Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nigel Farage renvoie les européistes anti-Trump à leurs contradictions

Intervention de Nigel Farage au Parlement européen le 1er février 2017 :

 

La souveraineté des nations bafouée,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’attaque de militaires par un Egyptien au Louvre démontre que Trump a raison d’imposer un moratoire à l’entrée aus USA de ressortissants de certains pays "à risque" en attendant de peaufiner le système de détection des "terroristes" .

     

    • Trump devrait inclure l’Arabie Saoudite, et l’Égypte suite à cet attentat. Mais je ne pense pas que cela soit suffisant. Tant que les musulmans ne feront pas le ménage eux-mêmes en leur sein, et tant que n’importe qui peut s’autoproclamer imam, ça va continuer.

       

    • Vous pensez qu’avec 10 millions de Musulmans en France on en est à quelques milliers de plus ou de moins ? La situation est intenable.


    • Non amejidonc il ne peut pas le faire facilement. Trump n’est pas libre de ses mouvements. Il a contre lui l’état profond et son bras armé la CIA (Sans doute contrôlée par le Mossad). Il a avec lui une partie des cadres du FBI dont il ne peut pas être certain de la totale loyauté. De plus les médias enjoignent la populations des moutons à dénigrer chacune de ses actions sans doute pour qu’ils acceptent soit sa destitution soit sa mise à mort après une déstabilisation du type Maïdan. Une guerre à mort, invisible pour le qidam a commencé aux états Unis. On le voit si on réfléchit.
      Faire du llpisme comme tu le fais dans ton com nuit gravement à la santé resaisi toi camarade !


  • Face à de grands orateurs pugnaces qui ont en plus la vérité et le bon sens avec eux, les hypocrites prétentieux s’écrasent minablement. Jouissif !


  • Quel homme ! voilà une personne politique qui se respecte, il ne risque pas de se prendre des huées, de la farine ou une claque celui là.


  • Voilà un type intéressant, qui parle vrai et franc étonnant pour un british.


  • Nigel Farage, tel un puncheur de grande classe, les repousse dans les cordes de la médiocrité honteuse, un plaisir.


  • Amusant le mec derrière avec sa pancarte "Il vous ment"... on est où là, en cour de récrée ?

    Vivement la fin de ce cirque.

     

  • Dommage que le FN ne soit pas dirigé par un homme comme lui, il est brillant, courageux, lucide et il ne tombe pas dans la vulgarité comme Trump parfois (sans doute parce qu’il n’est pas américain). Et il ne souhaite pas non plus faire la révolution, ce qui rassurera toujours l’aile patriote de son élite nationale. C’est le retour de la couille comme dit Soral. Lui, il a ce qu’il faut, MLP, je ne suis pas sur, dommage...


  • Quel courage politique ! Et l’autre vendu lui oppose la politesse. C’est vraiment nul !

     

    • Oui, mais lorsque M. Farage lui oppose sa légitimité d’élu populaire à sa position de fonctionnaire non élu démocratiquement, il se tait .....pour toujours et à jamais ! La baffe imparable qui fait mal. La démocratie a parlé ! Et espérons qu’elle parlera de plus en plus fort.


  • Bravo bon discours contre tous ces charlatans !


  • Toujours aimé Nigel dans ses interventions au parlement européen.

    Mais là je me demande pour qui cet homme roule... Franchement.

     

    • visiblement Manapany, tu es un des rares sur E et R à ne pas tomber dans l’admiration béate pour Farage.
      Son discours est anti européen, pro USA et pro israélien. Ne pas y voir quelqu’un clairement engagé en faveur de l’axe atlantico-sioniste relève de l’aveuglement .
      C’est dommage que sur E et R, il y ait cette pensée unique de croire que tous les pro brexit sont par définition contre l’Empire . Faut être lucide, les pro brexit veulent quitter l’Europe pour encore mieux intégrer l’axe atlantico-sioniste . Et aux Pays bas, un Geert Vilders est sur cette même ligne ( d’ailleurs, certains disent que c’est un agent du Mossad)
      Et au FN français, il y a bien trop de monde qui admirent Farage et Vilders, à commencer par Marine Le Pen .


  • Merci pour cette video, je fais tourner, un devoir civique qui aura plus d’impact qu’un bulletin dans une urne (dont d’ailleur on se demande encore a quoi elle sert)
    Voler la souveraineter des peuples conduira a une revolution ou une dictature, c’est un fait.


  • La grande classe, impeccable.

    Finalement l’Anglais en langage soutenu utilise beaucoup de mots d’origine française...

     

  • L’esprit de bravoure d’un veritable chevalier de la Démocratie.. une leçon pour la classe politique française dans sa quasi totalité !


  • Un peu de sauce Kasher pour faire passer le message !

     

  • Ne jamais oublier qu’un Anglais ne défend que les intérêts anglais, et rien d’autre. La propension qu’à Farage à s’épancher sur le sort des peuples européens à quelque chose de suspect, non ? Il faut savoir que d’après Mario Draghi, tout pays qui prétend sortir de l’UE devra régler, rubis sur l’ongle, sa dette vis-à-vis de la BCE, soit pour un pays comme l’Italie, 500 milliards d’euros !!! La fin de l’UE conduirait à une faillite générale des pays européens, cela explique sans doute l’insistance de Farage, un ancien de la City, à voir s’effondrer le château de cartes...

