Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mirepoix (Ariège), la cité médiévale qui a mille ans

Mirepoix, petite ville de 3 100 d’habitants permanents est située à mi-distance entre Carcassonne et Foix. C’est au Xe siècle que l’on cite la première fois son nom dans une charte donnée aux habitants par Raymond Roger, comte de Foix. On lui attribue des origines celtes.

 

 

Lors de la croisade contre les Albigeois en 1209, Simon de Montfort prend le château féodal. La famille de Mirepoix très liée au catharisme est dépossédé. Simon de Montfort le donne par le traité de Paris en 1229 à Guy de Levis son fidèle lieutenant qui devient Maréchal de Mirepoix.

À cette époque la ville s’étend au pied du château sur la rive droite de l’Hers et est très florissante : près de 2 000 habitants, de nombreux commerces et industries.

En 1279, la rupture du barrage de Puivert provoque une terrible inondation qui détruit toute la ville en n’épargnant que le château.

En 1289, Guy de Lévis décide de rebâtir la ville sur la rive gauche de l’Hers, c’est son fils qui fit exécuter ce projet. La ville est reconstruite en forme de bastide ce qui explique les rues tracées au cordeau suivant deux axes perpendiculaires et une grande place centrale.

La cité prospère et en 1317, le pape Jean XXII en fait un évêché.

En 1362, la ville est attaquée par une bande de routiers qui met le feu. Suite à ce grand incendie détruisant la partie sud de la ville, une nouvelle enceinte de protection est construite constituée par de fortes murailles et quatre portes fortifiées pour mettre la ville à l’abri. De nos jours, il ne subsiste de cette fortification que la Porte d’Aval qui laisse encore entrevoir des traces de herse.

Sur la grand place, l’on peut encore admirer les maisons à colombages sur galerie de bois. Des piliers en bois aidés d’étançons soutiennent les façades et forment de magnifiques galeries couvertes. Les solives des maisons les plus riches sont sculptées. Les plus belles sculptures se trouvent sur la maison de Justice du Seigneur qui devient plus tard en 1500 Maison des Consuls : femmes à coiffe, tête barbue, tortue...

Lire l’article entier ici

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

À ne pas manquer, sur E&R :

E&R Ariège, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2228973

    Mirepoix a 1000 ans… Je lui souhaite encore 10.000 ans d’existence sereine et dans opulence , et exclusivement à la française !

    Mirepoix, notre richesse Européenne !

     

    • #2229097

      Vous êtes drôlement optimiste


    • #2229253
      le 30/06/2019 par La Faux Fraîchement aFFûtée
      Mirepoix (Ariège), la cité médiévale qui a mille ans

      @calendula

      Que vos mots sont insignifiants, vous me rappelez le cri stupide du coucou
      qui croit toujours devoir fournir sa petite note limitée, quel qu’en le sujet.
      Trop de français français n’expriment pas et n’osent pas formuler leurs
      volontés, clairement et avec simple aplomb.

      Le Yougoslave a le mérite d’y aller de bon ton, en formulant sa volonté
      la plus pure. J’en veux autant que lui de cette perdurance.


    • En France l’architecture est morte en 1914 : à Paris on peut admirer des milliers d’immeubles "haussmaniens" aux façades en pierre de taille, parfois sculptés du haut en bas, avec des colonnes au sixième étage, atlantes ou cariatides, que personne ne regarde plus ! Après 1918 ce qui a tué l’architecture c’est l’usage du béton - le matériau le moins cher qui existe - et le plus tarte . Le béton et la nouvelle "architecture internationale", style Bauhaus, et en France Le Corbusier . Regardez les deux maisons construites par le Corbusier à Ronchamp, à côté de la chapelle : laides comme des bunkers .


    • #2230462

      à Paul :
      n’exagérez pas,celui qui aime l’architecture sait lever la tête ;et puis après 14,en architecture il y a eu l’art nouveau,puis l’art déco,le style des années 40/50,celui des années 60,...,bon tout le monde n’aime pas tous les styles,mais ils existent quand même...


  • Avec toutes ces poutres millénaires, espérons que personne ne laisse trainer un mégot, cela nous rappellerait les heures les plus sombres de Notre-Dame.

    Ceci dit, ca manque de 20 migrants qui font leur besoins dans la rue pour se sentir vraiment en France 2019.

     

  • #2229053
    le 29/06/2019 par le vengeur masqué
    Mirepoix (Ariège), la cité médiévale qui a mille ans

    En ce temps là,je ne savais lire ;seuls les ecclésiastiques,les moines avaient les rudiments et souvent même baragouinaient ;mais ils nous apprirent à défricher notre belle Gaule chevelue pour que nous puissions cultiver et manger à notre faim,car souvent les disettes nous serraient le ventre,et les froids de l’hiver nous achevaient
    prématurément...A force de travail et d’abnégation,je devins fondeur:les bourdons d’églises,les bombardes n’eurent plus de secrets pour moi,cependant je mourus par un trait d’arbalète lors du siège du château ...prématurément comme toujours....

     

    • #2229438
      le 30/06/2019 par le vengeur masqué
      Mirepoix (Ariège), la cité médiévale qui a mille ans

      Pignoufs et bandes de scrogneugneu ! en 1209 à la prise du château les bombardes n’existaient pas encore,elles ne sont apparues qu’avec la guerre de 100 ans,soit une centaine d’années plus tard,eh oui,cette fois encore personne n’a pu gagner la cotte de maille...


  • #2229093

    Attention avec les mégots de cigarettes et /ou les court circuits....


