Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La pression pour requalifier le meurtre de Sarah Halimi en crime antisémite vient d’Israël

Une certaine Noémie Halioua, très active sur Twitter, présentée comme journaliste, est l’invitée de la télévision franco-israélienne i24news. Elle évoque l’affaire Sarah Halimi, que la communauté juive organisée essaye depuis le début de requalifier en crime antisémite, alors que l’assassin n’a visiblement pas tous ses esprits.

 

La pression, d’abord médiatique, est devenue politique depuis la visite du Premier ministre Netanyahou en France à l’occasion du 75e anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv’. Et cela a accéléré très nettement le dossier Halimi 2.

Voici les propos de « l’avocate » médiatique de la requalification en crime antisémite... Nous avons respecté les intonations et les hésitations du discours de Noémie Halioua :

« Donc effectivement les paroles de monsieur Macron aujourd’hui sont très importantes parce que ils permettent de de de légitimer euh, des des des des propos euh qui ont été tenus, euh, par la par la presse communautaire mais depuis par la presse euh plus largement, et ça a permis de de, d’enfin mettre des mots sur une réalité. »

Le présentateur (qui a remplacé Paul Amar) intervient :

« C’est très rare qu’un président en exercice intervienne sur une affaire judiciaire qui est en cours parce qu’il y a un principe évidemment très important de séparation des pouvoirs, est-ce que à votre avis ça va faire bouger peut-être les choses parce que le caractère antisémite n’est toujours pas retenu ce soir ? »

On ne se gêne même plus pour exercer une pression communautaire d’un pays étranger sur la France. Imaginons cela avec la télé iranienne qui donnerait ses ordres à Macron et à sa justice « indépendante »... Le tollé, le brouhaha à la Chambre, la presse qui se déchaîne ! Les éditos remarquables ! La fierté nationale ! La mobilisation générale ! La Révolution !
Là, rien.
Que les Français qui ont des yeux et des oreilles voient et entendent.

La réponse de la « journaliste » ne manque pas de sel (de la Mer morte) :

« En tout cas c’est ce qu’on espère, c’est les répercussions qu’on espère c’est-à-dire que la justice va se dire que finalement euh peut-être que cette affaire avec toutes preuves euh qu’on a, qu’il s’agit d’un meurtre antisémite et islamiste, euh, pourra être requalifiée comme telle par la justice. »

Un grand moment de déontologie journalistique et de subtilité en matière de droit pénal.

 

 

Ce forcing absolument antirépublicain, qu’on soit adepte ou pas de la République et de ses lois, devrait faire se lever toute l’Assemblée et toute la presse comme un seul homme pour crier leur indépendance et leur refus de toute intervention étrangère dans leurs affaires.

Au lieu de cela, la déclaration de Macron sur l’affaire Halimi 2 est passée comme une lettre à la poste (et sans retard pour une fois), montrant par là-même la soumission de tout le système officiel aux oukases venant d’un pays étranger à propos d’un dossier qui est pourtant inattaquable : le meurtrier a été mis en examen sans que soit retenu le caractère antisémite, dans la logique du droit. Kobili Traoré est en effet depuis le soir du drame toujours hospitalisé à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (IPPP).
Le droit est une chose, mais il ne faut pas oublier le tordu...

Le nœud coulant se resserre un peu plus autour du cou de la Nation.

 

 

Sur la très particulière justice sioniste,
lire chez Kontre Kulture

 

Cela commence à faire beaucoup d’affaires Halimi, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Y’a tellement de choses à dire, mais en gros c’est des gros dégueulasses, et je parle même pas du crime, je parle ici de cette journaliste qui fait un tas d’amalgames.


  • Au delà des pressions et du problème juridique,
    quel est l’intérêt de faire reconnaitre un fou comme antisémite ? l’antisémitisme se passerait-il même de la raison maintenant ?

    On serait intrinsèquement antisémite comme l’on serait supposément intrinsèquement Juif ?
    Le forcing dans ce dossier débouche sur des propositions hallucinantes.

