Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mohammed VI boycotte le sommet de la CEDEAO à cause de Netanyahou

Israël fait fuir les pays africains

Le roi Mohammed VI a annulé sa visite à Monrovia, au Liberia, où il devait assister le 4 juin au 51e sommet de la CEDEAO. Un rendez-vous important pour le royaume, puisque l’organisation devait statuer sur sa demande d’adhésion, formulée en février.

 

Or, comme l’explique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, jeudi 1 juin, « au cours des derniers jours, des pays importants de la CEDEAO ont décidé de réduire au minimum leur niveau de représentation à ce sommet, en raison de l’invitation adressée au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou ».

Depuis quelques années, Israël cherche à renforcer ses relations économiques avec l’Afrique. En juillet 2016, Netanyahou s’est rendu en Ouganda, au Kenya, au Rwanda et en Éthiopie, alors qu’aucun Premier ministre israélien ne s’était rendu sur le continent depuis des décennies.

Le Maroc, qui préside le comité Al Qods, n’a pas de relations diplomatiques avec Israël. Par ailleurs, Tel Aviv s’est brouillé avec le Sénégal, ami historique du royaume et un de ses principaux soutiens en Afrique. En décembre, Dakar avait voté en faveur d’une résolution onusienne contre la colonisation des territoires palestiniens occupés.

Tel-Aviv a aussitôt riposté en convoquant son ambassadeur à Dakar et en annonçant l’annulation de toutes ses aides à ce pays. Abritant une importante communauté musulmane, les États de l’Afrique de l’Ouest sont sensibles à la question palestinienne.

Lire l’article entier sur jeuneafrique.com

Sur cette Afrique pas forcément sioniste,
lire chez Kontre Kulture

 

L’offensive de « charme » d’Israël en Afrique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je pense que pour lui répondre, les sioniste vont jouer de leur poids international pour aggraver le dossier déjà brulant du Rif.

     

    • Ce qui est intéressant c’est que le mouvement qui a lieu en ce moment au Rif, n’est toujours pas récupéré par Soros et cie, et n’est pas indépendantiste même si fait par ’’des Rifains de souche’’ et non des Arabes.
      De même il n’est pas un mouvement islamiste : c’est une demande d’infrastructures : université, hôpital... pour une région délaissée depuis l’époque Hassan 2.

      Pour le moment, le mouvement de contestation est pur : pacifique,ni islamiste ni indépendantiste ni récupéré par les officines mondialistes.

      ER m’étonne un peu en postant cet article (de ce journal hautement critiquable et à la botte du Palais Royal, ce qui a peu de lien avec les valeurs chevaleresques et de dignité et honneur dont se réclame avec justesse ER. Là, on est plutôt dans les basses combinazione, la soumission, le règne des on-dit, le flingage de son ami pour bien se faire voir du prince, le monde de la bassesse, de la laideur morale et de la quantité en somme) : en effet, s’il y a un pays africain qui n’a aucun problème avec Israël... c’est bien le Maroc.
      Tout cela, cet ’’affront’’ fait à Israël, n’est que du théâtre.

      Parlons de la lutte à mort d’Hassan 2 contre Kadhafi, de l’affaire des cadeaux du roi Mohamed 6 et son épouse à Tzipi Livni, de l’enfant caché d’Hassan 2 en Israël, histoire sortie par les médias israéliens. Sans oublier la famille Azoulay, Jack Lang, Pierre Bergé, la villa Majorel, la corruption dans ce pays qui atteint des niveau stratosphériques, la pauvreté, la prostitution, parfois de mineurs,

      Donc non. Faire passer le Maroc dans le camp de la Résistance est une vaste blague.

      Vous écoutez bien sûr ce que disent Martinez ex-FN et Lugan sur le Maroc, ce qui est intéressant, mais il faut aussi écouter, pour contrebalancer, ce qu’en dit Jacob Cohen.

      C’est pour cela que vous ne verrez jamais aucun mouvement de révolte soutenu par l’empire au Maroc. Car en Tunisie, et dans toutes les révolutions colorées, ces mouvements étaient nécessaires pour faire tomber un état plus ou moins dissident. Or ici, l’état marocain, le Makhzen comme on dit, est totalement, définitivement et entièrement dans les mains de l’Empire.
      Ainsi, toute révolte populaire, en plus d’être légitime, ne peut être que très éloignée des manipulateurs cosmopolites.


    • Si on pouvait trouvé des choses (articles) sur ce qui se passe au Rif marocain en ce moment, "j’ai pas confiance" ds les médias dominant et tradi.


    • La Tunisie de Ben Ali et l’ Égypte de Moubarak était des états dissidents pour toi ? La blague.