  • #2229099

    J’y suis a l’instant a l’ombre sous les couverts . Vous avez oublié la majestueuse cathédrale .
    La vie ici est bien tranquille même avec un tourisme constant , hiver compris . On peut se baigner a la rivière depuis la fin des industries textiles et autres formicas , un mal pour un bien . Les abords ont été nettoyés et aménagés, y traversent le temps des arbres immenses qui prodiguent leurs ombres bienfaisantes . L’air en Ariège est selon les mesures scientifiques le plus sain de France . Néanmoins c’est une des régions les plus pauvres de France , a Mirepoix la majorité de la population n’a pas beaucoup du fameux pouvoir d’achat . Mais l’atmosphère est très paisible conviviale et familiale sur cette fameuse place ou on vient prendre le soleil ou chercher la fraicheur selon la saison . On entend parler dans toutes les langues , les anglais , allemands , retraités s’y installent , ce qui a fait monter les prix de vente et de location de l’habitat de 300/100 en dix ans . Pour autant on s’y sent bien et même coupé du monde malfaisant .

     

    • #2229149

      Mirepoix est chargée d’ondes positives pour l’organisme. Moins toutefois que l’intérieur du château de Montségur qui est très près de Mirepoix.
      En hiver il n’y a pas ou peu de touristes.


  • #2229103

    Guy de Levis ?

     

  • #2229120

    « En 1362, la ville est attaquée par une bande de routiers qui met le feu. »
    Comme quoi à l’époque les routiers étaient déjà sévèrement burnés...
    De nos jours beaucoup d’entre eux les portent plus en arrière...

     

    • "routiers".... Coupeurs de route ?


    • #2229372

      mais non routiers ou écorcheurs ou grandes compagnies : des bandes de mercenaires sans solde en temps de paix qui se paient sur la bête devant l’incompétence de l’aristocratie guerrière dont le rôle est pourtant de défendre ses sujets. (ce qui nous rappelle que toute guerre est avant tout une histoire de pognon, ce qui a partiellement été solutionné par la république française et sa conscription obligatoire (chair à canon quasiment gratuite et endoctrinée) d’où les réussites des guerres républicaines puis napoléoniennes


  • Y a comme un petit peu de Notre Dame de Paris sur les façades des maisons et les ornements des poutres en bois ensuite la cathédrale bien-sûr et c’est bien joli comme ci le temps avait gravé la sagesse des hommes dans le bois.


  • #2229160

    Attention aux mégots. Les feux "accidentels" ont tendance à prendre facilement en France de nos jours.


  • #2229241

    J’te raserais tout ce tas de vieilles pierre et bois vermoulu pour construire une smart city à la place ! Heureusement que le bois brûle facilement ! Un petit mégot de clope cela aiderait bien pour ce projet moderne !

     

    • Ne vous faites pas de mouron, ce genre de joli village est conservé en partie dans son jus pour son attrait évident touristique et donc, rentable, finira bien par être acheté par un fond de pension anglo-américain, chinois ou saoudien qui savent que c’est rentable sur long terme.

      La France fascine depuis toujours par ses singularités climatiques (façade maritime à l’ouest et terrestres à l’est), ses multiples villages régionaux qui affichent l’histoire du pays. C’est pourquoi les maires successifs font dans le tourisme total pour engranger de la monnaie. Décentralisation oblige ! Hidalgo transforme Paname en Disney land pour bobos friqués et touristes sans culture.

      Ainsi la France devient bien un musée à ciel ouvert et le tourisme perpétuel devient la source principale de profit... comme dans les pays naguère du tiers-monde...


  • Un endroit d’exception.... ajoutez à cela la ville de Foix, pas loin, montségur... etc, etc.

    Essayez la garbure si vous pouvez en manger : un plat qu’on trouve dans la région, et pas ailleurs.


  • #2229414

    En tant que descendant Cathare, peut on demander un p’tit billet pour le préjudice ?

     

    • #2234117

      @christian : oui, moi je vais demander une réduction d’impôts, mes aïeux vivaient pas loin du Mont-Aimé (près de Vertus, en Champagne) où eut lieu un grand auto-dafé de "bougres, cathare et hérétiques" en 1239, si, si c’était peut-être un nid d’hérétiques champenois dont on a bien trace dans les archives...Contrairement au Sud-Ouest, l’ingénierie touristique a oublié d’en faire une pompe à fric pour touristes formatés ... Je me souviens d’avoir vu, enfant, dans les années 60 une "dramatique historique" sur les Cathares ....Ma maman, peu formée historiquement avait bu cela comme du petit lait ! Dans l’Aude et l’Ariège le Conseil Régional a compris depuis longtemps tout le profit à récupérer grâce à l’attrait de l’hérésie albigeoise auprès des amateurs d’ésotérisme et de beaux bûchers flamboyants...Rappelons que les fameux "châteaux cathares" sont quasiment tous redevables aux architectes de Philippe le Hardi et ont été bâtis après la reconquête de cette région par le roi de France... mais bon, l’époque étant très floue pour nos contemporains je comprends que des régions en perte d’emplois axent tout sur un certain tourisme de masse...Espérons que Mirepoix ne ressemble pas trop à ces gadgets à touristes quasiment vides, l’hiver, de toute population locale : certains "plus beaux villages de France",n sans enfants, sans écoles, sans "p’tits vieux" deviennent l’été infréquentables et esthétiquement tellement boboïsés que je les évite depuis plusieurs années au profit de bleds perdus où on rencontre une population oubliée ayant gardé, autour d’un petit café des annéee 60 un art de vivre en voie de disparition...


  • Je recommande la route de Mirepoix à Lavelanet un jour d’hiver avec temps clair : En toile de fond vous avez le chateau de Montségur dominant le piedmont pyrénéen dominé lui-même par les 2 sentinelles que constituent le pic Soulayrac et le Pic Saint Barthélémy (formant à eux deux la montagne de Tabe ) .
    Une pure merveille !


Commentaires suivants