Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nucléaire : quatre questions sur la fermeture de 17 réacteurs évoquée par Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a-t-il parlé trop vite ? Le ministre de la Transition écologique s’est risqué à parler de fermer « peut-être jusqu’à 17 » réacteurs nucléaires, lundi 10 juillet. Objectif : permettre la transition énergétique à l’horizon 2025. Mais tout reste encore ouvert dans ce vaste chantier aux multiples inconnues. Voici ce qu’il faut retenir de cette annonce en quatre questions.

 

1 – Que propose Nicolas Hulot ?

Le ministre l’a rappelé sur RTL lundi matin : la loi sur la transition énergétique prévoit de réduire la part de l’atome dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025. « Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (...). Laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu’à 17 réacteurs, il faut qu’on regarde », a-t-il précisé. Soit un tiers du parc nucléaire français. Nicolas Hulot suit ainsi les recommandations de la Cour des comptes, qui avait chiffré en 2016 de « 17 à 20 » le nombre de réacteurs à fermer pour atteindre l’objectif des 50%.

[...]

2 – Quel est le parc nucléaire actuel ?

Il est composé de 19 centrales et de 58 réacteurs en activité, tous exploités par EDF, détenu à quelque 83% par l’État. Ce parc nucléaire est vieillissant : les trois-quarts des réacteurs auront atteint leurs 40 ans de vie d’ici à 2027. « Fermer 17 réacteurs revient à n’en prolonger quasiment aucun. D’ici à la fin du quinquennat, 23 réacteurs arriveront à l’âge de 40 ans, ce qui correspond à leur fermeture s’ils ne sont pas prolongés », explique une étude de Colombus Consulting citée par le Huffington Post.

La prolongation de leur durée de vie au-delà de 40 ans est suspendue à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui devrait se prononcer « plutôt en 2019 » sur la question, a rappelé lundi une porte-parole de l’ASN.

[...]

3 – Dix-sept réacteurs fermés en 2025, est-ce faisable ?

De nombreux experts jugent l’échéance de 2025 difficile à tenir. Le nucléaire représente actuellement 75% de la production d’énergie dans le pays. Les capacités de production d’électricité à partir du charbon et du fioul sont en baisse, tandis que le développement des énergies renouvelables (éolien, solaire) est confronté à différents défis technologiques, notamment en matière de stockage d’énergie.

[...]

4 – Quelles sont les réactions politiques ?

Elles sont partagées. Du côté des opposants au nucléaire, c’est la satisfaction.

[...]

« C’est une annonce extrêmement intéressante, parce que, pour la première fois, on a un chiffre et un gouvernement qui brise le dogme de la non-fermeture », a réagi Charlotte Mijeon, une des porte-parole du réseau Sortir du nucléaire, tout en invitant Nicolas Hulot « à concrétiser cette annonce et à aller plus loin ».

[...]

Du côté des partisans de l’atome, c’est la levée de boucliers. Florian Philippot, vice-président du Front national, a ainsi fustigé une annonce « démagogique » et « dangereuse ». « Fermer autant de réacteurs en un temps aussi court est (...) particulièrement irresponsable et se fera soit au détriment du pouvoir d’achat des Français, soit au détriment de la planète, soit les deux, s’il s’agit d’importer de l’électricité en provenance des centrales à charbon allemandes par exemple », a estimé l’eurodéputé.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

La France cherche son futur,
lire sur Kontre Kulture

Le coût à court et long terme du nucléaire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les Allemands sont sortis du nucléaire : ils paient leur électricité deux fois plus cher que les Français .

     

    • Et en plus ils polluent tout autant avec leur charbon, car il leur faut beaucoup de charbon, l’électricité renouvelable est loin de suffire, pas encore en tout cas.
      Charbon Allemand dont les Français prennent tous les gaz dans la gueule par un couloir de vent qui ramène tout en France.


    • Les allemands achètent de l’électricité produite des centrales françaises et ils la paye beaucoup moins chère que nous.


    • oui, ptet bien, mais ca leur evitera un chernobyl ou fukushima, ou 3miles-island chez eux, (il y’a d’autres desastres nucleaires moins connus par example : mayak en russie, simi valley aux US ..) la liste des accidents est longue et empoisonne notre environement sur du tres long terme.
      a noter que une fois l’acident survenu, il est difficile voir impossible de corriger le probleme. regardez les japonais (et le monde entier) personne ne peux dire avec precision ou sont passe les tonnes de carburant nucleaire en fusion (les cores de fukushima). ils sont quelque part dans les sous-sols en contact avec des nappes d’eaux se deversant dans la mer. imgainez dans 10 ou 20 ans ce que sera la zone du tohoku (nord-est japonais) et l’ocean pacifique vers la bas.
      les gens ne realisent pas encore bien l’etendue des degats que cause le desastre de fukushima. 3 coeurs nucleaire en fusion dans la nature, hors de tout confinement.

      mieux vaux l’autonomie avec des panneaux solaires et de petites eoliennes sur chaque maison, et peut etre meme inter-connecte sur une grille intelligente et decentralise, a la maniere d’internet pour l’info, mais la pour l’energie, ou chacun produit et partage de facon automatique et transparente.


    • Bonjour,

      je vie en Allemagne depuis 14 ans.
      Ici, je paie le kilowattheure 0,27€ (prix consommateur : toutes charges et taxes comprises).
      Les prix peuvent varier d’un fournisseur à l’autre. La fourchette de prix s’étalle, grosso-modo, entre 0,25€ et 0,30€ pour 1 kilowattheure.


    • Par ailleurs énorme scandale : dès 2018 l’ISF ne concernera plus les actions : énorme cadeau fait à Bernard Arnault qui possède 45 milliards en actions, à Madame Bettancourt (20 milliards), à Pinault, Dassault etc...


    • 1- Marsouin :
      les allemands paient effectivement leur électricité deux fois plus cher que les français. Cf. les chiffres fournis par Nuri ... tout en polluant allègrement avec leurs centrales à charbon !

      2- Nsklaus :
      Comparer Tchernobyl et Fukushima aux problématiques des centrales nucléaires françaises est soit le signe d’une bêtise crasse soit celui d’une malhonnêté intellectuelle que l’on ne rencontre plus guère que chez les amis de Hulot, l’écolo-reporter en peau de lapin.
      En effet, la catastrophe de Tchernobyl est liée, principalement, à la gestion dramatique de la sécurité de ses centrales par la très peu regrettée URSS (très peu regrettée sauf chez les potes historiques de Hulot et chez les Grünen allemands, au passage. Tous issus de la mouvance pastèque : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur).
      Enfin, Fukushima n’est pas une catastrophe nucléaire. C’est une catastrophe naturelle, séisme suivi d’un tsunami lui-même à l’origine des dégâts irrémédiables sur la centrale, qui a eu pour conséquence une catastrophe nucléaire ! A ma connaissance, les sites sur lesquels produisent nos centrales ne sont pas particulièrement connus pour être sujets aux risques de tsunami mais peut-être avez-vous d’autres informations méconnues du grand public ?

      Enfin, intéressez-vous aux sponsors de Hulot. Ceux qui ont fait, notamment, sa fortune personnelle et celle de toute la galaxie d’escrocs qui l’entoure. Ensuite vous pourrez venir discourir sur cette fausse mère Teresa de l’écologie qui a sans doute pollué, à lui tout seul et pour assurer le succès de ses "productions", autant que la population d’une ville de 10000 habitants pendant 20 ans !


    • Oui, ben je suis désolé, mais le jour ou il y a un problème, c’est la galère.
      C’est une zone sinistré sur un rayon de 100 km, des nuage radioactif, des eaux contaminées.
      Je suis assez vieux pour me souvenir de tchernobyl, je me rappelle des difformités chez beaucoup d’enfants, le thym sauvage et les champignons que nous n’ osions plus consommer. une augmentation des cancers de la thyroïde dans toute l’Europe. Le nucléaire est dangereux. je vous conseil de ne pas consommer de poisson venant du pacifique avec Fukushima.
      C’est une technologie que, contrairement à ce que vous dites, nous ne maîtrisons pas, car en cas de catastrophe, les conséquences sont énorme, et la nature ne s’en remet pas avant quelques millier d’années.


  • Notre expertise dans les centrales nucléaires nous procurent une indépendance et donc une souveraineté énergétique. C’est cela que le gouvernement veut mettre à bas, d’abord en vendant la partie turbines d’Alstom aux Américains (GE), et maintenant en fermant des centrales pour nous rendre dépendant énergétiquement de l’Étranger (Allemagne).

    Cette politique constitue un crime de haute trahison et ses acteurs devraient être jugés en conséquence.

     

  • Une des indéniables réussite de la France, c’est son parc de centrales nucléaires, le deuxième du monde après l’américain . Il est nationalisé à 83%, ce qui ne fait pas l’affaire des sionistes (US par exemple) qui aimeraient bien s’en emparer, comme ils l’ont fait avec Alstom, avec la bénédiction de Macron . D’ailleurs j’ai remarqué que tous les sionistes qui haïssent la France sont vent debout contre le nucléaire français... Une si belle réussite de la part des goyim français, on dirait que ça les emmerde ! Si la situation financière de la France s’aggrave, l’Etat vendra sa participation dans EDF et les centrales seront privatisées, ce qui sera gravissime du point de vue de notre sécurité, ce dont les nouveaux propriétaires se foutront royalement .


  • Il est assez évident que la seule solution économique et écologique valable à l’augmentation sérieuse de la consommation d’électricité est la construction de NOUVEAUX réacteurs nucléaires et la prolongation/rénovation des anciens réacteurs.
    Tout le reste est baratin de politicards incultes qui n’ont aucune arithmétique élémentaire et sont adeptes illuminés de "croyances religieuses" en physique nucléaire, à défaut de toute base identifiable en sciences physiques.
    Pour une fois où il est possible de profiter assez aisément des erreurs allemandes, Macron va rater même ça. Il est vrai qu’il n’a pour tout diplôme que le bonnet d’âne de l’ENA.

     

  • Et puis bon, vu qu’eux croient que notre CO2 réchauffe la planète, c’est une contradiction flagrante : l’électricité nucléaire n’émet aucun CO2 !

     

    • au contraire, une centrale nucleaire emet plein de co2 et de pollution.
      comment cela ? c’est simple :
      une centrale utilise du combustible nucleaire qui a du etre mine, raffine, enrichi, puis achemine. (re-traite encore une paire de fois puis achemine a droite a gauche encore jusqu’a site de consomation final)
      le processus de creation de combustible nucleaire est une longue transformation, fortement polluante.

      - donc l’industrie nucleaire comme garant de notre independence energetique, c’est un mensonge, nous n’avons pas (plus, et tant mieux !) de mine d’uranium en france.

      - comme industrie energetique non polluante, c’est faux aussi. (demandez aux gens qui vivent autour des zone d’exploitation miniere d’areva/edf).
      ils extraient et polluent comme des porcs.


  • Ne m’y connaissant pas trop, est-ce que quelqu’un sait comment fait le Portugal en matière énergétique, le pays se refusant au nucléaire ? Quel en est le coup économique et humain ? Merci

     

  • Le jour où il y aura une faille dans le stockage de déchets nucléaires, je pense que nous allons tous regretter l’énergie fossile même si ce n’est effectivement pas la panacée. A quand la nouvelle énergie propre ,antimatière,antigravitationnelle, hydrogène... ?

     

    • A quand la nouvelle énergie propre ,antimatière,antigravitationnelle, hydrogène... ?

      Parallèlement aux recherches sur la fusion nucléaire, probable que les lobbys industriels qui se gavent grâce à notre dépendance énergétique évaluent leur intérêt à valider la révolution que cela induirait. S’ils n’y trouvent pas leur intérêt faut pas rêver, aucun espoir de ce côté là.


  • L’immense majorité des français est favorable au nucléaire tout comme à Macron et à la multiculture donc c’est un déni de démocratie que de vouloir fermer ces centrales. A l’origine, le nucléaire est comme la psychanalyse et le marxisme, c’est le fruit d’un esprit juif coupé de ses traditions. C’est pour cela que le nucléaire est la voie royale de la mise à mort de la civilisation, il n’y a pas mieux pour contaminer en masse, pour souiller la terre à jamais, pour éliminer toute trace de vie, autrement dit pour accélérer la venue de l’Antéchrist et donc de celui qui le suit : le Christ. Ceux qui sont contre le nucléaire vont contre "le Plan" .

     

    • Vous avez raison Ange, le nucléaire est en effet le pire et le meilleur à la fois.
      Ou en tous cas l’un des meilleurs moyen de produire de l’énergie, mais c’est aussi le meilleur moyen de détruire un pays.

      Nous n’avons besoin du nucléaire que pour maintenir nôtre stupide mode de vie consumériste encore quelques décennies.


    • La politique énergétique n’a qu’une ambition : rester sous le contrôle d’un oligopôle.
      L’uranium c’est la dépendance à l’afrique, le pétrole à l’empire, et le gaz à la russie.

      La vraie indépendance repose sur les microproductions locales en réseau, c’est peu coûteux et sans danger....mais entravé par de nombreuses lois prétendument environnementales : Des 100 000 moulins de France ne subsistent qu’à peine 18 000 dont beaucoup sont menacés.

      Le potentiel de production est gigantesque.
      Le potentiel d’économies l’est aussi, sans retour à la bougie, juste avec un peu de bon sens.


  • C’est pas grave, on ira acheter notre énergie à l’étranger (plus cher).


  • Pour les fans du nucléaire ici présent, je vous conseille l’excellent blog de Patrick Raymond "La Chute". En quelques séances, il va vous remettre les idées en place sans frais supplémentaires.

     

  • Sortir du Nucléaire est une chose mais si l’objectif final est de mettre à nu l’armée militaire Française, cela est une autre...
    Je suis extrêmement septique par rapport à cette volonté, connaissant le degré de soumission de nos élites...


  • Il faut au moins 8 centrales nucléaires pour faire rouler nos bagnoles à l’électricité :

    Données :
    Consommation voiture électrique : A = 10 kWh/100 km
    Moyenne kilométrage véhicule de tourisme : B = 15000km/an
    Parc véhicules de tourisme : C = 38 millions
    Production annuelle moyenne d’une centrale nucléaire : 7TWh

    Calculs :
    Donc le parc de véhicules électriques consommerait par année A x B x C = 57.10^9 kWh d’électricité, soit donc 57TWh.
    On voit donc qu’il faut au moins 8 centrales nucléaires pour faire rouler nos bagnoles à l’électricité.

    Conclusions :
    Ils veulent fermer 17 réacteurs, plutôt que d’en ajouter 8 ? Le compte n’y est pas.


  • Le nucléaire est beaucoup trop dangereux !
    La seule solution, l’énergie libre de Nicolas Tesla.

     

  • Le problème du nucléaire en France comme partout ailleurs dans le monde vient du choix technique de l utilisation de l uranium qui a été dicté par les militaires et ce a de produire des bombes A.

    Des scientifiques avaient proposés d autres alternatives
    notamment les centrales fonctionnant au Thorium autrement plus propres que nos centrales actuelles.

    reportage arte https://www.youtube.com/watch?v=unw...

    Donc pourquoi ne pas simplement fermer les centrales en fin de vie et les remplacer par des centrales au thorium ?

    Je pose la question a Mr Hulot..


  • Cela fait plus de 50 ans que le Canard Enchaîné nous promet l’apocalypse nucléaire du fait de nos centrales et presqu’autant que certains en réclament l’arrêt . Pour savoir quand cela arrivera effectivement, relisez " L’hirondelle et les petits oiseaux " de La Fontaine...


  • La "transition énergétique" me fait penser à la théorie de Marx sur la baisse tendanciel du taux de profit.
    Après la pseudo révolution numérique qui devait nous mener vers de nouveaux horizons de croissance perpetuelle, voila poindre la révolution énergétique qui nous promet emplois, énergie "propre" et même, si j’ai bien compris la pensé complexe de Macron, une diminution du terrorisme.
    Puisque pour Macron « On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans action résolue contre le réchauffement climatique »... effectivement c’est très complexe.

    En tous cas, si la pensée complexe du présigland n’est pas clair, ce qui l’est mieux c’est que le grand capital à encore trouver un nouveau moyen de se régénérer à nos dépends.
    Parce que au final ceux qui se frottent les mains aujourd’hui sont les fabricants de chaudière à condensation, d’éolienne ou de panneaux photovoltaïque.
    Et puis même si on atteint les objectifs délirants comme zéro émissions carbone (qui n’est possible que par la compensation, encore une belle escroquerie) quid du glyphosate de déMonsanto qui stérilise toutes nos terre ou des perturbateurs endocriniens qui s’accumulent, les décharges de smartphone obsolète qui se multiplient en Afrique et en Asie, etc ?
    Ben on s’en fou c’est pas du CO2...


  • Il y a aussi une évidence qui échappe à beaucoup de journaleux et de Hulotistes : la souhaitabilité du « PLUS DE NUCLEAIRE POUR LA France » en comparaison des solutions à la Tintin et Milou qu’ils agitent avec un déluge de dépenses de communication (au frais du contribuable).
    Tchernobyl et Fukushima ont été les 2 plus grosses catastrophes civiles nucléaires et ont montré à quel point cette industrie est propre, SURE et RECOMMANDABLE.
    En effet, comment imaginer pire désastre que celui de Tchernobyl. Réacteur ravagé, milliers de tonnes de béton coulées sur le bâtiment pour isoler le cœur du problème.
    Bilan humain : quelques dizaines d’infortunés Ukrainiens et quelques milliers de cancers supplémentaires (sur des millions annuels) en Europe. Le site de la Centrale et les premières centaines de mètres à la ronde sont gravement contaminés pour très longtemps. Bien sûr, techniquement les calculs indiquent qu’il y aura trace de la catastrophe dans 25 000 ans.
    MAIS en fait la Nature reprend ses droits incroyablement vite et les niveaux de radioactivité tombent à des niveaux « acceptables » pour la vie normale très vite. Personnellement je ne ferais pas un jardin potager « bio » en vue de cette Centrale, mais j’ai probablement tort.
    Idem pour Fukushima (héroïsme des ouvriers qui sont venus traiter les dégâts DANS la Centrale, au péril de leur vie).
    Quand on voit aussi ce que sont devenues Hiroshima et Nagasaki rasées par une catastrophe NUCLEAIRE MILITAIRE HOSTILE destinée à causer le maximum de désagrément, aujourd’hui des villes magnifiques, scintillantes et surpeuplées, on se dit que 25 000 ans de pollution, c’est bien plus court qu’on ne l’imagine.
    Enfin et surtout, les bilans humains COMPLETS comparés de la création d’électricité nucléaire d’une part et ceux liés au charbon et autres fossiles, plus le solaire, plus les éoliennes, etc., me paraissent largement en faveur du nucléaire, qui a sauvé bien des vies grâce à l’électricité propre produite, même si la mise en valeur du minerai d’uranium n’est pas exempte de reproches.

     

  • Le Mulot n’a qu’à s’éclairer à la bougie dans sa grotte et pas nous gaver !!!.....


  • C’est la vacance du cerveau de M. Hulot ...



  • ce vaste chantier aux multiples inconnues



    En effet, qui va s’en mettre plein les poches ? On a vu la vaste fumisterie qu’est la "transition énergétique", avec le bel exemple du compteur Linky et ses nombreux conflits d’intérêts entre des ministres et des sociétés de fournisseurs, distributeurs, constructeurs...
    Et cette fois, qui va en profiter ???


  • Vous ne vous rendez pas compte que le nucleaire necessite un grand niveau de
    Pauvrete dans les pays d extraction pour etre rentable
    Imaginez combien ca couterait avec des ouvriers payes au smic des conges payes
    Les rtt, et des indemnites en cas d empoisonnement radio
    Des installations aux normes europeenne et une taxe pour financer le recyclage des dechets, et vous commencerez a vous le niveau de rentabilite du nucleaire
    Avec une bonne dose d esclavagisme on peut tout rentabiliser
    Comme dirait papa bhl

     

  • Faites un stock de cuivre chez vous parce que son prix va exploser d’ici quelques années avec laugmentation des moteurs électriques... Les pays possédant des ressources en énergie fossiles vont être tranquilles... Mais ceux possédant des métaux et terres rares pour les commandes électronique et les bateries vont souffrir... Toujours les mêmes problèmes de l’offre et des besoins

     

    • #1766218

      @ nadir

      Faites un stock de cuivre chez vous parce que son prix va exploser d’ici quelques années

      Pas si sûr, si l’humanité envisageait de changer de "politique énergétique", ce serait la profusion de cuivre assurée !
      Sortez des sentiers battus, l’énergie est la clef.


Commentaires suivants