Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Merci pour les chansons de Noël !

Noël est juif, après tout ! C’est ce que découvre le héros de la comédie familiale Switchmas (Le Noël de mes rêves), un garçon juif nommé Ira Finkelstein, qui désespère de fêter Noël et qui un jour apprend avec ravissement, de la bouche d’un Père Noël juif, que tous les chants de Noël qu’il aime ont été écrits par des juifs. C’est le cas en effet des grands succès américains de Noël.

Vous aviez déjà remarqué qu’il existe deux sortes de chants de Noël : les chants chrétiens, qui parlent de l’enfant Jésus, et les chants américains, ceux que vous entendez désormais sur la plupart des marchés de Noël, qui parlent de neige, de rennes au nez rouge, de châtaignes et de câlins au coin du feu. La plupart ont été composés par des juifs, à quelques notables exceptions près comme Jingle Bells. On doit à Irving Berlin, par exemple, le grand classique White Christmas, mais aussi Easter Parade pour Pâque. Philip Roth, considéré comme l’un des plus grands romanciers post-modernes (sans doute pour sa haine obsessionnelle du chrétien), trouve cela ironique et rassurant à la fois, dans son best-seller Operation Shylock (qu’il décrit comme une « confession, pas un roman ») :

« Les deux fêtes (Noël et Pâque) célèbrent la divinité du Christ, et que fait Irving Berlin, avec génie ? Il les déchristianise. Pâque devient un défilé de mode et Noël des vacances dans la neige. Fini le meurtre sanglant du Christ, fini le crucifix et vive le bonnet. Il a transformé leur religion en pacotille [schlock, en yiddish dans le texte]. Et joliment ! Si le christianisme de pacotille est le christianisme nettoyé de la haine du Juif, alors hip hip hip hourrah pour la pacotille. Si remplacer Jésus Christ par la neige peut permettre à mon peuple de se sentir à l’aise à Noël, alors Let is snow, let is snow, let it snow. Vous voyez ce que je veux dire ? J’ai ressenti plus de fierté pour Easter Parade que pour la victoire de la Guerre des six jours, j’ai trouvé plus de sécurité dans White Christmas que dans le réacteur nucléaire israélien. »

Ne vous avisez pas, si vous n’êtes pas juif vous-même, de répéter que les juifs de l’industrie du spectacle ont déchristianisé Noël. D’une manière générale, ne vous avisez pas de dire que les juifs d’Hollywood sabotent les valeurs traditionnelles des nations chrétiennes.

Il n’y a que deux façons politiquement correctes de parler d’Hollywood. Vous pouvez faire l’éloge des fondateurs de cette industrie qui a façonné les valeurs de l’Amérique et les incarne aux yeux du monde. Et alors, vous rendrez hommage à l’esprit d’entreprise et la créativité de ces juifs fraîchement immigrés d’Europe de l’Est, qui ont bâti ce monde de rêve.

 

 

C’est ce que fait Neal Gabler dans An Empire of Their Own : How the Jews Invented Hollywood (traduit en français sous le titre Le Royaume de leurs rêves. La saga des Juifs qui ont fondé Hollywood, Fayard, 2014), dont voici le résumé Amazon :

Hollywood, qui a incarné les États-Unis au point d’être considéré aujourd’hui par certains comme le vecteur principal de l’impérialisme culturel américain, a été fondé dans les années 1920 par des immigrants de fraîche date qui, pour certains, parlaient un anglais approximatif. Les frères Warner, Carl Laemmle, William Fox, Harry Cohn, Samuel Goldwyn, Louis B. Mayer, Irving Thalberg, Adolph Zukor et d’autres, étaient nés dans des communautés juives d’Europe centrale marquées par la misère et les pogroms, mais habitées par une culture vivace et pleine d’humour. Sentant avant tout le monde que la société de consommation naissante devait se nourrir aussi de rêves, ils bâtirent des empires dont les noms sont devenus mythiques : Twentieth-Century Fox, Columbia, MGM, Universal. Ils eurent ainsi l’audace de forger leur propre conception du rêve américain : celui d’un pays plus accueillant, plus tolérant, plus juste et plus optimiste qu’il ne l’était vraiment. Cette vision, véhiculée par leurs films, se diffusa dans la culture américaine, contribua à la définir et finit même par l’incarner aux yeux du monde. C’est l’histoire de ces aventuriers improbables devenus des géants et parfois des monstres qui nous est contée ici.

