Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 24 janvier 2017

Fessenheim et Hollande, Macron et Assad, Valls/Hamon et l’islam

 

Fermer Fessenheim. François Hollande l’avait promis en 2012 aux écolos pour rafler leurs voix, et aujourd’hui, trois mois avant de faire ses valises, il se souvient de cette promesse de campagne, et veut absolument la réaliser. Ce sera l’une des seules. Et ça ne lui coûtera rien, puisque l’État – c’est-à-dire nous – devra verser 100 puis 346 millions pour indemniser EDF, qui est contre la fermeture.

 

Enfin, le dossier est bien complexe, il mêle politique nationale et locale, calcul personnel élyséen, argent public et gestion du futur. Les écolos du coin et de Navarre ne crient pas victoire : la fermeture des deux réacteurs est prévue pour 2018, parce qu’on ne coupe pas une centrale nucléaire comme un robinet qui fuit. Les opposants à la fermeture sont aussi déterminés que ses partisans : les salariés sont majoritairement contre. Et puis il faudra aussi remplacer les deux réacteurs, par la réactivation d’un réacteur dans une autre centrale, et l’accélération du projet EPR à Flamanville. En gros, et comme souvent avec les dossiers chauds, on refile la patate à l’administration suivante. Ce sera donc au prochain président de se faire pressurer entre le chien (écologique) et l’os (économique).
Sacré Hollande, on croyait qu’il tiendrait cette promesse, et voilà qu’il louvoie encore une fois. Quelle anguille !

 

 

L’anguille, pour ceux qui suivent l’actu sur E&R, c’est la bestiole que Macron était aller triturer dans les marais de l’Hérault, près de Lunel (soit-dit en passant la cité d’où sont partis le plus de djihadistes français vers la Syrie et l’Irak). Macron qui louvoie aussi, mais à sa façon, beaucoup plus « moderne ». Et vous allez voir, dans le genre équilibriste, il a retenu les leçons de son maître élyséen.

Macron, qui est allé faire sa petite promo personnelle ainsi que la promo de l’État d’Israël en septembre 2015, a pris tout le monde à contre-pied avec sa sortie sur Bachar al-Assad, pourtant considéré comme un grand ennemi d’Israël.
Dans sa tournée de trois jours au Proche-Orient, le surdoué de la banque Rothschild s’est adressé, à Beyrouth, à 400 expatriés réunis dans une école commerciale francophone. Le poulain de Drahi a insisté sur la nécessité d’une politique d’indépendance de la France dans la région. Jusque-là, on est d‘accord avec lui, et ça fait deux quinquennats que ça manque. Il faut comprendre que le peuple français, qui a quand même sa fierté, n’en peut plus de voir son image piétinée par des incompétents, des dingues ou des traîtres. Ça fait mal, et Macron, tout ultralibéral qu’il est, a compris ça. Il faut dire aussi qu’on ne peut pas faire pire que la décennie Hollande-Sarkozy en la matière, avec une succession de ministres des Affaires étrangères tous aussi pitoyables les uns que les autres, après Villepin, bien sûr : Douste-Blazy (le Maroc !), Kouchner (Israël !!), Alliot-Marie (la Tunisie !), Juppé (la Libye !), Fabius (al-Nosra !) et Ayrault (Saddam Hussein en Syrie !).

Eh bien Macron a prôné – du bout des doigts – la discussion avec Assad :

« Faire de la destitution de Bachar al-Assad un préalable à tout a été une erreur. Notre principal problème, c’est Daech. Mais, en même temps, je ne suis pas d’accord avec ceux qui voudraient pactiser avec lui. Bachar al-Assad est un dirigeant failli. […] Je suis dans une morale de l’action, ce qui est le rôle d’un homme politique, pas dans une morale des bons sentiments. La France, elle, n’est pas là pour distribuer des bons ou des mauvais points. Elle est là pour construire la paix, c’est bien plus compliqué et cela suppose de ne pas faire des petites phrases. »

On dirait presque du Trump, en tout cas du Fillon. On espère, parce qu’on est réalistes, que la prochaine politique extérieure de la France sera plus équilibrée. De toute façon, elle ne peut pas être pire que ce qu’on a vécu jusqu’à présent. Sans surprise, Macron a terminé son discours sur une note rassurante : « Le boycott d’Israël a été condamné par la France et il n’est pas question de revenir là-dessus ». Idem sur la reconnaissance d’un État palestinien. On sent que le curseur revient un peu vers la normale, mais pas trop, hein.

 

 

Dans le même registre, le conflit du Proche-Orient ayant été depuis belle lurette importé chez nous, il s’y sent comme chez lui, et il a ses partisans, dont Frédo la Procédure. Quand Frédo ne rôde pas autour de la XVIIe chambre, il dénonce les antisémites sur Twitter, c’est une occupation comme une autre. Le gagnant du jour est Panamza, il est vrai pas réputé pour son israélophilie, ou son hazizaphilie. On ignore si la presse sioniste internationale supporte Valls mais ce dernier, tout en finesse, a accusé Hamon d’islamophilie (à partir de 18’05 et jusqu’à 21’04) :

 

 

Gilles Bornstein : « Est-ce que vous trouvez Benoît Hamon trop accommodant avec l’islamisme radical ? »
Manuel Valls  : « « Il y a des ambiguïtés il y a des risques d’accommodement oui en effet de sa part. […] Il ne peut pas y avoir le moindre compromis avec les communautarismes et avec ces pratiques [sur les femmes dans le 93]… »

« Les communautarismes », avec Valls, c’est toujours le même : l’islamiste. L’autre communautarisme, juif celui-là, Valls ne le dénonce, ne le cite jamais. Sûrement un bug de programmation dans sa conscience politique télécommandée depuis les bureaux du CRIF...
Le débat entre Valls et Hamon aura lieu demain soir sur TF1 et France 2, Valls jouera sans doute à fond la carte de la « terreur islamiste », qui sous-entend une « sécurité sioniste ». La peur, c’est sa seule carte. Et ça tombe bien, les Français ont peur de lui !

Voir aussi :

20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
28
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
24
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
12
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40

Le nucléaire avenir ou danger, la poudrière syrienne,
l’islamophobie nouveau visage du sionisme,
sont à lire sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.