Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Mort aux Blancs" : le racisme anti-blanc s’exhibe sur les murs de l’Université Paris 8

Depuis qu’un collectif d’extrême gauche a pris possession d’un bâtiment de la faculté pour y installer des migrants, les slogans racistes ou encore appelant à la violence contre la police pullulent sur les murs. L’université va porter plainte.

 

Sur les murs de l’Université Paris 8, le racisme anti-blanc s’affiche en toute impunité depuis plusieurs semaines. « Fuck White people », « Mort aux blancs », « Je suis trop blanc »... les slogans appelant à la haine raciale fleurissent depuis que le collectif d’extrême gauche « Les exil.é.s occupent Paris VIII » a investi un bâtiment de l’établissement le 30 janvier pour y installer des dizaines de migrants dans les salles de cours.

 

 

« On en arrive à des graffitis racistes partout sur les murs », s’exaspère une enseignante-chercheuse interrogée par Le Figaro, qui précise que certains de ses collègues ont reçu des menaces de mort. Selon elle, ces inscriptions ne sont pas le fait des migrants qui « ne parlent pas français » mais bien du collectif.

Si le racisme tient une part importante dans les messages véhiculés par ces tags, d’autres appellent à la violence contre les forces de l’ordre (« Beau comme une voiture de police qui brûle », « Kill Cops »), à une certaine vision de l’intégration (« Assimilation = ethnicide », « Femmes, voilez-vous ! », « anti-France vaincra »), ou encore dévoilent un caractère homophobe (« Français = PD »).

 

 

« Le bâtiment est dans un état déplorable. Ça sent les joints et l’urine. Je n’ai jamais vu un seul flic et l’entrée de la fac n’est quasiment pas contrôlée », déplore un étudiant dans les colonnes du Figaro. Portes coupe-feu enfoncées, installations électriques endommagées pour se brancher directement sur les relais, cadenas cassés et remplacés par d’autres, le bâtiment s’apparente désormais à une véritable zone à défendre.

La présidence de l’Université Paris 8, historiquement marquée à gauche et qui se targue de son « idéal d’accueil et d’hospitalité », fait pourtant son possible pour trouver un arrangement avec le collectif, afin qu’il libère les locaux et que les cours puissent y reprendre. Elle a notamment proposé d’installer les migrants dans un espace de 500 mètres carrés qui comprend un grand amphithéâtre, un réfectoire, et des douches.

En vain, le collectif a opposé un refus catégorique à cette solution. « Nous sommes dans une impasse », constate, impuissante, la présidence de l’Université. Si elle n’a pas encore trouvé de solution pour reprendre le contrôle de son bâtiment, l’Université a en revanche condamné « avec la plus grande fermeté les tags trouvés sur les murs » et annoncé son intention de porter plainte, selon Le Figaro.

Le théâtre des faux combats pour neutraliser la lutte des classes,
à lire chez Kontre Kulture :

 

L’instrumentalisation de l’extrême gauche par l’oligarchie
dans le dos des forces de l’ordre, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

97 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sans doute des copains des agresseurs de Vincent Lapierre.

     

  • Je pense qu’il ne faut pas appeler ca du racisme Anti blanc mais du racisme tout court car faire la distinction, c’est jouer le jeux des racistes

     

    • Intéressant, mais la question la plus primordiale serait de savoir si vôtre commentaire ne ferait pas le jeux des imbéciles.

      Plus important encore serait de s’interroger au sujet de la pertinence de l’antiracisme et surtout autour des liens majeurs que l’on observe entre folie furieuse et dénonciation du racisme ou plutôt de la défense des intérêts des hommes blancs pour être plus précis...


    • @MDR,
      Faut-il faire un petit topo sur la recrudescence de graffiti racistes sur toute la France... et dans un souci d’égalité et de réconciliation... d’estimer en pourcentage (autant de chiffres nécessaire après la virgule..) de ceux ciblant spécifiquement les blancs ?


    • #1927711

      @Peter
      Moi je vois plus des nique la France ; nique la police et nique les blancs, que des nique les arabes ou les musulmans, que d’ailleurs je n’ai jamais vu, quelques croix gammés, mais pour moi c’est aussi anti-français, du coup oui je serais intéressé par tes chiffres de ta pleurniche communautaire


  • Des blancs qui appellent à la haine de leurs semblables... et la police qui n’intervient pas pour déloger des populations clandestines mais par contre interviennent rapidement pour déloger des français d’un bâtiment inoccupé depuis plusieurs années. On ne peut que constater qu’Il y a une réelle volonté de nous exterminer d’une manière ou d’une autre.


  • L"art , la poésie & l’amour des futurs Montaigne !!

     

  • Ces gauchistes, eux-mêmes blancs et français, sont malades... Cette haine de soi doit être guérie mais dans un endroit approprié...

    En attendant cette fac est invivable : qu’attend l’administration pour se bouger ?!

     

  • Ces graffitis racistes et haineux n’ont aucun sens et sont faits par des ignares, qui confondent l’Université Paris 8 avec un campement de vacances .Ils sont là logiquement pour étudier, mais pas pour griffonner sur les murs leurs états d’âme et loger des sans-papiers .La France c’est autre chose, ce n’est pas non plus une cour de récréation .Si ces merdeux n’ont rien d’autre à faire, qu’ils aillent s’inscrire dans une ONG, pour nous débarrasser le plancher .


  • Evidemment, pas de caméras-vidéo là où précisément il en faudrait !

    C’est pas un Centre commercial, ni les abords de l’Elysée, ni la Synagogue donc ils s’en foutent ! et c’est surtout qu’il n’y a pas d’argent pour les sans-dents


  • Hallucinant. Je crois qu’il va falloir requalifier ces lieux, parce que "Université" parait anachronique. Quant à cette présidente, elle ne mérite qu’on balance son adresse aux migrants pour une grande soirée festive.


  • Les rames de métro et surtout du RER sont couvertes de ce genre de joyeusetés depuis des lustres...Y’a 20 ans, c’était plus drôle les graffitis des chiottes de fac. Pensées érotiques, debriefings de parties fines, rdv coquins...Les temps changent...

     


  • ou encore dévoilent un caractère homophobe (« Français = PD »)



    Je dirais plutôt anti-Français, comme cette citation, mais bon.

    Le vrai sujet dans tout ça c’est l’essentialisation des opinions politiques (on reproche d’être d’extrême-droite, et non d’avoir des opinions d’extrême-droite, ce qui est temporaire et peut changer), ainsi que l’idée d’épuration politique, comme s’il ne pouvait pas y avoir de la place, et une vie heureuse, pour toutes les opinions. On ne voit pas très bien quel est le problème, au juste, de ces gens, je pense que ce sont juste des soldats fanatisés qui se bouchent les oreilles. Parce que s’ils se mettent à reproduire eux-même le mal qu’ils craignent de ceux qu’ils désignent comme ennemis, c’est complètement incohérent.

    Hier, outre Vincent Lapierre, les cortèges UPR se sont fait relativement agressés suite aux directives de la CGT expliquant que 1. le Frexit c’est d’extrême-droite, et 2. l’extrême-droite doit être expulsée de la manifestation (ce qui fait deux propositions plus que discutables, on ne comprend pas bien de quoi ils ont peur au bout du bout). Et on voit sur Twitter les soldats de ces idiots clamer leurs exploits, aucun dialogue est possible, même eux ne peuvent pas se justifier, c’est parce que c’est comme ça, point.

     

    • Ohhhh My God doit se dire Mr 0.92% F Asselineau him self, j ai pourtant été un tres gentil toutou, j ai bien fais mes devoirs et surtout j ai craché à la gueulle de Soral et Dieudo pour bien montrer que nous à l’UPR on faisait parti du clan républicain... Et c est pas la premiere fois que l’UPR (pseudo micro parti d’à peine 10 000 membres en réel, ils "oublient" tout le temps d’enlever les desinscrit...) se fait agresser !!!
      Un coup de gueule, et bien non leur gourou va encore pondre un de ses discours soporifique en regardant la pointe de ces chaussures si quelqu’un vient avec un ananas...
      Quel trouillard ce mec qui veut devenir president... Ouaffff


    • "Mort aux Blancs" : le racisme anti-blanc s’exhibe sur les murs de l’Université Paris 8
      Bon après vous l’avez un peu cherché vous les français blancs de souche fascisto-hétéro-catho-réac , déjà un vous êtes blanc, polis de surcroît , plutôt accueillant, partageant vos revenus , dénonçant la haine, voilà maintenant vous êtes plus chez vous , vous êtes chez les autres, les nouveaux locataires, et apparemment leur bail est valide , il est signé Attali-Hotel (société d’hébergement 5 étoiles jaunes au guide Ben Michelin)
      Non il vous reste plus qu’à entamer une procédure et prendre un avocat, et là c’est encore pas de chance A.Jakubovitz a dejà eté pris par la partie adverse
      Vous êtes grandement dans la merde
      Bon je dis vous, mais moi aussi , puisque je suis français et blanc


    • @Jaquo,
      effectivement un grand moment d’introspection ?!...
      Il suffit d’aller sur les réseaux sociaux et constater que beaucoup de gens sont totalement décomplexés concernant le racisme anti-noir, anti-arabe, anti-juif, anti-pédale, anti-quaire, anti-biotique, etc. Et uniquement par des gens très brillants !!

      Alors effectivement, c’est particulier les blancs anti-fa faisant dans la provocation raciste anti-blancos... les blancs dans des postures racistes contres les blancs : ça n’est pas la petite branche qui cachera la forêt ? Show me the whole picture ?!...

      Il y a quelques années Michel Drac dans la question raciale suggérait que le danger n’était pas là où on nous le montrais... Il suffit aujourd’hui de lire les commentaires sur Facebook...


  • je n’arrive pas à plaindre ces profs de fac qui pour la plupart ont aidé à installer ; et ce système, et , à mon avis , les envahisseurs ! qu’ils assument leur contradiction devant les soi- disants antifas complètement ........... fachistes !!!


  • Il y a des tags qui donnent vraiment envie de tagger, celui qui dit « Je suis trop blanc » (? ??!!!) par exemple. Je le verrais bien accompagné d’une flèche pointant dans sa direction avec le message suivant : « Tu es surtout trop con » :-)

     

  • Encore de la provocation raciste, bien orchestrée par les mondialistes, dont les antifas sont les idiots très utiles, et le gouvernement complice.

    Rien de nouveau sur le soleil, car tout cela relève de l’application d’un plan d’ensemble en cours d’application.


  • "Mort aux racistes", "mort aux Blancs" : un incroyable contre-sens...

     

    • @Le_Lyonniste
      On mélange pas les tampons et les serviettes, merde quand même


    • Et bien justement non c’est parfaitement cohérent... Sachant que l’antiracisme a été conçue comme une arme idéologique pour détruire les société occidentale et les intérêts de la race blanche par les allumés marxistes de (((l’Ecole de Francfort))) il est normal que l’on dise " Mort aux racistes, mort aux blancs", ce n’est que dans l’ordre des choses lorsque l’on a bine compris le message...

      A l’origine l’antiracisme a été crée par des intellectuels juifs marxistes pour lutter contre l’antisémitisme et a ensuite été étendue à toute les minorité pour augmenter toujours plus le nombre des ennemis de la majorité blanche vivant aux USA, l’européen étant considéré comme un SS en puissance il a fallu avant tout détruite son environnement et sa psyché pour le rendre inoffensif, ce qui donne la situation actuelle où l’on entre dans la phase de l’ethnocide assumé.


    • @Mort de rire, vous avez des références de ce que vous expliquez ça m’intéresse.


    • @Mdr,
      les commentaires racistes sur les réseaux sociaux est une chose tout à fait nouvelle...

      C’est bien simple, à mon avis le succès initial de Soral et par la suite de ER, c’est que l’histoire du raciste bas du front qu’avait vendu SOS racisme était devenu une farce... À la suite de la finale de foot black, blanc, beur de l’équipe de Zidane... qui pouvait encore croire qu’il y avait beaucoup de racistes en France ?

      Depuis, certains ont remis des jetons dans la machine ? il y a les réseaux sociaux qui n’est pas tant que ça une photo instantanée de la France et des français... mais peu importe le phénomène est tellement massif, je suis abasourdi par la banalisation du racisme ; et je ne parle pas de racisme anti-blanc... franchement celui-là, je n’ai jamais vu sur les réseaux sociaux.... Things got a little out of hands ?

      ps : après sans les idiots utiles bien racistes, comment l’anti-racisme pourrait exister ? Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes....


    • @Peter



      Depuis, certains ont remis des jetons dans la machine ? il y a les réseaux sociaux qui n’est pas tant que ça une photo instantanée de la France et des français... mais peu importe le phénomène est tellement massif, je suis abasourdi par la banalisation du racisme ; et je ne parle pas de racisme anti-blanc... franchement celui-là, je n’ai jamais vu sur les réseaux sociaux.... Things got a little out of hands ?




      La question est de savoir en quoi cela serait un problème pour nous ? Que les français soient racistes est un fait mais en quoi cela devrait être considéré comme gênant pour eux ? Après tout ce ne sont pas eux qui sont visés par ces propos...


    • @lameute

      Vous pouvez lire "The Culture of Critique" de Kevin MacDonnald si vous êtes anglophone, mais de toutes manière E&R a présenté une partie de ses observations dans un documentaire diffusé ici récemment.
      https://www.egaliteetreconciliation...

      Minority Rule, raconte très bien les efforts de la communauté organisée pour saper toute forme de solidarité ethnique et conscience commune en occident pour son propre profit, en cela l’antiracisme est une arme idéologique et psychologique dans une "guerre raciale" que l’on nous mène depuis plusieurs décennies déjà.


    • Les français ne sont pas racistes, le racisme n’est que le fait d’une poignée d’abrutis parfaitement inoffensifs, du moins dans le sens où s’ils se manifestaient de manière hostile c’est un problème qui pourrait être réglé par la force publique en deux coups de cuillère à pot, pour peu qu’on n’ait pas à la tête de ce pays des fouteurs de merde professionnels qui l’ont abandonné depuis longtemps. Après, il y en a aussi de bêtes mais pas forcément méchants qui n’importunent personne, et ceux-là doivent pouvoir vivre en paix comme tout un chacun. Les français sont anti-immigration dans la conscience claire et évidente que la situation est telle que c’est bien la dernière chose dont ils aient besoin, comme ce serait le cas pour n’importe quel pays dans la même situation. De manière générale, ils voudraient que leur pays retrouve la maîtrise de son destin, sur ça comme sur le reste. L’antiracisme c’est donc de la grosse merde en barres au sens où sa seule raison d’être est de foutre la merde justement. Comme on dit, la fonction crée l’organe.
      P.S : pas de réponse attendue svp ! Je dirais même « Par pitié ! » :-)


    • ""Que les français soient racistes est un fait""@mortderire

      Bon benh c’est pas compliqué voila , par contre tu aurais du dire "que je sois raciste est un Fait "" en disant les Francais sont racistes tu plonges et tu valides le discours de SOS racisme la licra etc..Tu joue parfaitement ton rôle d’idiot utile comme le dit @Peter.

      Parle pour toi , Tu es raciste pas les Francais.
      Effectivement il y a une montée massive de propos haineux primaires sur le net et il y a quelques années tes ignorances que tu considères comme du savoir ne serait pas passé ici..


    • @Eric

      Les français veulent surtout avoir la paix chez eux et ne pas avoir à subir la présence d’éléments nuisibles dans leurs environnements, par ailleurs le français voudrait que la France redevienne française et ne pas avoir l’impression d’avoir débarqué au plein milieu d’une brousse africaine tout en étant resté chez soit...

      Personnellement je ne vois pas en quoi cela aurait un rapport avec l’immigration (ou plutôt simplement avec une certaine immigration dont la précision provoque quelques démangeaisons chez certaines catégories de personnes... ) étant donné que dans la plupart des cas ce problème concerne des personnes installés en France depuis plusieurs décennies ainsi que leurs descendants... Par ailleurs je doute que les réactions eu été les mêmes si les migrants en question avait été hongrois, scandinaves, espagnols ou australiens, on le remarque très bien dans le reste de l’Europe voir même aux USA, les travailleurs ( et étudiants) occidentaux passent totalement inaperçus et ne posent pas vraiment problème à qui que ce soit...

      @Archimede
      Le docteur Goebbels avait donc raison, plus c’est gros mieux ça passe... Un bel exemple de chutzpah sémitique que nous avons là, visiblement certaines choses ne changent jamais et certains ont véritablement un culot absolument monstrueux...

      Apparemment mon "savoir" serait de "l’ignorance" ? Ah bon ? Es tu certains ne pas parler de tes propres problèmes par inadvertance ? Après tout ce n’est pas comme si la littérature scientifique battait en brèche la plupart de tes prises de positions mais là n’est pas le sujet...A mon humble avis il n’existe pas meilleur preuve d’ignorance que de tenter de nier la réalité pour essayer de la remplacer par sa propre imagination, dans ce cadre là il semblerait que tu sois très bien placé.

      Quant au sujet du racisme je dirais que la LICRA ou SOS racisme ne disent rien de faux, personne ne veut de leurs délires ni de leurs invités mais là où ils voient un problème nous voyons une conséquence logique de l’application de leur programme démentiel. Il est normal que tu vois les choses différemment, n’étant pas français toi même tes intérêts ne sont pas exactement les mêmes que les nôtres.

      Pourtant tu ferais bien de te rappeler une chose, tout les quartiers en France qui ont vu l’arrivé de population allogène ont vu leur population française faire ses valises et aller voir ailleurs...Je pense que ces exemples sont parfaitement parlant.


    • J’avais pourtant dit « pas de réponse attendue », je l’avais même imploré ! D’une part parce qu’il n’y avait pas de question mais un commentaire général et que d’autre part, quand j’ai une question, un imbécile patenté est bien la dernière des créatures à qui je la poserais.


    • @Mdr,
      Les immigrés quelque soient leurs origines ethniques posent des problèmes... et ils sont d’autant plus identifiables lorsqu’ils appartiennent au même groupe ethnique. En Angleterre, il y a un racisme anti-polonais très important.

      Les immigrés guatémaltèques ne posent aucun problème parce que leur immigration est indétectable vu leur faible nombre... Il y a une hostilité très marqué des suisses envers les français (frontaliers)... constamment accusés d’être des mal-autrui et de voler le pain des suisses.. Ne faites pas semblant de l’ignorer.

      En Angleterre, un indien médecin ou un pakistanais avocat ne pose aucun problème.... Ne parlons pas des riches arabes du golf dans les quartiers les plus sélect parisiens. Le statut social aurait toute son importance ?...

      C’est tellement vrai concernant la supposée nocivité des polonais que les tabloïds anglish se font régulièrement l’écho* de ces sentiments : http://www.dailymail.co.uk/news/art...

      Le racisme anti-polonais est très ancien... et il était certainement voué à disparaître aux oubliettes si ces dernières décennies énormément de polonais n’étaient pas venus s’installer en Angleterre ; vu qu’ils étaient membre de l’Union européenne. Leur presence est d’autant plus visible car en général ils sont venus grossir les communautés polonaises déjà existantes... Communauté pourtant totalement intégrées... mise à part les grand-parents et leur accents du bled...

      Comme l’a déjà dit Soral, un groupe ethnique avec un flux continus d’immigrés ne donnera jamais l’impression d’être intégré, malgré le fait qu’une partie ai pu s’embourgeoiser...

      Peter, alias the half-cast cheese eating surrender monkey...

      Vous prétendez que le racisme est naturel chez le français.... et soit disant ce sentiment serait inexistant lorsqu’il s’agit de blancs européens comme nous... Pourtant, historiquement il y avait une réelle hostilité envers les immigrés européens (« l’autre » rien à voir avec la race, ni la culture si similaire...) et le phénomène disparus lorsque ces « aliens » se fondèrent dans la masse..

      Tout est très clair...

      *les russes bien que similaires aux polonais (européens de l’est) et étant pourtant moins bien intégrés sont bien moins la cible de ressentiments... C’est essentiellement dû au fait qu’ils sont habituellement plus éduqués et plus fortunés... Ce qui pose problème, c’est les sous-prolos polonais...


    • @Eric
      Dans ce cas tu devrais te taire et arrêter de l’ouvrir à tort ou a travers, si on ne s’attend pas à une réponse alors on évite de tendre une perche. D’autant plus que dans ton cas tu ne démontre jamais rien, tu te contentes de dire que tes interlocuteurs auraient faux sans même être capable de dire pourquoi ce serait le cas ni même en quoi tu aurais raison, c’est un comportement typique chez les crétins savants, répéter sans arrêt qu’ils ont raison sans même être capable de le prouver...