     

    • Pour poursuivre la répression (Loi Gessot) et étoffer l’arsenal juridique pour encore plus de répression, il faut que "le problème" persiste et soit actualisé de temps en temps. A la limite, il faut inventer des faits d’antisémitisme et continuellement les associer a l’anti sionisme de fait, on va pouvoir passer des lois pour interdire l’antisionisme.


  • " La justice A NOUS va se soumettre et obéir à Benjamin " .

     

  • #1768077
    le 17/07/2017 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    La pression pour requalifier le meurtre de Sarah Halimi en crime antisémite (...)

    Je conseille un vermifugeage de Noémie Halioua ...je trouve qu’elle gigote beaucoup sur son siège pendant son interview !
    Le climat français peut-être ou une nourriture trop riche pour une israélienne , une semaine à l’ail (dans ses salades, dans son gigot, dans ses pâtes, bref un régime à l’ail ) et plus de vers au trou de balle Noémie (les Ascaris lumbricoides seraient-ils eux aussi antisémites ?)
    Chez le Fronsé tout est antisémite !


  • "La "résistance", 1 n’a pas à exister face à la police" (Philippot, vite). Voici le genre de réplique que l"on reçoit des français. Ceci sous entend : pas de résistance face a la police de la pensée, pas de résistance a tout ce qui a l’apparence de venir d’une autorité. C’est en fait l’acceptation d’une certaine dictature, c’est la soumission total du français moyen qui a intégré au plus profond de lui le respect de la loi,qu’elle soit juste ou pas, et de l’autorité qui la représente. Des lors, il n’est pas étonnant que les français soient léthargique en voyant cette scène surréaliste a la télévision française


  • La communauté de lumière voudrait nous faire croire que chaque fois qu’une personne de confession juive est tuée en France, c’est un crime antisémite.
    Quid de tous les autres homicides qui sont commis sur notre territoire ?
    En 2016, il y en a eu 892 Source
    Instrumentaliser la mort pour servir une cause, quelle qu’elle soit, relève de la manipulation malsaine.


  • Quand un goy tue un autre goy, c’est un meurtre . Quand un goy tue un Juif c’est un meurtre mais c’est aussi un SACRILEGE ! Il a tué une parcelle de D.ieu ! De nos jour le judéïcide mériterait le même châtiment que jadis le régicide : rien moins que l’écartèlement .


  • Quel que soit le tort, quel que soit l’auteur, si c’est à l’encontre d’un juif, c’est antisémite et même pire désormais, c’est aussi antisioniste. C’est pourtant simple, non ? D’ailleurs je me demande si un PV pour mauvais stationnement ou autre, si on regarde bien...

     

  • C’est leurre fonds de commerce !

    Leurre antisémitisme à chaque coin de rue, ils s’en nourrissent pour exister !

    Ainsi, mettre la pression sur le personnel politique au garde-à-vous, l’utiliser comme variable où le curseur est placé selon ce qui les arrange de l’actualité.

    Donc pas étonnant d’utiliser un déséquilibré mental dans la logique où forcément son inconscient est .... antisémite ! Il le droguerait presque pour le lui faire avouer !

    Où sont les paranos ?

    Malgré l’intox médiatique, le mutisme des français inquièterait-il la minorité de la minorité au point d’utiliser un simple fait divers lequel n’aurait sans doute pas fait la « Une » s’il s’était agit d’une victime goy ?


  • Ah ,fallait qu’il nous la sorte ,la semaine antisémite .Une par semaine ,avec un petit film ,pour finir la soirée .On lime ,on lime jusqu’à plus soif .Avec ce qui nous annonce ,"freluquet 1er" ,les Français ont d’autres préoccupations plus inquiétantes .


  • #1768157
    le 17/07/2017 par Daphné Bürka & Anne-Sophie Lapute.....
    La pression pour requalifier le meurtre de Sarah Halimi en crime antisémite (...)

    Je conseille un vermifugeage de Noémie Halioua ...je trouve qu’elle gigote beaucoup sur son siège pendant son interview !
    Le climat français peut-être ou une nourriture trop riche pour une israélienne , une semaine à l’ail (dans ses salades, dans son gigot, dans ses pâtes, bref un régime à l’ail ) et plus de vers au trou de balle Noémie (les Ascaris lumbricoides seraient-ils eux aussi antisémites ?)
    Chez le Fronsé tout est antisémite !

     

  • et si un juif se fait piquer par un moustique on va accuser l’insecte d’antisémitisme ?


  • C est triste à dire mais à force de ce harcelement sur les réseaux sociaux et cette pleurniche d éternels incompris, les soutiens de cette dame odieusement assassinée la rendent aussi insupportable qu un Asselineau...


  • Un dossier long comme le bras est l’équivalent de la longueur d’une quenelle. D’où la preuve de l’antisémitisme. C’est evident.


  • Peut-on croire, un seul instant, que Sarah Halimi, du fond de sa tombe puisse pleurer la perte de sa judaité, l’anéantissement de son caractère juif ou de sa culture, aussi sacrée soit-elle ? Bien sur que non ! Quand vous voyez votre mort arriver, vous vous accrochez à ce que vous avez de plus précieux au monde : l’étincelle de la vie. Vous ne pleurez pas votre judaisme, votre nationalité ou votre ethnicité quand vous mourrez, mais pleurez votre dimension humaine universelle et sacrée, que vous soyez berbère, shintoiste, Français ou musulman. Il faut en avoir vu, des gens mourir et se pisser dessus à la dernière seconde avant de s’éteindre pour comprendre cela.

    Hors, ce qui est tout simplement hallucinant, c’est que cette Noémie Halioua pose la religion et le caractère raciale juif au dessus de la dimension humaine de Sarah Halimi, faisant passer la dimension humaine et sacrée de cette dernière au second plan, voire même l’absorbant complètement. La presse aux ordres utilise la même méthode quand il s’agit de l’agression d’un homosexuel : c’est pas l’homme qu’on agresse - selon les bien-pensants, mais l’homosexuel, ce qui fait passer la pulsion reptilienne avant la dimension humaine.

    Les Juifs font partie, comme tous les autres, de la dimension universelle et sacrée de l’humanité - qui est elle-même une et indivisible. Aucune pirouette ou cabriole juridique ne peut remettre cela en cause. Le pilpoul a ses limites. Elle (Noémie Halioua) est donc, si on suit son raisonnement inique et scélérat jusqu’au bout, l’ennemie de l’humanité et par extension, l’ennemie de tous les Juifs vivants sur terre. A moins que cette avocate ne soit complètement tarée ou vendue au système, je me demande bien de quelle pathologie mentale elle doit souffrir pour défendre une position aussi abjecte et intenable que celle là.

    Son raisonnement est tout simplement d’une crétinerie abyssale.

    Alors, madame Noémie Halioua, je vous invite dans mon unité de soins palliatifs, à regarder mourir des Musulmans, des Noirs ou des Juifs qui aux derniers instants de leur vie, aux quelques secondes qui précèdent la mort, ne demandent pas la bible, le talmud ou le coran, mais demande pardon (à Dieu ?) ou pour les autres, simplement à rester encore un peu en vie. Pas même leur mère - avec tout l’amour qu’elle ont pour leur fils, ou leur mari... leur soeur qu’elles voient partir, ne prendrait leur place.

     

    • "Les Juifs font partie, comme tous les autres, de la dimension universelle et sacrée de l’humanité - qui est elle-même une et indivisible."
      De tres bons livres sont sortis sur le sujet sur KK , je vous les conseille vivement ,cela vous évitera d’écrire ce genre de choses .


    • Bjr Soralien,

      Merci pour votre remarque mais je m’y attendais, c’était un peu provoqué d’ailleurs. C’est la raison pour laquelle je précisais “qu aucune pirouette ou cabriole juridique ne peut remettre cela en cause". La dimension universelle et spirituelle de l’homme transcende tous les concepts. Les triples saltos talmudiques, aussi stylistiques soient-ils, n’ont pas cours dans l’au-delà car les lois du mental - instrument fini - n’ont pas de prise sur l’infini : et l’infini, c’est ce que nous sommes.

      Je vous invite à mon tour, comme vous venez gentillement de le faire, à plonger dans l’immense richesse spirituelle de l’advaïta-védanta : c’est la source. Tout ce qui vient en aval n’est qu’un ersatz qui glisse vers une forme purement magique. Le tout mixé et servi dans un langage mystico-sexuel à vocation soi-disant illuminatrice et qui ressort sous formes de livres neu-neu étalés au rayon "ésotérisme" de la fnac. La prétention catholique à se présenter comme l’universel est l’équivalent par l’absurde de la déclaration d’élection de la religion juive : toutes deux forcent l’adversaire à avouer sa volonté d’être le seul élu universel. Et il resortira de cette farce rendue aux vivants comme aux morts la prévision d’un univers ou chacun ira se prendre pour l’universel incarné La vérité du chemin ce n’est pas de le connaitre mais de le parcourir.


  • Qui veut gagner un p’tit billet :

    Quand une personne de la communauté des lumières rate un virage au volant de son véhicule et qu’elle est victime d’un accident, qui est l’antisémite ?

    Le véhicule lui-même - réponse A
    Le fabricant du véhicule - réponse B
    Le fabricant de pneus qui n’ont pas assez adhéré à la route - réponse C
    Ce p...tain d’ingénieur des ponts et chaussées qui a mis là ce virage qui n’avait rien à y faire - réponse D.

     

  • Pour "l’antisémitisme business" il faut des sémites, pour le meurtre racial de Saïd Bourarach, il faut une justice insoumise !


  • J’ai découvert pour la première fois cette Noémie Halioua il y a quelques jours, car sur Twitter Dupont-Aignan et ses sbires de DLF relayaient ses tweets de chantage à l’antisémitisme (chercher à faire de la récupération politique voire du profit avec les morts, ça me répugne personnellement). Pour ceux qui pensaient que Dupont-Aignan avait bien viré depuis quelques mois... Pressions communautaires sur la justice républicaine... peut-être qu’il doit se faire pardonner.


  • Qui sème le vent récolte la tempête. Le ciel est au gris, cela ne devrait plus tarder ...


  • il y a des dizaines de crimes de ce genre tout les ans en France,la justice est là pour poursuivre et condamner les coupables mais dans le cas présent on veut s’acharner contre une communauté et exploiter le filon de l’islamophobie.


  • Je vous invite a écouter Gilles William Golnadel (avocat de la soeur et du Frère de la dame ) face à Florence Cohen (Doucement Madame Elisabeth Lévy , je l’ai pensé ,mais pas dis ;) ) sur RTL aujourdh’ui .
    Ce qui ya de bien avec notre William, c’est qu’avec lui, ,on est pas dans le doute, on sait qui sont les patrons .

     

  • Vous êtes marrants les gars ! C’est tellement rare aujourd’hui un crime antisémite que quand ils en tiennent enfin peut être un ils ne veulent surtout pas lâcher le morceau ! Les pauvres ils ont tellement de mal à trouver cet ingrédient si indispensable à leur soupe ! Une propagande contre l’antisémitisme sans crime antisémite c’est comme un steak sans poivre ni moutarde !

    Dans le cas présent on a eu à faire à un acte de barbarie commis par un psychotique, mais ne peut-on pas être médicalement fou et antisémite ? L’antisémitisme n’aurait-il pas été l’étincelle qui aurait fait franchir la ligne rouge à ce malade mental ? Vous voyez les gars, Bibi a raison de ne pas lâcher l’affaire !


  • Le petit problème, c’est que l’assassin a crié "sale juive".

     

  • A force de baisser son froc,voila ou on en est rendu...et il ne faut surtout pas le dénoncer sous peine d’être un antisémite notoire,voire plus...Ce chantage a l’antisémitisme devient grotesque et exaspérant et grâce a cette partie de la population,les moutons incultes formatés,qui ont permis l’installation lrem de macron,ceci n’est pas prêt de s’arrêter !!


  • Vous n’avez pas honte de quémander !!!
    Que direz vos alleux ,ou il est parti le génie juif !!!
    Arrêtez de quémander putain ,soyez fier !!!


Commentaires suivants