    • @ferdo

      Ah, la la, décidément, la juste mesure se perd...
      Sors de ton logiciel binaire.
      J’ai dit ’’plus ou moins’’ dissident.
      Ou dissident malgré eux, dans un certain sens, si tu préfères. (Ce qui ne fait pas adorer les geôles de Ben Ali, rassure-toi : geôles qui ne sont pas mieux au Maroc au cas où certains soumis gogos et gagas du roi et du système l’oublient)

      Soral en aura parlé plus et mieux que moi : il a notamment abordé la question de la dette tunisienne, nulle ou quasi-nulle avant la ’’révolution’’ et qui a explosé après celle-ci.
      Le niveau de résistance peut également se mesurer en sous-main, au niveau économique, cher ami, et non pas avec des déclarations pro-palestiniennes tonitruantes qui ne sont parfois que du vent.
      Te mettre à dos La Banque, peut t’attirer plus d’ennuis que d’avoir une sympathie pour les palestiniens parfois...
      Mais ne sois pas sophiste pour autant : si la Tunisie, et l’Egypte n’étaient pas des dissidents conséquents, ça ne fait pas du Maroc un pays dissident.

      Quand je vois le léchage de cul intersidéral, Jack Lang à l’Elysée lors des visites royales, Jamel Debouzze qui vient en rampant, CHAUPRADE, qui participe à des commissions bruxelloises où l’on lèche les babouches des dirigeants marocains, cela me suffit pour me faire une idée des valeurs et du niveau moral des dirigeants politiques de ce pays (et ce même en actant que le roi n’y est pour rien, il n’a pas demandé d’être roi et veut être tranquille avec son... sa femme et ses enfants).

      (Et oui, chers amis d’ER ! Chauprade est récemment passé à la télé marocaine pour vanter les mérites de je sais pas quoi... du style ’’le Maroc fait du progrès dans tel domaine’’. Encore une commission avec petits fours dans un hôtel 5 étoiles dont l’unique but est de trouver la date de la prochaine conférence... Que Chauprade défendent bec et ongles le Maroc de momo 6 devrait mettre la puce à l’oreille... les réseaux mondialistes sont là. Bien présents. Pas dans le camp d’un étudiant de 25 ans qui manifeste pour avoir une université ou un hôpital...)


    • @ ferdo



      La Tunisie de Ben Ali et l’Égypte de Moubarak était des états dissidents pour toi ? La blague.



      S’ils n’étaient pas des états dissidents, ils étaient des états du statu quo avec des difficultés économiques du fait que leurs économies étaient très tributaire des économies occidentales, entre autres le tourisme. S’ils étaient attaqués, c’était parce que le mécontentement de leurs populations était à son apogée. Les révoltes populaires ne peuvent déstabiliser un pays que si elles sont soutenues par des forces organisées internes ou externes.
      L’Égypte de Moubarak malgré les apparences jouait un rôle important dans le rapprochement du Hamas et de l’OLP, même si c’était avec un succès mitigé, pour que la Palestine puisse avoir une seule voix. Et cela ne plaisait pas du tout
      Comme ces deux pays étaient en difficulté, il fallait commencer par eux pour créer la surprise et l’étonnement ensuite passer à la Lybie et la Syrie. C’est ce qui s’est fait.
      Sachez cher ferdo que la politique n’est pas un jeu pour enfant, mais une chose sérieuse qui n’offre pas beaucoup d’opportunités aux plus faibles qui sont obligés de se plier ou de rester dans la défensive.
      Connaissant bien ces deux pays, je préfère le statu quo de l’époque Moubarak et Ben Ali à l’époque d’aujourd’hui. Ils ne sont pas du tout les monstres qu’on décrivait comparativement à certains montres de l’Occident qui se cachent derrière des marionnettes.


    • @Ferdo,
      L’oligarchie préfère un chaos absolu à un état structuré et fort même soumis !!


    • @ Dialectique : les faits sont que le Maroc a décidé de ne pas se rendre à son premier sommet de la CEDEAO alors qu’il y a une controverse déclenchée par la venue de Netanyahou, certains pays s’y rendant et d’autres pas.
      Quant aux manigances : Khadafi (qui a été le premier à financer le Polisario) n’a pas hésité, lorsqu’il y a eu une tentative de coup d’état au Maroc (l’Algérie, la Mauritanie et la Tunisie avaient conclu un accord entre eux destiné à encercler le Maroc), à demander à Boumedinne (qui a refusé) d’autoriser les avions lybiens à traverser son pays pour pouvoir attaquer le Maroc. Hassan 2 a d’abord ignoré et par la suite a réagi en réussissant à faire conclure un accord pour la création de l’union arabo-africaine avec Khadafi (accord d’Oujda). Et qui a assassiné Khadafi ? Pas Hassan 2 !


    • Les sionistes ont beau dos.
      Les Rifains sont les premiers anti-impériaistes de l’histoire. Mao, Che Guevara, Ho Chi Minh, la guerre d’Algérie tous ont pris comme référence la guerre d’Abdelkrim, dont se réclame toujours aujourd’hui son peuple dans les manifestations actuelles.
      Cette manifestation des Rifains est le parfait contre-exemple de manif soi-disant soutenue par l’empire pour déstabiliser un Etat : il en est rien, comme dans les années 20 l’Empire est contre les Rifains.