     

    • Effectivement, la BCE tient tous les pays par la dette et c’est bien d’ailleurs ce que s’est empressé de faire sarko à hauteur de 600 milliards. Il faut reconnaître aux Anglais leur capacité à ne jamais se faire embarquer dans les embrouilles contrairement aux Français qui sont toujours les dindons de la farce.

      Grâce à de mecs comme fillon ou macron on va aller vers un pillage définitif de la réserve d’or de la France puisque ce sont deux pions de la banque.


    • Aucun État n’a l’obligation de régler une dette (aucun texte international ne l’y contraint). Plusieurs fois dans l’Histoire, des États se sont tout simplement "assis" sur la totalité ou une partie de leurs dettes. (Bien évidemment des mesures de rétorsion et des menaces diverses sont ensuite plus ou moins appliquées pendant un certain temps - mais le "business" finit toujours par trouver des compromis et la vie reprend son cours).


    • J’ajoute à votre commentaire avec lequel je me sens en phase que Farage est un homme de la city, il roule bien plus pour ces gens que pour le peuple anglais, il donne l’illusion d’un nationalisme mais pas comme on l’entend en France. Pour preuve, il vend très bien son pays au States y a juste qu’à le réécouter encenser Trump( je n’ai rien contre Trump, pas encore) Farage est élu dans une assemblée dont il conteste la légitimité de gouvernance et il a raison, mais alors que fait t’il là ? Cette posture m’ a toujours intrigué, il se donne un mal fou pour être élu dans une entité qu’il ne reconnait pas, et donc on est parfaitement en droit de douter de ses intentions. Je suis un patriote, je veux voir la France se relever, pas un dévoué aveuglé par le "machin" fabriqué par les ricains éternels alliés aux anglais.


    • A st augustin...
      Voire...je vois mal les débiteurs privés que sont les particuliers, les Banques et les hedges founds s’asseoir purement et simplement sur leurs dettes et accepter la situation...tant q’un Etat est solvable, il doit régler ses dettes selon un échéancier. A moins d’arriver à la situation qu’a connu l’Argentine en 2002, mais qui veut arriver à une telle extrémité ?


    • Les Anglais ont toujours affirmé que leur intérêt était dans l’intérêt des Européens. En particulier les conservateurs. Et il faut bien reconnaître que ça a très souvent marché par le passé.

      Farrage appartient aux élites traditionnelles anglaises, c’est un ancien trader, il n’y a aucune illusion à avoir à son sujet. Les Anglais ne laisseront jamais l’UE en paix tant qu’ils sentiront que l’Europe est en mesure de menacer les intérêts de la City, qui est en train de se rallier massivement au Brexit.

      C’est dans leur nature, ils sont vindicatifs, on ne peut pas vraiment le leur reprocher.


  • Quenelle intersidérale, ceci dit je pense qu’il consulte la chaine infowars parce qu’il cite les mêmes exemples pour mettre ces sois-disant démoncrates en face de leurs contradictions.


  • Net, clair et précis.


  • Ah, comme ça fait du bien aux oreilles, cette vérité dite par... Un anglais. MERCI MONSIEUR Farage.


  • Wahou ! Il y a du monde au parlement.... Rapellez moi leurs salaires ?


  • C’est dure de parler à des collabos !!!


  • C’est "marrant" comme on lui demande d’être "poli et respectueux" alors qu’au même moment (1:27 et 3:15) on s’amuse à brandir une pancarte "He’s lying to you"...


  • Les interventions de Farage me ravissent et me désespèrent :
    Les gens de sa trempe sont si peu nombreux.


  • Si quelqu’un pouvait m’expliquer ce qu’a voulu insinuer Farage ?
    "Comment se fait-il que pendant le jour de l’holocaust, vendredi dernier, pas un seul d’entre vous n’a critiqué les 16 pays qui ont interdit aux juifs israéliens de retourner chez eux pour les vacances !"

    De quoi parle-t-il ? D’un fait de l’holocaust que des députés européens auraient dû souligner ? Pourquoi ? Est-ce de la provocation gratuite et sans fond ? Non je ne comprends pas !


  • Tranchant, juste, éclairé, et trés habile, Farage les met le nez dans leur caca, jusqu’à la subtile quenelle de fin.
    Pour certains,le simple fait de prononcer "holocauste" vous range automatiquement dans la case des méchants sionistes mondialistes... C’est pas avec ça qu’on va avancer dans le débat politique. Les contradictions de la partie adverse sont réels, rien de ce qu’il dit n’est faux et vous le savez.


  • Je rejoins l’avis de certains ici car depuis un bon moment, il me fait penser à Mélenchon, toujours à gouailler et critiquer le système mais toujours la a palper les soussous. Le chien aboie, la caravane passe..et il la suit. Trop bonne la gamelle. Pourtant, ce qui est fascinant, c’est que cela fonctionne bien, même ici.


Commentaires suivants