliquent à l’exact contraire en détruisant l’inaliénabilité du territoire.


    • #1273126
      le 20/09/2015 par "Chevalier Lefebviste"...
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      @listener
      «  Elle aura une autre gueule que la présidence actuelle, ses "boîtes à outils" et ses "inversions de la courbe du chômage". »
      Mille mercis pour tes commentaires ...
      Que Dieu te protège et que renaisse le Royaume de France...


  • Je propose pour la nouvelle constitution :

    Article 1 La France est chrétienne et consacrée au coeur immaculé de la vierge Marie pour racheter les pêchers de la Révolution, tous croyants fidèles est traités avec respect et dignité.
    Article 2 La politique de la France doit être menée dans l’esprit du règne social de Jésus Christ.
    ...

    Ca va en emmerder un paquet.

     

    • #1272357
      le 19/09/2015 par Francois Desvignes
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      Absolument : Abauzit pense comme vous.

      Voici la Constitution de la France depuis sa fondation en 496 :

      La France est une Royauté chrétienne, dont le Roi spirituel est le Christ et le roi régnant son lieu tenant, ses sujets les parties vivantes de Son corps mystique, qui, ensemble, ne forment qu’Un, maintenant toujours et à jamais, pour les siècles des siècles.

      La France est consacrée au Coeur Immaculée de Marie, Reine des Cieux, Fille du Père, Mère du Fils, Epouse du Saint Esprit, Patronne de la France, qui la fête au jour de son Assomption, le 15 août, fête nationale.

      La Devise de la France, Fille Ainée ( Primus inter pares) de la Sainte Eglise (au sens de Oumma) catholique (universelle) est Pro Gloria Dei et mundi Salutant : elle fait tout pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde et ne fait que cela.

      La mission de la France est de propager jusqu’aux extremités du monde qu’aucun Homme n’est dieu de lui-même ou de ses frères, mais que tous les Hommmes sont Fils de Dieu quelle que soit leur condition, égaux en Dignité dans la Dignité la plus haute.

      Le drapeau de la France est le blanc fleurdelysé d’or, blanc pour la pureté de sa Foi, d’or pour l’inaltérabilité de sa Fidélité, de Lys pour signifier que la Trinité est son Dieu, son Roi et son frère tout ensemble, tous les trois en Lui et Lui en chacun de nous.

      La France est une, éternelle, et invincible.
      Celui qui la combat, combat le Christ.


    • #1272500
      le 19/09/2015 par The Shoavengers à la FED
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      C’est beau de rêver.


    • #1272522

      Je vote POUR le Christ Roi en France !
      Il serait temps que des Cristeros français se réveillent et commence un plan d’action afin d’enterrer la Marianne républicaine Femen où son salut se fera dans les chiottes de l’Histoire !
      remettons Notre Christ Roi dans toutes les écoles, tous les établissements publics. Et a qui gène, et bien le monde est grand pour aller chercher des idoles destructrices de leur biens et surtout de leur âme !
      Pour une France Libérée, Française et éternellement Catholique.


    • #1272688
      le 19/09/2015 par "Chevalier Lefebviste"...
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      @ FranceSoiT.
      Ainsi soit-il ...


    • D’accord, mais c’est quoi, le "règne social de Jésus Christ", lequel a annoncé la proche fin des temps, donc, la fin des syndicats, du droit de grève, des conventions collectives, des trente cinq heures payées quarante, et des primes de panier ?


  • C’est quand même ennuyeux une faute de grammaire dans un communiqué de l’AF :

    L’Action française constate une fois de plus que nos gouvernants sont incapables de protéger les Français en assurant la paix sociale à laquelle aspire(nt) nos concitoyens.

     

    • Absolument d’accord. C’est même plus qu’ennuyeux, ça dessert carrément la cause.

      J’avais aussi fait un commentaire dans ce sens, assorti d’un affreux juron, qui n’est pas passé.

      Quelque chose comme ’hétaïre de lupanar d’étron’, version roture...


    • Et non ce n’est pas une faute et c’est là une des particularité de notre belle langue :
      On écrit effectivement "nos concitoyens aspirent à la paix sociale" puisque le sujet est au pluriel (nos concitoyens) mais on doit écrire "la paix sociale à laquelle aspire nos concitoyens." puisque ici le sujet est au singulier (laquelle)...

      Toujours se poser la bonne question de qui fait quoi....

      Pour info : http://www.bienecrire.org/accords.php

      Bonne journée à tous ...

       

    • Hum... Francky, comment dire... C’est "laquelle" qui deviendrait "sujet" ? Et Mme "laquelle" "aspire" les "concitoyens", donc... Réfléchir à deux fois avant de poster n’importe quoi. (Sujet : concitoyens ; COI : "à laquelle" (relatif de rappel pour "la paix sociale").)


  • faut vraiment être con pour faire ça. L’AF, combien de divisions ?

     

    • C’est Staline qui disait "Le Pape, combien de divisions". Les gens riaient finement..

      Aujourd’hui, Staline n’a plus une seule division tandis que le pape a toujours sa division de garde suisse en état de marche !

      "Ma foi sur l’avenir bien fou qui se fiera".


  • Mefiance sur l’AF, ca roule un peu pour le systeme car ils vont jamais accepter des gens qui ont une critique du sionisme en france, c’est plus vraiment l’AF d’une autre epoque.

    D’ailleurs la pluspart des nationalistes commence a mettre de coter le combat contre le sionisme pour un delire islamophobe, comme si les musulmans etaient au pouvoir en france..

    Je parle d’experience car j’ai beaucoup parler avec ces millieux identitaires et nationalistes/royalistes, c’est du vrai nimporte quoi.. Ils sont meme pret a etre l’alliée du sionisme contre la menace "jihadistes" qui represente que 3000/4000 français au passage surment influencer..


  • Marion molestée, maire FN hué, manifestants Nantais refoulés, Action Française menacée... la démocratie française dans toute sa splendeur !

     

  • Je pense qu’il faudra bien un jour arrêter de penser en terme de "régime". Ce n’est pas le régime qui est bon ou mauvais. C’est seulement l’être humain qui le dirige. Un bon roi fait une bonne monarchie, un mauvais roi fait une mauvaise monarchie ; un bon président fait une bonne démocratie, un mauvais président fait une mauvaise démocratie. Et quand je dis bon ou mauvais, j’inclus le côté moral de bien et de mal, au delà de quelques capacités techniques à exercer une fonction.
    L’humanité (et donc les peuples qui la composent) ne progressera que lorsqu’elle sera capable d’évacuer ces faux problèmes de régimes et qu’elle s’attachera aux qualités intrinsèques de la personne. Et là, l’hérédité ne compte pas !
    N’oublions pas : Hugues Capet a été un roi ELU par ses pairs. L’usurpation a commencée avec la transmission à sa descendance. Il fallait une nouvelle élection des pairs.

     

    • @Toutatis

      Un commentaire que j’aurais aimé écrire moi-même tellement je le trouve juste.

      La preuve, prenez les religions, "on" se focalise sur "leurs" dangers mais... est-ce les religions qui rendent les humains stupides, ou est-ce les humains qui par leur stupidité les rendent dangereuses ?
      Il y a bien des choses à dire voir à reprocher sur toutes les religions oui on peut en discuter et ce serait même passionnant,
      mais finalement ça n’est surtout qu’un vecteur dont se servent les barjots de tout poil pour manipuler et/ou contrôler.

      Et effectivement, "la transmission par descendance" est bien une folie par définition et pour qui ou quoi que ce soit.
      L’élection par les pairs n’aurait je pense, pas changé grand chose in fine, mais ça aurait été déjà sacrément plus intelligent et assurément moins pire.

      J’ai toujours été intrigué par les théories d’Etienne Chouard, aujourd"hui j’en suis convaincu, quelques soient les ajustements à effectuer et ses potentielles erreurs ou faiblesses, il nous indique la voie qu’il faudra prendre un jour ou l’autre.
      Toutes les transmissions par descendances ont échouées voir surtout mal finies.
      Et les éléctions c’est pareil, la preuve aujourd’hui avec cette escroquerie qu’est devenue la démocratie, ne correspondant en rien en pratique à ce qui est écrit sur le papier.
      Sur le principe ça devrait pouvoir être très bien la démocratie qu’on a, et même surement un des meilleurs systèmes possibles.
      En pratique on nous laisse juste le choix de nos maîtres, qui sont tous les marionnettes de puissances supérieures...

      Donc tel un systeme informatique dont les hackers ont compris et maitrisent toutes les failles, pas le choix faut en changer c’est aussi simple que ça...
      A moins de trouver des mises à jour efficaces certains diront, certes.... mais j’en doute tellement, je serais d’accord pour essayer quand meme, mais mieux vaut tout revoir je pense, c’est plus sur et nettement plus intéressant.