Ou alors, vous pouvez vous lamenter sur la corrosion des valeurs traditionnelles américaines par l’industrie d’Hollywood depuis les années 1960. Mais alors, vous omettrez soigneusement de dire qu’Hollywood est, plus que jamais, contrôlé par des juifs. C’est ce qu’a fait Michael Medved dans un autre best-seller, Hollywood vs. America : Popular Culture And The War on Tradition, dont voici le résumé traduit :

Pourquoi notre culture populaire semble-t-elle systématiquement hostile aux valeurs chères à la plupart des Américains ? Pourquoi l’industrie du spectacle doit-elle attaquer la religion, glorifier la brutalité, dénigrer la famille et ridiculiser le patriotisme ? Dans ce livre explosif, l’un des meilleurs critiques cinématographiques examine comment Hollywood a rompu le contrat avec son public, pour créer des films, de la télévision et de la musique populaire qui exacerbe tous les problèmes sociaux, de la grossesse adolescente à la violence urbaine. [...] Medved montre qu’Hollywood méprise et agresse les valeurs des familles américaines ordinaires et promeut une idéologie auto-destructrice qui est néfaste à la nation.

Vous l’aurez deviné, Michael Medved appartient à la catégorie des intellectuels zemmouriens, qui cachent un petit Sefer Torah sous leur chemise. Né de parents juifs allemands et ukrainiens, il appartient à un judaïsme orthodoxe engagé dans le prosélytisme auprès des juifs émancipés, et préside une synagogue de cette tendance en Californie... pas très loin d’Hollywood. Comme tous les néoconservateurs de son espèce, comme Zemmour, il joue les grands patriotes en dénonçant le suicide (« l’auto-destruction ») de la nation par les valeurs libérales.

Bien évidemment, Medved ne cite pas Gabler, et Gabler ne cite pas Medved. Ils ne se connaissent pas, ils ne parlent pas de la même chose. Tout rapprochement entre leurs discours serait antisémite. C’est toujours la même règle intangible : si c’est bien, souligner que c’est juif et faites rejaillir la gloire sur les juifs en général ; si c’est mal, ne jamais dire que c’est juif, ça n’a rien à voir.

Laurent Guyénot

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1067717
    le 25/12/2014 par fadge
    Merci pour les chansons de Noël !

    C’est quand même extraordinaire de constater que noel est partout et le Christ nulle part.

    A ce sujet j’ai remarqué un truc l’autre jour, en surfant en anglophone, que le "Christmas" est souvent remplacé maintenant par "Xmas". C’est clair que Christmas, ca faisait trop "Christ".
    Maintenant la "tradition" de Noel c’est bouffe, alcool, cadeaux, gueule de bois, neige, bonhomme rouge, étoiles à 5 branches ... désespérant

     

    • #1067769
      le 25/12/2014 par le corbeau
      Merci pour les chansons de Noël !

      C’est insupportable effectivement, les marchands du temple sont en train de tuer le Christ une seconde fois à chaque noël.
      noël est surtout un moyen pour les commerçants de s’ en foutre plein les poches,le rapport à l’ argent est omniprésent.
      le Christ était pauvre et l’ argent tout comme le matérialisme était contraire aux valeurs humaines qu’il véhiculées.


    • #1067839
      le 25/12/2014 par MG 42
      Merci pour les chansons de Noël !

      Maintenant la "tradition" de Noel c’est bouffe, alcool, cadeaux, gueule de bois, neige, bonhomme rouge, étoiles à 5 branches ... désespérant



      étoiles rouges a cinq branches...

      des pentagrammes.


    • #1067871
      le 25/12/2014 par néant
      Merci pour les chansons de Noël !

      Rien ne t’empêche d’aller à l’église pour la messe de Noël.
      C’est pas parce que t’as regardé un film que tu perds la foi.


  • #1067721
    le 25/12/2014 par samra
    Merci pour les chansons de Noël !

    Peut-on dire que ce n’était pas très compliqué pour les élites juives d’absorber les valeurs américaines traditionnelles qui existaient alors puisque le prostestantisme fut une courroie de transmission idéale ?? Il faut donc regarder de plus près ce qu’est l’idéologie protestante !

     

    • #1067749
      le 25/12/2014 par Pascal
      Merci pour les chansons de Noël !

      Je suis protestant luthérien, le protestantisme d’origine ou un des plus anciens. Pour vous faire une idée , je vous conseille de lire les écrits de Martin Luther.
      Bien à vous.
      Pascal


    • #1067919
      le 25/12/2014 par Sebde
      Merci pour les chansons de Noël !

      Un des pires ennemis du Christ : L’apostat hérétique Luther. Faites vous une idée par vous même...Voyez ce qu’est devenue la contre-église Vatican II en se protestantisant (maçonnisant, judaisant...C’est la même chose)...


  • #1067730
    le 25/12/2014 par Bb74
    Merci pour les chansons de Noël !

    Tout à fait d’accord avec Laurent Guyénot ! Ce que beaucoup d’ouvrages sur l’Histoire d’Hollywood (ou du cinéma en général) omettent également de citer est le vol (il n’y a pas d’autres mots) dont ont été victimes les véritables pionniers du cinéma en Europe (et parmi eux, le meilleur exemple est Méliès) en ce qui concerne l’exploitation de leurs œuvres sur le sol américain. Si beaucoup d’exploitants de salles ont pu fonder des studios par la suite c’est surtout grâce aux recettes des premiers films venus d’Europe pour lesquels ils n’avaient payés aucun droit ! Une réussite honnête et morale... A l’image d’Hollywood, en somme.


  • #1067760
    le 25/12/2014 par M4E
    Merci pour les chansons de Noël !

    Et le dernier Twentieth Century Fox en date : Exodus, sorti en France le 24/12.

     

    • #1067818
      le 25/12/2014 par samra
      Merci pour les chansons de Noël !

      Bien sûr ce n’est pas de la propagande ...après Noé,Moïse(paix sur eux) le prochain, un énième Jésus mais version Hollywood pour rattraper le coup (film de Mel Gibson).

      Je ne suis en aucun cas une spécialiste du cinéma,mais j’ai vu des extraits de ce soupe hollywoodienne (idem pour Noé) ,je m’interroge sur la crédibilité des personnages...J’ai la nette impression (et c’est là que l’on doit poser un début de réflexion),que ces personnages sont en réalité transposés dans notre monde contemporain,pas à l’époque supposée des événements....Je ne sais pas comment expliquer la chose ! Autant à l’âge d’or d’Hollywood ,les personnages bibliques ,historiques étaient disons crédibles ,décor, costumes,personnages ;mais là franchement c’est du foutage de gueule !

      On a affaire ,non plus à des personnages bibliques ,mais à des sortes de supers héros contemporain ;j’ai l’impression qu’ils nous ont pondu une sorte d’esquisse , pour préparer nos consciences ,au futur héros antéchristique !


    • #1067827
      le 25/12/2014 par Momo
      Merci pour les chansons de Noël !

      Toua à fait d’accord, il n’y a absolument rien d’anodin là-dedans. C’est un cinéma qui a non seulement laminé la culture populaire, mais sert également de formidable outil de propagande, soit pour orienter l’opinion (comme c’est le cas avec le film que vous citez) soit pour préparer les esprits à une agression barbare (on se souviendra en 2001 de la deuxième sortie en salle du film l’exorciste dont la première scène se passe en Irak où un prêtre découvre une statuette à l’effigie d’un démon antique). L’Irak sera détruite quelques mois plus tard.


  • #1067805
    le 25/12/2014 par Hydro
    Merci pour les chansons de Noël !

    Noël, ou pour les chrétiens, le saint mystère de la nativité. Fêter l’arrivée d’un enfant, bien vivant, dans un esprit de pauvreté amenant à jouir uniquement de cette joie de l’amour unissant une famille fraîchement créée suite à cet heureux événement. C’est célébrer la belle simplicité de la vie, le Dieu de Vie.
    Santa klaus (ou Satan claus pour les intimes) apporte des cadeaux, et uniquement ça, donc un attachement à la matière, suscitant l’envie d’objets, la dépendance. Pas étonnant qu’il ait été promu principalement par l’église laïque maçonne. Substituer chaque fête chrétienne par une vision tronquée visant à nous détacher de la révérence que nous nous devons d’avoir pour les Saints Mystères, qui sont les Mystères de la Vie.
    Les nouvelles fêtes ainsi crées ont pour but de couper toute transcendance ainsi que toute possibilité de contact avec Dieu. Car si nous prions des symboles tronqués dans notre perception même, nous ne pourrons plus nous connecter à la Source de tout Amour et de toute Vie résidant, comme un soleil, en Notre Seigneur Jésus Christ et les Saints Mystères de Sa Vie.
    Que la réconciliation de notre chère nation puisse bénéficier des grâces de notre Très Sainte Vierge Marie.
    Vive la Vie, Vive le Christ Roi, vive la France.

     

    • #1068195
      le 26/12/2014 par Enguerrand Dubh
      Merci pour les chansons de Noël !

      Santa Claus n’est qu’une déformation du néerlandais Sinterklaas qui signifie simplement Saint Nicolas. Klaus est le diminutif de Nikolaus en allemand, comme en français on a Colas, diminutif de Nicolas dans la comptine Fais dodo, Colas mon p’tit frère.


  • #1067816
    le 25/12/2014 par Louve de France
    Merci pour les chansons de Noël !

    La chanson White Christmas est interdite depuis cette annee aux Etats Unis, a cause de la gauche Americaine qui accuse cette chanson de racisme. Vous pouvez aller la bas, vous entendrez plus cette chanson, le gouvernement censure cette chanson subitement et sechement. Il semble que maintenant c’est raciste lorsque nous disons le mot "White"...Ils sont devenus fous

    http://www.infowars.com/left-has-go...

    Les anglo saxons chantent beaucoup de chants religieux a Noel, pas seulement des chansons sur la neige ! White Christams vient de comedie musicale, mais pendant les services dans les eglises, les Anglo saxons chantent seulement des chants religieux sur le Christ. Pas sur la neige...

