Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mytho, escroc et indic ? Mathias Cardet face à ses mensonges

 

 

 

C’est à l’occasion d’une embrouille entre (vrais) producteurs et (faux) auteurs du cinéma français que l’hebdomadaire Marianne a révélé, un peu sans le vouloir, la dernière arnaque du surnommé Mathias Cardet.

 

Présenté opportunément dès son introduction comme « un ancien proche d’Alain Soral » par le journaliste Gabriel Libert (issu de l’école VSD), Mathias Cardet, qui est aujourd’hui proche de l’humoriste qui monte (mais visiblement pas pour longtemps) Ahmed Sylla, se retrouve au cœur d’une affaire d’extorsion de deux producteurs – Marc Fiszman et Christophe Cervoni.

Le duo Sylla-Cardet aurait touché un million d’euros d’acomptes sans avoir livré la moindre mouture exploitable d’un scénario pourtant vendu par contrat. Cardet, qui a auparavant été casté par une boîte de production pour la télé comme « directeur de création », est incapable d’écrire une ligne de scénario : à son domicile, un baby-foot en bonne place fait figure de signe extérieur de richesse culturelle...

Mais la force de ce tchatcheur est d’avoir réussi à parasiter des pointures du milieu audiovisuel en imposant sa présence auprès d’Ahmed Sylla, se faisant passer pour un auteur et, surtout, négocier de larges émoluments sans commune mesure avec son talent. Avant cette affaire très médiatisée, Cardet est surtout l’auteur d’une longue série d’arnaques ; il a d’ailleurs joué un rôle trouble dans l’affaire Binti (voir ses liens avec Jean-Claude Elfassi)...

 

 

Cardet agit dans la coulisse, manipule dans le noir, et parfois son visage apparaît en plein jour. Il est aussi mouillé dans l’affaire d’extorsion d’une mère dont l’enfant a subi des violences sexuelles. Elle y aurait laissé toutes ses économies, Cardet se faisant fort de rendre la justice. Une justice qui ne viendra jamais mais qui remplira ses poches.

 

Mathias Cardet apparaît à 1’30 et 2’48

 

Pour l’affaire qui nous intéresse, la défense trouvée par Cardet, qui possède plusieurs identités au gré de ses mensonges, consiste à se présenter rétroactivement comme un indicateur des renseignements généraux (DGSE). Il affirme ainsi avoir infiltré le mouvement Égalité et Réconciliation pour le compte de la police politique qui, sous la pression des associations sionistes, est évidemment avide d’informations sur Soral et son organisation.

Retour sur un escroc – désormais sérieusement dans le viseur d’une certaine mafia communautaire – qui pense se sortir de ses vieux mensonges par des mensonges nouveaux. Dans le CV de Cardet, qui prépare prétendument un livre sur son travail d’agent et son infiltration d’E&R, tout ou presque est faux ou exagéré.

Cet amalgame de Cardet à Soral restera au niveau de la tentative. Cardet, comme dans toutes ses entreprises, a pris de l’argent à E&R pour finalement ne rien faire en termes de production musicale, à part un livre sur le rap, nécessairement influencé par Alain Soral, puisque les deux hommes se sont croisés à l’occasion de cet événement d’édition.

Depuis, l’affaire Binti est passée par là, et Cardet, qui passe son temps à menacer les uns, proposer sa « protection » et balancer les autres, est parti mentir sous d’autres cieux. Ces cieux sont ceux du cinéma français, un milieu pas forcément très moral mais très communautaire. Et là, Cardet va avoir affaire à la justice.

Contacté par Marianne et coincé par une potentielle montagne de malversations, celui qui change de nom comme de chemise joue la posture victimaire et le noyautage antifasciste :

« Je suis toujours dans le viseur des réseaux d’extrême droite »

C’est peut-être la seule fois où Cardet dit la vérité ! Mais ce ne sont pas forcément les réseaux auxquels il pense... Vu la pression, il ne lui reste plus que l’Afrique pour se planquer définitivement.

 

Bonus : le « talent » d’Ahmed Sylla qui a tapé dans l’œil du cinéma « français »

Cardet l’escroc-balance, sur E&R

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les situations fausses n’engendrent que des faussaires comme adaptés au biotope social faussé. Puis, quand le Réel revient à la charge ce qui ne manque jamais de se produire, on entend monter les plaintes des inconscients, des imbéciles et des escrocs.

     

    • Et dire que j’ai assisté à cette putasserie au théâtre de la main d’or pour son livre sur l’imposture du rap,il y avait Soral , c’est dingue on est entouré de traîtres et lâches,il a une gueule de larbin ,ce tu j qui voulez toujours être flouté ne m’inspirait pas confiance.


  • Avec sa sale tronche, "Cardet chiant" me fait penser non pas à Kim, mais à Guy Georges.


  • Le vrai comique, au sens premier, où ont rit, mais de lui.


  • Quel pitoyable marigot ! J’adore le « message aux fachos » (c’est signé !). Accusation fumeuse d’être menacé par on ne sait qui (comme si A. Soral ou un militant E&R pouvait verser là-dedans) pour ensuite justifier une expédition punitive !!! Euh ! il y aurait pas comme un problème de fusibles chez les mythos warriors ? À ce niveau c’est pathologique. Mais bon, c’est sûrement la faute des méchants fachos !


  • Petite racaille de bas étage...


  • si t’as peur de rien , enlèves ton chapeau de colonialiste et mets toi une casquette , ça t’ira mieux , ensuite enlèves tes lunettes et laisse ça aux stars et ton p’tit fichu sur ton dentier , ça le fait pas et avant de faire une vidéo apprend à mettre un sujet , un verbe et un con plément de lieu pour qu’on puisse discuter


  • Ce Mathias Cardet me fait penser à Youssouf Fofana (le black fossoyeur d’Ilan Halimi). Mytho, trompette, bas du front... Nos banlieues sont malheureusement pleines de ces pépites de caca.


  • Ahmed Sylla repéré par le cinéma français ?? quelle misère ..on a vraiment touché le fonds ! les héros préférés de Macron, sans aucun doute !..


  • Et une Mezuzah, une !

     

  • #2523881

    la DGSE qui recrute des petites frappes et des racailles
    du type Cardet pour en faire leur taupe et leur tepu
    mais franchement c’est encore pire que du temps
    de la police gestapiste et de la Milice sous Vichy !


  • ce type est marrant donc ?????


  • Il était pas dénué de talent... Ça pose la question de ce grand écart moral entre son sujet de l’époque qui était maîtrisé et en un sens salutaire et la voie perso qu’il a pris ??


  • Question : Dans le bonus , à quel moment est on censé rire ?
    Je m’excuse pour le langage , mais je vois que de la merde pour une population de merde !
    C’est ça les nouveaux comiques ?
    C’est eux qui vont remplir les poches de la communauté de lumière ?
    Moi qui pensai naïvement qu’en dessous de Jamel ( le complice de meurtre ) et Gad ( le faussaire ) il n’y avait rien , bah si !
    Pauvre France .


  • Cardet c’est le genre de mec qui vivra toute sa vie de petite arnaque, qui n’a pas de parole et qui te trahiras à la moindre occasion pour de l’argent. J’en ai connus également, souvent le même profile... Quand à ce pseudo humoriste, le niveau est tellement bas que je n’ai même plus de mot pour exprimé mon incompréhension


  • Quand des menteurs professionnels parlent de rétablir la vérité ça n’inspire vraiment pas confiance.

    J’invite tout le monde à boycotter massivement le livre de ce raclo qui éspère gratter encore quelques euros.

    Vraiment une vie de pourri, tu fais comment pour regarder tes enfants dans les yeux charlot ?


  • Autrefois on appelait cela " Black Mic Mac ". Aujourd’hui ça fait la Une. Entre les 2 il y a eu de Sarkozy à Macron. Faites le lien


  • #2524052

    Y a rien, dit Ahmed Sylla. En effet, ça le résume. Ses autres sketches sont de cette eau-là, accompagnés des rires forcés de ceux qui produisent (nous infligent) ce type d’"artiste".
    Quand on voit la vidéo "message aux fachos" avec ce type et son foulard sur le bec, on se demande si le port du masque n’est pas imposé à Paris (ici, mais pas là, dans tous les endroits les plus touristiques, et les 3 arrondissements les plus problématiques) pour préparer des attentats avec comparses ni-vu-ni-connu ? C’est très inquiétant, cette affaire.
    Déjà la peau noire constitue une sorte de camouflage, car il est difficile aux Français moyens de distinguer après coup un délinquant noir d’un autre, question de culture et mémorisation des traits.
    A ce sujet, l’injonction du port du masque par l’UE, le 1er ministre ou le maire est illégale ; une association dirigée par un avocat explique pourquoi, comment, et que faire en cas d’amende (forcément abusive).
    Mathias Cardet ne pourrait mentir comme il le fait si le pouvoir était français plutôt qu’étranger. Il vivrait dans son pays d’origine et chercherait à se rendre utile, c’est tout.
    Ici les plus andouilles, puérils et malhonnêtes font très bien leur beurre, quand les petits génies crèvent la faim et surtout, sont empêchés de produire.


  • Il aurait soutiré 126KE d’euros.
    Non, il ne les a pas soutiré, c’est la somme
    qui lui a été donné pour effectuer les
    basses besognes.
    Cardet avait fait du bon travail avec
    la grande imposture du Rap.
    Ces 126k, c’est les 30 deniers de l’époque.
    Le prix de la trahison de ses convictions.


  • C’est ce qui se passe quand on s’allie avec ce genre de type.
    Quel est l’intérêt réel si ce n’est une pathétique caution antiraciste ?
    Il a vraiment une sale gueule, rien que son visage était un aveux.

     

    • Ce n’est pas la bonne grille de lecture. On est sur E&R ici, personne ne cherche de caution antiraciste (ça c’est un « argument » pour les cloches qui versent dans le procès d’intention). Il y a des gens fiables et d’autres pas, c’est détestable certes mais c’est humain, abstraction faite du reste.


    • Soral est monté au feu pour défendre Dieudonné.

      En réponse, depuis 10 ans, aucun noir n’a publiquement défendu Soral.

      CQFD.


    • @ Jul : Des noirs publics, il faut reconnaître qu’il n’y’ en a pas des masses.
      Mais disons, que certains l’ont fait Stéphane Edouard, Greg Toussaint... même Tepa, quoiqu’on puisse en penser, l’avait fait.


    • « Soral est monté au feu pour défendre Dieudonné.
      En réponse, depuis 10 ans, aucun noir n’a publiquement défendu Soral.
      CQFD. »
      Peu de gens défendent officiellement Soral. Par contre, parmi les quidams il y en a certainement beaucoup puisque contrairement à ce que cherche à nous faire croire la propagande médiatique, Soral est populaire. Épargnez-nous vos CQFD diviseurs qui ne démontrent rien et qui surtout n’apportent rien de constructif.


  • J’ai bien lu , il a ecrit un livre sur son supposé passé d’hooligan noir au parc des princes ? Et patriote ?

    Alors là je me marre , quel panache !


  • Objectivement on reconnaîtra un certain talent à Cardet (talent tordu certes). A une époque il nous l’a mis bien profond, même ici (sa présence au Procès Faurisson, etc). Le temps fait souvent « le boulot », lui aussi... Le JO Dalton, c’était plus évident d’emblée.


  • Donc ce mec s’appellerait NLEND, un patronyme très Camerounais, pays Bassa. C’est vraiment une honte qu’il répand sur ses concitoyens Africains. Les Camerounais sont en majorité assez intelligents, c’est terrible que cet énergumène ternisse ainsi cette réputation, alors qu’il n’a pas l’air bête au fond. Je croyais que le seul boulet pour l’image du Cameroun en France était Nick Conrad. Mais apparemment il y en a d’autres. Même Yannick Noah a su rester digne en dépit de son gauchisme maladif. Je suis dégoutté.


  • #2524264
    le 12/08/2020 par Julot Wallah Boubananana
    Mytho, escroc et indic’ ? Mathias Cardet face à ses mensonges

    le dessous des cartes ...
    du jeu de poker menteur
    du bluffeur Cardet ...
    l’ex-gangster qui maintenant
    fait sa balance et joue à l’indic
    pour la DGSE et la DGSI
    et payé par ces services policiers
    comme un prostitué, un péripatéticien
    qui tarifie ses prestations de tapineur

    dissidence.wikia.org/fr/wiki/Mathias_Cardet


  • ce type pathétique à la mine patibulaire de Cardet

    est un Youssouf Fofana hybridé avec un Guy Georges


  • #2524322

    Le Baloo Show ? Un grand moment de culture. Je me demande quand est-ce que collectivement le pays va-t-il en avoir mare de la culture ’black’ sauce libérale et bas de plafond qui pollue nos jeunes depuis bientôt trente ans ?


  • Rien de tel qu’une bonne tête de black pour se fendre la pipe . On peut rester bankable avec un pourcentage d’humour assez bas, en poussant les grimaces et en évitant le pompage de vanne, avec un bon boost médiatique par dessus (Macron est passé comme ça auprès des lecteurs du Point et du Monde : "petite Ferrari" qu’ils disaient...) .


  • Je comprends mieux pourquoi on n’entend plus parler de Cardet


Commentaires suivants