Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R

Les médias dominants salissent votre esprit ? De Brague & Korias sont de retour et nettoient désormais l’info chaque semaine !

 

Au sommaire de cette émission :

- Hôpitaux, retraites, syndicats : état des lieux de la crise sociale française en régime néolibéral

 

Écouter l’émission :

 

Retrouvez les podcasts de l’émission sur le site d’ERFM !

 


 

Vous aimez ONLI ?
Participez au combat de la Rédaction
avec le financement participatif !

Voir aussi :

9 décembre
ONLI Hebdo #12 – La nouvelle définition de l’antisémitisme
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
21
2 décembre
ONLI Hebdo #11 – La guerre judiciaire
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
10
18 novembre
ONLI Hebdo #9 – Polanski/Dreyfus contre les féministes ?
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
22
11 novembre
ONLI Hebdo #8 – La fin de Jamel Debbouze
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
45
4 novembre
ONLI Hebdo #7 – La crise au Liban
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
14
29 octobre
ONLI Hebdo #6 – Le Brexit aura-t-il lieu ?
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
12
21 octobre
ONLI Hebdo #5 – La "nouvelle" affaire du voile
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
32
14 octobre
ONLI Hebdo #4 – Les Kurdes entre BHL et Erdoğan ?
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
24
7 octobre
ONLI Hebdo #3 – De de Gaulle à Zemmour en passant par Chirac
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
8
30 septembre
ONLI Hebdo #2 – Vers la fin du couple Macron-Greta ?
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
57
23 septembre
ONLI Hebdo #1 – L’affaire Bruel
On nettoie l’info, l’émission de la Rédaction d’E&R
42
17 avril
On nettoie l’info – Avril 2019
15
2 février
On nettoie l’info – Février 2019
8
Décembre 2018
On nettoie l’info – Décembre 2018
15
Novembre 2018
On nettoie l’info – Novembre 2018
15
Octobre 2018
On nettoie l’info – Octobre 2018
22
Septembre 2018
On nettoie l’info – Septembre 2018
9
Juillet 2018
On nettoie l’info – Juillet 2018
13
Juin 2018
On nettoie l’info – Juin 2018
7
Mai 2018
On nettoie l’info – Mai 2018
12
Avril 2018
On nettoie l’info – Avril 2018
13
Mars 2018
On nettoie l’info – Mars 2018
16
Février 2018
On nettoie l’info – Février 2018
12
Janvier 2018
On nettoie l’info – Janvier 2018
13
Décembre 2017
On nettoie l’info – Décembre 2017
Hariri, Altice, Merkel, Kadhafi et les deux ans du Bataclan
15
 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2329540
    Le 25 novembre à 19:49 par ProtégeonslaPalestine
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Je pense que la droite et la gauche classiques sont de collusion pour mettre en œuvre, en France, une version aggravée du thatchérisme social qui, lui-même, est un avatar du darwinisme le plus impitoyable, appliqué à la gestion des ressources sociales. Je me console à l’idée qu’une imminente et malthusienne Loi Buzynskinowiczenstein nous débarrassera, par l’euthanasie, des chaudasses en pic hormonal et des carcasses douloureusement ménopausées qui ont voté pour l’inconnu Emmanuel Macron "parce qu’il est beau".

    Quand Lucien Cerise nous explique que l’ethos libéral meurt sous le poids de ses propres contradictions, en voici l’illustration : la République vient de res publica, qui signifie chose publique en latin, mais elle n’a pas le sens du bien commun, de l’intérêt général ; elle défend des intérêts particuliers, minoritaires, donc strictement catégoriels (les femmes, les transsexuels, les juifs, les allergiques au voile, le MEDEF, les homosexuels...) et ne sait pas transcender les particularismes pour gouverner une nation. Ce paradoxe est un aveu de faiblesse structurelle.

    Si le compte à rebours de notre État providence à la française a bel et bien commencé, il ne manquera pas d’entraîner dans sa chute son fossoyeur : la République et son régime présidentiel CRIFisé mais prétendument laïc.

    Contradictions internes, interdépendance de la partie avec le tout, explique Lucien Cerise, rien n’y survivra. Nous nous battons juste par acquis de conscience, pour le principe et l’honneur. Autant dire pour gagner notre paradis.

