Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche à propos de la croissance chinoise

BFM Business, 14 avril 2014

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mr delamarche désabuser ? LA RELIGION DE WALL- STREET triste-oui profondément triste


  • Bon...

    Pour moi, Delamarche est au bout du rouleau. On sentait qu’il était de plus en plus agacé à chacune de ses interventions mais là, il a vraiment perdu son sang froid et a presque été insultant vis à vis de l’animateur (chose que je comprends parfaitement vu le degré habituel de niaiserie et de parti pris de ce dernier).

    Je ne sais pas jusqu’où il a raison dans ses analyses mais je vois qu’il achève sa transformation en Jean Pierre Coffe de BFM Business et ça ce n’est pas bon. Il devrait arrêter. Continuer dans ce cadre là, c’est desservir sa cause.


  • Agressif le journaliste envers Delamarche, c’est nouveau non ?
    Et sinon, je me demande qui fait confiance à cette Isabelle, qui lui confie son blé. Je mettrai pas un copec chez elle (ceci dit, j’ai pas un copec...).


  • #794487

    Ce journaliste aime bien qu’on s’essuie les pieds sur sa face, il est payé pour, et que dire de cette femme, retourne à ta cuisine, et ferme-là à tout jamais !!!


  • Il est chaud Delamarche....


  • Au lieu de s’indigner, de s’évertuer,... Olivier Delamarche devrait, à l’identique d’un Daniel Prévost, honorer son engagement en se présentant une quenelle à l’oreille, et en répondant délibérément à côté des questions pour se moquer de ces intervenants infiniment niais jusqu’à transformer cette émission de "liberté d’expression" en une véritable anarchie. Il dénoncerait ainsi ce système financier et son relai médiatique qui feignent de lui laisser la parole jusqu’à l’épuisement, pour le faire passer pour un insupportable grincheux, et ainsi le discréditer aux yeux de l’opinion publique.


  • La vérité s’impose d’elle-même aux esprits par l’intelligence de sa démonstration, et non par la puissance de la force employée pour la faire accepter.


  • Le Delamarche du jour :

    http://www.bfmtv.com/video/bfmbusin...

    Le stagiaire qui l’interroge est un spectacle à lui tout seul.


  • CAC 40 : 2000 pts c’est le niveau auquel il "devrait être". (là il est à 4000 environ)

    Difficile pour moi de m’y retrouver.

    Je suis nul en macro-économie donc ma question est la suivante : En gros plus de la moitié du fric créé est virtuel j’ai bien entendu ?

    Je sais bien qu’une monnaie n’a de valeur que celle qu’on veut bien lui accorder mais il faut bien un référent. Si on se base uniquement sur l’or est-ce vraiment LA solution ?

    Plus ça avance et plus je me dis qu’on va vers un "Chaos Monétaire". Quand je vois le mode de vie des gens qui sont sensés gérer la création monétaire je n’attend strictement plus rien de ces "gens" là.

     

    • Je te conseille L’argent Dette de Paul Grignon sur YouTube.
      C’est très instructif...


    • On distingue en économie le prix auquel un bien s’échange sur un marché (ex : le CAC40 se paye 4500 points) et la valeur fondamentale ou intrinsèque de ce bien (ex : le CAC40 vaut 2000 points). Un marché est dit efficient lorsque les prix qui s’y forment sont proches et idéalement égaux à leurs valeurs fondamentales. Dans la vraie vie, les marchés ne sont pratiquement jamais efficients car les acteurs (participants au marché) et les parties prenantes (l’Etat) oeuvrent de façon licite (contrôle des prix) ou illicites (cartel, manipulation de marchés) pour "contrôler" les prix à leurs avantages (acteurs) ou à des fins macroéconomiques (Etat). Sur les marchés boursiers, les prix sont très régulièrement manipulés par les professionnels de la finance avec l’aide de leurs petits copains des médias de façon à créer des bulles dont les particuliers sont in fine les victimes. Ces bulles consistent à utiliser la puissance combinée de la cupidité, de la naïveté et du mimétisme (influence) pour faire rentrer dans le marché des personnes qui n’y participent pas normalement et faire monter les cours le plus haut possible. Les médias servent à crédibiliser ses hausses via du story telling autour d’un hypothétique changement de paradigme (ex : les NTIC ouvrent un nouvel espace de croissance et d’amélioration de la productivité). Les bulles se terminent toujours par un crack car fondamentalement une bulle n’est rien d’autre qu’une forme particulière d’escroquerie pyramidale.

      Krach de 1720


  • #794585

    Bienvenue a bord du titanique,
    nous vous annonçons qu’il est "Insubmersible" ,

    et oui,

    "Rien" je dis bien "Rien" dans cet univers ne pourra le couler,
    pas même Dieu :D

    pour ceux qui veulent comprendre la base "marchandise / argent => économie"
    mettez ça dans votre liseuse :

    http://www.egaliteetreconciliation....
    ( ça m’a fait l’effet d’un éclair dans la nuit )


  • Ce que ne prends pas en compte Olivier Delamarche, c’est le fait que la société dans laquelle il (je) vit est basée sur la croyance (pas la croissance) perpétuelle du progrès, du ça ira mieux demain. Je pense même que c’est dans la nature humaine. Personne ne pourrait survivre dans la simple et complète réalité.

     

    • #794966

      Croyance d’autant plus illusoire que le paradigme du progrès est fallacieux ! Le progrès cela n’existe pas ! C’est une pure fabrication de l’esprit ! Il faut un long cheminement avant de comprendre cela tant cette idée de progrès est profondément ancrée dans notre "programme" cérébral formaté par la modernité ! Le monde tel qu’il est agencé est parfait et ne peut être amélioré ! Ce que nous appelons progrès ce sont des manipulations qui semble dans un premier temps apporter une amélioration dans un domaine particulier mais brise un équilibre et produira tôt ou tard un "feedback" négatif voire dévastateur.Il n’y a pas de progrès mais au mieux des compromis...


    • On ne peut que recommander la lecture des "illusions du progrès" de Georges Sorel si l’on veut avoir en tête comment et pourquoi la bourgeoisie a - sur deux siècles - fabriqué cette idéologie du progrès.


  • Pour un face à face, c’était plutôt rentre-dedans anti-journaleux !

    Du coup, je me permet d’abuser de cette Novlange-Financière, dont l’utilisation abusive permet de ne pas appeler un spéculateur à court terme : un esprit cupide, un vautour opportuniste ou encore un charognard de la misère de masse !

    Je parle de cette absence de pondération jouissive dans l’actuation de Delamarche, et qui contrebalance cette surpondération parasitaire, dont ils ont plein la bouche, et qui se cache derrière son petit doigt politiquement correct...

    Aaah, prépondérance de l’impondérable pondue par les pédants du pécule !!!

    Je me marre, off course !!!


  • #794825

    En résumé=
    - Olivier continue a donner les signaux d’alarme mais tout le Monde surtout le journaleux le prend pour un fou, un illuminé
    vous me direz c’est souvent le cas
    nul n’est prophète en son pays !
    - Aujourd’hui et sûrement depuis quelques temps, Guillaume qui a pris du galon, c’est bizarre on voit moins l’autre, a Delamarche dans le viseur
    Sans doute des directives d’en haut, un possible futur remplacement d’Olivier
    ou peut être a t’il des actions et que cela le fait chier d’admettre qu’il va perdre son capital
    - La blonde (pourtant j’aime beaucoup les blondes), j’avoue que cela me pose beaucoup de questions
    j’essaie de rester concis :
    - le marché c’est une vaste fumisterie tout droit venu d’Hollande (renseignez vous sur la famille royale d’Angleterre, d’Hollande, WWF et tout le reste ; Pierre Hillard en parle mieux que moi)= spéculation, argent virtuel transformé en réel ; moyens de faire consommer les plus riches qui jouent au casino d’une autre manière ; je sais que c’est plus complexe mais je ne pense pas avoir tort
    - du coup, Mme la DG déléguée, qu’est ce qu’elle a fait comme études, comme expérience
    Franc mac en 3 ans, dessous de table (en nature bien sûr) ou dessus de table
    Franchement je m’interroge parce qu’à part nous pondre des théories fumeuses sur la variation du marché, je ne vois pas ce qu’il y a de séreux dans ses analyses
    Comme dirait Delamarche : si la baisse a été significative ces temps ci c’est sûrement parce que la météo n’a pas été clémente et surtout car la plupart des traiders ont trop mangés de chocolat, crise de foie du weekend....

    Vous voyez ce que je veux dire, en tant qu’experte, elle devrait tout de suite comprendre les conséquences d’un QE, le fait de donner des doses au marché, les pseudo critères de fluctuations, la réalité de la crise US, japonaise et surtout EU, bref comme tant d’autres, tout va bien, ca va déjà mieux, regardez on révise à la baisse et on a raison c’est bien bas, youpi, on est fort, on a raison

    Vous, moi, nous pouvons aussi analyser devant les caméras les fluctuations du marché

    Avant de terminer :
    Belle idée de faire un QE européens
    pourquoi pas mondiale comme ça on remet les compteurs à Zéro

    Ah pour nous prendre pour des cons et croire que l’on est vraiment, ils méritent une médaille
    ou plutôt le cul d’un hamster


  • Olivier Delamarche était sûrement trop sulfureux pour être tout seul sur un plateau TV : on lui colle désormais des apparatchiks du système comme contradicteurs... Bon, ceux-là apparaissent pour ce qu’ils sont : des idiots utiles. Quant à l’animateur, il est juste payé pour... animer. En vérité, tout se casse la figure, même l’économie chinoise ! Le mondialisme a du plomb dans l’aile...


  • Un recent article dans Forbes indiquait que la 3e ville de Chine etait entree en recession.


  • Je penche plus pour Delamarche. Je pense qu’il a raison sur le ralentissement de la Chine.
    Si la Chine carburait encore, ils ne feraient pas d’IPO sur Alibaba. Une boite comme ça si la Chine produit encore à fond pour le monde c’est une poule aux oeufs d’or.

    En général et en ce moment, quand les banques d’invest introduisent un truc en bourse c’est que ça vaux plus grand chose et ils cherchent à s’en mettre pleins les poches en essorant les pigeons pas encore au fait.

    Mais bon c’est tendu, car on a l’impression qu’en planchant à billet à fond, la FED redresse un peu le tondu, mais pour combien de temps ? Enfin y aura forcément des victimes et ça va saigner.


  • Tiens en parlant d’éco, le Japon vient d’annoncer de super déficits dus aux importations accrues (biens et fuels). Confirmation de ce que disait Delamarche sur le Japon, la 3eme économie mondiale est à l’arrêt définitif cette fois. 2 kg de riz japonais valent 35 euros. Ca va faire monter le prix de l’onigiri.

     

    • #795343

      Je vis au Japon, a Kyoto.
      Le hasard fait bien les choses car je viens d’acheter 5 kilos de riz pour 3500 yens (24,7 euros).
      J’ai donc payé 24,7 euros 5 kilos, ce qui nous fait du 4,94 euros le kilos...

      Depuis que je vis en Asie j’écoute les "avis" du bon Delamarche avec amusement !

      La vérité c’est que la crise ne concerne que l’Europe et les usa, et aussi les pays qui ont le malheur de se trouver sous leur bombe...


    • Mister Blue, je penserais à vous avec amusement quand la bulle d’illusion éclatera.


    • @Mister Blue :

      Merci pour ton témoignage de terrain.

      Quant est-il du prix des biens alimentaires importés et de l’énergie primaire et secondaire ?


    • #796089

      Ma note de gaz la plus chère que j’ai jamais payé était de 2500 yens (environ) pour un mois (17,7 euros au cours actuel).

      Ma note d’électricité maximale un été à Kyoto avec 2 clim : 12000 yens par mois pour juillet et aout (85,1 yens), sinon en temps normal ma facture tourne autour de 6000 yens par mois (42,5 euros).

      Très sincèrement, je ne vois pas du tout de produit importés aux supermarchés/marchés, à part les bananes (certaines) Quelques produits Heinz spécialment fabriqués au Japon pour le marché japonais dans un petit coin peut être...
      Sinon ? Uniquement made in Japan pour la majorité des fruits, lintégralité des légumes et produits alimentaires conditionnés
      ...
      Un budget alimenaire moyen pour une personne sans se priver de quoi que ce soit : à peu prêt 34000 yens par mois, soit 241 euros

      Alors vous me direz, "oui mais c’est relatif au niveau de vie"....
      Le salaire moyen ici (bien que le systeme soit different, il n’y a pas de revenus minimum à proprement parler) est de 180 000 yens environs APRES taxes et impôts retenus à la source, ce qui fait du 1276 euros. Le smic brut en France est de 1445 euros BRUT...

      Sans parler du tissus sociale ultra cohésif, finalement la chose la plus importante en temps de crise...

      @BIKE
      Contrairement à vous, c’est SEULEMENT Delamarche qui m’amuse, la popérisation des peuples un peu moins !


    • #796282

      "Paupérisation" je voulais dire !


  • #794969

    Olivier Delamarche est certainement un homme sympathique et honnête. Mais le problème c’est qu’il fait, en tant que gérant-associé, partie intégrante du système financier que nous dénonçons en permanence.
    Sans l’accabler il est dans une situation "schizophrénique".
    Il va même dans une autre interview sur les réseaux sociaux s’étonner avec véhémence que les peuples ne se révoltent pas ???

    Est-ce si simple et est-il le mieux placé pour dire cela ?
    A chaque fois sur BFM-radio qu’on lui a dit "alors il y a complot ?" sa réponse fuse "Mais non il n’y a pas complot, ce sont juste que les directeurs des banques centrales sont des idiots".
    C’est trop facile de répondre ça car pour le coup c’est lui qui fait une réponse bête.

    Puisqu’il est contre l’euro, se mêle de politique, on attend sur les réseaux sociaux, si sur BFM-radio ce n’est pas possible, qu’il nous dise s’il va voter FN pour secouer le cocotier ..... !

    Je crains qu’il ne franchisse pas le pas !


