Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Obama s’en va-t-en guerre... avec notre argent et en risquant notre peau

Les signaux se multiplient. Les agences de presse viennent de se voir communiqué le rapport Brookings, signé par Steve Pifer (ambassadeur), Strobe Talbott (actuel président de Brookings Institution), Ivo Daalder (ambassadeur), Michele Flournoy (ex-secrétaire à la Défense), John Herbst (ambassadeur), Jan Lodal (ex-premier vice-secrétaire à la Défense), l’amiral James Stavridis, et le général Charles Wald. Le titre en dit déjà long : « Conserver l’indépendance de l’Ukraine, résister à l’agression russe : c’est ce que doivent faire les États-Unis et l’OTAN. »

Recettes : 1) « La Maison-Blanche et le Congrès doivent engager suffisamment de fonds pour augmenter les capacités défensives de l’Ukraine, en consacrant un milliard de dollars en assistance militaire cette année, suivi d’un autre milliard dans chacune des deux années qui viennent. 2) Le gouvernement des USA doit changer sa politique et fournir des armes létales aux forces armées ukrainiennes. 3) Le gouvernement des USA doit contacter les autres pays de l’OTAN pour que ces derniers apportent également une assistance militaire à l’Ukraine [...] »

Il semble que le président Obama ait été fortement impressionné par les conseils qu’il a reçus, et il aurait déjà déclaré son intention de les suivre. Les détails sont nets et précis : l’Ukraine doit être mise dans les conditions de vaincre contre « l’agression » de la Russie. Aucune place pour la négociation. Ça passe ou ça casse. Avec une claire préférence pour « ça casse ».

Le célèbre éditorialiste de La Repubblica, Timothy Gairton Ash, intervient sur le thème en titrant son dernier article de cette manière (en version anglaise ; qui sait le titre que choisira l’organe principal du parti de la guerre en Italie) : « Poutine doit être stoppé. Parfois seuls les fusils peuvent arrêter les fusils. » Et la mouche du coche Timothy de clamer haut et fort : « Vladimir Poutine est le Slobodan Milošević de l’ex-URSS : tout aussi méchant, mais en pire. » Autrement dit : mettez-le hors d’état de nuire comme vous l’avez fait avec Slobodan.

L’OTAN annonce qu’« en réponse aux activités russes en Ukraine », elle va placer des unités militaires dans six pays de l’OTAN proches des frontières russes : Estonie, Lituanie, Lettonie, Bulgarie, Pologne et Roumanie. Il s’agira de « plusieurs milliers de soldats » et d’officiers provenant de Norvège, d’Allemagne, et de Hollande (pour le moment). L’OTAN annonce en outre l’installation de six commandements militaires spécifiques dans les six pays intéressés. Et elle annonce son intention d’ouvrir un centre d’entraînement en Géorgie au cours de cette année 2015.

Entre-temps, plusieurs sources américaines et européennes signalent l’apparition sur la Toile de trois nouveaux sites web annonçant la naissance de « mouvements – non précisés – de libération des Russes » en Estonie, Lettonie, et Lituanie. Naturellement, le Kremlin est immédiatement désigné comme le créateur de ces mouvements, dont le but serait de préparer le terrain pour une intervention russe visant à défendre les populations russes qui « se révoltent » dans ces pays de la Baltique.

Naturellement, étant donné que personne n’a jamais vu, et encore moins entendu parler de ces prétendus « mouvements de libération », le doute qui nous vient immédiatement est qu’il s’agit d’une, voire même de trois inventions des services secrets occidentaux. Le tout, en vue de préparer une ou plusieurs opérations « sous fausse bannière » qui permettraient aux médias occidentaux d’accuser la Russie d’avoir fomenté des incidents à la frontière ou sur le territoire de ces États.

Du reste, il apparaît toujours plus clairement que Tallinn, Riga et Vilnius doivent pouvoir afficher, vis-à-vis des alliés de l’OTAN, les preuves d’une « menace russe », quelle qu’elle soit. Si ces menaces n’ont jamais existé, et n’existent toujours pas, il est nécessaire de les créer au plus vite. Hier, le Corriere della Sera, avalisant totalement le début de cette opération, suggérait par l’intermédiaire de son correspondant à Bruxelles, Luigi Offeddu, de parler dorénavant de « l’ouverture du Front du Nord contre la Russie ». Giulietto Chiesa

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout cela n’est possible que grace a la corruption généralisé des élites des pays "souverains". Devant une tel dévotion généralisé devant la "bète" des elus, des médias, devant les peu de resistance des hommes de foi je me demande si un jour le tout puissant n’aura d autre alternative de passer un coup de karcher dans ce merdier génralisé qu’est devenu notre civilisation ...

     

    • Il me tarde,j’ai peu d’espoir.Le capitalisme,c’est la mort.Quand j’achete mon cafe de Bolivie,je paye l’exploitation ,jusqu a l’epuisement,d’ouvriers agricoles qui gagnent pile poil de quoi ne pas avoir le choix que de revenir demain a la plantation de cafe pour faire vivre leur famille.Le capitalisme c’est la mort.Il faut tuer le mal par le bien et seul le boycott,le refus de faire grandir et prosperer les grandes entreprises,est efficace.Aurevoir camarade.


  • Notre indépendance préservée un moment , galvaudée par le " petit" President et ignorée par le suivant , annonce un coup de canif supplementaire dans nos relations avec la Russie !
    NATO , bidule obsolète remis à l’ordre du jour pour assurer uniquement ,les intérêts de l’empire atlantiste ,
    Attention , à force de tirer sur la " corde" , si elle casse , de l’autre côté de l’Atlantique , c’est loin , nous , on va avoir le " nez dedans " !


  • #1111117

    Je suis effaré par le manque de discernement de nos élus et ceux qui sont censés nous représenter et nous défendre.

    Quels sont donc ces imbéciles qui croient ou souhaitent nous faire croire que tout ça est uniquement la faute des Russes, rappelons qu’a la base c’est l’interventionnisme stupide de certains pays et réseaux d’influance qui à causé le chaos en Ukraine, la population de ce pays comme celle de la LIBYE, IRAK, PAKISTAN vivait bien mieux avant que l’on y mette le bordel sous prétexte de détention d’armes bidons ou de liberté apporté.
    les USA ont quand même causé directement ou pas la mort de plus de 500 000 enfant en Irak, plus de morts que n’en a fait le dictateur de l’époque.
    Alors les leçons neurologiquement déficientes de l’élite Américaine, ils peuvent se la carrer là ou je pense !


  • L " agression russe" après le gaz moutarde du cruel Assad qui "a gazé des enfants ", après Kadhafy qui "bombardeur de son peuple" , Sadam et ses armes cosmiques chimiques ,Milosévitch et ses génocides . . . mais les mensonges intox de guerre , vraies agressions et vraies exterminations de masse eux sont toujours bien MADE IN AMERICA


  • Ils cherchent par tous les moyens à provoquer la troisième guerre mondiale en impliquant l’ Europe,nos élus sont profondément irresponsables car si guerre il y’a,c’est la fin de notre civilisation qui sera engager et le continent Européen qui ne sera plus en mesure d’ accepter la vie humaine.


  • Va t’on bientôt entendre parler "d’orthodoxiste" a l’est, comme "d’islamiste" au moyen-orient ?
    Je vais de ce pas déposé le mot "orthodoxiste "y a un p’tit billet a se faire.


  • Jouons à Risk® en grandeur nature...

    Nan mais c’est trop triste un monde unipolaire.
    Un grand méchant c’est bien, c’est fédérateur...

    Que dis-je, c’est OTANesque !


  • Nous comptons sur notre caniche en chef Flamby 1er pour faire de la France le dernier toutou au monde recensé des américains, quitte à suivre ces derniers même lorsque la planète entière sera fachée contre eux.....