     

    • #1069413
      le 28/12/2014 par Soldat du Christ...
      Merci pour les chansons de Noël !

      La FSSPX est très bien implanté en Amérique du nord et du sud, espérons que tous ces enfants élevés, dans l’amour du Christ, le dogme et la doctrine catholique romaine (dans les écoles de la FSSPX) soient l’avenir du monde,notre monde ...
      Il n’y a qu’une vérité hier ,aujourd’hui et demain un seul Dieu le Christ, une seule civilisation celle du Christ-Roi....
      Soyons fier de notre amour pour le Christ et de notre désir de conversion de tous ces apostats, que le Christ soit partout roi des nations et du monde,quittons nous français cet axe du diable de l’hérésie et de l’apostasie Washington-Tel Aviv-Jérusalem et devenons enfin l’axe du bien, du sacré et du Divin Moscou-FRANCE-Téhéran avec une conversion du monde au christianisme....Pour le bien du monde...
      Vive le Christ-Roi....


    • #1069432
      le 28/12/2014 par Soldat du Christ...
      Merci pour les chansons de Noël !

      La FSSPX est très bien implanté en Amérique du nord et du sud, espérons que tous ces enfants élevés, dans l’amour du Christ, le dogme et la doctrine catholique romaine (dans les écoles de la FSSPX) soient l’avenir du monde,notre monde ...
      Il n’y a qu’une vérité hier ,aujourd’hui et demain un seul Dieu le Christ, une seule civilisation celle du Christ-Roi....
      Soyons fier de notre amour pour le Christ et de notre désir de conversion de tous ces apostats, que le Christ soit partout roi des nations et du monde,quittons nous français cet axe du diable de l’hérésie et de l’apostasie Washington-Tel Aviv-Jérusalem et devenons enfin l’axe du bien, du sacré et du Divin Moscou-FRANCE-Téhéran avec une conversion du monde au christianisme....Pour le bien du monde...
      Vive le Christ-Roi....


  • #1067851
    le 25/12/2014 par Jeanne
    Merci pour les chansons de Noël !

    rien de nouveau.....
    Mais il ne tient qu’à nous chrétiens de mettre un crucifix autour du cour, dans nos foyers, dans votre voiture, d’écouter nos chants anciens de Noël, d’aller à la messe et de se concentrer sur la naissance de l’Enfant Jésus, Sauveur du monde et prier pour l’amour et la paix .....
    Et surtout refuser de participer à cette mascarade, en boycottant toutes cette société de consommation, les marchés de Noël, les cartes, les papiers d’emballage de Noël, les CD,les livres, les films, la nourriture ......produits par une élite dégénérée....
    Pour ceux qui ne sont pas chrétiens, boycotter tout ce système et faites le choix des valeurs essentielles, de famille, de compassion, de fraternité ...

     

  • #1067865
    le 25/12/2014 par paramesh
    Merci pour les chansons de Noël !

    comment est né hollywood et l’industrie du cinéma ? :
    les marchands d’alcool juifs (l’alcool est un monopole juif depuis belle lurette) montaient dans tous le territoire américain des gargotes et des pubs pour faire picoler les colons, ils ont utilisé les petits films du cinéma naissant pour appâter le chaland et comme ça marchait, ils ont investi leurs bénéfices de leurs débits de boisson dans cette industrie naissante et en ont pris rapidement le monopole ( Sombart, les juifs et la vie économique, l’ouvrage indispensable pour tout comprendre)


  • #1067866
    le 25/12/2014 par sempervirens
    Merci pour les chansons de Noël !

    Un des accords du plan marshal passé comme une lettre à la poste fut de laisser circuler sans contraintes le cinoche hollywoodien dans l’Europe en reconstruction, somme toute comme une thérapie, feuille de route pour goyim ,suivant la stratégie du choc de la seconde .
    Pour la racine Holly de Hollywood , une légende raconte que Dieu créa le laurier et satan en contrefaçon le l’arbuste épineux , nous reconnaitrons l’arbre à ses fruits ’houx’ ses épines .


  • #1067868
    le 25/12/2014 par Ninonisi
    Merci pour les chansons de Noël !

    A mon humble avis de non-spécialiste, c’est a l’époque de Constantin que l’église à recuperé la fête de Noel qui était une fête païenne pour célébrer le solstice d’hiver et la renaissance du soleil et l’ont transformé pour des raisons "classique" de manipulation des masses en anniversaire de leur "Dieu"...

    Le mot "Noël" semble d’ailleurs venir du germanique
    Neue helle qui signifie "Nouvelle clarté".

    Perso je crois que le prophète Jesus/Issa n’a rien a voir avec cette fête

     

    • #1067948

      Attention !
      Jésus n’était pas un prophète, mais le Fils de Dieu.


