Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

La "reprise de la croissance" : une imposture ?

Olivier Delamarche, membre fondateur des « Éconoclastes », faisait partie des invités de Frédéric Taddeï dans son émission Europe 1 Social Club diffusée sur Europe 1 le 29 août 2017, en compagnie de Cédric Durand, économiste à l’université Paris 13 et membre des « Économistes atterrés », Christophe Blot, professeur à Sciences Po, et Mathilde Lemoine, professeur à Sciences Po et chef économiste du groupe Edmond de Rothschild.

 

Comprendre la dette avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1794640
    le 03/09/2017 par ohaitieaqui
    Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

    Merci à Frédéric Taddei pour la qualité de ses émissions et d’inviter Olivier Delamarche qui est persona non grata partout,lui et les éconoclastes et d’autres sites et livres m’ont bien ouvert les yeux sur la crise de 2008, qui est effectivement toujours la.


  • #1794673

    Content de voir - ou plus exactement d’entendre - qu’Olivier Delamarche va mieux, lui qui nous a annoncé le racket imminent des banques sur l’ensemble des comptes de particuliers au cours d’une prestation totalement hallucinée début août.

    A trop crier au loup...

     

    • #1794727

      " lui qui nous a annoncé le racket imminent des banques sur l’ensemble des comptes de particuliers au cours d’une prestation totalement hallucinée début août. " Une prestation " totalement hallucinée ", rien moins que ça ?!
      " A trop crier au loup... " Et bien quoi ?
      Bref, il est certainement un peu plus renseigné des sujets économiques et financiers que vous ne l’êtes. J’ajoute que des directives européennes ont été ratifiées (début 2016 il me semble) permettant aux établissements bancaires de ponctionner les comptes en cas de nécessité. J’ajoute également que certaines banques (je ne dis pas toutes car je crois que ce n’est pas le cas, ayant questionné quelques personnes de mon entourage à ce sujet) ont déjà fait parvenir à leurs clients des courriers les informant du montant du plafond des garanties bancaires en cas de gave crise (ces deux derniers termes n’étant bien évidemment pas mentionnés pour ne pas en rajouter au caractère suffisamment anxiogène sans cela de la missive). Mais c’est certainement un signe de l’excellente santé des d’établissements bancaires. N’allons pas crier au loup, hein !


    • #1794878
      le 04/09/2017 par ohaitieaqui
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      Effectivement dans mon entourage il doit n’y avoir que des paranos ! La majorité laisse le minimum sur le compte pour payer les dépenses courantes et le reste est converti en divers devises et métaux précieux, le tout n’étant évidemment pas dans un coffre à la banque !
      Les scénarios de Chypre, de la Grèce, sont fortement plausibles lors de la prochaine crise financière, déjà que les banques centrales émettent de la fausse monnaie gagée par du vent, la prochaine crise verra le papier-monnaie revenir à son usage premier, mouchoir ou autres, pour ceux qui sont un peu curieux regardez le nombre de monnaies qu’ont connu en un siècle au hasard, Pérou, Brésil, Argentine, à chaque fois la solution est la même...on émet des billets plus importants et ensuite on plume les épargnants en changeant la monnaie, sauf que ceux qui possèdent de l’argent dans ses pays et depuis des lustres le mettent dans l’immobilier, terres et précieux, et devises hors Amérique latine.


    • #1794892

      Et alors ?

      La Banque a tous les pouvoirs, ok. La question est donc : quelle solution collective adopter pour la contrer ?

      Un truc un peu moins con que stocker du sucre, de l’huile (comme le font les Vieux qui ont connu l’Occupation et les tickets de rationnement) et... de l’or (voir les posts hallucinants sous l’intervention de Delamarche en date du 12/8, intervention dont je maintiens que l’auteur n’était pas dans son état normal).

      Là, il n’y a plus personne...

      Etonnant, non ?

      Quand l’alarmisme profite au système...


    • #1794920

      Vous pataugez mon pauvre. Un truc qui profite bien plus au système que " l’alarmisme " (terme qui veut tout dire et son contraire, mais passons), ce sont les comportements et discours moutonniers comme l’illustre votre pauvre intervention initiale, qui oscille entre franche bêtise et pur déni. Mais c’est dur de l’admettre n’est-ce pas ? Là vous en rajoutez encore en vous enfonçant. Mais bon, le 12/08, il n’était pas dans son état normal et donc ... ???!!! :-).
      Il n’y a pas de " solutions collectives " (inutile de l’écrire en gras !) sur lesquelles nous aurions la main à notre niveau mais des attitudes de prudence individuelle par rapport à la situation et aux possibilités de chacun (étant donné les énormes disparités, les problématiques sont très différentes). Delamarche sait très bien qu’au vu de la gravité de la situation, il n’y a pas de solution positive qui nous éviterait de passer par la case grosse crise et que le mieux que l’on puisse faire est de tenter de limiter la casse et les inévitables pertes au plan individuel. Un truc certain est que les gens qui ont beaucoup d’épargne en banque doive se convaincre qu’il n’est pas en sécurité. En même temps, ils peuvent continuer de ricaner en se croyant malins, ce n’est pas moi que ça dérange, bien au contraire. Sinon, un avis sur les directives européennes s’agissant des banques ? Elles ont peur du loup elles aussi ou aiment juste jouer à se faire peur ? :-)


    • #1794976

      " doivent se convaincre "


    • #1794997

      D’abord, Eric, je ne suis pas "votre pauvre" et j’ai parfaitement le droit d’émettre un avis sans avoir à recueillir au préalable ou a posteriori votre précieux assentiment. Quel curieux interlocuteur vous faites... Ne vous a t-on jamais enseigné le respect ?

      Partant, je ne vois pas pourquoi vous perdez votre temps à contrer ce qui ne constitue à vos yeux d’expert qu’une piètre prise de position.

      Ensuite, je regrette le côté "chacun sa gueule" auquel comme par un hasard tout aussi curieux vous semblez souscrire pleinement. Se cacher au fond d’une cave, assis sur trois lingots sans valeur et une boîte de haricots en attendant que ça passe n’a jamais mené nulle part.

      Je regrette également le fait que l’intervention précédente de Delamarche - qui encore une fois semble descendre d’un très mauvais trip il est insensé de prétendre le contraire - débouche sur l’abonnement qui va bien auprès des Editions Wagram (59 euros, si j’ai bonne mémoire, contre lesquels vous serez aidé à "placer" votre précieuse monnaie de singe au moyen de "lettres confidentielles" à périodicité incertaine) et considère l’intéressé comme définitivement illégitime à ramener sa triste figure sur les questions économiques. Pierre Jovanovic, au moins, porte des chemises qui contribuent à dédramatiser ses sombres diagnostics.

      En clair : on SAIT, maintenant qu’est-ce qu’on FAIT ???


    • #1795037

      Je retire donc l’article possessif pauvre @ladko ! Vous ne m’appartenez pas, en effet ! :-) J’attendais le message en mode pleureuse, c’est chose faite.
      1 ) Plutôt que de parler de respect, tachez plutôt d’en témoigner à l’égard de qui, et jusqu’à preuve du contraire, en sait plus que vous.
      2 ) Si je considérais comme une perte de temps d’apporter la contradiction, je ne le ferais pas. J’ajoute qu’il n’est nul besoin d’être un expert pour juger de la médiocrité de vos commentaires.
      3 ) Avant que de commenter, assurez-vous d’avoir bien compris ce que les gens disent (à moins de feindre de ne rien comprendre pour arranger vos petites affaires). Dire que nous ne sommes pas économiquement égaux et que donc un même problème économique n’a pas les mêmes conséquences sur tout le monde n’est en rien se faire l’avocat du " chacun pour sa gueule !!! Vous êtes sérieux ou vous le faites exprès ?! Je passe sur la répétition de considérations survivalistes qui ne sont que les vôtres.
      4 ) Votre conclusion en forme d’entêtement absurde est votre droit, et j’espère que ça vous fait du bien. Il n’en demeure pas moins qu’en termes de " légitimité ", l’intéressé en a plus que vous, ce qui n’est pas une gageure. Enfin, plutôt que de poser des questions, et puisque vous vous croyez malin, que n’y répondez vous vous-même ? Si vous savez mieux que les autres, ce serait dommage de faire de la rétention d’information, à moins d’être un partisan du " chacun pour sa gueule " ! Je " plaisante ".
      Enfin, vous ne répondez toujours en rien sur l’interrogation qui clôt mon commentaire précédent, relative à votre intervention initiale, et pour cause sans doute. N’essayez même pas, je crois que ça vaut mieux car vous risquez encore de vous empêtrer.


    • #1795176

      La question de savoir qui de nous deux pisse le plus loin m’intéresse assez peu.