  • J’ai attentivement lu cet article, et quelque chose m’a interpellé : toutes ces désisions, pour ma part (et je pense que tout homme lucide en conviendra) ne sont pas factuelles, mais se déroulent dans la logique même des événements qui ont suivit les premières extensions de l’OTAN dans différents pays à l’Ouest de la Russie (à commencé par l’adhésion de la Serbie), qui ont permit la construction du nouveau pilier militaire et offensif de l’OTAN, qui fera bientôt (si les choses se passent mal..) pression sur la Russie (plus qu’aujourd’hui, en tout cas).
    Les événements, corruptions et coup d’État à Kiev ne semblent pas relevés d’une idée fraîche et nouvelle, récemment fleurie dans la tête de nos chères élites démocratiques occidentales, mais n’est qu’un nouveau prétexte pour une projet qui ne fait qu’avancer à grands pas...

    Un pilier, disais-je donc, mais il s’agit surtout d’une véritable colonne vertébrale, dont les différents points seraient : Allemagne (Berlin), Lituanie, Lettonie, Roumanie, Slovaquie, Bulgarie, Pologne (Varsovie) et très prochainement ( et en cela, les milliards US, les armes létales certifiées Amérique et UE, toutes ces "aides" apportées gratuitement au gouvernement Kiev en témoignent) l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, ou autrement dit, la domination militaire de ce dernier, payée par les vies civiles du pays.

    Ce court article sur le site Sputnik France en dit plus, allez y jeter un coup d’œil : http://fr.sputniknews.com/points_de...

    Et également, prenez une carte, par exemple sur google map, observez l’Est du globe, plus précisément : observez la Russie et ces quelques pays de l’Ouest mentionnés plus haut, faite des petits points sur chacun d’eux, partez de Berlin et allez relier ce dernier à chacune des capitales de ces pays. Vous observez alors cette "colonne" dont je parlais. Le dessin ressemblera alors à une main aux doigts allongés, et vous comprendrez ce terme de "main mise de l’OTAN" et ce que j’entends pas de futures pressions, sûrement bien plus importantes que les précédentes, sur la Russie.


  • Bonjour,

    J’ai bien peur que cela ne dégénère vraiment (y’a comme un arrière goût de pisse).

    Il me parait de plus en plus clair que l’apocalypse selon St Jean ou selon le Coran et le Ragnarök puissent devenir nôtre réalité à l’avenir.

    Il y a t’il une autre issue ?

    Là je vous pose la question.

    Imaginons le pire :

    L’occident en faillite (du moins potentiellement) va avoir une sérieuse concurrence dans les prochaine mois avec l’alternative des BRICS au FMI et de plus en plus d’échanges qui ne sont/seront plus effectués en dollars et ce sans même parler du pétrole qui leur glisse entre les mains.
    Effectivement les USA placent leurs pions face à la Russie qui elle n’est pas offensive, il leur faudra donc mettre l’opinion publique de leur côté (ce qui est déjà bien amorcé).
    En parallèle le Moyen Orient est sur le fil (projet du grand Israël très proche d’aboutir et à l’inverse projet de reprise de la Palestine par le Hezbollah).
    Vu l’évidence de la chute imminente du capitalisme (croissance pour croissance), une bonne grosse chute démographique serait une bonne option pour les ploutocrates sans scrupules qui nous dirigent.
    Imaginons que les US entrent en guerre avec la Russie et qu’Israël aboutisse son projet (Grand Israël).
    Imaginons également qu’au début de cette guerre sans précédant, que l’occident fasse une frappe nucléaire en Europe sous faux drapeau (ce qui pourrait donner une légitimité à des frappes nucléaires massives en représailles).
    Israël pourrait en profiter pour nettoyer ethniquement les régions nécessaires à leur projet de commandement mondial.

    J’espère vraiment que cela n’arrivera pas.

    Bisous, bisous