    • #1068009
      le 25/12/2014 par H Lee
      Merci pour les chansons de Noël !

      @Ninonisi : Je suis d’accord avec vous au sujet de la date de Noël, mais alors, à quel date peut-on fêter la naissance du Christ ? Peu importe le jour, du moment qu’il y en ait un !


    • #1068183
      le 26/12/2014 par convergence
      Merci pour les chansons de Noël !

      A l’époque, l’église n’aurait jamais toléré qu’une fête païenne comme noël puisse être aussi populaire. Alors pour satisfaire tout le monde, l’église a décider de faire fêter la nativité et noël le même jour.


    • #1068364
      le 26/12/2014 par Henri XI un peu
      Merci pour les chansons de Noël !

      En vérité "Ils" ont fait coïncider la naissance du Christ avec les anciennes traditions païennes pour mieux ancrer l’évènement dans les esprits. Logique, on ne se débarrasse pas des croyances comme d’un paquet de linge sale.


  • #1067947
    le 25/12/2014 par Radioparisment
    Merci pour les chansons de Noël !

    Hollywood, fondé dans les années 1920 par des immigrants, fut ensuite renforcé par ceux qui ont fui le naz/isme.
    Ceux-là connaissaient donc bien la seule force qui était capable après guerre, de porter le cinéma européen assez haut pour devenir un dangereux concurrent à leur projet hégémoniste au service de l’impérialisme culturel américain : Leni RIEFENSTAHL.
    .
    Non condamnée à l’issue de ses sept (!) procès en dénazification, il aura fallu un boycott acharné et permanent qui existe encore aujourd’hui, pour faire tout oublier d’elle, de ses carrières d’actrice, de cinéaste et de photographe, jusqu’à son nom. Ce que je compare, puisque c’est le sujet du jour, au "mémoricide" du créateur du christianisme, organisé par l’industrie du spectacle américaine.
    En effet, par exemple, ses images ont toujours été utilisées régulièrement et jusqu’à aujourd’hui encore, sans que jamais elle ne soit citée dans les génériques.
    Sans vergogne, les mêmes qui l’ont boycottée hier ou qui approuvent son boycott aujourd’hui, ont utilisé ou utilisent les techniques cinématographiques qu’elle a créées ou sublimées, et, preuve de leur force, si Hollywood a réussi à établir l’impérialisme culturel américain, historiquement, il le doit en grande partie au pillage de la technique et de l’Art de Leni Riefenstahl.
    .
    Helene Amalia Bertha Riefenstahl, 22 août 1902 - 8 septembre 2003.
    RIP.

     

    • #1068084
      le 25/12/2014 par Gerard John Schaefer
      Merci pour les chansons de Noël !

      Oui, "la seule force", sans doute pas, mais un génie, Leni, sûrement.

      Aujourd’hui, c’est "remake", "préquelle", "mon cul sur la commode".
      Ces gens-là ne savent que le fric, le "profit"...

      Mais il y a toujours du chouette Cinéma, aujourd’hui.
      Parce que c’est une bataille,quotidienne, et elle est livrée, fraîche !


    • #1068658
      le 26/12/2014 par dudule
      Merci pour les chansons de Noël !

      Faux :
      Les "juifs" n’ont pas fondé Hollywood : De la Nestor film company (1911) à l’United Artist (Griffith-Chaplin-Pickford-Fairbank), en passant par la Biograph (1909), la Keystone (Mack Sennet), les premiers studios d’Hollywood étaient WASP.
      C’est par la suite que les "juifs" dans la grande tradition des "capteurs", sont arrivés pour récupérer le gâteau.
      Les "Juifs" ont inventé le SYSTEME des STUDIO (Acteurs, réalisateurs, scénaristes, producteurs, etc. sous contrat à l’année) et, népotisme (Universal et Warner) ou solidarité tribale (Paramount, MGM et Columbia) aidant, quasiment monopolisé cette nouvelle "industrie".
      A noter cependant que les studios les plus novateurs (Disney, RKO, Hughes, Twenty Century Fox) n’étaient pas des studios "juifs".


  • #1067952
    le 25/12/2014 par Un cendy
    Merci pour les chansons de Noël !

    joyeuses fêtes à tous


  • #1067955
    le 25/12/2014 par NouvelleFrance
    Merci pour les chansons de Noël !

    Il serait intéressant de voir de quoi aurait l’air un vrai film américain............

     

  • #1068025
    le 25/12/2014 par slougui
    Merci pour les chansons de Noël !

    Etant donné que Noêl est devenu une fête à la gloire de la consommation promue et encouragée par les marchands du temple , je recommande à tous les vrais Chrétiens convaincus de fêter la Saint Nicolas le 6 décembre, fête dédiée aux cadeaux et aux bons mets et de faire acte de frugalité et dévotion le 25 décembre, jour officiel de la Nativité un évènement qui symbolise Pauvreté et Humilité.. aux antipodes d’Hollywood, Fauchon et Apple Store..