     

    Répondre à ce message

  • #2329568
    Le 25 novembre à 20:13 par richard
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Excellent très bon nettoyage de l’information (comme d’habitude)

     

    Répondre à ce message

  • #2329577
    Le 25 novembre à 20:23 par jeandelalune
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    mots simples, calme, précis, excellent

    pour info :
    Venu inaugurer à Villepinte (Seine-Saint-Denis) le salon Milipol dédié à la sécurité intérieure des Etats, le ministre a jugé que ce "partenariat" avec le secteur privé était "indispensable et une condition de survie des outils de protection des Français"

    le bien commun se meurt chaque jour d’avantage, pour le bénéfice du bien privé dont nul ne sera censé profiter dès lors qu’il appartiendra a l’espèce commune, la plus représentée, celle qui n’aura jamais la possibilité d’avoir les moyens financiers nécessaires pour en bénéficier

    en échos, j’entends les petits entrepreneurs de sas provinciales, se féliciter de ces mesures
    j’entrevois leurs futurs, à tous jeune cons d’aujourd’hui qui dans 25/30 ans, devront faire un choix, soit sauver mon patrimoine, soit accéder a un traitement

    100 000 euros au bas mot ( en euros 2019 ) pour un pontage
    https://www.bfmtv.com/international...

    100 000 pour papa, puis 100 000 pour maman, ensuite il y aura autre chose, etc etc .... et hop un patrimoine de claqué

    au final, vous l’aurez dans l’os avec votre libéralisme, et cela sera bien fait pour vous, trop orgueilleux pour comprendre que vous n’êtes que l’aristocratie de cette espèce commune, dont vous pensiez vous être affranchi

    mais comme chaque samedi, riri va au poney, tous espèrent que ces connards de Gj ne vont pas de nouveau tout bloquer, sans oublier la profonde analyse sans cesse rabâchée :
    " ... et puis entre nous, ils ont rien d’autres a foutre tout ces gens que de faire grèves et de manifester, ils feraient mieux d’aller "bosser", regardez moi ! je bosse ..."
    c’est ça dépêches toi connard, ton patron t’attend !

    alors il faut en convenir , nous sommes maintenant à la croisée des chemins

     

    Répondre à ce message

    • #2329640
      Le 25 novembre à 22:04 par calendula
      ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

      Il faudrait pas oublier, qu’en attendant, les maternités de France et surtout celles de la région parisienne, sont pleines à craquer de la descendance des immigrés.

       
    • #2330021
      Le 26 novembre à 16:38 par jeandelalune
      ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

      c ’ est vrais
      il ne faut pas non plus oublier que le couple giscard-chirac ont été les maitres d’œuvre de ce que vous faites remarquer
      il faut bien distinguer l’immigration initiale, dite économique, de l’immigration sociétale et de remplacement
      sans cette 1ere phase, les deux autres n’auraient pas eut la possibilité d’émerger
      sachant que dans ces deux phases l’intérêt économique perdure, bien que n’en représentant plus le moteur principal

       
  • #2329597
    Le 25 novembre à 20:53 par Michael B.
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Le recul de l’âge de la retraite en fonction de l’augmentation de l’espérance de vie (comme expliqué par Jacques Attali) c’est du néolibéralisme ?

     

    Répondre à ce message

  • #2329631
    Le 25 novembre à 21:53 par J.I.
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    En France, il y a la santé pour les riches et la santé pourrie pour les autres.

     

    Répondre à ce message

  • #2329636
    Le 25 novembre à 22:01 par amed59
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    La lente agonie des nations est un sacrifice humain...

     

    Répondre à ce message

  • #2330350
    Le 27 novembre à 03:21 par SC31
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Les Etats Unis ont toujours besoin de nouveaux marchés et à raison vous évoquez les services publics français. Ca me rappelle qu’en 2000 on défilait déjà contre l’AGCS - Accord Général sur le Commerce des Services - et 4 ans plus tard l’OMC sur proposition des vautours états-uniens relançait ces négociations.

    20 ans plus tard, on pourra encore rappeler à Edouard Philippe la notion de service public.

     

    Répondre à ce message

  • #2330394
    Le 27 novembre à 08:05 par Thomas
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Très bon travail de décryptage !
    Force et honneur.

     

    Répondre à ce message

  • #2330592
    Le 27 novembre à 13:28 par LiliDesBellons
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    Au top messieurs, comme d’hab’ !
    Zuste un ti’ erratum : Bachelot avait acheté (avec notre argent) des dizaines de millions de doses du vaccin contre la grippe H1N1. Le TAMIFLU (oseltamivir : nom du principe actif) est un TRAITEMENT contre la grippe saisonnière.
    À vot’ service. Merci pour votre taff.

     

    Répondre à ce message

  • #2339621
    Le 10 décembre à 06:47 par Palm Beach Post : "Cult !"
    ONLI Hebdo #10 – État des lieux de la crise sociale

    pfff...
    heureusement qu’à la fin, on meurt...
    quand même !
    merde !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents