Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Message d’Ali Khamenei à la jeunesse d’Europe et d’Amérique du Nord

Traduction E&R

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

À la jeunesse d’Europe et d’Amérique du Nord,

 

Les événements récents en France et d’autres affaires similaires dans certains autres pays d’Occident m’ont convaincu de m’adresser à vous directement à propos de ce sujet. Je m’adresse à vous, [la jeunesse], non pas parce que je néglige vos parents, mais plutôt parce que l’avenir de vos nations et de vos pays est entre vos mains ; et aussi parce que je trouve que le sens de la quête pour la vérité est plus vigoureux et attentif dans vos cœurs.

Je ne m’adresse ni aux politiciens ni aux hommes d’État dans cette lettre, car je crois qu’ils ont consciemment séparé la route de la politique du chemin de la justice et de la vérité.

Je voudrais vous parler de l’islam, et en particulier de l’image qui vous est présentée comme étant l’islam. Il y a eu beaucoup de tentatives pendant les deux dernières décennies, depuis presque la désintégration de l’Union soviétique, de placer cette grande religion sur le siège d’un effroyable ennemi. La provocation d’un sentiment d’horreur et de haine et son utilisation sont malheureusement des choses depuis longtemps pratiquées dans l’histoire politique de l’Occident.

Ici, je ne veux pas traiter des différentes phobies dont sont endoctrinées les nations occidentales. Une revue rapide des études récentes et cruciales de l’histoire vous montrera que le traitement insincère et hypocrite des gouvernements occidentaux envers les autres nations et cultures a été censuré dans les nouvelles historiographies.

L’histoire des États-Unis et de l’Europe a honte de l’esclavage, elle est gênée par la période coloniale et chagrinée de l’oppression envers les personnes de couleur et des non-chrétiens. Vos chercheurs et vos historiens ont terriblement honte des carnages pratiqués au nom de la religion, entre les catholiques et les protestants, ou au nom de la nationalité, durant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Cette approche est admirable.

En mentionnant une fraction de cette longue liste, je ne veux pas faire des reproches à l’histoire ; mais plutôt, je voudrais demander à vos intellectuels pourquoi la conscience publique en Occident se réveille et reprend ses esprits après un délai de plusieurs décennies, voire plusieurs siècles. Pourquoi est-ce que la révision de la conscience collective devrait s’appliquer à un passé lointain et non pas aux problèmes actuels ? Pourquoi y a-t-il des tentatives pour empêcher la sensibilisation du public sur un sujet important comme le traitement de la culture et de la pensée islamique ?

Vous savez bien que l’humiliation, la propagation de la haine et la peur illusoire de « l’autre » ont été la base commune de tous ces profiteurs oppressifs. Maintenant, j’aimerais que vous vous demandiez pourquoi la vieille politique de la propagation de la « phobie » et de la haine a pris pour cible l’islam et les musulmans avec une intensité sans précédent. Pourquoi la structure de pouvoir dans le monde veut-elle que la pensée islamique soit marginalisée et reste latente ? Quels concepts et quelles valeurs dans l’islam dérangent les emplois du temps des superpuissances, et quels intérêts sont préservés dans l’ombre de la distorsion de l’image de l’islam ? Par conséquent, ma première requête est : étudiez et recherchez les incitations derrière ce ternissement généralisé de l’image de l’islam.

Ma deuxième requête est, dans la réaction face au torrent de préjugés et de campagnes de désinformation, d’essayer d’obtenir une connaissance directe et de première main de cette religion. La juste logique demande que vous compreniez la nature et l’essence de ce dont on veut que vous ayez peur et de ce dont on ne veut pas que vous vous approchiez.

Je n’insiste pas pour que vous acceptiez ma lecture ou n’importe quelle autre lecture de l’islam. Ce que je veux dire est : ne permettez pas à cette réalité effective et dynamique dans le monde actuel de vous être présentée par des rancunes et des préjugés. Ne les laissez pas vous présenter de manière hypocrite leurs propres terroristes recrutés comme des représentants de l’islam.

Obtenez la connaissance de l’islam, de ses sources primaires et originelles. Obtenez des informations sur l’islam par le Coran et par la vie de son grand Prophète. Je voudrais vous demander si vous avez directement lu le Coran des musulmans. Avez-vous étudié les enseignements du Prophète de l’islam et ses doctrines éthiques et humaines ? Avez-vous déjà reçu le message de l’islam par une autre source que celles des médias ? Vous êtes-vous déjà demandé comment, et sur la base de quelles valeurs, l’islam a établi la plus grande civilisation scientifique et intellectuelle au monde, et a élevé les scientifiques et les intellectuels les plus distingués à travers les siècles ?

Je voudrais que vous ne permettiez pas aux diffamations désobligeantes et blessantes de créer un gouffre émotionnel entre vous et la réalité, vous ôtant la possibilité d’un jugement impartial de votre part. Aujourd’hui, les moyens de communication ont supprimé les frontières géographiques. Par conséquent, ne les laissez pas vous assiéger avec des frontières fabriquées et mentales.

Bien qu’il ne soit pas donné à tout le monde, de manière individuelle, de combler les lacunes, chacun d’entre vous peut construire un pont entre la pensée et l’équité au-dessus de ces lacunes pour vous illuminer, vous et votre environnement proche. Ce défi préétabli entre l’islam et vous, la jeunesse, bien qu’indésirable, peut soulever de nouvelles questions pour votre curiosité et votre esprit de recherche. Essayer de trouver des réponses à des questions vous procurera une opportunité appropriée afin de découvrir de nouvelles vérités.

Ne manquez donc pas l’opportunité d’acquérir une compréhension propre, correcte, et impartiale de l’islam pour que, espérons-le, grâce à votre sens de la responsabilité vis-à-vis de la vérité, les générations futures écrivent l’histoire de l’interaction actuelle entre l’islam et l’Occident avec une conscience plus éclairée et moins de rancune.

 

Seyyed Ali Khamenei
Guide suprême de la République islamique d’Iran
le 21 janvier 2015

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne suis pas musulman, mais je vois beaucoup de sagesse dans les paroles de ce grand homme.


  • La traduction sur Quenel+ est différente :(
    Mince...

     

    • différente comment ?


    • Cette citation sur E&R : "le traitement insincère et hypocrite des gouvernements occidentaux envers les autres nations et cultures a été censuré dans les nouvelles historiographies."
      a un sens différent de cette citation sur Qenel+ : "vous ramènerait au fait que les gouvernements malhonnêtes de l’Occident et le traitement hypocrite des autres nations et cultures ont été censurées dans les nouveaux livres d’Histoire."
      J’avais cru comprendre de la seconde citation que les autres nations et cultures procédaient à un traitement hypocrite. De là mon commentaire.


  • Ce message de tolérance est important. Mais je pense qu’à l’heure actuelle il devrait pouvoir s’appliquer à de nombreux domaines de réflexion, pas uniquement celui de l’Islam. Hélas, entre des jeux PS4 et les hamburgers du McDo, allez demander à tous les jeunes (certains le font néanmoins) de réfléchir sur ces questions existentielles. Je n’étais évidemment pas né à l’époque mais j’espère que dès les premiers temps de la diabolisation républicaine contre la chrétienté certains responsables religieux ont émis le même souhait que Khamenei. Mais le sacré a depuis longtemps été assassiné par la capitalisme libéral-libertaire.
    Peut-être qu’une des solutions possibles pour s’en sortir soit une alliance des valeurs et des principes entre les différentes religions. Sinon ça sera fini et enterré pour un nombre incalculable d’années

     

    • "Peut-être qu’une des solutions possibles pour s’en sortir soit une alliance des valeurs et des principes entre les différentes religions."
      Oui, tu as raison là-dessus. En vérité, les religions du (même) Livre n’ont qu’un seul ennemi : le mécréant (athée, laïc ou franc-maçon). Quand on croit en Dieu, ni Satan, ni l’Enfer, ni la mort ne font peur !


    • Bin voyons ! Tu viens de me désigner comme un ennemi sans que je ne t’ai rien fait du tout.
      Personnellement, en tant qu’athée, je pense que ma mort personnelle sera la fin de tout pour moi, cela m’incite à espérer qu’elle surviendra le + tard possible, cela m’a tjrs dissuadé malgré des problèmes personnels très important depuis la petite enfance de commettre le suicide parce qu’il serait la fin de tout et m’empêcherai de voir ce qui arrivera ensuite (alors que le suicide est facilité par les religions qui accordent beaucoup d’importance à la réincarnation, c’est un phénomène avéré), et par dessous tout, cela me décourage à faucher la vie d’une dizaine d’innocents lors d’un attentat-suicide supposé me permettre l’accès immédiat au paradis et à 70 vierges. Il y a des croyances qui malheureusement mènent à commettre tt types d’exaction parce qu’elles les justifient.
      D’ailleurs votre phrase de conclusion, souligne bien l’inversion-accusatoire que vous faites sur ceux qui ne partagent vos croyances personnelles : Quand on croit en Dieu, ni Satan, ni l’Enfer, ni la mort ne font peur ! Et cela aide à faire sauter certains tabous, la peur de la mort étant une sorte d’ultime verrou.
      Il n’y a aucun texte écrit par un athée qui prône l’extermination d’une quelconque religion en particulier, ou du moins aucun texte dont on ai fait une bible. Par contre la charia dit : apostasie = la mort ; mécréantisme (athéisme) = la mort ; idolâtrie = la mort. C’est tout ce que vous voulez sauf tolérant, c’est un texte de combat et une légalisation du génocide et évidemment ça n’est pas réformable parce que "c’est la parole de Dieu". Et personnellement ça m’incite fortement à me méfier quand je lis des posts comme le votre.
      Je ne vous considère pas comme un ennemi et je prône pas l’extermination des musulmans mais est-ce que l’inverse est-il aussi vrai ? Est-ce que si j’accepte de cohabiter avec les musulmans, ils accepteront de cohabiter avec moi et à m’accorder la jouissance des mêmes droit peu importe nos croyances individuelles ? L’Histoire démontre par bien des cas qui sont ostracisés comme tout le reste de l’Histoire coloniale du monde que ce n’est pas du tout certain.
      Pour terminer mon intervention sur une note optimiste, je dirai à la décharge des Iraniens qu’ils ont ajouté assez rapidement le zoroastrisme comme 4eme religion du livre (en fait religion 0, c’est la + ancienne) alors qu’elle n’avait pas été prévu par Mahomet. Ils l’ont fait pour ne pas avoir à les tuer !