      Vous me prêtez au demeurant des propos que je n’ai pas tenus et persistez dans l’insulte.

      Je maintiens ma position, vous maintenez la vôtre.

      Bonne continuation...


    • #1795234

      Et allez la pleurniche ! J’ai jugé sarcastiquement vos propos, ce qui ne constitue pas une insulte, sans quoi la charte de modération, très précise sur ce point, ne m’aurait pas publié.
      Quant à " la question ", elle ne se pose pas en effet !!! Vous me confirmez que vous n’avez en fait rien à dire. Quelle surprise ! Bonne continuation à vous également.


    • #1795384
      le 05/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      100 % d’accord avec vous Eric, il est triste de voir de plus en plus d’agents du système rôder sur internet.


    • #1795533

      Parler d’agent du système me paraît pour le moins inapproprié @Ultramarrant. Il est toujours préférable d’expliciter les choses plutôt que d’utiliser des termes fourre-tout qui peuvent se retourner contre vous. Idem pour la chouina à base " d’aboyer ", de " meute ", de" haine ", de "nauséabond ", et j’en passe :-) Je situerais plutôt la chose dans la cohorte d’idiots plus ou moins utiles. Je note avec amusement que la doxa, pour reprendre les termes de l’intéressé, est parfaitement incarnée par les trois personnes autres que Delamarche, et plus particulièrement par cette sorte de Marie-Chantal qu’est Mme Lemoine et dont on se demande vraiment comment on peut accéder à un poste d’enseignant à Science-Po avec un pareil gloubiboulga. Comme quoi, la doxa ! :-)


    • #1795612

      @ Eric

      "Mouton", "déni", "bêtise", "pleurniche" et maintenant "idiot", vous aggravez votre cas.

      Au lieu d’enfoncer des portes ouvertes - je n’ignore rien de la situation dans laquelle nous nous trouvons - et de m’agresser gratuitement, merci de lire mon post d’origine et de cesser de nous infliger vos doublons, la répétition ne confère pas davantage de poids à vos diatribes.

      Hypothèse : votre gourou n’amuse plus son employeur qui n’a pas renouvelé le contrat. L’intéressé réalise le manque à gagner (probablement 4 à 6000 euros mensuels soit moins que n’importe quel amuseur public ou rebelle institutionnel du type Guillon & co) d’où ce visage crispé à l’extrême sur la vidéo particulièrement angoissante qu’il concocte à l’intention de ses adeptes depuis son deux pièces-cuisine de banlieue.

      Vous aurez sans doute remarqué que les économistes médiatiques qui nous amusent depuis 30 ou 40 ans ont la particularité de systématiquement se planter. Les autres aussi, d’ailleurs.

      C’est la seule profession qui dispose de cette faculté sans jamais risquer le moindre retour de bâton là où un simple plombier pointerait à la soupe populaire au bout de deux mois. Le contexte est favorable puisque l’auditoire toujours prêt à gober n’importe quoi et à s’extasier du "courage" dont font preuve les rebelles en carton qu’on lui sert sur un plateau-télé, a une mémoire de poisson rouge.

      Vous aurez également remarqué qu’en nous annonçant des lendemains d’une noirceur sans égale, l’expert minimise sa prise de risque. Oui, nous allons tous mourir et si ce n’est pas de la main de Christine Lagarde ce sera de celle de Kim Jong-un ou du lobby du charbon... Non, la croissance ne sera pas de 15 ni même de 3 ni encore de 1 % l’an prochain. Ah bon...

      Désireux de faire un dernier tour de piste en assurant ses arrières le temps de trouver un nouveau job (apparemment c’est fait puisque Taddeï a recueilli l’Exclu, le Dissident), l’expert relève la tête tel un gladiateur fourbu mais encore soucieux de combattre et fixe rendez-vous sur un site qui, renseignement pris, présente toutes les caractéristiques de l’attrape-gogos.

      Je me suis exprimé sur cette "petite" particularité un peu plus haut de même que sur le fil relatif au réseau VISA : boîte d’édition domiciliée en Suisse, rabais qu’on n’oserait pas pratiquer dans le Sentier, paiement par CB et taxes en sus. Tout ce qui inspire confiance, en un mot...

      Pas vous.

      Sans doute est-ce un oubli...


    • #1795676
      le 05/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      @ Ladko



      et de m’agresser gratuitement



      C’est vous l’agressif défenseur du système ici qui ne supporte pas la moindre critique et en plus vous arguez être une victime si les gens ont le malheurs de répondre posément à vos affirmations péremptoires ?