    • Le problème est que la démocratie ne peut que très rarement couronner le meilleur : il faut être un sacré ambitieux et corrompu pour arriver au sommet, qualités dont le peuple se passerait plutôt bien.
      La démocratie consacrera TOUJOURS des gens qui travailleront CONTRE le peuple, les campagnes électorales et les médias les relayant étant par définition asservies à l’Argent.

      Or la condition même du maintien de la monarchie, c’est que le Roi serve son peuple - il en va de sa peau.

      Des deux régimes, et partant du constat de l’imperfection des hommes, c’est la monarchie qui est institutionnellement la plus capable de consacrer des dirigeants au service réel de leur peuple.


    • Whyldman et Estoc, merci pour vos commentaires mais essayons de réfléchir un peu plus loin et au delà de nos préjugés face aux "régimes" qui sont opposés ici. Cependant, restons sur ces régimes puisqu’il est à priori compliqué de s’en affranchir librement (mais essayez, vous verrez c’est pas si mal !).
      La démocratie est, à mon avis, plus intéressante. Pourquoi ?
      Parce qu’elle est beaucoup plus exigeante pour le peuple. Un roi qui "reçoit" sa place par héritage ne montre aucun mérite et l’histoire est là pour nous prouver que loin de "servir le peuple", un roi se sert d’abord lui même. N’est-ce pas Estoc ?
      Vous me direz, en démocratie, il n’y a guère de différence aujourd’hui ! C’est vrai ... mais pourquoi celà ?
      Parce que le peuple ne joue pas son rôle de contre pouvoir. Ensuite il faut se poser la question des partis politiques. Pourquoi le peuple accepte-t-il de voter pour des hommes de partis ? En effet, être dans un parti c’est avoir renoncé à sa liberté.
      Je pense qu’un bon dirigeant est un être humain d’abords et avant tout LIBRE. Autrement dit un peuple qui veut rester libre se doit d’élire un dirigeant libre. La démocratie a ceci de particulier qu’elle est exigeante à la fois pour le dirigeant et pour les dirigés.
      Alors qu’en monarchie, il faut attendre, dans une dynastie, celui ou celle qui sera suffisamment LIBRE pour se soucier de son peuple. Ce qui est rare. On en cherche dans l’histoire !
      Le monarque est soumis à sa généalogie (par son désir de surpasser en gloire son prédécesseur et/ou par son désir d’avoir un héritier à son image) ; le politique est soumis à son parti avec les financements duquel il est arrivé au pouvoir.
      En résumé, les électeurs doivent être suffisamment mûrs et éveillés pour écarter systématiquement de leur choix tout candidat(e) qui s’est inféodé(e) à quelque système que ce soit. Repérer et choisir ceux qui sont libres demande, effectivement un minimum d’effort et d’implication dans la gestion d’un pays et demande aussi de ne pas être soi-même inféodé. C’est le prix de la démocratie telle qu’elle devrait être. Des amoureux de la liberté ne pourront que souhaiter la développer et la faire partager à la population à laquelle ils appartiennent.
      Utopie ? Je dirais plutôt : CHICHE !
      Toutatis


    • Ce que vous écrivez est politiquement très vrai : une monarchie n’est pas bonne en elle-même. Si le monarque est bon, la monarchie et bonne. Si le monarque est mauvais, la monarchie est mauvaise. Ce n’est donc pas si simple.

      La solution se trouve dans le concept le "Roi", (rex, "rix" en gaulois, basileus Βασιλεύς / Basileús) qui signifie « roi » en grec ancien), personne discrète et sacrée qui dans l’antiquité, n’était pas chargée de faire de la "politique", bien sûr, (il est bien trop supérieur pour cela) , mais d’assurer un lien entre le monde de la cité et le monde des dieux. Ah ! Cela vous a une autre "gueule" ! Car le "roi" a de la "gueule" ou il n’est pas. Ah ! mais !

      L’institution royale, le roi n’est pas le "monarque" (personne issue des théories de la renaissance et en particulier de Machiavel) détenant seul de "pouvoir" et le manipulant plus ou moins habilement. Ce dernier ne pouvant qu’être destiné à se tromper et errer inévitablement s’il se hasarde à agir. Le roi, le vrai, NE FAIT RIEN. Ne faisant rien, il ne peut se tromper et on ne peut lui dénier un certain aspect divin puisque ne faisant rien, il ne se trompe donc jamais, tel un dieu (l’empereur du Japon ! (天皇, le Tennō). Idéal absolu du royaliste. Mais le royaliste intelligent n’est pas monarchiste.

      A bon entendeur !


  • Quels que soient les régimes, seule la valeur des Hommes y compris leur Roy EST ! À savoir, la propension des Hommes à discerner le Bien, le Mal, le Juste, l’Injuste, ! La nature de leurs pensées, leurs actes, leurs comportements : l’ensemble des valeurs réunies qu’ils portent en eux pour être UN d’abord avec eux-même et avec l’autre, son frère dans les profondeurs, nos racines, nos Ténèbres là où niche la Lumière du Fils : l’indicible.

    Ces valeurs ne sont pas qu’un bagage intellectuel, mais la transmission d’un patrimoine de père en fils, de famille en famille, et de proches en proches y compris par les corporations vers la Nation entière ! C’est l’Enfant que chacun porte en lui et qu’il protège. Il éprouve alors un sentiment virginal d’appartenance à un seul corps.

    Lorsque je reconnais cet Enfant en l’autre, je deviens Uni à lui.

    Un Roy disposant d’une autorité spirituelle assure avec le Clergé, la transMISSION de cette Connaissance auprès de ses Sujets.

    Ils ne sont ni des citoyens infantilisés dont les votes contraires (2005) sont contournés, ni des consommateurs, ni des esclaves. Car le royaume temporel tend à l’image du Royaume Céleste.

    Être sujet, c’est pouvoir s’identifier au JE divin, être dans sa Puissance, apprendre à Le reconnaître non confondu avec le moi-je ! Ici réside le cheminement spirituel et l’éducation du Soi-même (qui n’est pas le moi-je) !

    Le sujet est dans le NOM du JE SUIS (par la) Grâce à l’autorité divine dévolue au Roy, tenant lieu du Christ-Roi et Enfant divin ! Le Roy transmet les impulsions divines qu’il reçoit du Christ !

    Ainsi, la respiration du Roy est celle aussi de ses sujets. Son souffle contient l’Esprit du Christ-Roy, son émanation. Ses décisions, ses Lois, respirent la vertu des Évangiles dont il s’inspire.

    Depuis le 22 septembre 1792 à ce jour 19 septembre 2015, cinq républiques et onze constitutions : bilan ?

    La république respire la viduité ! république = chose publique ! La réification des personnes en choses, en objet, voilà leur but : des esclaves anonymes, privés et exclus du NOM divin auquel notre patronyme est allié d’où .... l’Alliance divine.

    La caste se proclamant « élue » a v(i)olé la chose publique et l’utilise à son profit. Elle est parvenue (dans les deux acceptions) à son but, à savoir, « bâtardiser » le peuple, lui soustraire son NOM, ses symboles, ses origines, son énergie vitale pour le prostituer dans un spectacle permanent.


  • "La monarchie reste à ce jour le seul régime capable de garantir l’autorité de l’État, la sécurité et les libertés des Français."

    Je préfère la démocratie à la monarchie, mais je ne suis pas hostile à une monarchie démocratique dans le cadre de laquelle les pouvoirs du roi seraient définis par un article de la nouvelle constitution écrite par des citoyens volontaires tirés au sort. En revanche, je suis hostile à la monarchie absolue. Quant à la monarchie parlementaire, il va sans dire qu’elle est comme la république un régime oligarchique.

     

    • #1272567
      le 19/09/2015 par "Chevalier Lefebviste"...
      Menaces de mort contre l’Action française à Marseille

      @Eric
      As-tu lu Comprendre l’Empire ?
      Si non lit le et on verra ton jugement après ...
      Et si tu l’as lu, alors je ne comprends pas bien ce qu’il te dérange dans la monarchie
      Sous Saint Louis par exemple (pour ne citer que le meilleur des Roi de France )
      Que Dieu te protège...


    • Eric, la monarchie démocratique ça n’aurait vraiment pas de gueule. Aujourd’hui ce serait compter avec 4 millions de Charlots qui ont défilé pour la liberté d’expression, 20% de sympathisants d’Hollande, 38% pour Sarközy si les sondages sont fondés.
      Bof...


  • Etrange.... L’AF fait tranquillement son bonhomme de chemin depuis des années, sans gêner qui que ce soit.

    Alors, plaisanterie de mauvais gout, ou bien intimidation maladroite ?


  • #1276571

    Attaques à l’arme de guerre, je note.


Afficher les commentaires suivants