    • @jojo
      "un texte de combat et une légalisation du génocide et évidemment ça n’est pas réformable parce que "c’est la parole de Dieu"
      Beaucoup de "je" dans votre raisonnement, essayez donc de l’élever au niveau collectif et vous ne mettriez pas longtemps (avec bonne foi) avant que de vous apercevoir de la totale inconséquence de vos positions, le "mal" est purement humain, il n’à pas été créer par la religion, comment vous proposez vous de lutter contre ?

      Le mal ne s’affiche pas comme tel, il est profondément inscrit dans l’inconscient humain et son interprétation faussé de la réalité, celle là même que vous (les athées) défendez (la nature en gros, avec ses tenants et aboutissants observables scientifiquement) sans pourtant même vous y conformer et celle là même que la religion se propose de corriger.
      Avant que d’accuser les autres, sachez que vous n’êtes pas dépourvu de croyances, loin de là et je vous souhaite de les dépasser.


    • Jojo l’Afreux,



      Il n’y a aucun texte écrit par un athée qui prône l’extermination d’une quelconque religion en particulier



      Va dire ça aux russes qui ont été exterminés (20 millions de morts) parce qu’ils ne voulaient pas abandonner leur religion au profit du matérialisme. Idéologie portée par Marx et les théories évolutionnistes de Darwin.


    • Jojo, tu es complètement à côté de plaque.... Il suffit juste d’aller lire ce que le prophète de l’islam faisait aux gens qui reniait leur foi ou qu’il changeait de religion pour se rendre compte qu’aujourd’hui la charia c est du grand n’importe quoi !! Il te suffit juste d’aller te renseigner sur la vie du prophète et ses réactions, comme le dit ici Khamenei....


  • Message apaisé et d’apaisement.
    il est vrai que l’homme craint ce qu’il ne comprend pas.
    C’est donc l’ignorance, servant son corollaire qu’est la bêtise, qui font le lit du rejet et de la haine.
    A cette heure où on désire sanctionner la jeunesse quand celle ci ne suit pas les consignes moutonnières et où on essaie de taxer son esprit critique de toutes les tares possibles en -isme (complotisme, antisémitisme, crétinisme,...), ce message est d’une hauteur morale et intellectuelle qui surpasse de loin nos prédicateurs haineux de la laïcité et de la haine politique.


  • « Maintenant, j’aimerais que vous vous demandiez pourquoi la vieille politique de la propagation de la « phobie » et de la haine a pris pour cible l’islam et les musulmans avec une intensité sans précédent. »
    - parce que la proportion visible d’arabe-musulman en France est impressionnante
    - que cette proportion n’a que très peu de sentiment commun avec le peuple de France
    - d’ailleurs ils s’appellent quasiment tous par des prénoms arabes, ne montrant pas de signe de volonté d’appartenance
    - qu’une partie sème le trouble, de l’incivilité au fondamentalisme en passant par l’agressivité, la délinquance, et l’ostentation d’une religion qui n’a rien à voir avec ce qu’a connu le peuple de France
    - parce que les arabe-musulmans saturent les prisons, qu’il n’y a plus de places pour enfermer les autres , nécessiteux
    - parce qu’ils se communautarisent et "niquent" plus ou moins ouvertement la France, son histoire, ses moeurs, ses habitants
    - parce qu’ils se victimisent, soit directement, soit via les associations anti-racistes, soit en votant umPS

    PS : ce matin j’ai vu une maman avec son gamin de 3 ans : le gamin se baladait avec un "pistolet en plastique" : mais le pistolet avait un canon de la longueur d’un magnum : ça ne donne pas confiance…

     

    • Le fait qu’ils ne veuillent pas s’assimiler à ce pays qui s’appelait jadis la France, et qui est devenu un état colonisé, de gens soumis et castrés, en déclin à tous les niveaux (économique, moral, artistique, écologique...) est plutôt bon signe malgré tout ce que l’on pourra en dire. Ils savent encore séparer le bon grain de l’ivraie (même s’ils ne sont pas exempts de critiques, je vous le concède). Cela signifie qu’il n’y a plus guère que dans les banlieues et chez les "méchants conspirationnistes" qu’il y a encore un soupçon d’intelligence ici.

      Quant au gamin qui se balade avec une arme un peu trop réaliste, posez-vous la question : qui faut-il blâmer ? L’enfant qui n’est qu’un enfant et qui n’a pas la distanciation morale pour juger du monde qui l’entoure dont les jouets que l’on lui donne...ou les fabricants de jouets et autres pourvoyeurs de violence à l’anglo-saxonne qui se font du fric en vendant la guerre à des jeunes qui mourraient en 5 minutes s’ils étaient sur un vrai champs de bataille ?


    • Si tu es là pour justifier la politique anti-Islam tu peux retourner d’ou tu viens...ou alors ouvre toi à la paix et surtout ouvre grand tes yeux...et c’est un Français Catholique qui te parle ;-)

      Vive la France Catholique libre !
      Race d’aiglon,jamais vassal


    • @Souch,
      Et que penses-tu des musulmans chauffeurs de taxi ou à la RATP, des boulangers ou épiciers musulmans, des enseignants ou universitaires musulmans ? Si un bambin de 3 ans en poussette avec un pistolet en plastique te fait peur alors je peux en partie comprendre ta confusion dans ta généralisation.
      Mais alors que doivent penser les musulmans en Irak, Afghanistan, Palestine,... quand ils voient des adultes qui ne s’appellent pas Abdallah ou Omar mais plutôt Henri ou Dgeordge ( les Coulibaly ou Kouachi "blancs" ?? ) avec des pistolets pas en plastique et des Apaches pas en modèle réduit ?

      La paix c’est maintenant.


    • Souch représente bien cette portion d’occidentaux qui parle avec l’émotion, et qui a mon avis ne devrait pas faire de politique et de géopolitique ! Emmanuel Lincot, Pierre Hillard et certainement d’autres sont de parfaits exemple de neutralité et d’impartialité dont la géopolitique et la politique ont besoin pour être bien compris et expliqué ! Les rancunes ethniques religieuse et communautaire ne devrait jamais interférer avec les prises de décisions sociétales !
      Le jugement est automatiquement biaisé lorsque la rancune ou l’émotion s’en mêle !
      En espérant aider a calmer les tensions !


    • Clichés grossiers et révélateurs d’une ignorance absolue de l’Islam et de ces concitoyens français de confession musulmane. En France vous vous réveillerez peut être quand un nuage radioactif provenant du moyen orient vous menacera. Peut être que ce sera le prix a payer pour vous guérir de votre ignorance collective de votre implication inutiles et sans intérêt dans un "choc des civilisation" voulu par un sionisme qui ne survit que quand il divise les nations entre elles. L’Homme est ainsi, il ne se réveille et se pose les bonnes question que quand sa survie est en danger.


    • @sango ku et jm
      - la mère du petit est inconsciente :
      1/ elle appelle son fils Abdellah par exemple, donc ne l’aide pas à ce que le petit assimile son prénom à celui d’Antoine par exemple ; donc n’aide pas le petit Abdellah à reconnaître Antoine comme son "frère" ; donc n’aide pas l’âme d’Abdellah à assimiler son prochain comme étant un frère…, Antoine-sa mère-sa maîtresse non plus, n’auront pas naturellement le sentiment qu’Abdellah est le même que Benjamin ou Mathieu : « conflit », « contradiction », « bizarrerie », dès la maternelle
      2/ elle lui parle sûrement en arabe ou turc : Abdellah aura du mal, en entendant parler français, à assimiler le français à sa "langue naturelle, normale, maternelle" : il se dira "Antoine et la maîtresse parlent une drôle de langue, pas la bonne en tout cas puisque moi je parle comme ça", et Antoine-la maman d’Antoine-la maîtresse se diront "tiens, celui-là est sur mon territoire et il parle dans une langue que je ne comprends pas, peut-être qu’il complote contre moi à la récré…" : « conflit », « contradiction », « bizarrerie », dès la maternelle
      3/ elle-et son mari-et sa famille-et ses amis-et ses voisins-et les inconnus, laissent à Abdellah un magnum en plastique (truc de truand crapuleux, différent du flingue de cowboy quand même, même si on peut être cowboyphobe) : "tiens, il a le même flingue que Mohamed Merah, non ?"… Voyez l’image que cela donne… Alors oui, les inconnus devraient le lui dire, mais on a peur de l’accusation de racisme vu qu’on est dans un régime UMPS anti-raciste en vitrine...

      @jean françois
      - les honnêtes arabo-musulmans, voire ceux qui sont "plus Français que des Français", sont pour moi, comme je pense pour la majorité des Français, une fierté immense, vraiment immense, du type "qui l’eut cru qu’on pouvait "assimiler" des gens si différents, a priori, de notre histoire-culture-références-moeurs-langue : Dieu existe bel et bien", presque comme un ou des "trophées" (“tu as vu comme il est beau celui-là ?”, "tu as vu comme il parle bien ?", "tu as vu homme il est gentil ?", "tu savais qu’il priait cinq fois par jour, toi ?")