     

    • #1070157
      le 29/12/2014 par Soldat du Christ...
      Merci pour les chansons de Noël !

      Dans les écoles catholiques traditionalistes Saint Nicolas et le Père Fouettard passe voir les enfants dans les classes (et mes enfants ne l’ont pas mené large mais ils ont eu une clémentine en guise de douceur )
      Vive le Christ-Roi


  • #1068063
    le 25/12/2014 par Druide
    Merci pour les chansons de Noël !

    Les scénaristes des "Simpsons" (tous juifs) ont fait plusieurs blagues sur le fait que les juifs détestent la fête de Noël et le Père Noël, qu’ils mangent chinois le soir de Noël pour se distancier au maximum de la culture chrétienne occidentale.


  • #1068189
    le 26/12/2014 par dudule
    Merci pour les chansons de Noël !

    Faux : La twenty century fox (et non la Fox) a été fondée par D.Zannuck (qui n’était pas juif)

     

    • #1068222
      le 26/12/2014 par Druide
      Merci pour les chansons de Noël !

      Il y avait déjà la Fox Film, créée en 1915 par William Fox (né Fuchs, de parents juifs) bien avant sa fusion en 1933 avec la 20th Century Pictures.


    • #1068660
      le 26/12/2014 par dudule
      Merci pour les chansons de Noël !

      Certes, mais... je parlais bien de la Twenty Century Fox, l’un des 5 "majors" d’Hollywood.


  • #1068228
    le 26/12/2014 par Miville
    Merci pour les chansons de Noël !

    La plupart des juifs que je connais préfèrent fêter la Saint-Jean Baptiste, non par dévotion pour le saint de ce nom (ils vénèrent le même personnage en lui donnant une tout autre identité, celui d’un ennemi de toute forme de tolérance pour les étrangers et d’un architecte restaurateur du temple, et que Jésus aurait trahi), mais dans l’idée que l’Antéchrist naîtra dans la nuit du 24 au 25 juin, la plus opposée à Noël, pour mettre fin au règne de ce Jésus. Polanski était de cette idée dans le Bébé de Rosemary, en présentant la naissance du diable cette nuit-là. Le 24 juin est également le Boy Love Day, le jour de fête officiel de la NAMBLA, l’association nord-américaine des pédophiles amateurs de garçonnets. Le 24 décembre étant le Girl Love Day, celui des amateurs de fillettes. Bizarrement, le 24 juin est également le jour de la Fête Nationale du Québec, peuple alors plus semblable à une secte catholique janséniste qu’à un groupe ethnique bien constitué, mais un examen approfondi montre que sa célébration fut introduite par les franc-maçons illuminati Louis-Joseph Papineau et Ludger Duvernay dans l’intention explicite d’introduire un esprit de subversion anti-chétienne chez ce peuple qu’ils trouvaient beaucoup trop dévot pour son bien ; il faut croire que ce voeu de leur part a été couronné d’un immense succès,

     

    • #1068776
      le 27/12/2014 par samra
      Merci pour les chansons de Noël !

      @@Miville

      Vous pouvez détailler par rapport à la fête de la Saint-Jean Baptiste chez certains Juifs ? un ouvrage ,un lien peut-être !!
      J’ai vu plusieurs fois Rosemary Baby ,ce film est culte car il y a plusieurs interprétations possibles...De la à dire que Polanski est un pure sataniste.. j’ai des doutes !! L’année après la sortie du film ,sa femme et son bébé ont été sacrifiés... !


  • #1068278
    le 26/12/2014 par LearningFish
    Merci pour les chansons de Noël !

    Pour Noël, il n’y a pas 36 solutions, les plus beaux chants de Noël, qui correspondent à nos traditions, sont les chants allemands. Que ceux qui ne les connaissent pas les écoutent, vous serez ravis ! :) Joyeuses fêtes !

     

    • #1068314
      le 26/12/2014 par Pascal
      Merci pour les chansons de Noël !

      Je plussoie des chants protestants et luthériens.


    • #1068377
      le 26/12/2014 par stef1304
      Merci pour les chansons de Noël !

      Pour les allemands, la célébration de la nativité commence un mois avant... C’est une préparation progressive. Cela s’appelle le temps de "l’avant" Noel ( tapez adventszeit sur google image) et c’est une activité populaire. Rappelons que les allemands n’ont pas subi, comme les français, la séparation de l’Eglise et de l’Etat. D’ailleurs l’Etat finance le culte sur les impôts. Il faut donc déclarer vouloir sortir de l’Eglise pour ne pas le payer.

      Ensuite, vous avez une progression vers Noel, avec les 3 WE de l’avant, le 4e étant Noel.

      Il y a aussi de nombreux accessoires. La plus connu étant la couronne de l’avant (tapez adventskranz). En fait, à chaque WE, est allumée une bougie supplémentaire et on y chante en famille (comme pour les "chantez Noël" des antilles). Mais vous trouvez aussi le calendrier, voir une sorte de "pyramide" de Noël (tapez weihnachtspyramiden) peu ou pas connu en France, traditionnellement conçu autour des scènes de la nativité qui tournent sur elles même à la chaleur des bougies (c’est le côté bricolo des allemands... dont parle Dieudo ;-)

      Avec pour les enfants, à chaque dimanche de l’avant, la surprise dans les pantoufles au réveil (un peu comme la souris chez nous quand un enfant à perdu une dent), en plus du calendrier (tapez advent calendar dans google image ) avec des images (le plus souvent avec une iconographie chrétienne) ou des chocolats (vous avez certainement vu la version industrielle et importées dans les super marchés).

      Par ailleurs, en famille, on prépare le sapin, la crèche et les patisseries (tapez weihnachtsplätzchen). L’important étant les activités en commun, dans un esprit de "Gemütlichkeit" (comfort partagé, bien être, harmonie, communion... concept typiquement allemand, dont nous n’avons pas exactement d’équivalent en France). Vous noterez que certains des motifs sont typiquement chrétien comme le coeur, l’étoile (celle des rois mages...), mais pas exclusivement.

      Enfin, le jour même, traditionnellement, on va à la messe, puis les enfants attendent jusqu’à minuit (soit ils dorment, soit ils veillent dans leur chambre). Et avant d’ouvrir les cadeaux, souvent on lit un texte de la bible, en tout cas chez les protestants, pour bien rappeler le sens de la fête et la priorité.

      Et puis, vous avez de nombreux activités sociales pour les adultes, autour du marché de Noël (tapez weihnachtsmarkt) par exemple, qu’on retrouve normalement situé autour de l’église et/ou sur la place de la Mairie.


  • #1068345
    le 26/12/2014 par Cid
    Merci pour les chansons de Noël !

    Pendant les fêtes j’ai revu le Ben-Hur et le Cid avec Charlton Heston. Prod Juive ou pas, c’est quand même mieux réalisé et moins dégénéré que le Cinéma Français.

     

    • #1068482
      le 26/12/2014 par JFR
      Merci pour les chansons de Noël !

      Il faudrait peut-être arrêter les formules toutes faites et vous intéresser vraiment au cinéma français pour éviter de dire de telles sottises. Le cinéma français a une longue histoire et a longtemps joué un rôle précurseur, sauf si ça vous plait de nous dénigrer ainsi.


    • #1068597
      le 26/12/2014 par chris 777
      Merci pour les chansons de Noël !

      Sauf si par production "française " le Cid pense a " 24 jours" ,"de rouille et d’os" ou autres films a handicapés visibles aidés d’autres minorités tout aussi visibles ...


  • #1068381
    le 26/12/2014 par Lantuti
    Merci pour les chansons de Noël !

    Toujours aussi intéressant ce Guyénot.

    Je viens d’ailleurs de finir JFK/11 septembre, c’est vraiment de la bombe, ça explique très bien les hypothèses les plus vraisemblables pour ces deux tournants historiques et leurs liens.

    Avec la série par Ace Baker sur le 11/9, on ne doit plus être très loin de la vérité.

    (si jamais il lit les commentaires) Manque maintenant les liens entre les grands médias et le petit coq et comment l’opération s’est décidée, par qui, et son déroulement, pour avoir une vision globale.


  • #1068582
    le 26/12/2014 par chouanne
    Merci pour les chansons de Noël !

    Hier soir, sur W9, ils ont passé plusieurs épisodes de la bible jusqu’à 1 heure du matin, pour une fois !!! Que du bonheur, bien que très incomplet, après la pâque on passe à la pentecôte en rayant l’ascension du Christ. Rien sur l’apocalypse, mais il est vrai que les frères la truelle n’aiment pas trop entendre parler de la révélation de Jean, sur une vidéo qui est parue sur internet, on les voit marcher au pas devant un crâne, une bougie, pour après, piquer leur compas dans le livre qui est, selon le journaliste, ouvert à la fameuse page de l’apocalypse, rite pour soit disant, neutraliser l’apocalypse ? Bizarre, je me demande pourquoi la purification du monde, triomphe du bien sur le mal, les effraie autant ?


  • #1068770
    le 27/12/2014 par jvidepi
    Merci pour les chansons de Noël !

    Dans le même ordre d’idées, Il faut voir ou revoir le documentaire choc "Hollywood et les Arabes".

    Le film est présenté par Jack Shaheen, Ph.D.et professeur émérite de communication de masse à la Southern Illinois University Edwardsville. Il a étudié la représentation des Arabes et de l’Islam dans les médias américains.