    • @Peter



      En Angleterre, un indien médecin ou un pakistanais avocat ne pose aucun problème.... Ne parlons pas des riches arabes du golf dans les quartiers les plus sélect parisiens. Le statut social aurait toute son importance ?...




      C’est exact mais ce que vous oubliez de préciser c’est que bien que ces étrangers sont relativement riches et bien intégrés à la société, les anglais quelques soit leurs milieux social n’iront jamais vivre dans leurs quartiers et les éviteront tout autant que les quartiers à problèmes où vivent des sous prolétaires africains ou pakistanais.

      On observe d’ailleurs ce phénomène aux Etats Unis, notamment autour d’Atlanta où bien que la communauté noir est relativement embourgeoisé elle vit séparé des blancs de même classe sociale... c’est même peut être pire que cela car l’on remarque que les quartiers où s’installe des noirs de la classe moyenne se vide étrangement de leurs population blanche...



      et soit disant ce sentiment serait inexistant lorsqu’il s’agit de blancs européens comme nous...




      Sauf que je n’ai jamais dit cela... Simplement que lorsque on a affaire à des immigrants occidentaux le niveau de rejet est beaucoup moins élevé et finit par s’estamper avec le temps, le suisse n’aime pas le frontalier français pourtant je serais prêt à parier qu’a choisir il préférera un voisin français à un voisin sénégalais... Il suffit de le voir en Allemagne où les italiens, les polonais ou les espagnols ne gênent pas vraiment la population locale bien qu’étant présent en nombre très important ( et en augmentation...) au contraire des communautés allogènes.

      Et puis vos comparaison n’ont pas beaucoup de sens, un polonais peut devenir un anglais avec une relative facilité, il lui suffira d’apprendre la langue locale ainsi que les us et coutume pour passer inaperçu, chose qui se produira jamais pour un africain ou un moyen oriental.

      Quant au Daily Mail s’il parle négativement des polonais c’est pour éviter d’en faire de même au sujet des pakistanais ou des nigérians... Ne dites pas le contraire car ce serait mentir, au RU le terrorisme antiraciste imprègne tellement les milieux médiatiques que pour cracher sur des immigrés il faut qu’ils soient blancs sinon ce n’est pas considéré comme acceptable par la censure, le premier qui s’exprimerait comme Enoch Powell se prendrait la BBC, le Guardian et même le Telegraph dans la gueule.




    • Et puis vos comparaison n’ont pas beaucoup de sens, un polonais peut devenir un anglais avec une relative facilité, il lui suffira d’apprendre la langue locale ainsi que les us et coutume pour passer inaperçu, chose qui se produira jamais pour un africain ou un moyen oriental.




      Et hop, pirouette et salto arrière.. Mais vous oubliez qu’ils ont la solution !!!! C’est le métissage... je n’ai jamais vu comme en Angleterre des métisses autant acculturés au point de les indifférencier totalement des Anglais de souche... Il y a dans le film "This is England" une évocation du phénomène, mais aussi dans un documentaire des années 90 sur les skinheads.

      C’est bien simple... les afro-caraibéens ont du mal à garder leur « dicks » dans leur pantalons et font assez facilement des mômes à des blanches sans vraiment s’en occuper... Si bien qu’une quantité non négligeable de métisses ont été élevés par des mères blanches dans un univers exclusivement white working class...

      Le documentaire sur les skinheads prenait en considération ces ex-skinheads ayant des métisses dans leur famille et ayant réajuster le tir en voyant non plus la race comme un problème, mais plutôt la culture (les indo-pakistanais).

      Il y a effectivement encore une certaine étanchéité avec certains quartiers appartenant spécifiquement à une ethnie. Je prendrais l’exemple de Manchester qui est apparemment la ville où il y a le plus de métisses d’un côté alors que de l’autre si il n’y avait pas de vrais tension raciale, il y avait tout de même une division (à l’époque du BNP en tout cas).

      D’ailleurs la métamorphose du BNP en Britain First ou EDL en est un belle démonstration... d’un shift de la distinction raciale vers la distinction culturelle... Nulle doute que le multiculturalisme étant ce qu’il est... dans un contexte britannique ou les sous-prolétaires sont bien représentés dans tous les groupes ethniques, se focaliser sur les différences culturelles pour focaliser sa réjection de l’autre est plus aisé. En France, pour le FN par exemple longtemps la différence culturelle n’était pas abordée... seule la délinquance posait un problème au vu du fait que la banlieue était un sujet de société.




    • Quant au Daily Mail s’il parle négativement des polonais c’est pour éviter d’en faire de même au sujet des pakistanais ou des nigérians... Ne dites pas le contraire car ce serait mentir, au RU le terrorisme antiraciste imprègne tellement les milieux médiatiques que pour cracher sur des immigrés il faut qu’ils soient blancs sinon ce n’est pas considéré comme acceptable par la censure, le premier qui s’exprimerait comme Enoch Powell se prendrait la BBC, le Guardian et même le Telegraph dans la gueule.



      Comme d’habitude tu fait semblant de savoir de quoi tu parles... Si il y a un sujet récurrent dans les tabloïds anglais, c’est bien le traitement unilatéral des immigrants : le SWAMPING ou le FLOOD d’envahisseurs... Swamping c’est inonder engloutir, mais un swamp c’est surtout une zone marécageuse...

      Quant au traitement du grooming par des gangs d’indo-pakistanais... ils ont des titres racoleurs tout à fait contestables de Gangs de musulmans... J’ai pas le souvenir qu’ils aient définis Jimmy Saville et son réseaux de pédos de Gangs de chrétiens... Alors dire qu’ils font dans le politiquement correct...

      Et arrête l’esbroufe... j’ai affirmé que les anglais de souche exprimaient un racisme anti-polonais, n’essaie pas de faire croire que cela ne serais l’œuvre que des médias.

      Puisqu’il y a une ségrégation urbaine très marqué en Angleterre... si on prends l’exemple de Manchester, si il y a des quartiers à éviter à tout pris c’est bien les quartiers exclusivement anglais de souche au nord. Les plus prisés seraient ceux avec une importante communauté indo-pakistanaise. Il y a beaucoup de commerces, restaurants et une très bonne sécurité justement car il y a beaucoup de bizness... Pas de salons de massages (une masturbation, c’est un massage) non plus...

      Tous les quartiers indiens finissent par avoir des problèmes de gentrification... Je ne dis pas qu’un couple de retraités anglais de souche souhaiterais emménager dans un quartier reflètant la diversité... mais c’est en tout cas le cas pour de nombreux professionnels.

      Mais biensur tu diras qu’il n’y a que les bobos concernés par le phénomène ?... Tout les gens de gauche voulant vivre dans des quartiers ethniques branchés ? La gauche c’est tout de même la moitié du pays.. ça fait au minimum la moitié des français n’ayant pas de problème avec la diversité ? Au moins, mais sûrement plus ?

      https://www.theguardian.com/uk-news...


    • @Peter
      Peut être que la première chose que vous devriez faire c’est de cesser de regarder des films de propagande metissolatre car j’ai comme un gros doute quant au partis paris de ceux-ci



      C’est bien simple... les afro-caraibéens ont du mal à garder leur « dicks » dans leur pantalons et font assez facilement des mômes à des blanches sans vraiment s’en occuper... Si bien qu’une quantité non négligeable de métisses ont été élevés par des mères blanches dans un univers exclusivement white working class...




      Et bien j’aimerais bien savoir comment est ce que ces hordes de métis dont vous parlez viendraient au monde étant donné que la majorité de la jeunesse n’entretient pas de relations de ce genre avec des personnes d’autres races que la leurs ? Il est très signification par exemple que seul 5% des jeunes se sont retrouvés dans cette situation et que ce chiffre est encore plus faible lorsqu’il s’agit des blancs...
      https://www.thetimes.co.uk/edition/...
      M’est d’avis que ces fameuses mères blanches sont une sorte de petite minorité dont peu de monde solliciterait dans le cadre de relation sexuelle dans une situation normale... Comme d’habitude vous avez tendance à sur estimer le nombre de marginaux pour tenter de donner du poids à votre argumentaire.



      Et arrête l’esbroufe... j’ai affirmé que les anglais de souche exprimaient un racisme anti-polonais, n’essaie pas de faire croire que cela ne serais l’œuvre que des médias.




      Je connais un informaticien polonais vivant dans l’Essex mais pourtant quand je lui ai posé la question à ce sujet il m’a dit qu’il n’avait jamais rencontré ce genre de problème une seule fois...

      Par contre je me souviens encore de cette fameuse affaire où les médias ont parlé d’un travailleurs des pays de l’Est ayant été lynché en pleine rue par de fameux anglais qui avaient tous en commun le fait d’être noir, métis ou pakistanais...

      Mais ma thèse n’était pas celle là, personnellement je dis que s’ils avaient eu à choisir les anglais aurait fait comme les autrichiens ou les suisses, ils auraient choisis des immigrés blancs plutôt que des pakistanais ou des nigérians.


    • @Peter



      Mais biensur tu diras qu’il n’y a que les bobos concernés par le phénomène ?... Tout les gens de gauche voulant vivre dans des quartiers ethniques branchés ? La gauche c’est tout de même la moitié du pays.. ça fait au minimum la moitié des français n’ayant pas de problème avec la diversité ? Au moins, mais sûrement plus ?




      Sauf que la "gauche" ce n’est pas uniquement les bobos gauchos CSP+ qui n’ont aucun problèmes avec la diversité... C’est aussi les nombreux imbéciles plus ou moins syndiqués, les fonctionnaires territoriaux ou les petits fils de mineurs communistes qui votent à gauche par tradition familiale ou tout simplement parce qu’ils y ont vu de la lumière et on apprécié le discours leurs promettant plus de droits sociaux( peu importe ce que cela veut dire en réalité) ou de plus haut salaires, et ceux là ne sont pas spécialement favorables à la diversité...C’est même exactement l’inverse dans de très nombreux cas.

      Ce qu’il y a de drôle dans le lien que tu m’as fournis c’est qu’il ne s’agit ni plus ni moins que de l’opinion d’une sorte de journaliste noir écrivant pour le torchon gauchiste dénommé le Guardian, aucune donné n’y a été mentionné ce qui le rend encore plus suspect. Maintenant si tu veux réellement avoir il faut regarder ce que dises les statistiques et étonnant elles sont d’un avis contraire...
      https://www.thesun.co.uk/news/20995...

      C’est bien de parler de gentrification mais cela n’est que le fait d’une petite minorité de blanc, l’avantage pour les gens de votre espèce c’est que cet épiphénomène vous permet de nier l’évidence et de tenter de faire croire que parce que 3 bobos ont décidés d’aller vivre dans tel quartier cela voudrait dire que les 10 000 autres qui l’ont quittés n’existent pas...

      Vous savez nous avons la même situation en Seine Saint Denis, certains quartiers relativement aisés et divers sont plus ou moins gentrifiés mais cela n’enlève rien au fait que plus généralement la population blanche est partie voir ailleurs et continue de le faire dans les rares endroits encore épargnés par la vague venus du tiers monde.


    • @Peter



      D’ailleurs la métamorphose du BNP en Britain First ou EDL en est un belle démonstration... d’un shift de la distinction raciale vers la distinction culturelle... Nulle doute que le multiculturalisme étant ce qu’il est... dans un contexte britannique ou les sous-prolétaires sont bien représentés dans tous les groupes ethniques, se focaliser sur les différences culturelles pour focaliser sa réjection de l’autre est plus aisé. En France, pour le FN par exemple longtemps la différence culturelle n’était pas abordée... seule la délinquance posait un problème au vu du fait que la banlieue était un sujet de société.




      Je crois que vous confondez beaucoup l’EDL et Britain First... Le premier n’a aucun lien avec le BNP quant au second il est très explicitement un syndicat ethnique...

      « 3. Britain First is committed to preserving our ancestral ethnic and cultural heritage, traditions, customs and values. We oppose the colonisation of our homeland through immigration and support the maintenance of the indigenous British people as the demographic majority within our own homeland. Britain First is committed to maintaining and strengthening Christianity as the foundation of our society and culture. »
      https://www.britainfirst.org/principles

      D’ailleurs ils ont souvent fait appelle aux polonais à la rejoindre sur leurs pages Facebook ( qui comptaient plusieurs millions de likes quand même...), comme quoi le racisme anti-polonais est très répandue à l’extrême droite.


    • Après avoir établis qu’il y a bien une volonté des jeunes professionnels de déménager dans des quartiers hipsters représentant la diversité.... Il n’est pas inutile de dire que les Anglais en règle générale n’aime pas l’idée que leur environnement puisse changer. Ça ne peut faire plaisir à personne de voir le quartier de son enfance s’ethniciser même 2façon marginal.

      Ça n’est pas du racisme. Des gitans européens de la même race que nous viendraient s’y installer en masse ça nous embêterai peut-être même d’avantage !! Surtout qu’en Angleterre les indiens sont vraiment indiens, dans les tenues, la musique, la nourriture.

      Le Prince Charles est connus pour être un grand admirateur d’architecture et ma foi j’ai toujours eu de l’admiration pour sa critique radicale du modernisme et son admiration sans borne pour l’art classique en matière d’architecture. Il vient finalement de réaliser son rêve de construire une nouvelle ville avec 1,100 maisons (– 300 à prix abordables pour les foyers à faibles revenus) dans le plus pur style architectural anglais. https://www.telegraph.co.uk/news/uk...

      La mode rétro... n’est peut-être pas tant que ça une mode.. mais plutôt le signe d’un manque de confiance pour tout ce qui est nouveau et n’est pas forcément meilleur... Ça illustre bien ce que révélait l’article du Guardian d’une recherche de familiarité culturelle.



      "There is a difference between saying I am uncomfortable in this area and saying I am comfortable in an area because it better suits my cultural tastes. It’s culture, NOT race."Close, he says, but not the same.



      Concernant, l’hostilité des anglais au sujet de l’invasion des « polaks » si on peut comprendre leur réticences par rapport à une immigration de masse, ça reste dommage que cela se termine dans certains cas par une réjection violente qui est l’expression d’un racisme très explicites. Verifiez sur internet ?
      https://www.theguardian.com/society...
      https://www.theguardian.com/society...

      Le Brexit à été une sorte de catalyseur qui amplifié le phénomène.. les poles ne sont pas des anglais.

      Ps : The Sun est un tabloïde qui ne peut être cité comme source d’infos, la page trois des tabloïds ont tous des femmes à poils, l’innovation majeur du journal dans les années 70..


    • @Peter



      Concernant, l’hostilité des anglais au sujet de l’invasion des « polaks » si on peut comprendre leur réticences par rapport à une immigration de masse, ça reste dommage que cela se termine dans certains cas par une réjection violente qui est l’expression d’un racisme très explicites. Verifiez sur internet ?




      Le problème de ton analyse est que pour qu’elle soit exacte il aurait fallu que seuls les polonais aient été visés par ces actes de violences... En réalité les polonais n’ont été ni les plus concernés par ces actes de racismes ni mêmes les plus touchés.
      https://www.huffingtonpost.co.uk/en...

      Les poles ne sont probablement pas considérés comme des anglais par les anglais ni même vraiment appréciés par eux mais il semblerait que ce soit encore moins vrai pour les pakis...

      Vous n’allez pas me faire croire que ce qui est vrai dans tout le reste de l’Europe serait subitement inversé dans le cas du Royaume Uni ? L’Autriche a probablement subit une plus grande immigration venant des pays de l’Est que les anglais et étrangement les études locales montrent que les citoyens ont une plus forte sympathie pour un hongrois, un serbe ou un polonais que pour un irakien ou un somalien...

      Déjà que les africains sont surreprésentés parmi les victimes de "hate crimes" en Suède, pourtant l’un des pays où la proportion d’étrangers est la plus forte en Europe, alors que leurs présence est anecdotique alors vous n’allez pas tenter de m’enfumer en essayer de me convaincre que ce serait différent en Angleterre ou ils sont beaucoup plus nombreux.
      https://guests.blogactiv.eu/2014/12...

      Pourtant lorsque l’on se penche sur les préférences migratoires des électeurs anglais par un heureux hasard il semblerait que votre thèse soit battue en brèche, les anglais étant des européens normaux montrent une préférence nette pour l’accueil de migrants provenant de l’UE...
      http://blogs.lse.ac.uk/brexit/2017/...
      D’ailleurs mon intuition me dit que la définition d’un migrants hors UE idéal d’un anglais de souche diffère significativement de la votre ou de celle d’un représentant de l’establishment gauchiste ou pro brexit... Dans leurs esprit le travailleur venant hors d’Europe est sans doute plus souvent un australien qu’un bangladais.


    • @Peter



      La mode rétro... n’est peut-être pas tant que ça une mode.. mais plutôt le signe d’un manque de confiance pour tout ce qui est nouveau et n’est pas forcément meilleur... Ça illustre bien ce que révélait l’article du Guardian d’une recherche de familiarité culturelle.




      Je t’en pris, ne me dis pas que tu crois sincèrement au bullshit habituel que n’importe qui irait servir aux journalistes et autres représentants de la doxa officielle...

      C’est justement avec ce genre de mentalité que l’on finit par ne pas comprendre pourquoi le WASP américain dit vouloir vivre dans un quartier divers en publique mais dans les actes ira ce chercher un logement dans une banlieue blanche de chez blanche.

      Les gens sont parfaitement conscient qu’il ne faut pas dire certaine chose devant certaines personnes alors ils s’adaptent parfaitement à leurs environnement en s’autocensurant et en leurs disant ce qu’ils veulent entendre, mais par derrière ils font ce qu’ils ont réellement envie de faire c’est à dire vivre avec des gens comme eux et non une question de familiarité culturelle.

      Ton problème c’est que tu sembles penser que la culture est indépendante de ses créateurs, le problème est que si une culture existe c’est parce qu’elle a été crée par une population très spécifique, si on change de population la culture change avec elle, une culture n’est pas une chose abstraites qui n’aurait rien à voir avec les gens qui l’ont crée, il suffit de voir l’exemple des Etats Unis, toutes les races qui y vivent sont bercées par les mêmes références culturelles pourtant elles ont chacune formées des cultures différentes qui n’ont pas grand chose à voir l’une avec l’autre en dehors de la langue utilisée et encore.

      Quant aux fameux "jeunes professionnels" dont tu parles ( tu ferais mieux dire des jeunes CSP+ pour que les autres comprennent de quoi il on parle) il ne s’agit que d’une petite minorité qui ne représente vraiment ni le reste des jeunes CSP+ anglo-saxons et encore moins l’état d’esprit du reste de la population.
      https://www.vox.com/2017/1/18/14296...

      En fait il y a d’un côté une minorité de blancs favorable à la diversité qui vont aller se mélanger aux autres races et de l’autre l’immense majorité qui n’a pas l’intention de vivre dans un pareil enfer.


  • Mettre "Fuck les racistes" et "mort aux Blancs" à 30 centimètres, c´est cocasse ! Il y aurait un bon et un mauvais racisme ? Je suis surpris... Amis Babtous pédés, fondamentalement cons et racistes parce que blancs, faisons notre Mea culpa planétaire et partons nous exiler, nous ne méritons pas de vivre.
    Trompette va !


  • Ces antifas condensent toutes les lubies progressistes de ces dernières années : autoflagellation raciale, écriture inclusive, et j’en passe. C’est à un tel point affligeant et persistant qu’on se demande même si leur problème n’est finalement pas d’ordre médical - le crétinisme par exemple, qui me semble -t-il serait lié à des carences ou à une exposition prolongé à des substances nocives...


  • Je propose un sujet de thèse pour cette fac : "y’a til un lien génétique entre les collabo français de l’occupation et les antifa d’aujourd’hui" ou le "le gauchisme serait il les premiers signes de la maladie d’Alembert ou degenerecence cognitive"

     

    • Les collabos français de l’occupation étaient majoritairement d’extrême droite.. Maréchal nous voilà ?
      Ps : ils étaient également résistants, mais sans aucun doute possible la collaboration comme politique d’avenir pour la France, c’était l’œuvre française d’extrême droite..


    • Benh voyons... Pour ça que la majorité des parlementaires issues du front populaire ont été les premiers à voter les pleins pouvoirs à Pétain.


    • Oui, le Mitterandisme, maladie au même titre que le sarkozysme.


    • @maceoparker,




      Benh voyons... Pour ça que la majorité des parlementaires issues du front populaire ont été les premiers à voter les pleins pouvoirs à Pétain.




      Expliquez moi, alors ? L’extrême droite peut-être une notion abstraite selon ses alignements politique sous différentes époques, mais Pétain vous l’identifiez bien à l’extrême droite ? Et vous êtes donc au moins en parti d’accord avec moi ?

      Le régime de Vichy est une sorte de consécration pour l’extrême droite... Parce que moi lorsque l’on aborde la dégénérescence cognitive, ça me paraît exagérer (et peut-être même pas très fin) d’oublier que la mouvance politique qui a représenté la politique de la collaboration, c’est bien l’extrême droite.

