Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Multiplication des complications après inoculation du vaccin Pfizer

Mais rien à voir avec la vaccination !

Un médecin grec placé en réanimation après s’être fait inoculer le vaccin Pfizer

Le directeur adjoint d’un hôpital grec a été placé en soins intensifs avec des symptômes d’une infection des voies respiratoires peu après avoir été vacciné contre le Covid-19, rapporte la chaîne de télévision Skai. Le ministère grec de la Santé a déclaré ne voir aucun lien entre la vaccination et l’infection.

 

Le chef adjoint de l’hôpital Triasios, dans la banlieue d’Athènes, a été intubé le 1er janvier, peu après avoir été vacciné, relate un reportage de la chaîne de télévision grecque Skai. Âgé de 54 ans et ne présentant aucune maladie préexistante, il a développé des symptômes d’une infection des voies respiratoires inférieures trois jours après sa vaccination.

Selon la chaîne, son état s’est aggravé la veille du Nouvel An, au point que son intubation a été jugée nécessaire dès le lendemain. D’après le ministère de la Santé, il n’y a pas de corrélation entre la vaccination et l’infection puisque ses antécédents d’allergies ont été examinés selon les procédures prescrites. En effet, dans les premiers jours, un cas de réaction allergique au vaccin avait été signalé.

Le pays a lancé sa campagne de vaccination dimanche 27 décembre, avec pour vaccin le seul actuellement approuvé dans l’UE, celui de Pfizer/BioNTech. À la date du 3 janvier, 3779 personnes avaient reçu la première dose. Dès ce lundi, 42 nouveaux hôpitaux viendront s’ajouter aux neufs qui vaccinent déjà, ce qui permettra de passer à 5000 vaccinations par jour, assure le ministère de la Santé.

 

Cas similaire au Mexique

Une médecin mexicaine de 32 ans qui avait reçu le vaccin Pfizer a également été hospitalisée en soins intensifs à la suite de difficultés respiratoires et de convulsions, selon le ministère de la Santé du pays. Son cas est toujours à l’étude, mais une encéphalomyélite, une inflammation dans le cerveau, a été constatée. Elle avait déjà eu des réactions allergiques à certains médicaments, a précisé un message du ministère.

 


 

Des effets secondaires du vaccin Pfizer recensés en Bulgarie

Quatre cas d’effets secondaires ont été répertoriés en Bulgarie après le début de la campagne d’immunisation avec le vaccin de Pfizer et BioNTech, selon le directeur de l’agence bulgare des médicaments.

 

Des effets secondaires ont été recensés chez quatre personnes en Bulgarie suite à l’utilisation du vaccin de Pfizer et BioNTech, a annoncé le directeur de l’agence des médicaments bulgare Bogdan Kirilov.

« Les effets secondaires étaient légers et modérés, les personnes touchées se sont déjà rétablies », a-t-il déclaré sur les ondes de la Radio nationale bulgare.

Deux personnes vaccinées ont souffert de douleurs, une autre a eu des vertiges et la quatrième de la fièvre.

 

Vaccination en Bulgarie

La campagne de vaccination en Bulgarie a débuté le 27 décembre. Près de 5000 personnes, des médecins et des employés de la santé, ont été déjà vaccinées.

Lundi 4 janvier, un deuxième lot du vaccin de Pfizer et BioNTech (25 000 doses) y a été livré. Selon le ministre de la Santé Kostadin Anguélov, la vaccination de masse pourrait débuter dans le pays en février-mars. Les autorités proposent de commencer par les personnes âgées.

Source : fr.sputniknews.com

 

Piqûre de rappel, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2633851

    avant de vacciner les français , on devrait tester le pfizer sur tous ces minables directement à la carotide pour voir s’il y a des effets secondaires

     

    Répondre à ce message

  • #2633852

    Ce n’est pas un vaccin.... Un junki qui se shoot à l’héroïne non plus... C’est une thérapie genique à arn messager.. Nous devons exiger cette correction..

     

    Répondre à ce message

  • #2633925

    et toujours aucune nouvelle de Tiffany Pontes Dover...

     

    Répondre à ce message

  • #2633948

    Voilà un rapport plus complet du VAERS ( Vaccine Adverse Event Reporting System )

    Datant du 28 décembre :

    le nombre d’effets secondaires sérieux montet a 40 433
    127 morts, 769 cas de douleurs abdominales sévères, 1419 cas d’amnésie, étourdissement, désorientation, vertiges, confusions et délires, 1531 cas de grande fatigue, 1117 cas d’herpès, 769 cas de douleurs intestinales, 717 cas de maux de tête et de blessure à la tête induites par des chutes accidentelles, 521 cas de grippe, 57 cas étant devenu aveugles et sourds, 175 cas ayant des gonflements des yeux et douleurs autour des yeux, et des dizaines de milliers d’autres différents petits effets combinés.

    https://vaers.hhs.gov/data/datasets.html ?

     

    Répondre à ce message

  • #2633963

    Je ne me ferai pas vacciner pour la simple raison que les labos producteurs de vaccin ont affirmé qu’ils ne pourrons être tenus pour responsables des effets secondaires ! Ce qui prouve que leurs pseudos "vaccins" ne sont pas au point . Raoult a dit il y a déjà des mois qu’on n’a jamais trouvé un vaccin contre un virus de type corona car il mute souvent ! Or il vient de muter en Angleterre rendant sans doute les "vaccins" actuels inefficaces .

     

    Répondre à ce message

  • #2633969

    Comment va la première vacciné française d’ailleurs ?

     

    Répondre à ce message

  • #2633998

    Les effets nocifs des vaccins, tous les vaccins, existent, c’est incontestable. Les donnés sont disponibles et il suffit de lire les notices.
    Ceux qui veulent défendre les vaccinations arguent du fait que les problèmes vaccinaux sont rares et invoquent le rapport bénéfice/risque.
    Mais pour que ce rapport soit en faveur de la vaccination, il faut que la maladie soit hautement mortelle et qu’il n’y ait aucun traitement pour la soigner.
    Ces deux arguments sont faux concernant le Covid.
    CQFD

     

    Répondre à ce message

    • #2634359

      Les rapports bénéfice/risque n’ont aucun sens, il s’agit d’être humain, on ne fait pas de stats avec la vie des gens. À ce moment la pourquoi pas la roulette Russe ? Ils veulent faire des stats à tout va, souvent pas fiable d’ailleurs, pour vendre leurs baratin. Il n’y a absolument aucune preuve matérielle, concrète de leurs part. Si je te vacciné et que tu choppe jamais le virus ça prouve que c’est du au vaccin ? Non, par contre en cas de grave effes secondaires ils te diront immédiatement que tu peux pas prouver que c’est du au vaccin. Ça devrait suffire pour qu’aucun vaccin ne soit obligatoire, directement ou indirectement.

       
    • #2634661

      domino
      ce n’est pas un vaccin mais une thérapie génique ! il faut toujours bien nommer les choses sinon on crée de la confusion
      il n’y a pas de maladies HAUTEMENT mortelles, soient elles le sont soit elles ne le sont pas, toutes le sont potentiellement, des personnes réchappent au cancer, et d’autre succombe a une rougeole
      la notion de bénéfices risques est un champs ou tous les arbitraires sont permis, car généralement celui qui en décide n’est pas celui qui y est assujettit, ainsi pour éviter les risques potentiels d’un traitement prescrivant de l’HCQ , on a dans le même temps autorisé l’administration du rivotril, le 1er pouvait guérir, le scd ne pouvant que tuer
      c’est dire la perversité de ceux qui ont utilisé ces arguments spécieux, ils ne manqueront pas d’y puiser les éléments de langages nécessaires pour étayer leurs prosélytismes servant une thérapie génique nommée vaccin

       
  • Avec la vaseline ou la PIQUOUZE certains aiment se faire inoculer

     

    Répondre à ce message

  • #2634398

    à l’image de tous ces décès attribués au covid , aussi faux sera qu’aucun des décès précoces survenus lors l’inoculation ne pourraient être attribués a cette thérapie génique présentée comme étant un vaccin
    je pensais qu’ils iraient crescendo, manifestement je me suis trompé, il sont donc dans l’urgence, satan a le feu au cul, ça urge
    l’idéal serait de pouvoir disposer d’un peu d’huile
    le pire restant ce qu’annonce un commentaire :
    57 cas étant devenu aveugles et sourds ! .... mon dieu prenez pitié d’eux, ramenez les a vous

     

    Répondre à ce message

  • #2634535

    Ce qui se déroule n’est que la phase 4 des essis
    https://www.francesoir.fr/opinions-...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents