Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

ONU : le Conseil de sécurité reporte le vote sur les colonies israéliennes

Le projet qualifie les implantations juives sur les territoires palestiniens ainsi qu’à Jérusalem-Est de « violation flagrante du droit international » et d’obstacle majeur à un accord de paix avec l’Autorité palestinienne.

 

Le Conseil de sécurité de l’ONU devait voter jeudi un projet de résolution qui réclame qu’Israël cesse ses activités de colonisation dans les territoires palestiniens ainsi qu’à Jérusalem-Est, ont affirmé mercredi des diplomates. La proposition émane de l’Égypte.

Le vote est finalement reporté.

Le Caire qui est à l’origine de ce texte sur lequel un vote était prévu dans l’après-midi à New York, a réclamé plus de temps pour mener des consultations sur le sujet, mais aucune nouvelle date ou horaire n’ont été évoqués, selon ces diplomates.

Les colonisations sont considérées comme un frein majeur au processus de paix israélo-palestinien, les constructions étant effectuées sur des terres sur lesquelles les Palestiniens envisagent l’État auquel ils aspirent. Selon le projet de résolution égyptien, les colonies « mettent gravement en péril la viabilité de la solution à deux États », qui ferait coexister Israël avec un État palestinien.

Mettre fin à la colonisation est « essentiel pour sauver la solution à deux États », affirme le projet de résolution, qui appelle à prendre des mesures « immédiatement » pour renverser la tendance négative sur le terrain.

 

Position américaine

Sur Twitter, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a appelé Washington à « opposer son veto à cette résolution anti-israélienne ». L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, a qualifié l’initiative de « sommet d’hypocrisie ».

« Il est absurde qu’au moment où des milliers de personnes se font massacrer en Syrie, le Conseil de sécurité consacre du temps et de l’énergie à discuter d’une condamnation de la seule démocratie véritable au Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

 

Même formulation

En février 2011, les États-Unis avaient mis en échec un précédent projet de résolution condamnant les implantations israéliennes. Le texte, que les 14 autres membres du Conseil avaient adopté, exigeait d’Israël « qu’il arrête immédiatement et complètement toutes ses activités d’implantation de colonies dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est ». Le projet égyptien reprend la même formulation.

« Nous nous opposerons toujours à des propositions « unilatérales » », a récemment déclaré l’ambassadeur des États-Unis en Israël, Dan Shapiro, à la radio militaire israélienne qui lui demandait ce que ferait Washington si un projet similaire de résolution était présenté au Conseil de sécurité. « S’il y a quelque chose de plus équilibré, je ne peux pas deviner ce que sera notre réponse », a-t-il ajouté.

Comprendre le conflit israélo-palestinien avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi ne pas délimiter une fois pour toutes les frontières de cet Israel, çà aurait dû être fait depuis longtemps. Le fait même d’en parler çà devrait titiller tous les membres qui siègent à l’ONU sur les intentions cachées de son gouvernement !

     

    • Dans le partage de 1947, les frontières sont connues, et celles de 1967, que réclament les palestiniens, sont connues aussi, mais les sionistes n’en veulent pas. Parce qu’ils veulent tout. Ils ne peuvent pas vivre en paix, ça ne les arrange pas,il leur faut toujours un ennemi ça crée l’Union sacrée contre lui.


  • L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, a qualifié l’initiative de « sommet d’hypocrisie ».
    En fait, j’ai enfin compris qu’on se gourait complètement sur le sens des condamnations Israéliennes envers l’ONU. Lorsqu’il traite l’Onu d’hypocrite quand l’organisation se penche (enfin : fait semblant de se pencher) sur le bien être des peuples opprimés, ici, les Palestiniens, il a tout à fait raison. Cet antre du diable situé à New York n’est pas là pour faire le bien, mais bien pour aider et encourager à soumettre les pauvres gens. Donc, faire le contraire est forcément contre nature. Punaise ! Vous aviez compris vous ? (inversez la matrice du bien et du mal...et hop)


  • @ER Il faut bien preciser que Donald Trump est pour le veto de cette resolution car « c’est injuste à l’égard des Israéliens ».

     

  • Depuis 46 que l’ONU a reconnu le hold up de la Palestine par une poignée de criminels américano sionistes , la paix du monde civilisé n’existe plus !!


  • Des nouvelles d’une éventuelle enquête concernant les attaques au phosphore blanc de 2009 et les crimes de guerre israhellien ou la pleurnichosphere business empêche toute action ?


  • Je pense que le vote à finalement eu lieu et les américains ont décidé de ne pas utiliser leur droit de véto. C’est donc dire qu’il est ordonné à Israël d’arrêter la colonisation.