Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Migrants – Des paras italiens hèlent le pape : "Ça suffit, Bergoglio ! L’ennemi est dans la maison !"

Francesco Crippa, président de la section provinciale de Brianna de l’Association Nationale des Parachutistes Italiens, ne supporte plus les messages du pape en faveur de la submersion migratoire et a diffusé sur les réseaux sociaux un message explicite :

 

JPEG - 16.5 ko
Francesco Crippa

« Ça suffit Bergoglio ! Nous avons un ennemi dans la maison et beaucoup trop de gens continuent à faire semblant de rien. Les paroles de celui qui l’a précédé devraient réveiller nos consciences de chrétiens et l’isoler. »

 

Bien sûr, Francesco Crippa n’est pas mandaté pour parler au nom de tous les parachutistes. Il précise d’ailleurs :

« C’est mon avis personnel de chrétien et de croyant qui n’approuve pas l’attitude de ce pape et son prêche. Avez-vous remarqué que la Place Saint Pierre le dimanche est à présent toujours à moitié vide et les cadrages de prises de vues des télévisions sont toujours filmées par le bas ? »

Mais il ne fait aucun doute que cet homme très connu parmi les bérets rouges italiens s’exprime avec l’assentiment de beaucoup de ses camarades. Ils savent, eux, le prix qu’il faudra payer tôt ou tard pour se débarrasser de cette situation.

Lire l’article entier sur medias-presse.info

 

JPEG - 105.6 ko
En 2014 le pape François reçoit des migrants qui ont échappé à un naufrage

Comprendre comment le pape est devenu un antipape
en lisant sur Kontre Kulture

 

La situation italienne est explosive, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Quand les corps constitués vont commencer à bouger...." . Cela me rappelle quelqu’un, mais qui.... Je ne me souviens plus.... Je blague bien sur et bonne semaine à Alain...


  • D’après les rumeurs, François serait un franc-maçon supervisé par la Loge P2. Cette explication donnerait du sens à son action délétère pour notre civilisation.

     

    • On ne peut accéder à aucun pouvoir si on n’en est pas ! La plupart des ministres en sont , beaucoup de députés( majorité comme pseudo opposition, tous partis confondus), les fonctionnaires de police -gendarmerie ( pas que des hauts gradés...J’ai vu des commissariats ou l’action du patron etait controlée et bloquée par un brigadier chef ), la magistrature, l’église conciliaire ....etc !


    • Je confirme (par vécu) que dans la fonction publique seulement les hauts gradés sont quasis tous franc-maçon.
      Beaucoup qui arrivent là ne savent pas vraiment ce que c’est et le font pour éviter d’être bloqué dans la carrière même si ce n’est pas une obligation ça ouvre des portes. Le fait de faire partie d’une confrérie même si la majorité ne connaissent pas ou n’adhéreraient pas à des mouvements de pensées de cette confrérie, l’automatisme de réaction sociale en court que la personne en faisant partie se sentira (pour la majorité) obligé de perpétuer ses obligations encore plus si la recommandation provient de supérieur ayant le dessus sur soit.
      Après en ce qui concerne le pape, je ne sais pas, mais je pense qu’il n’y a pas besoin qu’il soit franc-maçon pour se faire mettre la pression ou se faire induire en erreur sur ses choix.


  • Ce type n’approuve pas l"attitude du pape (et c’est bien son droit le plus légitime ) mais pourquoi se taire sur les politiques, qui sont eux , les seuls responsables de cette situation et celà sous l’influence d’officines que l’ont dit " non gouvernementales " mais qui sont tout , sauf "apolitique " ? Il est vrai que le pape n’à pas les moyens de répondre de manière coercitive contre ses accusateurs (à part les excommunier ) mais qui croit encore à ces balivernes du moyen -âge, tandis que les politiques eux peuvent lui couper les cordons de la bourse ( et même les bourses ) s’il l’a ramene trop sur la politique décidé à Bruxelles par un quarteron de mondialistes intouchables !!


  • Après 53 ans, c’est un début. Il est en effet important d’étudier le cas de l’église de Vatican II et de ses anti-papes depuis 1958.
    - Angelo Roncaldi (Jean XXIII) a été initié Rose-Croix par Vincent Auriol. Ensuite tout s’enchaîne , comme l’a prophétisé NSVM à la Salette, Rome deviendra le siège de l’antéchrist et cela doit passer par les crimes les plus odieux notamment ceux contre le Saint-Esprit ; de sodomies et de pédérasties.
    De 1954 à 1963, Montini futur Paul VI fréquente des bordels de jeunes hommes. Luigi Villa, décrivit les origines juives de Montini, et publia des photographies inédites de la tombe de sa mère Judith Montini, née Aghitsi, ornée de représentations maçonniques. L’homme était trouvé, sera tenu par son homosexualité et lancera le fléau. En 2006, le Dr Randy Engel le décrit. Robin Bryans, écrivain irlandais, indique dans son autobiographie que son ami Hugh Montgomery a été l’amant du jeune Montini. Roger Peyrefitte, écrivain français et ex-ambassadeur, l’aborde également. L’acteur italien Paolo Carlini était son amant principal, le visitait fréquemment dans ses appartements pontificaux.
    - Grâce à David Yallop, nous savons que l’assassinat de Jean-Paul Ier fut l’oeuvre de la loge P2, 33 jours après le début de son règne et que ce meurtre intervint juste après qu’il ait évincé deux francs-maçons de la secte conciliaire (Marcinkus et Villot).
    Dans Redemptor Hominis en 1979, Wojtyła ( Jean-Paul II ) du Rotary selon Armando Corona stabilise l’édifice maçonnique : " “Le sens fondamental de l’Etat comme communauté politique consiste en ce que la société qui le compose, le peuple, est maître de son destin. Il n’y a qu’un seul pouvoir qui vaille : celui qui permet à l’homme de se relever lui-même dans sa royauté ".
    On en arrive à Ratzinger ( Benoît XVI ) et aux acrobates du Gay Circus le 15 décembre 2010 puis le 20 décembre 2012, il promulgue les décrets concernant la reconnaissance des " vertus héroïques " de Paul VI. Enfin, la révélation de l’acquisition pour 23 millions d’euros d’un immeuble et du plus grand sauna gay d’Europe le fait chuter. On choisi Bergoglio qui n’est même plus prêtre car ordonné en 69. Tous tenus par leur dégénérescence et leur silence, ils doivent tous se faire saint. Le cas de Paul VI est à l’étude. Le sédévacantisme n’est pas une opinion mais une conclusion théologique.

     

    • Un pape nous a mis en garde contre l’impossibilité de l’accession d’un hérétique au trône de Pierre.
      Le pape Paul IV en 1559, craignant qu’un protestant soit élu au trône pontifical, décréta que si la personne élue pape avait dévié de la foi catholique ou était tombée dans une hérésie, son élection devrait être considérée comme nulle, juridiquement invalide, et non avenue. Il décréta en outre que cette personne ne devrait pas être considérée comme pape, même si elle avait pris possession de l’office, avait été intronisée, et avait reçu la vénération et l’obéissance de tous les fidèles.
      CONSTITUTION APOSTOLIQUE “CUM EX APOSTOLATUS”


    • Merci Crux Fidelis pour ces éclaircissements.


    • @crux,c’est bien là une explication claire et concise sur la situation de l’église actuelle, autre chose que d’expliquer cette situation comme étant des querelles de clochers entre groupes traditionnaliste que Soral décrivait dans ses "entretiens du mois ", c’est peut-être là où E&R devrait porter son fardeau.plutôt que d’exciter la nasse d’orgueilleux parisien auquel on a l’impression qu’il cherche à se faire remarquer.Que Dieu nous garde de notre orgueil qui pourrit tout.


    • Bonsoir,
      Ayant lu "Au nom de Dieu" et étant passionné par Albino LUCIANI, je me permet d’indiquer qu’en 33 jours Jean-Paul n’a pas eu le temps de révoquer ou renvoyer qui que ce soit. David YALLOP le note d’ailleurs dans le chapitre "Au bénéfice du meurtre les affaires restent les affaires", "[...] VILLOT fut reconfirmé dans ses fonctions de secrétaire d’état. CODY conserva le contrôle de Chicago. Aidé par MENNINI, de STROBEL et monseigneur dE BONIS, MARCINKUS continua de contrôler la banque du Vatican et continua de garantir que les activités criminelles avec la Banco Ambrosiano florissaient." Néanmoins, merci pour l’ensemble des informations notées dans votre post, fortes intéressantes.


    • Bien cher Antoine Dino,
      Vous vous contredisez si : " VILLOT fut reconfirmé " c’est qu’il fût bien au moins tenté de l’écarter à un moment.
      Cordialement,


    • Cher Crux fidelis, Jean-Paul devait le lendemain (de sa mort) ou quelques jours plus tards faire des annonces fracassantes. Malheureusement il a fait confiance à des malhonnêtes qui l’entouraient en divulgant ses plans. Je n’ai pas le sentiment de me contredire : VILLOT n’a pas été démis de ses fonctions, Popol 2 a reconfirmé son potos à son poste. Changement de chef, ce dernier aurait très bien pu nommer un autre secrétaire d’état.
      Bien à vous.


  • Ah enfin des vrais chrétiens : ils osent interpeller le Pape ! On attend la même chose en France, et dans toute l’Europe. Amen.

     

  • Ce para a raison : à Pâques 2016 je me suis rendu à Rome, en pèlerinage solo, je pensais voir une ville et une place noires de monde. C’était vide, et les basiliques majeures à moitié vides aussi. Même à Saint Jean de Latran pour la messe (nouvelle...) de Bergoglio le samedi de Pâques c’était désespéramment vide. A la télé italienne en effet c’est plans serrés et compagnie, pire qu’une manif des insoumis chez nous !
    Il est évident que les prises de position publiques de cet homme sont désastreuses et déconnectées du réel, ou plutôt qu’il est en service commandé...

    Si on reconnait un arbre à ses fruits alors Vatican II prouve tous les jours que Dieu fait que l’arbre est bel et bien pourri.


  • Par son discours "peace and love " le Pape participe à la submersion migratoire du
    continent Européen mais les guerres impériales (Anéantissement de la Libye ,al qaïda au sahel etc...) sont les vecteurs essentiels de ce tsunami . Pour être cohérents
    les pays Européens devraient cesser d’ être les supplétifs de l’ otan et créer leur propre armée .Les gains économiques de ces prédations sont totalement dérisoires en comparaison du danger mortel pour la civilisation Européenne .


  • Le Pape François fait de la politique...

    En adhérent à la politique mondialiste
    des migrations,organisée par l’Empire
    Le pape plonge les chrétiens dans le piège.
    L’église catholique risque gros dans ce contexte .
    La vanité du pape flattée par l’Oligarchie
    le rend aveugle .
    Les catholiques sans défenseur,sans chef
    vont souffrir .Comme en politique c’est au peuple
    chrétien de prendre son destin en main .

     

  • Il existe deux sortes de "coup d’état" militaire ;

    le premier qui consiste à ce que l’armée renverse le gouvernement et garde le pouvoir ;

    Il en existe un second ,appelé "pronunciamento "

    Dans ce type de "coup d’état" l’armée renverse également le pouvoir ,mais à l’issue de quelques mois quand la situation est stabilisée ,l’armée organise de nouvelles élections , ce qui présente le sérieux avantage d ’assainir la situation antérieure et de la clarifier ,en instaurant la "proportionnelle " par exemple ;

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pronu...

     

  • Ce pape est une vermine rouge


  • ce pape est une imposture,en devenant la courroie de transmission des élites mondialistes il s’est totalement déconnecté du monde chrétien.


  • Selon l’article 24 des accords du Latran, signé du 11 février 1929, qui mettaient fin à la "Question Romaine", "Le Saint-Siège, en ce qui touche la souveraineté qui lui appartient, même dans le domaine international, déclare qu’il veut demeurer et demeurera étranger aux compétitions temporelles envers les autres États et aux réunions internationales convoquées pour cet objet, à moins que les parties en litige ne fassent un appel unanime à sa mission de paix, se réservant en chaque cas de faire valoir sa puissance morale et spirituelle.

    Et surtout : "En conséquence, la Cité du Vatican sera toujours et en tous cas considérée comme un territoire neutre et inviolable".

    Rester NEUTRE : C’est en fait l’abolition de la "papauté" et le découronnement du pape en ce qui concerne la "tiare", le pape perdant tout son pouvoir temporel en matière internationale, processus qui, rappelons le, commence aux traités de Westphalie, lorsque les états d’Europe décidés d’arrêt le massacre de la guerre de Trente Ans, ont fait comprendre au légat du pape qu’on avait pas besoin de lui pour déclarer la guerre ou la paix.

    On peut ainsi se demander si, progressivement, à coup de prêchis-prêchas internationaux et médiatiques, ridiculement mis en scène à coups de voyages et de tournées en papamobile, le pape respecte bien les accords du Latran quand il intervient dans la politique des états, et notamment, de l’Etat italien qui, lui, a de vraies responsabilités, un vrai territoire et un population difficile à gérer, autre chose qu’un état d’un hectare et d’une soixantaine de citoyens, et dont la seule réalité concrète est un banque gérée de manière opaque.

     

    • La croûte du Latran ne découle que de la " loi des garanties " que Pie IX a toujours refusé. Tout en se considérant prisonnier au Vatican nul ne voulait réduire la souveraineté temporelle de la sainte église, qui sait toujours préoccupée de politique. C’est une des fonctions premières de l’église terrestre militante, assurer les bonnes moeurs de la société temporelle.

      Le Cardinal Gasparri qui a signé les accords était de tendance nettement internationaliste, et considéré par certains spécialistes comme affilié aux Loges que " quelques rumeurs de maçonnisme ont couru sur lui ", comme l’a dit l’abbé Ricossa bien naïf il y a peu mais qui change son fusil d’épaule petit à petit. Il a fait une conférence sur la franc-maçonnerie dans l’église le 26 novembre dernier à Paris. Deo gratias. J’attends sa diffusion pour confirmation sur le site sodalitium.eu
      En effet le Cardinal Gasparri soutint en apparence le combat antimaçonnique de Mgr Jouin tout en continuant son double jeu. Ses préférences internationalistes montrent bien de quel côté il penchait... Les accords de Latran sont comme beaucoup de traités, des magouilles maçonniques dont tout le monde se fiche éperdument. Mais au moins vous avez raison d’en parler, cela sème le désordre et la zizanie et des arguments pour les athées. Et c’est bien là l’essentiel finalement.


  • L’état du Vatican accueil combien de migrants ?

     

  • Un Pape qui cherche à détruire une partie de la civilisation chrétienne est forcément un agent du mondialisme, lin’y a pas d’autres explications.

    .


  • Cette homme n’est pas Pape, c’est un usurpateur. Et cela est déjà arrivé dans l’histoire. Il y a des règles strict à respecter pour le devenir et surtout pour le rester. Bergoglio (François n’existe pas) a bafoué tellement de règles (écrites dans l’histoire par ses prédécesseurs) qu’on pourrait en faire un livre. Meme Borgia tant critiqué pour son comportement n’a jamais attaqué l’Eglise. C’était un lourd pécheur, mais pas un destructeur. Bergoglio a été mis sur le trône de Pierre par les forces occultes sévissant au coeur même de la Curie. Il s’agit de la micro mafia ayant infiltré l’Eglise comme prédit il y a des décennies par de nombreuses personnes, comme Henri Delassus ou Maurice Pinay dans son livre qu’il a distribué aux évêques durant le concile Vatican II ; "2000 ans de complot contre l’Eglise" que Kontrekulture devrait rééditer de toute urgence. Sans parler des messages et apparitions qui ont annoncé tout ceci comme à La Salette. Ce petit groupe qui a fait élire Bergoglio est composé des "cardinaux" Kasper, O’Connor, Martini, Daneels, Policarpo, Lehmann, Silvestrini, Husar (c’est info proviennent du Cardinal McCarrick en personne). Ils ont certainement joué un rôle important dans la démission de Benoît XVI. Ils serait temps que les catholiques se rendent compte de ceci, ainsi que les autres aussi qui cassent du sucre sur l’Eglise catholique et profite de sa faiblesse actuelle en se servant de Bergoglio pour faire avancer leurs affaires anticatholiques. Ce qui est un non sens total.
    Mais il y a de l’espoir, il y a le cardinal Sarah que cette micro mafia veut faire taire, mais qui malheureusement pour eux, est écouté par de toujours plus nombreux catholiques.

     

    • Le pape actuel n’est pas un usurpateur, il a été élu selon les règles du droit canon... et c’est ça qui est grave en fin de compte ! C’est pour moi la preuve que l’Eglise est de plus en plus infiltrée par les agents de l’"Empire", à la solde de la finance internationale...


    • *p’tit gars

      Sans parler de Vatican II et des bruits qui court sur l’élection du cardinal Giuseppe Siri à la place de Roncalli (Jean XXIII), le cardinal dira lui même qu’il "était tenu par le secrets" il y a un fait qui nous échappe, et qui pourrait invalidé l’élection de Bergoglio ; Benoit XVI a t’il était forcé de démissionner ? On sait tous que le pape a subi des pressions extérieurs énormes, en particulier venant des USA.
      Si tel était le cas, et selon le droit canonique, l’élection de Bergoglio serait de fait, invalide. Il y a une deuxième chose troublante, la démission d’un pape étant extrêmement rare et étant d’une importance capitale pour l’Eglise, un tel document doit être irréprochable.
      Le droit canon de l’Eglise stipule que ce genre de document doit être exclusivement en latin, et surtout, ne doit comporter aucune faute d"ortographe, c’est essentiel. Sinon, c’est invalide. Or, Benoit XVI, lors de l’annonce de sa démission, a lu la lettre le 11 février 2013.

      Extrait du texte ;

      "declaro me ministerio Episcopi Romae, Successoris Sancti Petri, mihi per manus Cardinalium die 19 aprilis MMV commissum renuntiare"

      Traduction en français

      "je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005"

      Il y a une erreur de grammaire : "commissum," qui dépend de ministerio, complément du verbe renuntiare, devrait être au datif comme lui (commisso).

      La faute est parfaitement audible à 1:15
      https://www.youtube.com/watch?v=g-N...

      Jamais un homme comme Ratzinger, qui a écrit des milliers de documents en latin dans sa vie, jamais il n’aurait pu commettre une faute grossière sur un tel document.
      Techniquement, et selon la décrétale "Ad audientiam" le pape Benoit XVI est toujours pape, et par conséquent Bergoglio ne l’est pas... Certes, tout ceci est de la technique pur, mais cela laisse planer le doute...
      D’autant que Ratzinger conserve la soutane blanche et la calotte, et que Bergoglio n’a jamais porté certains attributs pontificaux depuis le jour de son élection,
      comme les mules rouges, et surtout la mozetta, symbole qui représente le pape au monde lors des cérémonies officielles non religieuses...


  • Tous les paras européens pensent la même chose que leurs camarades italiens. Ce pseudo pape est une marionnette des mondialistes, et absolument rien d’autre.


  • Les paroles de celui qui l’a précédé devraient réveiller nos consciences de chrétiens et l’isoler. »

    il parle de qui et de quoi


  • Ce pape pas très clair avait été bien repéré par Philippe D’Assac il y a quelques mois, bien explique dans ses vidéos.


  • Les paras italiens, c’est bien, mais s’il y avait une révolte des zouaves pontificaux ? (Merde, il n’y en a plus de puis belle luette). Alors une révolte de la Garde Suisse et de ses valeureux hallebardiers ? Qui foutraient le Vatican en l’air mettraient le pape en état d’arrestation, et prenaient le pouvoir au Vatican comme les prétoriens le faisaient à Rome à une époque où les hommes étaient des hommes. ?

    Berdoglio "in Tibérim" ! L’occident relèverait la tête ! Un coup d’Etat des Gardes Suisses !

    On peut toujours rêver, en ce monde de fonctionnaires surpayés.


  • Le pape a décidé de ne plus porter la tiare.

    Il nous faudrait un nouveau Jules II ! Un pape en armure !


Commentaires suivants