Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business

Fluctuations de la parité euro/dollar : quel impact sur l’économie de la zone euro ?

 

Les résultats des stress tests bancaires attendus prochainement, les réformes menées par la France et la croissance américaine du deuxième trimestre revue à la hausse :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #984196

    Le commentateur de BFM est vraiment, mais vraiment débile.
    Ma fille de 9 ans sait ce qu’est une moyenne, et lui ne comprend pas ce concept mathématique de base...
    On voit qu’il n’y a pas de test de QI dans l’entretient d’embauche de BFM TV.

     

    • #984848

      Ses contradicteurs auraient du sortir le chiffre de combien de % de la population détient de richesse ; pour démontrer que seul une infime et minuscule partie de la population possède l’équivalent de milliards d’individus... alors oui, quand quelques personnes qui détiennent des milliards d’actifs à eux tout seuls, ils font pencher la balance beaucoup plus que plusieurs millions d’autres, n’en déplaire au journaliste.

      C’est d’ailleurs pour cela que B.Gates est redevenu la première fortune du monde sans lever le petit doigt, tout simplement parce que ses actifs profitent du boost des marchés grâce au QE.


    • En effet quand on sait que 1% de la population possède au moins 50% des richesses, c’est vrai pour les USA, à l’échelle du monde c’est peut-être même bien plus. Le journaliste insupportable n’est même pas conscient que la très grande majorité des êtres humains dans le monde ne possèdent absolument rien.

      Donc évaluer le patrimoine c’est par définition évaluer le patrimoine des très riches qui composent quasiment à eux seul tout le patrimoine de l’humanité.


  • La fin de la discussion est phénoménale ; la bêtise du journaliste de BFMTV est attendrissante ! On n’aurait presqu’envie de le payer pour qu’il la ferme !

     

    • #984720

      Non, le journaliste de BFM TV comme tous les journalistes sur les télés est payé pour de donner le dogme, donné le change. Tout va bien, nous vous protégons. Il est payé pour ça. Comme bourdin est payé pour faire une critique gentille, grande gueule sur les détails et soumis en totalité, cireur de pompe sur le système. Le système les paye (très cher) pour parler, dire le faux. Alors aujourd’hui, la crise est telle, qu’il faut faire venir des diseurs de vrai partiel, et ils font de l’audience, ça dénote. Nous sommes en fin de course de l’union soviétique. Tout le monde ment. toutes les valeurs sont inversés. Il nous faut reprendre le contrôle de nos destinés, ce sera long, mais c’est tout à fait possible. Bravo à ER et à tous ceux qui se lèvent.


  • #984455

    On voit tous celui qui a les dents usées non ? Les joues creuses ?


  • Bonjour et merci pour le partage . Vous les trouvez ou ces vidéos ? Je suis pourtant abonné à la chaine youtube de BFMbusiness mais ils ne diffusent que "La minute d’olivier delamarche" dessus.

     

  • Il y a quand même quelque chose que personne ne dit jamais sur ce plateau, au sujet des dettes monstrueuses des États...
    Tout du moins je n’ai jamais vu le lien clairement établi.

    C’est que si ces États super-endettés, mènent une politique d’austérité pour rembourser leurs dettes - tout du moins les faire fondre un maximum - via les impôts, taxes... Nous parlons ici de destruction d’argent "numérique", qui compose 95% de la masse monétaire.

    Et il ne vient à personne, l’idée de dire, que cela créera littéralement une destruction d’argent, qui in fine manquera cruellement à l’économie générale ?
    En clair, cela créera dans un premier temps l’impossibilité pour certains de rembourser leur propre dette, et à plus long terme une - grande - dépression.

    Ces Hommes sont certes alarmistes, mais il ne faut pas oublier que leur business, c’est l’euro, le dollar... et les marchés...
    En somme, la monnaie.

    S’il y avait une super-escroquerie à se mettre sous la dent, celle-ci est toute donnée, La création monétaire.
    Ignoreraient-ils la spirale de la dette ?.... En tout cas pas Olivier Delamarche ni son copain d’en face. J’en doute.


  • Tiens, en parlant de l’euro-doll. Pourquoi il il y a un pont qui part de l’Europe vers les USA sur TOUS les billets en €uro ? C’est très intriguant.


  • Le pont qui part de l’Europe aux us ou vice versa, c’est la démonstration que l’europe a été conçu par les us et le but final le marché transatlantique..... Pour sortir de la dette fabriquée... sortez, virez la loi 1973......

     

    • Non, pas vice ou versa  !!! Le pont part de l’Europe en direction des USA. Ce sont les Européens qui vont vers les Américains et pas l’inverse. C’est à dire que c’est l’Europe qui s’adapte aux USA et qui devra abandonner sa diversité, ses modes de vies et de productions... L’inverse aurait pu être interressant, je te le garanti !!!


  • #984969
    le 01/10/2014 par Sanglier du Nord
    Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business

    Il est désormais prouvé que l’on ne peut pas être puissant du sourcil et puissant dans l’analyse économique.

    Sanglier du Nord


  • #985024
    le 01/10/2014 par Francois Desvignes
    Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business

    - 1/ La vocation de la parité €/$ est d’être de UN : le N.O.M. ne travaille qu’à cela car ce quotient conditionne l’intégration des économies US/ Europe dans un bloc transatlantique qui seul permettra de contenir l’émergence du couple Cino-russe.

    - 2/ L’État ne rembourse JAMAIS sa dette : il l ’a fait rembourser par l’inflation. La façon la plus sûre de provoquer une inflation durable et "salvatrice" c’est de rentrer en guerre, pour deux raisons : la guerre est inflationniste par nature ; par le seul fait de ses destructions elle contient les promesses de croissance d’après guerre.

    - 3/ Nous sommes dans une économie financière et non plus entrepreneuriale et/ou productive .Dans ce type d’économie, la spéculation remplace le travail comme cause d’enrichissement. Seuls les spéculateurs, au premier rang desquels les détenteurs de (gros) capitaux, s’enrichissent au détriment de ceux qui travaillent ( prolétaires et entrepreneurs). Le Bas Empire romain a déjà expérimenté la technique qui se solde invariablement par le même résultat : l’implosion. (En définitive, Attila n’a fait que pousser un cadavre)


  • Tout ça pour en arriver à cette conclusion qu’on vit au dessus de nos moyens parcequ’on n’a jamais accepté d’appliquer les mesures de réforme nécessaires, entendez par là mesures de rigueur.

    Dans le même temps, il faut souligner que les revenus médians des ménages américains se sont effondrés tandis que les revenus moyens ont augmenté. Autrement dit le peuple s’est fortement appauvri dans l’ensemble tandis que les grosses fortunes n’ont jamais autant prospéré.

    Les experts en économie sont fascinants.

     

    • La Rigeur ?! La clé se trouve dans le contrôle de l’émission monétaire. Si l’état reprend de droit de battre monnaie, il réinjecte dans les actifs la masse monétaire qui fait défaut et en voiture Simone !


  • Pierre Sabatier est bien plus pertinent que O. Delamarche. Il est plus précis, pédago etc... Et plus posé aussi, ça joue dans la capacité de capter l’attention, du moins la mienne.

    Je sais pas ce que vous avez avec ce Delamarche ... Au bout d’un moment c’est chiant les raleurs ...


Afficher les commentaires suivants