      Vous traitez olivier delamarche "d’halluciné" sans la moindre preuve, tout ça parce qu’il n’a fait que souligner des évidences (oui, votre argent ne vous appartient déjà plus, sauf si vous le convertissez en palpable) et vous niez l’évidence ?

      "gourou", "adeptes", "halluciné", "attrape gogo" vous aggravez votre cas. Je croirais lire Libération qui parle de la réinfosphère en lisant vos post.

      Delamarche ne se plante pas quand il nous dit que la crise continue et que le système ne peut survivre que par la planche à billet, ça le rend quand-même plus crédible que les journalistes du système que vous arrivez à hisser au même niveau que les éconoclastes.
      Si le système tient tout, y compris les rebelles, qu’il ne peut pas être vaincu, pourquoi ne vous suicidez-vous pas puisque la partie est déjà perdue définitivement ?
      Et puis vous avez quelle légitimité pour vous prétendre plus expert que Delamarche ?

      Jouer le rebelle en carton pensant pourfendre la rébellion en carton (selon vous) ça ne fait pas de vous autre chose qu’un aboyeur sur internet. Bref, tout ce que le système aime et apprécie.


    • #1795712

      C’est votre cas que je me contente de décrire qui s’aggrave. J’avais oublié " gourou " ! :-) Et de nouveau la pleurniche avec notre petite victime d’une immonde agression numérique qui rappelle les heures les plus sombres et à qui l’on inflige des doublons (accidentellement et pas pour donner plus de poids à quoi que ce soit, mais passons !). Je m’étendrai pas sur le reste, qui est d’une belle continuité, sinon pour noter que vous semblez vous intéresser de près à des personnes que vous n’appréciez pas et pour des choses sans importance. Drôle de profil psychologique, pas très sain dirais-je, ce qui est d’autant plus drôle pour quelqu’un qui parle de faire ou pas confiance (sic). Je passe sur vos généralités concernant les économiques, que j’aurais dû remarquer (! !!) ainsi que vos prétentions de supériorité (que votre niveau ne justifie pas) sur un prétendu auditoire qui goberait tout et n’importe quoi (et après ça vient pleurer de se faire mépriser à titre individuel, tartuffe !). Bref, tous les moyens, n’importe lesquels pourvu que l’on puisse continuer à débiter n’importe quoi. Je passe également sur le ridicule avant-dernier paragraphe (c’est un crescendo) pour aller directement au feu d’artifices final. Vu que ce Delamarche a le parfait profil du Bernard Madoff de base, on a hâte de le voir les menottes au poignet pour une arnarque à la Ponzi et là je viendrai personnellement m’incliner devant vos lumières :-) D’ici là je crois que je vais continuer de rigoler !


    • #1795765
      le 05/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      @ Eric

      Qu’elle est triste la lâcheté du désespéré qui, pensant l’ennemi invincible tourne sa rage contre les autres résistants ou assimilés comme tels.

      Comme disait le professeur Gaborit : le cerveau est fait pour agir et non pour réfléchir. Quand on est face à une menace que l’on ne peut combattre, on se sent obligé de passer ses nerfs sur quelqu’un d’autre, à portée et qui ne rendra pas les coups, pour se donner l’impression de triompher et oublier la petitesse de sa vie. On peut en effet dire que Ladko a un cerveau bien développé ... mais l’intellect en revanche.


    • #1795797

      Et oui @Ultramarrant, c’est l’habituelle inversion accusatoire. Quand j’ai affaire à ce genre d’énergumènes, je n’ai même pas l’impression de m’adresser au moins à une individualité un tant soit peu originale mais à une catégorie tant c’est archétypal. Pour le " cerveau bien développé ", je vous trouve très indulgent, à moins bien entendu que vous ne parliez que du seul cerveau reptilien. Je plaisante.


    • #1795799

      @... qui vous savez

      Cette fois, c’est mon tour de rire : vous soutenez un financier !


    • #1795870
      le 06/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      Cette fois, c’est mon tour de rire : vous soutenez un financier !



      Vous l’accusez donc de faire pareil que vous ?


    • #1795875
      le 06/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      @ Eric

      Si, si, je maintiens ! Le cerveau est gros ... mais il est vide.


    • #1795914

      On s’est compris @Ultramarrant, je plaisantais. Par contre, si vous pouviez éviter toute comparaison avec cet énergumène sur le fond, je vous en serai gré. Merci d’avance :-)


    • #1795983

      @ux deux Dupondt

      Votre logique est binaire : sachant / abruti, élite / plèbe, gentil / méchant, initié / agent du système et bientôt blanc / noir. Car au train où vont les choses, vous vous permettrez bientôt d’affirmer à la seule lecture de mes posts que la forme de mon crâne est congoïde.

      L’inversion accusatoire, puisque vous en parlez, est une autre de vos pratiques : je ne me suis à aucun moment placé au-dessus de vous ni ne vous ai jugés en tant que Eric et Ultramarrant alors que vous vous êtes permis d’emblée de m’affubler de qualificatifs déplaisants (dont le dernier « énergumène ») et de m’infliger votre pensée unique.

      Dans quel monde vivez vous ?


    • #1796143
      le 06/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      Ta logique est binaire ladko : toi intelligent qui sait / nous 2 dupondt qui ne savons rien, toi victime perpétuelle / nous méchants agresseurs. Toi blanc / nous on est noirs.
      Il n’y avait aucune animosité dans mon propos sur ton crâne : c’était chafoin, comme toi sur une autre page quand tu juges les gens qui achètent des choses dans les magasins sans accepter le fait que tu n’es également qu’un consommateur qui a acheté son ordinateur ; l’accusation n’était pas inversée ni ici, ni ailleurs. Quand tu juges les autres, accepte d’être jugé. Quand tu te moques des autres, accepte leur humour sur ton compte.



      et de m’infliger votre pensée unique.



      Qui ici t’oblige à lire ce que nous écrivons librement ?
      Dans quel monde vies-tu ?


    • #1796147
      le 06/09/2017 par Ultramarrant
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      C’est quand-même l’hypocrisie : ladko traite tout le monde "d’halluciné", de "fanatique", de suiveur de "gourou", etc.

      Par contre, si on ose prononcer le mot énergumène à son encontre : là, c’est le drame, la catastrophe. Il ne serait pas de la communauté de lumière des fois ?


    • #1796163

      Au seul Du.on
      Vous êtes en effet tel que vous décrivez les autres. D’ailleurs, vous avez oublié d’ajouter à vos liste financier (méchant)/pas financie(gentil). Difficile d’être exhaustif tant vous les collectionnez, hein ! :-)
      Au fait, un petit mot sur les directives européennes ? Vous savez ce sur quoi, comme tout ce qui peut vous gêner et vous empêcher de continuer à dérouler vos bêtises caricaturales, vous êtes passé allègrement ?
      " ... je ne me suis à aucun moment placé au-dessus de vous ni ne vous ai jugés en tant que Eric ... "
      Déjà c’est faux et surtout qu’est-ce qu’on en a à faire ? Vous pensez sérieusement que je puisse accorder de l’importance à votre avis sur moi ?! Je vous ai allumé juste au sujet de la vidéo ci-dessus pour laquelle vous vous permettez de faire le malin et de dénigrer quelqu’un pour des raisons qui ne tiennent pas la route. On s’en fout de moi, c’est pas le sujet. Même ça, vous n’avez pas compris ? Une dernière chose : il est toujours préférable d’être d’accord à deux que seul à se planter, à part bien entendu chez les ados immatures. Je remarque également que vous versez encore dans la pleurniche au final (décidément !). Et pour répondre à votre interrogation finale, je dirais simplement : je vis dans le même monde que vous (si,si !) mais avez une tête mieux faite. Et croyez bien qu’il m’en faudrait plus pour en tirer fierté.


    • #1796183

      " mais avec une tête mieux faite "


    • #1796226

      L’explication @Ultramarrant, c’est que la communauté de la pleurniche excède largement celle de la seule lumière :-)


  • #1794703
    le 03/09/2017 par le chouchou rebel
    Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

    la croissance de la dette est celle là qui est encouragée par macron !


  • #1794825

    Je retiens une info que je me permettais de répéter dans d’autres coms , et qu’O.delamarche rappelle , est que depuis 2008 , les banques bien que renflouées par les États donc les contribuables , suite à leurs erreurs dues à leur incompétence notoire , n’ont pas été encadrées et suivies par ces États prêteurs , et ont continué leurs errements depuis 2008 , nous allons donc nous retrouver dans la même ou pire situation qu’à l’époque . Qui va encore payer ? ( toujours les mêmes ) , et pour ces vols caractérisés et identifiés , les malfrats ne seront aucunement inquiétés ! - les moutons continueront à être tondus sans broncher -


  • #1795114

    La présidente du FMI, Christine Lagarde a annoncé la reprise de la croissance économique.
    Qui y croit sérieusement ?

     

    • #1795194
      le 04/09/2017 par Wallace
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      Celle-la même qui avait dit que la crise de 2008 n’affecterait pas la France ?


    • #1795202
      le 04/09/2017 par louisette
      Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

      C’est possible, comme le mot de décroissance à été censuré un peu partout, on parlait plutôt de croissance négative, de taux négatifs ;et autre joyeuseté...donc bon pourquoi pas.
      1%, 0.x% recalculé comme il faut, ca ne donne probablement pas grand chose.
      Peut être que l’economie réele ca redémarre timidement.


    • #1795301

      Pour rappel, c’est cette même Lagarde qui parlait en 2008 de " risque de croissance négative ". Autant dire qu’en termes de formules foireuses, elle a une solide expérience.


    • #1795510

      Dans les années 30, on croyait aussi que le new Deal allait résoudre la crise de 1929.
      Et la populace y croit ...


  • #1795285
    le 04/09/2017 par pitchou
    Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

    Je ne suis pas un spécialiste, un simple quidam avec un minimum de questionnement, pourquoi toutes ces manipulations financières ?
    A quoi cela ou à qui servira tout ce qui se passe ?
    Aucune des réponses des spécialistes ne m’a convaincu, parfois faut suivre la technicité et donc être informé en long et en large.
    Je retiens une des hypothèses qui me semble la plus plausible pour expliquer ces mouvements et pressions monétaires, la monnaie virtuelle.
    Imran Hosein, en parle très bien, et pourtant c’est un religieux, son explication rejoint celle des conférences sur ce sujet Pierre Hillard, comme dit l’adage, l’économie c’est trop sérieux pour la confier à des économistes.


  • #1795457
    le 05/09/2017 par Francois Desvignes
    Olivier Delamarche chez Frédéric Taddeï

    Tout cela se terminera dans un bain de sang et de fureur :

    - Ils nous prêtent de la monnaie de monopoly
    - que nous leur remboursons en vrai argent.

    Vous me direz : c’est la même devise.

    Pas du tout :

    - ils la fabriquent exnihilo
    - nous la prêtent
    - et nous leur remboursons avec notre VRAIE sueur qui elle vaut de l’or

    Quand Philippe le Bel empruntait c’était de l’or qu’il remboursait en or
    Louis XVI pareil.

    Depuis la monnaie papier, et pire scripturale :

    - ils la fabriquent
    - nous LEUR remboursons.

    Tout le monde, sentant le loup dit : il faut abolir la loi de 1973 car l’Etat n’a pas à rembourser ses dettes !

    D’abord, l’Etat ne rembourse ses dettes que lorsque cela ne lui coute pas trop de les rembourser.
    Quand ça lui fait trop mal, il va chez son banquier avec un canon.

    Enfin, hier, c’est ainsi qu’il faisait.

    Par exemple, en 1797 on a voté la loi du tiers garanti : on a dit à nos banquiers qu’on ne leur rembourserait que le tiers de la dette.
    Mais on leur a dit avec un canon qui s’appelait Bonaparte.
    Et tout c’est très bien passé : on a fait la guerre à l’Europe entière pour qu’elle nous paie le tiers résiduel PLUS des dommages pour le déplacement.
    C’est seulement après que les choses ont mal tourné.

    Aujourd’hui on n’ emprunte pas de l’or mais du papier
    Et pourtant on rembourse en or car notre sueur c’est notre or.

    Je soupçonne les banquiers (sionistes) de s’être vengés de tous les mauvais tours qu’on leur a joué de 33 à 1973.

    On a été durs avec eux mais moins escrocs qu’eux avec leurs taux usuraires.

    Y z étaient tellement malades que Saint Louis et Isabelle de Castille ont du les foutre dehors.

    Maintenant, tout est à refaire : ils nous prêtent même plus de l’or mais du pécu !

    C’est la confiscation générale de nos avoirs, le racket mondialisé grâce à la monnaie de monopoly.

    Nous demandons le retour à l’étalon or.
    Et nous autorisons l’État à proposer un remboursement partiel avec ses canons.

    Après, Dieu (qui déteste les banquiers) décidera seul de la croissance.