    Le document vidéo relève la longue succession d’images dégradantes qui ont été utilisées pour représenter les Arabes au cinéma et montre comment au fil des ans, la persistance de ces images a fait en sorte de banaliser les préjugés entretenus à l’égard des Arabes et de la culture arabe, ce qui aurait eu pour effet de renforcer une vision étroite des individus d’origine arabe et d’accroître les répercussions des politiques intérieures et internationales des États-Unis sur leur vie.

    Il ne se gêne évidemment pas pour faire un lien entre la judéité et le sionisme de combat des producteurs américains et ce malin plaisir qu’ils ont à dépeindre l’arabe comme un animal sauvage. Par exemple, il a recensé le cas de deux producteurs, Menahem Golan et Yohan Globus de Cannon Pictures qui, sur vingt ans ont produit une trentaine de films diabolisant les Arabes et plus particulièrement les Palestiniens.

    Mais y a rien à voir, circulez bande d’antisémites !

    Le film est ici :
    http://youtu.be/TJ7nwbbIpkc


  • #1069690
    le 28/12/2014 par Liberté
    Merci pour les chansons de Noël !

    Qu’est-ce que c’est que cette histoire... ? je ne crois pas que les juifs
    pratiquants soient calés sur le même calendrier concernant les fêtes ,
    surtout celle de Noël , puisqu’il y a un désaccord avec eux sur le christ
    lui-même et ce qu’il représente selon les catholiques comme étant le prophète ,
    fils de dieu .

    Maintenant que les juifs non croyants pratique les rites religieux des
    catholiques par habitude selon l’endroit où ils ont vécu , pourquoi pas ?
    que le côté marchand ait pris le dessus du côté religieux rien d’étonnant ,
    l’époque est ainsi pour tout , malheureusement.... !

    Mais malgré tout , je dirais , reconnaissez que ces jolies fêtes donnent une part
    de rêve et de convivialité et que les français bercés dans leur enfance par ces
    jolis moments n’ont pas envie de les voir disparaître pour les lubies de je ne
    sais qui... ?

    Et Zemmour dans tout cela qu’a-t-il fait de mal en défendant notre rituel ? il se
    sent français et pratique nos rites culturels , qui a-t-il d’anormal en cela... ?
    Si tous les Français d’origine étrangère pensaient comme lui , on se sentirait
    rassurés , mais lui fait parti de l’époque où l"assimilation se faisait alors que
    depuis l’époque Mitterrand , la gauche donc , le communautarisme
    a été mis en valeur au détriment de l’assimilation ;le but étant de briser la
    nation et créer leur monstre actuel , le mondialisme ....on voit que tout
    s’enchaîne , leur vision est en marche et ce fait de plus en plus cruel !

     

  • #1070160
    le 29/12/2014 par Miville
    Merci pour les chansons de Noël !

    Ils ont voulu déchristianiser Noël, ils ont voulu jeter l’enfant Jésus de l’eau du bain, bien, il reste ce qu’il reste, la fête du sapin, la fête germanique de la renaissance perpétuelle de Wotan, la fête du dieu nazi, le maître du Crépuscule des Dieux. Et cette fois-ci il n’y aura plus d’URSS pour l’empêcher, plus d’espoir de rechange dans le grand soir prolétarien.

     

  • #1074098
    le 04/01/2015 par bhhell
    Merci pour les chansons de Noël !

    Mais que vient foutre la référence à Zemmour dans cette analyse du judaisme ? Si le tort de zemmour est d’être juif à son corps défendant puisque les références à sa pseudo judéité viennent des autres et jamais de lui et qu’il prouve constamment son attachement à l’identité française, autant le dire clairement et nous identifierons tous les patriotes français d’ascendance juive pour discréditer génétiquement leur parole. Zemmour est gaulliste conservateur, antiféministe, dénonce le communautarisme et pourfend le crif, est hostile à l’avortement et autres réformes sociétales, à l’esprit de vatican 2, prône un protectionnisme radical contre l’importation du modèle américain consumériste, contre la vassalité à l’otan mais simplement pour donner le change aux beaufs de mon genre qui n’ont pas compris que le bonhomme travaille en sous main avec BHL et Jacques Attali ? Dans ce cadre d’analyse, je propose de dévoiler le sionisme pro hollywoodien de Serge Gainsbourg en décryptant la nature supposée de ses chansons. Au lieu de tout ramener à l’identité juive des responsables du désastre libéral, pourquoi ne pas attaquer plutôt les idées de l’idéologie juive à la racine de ce dernier ? Cela nous évitera les attaques obsessionnelles et ad hominem qui cherchent des boucs émissaires faciles. Si le judaisme a imposé le matérialisme sauvage à l’ensemble de la planète, cessons d’attaquer les personnes d’identité juive et combattons plutôt cette idéologie. Si je vais à Wall Street ou au Qatar, je n’ai pas besoin de rencontrer des juifs pour tomber sur la perversion hollywoodienne.


Afficher les commentaires suivants