      VÉRITÉS ONTOLOGIQUES-PSYCHANALYTIQUES
      BIENVEILLANCE
      RESPECT
      AMOUR
      PAIX CIVILE, JOIE CIVILE
      — -> il en a va d’un sursaut HISTORIQUE des arabo-musulmans SURTOUT (car contre leur intérêt communautaire) et des Français de souche aussi (plus "naturel" pour eux) : 1/ vote FN pour "rebaptiser" par le haut, et 2/ assimilation à la fierté d’être Français...


    • troisième tentative (à chaque fois encore résumée car c’est un peu chiant de réécrire…)
      @Marcus :
      « Souch représente bien cette portion d’occidentaux qui parle avec l’émotion, etc. »
      - eh oui, je parle comme un humain, comme un Français moyen qui vit dans la réalité quotidienne d’un mec moyen, ni à plaindre, ni à envier
      - que "l’émotion, la rancune" imprègnent naturellement suffisamment pour être humain, et assez peu pour essayer d’en tirer des "concepts généraux"
      - je ne suis pas politicien, c’est sûr, ni sociologue, ni philosophe ; pire, je m’interdirais de l’être trop, pour justement, continuer à baigner dans cette réalité du quotidien
      - d’ailleurs, un politicien ou géopoliticien ne viendrait pas sur ce forum
      - j’espère d’ailleurs être lu par des mecs moyens comme moi plutôt que par des politiques ou géopolitiques...

      @Anas
      « Clichés grossiers et révélateurs d’une ignorance absolue de l’Islam et de ces concitoyens français de confession musulmane »
      - oui, c’est bien naturel, je ne suis pas né en terre d’islam, ni de parents, ni de voisins (majoritairement) ni d’entourage musulmans
      - naturellement, je "m’intéresse" à ce qui me "touche, concerne" : histoire des Français, littérature des Français, religion des Français, etc.
      - le catholicisme, l’histoire de France, les écrivains, m’intéressent au premier chef, et je ne sais déjà pas par où commencer
      - croyez bien que l’islam est loin de mes préoccupations : l’islam ne me concerne pas
      - je vis très bien comme ça ; encore que, j’aimerais vraiment avoir le temps (et l’énergie=>la volonté") de m’intéresser à ce qui est important pour moi en premier lieu (catholicisme, littérature : donc histoire de France).
      « L’Homme est ainsi, il ne se réveille et se pose les bonnes question que quand sa survie est en danger. »
      - eh oui, un homme est un homme
      - on se réveille après avoir laissé l’ingénierie sociale, la propagande, les manipulations, nous endormir pendant quelques décennies
      - mais mieux vaut tard que jamais


    • j’ai joué avec des flingues en plastoc en étant gamin et cela n’a pas fait de moi un va t’en guerre sanguinaire assoiffé du sang de mon prochain ! Et en plus cela ne m’a pas lobotomisé au point de ne pas voir la fatuité de ton raisonnement binaire
      Cordialement


    • @anonyme
      « j’ai joué avec des flingues en plastoc en étant gamin et cela n’a pas fait de moi un va t’en guerre sanguinaire assoiffé du sang de mon prochain ! Et en plus cela ne m’a pas lobotomisé au point de ne pas voir la fatuité de ton raisonnement binaire
      Cordialement
       »
      - un petit blanc qui joue avec un petit pistolet dans une rue de centre-ville ne donne pas la même image que celle d’un petit arabe qui parle arabe avec sa maman et qui porte un gros pistolet en plastique dans une cage d’escaliers d’une cité

      - c’est bête mais c’est comme ça : des faits favorisent les amalgames ; l’image est terrible pour les arabes : et dès le plus jeune âge : « celui-là aura du mal à se sentir le même que son camarade Antoine »

      Cordialment


  • J’y travaille aussi et c’est du boulot face au discours facile et au merdier desservi sans effort.
    C’est du temps et quand on doit concilier la vie courante et l’exploitation à coté, c’est pas évident.
    Puis l’ennemi de l’Islam n’est pas forcément à l’"extérieur" de l’Islam.

    Tenez je me souviens de ce sunnite qui m’avait sorti : faut se méfiez des chiites ils pratiquent la taqya (dissimulation quasi talmudique), bon en fait le gas était un con, mais rien que d’évoquer ça, ça devait couper bien des velléités de s’informer à d’autres.


  • Fantastiquement hypocrite !
    En tant que jeune de 25 ans - pourtant généralement favorable à l’Iran, cultivé, qui se veut connaisseur du Coran et de l’Islam - je me permettrais de répondre.

    Cher Ali Khanenei,

    Nous entendons les critiques que vous adressez à notre société, nous entendons vos aimables conseils que vous adressez aux jeunes d’Occident d’aller, guidés par le désir de vérité, directement aux textes et aux mythes de la civilisation islamique.

    Mais dites : les enseignements de Jésus, l’infinie sagesse de la pensée Chrétienne occidentale voient ils leur enseignement favorisé en Iran ?
    Encouragez vous également les jeunes iraniens - et plus largement les jeunes issus de la culture musulmane - à aller également puiser dans les réserves insondables des Évangiles ?
    Si vous avez raison de pointer du doigt la mauvaise presse de l’Islam en Occident, sa perception toujours plus dégradée, due à quelques fanatiques sunnites peut être instrumentalisés... vous devriez aussi vous demander si la politique répressive christianophobe menée par votre pays envers les convertis iraniens au Christianisme (dont la condamnation à mort du Pasteur Nadakhawi et les pressions exercées) sur ceux qui, librement ont fait le ce que vous demandez précisément aux jeunes d’Occident : poursuivre leur quête de vérité.

    Cher Ali Khamenei, méditez cette parole des Evangiles :

    « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans le tiens !
    Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

    Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, Chapitre 6, verset 41 :

     

    • Il y a des chrétiens et des Eglises en Iran...

      Dont une particulièrement magnifique à Ispahan.

      La religion d’Etat en Iran est musulmane chiite (comme l’immense majorité de la population), ce qui peut être oppressant, mais l’Iran tolère chrétiens et juifs sur son territoire et leur permet de pratiquer leur culte.


    • il me semble pourtant qu’en iran les différentes confessions ont une représentation garantie au parlement et que les différents cultes coexistent en bonne intelligence dans l’espace public.
      Du moins c’est ce que j’avais vu sur un vieux reportage canal + sur la communauté juive en iran que E&R avait relayé il y a un ou deux ans quand le iran bashing battait son plein dans nos médias.


    • Yosif l’hypocrite et malhonnête c’est toi ! Le guide Khamenei ne demande pas aux occidentaux de lire le Coran pour devenir musulman, mais de le lire pour apprendre d’eux-même ce que le Coran dit et non ce que les médias ou les islamophobes véhiculent comme mensonge. En gros il dit : apprends par toi même, va chercher toi-même les infos au lieu de prendre ce que les autres te rapportent. Et pour l’Evangile, je te ferai apprendre que l’Islam est la seule religion qui reconnait le judaïsme et christianisme en terme de "gens du livre". La seule religion qui reconnait la Torah et l’Evangile comme des livre émanent de Dieu. L’Islam reconnait aussi tous les prophètes envoyé par Dieu. l’Islam est simplement la religion qui vient clore la prophétie commencé par notre père à tous Adam. Dieu à fait parvenir par ses envoyés de nombreux livres, et chaque nouveau livre rendait caduc l’ancien. Les chrétiens ont bien accepté l’Evagile et mis en pratique ce qu’apporte ce livre. Ils ne sont pas retourné en arrière pour délaisser l’Evangile et mettre en pratique les anciennes lois de la Torah non ? Alors c’est idem pour l’Islam.


    • Personne n’osera dire qu’en Iran il y’a la liberté d’expression en revanche :

      Il y’a une liberté complète d’opinion vu les idéologies radicalement différentes qui coexistent
      TOUTES les religions sont protégées et TOUTE moquerie est sévèrement sanctionnée
      La religion dominante est celle de 99% des iraniens en théorie, peut être 70% en pratique, mais en tout cas pas 1%...

      Alors oui quand on est un homme musulman, on s’y sens bien en iran, quand on est une femme lesbienne sioniste, bah on s’y sens mal, presque aussi mal qu’un homme musulman en France.


    • @Yosif abd-Yeshu

      « vous devriez aussi vous demander si la politique répressive christianophobe menée par votre pays envers les convertis »

      Tu dois confondre avec l’Arabie-Saoudite où d’autres pétromonarchies du Golfe où les constructions d’églises chrétiennes sont interdites...
      PS : c’est bizarre, j’ai tapé le nom de ton « pasteur Nadakhawi » dans Google mais aucun résultat n’a été trouvé.


    • "vous devriez aussi vous demander si la politique répressive christianophobe menée par votre pays envers les convertis iraniens au Christianisme"

      Pas en Iran. Vous devez confondre avec un pays arabe je pense ... Les Perses de tout temps accueillent et protègent toutes religions sur leur sol. La preuve en ai la communauté juive qui y vie sans problème depuis prêt de 3000 ans. Je ne sais pas d’où vous tenez vos informations à ce sujet, mais il aurait fallut que vous argumentiez derrière. Du coup tout ce que vous écrivez de tient pas la route désolé.


    • Le mot " nadakhawi " posté par Yosif abd-Yeshu est composé de deux mots conclusifs :
      nada du russe et khawi de l’arabe signifiant : vide, donc, un néologisme de pure perversion mentale.

      Il y a très souvent ici, des trolls qui se moquent de nous dans leurs vicieuses interventions sionistes.



    • Fantastiquement hypocrite !
      En tant que jeune de 25 ans - pourtant généralement favorable à l’Iran, cultivé, qui se veut connaisseur du Coran et de l’Islam - je me permettrais de répondre.




      Il n’y avait nul besoin de préciser ton âge, il est en filigrane dans ton message immature et arrogant.


    • @Yosif abd-Yeshu
      La violence des réactions à votre message vous donne raison.


    • @ALOE qui a écrit : -Le mot " nadakhawi " posté par Yosif abd-Yeshu est composé de deux mots conclusifs : nada du russe et khawi de l’arabe signifiant : vide, donc, un néologisme de pure perversion mentale.Il y a très souvent ici, des trolls qui se moquent de nous dans leurs vicieuses interventions sionistes.-
      Il vous suffit de taper le nom avec une orthographe un peu différente vous seriez tombé sur ceci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Youcef...
      "Youcef Nadarkhani (né en 1977) est un pasteur protestant chrétien iranien qui a été condamné à mort à Téhéran. Les rapports initiaux, qui comprennent un dossier de 2010 de la Cour suprême iranienne, ont déclaré que la condamnation est fondée sur le crime d’apostasie, puisqu’il a renoncé à sa foi islamique. ..."
      Je me demande bien ce que vous en pensez à présent de l’Iran et de sa révolution...


    • Bonjour Romain,

      Il y a quelques années,je débutais ma vie professionnelle et je suis allé en région parissienne.Là bas,sur mon lieu de travail,j’ai rencontré des musulmans pratiquants.Comme je faisais déjà,la prière et le Ramadan,je me suis donc en toute logique remis en question et je me suis dis qu’il fallait que j’apprenne plus sur ma religion.J’étais loin de me douter que la croyance pouvait être différente d’un individu à l’autre.Parmi,les personnes que j’ai rencontré,l’une était wahabite et suivait Ibn Baz,Al Albani,Al Otheimine......J’ai été orienté vers le site Islamhouse.Après avoir lu des articles et écouté des conférences,je ressentais un profond malasie au niveau pratique d ela religion.Je la voyais comme difficile et contraignantes (tout est péché chez ces gens là).Mon père,qui s’instruit régulièrement et qui était passé par là (c’est à dire suivre les wahabites) il y a 20-30 ans,m’a conseillé de ne pas les suivre car à cette époque,il suivait Kamal Al Haydari (qu’Allah le bénisse).Je me suis alors dis que soit mon collègue est dans l’erreur,soit c’est mon père.J’ai alors effectué un comparatif de Kamal Al Haydari (vidéos traduites en français car je ne connais que l’arabe parlé dans la rue) et de leurs savants.Al Haydari avait un raisonnement qui se basait sur la logique et son argumentation était appuyée par des preuves.De plus,pour des défenseurs de l’Islam,la position géopolitique de l’Arabie Saoudite m’a un peu plus conforté sur l’orientation à prendre.Après avoir cherché des vidéos traduites (certaines traductions sont faites par Adil qui est sur ce forum et je l’en remercie et souhaite pour lui la bénédiction d’Allah).De plus,avec la curiosité sur la géopolitique,on finit par découvrir les manipulations et les mensonges via des sites comme égalité et réconciliation,axe de la résistance....

      Pour en revenir à ta question,l’islam a été instrumentalisé et a dérivé depuis des siècles,plus précisément à la mort du prophète.En effet,de nombreuses sources sunnite et chiite démontrent avec aisance que le prophète avait désigné un successeur.Mais certains se sont emparé du pouvoir et ont commencé à modifier les pratiquesUne personne considérée à tort comme un grand théologien en la personne d’Ibn Tamiyya a continué à interpréter à sa façon la religion et à la propager car il vouait une haine envers le succeur du prohète.Par la suite,Mohamed Abdel Wahab a été approché par un agent des services secret britannique (Hempfer).Ensuite ce


    • @ Soit dit en passant. Le pasteur en question a été libéré en 2012. Avez vous vraiment lu la page wiki jusqu’à la fin ?


  • Monsieur Khamenei il ne faut pas trop en vouloir aux jeunes d’Occident sur l’image de l’Islam .. il n’ y a d’Islam que ce que portent dans leur vécu, dans leurs pratiques et dans leur discours les musulmans .. A trop vouloir glorifier l’Islam sans remettre en question les musulmans , ne fera que creuser l’écart entre la vérité et le réel ... pourquoi reprocher aux occidentaux d’avoir cette perception de l’islam alors qu’ils ne voient de l’Islamisme et des musulmans que ce qui les confortent dans leurs appréhensions et dans leurs préjugés : l’intolérance religieuse , idéologique et culturelle , les guerres civiles effroyables , les monarchies féodales et leurs pratiques primitives , les exterminations massives des chrétiens , des yazidis , des chiites des halevis et des africains en Irak , en Syrie au Nigéria , etc.., les massacres de masse en Algérie , les tortures dans les prisons des pays musulmans , les inégalités sociales effroyables , le gaspillage des ressources économiques et écologiques des peuples et des nations , l’hypocrisie et la schizophrénie diplomatique et politique des états musulmans ... Les jeunes occidentaux voient tout ça et voient aussi comment se comportent les jeunes musulmans dans leurs pays .. Nous ne disons pas que la civilisation occidentale est innocente , mais les occidentaux pour plusieurs facteurs liés à leur anthropologie, leur religion et leur culture sont arrivés à créer la Politique et une Pensée qui les incite à réfléchir sur le Droit , la Cité , le Travail , la Liberté , l’Homme et la Nature et à corriger au fur et à mesure leurs tares et à avancer , ils produisent des savants et des intellectuels en plus des biens de consommation et des valeurs ... chez nous on ne produit rien , on chahute , on ne produit pas de la pensée , on produit des prêtres qui prêchent et non des intellectuels et des savants qu réfléchissent ... tous les musulmans ne sont pas le Hezbollah , hélas !!

     

    • bonjour,il ne suffit pas de produire de la pensée intellectuelle pour s’éveiller,faut il encore la mettre en pratique,là est la difference,et dieu sait que le monde musulman dans son histoire a produit cette pensée , et beaucoup d’intellectuels c’est un peu athene a jerusalem qui s’oppose,l’ouverture a la lumiere et la loi,et puis il y a 622 ans le monde occidental en etait au meme point,en tout cas par rapport aux conflits religieux,tous les musulmans ne sont pas le hezbollah hélas ! ni non plus omar kayyam...paix.


    • D’abord pour une religion de masse, être sciemment privée d’autorité est catastrophique, même s’il n’y à pas de clergé au sens chrétien, il est prévu un califat qui unifie la oumma, qui peut être interpellé, contesté contredit par n’importe quel autre musulman, dans la dignité bien sur. Tu portes au crédit des "musulmans" et donc de leur point commun, l’islam la responsabilité de tous ces fléaux, qui y contreviennent pourtant, tous !

      Il faut que tu es conscience que ta version de la vérité est une interprétation et qu’il en existe d’autre, dont la mienne que voici ;

      La société occidentale (pour faire gros) s’étant "émancipé" de Dieu, de la tradition, l’homme occidental s’est donc retrouvé responsable de la création et créateur de sa propre réalité, cette interpellation profonde et collective à bien évidement suscité un engouement tout aussi collectif pour la gestion de la société ( et de pouvoir et interêts évidement) et un foisonnement de point de vue plus ou moins intellectuel dont les populations, maintenant dépourvus de sens et de but étaient et est toujours très attentive étant donné les enjeux.
      Selon toi, ils auraient ainsi "corriger au fur et à mesure leurs tares et avancer". Avancer ? ou en est ou ? ou cela nous mène-t-il ? Il n’y à aucune moralité chez les élites et c’est donc les vocations les plus vils qui trouvent débouchés, tout est absolument corrompu, même l’humanitaire, c’est dire ! Je conviens parfaitement des bénéfices d’une remise en question collective, qui est très saine, mais les sociétés dites musulmanes n’ont pas connu un tel renversement, aucune idéologie n’est venue sérieusement concurrencer l’islam et emporter l’adhésion populaire et quand bien même les populations sont soumises, les experts savent que rien ne se fait sans leur consentement aussi passif soit il, il n’y à donc pas eu d’engouement pour les théories idéologiques humaines, ni de la population, ni des autorités puisqu’elles ne correspondaient pas à un besoin existentiel, est ce un mal, c’est là toute la question.


  • Est-ce que ce discours sera relayé dans notre "presse" occidentale, aux journaux tv de 20h ? ^^


  • Que le Christ vous protège vous,votre famille et votre peuple MONSIEUR Ali Khamenei !

    Vive la France Catholique libre !
    Race d’aiglon,jamais vassal


  • J’ai 21 ans et je considère donc (sans aucune prétention) que ce message m’est adressé.

    Je suis catholique et passionné d’histoire. J’ai sûrement une idée biaisée de l’islam au fil des siècles jusqu’à nos jours, du fait de nos cher politiciens/médias et des écrits témoins des siècles précédents (les musulmans n’ont-ils pas été décrits comme des démons barbares pour inciter aux croisades ?).

    Cependant, je demande naïvement aux musulmans qui liront ceci de m’éclairer sur un point. Je lis régulièrement (via certains médias, "dissidents" ou non) des faits divers sordides ayant eu lieu dans des pays dits musulmans et au nom de l’islam.

    Les derniers exemples qui me viennent en tête sont celui d’une femme décapitée en pleine rue en Arabie Saoudite ou d’un couple chrétien brûlé vif au Pakistan car suspecté d’avoir brûlé (par mégarde) des pages du Coran. Ou alors les églises brûlées en réaction aux caricatures (débiles certes) de Charlie Hebdo.

