Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Meurtre de Sarah Halimi : le caractère antisémite n’est pas retenu par la justice

« Bouffée délirante aiguë », « délire persécutif », « trouble psychotique »... Au moment du meurtre de Sarah Halimi, défenestrée en avril dernier depuis son appartement, Kobili Traoré, le principal suspect, souffrait d’une altération de son jugement, a indiqué dans son rapport l’expert-psychiatre, le Dr Daniel Zagury.

 

[...]

Aux yeux de la communauté juive, ce meurtre est de nature antisémite, voire terroriste. De nombreux voisins ont, en effet, entendu le suspect récité des sourates du Coran et crier « Allahou Akbar ».

Dans son expertise, l’expert a précisé que son geste n’est pas incompatible avec une dimension antisémite du crime. « Un crime peut être délirant et antisémite. Les délires s’abreuvent de l’actualité et de l’ambiance sociale », précise le médecin.

Reste que pour l’heure, le caractère antisémite n’a pas été retenu par la justice.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

En lien, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants