Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chrétiens évangéliques américains en Israël : un pont entre Trump et la colonisation

Le vice-président américain est en Israël aujourd’hui et demain : Mike Pence vient assurer le service après-vente sur Jérusalem, après la déclaration de Donald Trump au mois de décembre sur la capitale d’Israël. Et c’est un événement pour les chrétiens évangéliques, dont fait partie le vice-président. Les évangéliques ont truffé Jerusalem d’affiches pour remercier Donald Trump et accueillir Mike Pence. Ils sont puissants en Israel. Ils soutiennent la colonisation.

 

Dans la colonie de Psagot, sur la colline calcaire qui porte le vignoble local, il y a un petit air de conquête du Far West collé aux chaussures des six évangéliques venus travailler la vigne pour quelques semaines aux côtés des Israéliens.

 

JPEG - 54.4 ko
Vignes de la colonies de Psagot dans lesquels les volontaires évangéliques travaillent quelques semaines par an

 

« Ces propriétés ne sont pas illégales »

Ces chrétiens viennent des États-Unis. Ils appartiennent à une organisation familiale, qui organise des voyages de quelques semaines pour faire venir des volontaires dans les exploitations israéliennes implantées en Palestine. C’est un soutien à la colonisation, selon Nate Waller, venu préparer l’arrivée d’une douzaine de personnes la semaine prochaine : « Il faut que les communautés juives se développent. Ces propriétés ne sont pas illégales », dit-il.

Cet investissement est justifié par la Bible. Elle est la feuille de route des évangéliques. Elle laisse peu de place aux Palestiniens, pourtant installés sur la même terre, reconnaît Ben Hilton de l’organisation Hayovel : « Pour être bénis, les Palestiniens devront d’abord accepter que le peuple juif est le propriétaire de la terre d’Israël ».

 

JPEG - 67.2 ko
Ben Hilton, chrétien évangélique, taille dans les vignes de la colonie de Psagot

 

Soutien à l’économie locale

[...]

En Israël il existe quatre organisations principales. Leur surface financière est très importante. Le fondateur du musée des amis de Sion à Jérusalem, Licke Evans, finance depuis des mois des campagnes d’affichage à la gloire de Donald Trump.

Lire l’article entier et écouter le reportage sur franceinter.fr

 

Sur le mouvement évangélique qui fait pression sur Trump :

 

Sur la puissance médiatique et politique des évangéliques aux États-Unis :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

La décision de Trump fait tomber les masques, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais ce sont TOUS les chrétiens qui sont sionistes : ils croient que leur sauveur est un rabbin, et que ce rabbin est né d’une vierge . De plus ils croient qu’il va "revenir" à Jérusalem, et toutes leurs églises sont orientées vers cette ville .

     

  • Si ces gens sont chrétiens, alors je suis les Rolling Stones.


  • J’ai beaucoup de mal à considérer les sectes évangéliques anglosaxonnes comme des chrétiens .

     

  • les évangélistes sont une secte, juste en passant... Ils n’ont rien de Chrétien. Ils se basent sur la Chrétienneté pour faire du Judaïsme (donc très dangereux ; tout ce qu’il se passe aujourd’hui est de leur faute)

    Avec les Baptistes et les Methodistes, les USA ont décidément le Combo des Loosers (ou "Looser’s Club")


  • Ceux qui pensent que tous les Chrétiens sont sionistes se trompent énormément.

    J’invite ceux qui veulent vérifier ça, à regarder une vidéo du pasteur US Steven Anderson sur le sujet. Vous n’allez pas être déçu du voyage ! (cherchez sur youtube "Steven Anderson")


  • Voilà ce qui se passe lorsque l’on coupe le lien avec sa Mère, avec l’Eglise universelle. On se cherche une autorité ailleurs, en l’occurrence chez les dirigeants politiques ici, et on se sent surpuissant. De la même manière qu’un fils qui a perdu le lien avec ses parents a plus de chance de se faire dresser par des voyous et de devenir comme eux. L’Evangelisme qui est la forme la plus extrême de cette révolte et qui est relativement récent dans l’histoire, on se demande quelle sera la prochaine étape de cette rébellion perpétuelle et s’enfonçant toujours plus dans les abîmes...


  • Si on aime vraiment Jésus comment peut on aimer ces crucificateurs ? Comment ?


  • Il n’y a pas besoin d’aller en USraèl pour trouver des collabos au NWO.
    Il suffit d"écouter la propagande de RCF radio "chrétienne " et radio Vatican pour avoir les cheveux qui se dressent sur la téte (pour ceux qui en ont !)
    missus Gallet pleurniche tous les soirs sur le sort des migrants ,appelle à la solidarité ,au mixage des peuples et des religions , au métissage et à l’amour de la Thora ,d’israèl et du vivre ensemble et à la globalisation totale de la planète .Tout ça avec un aéropage de jeunes culs- bénis ouioui gnangnans qui approuvent en chouignant et des prêtres qui mettent la Bible au gout du jour .
    Ils sont ben méchants les vilains Français qui n’écoutent pas ce que Berg Oglio
    donne comme conseils depuis son palais .
    En plus on a droit à des lectures de la Thora par des femmes rabins gratos .C’est tout simplement merveilleux


  • Les tribulations de la papauté et les délires protestants suffisent à démontrer la décomposition globale de la chrétienté. Alors ceux qui s’amusent à profiter de ces articles pour produire une guerre des clochers voir entre minarets, clochers et synagogues m’épuisent.

    La critique du protestantisme anglo-saxon a tout de même bon dos. On peut très bien être d’accord pour fustiger les délires d’un christianisme corrompu par une société ultra-libérale. Mais il y a une vigueur de Foi et de Valeurs dans ces milieux qu’on n’atteindrait même plus en rêve dans la France si catholique que l’on fantasme ici.

    A côté, la France n’est devenu qu’un paquet d’individus athées/laïcs et il ne serait pas étonnant que Dieu ait plus de considération pour l’Américain turbulent du Midwest qui continue tout de même à militer vigoureusement contre l’avortement et à mettre un paquet de frics dans son église que pour le Français arrogant qui se complaît dans la transformation d’église en parking ou qui trouve moderne la quête de la dîme par CB sans contact.

     

    • On peut très bien déplorer l’idéologie sioniste des Evangélistes ET la dérive de l’église catholique "officielle" qui d’ailleurs dérive vers le même dogme que celui des Evangélistes et je ne serais pas surprise que sous peu, les deux s’unissent laissant de côté les catholiques authentiques qui ont très probablement plus d’affinité avec les orthodoxes d’ailleurs... Les chose ne sont pas forcément aussi simples !

      Je crois personnellement que si Benoît XVI a été éjecté du trône de St Pierre, c’est qu’il cherchait à avoir des liens fraternels avec le monde orthodoxe (ce qui aurait entraîné de facto une union religieuse eurasiatique) et que François a été mis en place pour constituer un "catholicisme" atlantique judéo-chrétien - et donc sioniste. N’oublions pas que le clan Clinton aurait beaucoup fait pour faire démissionner Benoît XVI... https://www.egliserusse.eu/blogdisc...


  • En attendant aux USA, tous les medias ne parlent que de l’influence de la Russie et de Poutine sur les derniere elections presidentielles, et tous les democrates (lisez gauchaux) autours de moi n’ont que ca en tete... c’est fantastique comment les medias peuvent programmer le cerveau des gens, fascinant.