    Ce genre de chose se fait "au nom de l’islam" d’après ses auteurs. Est-ce réellement le cas ? Pourquoi de telles choses ont lieu si l’islam est dit comme une religion de paix appliquée à la lettre dans ces pays ?

    Je précise encore une fois que ma question est vraiment sincère et que je ne cherche aucunement à lancer une polémique. J’ai un profond respect pour l’islam, mais ce que j’ai décris est pour moi le gros point noir qui vient gâcher le tableau.

    Quoiqu’il en soit, j’ai prévu (bien avant de lire le message de ce monsieur) de lire le Coran, dans une démarche éducative et avec le respect qui est dû à un tel livre, pour mieux connaître (je l’espère) l’islam et les musulmans.

    Amicalement,

    Romain

     

    • Romain,
      Votre démarche est admirable. Il faut savoir que les musulmans qui portent réellement haut les couleurs de l’Islam suivent le prophète Mohammed. Peut être ne le savez vous pas mais le prophète en prenant connaissance d’une femme adultère qui est venu le voir ne voulait pas la décapiter. Il s’est servit du fait qu’elle soit enceinte pour retarder l’echeance en priant dans son cœur pour qu’elle ne revienne pas. Mais elle est revenue. Le prophète lui a demandé de s’occuper de son enfant jusqu’a ce qu’il atteigne ces 10 ans environs ( et il priait toujours pour qu’elle ne revienne pas). Omar, le compagnon du prophète lui aussi ne voulait pas coupait des mains et il cherchait toujours 1 milliard de raisons pour ne pas le faire : par exemple si il est pauvre, si il n’y a pas de témoins, si c’est un enfant etc...Il y a un milliards de conditions nécessaire à remplir pour que les châtiments corporelles aient lieu, autant dire qu’alors elles sont que très probablement vérifiables, ce sont plus des avertissement ( "ne vole pas, ne trompe pas"
      ) que des punitions. Alors je pense que logiquement, avoir brûlé par mégarde des pages du Coran n’entraîne pas un tel recours selon les principes de l’Islam. Dieu a sauvé une prostitué de l’enfer car elle a abreuvé un chat. Dieu à été clément envers une prostitué, le prophète a laisser plusieurs fois la chance à la femme adultère de refaire sa vie avec son enfant, mais l’ Arabie Saoudite décapite à cœur joie ? Alors quand un état islamique voit sur ses routes, des camions remplis de têtes égorgées de personnes jadis ne priant pas, et que cet état dit "suivre le prophète", c’est tout à fait absurde.Ils ont une lecture que je trouve intellectuellement naïve et dangereuse du Coran. Ils en profitent pour instrumentaliser les masses. S’il avait réellement suivit le prophète, l’état islamique n’aurait pas décapiter cette femme, et n’aurait pas égorger des non pratiquants. Les intellectuels musulmans essaient aujourdhui de pousser la lecture du Coran pour éviter cela.
      Ensuite, Dieu a ordonné dans le Coran de ne parler que de manière courtoise des gens du livre ( cf juifs et chrétiens) pour ne pas polémiquer, mais discuter avec bienséance, car sinon les cœurs se remplissent de rancune et de violence. Le Prophète a, tout au long de sa vie, eu de la sympathie pour le christianisme, tout particulièrement pour les moines des couvents, alors vous devinez bien que ce n’était pas dans ces habitudes de brûler des églises...


    • Bonjour Romain,

      je suis musulman et je pense (sans aucune pretention aussi) pouvoir t’eclairer un peu sur ta question.
      Sache déja qu’en islam chaque personne est responsable de ses propres actes et que personne ne peut parler ou agir au nom de l’islam. Il n’y a pas de clergé, la relation entre dieu et sa création se fait sans intermédiaires.
      J’imagine que tu as déja entendu parler d’oulemas. Ca se traduit par "savants" qui comme leur nom l’indique ont un certain savoir théologique.
      Maintenant ces savants émettent des avis appelés "fatwas" qui sont suivies par les musulmans ou pas : ca reste l’avis du savant, tres souvent argumenté, appuyé par des textes clairs si le savant veut être crédible.
      Je t’explique tout ca pour en revenir à ta question.
      Si les gens les plus respectés par les musulmans théologiquement parlant n’ont pas le droit de parler au nom de l’Islam, que dire des autres ?
      En ce qui concerne l’arabie saoudite et la femme décapitée c’est une décision de justice qui n’engage que la responsabilité de la justice de ce pays, les types du Pakistan on peut dire que c’est la même chose, ça n’engage qu’eux, qu’ils soient en colère pour des raisons religieuses ou non. Les musulmans sont des êtres humains comme les autres et ne sont pas à l’abris du vice et des excès (il n’y a pas de notion de peuple élu).
      Pour en revenir à la France, je me rappelle avoir assisté le vendredi qui a suivi les attentats à un sermon du Vendredi très persuasif sur comment réagir face aux caricatures et autres provocations : l’imam a argumenté, textes à l’appui et point par point, afin d’appuyer la thèse que la réaction violente n’était en aucun cas une option. Mais comme je l’ai dis plus tôt, ca reste la parole de l’imam, rien n’oblige les musulmans à y adhérer.
      Voila pour ta question, j’espère que ça t’aide.


    • Cher Romain.

      Pour bien comprendre cette problématique, à savoir les causes réelles d’agissements barbares de la part de soi-disant représentants de l’islam, il convient de prendre un certain recul. En effet, se limiter aux écritures pour expliquer les agissements d’individus ou même de gouvernements peut être hardu, surtout pour un profane.

      En revanche, un jeune homme intelligent, comme vous semblez l’être, est à même de voir à travers certaines manoeuvres géopolitiques un effort concerté de certaines puissances d’en affaiblir d’autres. À titre d’exemple, prenez l’U.R.S.S. et les U.S.A. durant la Guerre Froide. Chacun y allait de sa propagande de salissage de L’Ennemi. Vous soulignerez que ce furent autant des idées - communisme/capitalisme - que des peuples - soviets/yankees - qui furent diffamés d’un côté comme de l’autre. Vous garderez à l’esprit les ¨révolutions colorées¨ subséquentes, ainsi que toutes les opérations sous faux drapeau aujourd’hui déclassifiées et vérifiables de la C.I.A. et consorts.

      L’islam tient désormais le rôle de l’idéologie de l’Ennemi de l’empire, notemment par ses valeurs diamétralement opposées au mondialisme libéral-libertaire. Il va de soi que tout soit mis en oeuvre pour le vaincre, car il en va de l’avènement d’un conflit de civilisation si cher à nos gouvernants.

      Voilà pourquoi sont permises, voire encouragées - jusqu’au simulacre ? - toutes les formes de barbarie, tous les actes de terreur, pourvu qu’on y entende clairement quelqu’un crier ¨Allahu Akbar !¨.


    • Bonjour Romain
      je t’encourage à poser ce genre de questions, psk,malheureusement, rare ceux qui prennent vraiment la peine de le faire.
      en ce qui concerne la décapitation,l’Etat, dit, le plus démocratique au monde, est belle et bien les Etat Unis, ou des condamnations à mort ont souvent lieu, les condamnés sont tués et c pas en recevant des câlins, des fois ds les pires souffrances le dernier exemple étant l’exécution "ratée" d’un prisonnier qui a duré 24h avant qu’il trouve la mort, donc ça existe en occident le fait de tuer un meurtrier est souvent par pire manière que celle de décapiter, (en Amérique aussi des gens assistent à l’exécution)... et puis n’oubliant pas "oeil pr oeil dent pr dent" ds la chrétienté aussi le châtiment d’un meurtrier est la mort ! mm si ds l’islam un verset indique bien que si la famille de la victime veut pardonner au meurtrier ça serai un acte de patience qui sera récompensé par Dieu. Pour le fait de bruler le coran, par un chrétiens ou par un non chrétien, y’a aucune lois ds le coran ou ds la chariaa, si tu veux, qui indique le type de punition méritée, mais on se qui me concerne c sur que cela ne mérite pas la mort, pour les Eglises brulées aprés les caricatures, je trouve que c complètement stupide psk charlie hebdo représentait tout sauf la chrétienté, donc y’a mm pas lieu de dire ce que l’islam pense de ça puisque c’était vraiment une réaction stupide et débile


    • Penses-tu vraiment qu’un pays comme l’Arabie Saoudite dont les dirigeants s’accaparent les richesses du pays, s’allient, pour s’assurer de garder le pouvoir aux USA, financent le terrorisme en Syrie, bafouent les droits des femmes à tel point qu’elles n’ont pas le droit de conduire (la liste est non exhaustive bien évidemment) soit représentatif de l’Islam ? Et soit en mesure d’appliquer la Chariah (Loi islamique) ??? Franchement y a de quoi rire... Je ne m’y connais pas sur cette question et j’entreprends d’approfondir mes recherches sur la justice islamique tout comme toi mais surtout ne prends pas comme référentiel tel ou tel pays supposé musulman. Appuie toi sur ce qu’en dis le Coran, la lecture que tu en fais puis l’analyse objective de spécialistes de l’Islam. J’apprécie particulièrement Imran N.Hosein (merci ER) et Bassam Tahhan.
      Petite extension : J’ai ton âge et je suis musulmane et la définition que je te donnerais de ma religion est qu’elle décrit le meilleur des comportements à avoir envers soi-même et les autres décrit dans le Coran. C’est une religion de paix, de tolérance, de respect. C’est une religion qui te permet de devenir une belle personne, ton meilleur "toi" si tu parviens à lutter suffisamment contre ton âme investigatrice au mal. Pour cela, le Coran dicte des règles et des limites à ne pas franchir. Pour te donner un exemple, tu sais quelle attitude devrait adopter tout musulman par rapport aux caricatures du Prophète ? L’indifférence. Juste un "passe ton chemin" vulgairement "on s’en fout, continuez à vous éclatez avec vos dessins si ça vous fait autant plaisir"
      En tout cas, je salue profondément ta démarche Romain ! RESPECT.
      P.S : Pour en savoir plus sur la religion, je te conseillerais également de visionner quelques unes (sur les thèmes qui t’intéressent notamment celle sur les attentats) des vidéos de l’Imam brestois Rachid Abou Houdeyfa, star du web ! Crois moi ça en vaut le détour et ça te permettra d’avoir une approche plus limpide avec l’Islam :-)


    • Merci à vous tous pour vos éclaircissements. Il est assez difficile (du moins de mon expérience) pour un chrétien d’essayer de raisonner comme un musulman dans la conception de la religion car même si il y a des similitudes, il y a aussi beaucoup de différences.

      Quoiqu’il en soit, cela m’encourage davantage à aller plus loin dans ma démarche, merci encore.


    • il faut aussi que tu comprennes que chaque pays à une histoire différente. L’histoire du 20e siècle est déterminante. Chaque pays applique donc de l’islam ce qui l’arrange. Pour te donner un ordre d’idée l’arabie saoudite a été créer par l’Angleterre. Du moins elle a amené la famille Saoud au pouvoir dans un nouveau royaume aux frontières actuelles. La Turquie a été complétement laïcisé par Mustapha Kemal. Si elle fait partie de l’otan alors qu’elle est en pleine méditerranée c’est parce qu’elle a eu peur de l’urss quand ils ont envahie la géorgie. Le maroc fait poussé le cannabis qui sera transformé en résine que vendront les jeunes d’ici. L’afghanistan fait pousser l’opium qui servira pour l’héroïne. Mais alors qu’ont ils de musulman ces pays ? leurs peuples qui tant bien que mal font leur possible pour améliorer leur pays quand il n’est pas en guerre. il existe beaucoup de pays musulmans tous différent les uns des autres l’indonésie, l’ouzbékistan et le mali ont il quelque chose en commun ? Les politiques des différents pays dépend de leurs histoires et de leur peuples. Je donne juste des pistes pour ta curiosité. Je suis pas un expert et je dois moi même étudier. Donc si tu t’interesse à la politique d’un pays musulman renseigne toi vite fait mais bien fait sur son histoire et sa culture avant, puis renseigne toi sur l’état de corruption, les peuples qui vivent dans ce pays (parfois différentes langues et religions, l’islam cohabite souvent avec d’autres par exemple au liban) le système politique car ya pas deux pays qui gouvernent pareil.


    • @Romain
      Ils sont nombreux à vouloir vous convertir, à ce que je vois.
      J’espère que vous lisez les évangiles ; vous ferez la comparaison..


    • Je me posais exactement les même questions. Je vous conseille de lire "le message de l’islam" de Roger Garaudy. Un livre très "éclairant" sur énormément de points. Bonne lecture !!


    • Par la suite,Abdel Wahab a conclu une alliance avec les Saoud pour créer l’état Saoudien.A partir de là,ils ont conditionné,éduqué et formaté grâce à leur argent et les savants(oulémas) à leur service des millions de personnes.Ils ont fini par avoir le monopole idéologique.Tu te doutes bien que 1,5 milliard de musulman peut être un obstacle à l’empire et qu’il faut donc les neutraliser.Ils ont également mis en place une règle similaire à la loi Gayssot qui empêche la remise en cause de l’histoire islamique.Il ne s’agit pas de remettre en cause le Coran,mais de dénoncé les falsification des biographies pour vanter les mérites de certains compagnons du prophète (saw),inventé et discréditer certains hadiths etc....

      Il existe des gens comme Kamal Al Haydari et Adnan Ibrahim qui font un travail fantastique pour éclairer les pratiquants.

      J’espère avoir pu t’éclairer.


  • Malheureusement , comme ce n’’est ni la fouine ni Omar, ni Jamel qui diffusera ce message de paix venu d ’Iran aux jeunes "charlie" de France et d’Europe , alors ils n’auront que celui de nos gouvernements qui prônent la guerre à tout va .


  • La plupart de mes commentaires sur la et/ou les Religions ne franchissent pas les ciseaux acérés de la "modération". Je relève que la liberté d’expression n’existe nulle part, même ici, et j’ajouterai que régulièrement elle disparaît à mesure qu’on en chante la gloire. Toutefois, je tente quand même ce commentaire :



    Obtenez la connaissance de l’islam, de ses sources primaires et originelles.



    Le problème est que celui qui agite un livre saint sous votre nez prétend toujours que c’est le sien qui découle de "sources primaires et originelles". Donc cela ne nous fait pas avancer d’un pouce. Je pense, cependant, qu’il y a une source primaire et originelle que chacun porte en lui : son coeur. Avant tout livre, toute écriture, que chacun regarde et lise en son coeur, avec intransigeance et humilité. Ce devrait être un bon début. Ensuite que chaque "croyant", de quelque doctrine que ce soit, accepte la critique sans y voir un blasphème à chaque virgule. Les textes anciens sont arrivés jusqu’à nous après maintes copies, traductions, arrangements, manipulations, déformations, incompréhensions ou que sais-je encore.
    Il appartient à chacun d’apprendre à en retirer la substantifique moelle. Il y a un principe de base : la vérité est simple et accessible à tous. Par contre, si on vous parle de secrets, de mystères, de castes qui savent et d’autres qui doivent suivre, alors ..... méfiance.
    Sur les enseignements religieux, une chose à savoir : il ont été voulus pour être des portails menant à Dieu. Rechercher en eux ce qui rassemble permet d’éliminer en eux ce qui divise et ainsi de séparer l’ivraie du bon grain. Il est, aujourd’hui, impossible à l’être humain de s’abstenir de ce travail.
    Toutatis

     

    • tout a fait d’accord avec toi !!! Y compris pour la liberté d’expression vu que peu de mes messages ont été diffusés.. Bref : totalement d’accord .. seule difference : je pense que le seul but d’une religion ( et y compris et surtout a ses debuts ) est politique : union de peuples differents avec identités communes ( conquetes, empires , luttes orient/occident ) ; existence de regles divines superieures aux regles politiques ( c’est tres interessant pour un roi dont les regles politiques s’affaiblissent .. ).. Bref seuls politique et géopolitique expliquent ( A MON SENS SEULEMENT !! ) l’utilité d’une religion commandant sa redaction ..
      ps : je suis athé , de mere chretienne et de pere musulman. .


    • Bonjour Auré,
      merci pour votre commentaire. Vous dites en post-scriptum que vous êtes athée. Connaissez-vous les ouvrages de Pierre Lance, athée lui aussi, dans lesquels il développe une spriritualité athée. J’ai très peu vu un tel niveau d’analyse du spirituel, même chez ceux qui se qualifient de "religieux".
      Pour ce qui me concerne, je suis déiste mais ne pratique pas de religion, tant je vois qu’aucune n’est fidèle au Créateur. J’ai été élevé dans la religion catholique romaine mais, pour celle-ci, je suis, aujourd’hui, un apostat. Un jour il m’a fallu choisir entre la fidélité à Dieu et la fidélité au catholicisme romain. Je n’aie eu aucune hésitation à faire mon choix. Me sentant d’abord et avant tout celte d’Arvernie, j’ai toujours eu du mal à ne pas me méfier de ce qui vient de Rome. J’en comprends mieux la raison de jour en jour, à mesure que la Vie (Dieu ! ou ?) me prodigue ses enseignements.
      Vous dites : "je pense que le seul but d’une religion ( et y compris et surtout a ses débuts ) est politique". Je n’adhère pas à cela. Je pense que c’est ce qu’elles deviennent avec le temps. Prenez le christianisme. Il n’est devenu politique que lorsque l’empereur romain Constantin Ier s’est converti dans les années 310 après J.C., pour des raisons de basse stratégie politique et qu’il en a fait la religion d’état de l’empire. Rappelez vous ces paroles de Jésus (mais, en tant qu’athée vous ne les connaissez peut-être pas !) : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu". Autrement dit, le politique est une chose, le spirituel (je préfère ce mot plutôt que religieux) en est une autre.
      A mes yeux, une religion est le fruit de cette quête de spiritualité inhérente à notre condition humaine. Toutefois elle se transforme vite en système de prêt à penser, prédigéré confortable pour paresseux spirituels, assurant revenus substantiels et positions stratégiques pour profiteurs matérialistes.
      Je trouve, pour ma part, qu’avoir une attitude religieuse, c’est renoncer à sa liberté d’analyse, de compréhension et de choix. Or Dieu exige de moi le contraire. Peser, soupeser, analyser, comprendre, vérifier, revérifier, et en fin de compte prendre la responsabilité pleine et entière (c’est à dire à titre individuel) de mes choix, pensées, paroles et actes.


    • Veuillez m’excuser, je n’ai pas les accents sur ce clavier. Oui, la verite est simple et accessible a tous. On a retrouve un manuscrit du Coran datant d’une epoque tres proche de celle du prophete (saws) et parfaitement identique. Exactement comme le Coran le clame, Dieu a protege Son ultime message au genre humain. Le malheur vient de ce que les hommes voient les livres reveles comme appartenant a differentes religions alors qu’en realite c’est le meme message en tryptique, formant une unite, celle du monotheisme pur, de la reconnaissance du Createur Tout-Puissant. Tout ce qui n’est pas conforme au dernier message dans les livres anterieurs procede effectivememt d’alterations humaines. Le coeur ne se suffit pas a lui-meme, pour se purifier et se rapprocher de la verite il a besoin de retourner a sa source. En effet, le coeur, s’il porte en lui la voie de la connaissance profonde, est aussi soumis aux impulsions de l’ego, aux desirs, et peut donc se fourvoyer. Recherche donc ce qui rassemble dans ces portails menant a Dieu, voit si ton coeur resonne alors, peut-etre verras-tu les choses differammemt.


    • @ emmaB
      Vous dites : "Dieu a protégé Son ultime message". Voilà une affirmation bien prétentieuse. Sur quoi vous basez vous pour dire que le Coran est l’ultime message de Dieu. Pour le pouvoir, il vous aurez fallu lire tous les ouvrages sur Dieu que l’humanité a produit. Est-ce le cas ? Vous faites là un acte religieux en pensant que ce vous dites est vrai parce que vous y croyez.
      Vous dites : "le coeur, s’il porte en lui la voie de la connaissance profonde, est aussi soumis aux impulsions de l’ego, aux désirs, et peut donc se fourvoyer". Vous faites erreur. Si vous aviez réellement écouté votre coeur, vous n’auriez pas pu écrire votre affirmation précédente car lui sait que vous n’avez pas lu tous les livres de la planète. Le coeur n’est soumis à rien et il faut l’étouffer pour passer outre. C’est votre intellect qui vous fait affirmer ce que vous n’avez pas vérifié et c’est lui qui est soumis à l’égo. Votre coeur, lui, vous aurait guidé vers l’humilité et vous aurait dit : "affirmes-tu cela parce que tu l’a vérifié par toi-même ou parce que cela te conforte dans ta croyance et que ça t’évite un long travail de recherche et d’analyse ?".
      Je vais vous dire un secret : il ne peut y avoir d’ultime message de Dieu. Pourquoi ? Parce que chaque instant, chaque minute, chaque seconde sont un message de Dieu.
      Vous avez arbitrairement décidé que depuis le VIème siècle il n’y a plus eu de message de Dieu. Vous perdez donc 15 siècles de vie voulue par Dieu et empreinte de Sa présence. Voyez comme la religion rend aveugle ! Vous vous fermez, de vous-même à toute possibilité de rencontrer et de reconnaître tout nouveau message de Dieu. Dommage !


    • @toutatis

      Nous sommes donc plusieurs millions de pretentieux sur cette planete. Amusant, je pensais plutot que la pretention etait du cote des poseurs, de ceux qui se complaisent dans l’abondance de richesses et de futilites, des stars, des pseudo-journalistes, des pseudo-artistes, etc, etc... Je reponds a la question de l’authenthicite : il est prouve que le Coran n’a pas subi d’alteration depuis sa revelation. L’avez-vous seulement lu ??? J’espere que oui, car sinon, la pretention serait certes de votre cote.

      Je n’ai pas besoin de lire les ouvrages sur Dieu, puisque je crois qu’il y a des ouvrages de Dieu, et que la parole de Dieu est tres differente de tout ce que les hommes ont pu ecrire. Je pense que ce que je dis est vrai parce que j’y crois, ca c’est bien evident - mais le Coran ne vient pas sans preuves, et ilinvite a mediter sur ces preuves.

      Je nepeux faire le travail a votre place. ce que je dis sur lanature du coeur est tout a fait vrai, de nombreuses sagesses seculaires disent exactement la meme chose. C’est en ecoutant mon coeur que je reconnais le Coran comme parole de Dieu, ne vous en deplaise.

      Que savez-vous de ce que j’ai verifie ? Vraiment est-ce moi qui suis pretentieuse ? Vous me parlez d’humilite et vous supputez sur qui de mon coeur ou qui de mon intellect me fait abusivememt affirmer ceci ou cela. Qu’en savez-vous donc ?

      Effectivememt, j’ai verifie par moi-meme. Et je ne prierais pas 5 fois par jour si je ne constatais pas de reels effets. Ne pouvez-vous au moins respecter cela ? Ou etes-vous tout simplement epidermiquement hostile au fait religieux, sans meme avoir lu les Ecritures ? Vous avez raison, les messages de Dieu sont presents dans chaque minute qui passe. Cela n’est aucunement incompatible avec la revelation coranique finale. En verite, ces deux sources d’information convergent toujours plus a mesure que l’humanite court a sa perte !

      Je n’ai rien arbitrairememt decide du tout. Je ne me ferme a rien du tout, la foi est vivante, sinon elle n’est pas la foi.
      Le malheur est de ne pas voir que toutes les propheties sont en train de se realiser sous nos yeux. Celui qui affirme le contraire est soit ignorant du sujet, soit un menteur, soit un sot ! Et je pese mes mots.

      Vous croyez manifestememt en Dieu, Il aurait donc ete capable de creer toute chose, mais pas de nous laisser un message ?

      Je ne peux vous dire qu’une chose, la meme chose que l’Ange Gabriel a dit au dernier prophete : "Lis !"


    • @ emmaB
      Bravo pour cet excellent plaidoyer religieux. Le seul problème est que justement il est religieux. Je ne crois pas avoir dit qu’il n’y avait pas de vérité dans le Coran. J’ai même affirmé l’inverse "tous les enseignements spirituels ont été voulu (par Dieu, bien évidemment !) pour être des portails menant à Lui". Toutefois, je définis une religion comme étant l’art de mettre du mensonge sur une vérité afin de s’assurer l’obéissance des populations ou une position sociale privilégiée.
      Sachez que je ne mets pas en cause votre sincérité, mais seulement vos incohérences discursives.
      Lorsqu’ Abraham a reçu le message de Dieu, il l’a reçu en dehors des croyances de son époque ; lorsque Moïse à reçu les commandements de Dieu, il les a reçus en dehors des lois en vigueur de son époque ; lorsque Jésus est venu donner le message de Dieu, il l’a fait en dehors du Judaïsme établi à son époque ; lorsque Mohammed a donné le message qu’il a reçu de Dieu, il l’a fait en dehors du Judaïsme et du Christianisme établis à son époque. Selon vous, l’humanité a-t’elle progressé à ce jour au point de ne pas commettre les mêmes erreurs ? C’est toujours une ou des religions établies qui sont les moins aptes à reconnaître un nouveau message de Dieu.
      Je vous révèle donc un secret : le nouveau message que Dieu enverra (envoie ou a déjà envoyé) le sera (l’est ou l’a été - personnellement j’ai mon idée là dessus pour savoir s’il faut parler au futur, au présent ou au passé, mais comme je respecte votre liberté, je ne vous l’imposerai pas !) en dehors du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam établis. Pourquoi ? Parce que Dieu est Dieu et Il ne sera jamais tel que les hommes voudront qu’Il soit.
      Faire d’un enseignement divin un système politique, c’est déjà noyer le spirituel dans le matériel au profit de se dernier.
      Vous me donnez un conseil, je vous le retourne : Lisez ! Oserez vous lire sans le bandeau que la religion a mis devant vos yeux ? Là est la question !


  • Très bonne initiative. Sortir de la caricature, à tout prix.
    Lisez Henri Corbin, Histoire de la philosophie islamique.


  • Et après cela les médias, "penseurs" et faiseurs d’opinions occidentaux continuent de nous présenter l’Iran comme le diable ? J’ai beaucoup plus peur d’Israël et ses 200 ogives nucléaires, eux qui comme à Massada, n’hésiteront pas à tout faire péter s’ils sentent qu’ils perdent la partie.


  • "L’histoire des États-Unis et de l’Europe a honte de l’esclavage, elle est gênée par la période coloniale et chagrinée de l’oppression envers les personnes de couleur et des non-chrétiens. Vos chercheurs et vos historiens ont terriblement honte des carnages pratiqués au nom de la religion, entre les catholiques et les protestants, ou au nom de la nationalité, durant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Cette approche est admirable."

    Si je respecte sa démarche car elle est tournée vers la paix, ce genre d’inepties sorties du cerveau malade des "Lumières" et de leurs laquais en passant par les universitaires marxistes modernes ça devient un peu fatiguant. Toujours montrer du doigt tous les crimes des Européens et essayant de recouvrir du pied qu’on retrouve cela dans bien d’autres endroits et même chez soi...

    L’esclavage on le retrouve un peu partout dans toutes les périodes de l’Histoire. Dans l’Empire Romain, la proportion d’esclave est même très importante, c’est le Christianisme naissant qui va enrailler les phénomène. Les Européens ont subi de plein fouet l’esclavage. Déjà entre eux car les premiers esclaves à traverser l’Atlantique sont des Blancs mais il n’est pas nécessaire de rappeler les esclaves européens qui finissaient dans les pays musulmans dans des proportions conséquentes. Pas nécessaire de revenir sur le sort des Chrétiens de l’Espagne mauresque et des Balkans sous le joug des Ottomans. Pour ce qui est de la colonisation, il suffisait de suivre l’exemple donné durant tous ces siècles. Peut-être que dans ce cas on voudra voir les bienfaits de la colonisation...

    Pour les guerres de "religion" entre Chrétiens (Catholiques/Protestants), un regard objectif permet de comprendre que la cassure qui se produit au XVIeme siècle est surtout d’ordre politique. Luther n’essaie pas de s’appuyer sur une masse de croyants à convertir mais sur les princes germaniques en leur montrant la possibilité de s’échapper de la tutelle morale et spirituelle de l’Eglise(tout en s’appuyant sur des éléments religieux pour se donner plus d’appoint) et laisser libre court à une politique (surtout économique) différente. Les guerres qui s’en suivent sont à remettre dans ce contexte.

    Alors certainement qu’il y a eu de partout des vilains petits canards mais montrer du doigt les horreurs commisent par les Européens sans y voir les véritables causes et en ne voulant pas voir ce qui se passait chez soi avant cela me paraît assez léger.

     

    • Je suis musulman et vous donne raison, l’humanité est une et son évolution ou involution n’à de conséquence que sur elle même, le mal ou le bien ne connaissent pas de frontière et le destin est commun. Justifier un mal par un autre est une chaine d’asservissement, se donner de la valeur sur les tares (toujours circonstancié comme vous le dites et par un état d’ésprit) est une illusion de grandeur qui ancre plus profondément encore ces tares propres !


  • **L’histoire des États-Unis et de l’Europe a honte de l’esclavage, elle est gênée par la période coloniale et chagrinée de l’oppression envers les personnes de couleur et des non-chrétiens. Vos chercheurs et vos historiens ont terriblement honte des carnages pratiqués au nom de la religion, entre les catholiques et les protestants, ou au nom de la nationalité, durant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Cette approche est admirable.**

    Effectivement, en revanche cette honte de l’esclavage, des périodes coloniales et les guerres de religions il n’y a pas que les européens ou les USA qui devraient en parler et en avoir honte.
    Que je sache, l’esclavage a été aussi pratiqué chez les musulmans et bien plus longtemps que nous, la colonisation idem et ne parlons pas des guerres de religions.

    Va peut être aussi falloir balayer devant sa porte de temps en temps, vous ne croyez pas ?

    Ras-le-bol de cette culpabilisation unilatérale.


  • @Monsieur Khamenei
    « Par conséquent, ma première requête est : étudiez et recherchez les incitations derrière ce ternissement généralisé de l’image de l’islam. »
    - le simple fait qu’il y ait tant de musulmans affichés (naturellement par leur ethnie arabe ; et volontairement par leurs accessoires de mode musulmane : voiles surtout) en terre Française ternit naturellement l’image de l’islam que les Français en ont (comme le bouddhisme, la plupart des Français en sont indifférents mais de manière bienveillante, en tout cas non-malveillante ; si on nous mettait plein de bouddhistes affichés comme tels dans les rues, ça nous choquerait aussi)

    - le fait que les familles musulmanes ont beaucoup plus d’enfants alors qu’on est en terre chrétienne, c’est pareil, ça nous “dégoûte”, c’est immonde pour nous… d’autant que je ne sais plus quel politique algérien annonçait très tôt que la "colonisation de la France ne se ferait pas par la violence, mais par les ventres" : voir cette démographie si importante peut suggérer une "expansion", une "excroissance", une "maladie" sociale sévère (comme un grain de beauté qui ne fait que grossir et devenant bien moins mignon)
    PS : c’est comme si vous invitiez chez vous quelques amis et que chacun finalement reste plus longtemps et qu’ils amènent même leur famille : à la fin, on se sent un peu étouffé, non ?

    PS : comprenez-nous, franchement, honnêtement, humainement : ce rejet est naturel, logique, en soi : on s’est fait avoir dans le dos pendants 40 ans, et on ne voulait rien voir puisque nous étions anesthésiés par les média-politiciens (propagande, ingénierie) et notre consommation de masse annihilante

     

  • « L’histoire des États-Unis et de l’Europe a honte de l’esclavage, elle est gênée par la période coloniale et chagrinée de l’oppression envers les personnes de couleur et des non-chrétiens. Vos chercheurs et vos historiens ont terriblement honte des carnages pratiqués au nom de la religion, entre les catholiques et les protestants, ou au nom de la nationalité, durant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Cette approche est admirable.

    […]

    Vous savez bien que l’humiliation, la propagation de la haine et la peur illusoire de « l’autre » ont été la base commune de tous ces profiteurs oppressifs. »

    Le reste du texte est intéressant et formulé sur le ton du dialogue sincère, mais je trouve que ce passage relève assez de la pleurnicherie et de la louange du politiquement correct.

     

    • bah alors c est que t as rien compris camarade et puis arretez avec ce leitmotiv " pleurniche,pleurnicherie " que vous mettez à toutes les sauces, pour ton info camarade khamenei a ete torturé sous le shah d’ iran, a fait de la prison, donc question pleurnicherie c est pas son truc,donc avant de parler d un tel ou d un tel renseignez vous sur son combat,lui il à lutté contre israel et les usa pas derriere son clavier fin de citation.


  • Pour ma part je n’ai rien contre l’Islam en terre d’Islam, en revanche je m’oppose farouchement à l’islamisation de l’Europe, au prosélytisme islamique en Europe, et au changement de civilisation qui va avec.
    La plupart des Musulmans ne demandent qu’à vivre en paix chez eux selon leur culture et leurs valeurs, ben moi c’est pareil et il ne faut pas confondre droit légitime (et devoir) de protéger sa culture et sa civilisation, avec une quelconque islamophobie, d’ailleurs je pense que la quasi totalité des Français n’avaient strictement rien contre l’Islam avant de subir ces vagues migratoires sans précédent.
    Vive le droit des Iraniens à rester eux-mêmes et même chose pour les Français en France !

     

    • Sais tu que le christianisme est une importation de l’Europe en Afrique ? En Espagne ? alors ton argumentation ne tient pas debout sur ce sujet. Ce qui peut être une solution, ce qu’on laisse chacun pratiquer sa religion selon sa conviction et l’essence de sa morale. On ne peut pas retirer la liberté aux personnes comme vous le faites le plus souvent en france avec des condamnations incessantes sur des humoristes à l’image de Dieudo.


  • @Souch39

    On dit que les clichés ont la vie dure, mais j’étais loin d’imaginer que c’était si encrés !

    il y a quelques années (quand je regardais encore la télé), je me souviens d’un reportage sur antenne 2 concernant l’importance pour l’enfant de lui apprendre une deuxième langue déjà dès la maternelle. D’après les spécialistes, les enfants auraient une grande capacité d’assimiler et de s’adapter à une autre langue ! Plus tôt ils commencent mieux c’est !
    Donc l’enfant qui parle français à l’école et l’arabe à la maison est une aubaine !
    Pour certaines famille l’arabe est privilégié alors que pour d’autres c’est l’anglais. Tout est une question de point de vu ! Le soucis avec les islamophobes c’est qu’ils prennent leurs inepties pour des vérité absolues. Un enfant qui parle arabe chez lui est une preuve que la famille ne veut pas s’intégrer. Alors que si le petit apprend l’anglais à la maison il est considéré comme totalement intégré !
    Si un Français de souche crache par terre, c’est juste dégueulasse ! mais si c’est un arabe, directement on fait valoir les valeur de la république ! c’est dingue !
    Le français a le droit de trouver choquant une femme qui se promène à moitié nu dans la rue. Tous les goûts sont dans la nature. Par contre le musulman lui, il aura juste le droit de la fermer, il doit si il veut être bien intégré, de respecter les valeurs qui sont les nôtre.

    En fait l’arabe en France c’est un peu comme le noir aux USA
    Il doit faire toujours plus attentions car par défaut ça sera lui qu’on montrera du doigt !

    L’ignorance à de beaux restes !

     

    • « Par contre le musulman lui, il aura juste le droit de la fermer, il doit si il veut être bien intégré, de respecter les valeurs qui sont les nôtre. »

      Le cerveau des plus malins est totalement court-circuité dés qu’il est question de ce qui les angoisse. Combien de fois des collègues m’ ont renvoyée à mes origines à propos de tout et de rien, et c’est franchement gonflant.
      Exemple : discussion à bâtons rompus lors des élections de 2007, propos inconséquents, humour ironie cynisme...bref toujours la même chanson. Et dans le tempo j’évoquais une supposée réticence des français à choisir une femme pour diriger le pays. Que ne m"étais-je permis ? On me répondit qu’en Algérie c’était pire...
      Le on notoirement "élue" eu mérité une double baffe, que la providence lui réserva de bien curieuse manière.


    • "... si ancré" et non "... si encrés". Quand même !


    • @colibri et oceania
      - c’est la proportion d’Arabes de culture musulmane en France qui est ontomogiquement inhumaine
      - un Arabe français qui parle arabe dans l’espace public paraît provocant, et c’est naturel, logique, que ça m’horripile
      - colibri ; votre tentative de comparaison avec l’anglais, qui serait parlé dansdans l’espace public, ca ne me fait meme pas rire, car je suis sur le forum où je penserais trouver des personnes honnetes et matures et loyales et « ouvertes » et « non diabolisatrices »


    • @ Souch39

      Je vous donne raison et pense également que votre réaction est naturelle. Mais la mienne que l’on mettra ou pas sur le compte d’une certaine susceptibilité ne l’est pas moins. Par respect pour eux-mêmes les individus ne peuvent faire preuve de bonne volonté que dans une certaine mesure, Bechikh n’est pas Chalgoumi si vous voyez ce que je veux dire.

      A l’échelle de la famille jusqu’à celle de la nation c’est au niveau collectif que se trouvent les solutions permettant la mise en place d’un vivre ensemble respirable et non source de mal être et de tensions. Celui (individu ou groupe) qui croit détenir seul les clés du paradis auquel aspirent d’autres, se goure dangereusement. Danger pour lui et pour ceux dont il compromet le salut, cela va de soit.



    • On dit que les clichés ont la vie dure, mais j’étais loin d’imaginer que c’était si encrés !




      Bienvenue dans le pays réel !
      Comme quoi, quand on commence à peine à communiquer, c’est compliqué de connaitre la position de l’autre. En lisant la production de l’autre on se rend compte qu’il pourrait avoir un avis différent. Pour certains c’est dur à encaisser.
      C’est là que se dévoilent les préjugés, si la modération le veut bien, beaucoup de choses devraient être mises sur la table.


  • Afficher les commentaires suivants