      Tant qu’à être en opposition avec les anti-fa, il faudrait au préalable accorder vos violons ?!.. C’est entendus, c’est les plus violents dans l’histoire et ils ne sont pas vraiment démocrate.. mais ça ne vous empêche pas d’éviter de vous ridiculiser...

      Je crois au complot synarchique comme a pu l’expliquer Annie Lacroix-Riz... Industriels et banquiers français sous l’Occupation, et Le Choix de la défaite... étant très à propos...

      Autrement dit, si je pense que l’extrême droite fut instrumentalisé par l’oligarchie, je ne crois pas que cela soit exclusif... Après tout, les réseaux Gladio par exemple, utilisaient l’extrême droite tout comme l’extrême gauche pour martyriser le peuple..


    • Je ne sais pas si le régime de Vichy était d’extrême droite, ça voulait dire grand chose dans une France occupée et soumis à la botte allemande ? Tout ce que je remarque c’est que Hitler semblait détester Pétain et regrettait cette soi disante "collaboration". Quand à Mitterand, homme de gauche, ses liens avec Vichy ne sont plus à prouver. Tout ce que je sais c’est que j’étais pas né en 40 et que ces histoires de l’occupation sont beaucoup plus complexes qu’on l’imagine, c’est pas aussi manichéen qu’on le croit.Quand à l’idéologie mortifere de l’extrême gauche, y’aurai effectivement quelque chose à creuser au niveau psychisme.Ce besoin d’autoculpabiliser sa race ou sa culture, de voir du facho partout (peut-être pour expier que grand mère à été tondue en 45 ?)... non franchement doit y avoir un refoulement psychique venant pour partie sur l’histoire de la famille.


    • @ Peter
      Anti-français, musulman converti, anti-patriote, gauchiste, pro-umma, anti-nation
      Tout est dit et par lui
      Je sais pas ou t’achète tes livres mais l’inversion accusatoire te sied à merveille , l’extrême-droite c’est la gauche socialiste et communiste
      Montre moi une guerre déclaré par l’extrême droite comme tu dis si bien ??
      Quel leader nationaliste a attaqué un pays là comme ça par détestation de l’autre et ne me cite pas Hitler qui n’est ni nationaliste et qui est un socialo et qui n’a fait que défendre les intérêts de son peuple (on va d’ailleurs en subir les conneries à vie)
      Donc de grâce arrête un peu avec ton extrême droite, l’extrême droite c’est Israël, la banque, l’UE et non les nationalistes , les royalistes ou les cathos tradis (qui invite et a en son sein des Youssef Hindi, Elie Hatem , Guy Deballe, des Philipot , des Farid Smahi etrange cette extrême droite non ?)



      «  Ré écoute Soral au colloque de l’Action francise sur le Nationalisme en 2013  »



    • @ricardjacking




      Ça c’est de Moi, Peter : L’extrême droite peut-être une notion abstraite selon ses alignements politique sous différentes époques, mais Pétain vous l’identifiez bien à l’extrême droite ?




      ...de toute évidence vous ne savez pas lire...

      le sujet du jour c’est la collaboration pendant l’occupation... Alors, c’est gentil de nous informer de ce que vous connaissez, mais revenez lorsque vous aurez une chose intelligente (ne serais ce qu’intéressante) sur le sujet... Allez, un petit exercice d’introspection sur votre pertinence : faites nous un exposé sur la synarchie ?
      Si je peux vous rendre d’autre services, n’hésitez pas !

      Ps : anti-français, anti-patriotes... C’est facile les anathèmes, mais essayez déjà de comprendre les conversations.


    • C’est le gouvernement socialiste de Pétain qui a collaboré. Les premiers résistants étaient des royalistes - ceux que tu qualifies d’extrême-droite et qui sont plutôt les représentants de l’extrême droiture. Les communistes, quant à eux, collaboraient jusqu’à la fin du pacte germano-soviétique.


    • @Peter
      Tartufe et cornichonnade, tu sais très bien et tout le monde ici le sait, tu craches de longue sur le français, le catholicisme, l’identité, la tradition, au dépend et à l’intérêt allogènes/de souche
      On peut parfois se demander si tu es sincère , juste un doux naïf, un idiot utile ou un troll
      Mais au vu du nombre de post et depuis le temps que tu écris ici , le doute n’est plus possible
      La défense des racailles allogènes uniquement (et si tu défendais aussi les nases de skins ou d’identitaires néo-nazi ,on se dirait, il est une racailles et prêche pour ça paroisse), mais non juste les allogènes, les banlieusards, les musulmans, les rappeurs, étrange non ?
      Le français nationaliste a qui on vole sa voiture ou on la brûle là ça t’ émeu beaucoup moins, le commerçant qui tire sur un voyou là aussi, par-contre ,deux petits cons qui s’enfuient en voyant la police et qui grillent dans une centrale électrique, alors là, c’est la faute du français du natio, du FN, des flics, idem pour tous ces musulmans qui nous vomissent, ils ont tout ton soutien, par-contre la fête du cochon, du pinard ou des traditionalistes cathos alors là c’est le fascisme, la haine
      Viens pas nous pleurnicher dans les godasses , c’est des types comme toi qui nous rendent raciste, certainement pas les musulmans d’E&R, oui t’es ce qu’un BHL est à l’antisémitisme et aux juifs du quotidien
      Oui ton ressentiment de ton identité se voit comme une verrue sur le pif
      Qui ici ne l’a pas vu ne le voit pas ?
      T’es un Conversano ou un Hassen Occident à l’envers pas mieux et c’est pas jojo mon p’tit gars
      Tu parles de collabo regarde comment tu parles de la France et des francais et tu verras ce que c’est un collabo
      Je te laisse vomir ta bile maintenant
      Bon dimanche


    • @Titus,
      oh mais je ne (re)qualifie rien moi.. Si toi tu veux appeler l’extrême droite, « l’extrême droiture »... fait à ta guise, je te laisse le choix de TES mots....
      Il me semble que j’ai évoqué le réseau Gladio et l’utilisation de l’extrême droite comme de l’extreme gauche pour la réalisation d’un agenda peu avouable. Alors pourquoi s’attacher tant que ça à quelques girouettes de circonstances pour comprendre (ou même définir !) de quoi il est question ?

      Pour faire court, je crois au pouvoir d’imposture des États Unis... Nous avons la version officielle des États Unis venant libérer l’Europe du fachisme Hitlerien (mais aussi du Bolchevisme Stalinien). Alors que les anglo-saxons (la city et wall street) ont financés Hitler et les Bolcheviques.

      Ce qui mènera également à la création d’Israel, une affaire dans les tuyaux depuis la victoire tout aussi opportune des États Unis lors de la 1ère guerre mondiale. Et voilà : l’axe américano-sioniste..

      Vous admettrez qu’il y a une sorte de révisionnisme historique dans votre façon de présenter les choses et il y a peu de temps cette tendance à pu s’exposer au grand public dans deux documentaires de commande diffusés sur France 5 : « Quand l’extrême droite résistait, quand la gauche collaborait ». La nouvelle doxa ? L’histoire officielle ? Le révisionnisme de l’Histoire officielle d’antan ; le révisionnisme comme proposition officielle ?

      Annie Lacroix-Riz à très bien adressé la question dans une émission radio :
      https://youtu.be/_jJ7MymFOFM

      La question demeura : OÙ sont les sources ?
      L’historien Simon Epstein à l’origine de cette théorie très tendance est secrétaire général du Mouvement sioniste de France (MSF) en 1972 et vie en Israël depuis 1974. Nous savons que ces dernières décennies les sionistes ont fait des alliances avec les extrêmes droites européennes. N’y voyez pas une tendance malicieusement complotiste de ma part de croire qu’il y a là une matérialisation très concrète de ces ramifications...

      Dans un soucis de recherche de la vérité, mettons toutes les cartes sur la table. En ce qui me concerne je reste attaché à la théorie conspirationiste de la Synarchie qu’une certaine droite d’antan n’aurait pas renier... Dénoncer De Gaulle à l’origine de l’atlantisme même si il a pu plus tard s’y opposer avec panache... et dénoncer Pétain et sa collaboration tant attendue et tant souhaitée. L’Histoire est une chose qui se répète, un homme bien informé en vaut dix..


  • "L’université va porter plainte"

    Pourquoi ?

    C’est elle qui les a couvés !

    Bien sûr, : l’intolérance, le sectarisme, le fanatisme, l’Inquisition, le bûcher médiatique , de préférence ou exclusivement antiblanc, est un programme "100 % made in l’Université".

    L’université n’a pas inventé le programme, attention : elle n’invente plus rien depuis longtemps.
    Restons tièdasses et raisonnables.
    Elle a fait ce qu’elle sait le mieux faire : enseigner pour manger.
    Elle a enseigné ce qu’on lui a commandé d’enseigner pour être sure d’avoir la même ration de pâtée que l’année précédente.

    Vous me croyez pas ?

    Dans une copie, pour être sûr d’avoir ZERO et d’être interdit à vie de passer des examens diplômants, pensez-vous que le mieux, ce serait d’écrire :

    - Hitler a des excuses, il était psychologiquement instable et avait oublié une de ses boules dans l’utérus de sa mère.
    - Marianne est une infanticide d’habitude, elle boit le sang de ses enfants avec une paille fiscale.
    - Coucher avec un enfant est admissible avec l’autorisation des parents pourvu qu’ils soient rémunérés et qu’un juge des tutelles contrôle l’emploi des fonds.
    - Soral est un héros.

    Ils sont dégueulasses, hein ?
    C’est une bande d’ordures.
    Du sol au plafond.


  • « Mort aux indécis » ...¿

    ça devient grave , plus il y a de choix plus il y a d`indécis ... devront-ils s`exiler ?
    Pour ma part j`hésite encore entre blanc bonnet et bonnet blanc ... dois-je me livrer à la police ?

     

    • Un tag hélas bien représentatif d’une époque qui aime les avis tranchés, qui n’aime pas trop que l’on hésite. On doit toujours prendre position hic et nunc, pas prendre le temps de lire, de rencontrer les acteurs de tel ou tel milieu, non il faut directement dire je suis pour ou contre ça.


  • Ces soi-disant humanistes à 2 balles instrumentalisés politiquement et tout le reste avec la mascarade et manipulation politique.
    "Kill Cops" grafittis ??????? →→→ "je n’ai jamais vu un seul flic et l’entrée de la fac n’est quasiment pas contrôlée".
    Tartufferie manipulation.


  • J’ai un bon produit pour nettoyer ça. Le CRS ça nettoie tout, même les "impasse".

     

    • C’est dans ces moment là que l’on regrette que la fameuse rime soixante-huitarde au sujet des CRS ne comporte aucune forme de réalité... s’il y avait eu une quelconque vérité dans cette expression peut être que certains se tiendrait beaucoup plus à carreau.


  • L’université face à ce qu’elle a produit...


  • Ma parole ces gens sont des traîtres et des ennemis du peuple revendiqués, il serait bon cependant que ces cas psychiatriques lourds aillent déménager en Afrique auprès des peuplades du tiers monde qu’ils aiment autant, ainsi ils pourraient joindre les propos aux actes et éviter de passer pour des idiots... Mais pour cela il faudrait encore qu’ils puissent assumer leurs délires mais là nous sommes tout au plus dans l’aliénation que dans le discours politique cohérent, ces gens là ne sont qu’une bande de dégénérés en quête d’une cause révolutionnaire en lieu et place d’un travail et d’une fonction sociale utile, personnellement je proposerais que l’on confie ces imbéciles à une institution spécialisée dans la rééducation par le travail et que l’on s’interroge plus sérieusement sur les causes génétiques et psychologiques de cette maladie que l’on appelle le gauchisme.


  • Aucun des graffiti n’est écrit en arabe, c’est quoi ce bordel ?


  • Toujours pas consumés par leur propre haine les antifas ?


  • C’est des nouveaux arrivant il croient que Zemmour Finkielkraut, BHL, etc... sont blancs.


  • ces gens là poussent à la haine les noirs et les arabes contre les blancs en gros...

    et ils se prétendent anti-racistes ??

    vaut mieux pas chercher à comprendre...


  • Ça sent le false flag à plein nez. Doit y avoir tellement d’identitaires écoeurés et frustrés par cette situation de merde...


  • Le concept anti-racisme a été créé uniquement pour dénoncer le racisme blanc vis à vis des autres races de la planète, ce qui bien sûr en fait le méchant universel. Alors que si on pousse le raisonnement un peu plus loin et qu’on ouvre les yeux pour de vrai comme on dit, le blanc, si raciste est-il, est le moins de la planète. Je défie quiconque de me dire que les propos et actes tenus par ceux qui ne sont pas blancs sont des paroles de douceur !!! Un blanc dirait le millième de ce qu’ils disent et ce qu’ils font, ce serait la révolution. donc oui, il y a bien un racisme anti blanc bien organisé depuis des années pour en aboutir à sa destruction, et SOS racisme a été le meilleur vecteur. Faut arrêter avec le politiquement correct : tous les peuples sont racistes dès lors où on les éduque pour ça, le racisme est une arme politique bien utilisée par ceux qui y ont intérêt. Drôle d’ailleurs d’un côté de crier au racisme, alors que soi-disant il n’y a pas de races !!! et en plus, tout est fait pour les "mélanges" de façon à ce qu’elles disparaissent. Ceux qui veulent la destruction de la race blanche sont les premiers à vouloir la suprématie de la leur !! Si ça c’est pas du racisme pur !!! Incohérence quand tu nous tiens ...

     

    • C’est plutôt l’inverse, c’est l’antiracisme qui est une arme politique bien utilisé par ceux qui y ont bien intérêt, pour le reste c’est parfaitement exact sauf peut être sur le fait qu’il n’y a pas besoin d’éduquer qui que ce soit pour qu’il devienne raciste car il s’agit d’une réaction quasiment instinctive que les gens développent au contact des autres peuples, "l’égoïsme de groupe" voir l’ethnocentrisme pourrait être la manière

      Une fois que l’on a compris cela tout le reste devient cohérent, il faut voir l’antiracisme comme étant une réaction raciste de la part des "minorités" contre la "majorité blanche", après tout cette idéologie leurs permet de protéger leurs intérêts communautaires tout en empêchant les aryens de pouvoir en faire de même par le terrorisme intellectuel et la culpabilisation permanente, au final c’est tout bénef pour eux et une véritable escroquerie pour nous.



    • Le concept anti-racisme a été créé uniquement pour dénoncer le racisme blanc vis à vis des autres races de la planète, ce qui bien sûr en fait le méchant universel.




      Incoherence quand tu nous tient ?!... Prince et Whitney Houston ne pouvait avoir leur clips vidéos diffusées sur MTV.. Pareil pour Mickaël Jackson mais il est devenu gris et sa maison de disque les menaçait de retirer tous leurs artistes blancs si leur tête de gondole (micho-coco prêt pour la blanchisserie) n’était pas diffusé sur la chaîne des djeunes de l’époque...

      Le flic de Beverly Hills, c’est Eddy Murphy avec le premier noir à avoir un premier rôle dans un film hollywoodien... Il y avait encore l’Apartheid et la ségrégation aux US n’était pas si ancienne... avec les restaurants, les places dans les bus et les toilettes exclusivement pour les blancs...

      L’anti-racisme il a été inventé pourquoi ? Difficile d’y comprendre quoique ce soit si vous manquez d’objectivité... Si vous estimez que l’antiracisme est une nuisance, pourquoi vouloir nier à se point l’existence du racisme ? Vous me paraissez être consubstantiel auX problèmeS... sans nécessairement vouloir vous opprimer...

      *il deviendra micko le waco en fin de vie.


    • @Peter

      Il est très simple de se faire une idée pourquoi l’antiracisme a été inventé... Il suffit d’aller la source de celui-ci pour tomber sur la diabolique (((Ecole de Francfort))), les fondateurs de celle-ci ont tous en commun le fait d’être des marxistes issus d’une certaines communauté, ils sont été chassés d’Allemagne dès le début des année 30 à cause des théories délirantes dont ils faisaient la promotion, les allemands ayant commencé à sentir que certains juifs marxistes avaient pour objectif d’utiliser le moyen d’une révolution marxiste pour tenter de détruire leurs sociétés ils sont allés massivement soutenir le NSDAP naissant.

      Ainsi donc désabusé par l’échec de la révolution internationaliste qui n’a jamais eu lieu( le prolétariat lui préférant une version plus nationale du socialisme...) ainsi que par la tournure des événements en URSS ( Purges de Staline qui ont touchés les juifs après la fin de Seconde Guerre Mondiale, ainsi que les divers campagnes antisémites qui ont eu lieu dans le bloc soviétiques) ils se ont donc mis à dénoncer "l’autoritarisme" et les cultures occidentales en général comme étant des terreaux fertiles pour l’antisémitisme.

      Ainsi est née le concept de "Personnalité autoritaire" (entendre homme blanc classique) devant fournir une explication à l’intolérance comme ils le disent, ainsi l’attachement à sa famille, la pratique de la religion, le patriotisme ou la solidarité ethnique ont été considérés comme des "déviances" aggravant les tendances antisémites de la population américaine.... Bien évidement il est inutile de préciser que les pseudos études démontrant ces thèses ont bien pris soin de ne porter que sur des américains blancs, les minorités et les juifs étant exclus des expérimentations en questions.

      Par la suite tout ce petit monde a bien pris soin de profiter du besoin croissant en personnel éducatif dans les universités américains pour infiltrer les institutions éducatives et y imposer leurs théories.

      Quant au racisme et à la ségrégation on aimerait bien savoir en quoi il s’agirait d’un problème ? Après tout la société américaine a été régie par ces principes pendant des siècles sans que cela ne gène personne... Il est d’ailleurs significatif que même à la fin des années 60 la majorité des américains était opposé aux "droits civils" et cela jusqu’à assassinat de Kennedy, moment ou la presse a instrumentalisée pour mener une campagne de propagande en faveur de l’antiracisme et de l’ouverture des frontières




    • Quant au racisme et à la ségrégation on aimerait bien savoir en quoi il s’agirait d’un problème ?




      Pourquoi ne pas faire plus simple et dire que l’anti-racisme n’est qu’une réponse au racisme ? Si le racisme n’existait pas l’anti-racisme l’aurais inventé ?!? Pourquoi, vous faites de l’anti-intelectualisme primaire ?



    • Pourquoi ne pas faire plus simple et dire que l’anti-racisme n’est qu’une réponse au racisme ?




      Parce que ce n’est absolument pas le cas... Le racisme est une posture qui existe probablement depuis le début de l’histoire de l’humanité sans que cela n’eu jamais conduit à une quelconque réponse à l’encontre de ceci,sans doute même ces comportements sont consubstantiels à la présence de la vie sur Terre, il suffit de regarder les réactions des animaux à l’encontre des "autres" appartenant aussi bien à leurs espèce ou non.

      Les êtres vivants sont génétiquement programmés à mettre la survie de leurs code génétique comme la première des priorités, il n’est guère étonnant que des groupes composés d’individus plus ou moins liés les uns aux autres se soient formés pour défendre leurs intérêts commun.

      Maintenant il serait intéressant de comprendre de qui proviennent ces réactions antiracistes et dans quels but. Vous remarquerez que les premiers promoteurs de l’antiracisme sont bel et bien les juifs et les "racisés", ils le font dans un but de protection de leurs propres intérêts communautaires.

      L’antiracisme est donc en soit une réaction raciste (la défense des avantages d’un groupe ethno-racial face à un autre) avec un vernis marxisant sous le couvert d’égalité et de soit disant bien commun (on se demande d’ailleurs duquel étant donné que les blancs n’y trouvent aucun bénéfice...).

      L’antiracisme est par essence une attaque contre les intérêts vitaux des peuples occidentaux, il s’agit en effet de tenter de criminaliser la solidarité aryenne pour mieux servir la solidarité métèque par le biais de la promotion d’une pseudo utopie néocommuniste ou l’on aurait remplacé la suppression de la classe bourgeoise par la suppression de la race blanche.

      Ainsi donc on castre l’homme blanc tout en encourageant le basané à proliférer sur les terres et aux frais voir même avec en usant de la femme (ou de la fille) de ce dernier... Ce n’est pas magnifique comme projet ? Ne soyez donc pas étonné que personne n’en veut, la plupart des gens sont encore plus ou moins sains d’esprit et est encore capable de reconnaître une attaque contre son être.

      Bref adhérer à l’antiracisme quand on est un goy blanc c’est comme se coller un Glock contre la tempe et appuyer sur la détente au nom de la création d’un monde soit disant meilleur, cela revient à se tuer soi même.


    • @Mdr,
      vous avez beaucoup de choses à dire... mais vous évitez soigneusement de répondre au simple fait qu’à l’attaque raciste, il doit bien y avoir la défense anti-raciste. C’est fou cette capacité à nier le réel. Ne voyez vous pas un problème au fait que vous soyez le seul à croire que les français sont racistes par exemple ?


    • « Pourquoi, vous faites de l’anti-intelectualisme primaire ? »
      La question c’est plutôt « Que peut-il faire d’autre ? » Faudrait être un minimum équipé pour ça :-)
      Ca fait quinze mille fois que tout a été expliqué en long, en large et en travers, à savoir que le racisme reel est résiduel et que donc si l’antiracisme est ce qu’il est, à savoir omniprésent, c’est bien qu’il est un outil qui sert à l’inverse de ce qu’il prétend. Il y a comme ça des évidences qui sont déjà inaccessibles à certains, c’est comme ça. En soi ce n’est pas grave, ce qui est embêtant c’est quand les mêmes se mettent à aboyer. Après c’est aussi un moyen pour les gens qui se sentent exclus ou inférieurs sur certains plans (et qui le sont parfois), de compenser comme ils le peuvent. C’est triste mais a un moment donné on a envie de dire « Aide-toi et le ciel t’aidera ».
      Bref, tout le monde sait ça sauf les « gauchistes » honnis dont il nous rebat les oreilles ... et lui ! C’est ballot tout de même d’être au même niveau qu’eux sans s’en rendre compte. On a parfois l’impression d’observer des gens qui se battent contre eux-mêmes sans le savoir. Faut rigoler.


    • @Peter
      Absolument pas, lorsque l’on est confronté à un milieu hostile on a le choix de gérer la situation de deux manières différentes, flight or fight, la confrontation ou la fuite, la réponse à une attaque raciste c’est l’exil ou une contre attaque raciste...

      L’antiracisme en soit est typiquement une réaction passive agressive digne d’une lopette pleurnicharde, comme on n’ose pas assumer sa propre volonté alors on essaye de passer par des chemins détournés, en l’occurrence on cache son racisme derrière des foutaises abstraites comme le "multiculturalisme", la "tolérance" ou l’ "égalité", dans tout les cas il s’agit de mener une politique ethnoculturelle favorable aux intérêts des allogènes aux détriments des autochtones.

      La France est bel et bien un pays raciste mais d’un racisme refoulé, en effet il n’est pas de bon ton de s’affirmer ouvertement comme étant raciste à cause de la répression étatique, la propagande médiatique et éducative ainsi que le terrorisme intellectuel de la gauche. En résumé la France est quasiment un régime de type soviétique ou l’idéologie officielle ne serait plus le socialisme scientifique mais l’antiracisme, de toutes manières on pourrait se dire que l’antiracisme est une sorte de communisme racial alors il est évident que nos néo-bolchevique reprennent les mêmes méthodes de subversions.

      Par ailleurs pour terminer notre précédent discussion il faut bien rappeler que les français tout comme les anglais préfèrent largement avoir affaire à des migrants européens qu’à des migrants non européens.
      http://blogs.lse.ac.uk/brexit/2017/...



      These findings echo those of a recent study showing that the increase in non-European (BAME) respondents in a White British person’s local area in the 2000s was a somewhat stronger predictor of their support for UKIP than the increase in local European population.




      Il est étonnant que ce soit l’augmentation de la présence de migrants allogènes qui représente un facteur aggravant du vote UKIP et non pas les populations européennes... Vous devriez peut être réfléchir la dessus, je ne dis pas que l’anglais aime particulièrement les polonais mais de là à leurs préférer des nigérians ou des pakistanais j’ai comme un doute... Plutôt des américains ou des allemands à mon humble avis.


    • @Eric

      Franchement venant de toi c’est l’hôpital qui se fout de la charité... Quand on rejette des conclusions provenant d’écrits de scientifiques reconnus comme tu l’as fais récemment dans une discussion avec moi, sous prétexte de "cache misère" comme tu l’as dis, alors on évite d’accuser les autres d’anti-intellectualisme primaire...

      D’ailleurs on parlant de gauchistes, celui d’entre nous deux qui partage le plus de point commun avec eux c’est bien toi étant donné que tu sembles étrangement reprendre plus ou moins leurs discours... Il n’est pas évident de se dire patriote quand on semble préférer des tribus issus du tiers monde à ses propres compatriotes.

      Mais après tout quand on est un anti-européen primaire ce genre de détail ne doit pas vraiment être compter pas vrai ? L’important c’est de paraître bien conforme à la doxa et de ne pas être raciste, alors pour ce faire autant transformer la France en Sénégal du Nord au nom du pouvoir du parlement et de la Raie Publique, non seulement cela fera bien du point de vue de la conformité à l’idéologie gauchiste mais en plus cela vous permettra de gratter un poste ou deux pourvoir amis, c’est toujours cela de pris.


    • Excusez-moi mais j’ai des problèmes de compréhension en effet quand je suis confronté à un Q.I si élevé. Cette aptitude qui consiste à raconter l’habituel n’importe quoi que vous servez à tout le monde pour faire croire que vous êtes capable de donner le change relève de la psychopathologie. Toujours les mêmes pseudo idées, les mêmes termes, et un shaker pour faire des phrases (la conclusion est un sommet, une synthèse, vous ne comprenez vraiment rien à rien). Ouvrez enfin les yeux dans votre intérêt, tout le monde vous ridiculise ici. Essayez plutôt le forum 18-25 s’ils vous acceptent, ce qui n’est même pas sûr.


    • @Eric

      Venant de celui qui ressasse en boucle les mêmes expressions ineptes ( une synthèse... combien de fois as tu utilisé ce mot aujourd’hui ?) et les mêmes idées périmés que les trois pingouins qui sont d’accord avec toi c’est un peu fort de café comme remarque... A croire que lorsque tu ouvres la bouche pour critiquer quelqu’un tu es incapable de ne pas parler de tes propres problèmes de manière inconsciente et de les coller sur le dos des autres, franchement question psychopathologie tu es un cas de premier choix, on croirait avoir affaire à un schizophrène en plein délire.

      Il est évident que mes idées sont toujours les mêmes parce que je n’ai pas vraiment de raison d’en changer, mes idées sont très clair, elles se résument à ce qui est bénéfique pour moi, dans ce cadre là il ne fait pas compter sur moi pour faire l’apologie de principes dont je ne vois pas le moindre bénéfice pour moi... C’est probablement la différence entre l’intelligence et la stupidité crasse, la capacité a faire coïncider ses idées avec ses intérêts au lieu de se contenter de répéter des valeurs édictées par des beaux parleurs et dont les résultats laissent plus qu’à désirer...

      Très sincèrement "être tourné en ridicule" comme tu dis par une poignée d’imbéciles que personne n’écoute IRL et dont les analyses sont constamment remises en cause par la réalité ( le cas de l’AfD est très symptomatique, étrangement plus leurs représentants violent les tabous antiracistes et plus ils reçoivent de soutiens... idem en Italie et dans les pays de l’Est mais visiblement cela n’existe pas pour les aveugles et mal voyants de ton espèce), que d’être littéralement un représentant de tout ce que le peuple exècre de toute son âme. De nous deux ce n’est certainement pas moi qui ait besoin de me planquer sur internet pour exprimer mes opinions ( tant elles sont en décalage avec le réel) mais il faut croire que c’est toi qui a tout compris...

      Va voir un psy s’il te plait et surtout arrêter de tenter de péter plus haut que ton cul parce que non seulement cela ne sert pas à grand chose mais l’odeur qui en résulte n’est pas vraiment agréable pour qui que ce soit.


    • Je me suis contenté de lire la fin, il ne faut pas exagérer. La grossièreté, la vulgarité sans aucune maîtrise de ses nerfs, ajouté à ça des leçons sur l’humilité (lol), « leçon » d’autant plus hilarante de la part de quelqu’un qui s’est ici même vanté de son Q.I ( re-lol), mais aussi d’avoir fait la leçon à ses profs (re-re-lol), sans parler de ses discours ineptes et obsessionnels et j’en passe. Quand vous passez votre temps à étaler les mêmes symptômes, ne venez pas vous étonner que l’on vous répète le même diagnostic gros malin, mais pensez plutôt et tout simplement à vous faire soigner. Bisous.


    • @Eric,



      Mortderire a dit : Je connais un informaticien polonais vivant dans l’Essex mais pourtant quand je lui ai posé la question à ce sujet il m’a dit qu’il n’avait jamais rencontré ce genre de problème une seule fois...



      La cerise sur la tarte à la crème, si j’ose dire... c’est prétendre avoir un contact dans l’Essex d’origine polonaise lui AFFIRMANT qu’il n’y a pas de racisme anti-polonais (j’ai pourtant au préalable donné un lien vers un article très explicite)... Alors que le meurtre d’un polonais dans cette même ville, très récemment - un fait divers sordide - à justement fait la une des journaux pendant des semaines !!!

      C’est la fondation vaincre Alzheimer ? Un polonais se fait assasiner à Essex, son pote polonais habitant la ville lui dit qu’il n’a rien capté sur ses radars ?! Le mec quoique tu lui dit... il garde la trajectoire, très constant dans sa conduite bien que la capacité des capteurs doivent être endommagés (il a dû essuyer quelques collisions) ; il est bien sur orbite, je répète... il est bien sûr orbite, on peux confirmer qu’il n’a pas finis de tourner !!!

      http://blogs.lse.ac.uk/brexit/2016/...

      Il faut rigoler..


    • @Eric



      Je me suis contenté de lire la fin, il ne faut pas exagérer.




      En effet, il ne faut pas exagérer tes capacités, la lecture est déjà une chose très compliquée pour toi alors il ne faut pas t’en demander trop de peur que tu ne puisses pas être capable de suivre... Cela est d’ailleurs conforme à tes réactions précédentes lorsque je préconisais que tu lises quelques bouquins pour augmenter ton champ de connaissances et que comme a ton habitude tu n’as pas pu t’empêcher de ricaner comme un idiot et de faire le clown pour essayer de te défiler, comportement typique du cancre satisfait de sa propre médiocrité.



      ajouté à ça des leçons sur l’humilité (lol), « leçon » d’autant plus hilarante de la part de quelqu’un qui s’est ici même vanté de son Q.I ( re-lol), mais aussi d’avoir fait la leçon à ses profs (re-re-lol)




      Il ne s’agit pas d’une leçon d’humilité mais d’un rappel des faits, tout le monde n’est pas égal face à l’intelligence et il faut bien que les personnes possédant plus de capacité que les autres les remettent de temps en temps dans le droit chemin histoire d’éviter que les imbéciles ne perdurent dans l’erreur, dans le même ordre d’idée la société aide les handicapé à mener un semblant de vie normal.



      sans parler de ses discours ineptes et obsessionnels et j’en passe.




      Une magnifique histoire de poutre et de paille que l’on voit là... Celui même qui voit des trolls et des complots partout accuse les autres de discours ineptes et obsessionnels, c’est vraiment du foutage de gueule que l’on voit là...

      Franchement tu devrais vraiment aller faire un tour en soin psychiatrique parce qu’en tout état de cause tu as l’air réellement atteint d’une sorte de symptôme d’altération du réel


    • @Peter

      C’est vrai qu’avec toi on peut bien rigoler, tu nous dis que les anglais ont des préjugés anti-polonais mais tu oublis bien de préciser qu’il en est de même pour tout ceux qui ne sont pas ethniquement anglais, les meurtres de pakistanais ou d’hindous sont eux tout aussi nombreux si ce n’est plus mais visiblement tu essayes de nous dire le contraire.
      https://www.theguardian.com/world/2...

      https://www.mirror.co.uk/news/uk-ne...

      Ce que tu tentes désespérément de nous vendre est une espèce de recomposition de la réalité entièrement basée sur ton adhésion au multiculturalisme parce que dans les faits, combien de meurtres d’immigrants venant d’Europe de l’Est pour tout les meurtres d’allogènes ? Voilà qui pourrait être une question intéressante mais à laquelle tu n’essayes même pas de répondre.

      D’ailleurs il semblerait que tu ne connaisses pas l’ampleur des préjugés anti-parisiens qui circulent en province, ni même la violence des insultes qui peuvent avoir lieu entre nordistes et sudistes, ou de la détestation que les supporters de Brest ont pour les supporters de Guingamp, sans parler de la fameuse rivalité entre l’Ardèche et l’Isère...

      Bref les gens n’aiment pas ceux qui ne sont pas comme eux mais de là à dire qu’ils préféraient un allogène complet à un type somme toute ethniquement, culturellement et racialement proche il ne faut pas exagérer, même au plus profond de la guerre franco-prussienne cela n’a jamais été le cas.

      Un nationaliste écossais ou un républicain irlandais ne doivent pas beaucoup apprécier les anglais mais il y a assez peu de raison de penser qu’ils seraient particulièrement enthousiaste quant à la perspective de vivre dans une réplique de Karachi ou d’Islamabad.

      Vous confondez tout et vous faites de conclusion plus que douteuses, on pourrait parler longtemps du mépris des WASP américains envers les irlandais ou les italiens catholiques mais ce rejet des non WASP n’a jamais été corrélé à une estime particulière envers les noirs, d’ailleurs les cathos ont finis pas se faire accepter par les WASP contrairement aux afro-américains qui vivent aussi ségrégés des WASP qu’ils ne l’étaient autrefois.

      PS : l’Essex est la région de Londres et non pas une ville...pour quelqu’un qui prétend connaitre l’Angleterre ce genre de confusion fait désordre.




    • Mortderire a dit : Je connais un informaticien polonais vivant dans l’Essex mais pourtant quand je lui ai posé la question à ce sujet il m’a dit qu’il n’avait jamais rencontré ce genre de problème une seule fois...




      C’est pénible... Vous avez nier dans un premier temps qu’il y ai un racisme anti-polonais bien que je vous ai fournis plusieurs liens.... Il aurait été simple de me dire que ce racisme existe permis d’autres (ce que je ne nie pas) et que bien plus de bronzés sont assasinés que d’européens de l’est. C’est tout de même un comble que moi le soit disant multiculturaliste (je ne sais pas ce que c’est... il y a une culture majoritaire et les autres minoritaires) soit celui qui défends les européens victimes de racisme ? L’important n’est pas de tartiner des pages mais d’être sincère dans ses allégations. Je ne cherche qu’à aiguiller ceux qui cherchent des informations pas convaincre des gens déjà convaincus d’avoir tout capté...

      C’est totalement extraordinaire.... au lieu de répondre à côté.... à l’avenir limité vous aux articles que je vous suggère.... si déjà vous réussissez à adresser ceux ci on, le débat n’en saura qu’amélioré.

      Ps : un racialiste identitaire pseudo-européens qui n’en a rien à faire des polonais pour moi ça veut tout dire...
      Ps : je pensais qu’Essex était également une ville, je n’ai pas fait attention qu’il s’agissait de la région vu que je n’ai pas en mémoire avoir lu le nom de la ville du fait-divers, vous ne pouvez probablement pas comprendre pourquoi ? Regardez la majorité des noms des regions et vous verrez pourquoi... J’ajouterai qu’on parle d’Essex boys pour parler d’un certains type de petites frappes.... aucune confusion possible qu’il s’agit bien d’un « compté »...


    • @Peter



      Vous avez nier dans un premier temps qu’il y ai un racisme anti-polonais




      Personnellement je considère ce phénomène comme étant quantité négligeable, le plus gros du racisme anti polonais est principalement le fait de connards sans couilles qui n’oseraient même pas critiquer un basané derrière son dos et qui souhaitent faire de la "xénophobie politiquement correct" histoire de ne pas toucher aux vaches sacrées de l’antiracisme ( les noirs, les juifs, les autres non blancs, les "musulmans", les féministes et les homosexuels, dans cet ordre d’importance) et de rester ainsi dans les limites tracés par les gauchistes culturels en s’épargnant les foudres des chiens de garde du système, par exemple tout ces braves messieurs partisans du Brexit ( comme Farage ou Rees Mogg) qui nous font des diatribes contre la soit disant invasion de Polaks étaient bien timides lorsqu’il fallait s’occuper des invités venus du tiers monde de Tony Blair... étrangement ces courageux se sont réveillés quand les immigrés en question sont devenus majoritairement blancs, n’est pas Enoch Powell qui veut... Pendant ce temps Londres devient méconnaissable mais tout va bien.

      Dans le même ordre d’idée nous avons en France un certain Jean Luc Melenchon qui vient taper sur les quelques milliers de travailleurs détachés roumains ou portugais alors qu’en parallèle plusieurs millions d’arabes et d’africains vivent en France et prolifèrent de manière particulièrement soutenues, mais lorsque l’on voit la femme et les électeurs de ce bonhomme on comprend tout de suite le pourquoi du comment...

      En fait tout ceci me fait penser à l’histoire du """patriote""" breton qui pensait que c’était une bonne idée que d’aller insulter tout les touristes anglais passant par son village...

      De toutes manières quel que soit le pays vous trouverez bien trois piliers de bars pour aller cracher sur leurs voisins, beaucoup en France n’aiment pas les allemands ou les italiens par exemple, cela ne veut pas dire que globalement la société française est opposée à leurs venues en France, en règle générale ces migrants là sont beaucoup plus acceptés que d’autres migrants venus du tiers monde pourtant francophones.

      La langue et la richesse ne font pas tout, les gens ont toujours une plus grande préférence pour ceux qui leurs ressemblent car ceux-ci ont plus de chances de se fondre dans la masse et de devenir des gens comme eux.


    • @Peter



      C’est tout de même un comble que moi le soit disant multiculturaliste (je ne sais pas ce que c’est... il y a une culture majoritaire et les autres minoritaires) soit celui qui défends les européens victimes de racisme ?




      Vraiment ? Étrangement je ne l’ai pas perçu comme cela... J’ai personnellement compris votre texte comme la démonstration d’une plus grande sympathie pour les bronzés comme vous dites que pour les polonais, voir même d’une certaine légitimation des violences qu’ils subissent....



      Ps : un racialiste identitaire pseudo-européens qui n’en a rien à faire des polonais pour moi ça veut tout dire...




      Ma grand mère était polonaise alors je vous signalerai qu’il n’y a rien de plus faux que cette affirmation, je ne comprends même pas comment vous auriez pu avoir cette impression...



      vous ne pouvez probablement pas comprendre pourquoi ? Regardez la majorité des noms des regions et vous verrez pourquoi...




      Je sais très bien pourquoi, pour les mêmes raisons que la région de York est appelée le Yorkshire, mais comme vous affirmez avoir vécu en Angleterre je trouvais étrange que vous ne fassiez une erreur pareille... Le Essex quand même, Londres est pourtant la ville la plus connue de Grande Bretagne... Le nom vieux d’ailleurs de East saxons


    • Il n’y a pas que York, c’est vrai pour la moitié des comtés peut-être... Ont dit également Essex girl pour une chaudasse à l’époque du clubbing.. Pour tout vous dire, les blagues que l’on a sur les blondes, ils ont les mêmes sur les Essex girls... Pourquoi, avez vous décidé que les ressentiments envers les polonais serait une histoire de quelques piliers de comptoirs ? Je vous ai pourtant donné un article bien sourcé et factuel..

      Je vous ai dit que le phénomène bien qu’il avait disparus est ancien.
      Comprenez vous que j’ai entendus régulièrement des blagues racistes anti-catholiques, anti-irlandais par des southerner fairies (tapettes du sud), ou d’autres insultes concernant les northen monkeys (brutus du nord).. J’ai toujours cru que le groupe de rock Artic Monkeys était une allusion à leur authentique (extrême) appartenance au nord..
      Ne prenez pas â la légère les rivalités entre anglais, irlandais et écossais... Regardez les fractures communautaires entre les Celtics et les Rangers à Glasgow. Il y a un racisme anti-polonais voyez ça comme un raciste français ayant une hostilité raciale contre les gitans français.... Je n’invente rien et contrairement à ce que vous dites je ne m’en réjouis pas.


  • C’est signé antifa je connais pas mal de noirs d’arabes etc.. ce genre de tag c’est pas leurs trip même ntm ou nlabac c’est plus à la mode !


  • L’université est une fabrique de gauchistes en puissance et après on s’ étonne que ça sente l’urine et le joint ? Ces profs vomissent sur les conséquences de leurs causes, comme d’hab’


  • Qui pourra ensuite prétendre que les raclures de l ultragauche ne profitent pas d une totale impunité de la part du système !
    Quand aux étudiants, la plupart de ces merdeux n étant petris que de droit de l hommisme, d immigration à outrance et de bien pensance, ils ne reçoivent au final que ce à quoi ils participent.... Un désastre dont la plupart de ces guignols se deballoneront !
    Plus con et manipulé qu un étudiant, tu meurs !


Commentaires suivants