    • @ mouez : l’essentiel c’est que Abdelkrim a lutté en tant que Marocain (comme beaucoup d’autres d’ailleurs, souvent inconnus), contre le protectorat qui avait été instauré dès 1912. Je rends hommage à tous ces braves gens qui ont lutté pour libérer leur pays !


  • Un peu d’antisionisme rend populaire, trop est mortel .


  • #1738451

    Peut être qu’il s’est enfin réveillé de sa soumission totale au lobby sioniste :)
    Petit rappel, le Maroc collabore officiellement avec l’état israélien !

     

    • Ce que je pensais ! A rapprocher avec les troubles sociaux se produisant actuellement au Maroc ! Il semblerait que Mohammed VI soit sur une ligne économique et politique souveraine qui aussi timide soit elle commence à agacer !
      Je pense que s’il ne fait pas le con dans sa gestion de ces troubles il devrait s’en sortir relativement indemne. Le roi du Maroc reste une figure jouissant encore d’un certain respect au sein de la population...


  • Ou alors ce roi est hypocrite ou alors la situation du Rif se complique


  • La situation extrêmement tendue dans le Rif l’empêche de bouger.
    La présence du premier ministre israélien n’est qu’un prétexte. Les relations entre l’entité sioniste et la monarchie marocaine ont toujours été excellentes.

     

    • L’entité sioniste n’a pas d’ami pour toujours ! Elle n’a que des pions qu’elle utilise pour ses intérêts. Elle demande d’eux des efforts et des sacrifices sans cesse croissants déterminée à exprimer toute sa puissance de domination sur son sujet. Ce dernier, à un moment se rend compte que soit il s’émancipe de cette alliance vampirique soit il cesse d’exister. En général, quand il s’en rend compte, il est déjà trop tard. C’est probablement ce qui arrive à Mohamed 6.
      Il faut savoir que BHL depuis de nombreuses années déjà déclare sa sympathie au mouvement autonomiste rif. Et c’est un rifain qui vous le dit..


    • Tu rigoles azerty ?
      BHL qui soutient le mouvement ?
      Alors qu’il a sa villa à Tanger (en plus du ryad de Marrakech), soit dans la zone de contestation, il se risquerait à ce que cette ville ne soit plus sous contrôle de Rabat et qu’il s’en fasse chasser ?


  • Ah sacré Momo, va ! :-)
    Attention à pas te prendre une "révolution colorée" dans les dents, ceci dit...pour je ne sais quelle raison, les pays qui s’opposent à l’axe américano-sioniste voient systématiquement "leurs" peuples soudainement pris d’une soif immodérée de droits de l’homme et de réformes...je me l’explique pas, mais c’est quasi systématique... ;-)

     

  • .. Ce courage politique qui n’existe pas en France ne restera probablement pas sans conséquences.. Pensez Printemps, mais de quelle couleur cette fois ?


  • Comment l’Afrique peut il accepter une ambassade ou une quelconque relation diplomatique avec les "etat" sionistes…

     

  • #1738543

    Pour les compétitions sportives européennes, Le Sionistan envoie ses athlètes et pour les sommets politiques africains, le Sionistan envoie ses délégations de ministres : vous n’avez toujours pas compris que l’Etat d’Israël couvre l’ensemble de la planète !


  • Ils font bien d’être méfiants. Tous les sionistes que j’ai connus traitaient les noirs de "singes" et ce, sans aucune gêne. Une espèce de sous-goy sans doute. Et dire que l’idée générale en Occident est que ce seraient les nazis qui auraient inventé le concept de "race supérieure". Que de travail à faire. Par chance que nous avons maintenant internet pour combattre Hollywood, le fameux département de la propagande d’Israël.


  • Penser un instant que Mohamed VI boycotte Israël, lui qui a suivi les Atlantistes en Syrie, au Yemen et en Libye, c’est être complètement à côté de la plaque.
    Penser un instant que Mohamed VI a les moyens de faire une telle offensive africaine sans l’aval politique, médiatique et financier de vous savez qui, c’est vraiment être plongé dans un rêve bien profond.
    En même temps c’est Jeune Afrique la source et ceux qui suivent de près tout ce monde, savent ce qu’est ce journal.
    En fait tous les peuples ont un très très loooong chemin à parcourir.


  • Cet article est à côté de la plaque ! Non seulement le Maroc entretient d’excellentes relations avec l’entité sioniste mais il reçoit sur tapis rouge les membres du likoud. C’est la deuxième partie de BHL.


  • Que vient faire Israël dans une union Ouest Africaine ?

     

  • Ce n’est pas Netanyahou qui dérangerait le roi, ni le makhzen (dont le grand vizir est André Azoulay. Le Maroc est sioniste, comme chacun sait. Il doit y avoir une autre cause. Le Maroc a été diligenté par l’Empire pour infiltrer la CEDEAO et "réorganiser" son système bancaire. J’y vois plus une guerre d’intérêts financiers qu’autre chose, Israel voulant certainement sa part du gâteau ... Chacun sait que le Maroc roule pour la juiverie française et qu’il ne survit que par la France. Maroc Telecom appartient à 90 % à Orange, par exemple.

     

Commentaires suivants