  • #795005

    Un poil trop aggressif quand même, surtout que ça ne sert à rien mis à part se faire discréditer.

     

    • J’ai trouvé qu’il a eu raison,le journaleux qui répond "bah non on ne sait pas travailler Olivier etc" mérite un bourrepif légendaire.


    • S’il nous reste un espoir, c’est bien la Russie et la Chine qui peuvent nous "sauver". Et oui, en France on ne sait plus travailler. Cela reste vrai. Cela n’a pas toujours été le cas, cela a été voulu par les élites qui ont fait dégénéré des générations et des générations mais le constat reste évident. Maintenant, est ce que cela n’est pas possible de revenir à une France qui gagne, qui travaille intelligemment. Oui. Mais pas avec des gens pareils. Et delamarche je reste sceptique. Il fait partie de ce monde financier, il joue juste son jeu. Pour moi, il ne dénonce rien, il sert au système comme faussement contre le système. Et encore une fois, le nationalisme c’est bien, il le faut, il faut protéger les entreprises françaises (mais pas comme Montebourg, par pitié). Il faut faire comme la Chine mais venir critiquer les autres pays juste pour critiquer, stupidité quand tu nous tiens.


    • #795927
      le 23/04/2014 par Sa Sainteté Sainte Quenelle
      Olivier Delamarche à propos de la croissance chinoise

      @A
      Pourquoi le bourrepiffer (je dépose le verbe $$$) ? Tu peux pas reprocher à un nullard, qui n’est pas économiste mais "speakerine", de ne pas avoir le niveau de ses invités ! C’est un peu comme si tu reprochais à Musclor de pas faire rire autant que Daffy Duck ! ^^


  • Ah ! ce Delamarche !

    Il ne peut pas laisser les dormeurs rêver. Ça le démange de les asticoter.

    Quelle méchanceté ! Quand même !


  • Il a un côté Soralien delamarche à chaque fois, ou Soral a un côté delamarchien lol c’est comme on veut.


  • Au lieu de faire des analyse d’apothicaire :

    Pour éviter une crise de l’euro tout en restant Européens

    il y a 2 possibilité :soit l’uniformisation des économie (l’euro est national et international),tend vers l’Eurorégion ou l’Europe des régions
    soit la complémentarité des économies (chaque pays a sa monnaie national et l’euro est international)

    Dans les 2 cas la France perd sa souveraineté ou elle la partage avec les autres

    Comment faire pour garder la souveraineté et la monnaie ? EH bah ,il faut sortir de l’Europe ,c’est la seul solution que voulez vous !
    Il faut abroger la loi du 3 janvier 1973

    Depuis mai 68 tout est fait pour tendre la France vers la mondialisation


  • Moi ce que je vois dans ma boule de cristal (elle est assez fiable sur ce domaine), c’est que O.Delamarche ne fera pas de vieux os sur BFMsystem.


  • En plus, Delamarche critique les chiffres sauf les siens bien sur, sauf que les chiffres qu’il critique comme les siens sont des chiffres occidentaux. Merci mais ce n’est absolument pas objectif.
    SI facile de détourner l’information pour aller dans son sens ...
    La Chine est évidemment touchée comme le reste du monde mais beaucoup moins. Elle n’a plus l’accélération folle de ces quelques dernières années, certes mais on est loin de la décélération des pays surtout occidentaux ... Notamment car la Chine accorde une grande importance à l’agriculture et tous ces domaines beaucoup plus proche du peuple que le monde financier.

    Il n’est pas crédible.


  • Très bon sketch, ils sont hilarants les deux !


  • #796225

    Olivier Delamarche a raison, la Chine ne peut pas supporter un tel taux de croissance. Les dés sont pipés par la propagande chinoise et américaine. Les américains se sont débarrassé de l’outil de production pour le refourguer aux chinois tout en encaissant le bénéfice. Mais les chinois se sont réveillés et refusent de travailler pour des salaires de misère. Quand on fait le bilan énergétique, c’est impossible de fournir autant de biens de consommation avec si peu de matière première. C’est de l’intox pour drainer les investisseurs gogo vers une économie en train de plafonner voire de bientôt entrer en récession. Les journalopes continuent leur sale boulot du "France bashing".


  • Je ne sais pas si il a raison mais je trouve que, sur cette video precise, il n’apporte pas beaucoup d’arguments pour etayer sa these. Le seul qu’il presente c’est la non augmentation de la consommation d’energie, et c’est tout. Ce n’est pas parce que quelqu’un dit quelque chose qui va dans la direction que l’on souhaite qu’il faut tout de suite le porter aux nues... En prime je ne le trouve pas du tout eloquent, presque agressif meme si le journaliste est egalement agressif envers lui...


  • Bon one-man show, mais niveau argumentaire, c’est pas terrible. Plaisant a matter tt de mm.


Afficher les commentaires suivants